Aug 3

ISRAELVALLEY LEADERS - HIGHTECH ET CYBERDEFENSE : LA STARTUP ISRAELIENNE CHECKMAX EST ACTIVE EN FRANCE. Interview de Asaph Schulman par GS Mag.

Authors picture

IsraelValley Desk | Défense

Headline image

Rencontre avec Asaph Schulman : Checkmax a été créée en 2006, par Maty Siman (un expert reconnu en matière de cyberdéfense) et dirigée par Emmanuel Benzaquen, un veteran de l’industrie high-tech. Notre solution propose de faire de l’analyse de codes pour découvrir les vulnérabilités contenues dans les applications.

Nous sommes aujourd’hui 35 personnes tous situés à Tel Aviv. Notre société a reçu le soutien du groupe d’investissement Ofer Hi-Tech (OHT) et de Salesforce.com du fait de la reconnaissance de notre solution en tant que technologie d’avenir. D’ailleurs, note produit est qualifié par les experts de « The Next Generation Static code analysis ».

GS Mag : Quel est votre produit phare et quels sont ses points forts ?

Asaph Schulman : Notre produit s’appelle CX Suite. Il est composé d’un moteur de scan très puissant. Son premier point fort est d’être un produit très flexible qui s’adapte à différents contextes. Il peut être utilisé par des auditeurs sur l’ensemble de l’application ou de façon aléatoire pour auditer certaines parties des applications. Avec notre solution il est possible de tester une application en cours de réalisation car note produit est capable d’effectuer lui-même la compilation. Une fois l’analyse effectuée même sur une partie de code, si un problème est détecté un rapport complet est adressé au développeur et le développement peut être bloqué tant que le problème n’est pas résolu.

CX Suite supporte quasiment tous les principaux langages de programmation en usage aujourd’hui : PHP, Java, Perl, Dotnet, C, C++, Flash, Ruby… Le deuxième point fort de notre software produit est que nous avons développé un code langage de requête qui permet de customiser le produit à ses propres besoins. suivant les besoins de l’utilisateur.

Souvent nos clients estiment qu’utiliser nos produits améliorent le niveau de sécurité et les pratiques des développeurs. De plus très souvent les RSSI l’introduisent dans leur politique de sécurité afin de réduire le nombre de vulnérabilité dans le code. Cette technologie innovante permet à ces utilisateurs d’avoir un ROI très important du fait de la réduction des erreurs de développement dès la source. Enfin, il est disponible en deux modes : soit installé sur le serveur de nos clients, soit en mode Cloud.

GS Mag : Quelle est votre stratégie marketing ?

Asaph Schulman : Aujourd’hui, nous travaillons avec les moyennes et grandes entreprises. Les banque, le monde de l’assurance, les Télécoms, les administrations, l’armée… de façon traditionnelle. Toutefois, nous allons de plus en plus vers les entreprises de taille moyenne qui ont besoins de sécuriser leurs codes du fait des impératifs de conformités. Nous allons lancer à la rentrée une solution pour les PME et les start-up qui pourront utiliser notre produit en temps réel sur le Cloud afin de vérifier leur code.

GS Mag : Pensez-vous proposer vos solutions en Europe et tout particulièrement en France ?

Asaph Schulman : Nous travaillons déjà dans plus de 25 pays dans le monde. Nous avons des clients dans de nombreux pays européens, comme en Grande Bretagne, en Allemagne, au Pays Bas, en Italie… mais aussi des partenaires. De même en France, nous avons aussi de nombreux clients tant dans le milieu du pentest, le domaine de la sécurité et des consultants qui utilisent Checkmarx en OEM, ainsi que des clients finaux pour leur propre besoin.

GS Mag : Quel est votre message à nos lecteurs ?
Asaph Schulman : On constate que de nombreuses erreurs de conception dans les applications sont commises, qui au final coûtent cher. Les entreprises doivent prendre ce problème au sérieux. Avoir un logiciel tel que celui de Checkmarx n’est pas un luxe. D’ailleurs le Gartner estime qu’il est obligatoire de faire à la fois du test dynamique et statique des codes et voit Checkmarx comme un acteur « visionnaire » dans le domaine.

Source: http://www.globalsecuritymag.fr/Asaph-Schulman-Checkmarx-l-analyse,20120802,31638.html

Lockheed Martin pourrait à nouveau vendre des avions de combats F-35 à Israël. Selon Reuters, qui cite des sources proches du Ministère de la Défense, Israël aurait placé une commande préliminaire portant sur 25 F35 additionnels après avoir déjà acheté 19 appareils en 2010 pour 2,75 Mds$. (1) ISRAELVALLEY PLUS Le F35 a pour principale caractéristique de pouvoir décoller à la verticale (pour...

IsraelValley Desk | Défense

Pourquoi un énorme ballon se trouve au dessus de Jérusalem ? Selon (1) : "Au coin d’une rue dans une ville du nord de Jérusalem-Est, à Shuafat, un groupe de soldats israéliens a placé une tente de fortune nouvellement installée dans laquelle se trouve des équipements de surveillance et des moniteurs vidéo pour recevoir des images envoyées par les caméras fixées à un énorme ballon à air chaud au...

IsraelValley Desk | Défense

Le porte-parole de Tsahal, le général de brigade Moti Almoz, a déclaré lundi que les salaires mensuels des soldats de Tsahal seront révisés a la hausse en 2015 : " Les soldats ne sont pas payés pour leur service militaire mais ils reçoivent de l'argent pour faire face a leur depenses quotidienne. Le problème, c'est l'augmentation du coût de la vie. En 2015, les salaires mensuels seront augm...

