Aug 6

ISRAELVALLEY - Le groupe de capital risque israélien Gemini a investi $3,5 millions dans la start-up JFrog, créatrice d’un moteur de recherches pour programmeurs.

Authors picture

Lionel Yrhi (Netanya). | High-Tech

Headline image

Le groupe de capital risque israélien Gemini a investi 3,5 millions de dollars dans la start-up locale JFrog, créatrice d’un véritable moteur de recherches pour programmeurs permettant d’isoler les lignes d’Open Source Code.

JFrog est une petite entreprise qui compte 20 employés. Elle avait jusqu’aujourd’hui gardé profil bas malgré sa réussite. En effet, le programme de recherches de lignes de code développé par la société est utilisé par les géants de la technologie actuelle comme : Apple, Intel, facebook, Twitter, linkedIn, Amazon, Netflix, Nokia ou encore EA.

JFrog a été fondée par les « entrepreneurs en série » Yoav Landman, Frederick Simon, ainsi que Shlomi Ben Haim, qui avaient précédemment créé puis vendu l’entreprise de programmation AlphaCSP alors spécialisée dans le langage informatique Java, pour la somme de 7 millions de shekels.
L’outil développé en 2006 par les trois associés, « Artifactory » rapidement devenu le produit phare de JFrog permet aux entreprises utilisant la programmation sous l’Open Source de cibler certaines lignes de codes pertinentes, ainsi que de les stocker dans les serveurs de l’organisation, les redistribuer aux programmeurs, ou encore gérer leurs intégrations aux logiciels.

« Aujourd’hui personne n’écrit un programme en partant de zéro » a déclaré le président directeur général de la société Shlomi Ben Haim. « Les programmeurs choisissent certaines séquences de programmes déjà existants, pour ensuite les assembler à leurs créations. Aujourd’hui, 85% du code développé dans le monde est basé sur l’Open Source, qui est d’un côté gratuit mais qui, de l’autre, présente des difficultés majeures ».

Le logiciel développé par les trois entrepreneurs en 2008 dans le cadre du projet JFrog a d’abord été présenté en tant que système ouvert au public. Depuis l’année 2010, il est en vente et propose également un panel d’options de gestion professionnel pour les organisations. Selon les estimations, les entrées de JFrog s’élèvent aujourd’hui à quelques millions de dollars annuels, tandis que l’année dernière, le chiffre d’affaire annuel triplait.
Artifactory, qui propose le stockage et la gestion dans tous les principaux langages informatiques : Java, Android, C++, a bénéficié de 15,000 installations, qui comptent notamment celles de 600 clients de la version professionnelle. 80% des clients font notamment partie du groupe des 500 plus grandes sociétés mondiales classées par le magazine « Fortune » comme Apple, NASA, ou encore Disney.

L’entreprise compte pour le moment 20 employés, mais compte, grâce au dernier investissement en date, ouvrir une branche active aux Etats-Unis.

Lionel Yrhi (Netanya).

Pitango Venture Capital, dirigé par le fils de Shimon Peres, est présent ce matin à Viva Technology, un événement organisé par Publicis Groupe et le Groupe Les Echos, qui a lieu du 30 juin au 2 juillet, à la Porte de Versailles. Chemi Peres a fondé Pitano Venture Capital, le plus grand fonds d’Israël selon IVC Online. Pitango Venture Capital est spécialisée en "seed, mid stage, late venture, ex...

Eyal Aviv (Ramat Hasharon) | High-Tech

La première “région digitale” en Israël a été nommée, il s’agira du Ramat Neguev. L’initiative a été menée par le ministère de l’équité sociale, aux mains de Gila Gamliel, et de Cisco Systems, auprès du président du Conseil régional et maire de Dimona, Benny Biton. L’objectif de ce projet est de placer la région comme pourvoyeur de services médicaux de qualité, d’opportunités éducatives, et ...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | High-Tech

Du 30 juin au 2 juillet, Paris devient la capitale mondiale des start-up. Elles sont 5.000, venues du monde entier, à présenter leurs projets dans les locaux de Paris-Expo à la Porte de Versailles. Organisé par le groupe Les Echos et Publicis, cet événement qui va accueillir plus de 60 start up israéliennes est assuré d'être un succès. Le cybertech israélien sera largement représenté au s...

