Aug 2

ISRAELVALLEY - Des nouvelles mesures économiques du Gouvernement qui vont se traduire en moyenne pour chaque ménage par un surcroît de charges fiscales annuelles d'environ 1.740 shekels (347 euros).

Authors picture

IsraelValley Desk | Économie

Le gouvernement israélien a approuvé une série de mesures d’austérité essentielles, selon lui, pour réduire le déficit budgétaire et protéger Israël de la crise économique mondiale, a annoncé le bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu. “Le gouvernement a approuvé il y a peu de temps des mesures pour réduire le déficit et faire face aux effets de la crise économique mondiale sur l’économie israélienne”, a-t-il indiqué dans un communiqué, après plus de sept heures de débat.

“C’est une décision responsable qui va préserver l’économie d’Israël et les emplois de ses citoyens”, a affirmé M. Netanyahu, cité par le communiqué. Parmi les mesures approuvées pour limiter le déficit budgétaire figurent une augmentation immédiate d’un point du taux de la TVA à 17%, ainsi qu’une hausse l’an prochain de 1% de l’impôt pour les particuliers dont le revenu mensuel est situé entre 8.881 et 41.830 shekels (2.220 et 10.457 dollars). Une taxe spéciale de 2% sera prélevée sur les revenus de plus 67.000 shekels (16.750 dollars).

Des coupes de 750 millions de shekels (187 millions de dollars) dans les crédits des différents ministères, à l’exception de la Défense, de l’Education, des Affaires sociales et de l’Intégration des nouveaux immigrants, sont également prévues. L’an prochain, une coupe supplémentaire de 3% va également intervenir.

Selon le communiqué, 20 ministres ont approuvé ce plan et neuf s’y sont opposés, dont le ministre de la Défense Ehud Barak et trois autres ministres de son parti, Atzmaout (Indépendance).

“En ces temps de récession globale, le premier devoir du gouvernement est d’empêcher que le tissu social se déchire. Nous parlons de gens qui travaillent dur dans de petites et moyennes entreprises, de gens qui portent le pays sur leurs épaules”, a ensuite expliqué M. Barak aux journalistes.

Ces mesures risquent en effet de raviver la colère de beaucoup d’Israéliens qui manifestent régulièrement contre la cherté de la vie. L’été dernier, ces manifestations avaient rassemblé des centaines de milliers de personnes.

Les mesures arrêtées par le gouvernement visent à combler un déficit budgétaire de 28 milliards de shekels (5,6 milliards d’euros), soit près de 4% du PNB, deux fois plus élevé que prévu pour 2012.

La semaine dernière, dans un premier temps, le gouvernement avait augmenté les taxes sur la bière et le tabac, en vue de faire rapidement entrer dans les caisses du Trésor 1 milliard de shekels (210 million euros).

Ces mesures devraient se traduire en moyenne pour chaque ménage par un surcroît de charges fiscales annuelles d’environ 1.740 shekels (347 euros). “Il s’agit de mesures cruciales, si nous voulons nous épargner la situation catastrophique que vivent par exemple la Grèce et l’Espagne”, a plaidé le ministre des Finances Youval Steinitz, avant le vote du gouvernement.

“Si, Dieu nous en préserve, notre crédibilité devait être revue à la baisse et que nous fussions plongés dans la crise, il n’y aurait pas de Ben Bernanke ou de Mario Draghi pour nous venir en aide et nous verser des centaines de millions de dollars comme ils l’ont fait pour la Grèce et l’Espagne”, a-t-il ajouté en référence aux présidents respectifs de la US Federal Reserve et de la Banque centrale européenne.

Les principales agences internationales de notation ont jusqu’ici donné un satisfecit à la bonne santé de l’économie israélienne, mais les dirigeants israéliens s’inquiètent d’une éventuelle baisse de la crédibilité de leur pays.

Source: http://www.leparisien.fr/flash-actualite-economie/israel-le-gouvernement-se-reunit-pour-voter-un-plan-d-austerite-30-07-2012-2107398.php

SPECIAL GRECE. La Grèce possède une ambassade à Tel Aviv tandis qu'Israël en possède une à Athènes. Les deux pays sont membres de l'Union de la Méditerranée. Même si les relations entre les deux pays ont été moins chaleureuses à la fin des années 90, depuis 2008, elles se sont largement améliorées. Israël et la Grèce coopèrent à la fois dans les domaines militaire, de renseignement, de l'éc...

IsraelValley Desk | Économie

Dans tous les documents et articles qui célèbrent les prouesses techniques des agronomes israéliens figurent un produit magique inventé à Rehovot (Israël) et qui a véritablement conquis le monde : la tomate-cerise. Selon Le HuffPost (Copyrights) : "La tomate cerise a une plastique de rêve. Parfaitement ronde, d'un rouge vif, rehaussée d'un mignon petit pédoncule vert. Pour ne rien gâcher, e...