David Illouz | Défense

Le Groupe Rafael est très discret sur son deal avec l'Inde. Mais ses employés le sont certainement moins. Ils ont de quoi pavoiser car la firme israélienne bourrée de talents vient de remporter un contrat historique... et bat à plates coutures ses concurrents américains et Français. Selon i24News (Copyrights) : "L'Inde a fait part son intention d'acheter des missiles antichars israéliens Spi...

Eyal Dayan (Rehovot) | Défense

Berlin a fini par accepter la vente de trois bateaux lance-missiles à Israël, moyennant une remise de 300 millions d'euros, rapporte le quotidien "Haaretz". Une décision motivée par la sécurité d'Israël et les intérêts économiques allemands. C'est un accord qui vient apaiser plusieurs mois de tensions entre l'Allemagne et Israël. Berlin a fini par céder à l'État hébreu, qui souhaitait acquér...

France24 | Défense

L’Armée de l’Air israélienne vient de recevoir les trois premiers exemplaires de son nouvel avion d’entraînement, le “Lavi”. Cet avion est destiné à la formation des pilotes à la sortie de l’Académie de Pilotage, afin de faciliter leur conversion sur les avions de chasse F-16 ou F-15. Selon un responsable formateur : "Cet avion est une révolution pour l’Armée de l’Air israélienne. Ses caract...

IsraelValley Desk | Défense

La délégation officielle de défense (en poste à l'ambassade d'Israël) en Inde est la deuxième plus importante au monde après les Etats-Unis. Cette semaine une information discrètement annoncée par les acteurs du deal : IAI va, durant les trois prochaines années, livrer de 262 missiles Barak1 à l'Inde. Il 'agit d'un contrat qui avait été retardé pour des raisons politiques. Le nouveau Gouverneme...

Eyal Ganim (Rehovot) | Défense

Une entreprise israélienne assurera la sécurité des JO 2016 à Rio. La société ISDS opérera comme consultant et fournisseur de systèmes de sécurité. La sécurité des Jeux Olympiques de Rio 2016 sera en partie assurée par une entreprise israélienne, pour un montant de 2,2 milliards de dollars, a annoncé mercredi la revue militaire IsraelDefence citée par Haaretz. "La sécurité au Brésil est un r...

i24News | Défense

Elbit Systems, une sociétés israéliennes leader mondial dans le secteur de la défense, a annoncé cette semaine avoir obtenu un contrat avec un pays asiatique pour $85 millions. Le nom du pays n'a pas encore été révélé. Le contrat consiste a une mise à niveau d'avions Northrop F-5, avions de chasse de fabrication américaine, ainsi que la fourniture de systèmes électro-optiques et de communicatio...

David Illouz | Défense

L’armée américaine a signé un contrat de 12,7 millions de dollars avec la filiale américaine de l’entreprise israélienne de la défense Elbit, pour équiper ses pilotes d’hélicoptères d’attaques Apache de casques intégrés IHADSS-21. Les tests se dérouleront sur une période de deux ans au centre d’Elbit Systems of America à Fort Worth, au Texas. « Nous avons spécialement conçu les modifications...

Serge Dahan | Défense

Le parlement israélien avait donné récemment le feu vert définitif à une privatisation de la société publique Israel Military Industries (IMI), en manque de liquidités depuis des années. IMI a mis au point certains des matériels militaires les plus renommés du pays dont le Uzi. Question très actuelle : le Uzi va t-il devenir finalement non-israélien ? Pour ceux qui l'ignorent encore : le Uzi...

Eyal Ganim (Rehovot) | Défense

Leader mondial dans les systèmes de sécurité du territoire Israël organise une plateforme internationale à Tel-Aviv en novembre prochain destinée à vendre l’expertise de ses entreprises, dans un contexte marqué par le phénomène terroriste. Menaces terroristes jugées persistantes dans le monde, exposition grandissante des infrastructures critiques que sont les bâtiments publics et privés, po...

IsraelValley Desk | Défense

Le système d'interception de roquettes est conçu pour annihiler une menace dont la plupart des pays ne sont pas confrontés. Normalement, un nouveau système d'arme de pointe avec un taux de réussite prouvé de 90% sur le terrain, serait contacté en quelques minutes par l'ensemble des agences mondiales d'approvisionnement en matière de défense. Mais le Dôme de Fer israélien anti-roquette doit e...

Avner Myers | Défense

Israël a vendu pour 223 millions de dollars d’armes aux pays africains en 2013, à comparer aux 107 millions en 2012 et aux 127 millions en 2011. En 2009, au contraire, les ventes représentaient seulement 71 millions de dollars. Les ventes d’armes totales représentaient en 2013 6,5 milliards de dollars, un milliard de moins que l’année précédente. Les chiffres représentent pourtant une croiss...

i24News | Défense

Chaque fois qu'un activiste du BDS prend l'avion, il devrait réfléchir à deux fois. En effet, son avion possède des composants essentiels "Made In Israel". Lehavim technologies a été créée en 1969 à Nahariya en réaction à l’embargo imposé par la France à Israël après la guerre des Six Jours. L’embargo avait laissé les mirages français de l’aviation israélienne dépourvus d’hélices pour avions...

IsraelValley Desk | Défense