IsraelValley Plus | High-Tech

Cisco Systems est sur le point d’acquérir l’israélien CloudLock, spécialisé dans la sécurité du Cloud Copmuting. Cisco débourserait 293 millions de dollars et proposerait des actions et d’autres mesures incitatives pour les employés désireux de les rejoindre. Cette acquisition devrait être conclue au cours du premier trimestre de 2017. Possédant son siège à Waltham (Massachusets) et un centr...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | High-Tech

La Fondation BIRD Israël-États Unis (Binational Industrial Research and Development) a récemment approuvé le financement à hauteur de 7,5 millions de dollars de neuf projets issus de partenariats entres des sociétés américaines et israéliennes. Des financements en provenance du secteur privé s’additionneront à celui du BIRD, pour atteindre les 21,5 millions de dollars. Depuis près de quaran...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | High-Tech

Le gourou de la highTech israéliennne sera présent à Paris pour Viva Technology. Du 30 juin au 2 juillet 2016, au Parc des Expositions, Porte de Versailles, Publicis Groupe & le Groupe Les Echos organisent VIVA TECHNOLOGY START UP CONNECT, à Paris, le rassemblement de tous les acteurs de la transformation digitale. Yossi Vardi. Investisseur providentiel dans une dizaine de startups, Yossi V...

Dan Rosh (Tel Aviv) | High-Tech

REPORTAGE. Ce jeudi 23 juin, dans l’enceinte somptueuse de la Porter School of environmental studies de l’Université de Tel Aviv s’est déroulée la conférence Meet the leaders : “How does Israel take part in the automobile revolution ?”. Une cinquantaine d’entrepreneurs, institutionnels ou particuliers intéressés ont pu appréhender les enjeux de la révolution du transport intelligent en Israë...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | High-Tech

C'est un fait. L'industrie technologique londonienne craint que le Brexit incite les entreprises internationales à s'installer plutôt à Berlin, à Paris ou à Stockholm plutôt qu'à Londres. Et pourquoi pas à Tel Aviv ? Dans le jeu des prévisions pour le futur, et ceci avant le Brexit, il était quasi-certain que Londres allait devenir, loin devant Tel Aviv, un pôle de startups très attractif pour...

Ilan Dreyfus (Paris) | High-Tech

Comment identifier les terroristes sur les vidéos publiées par l’État islamique ? Des chercheurs jordaniens de l’université de Mutah ont un début de solution : grâce à leurs doigts, qui sont souvent totalement découverts lorsque les djihadistes brandissent le V de la victoire avec leur index et leur majeur. Les scientifiques ont donc créé un algorithme capable d’analyser l’angle entre les d...

IsraelValley Plus | High-Tech

Preempt a levé 8 millions de dollars auprès de General Catalyst Partners et d’autres investisseurs, dont Mickey Boodaei et Rakesh Loonkar, les fondateurs de Trusteer et Paul Sagan, l’ex-PDG d’Akamai Technologies. Preempt a lancé le premier firewall (pare-feu informatique) de l’industrie basé sur le suivi du comportement des utilisateurs allié à une capacité automatisée pour réagir instantanéme...

IsraelValley Plus | High-Tech

Selon Silicon.fr :"Accenture renforce son pôle sécurité. La société de conseils et services en solutions numériques annonce l’acquisition de Maglan Group. Créée en 1998, cette société israélienne basée à Tel Aviv est spécialisée dans la simulation de cyber-défense avancée, la recherche de vulnérabilités et les moyens pour les combler, l’analyse des malwares et, plus généralement, concentre sa r...

IsraelValley Plus | High-Tech

Huit start-ups israéliennes ont participé à Tel Aviv a une sélection pour pouvoir participer à la finale des Global Innovation Awards 2016, qui se tiendra à Pékin en août. L’enjeu était de taille : une récompense d’1,5 million de dollars en cash et l’opportunité de recevoir des investissements de Shengjing Group, une entreprise chinoise de conseils en management, ont déclaré la firme israélienn...

IsraelValley Plus | High-Tech

EVENEMENT "MEET THE LEADER" LE 23/06/2016. Soyons francs, les chances sont minces pour que les routes de Tel Aviv se transforment en havres de paix à moyen terme. Aucune technologie, aussi révolutionnaire qu’elle soit, ne saurait effacer les "road rages" quotidiens entre Allenby, Dizengoff ou Derech Begin. C’est pourtant dans cette même ville que s’imaginent aujourd’hui, les transports de d...

IsraelValley | High-Tech

La "Palestinian Start Up Nation" est encore embryonnaire. Cependant de bonnes nouvelles émèrgent pour le High Tech palestinien. Un exemple. Les employés de Mellanox Technologies (Israël) sont pour 10% des arabes. La firme israélienne a décidé depuis longtemps de recruter des ingénieurs palestiniens et externalise une partie de ses activités à Ramallah. Selon des chiffres de IsraelValley : ...

Youval Barzilaï (Paris) | High-Tech

Des concepteurs israéliens ont inventé Foldimate, un robot qui repasse et plie les vêtements. Les machines automatisant le processus de pliage et de repassage existant sur le marché sont conçues pour les milieux industriels alors que Foldimate est destiné aux particuliers... La machine est extrêmement simple d’utilisation : il suffit d’attacher le linge comme sur un étendoir à la verticale e...

IsraelValley Plus | High-Tech