IsraelValley Desk | Économie

Quelque 3,2 millions de passagers (Israéliens et étrangers, vols entrants et sortants) devraient transiter par l’aéroport Ben Gourion au cours des mois de juillet et août, d’après une enquête de l’Autorité israélienne des aéroports (IAA). Les lignes aériennes qui seront les plus empruntées pendant l’été seront celles qui relient Tel Aviv et la Grèce, la Turquie (pour les correspondances), l’All...

IsraPresse | Économie

Israël est un petit pays avec une superficie d’environ 22.000 km2. Alors que les ressources en eau ont été suffisantes pour couvrir tous les besoins d’Israël jusqu’en 1975, depuis le pays connaît un déficit croissant. Les ressources naturelles ne sont plus suffisantes et ont poussé les israéliens à trouver des solutions inédites. Les difficultés hydriques en Israël se sont transformées en c...

Marianne Miguet | Économie

Tel Aviv est la troisième ville la plus chère du monde pour acheter une bouteille de bière, d’après l’Indice du prix de la bière (Beer Price Index) établi par le site GoEuro, seulement dépassée par Hong Kong et Genève. Le consommateur paiera ainsi, en moyenne, 5,13 £ (22,10 shekels) pour une petite mousse dans la Ville Blanche, alors qu’à Cracovie et à Kiev, les deux villes en tête du classemen...

IsraPresse (Tel Aviv) | Économie

Selon le rapport de l’OCDE en 2014 le salaire minimum s’élevait à 9,54 dollars/heure, soit 36,75 shekels. Le taux le plus élevé parmi les pays membres de l’organisation. Les Israéliens sont loin d’être les plus mal lotis. Le rapport classe 27 pays en se basant sur le calcul du pouvoir d’achat de chaque pays et sur un salaire net. L’auteur du document, Herwig Immervoll explique que les impôts...

Dr Israel Valley | Économie

L’euro s’échange au taux historiquement bas de 4,195 shekels. En cause: la crise grecque qui s’enlise et le référendum qui doit se tenir dimanche. Les créanciers de la Grèce, composés en grande majorité de fonds publics, provenant notamment du FMI, de la BCE, et des Etats de la zone euro, sont plus que jamais inquiets. En effet, le 30 juin 2015, le FMI a annoncé sur son site internet que la ...

IsraPresse | Économie

Les entreprises israéliennes ont touché un montant record de près de 32,4 milliards de shekels grâce à l’émission d’obligations sur les marchés financiers, lors des six premiers mois de l’année 2015, selon un communiqué de la bourse de Tel-Aviv. A titre de comparaison, le montant des fonds récoltés l’année dernière grâce à ce procédé, était de 37 milliards de shekels sur l’ensemble de l’année 2...

IsraPresse (Tel Aviv) | Économie

Avec des cafés à 5 shekels, Avi Katz entreprend de répondre à une des problématiques majeures pour les israéliens, à savoir réduire le coût de la vie. Durant les manifestations de 2011, de nombreux Israéliens sont descendus dans les rues pour protester contre la hausse des prix des logements et de l’alimentation. Cela a abouti à de nombreuses promesses durant les élections de 2013 mais à pe...

Ariel Haziza (Tel Aviv) | Économie

Eliane Stoleru est une styliste franco-israélienne, née à Nice. En 1981, elle fait un an de volontariat avec le Bnei Akiva dans un mochav dans le Golan. Elle décide de rester et est reçue à la prestigieuse école de stylisme Shenkar, (là même où Alber Elbaz a étudié). En 1988, elle créée sa propre marque Eliane Stoleru. Elle a gardé un goût très européen, elle est méticuleuse dans les finitio...

Rachel Samoul | Économie

1. BriefCam : système de vidéo-synthèse qui permet de visionner des heures de vidéosurveillance en quelques minutes en résumant les images aux principaux mouvements. Un gain de temps considérable pour des enquêteurs qui doivent visionner des centaines d’heures d’enregistrement pour retrouver un suspect potentiel. 2. GridON : système ayant pour but de réduire les conséquences des défauts de c...

Tel Avivre | Économie

REPORTAGE. ISRAELVALLEY. Hier s’est tenue toute l’après-midi une conférence à l'hôtel David Intercontinental mettant en relation de nombreuses entreprises Allemandes avec des personnalités et d’autres entreprises Israéliennes. La conférence "Made In Germany" célébrait hier 50 ans de relation Israélo-allemande dans le secteur industriel et économique. Étaient au rendez-vous les entreprises in...

Félicien Guilbaud. | Économie

L’Union européenne a invité H2energy Now à l’un des plus prestigieux salons de technologie au monde – le forum Alpine High-tech Venture, parrainé par Eureka, l’organisation-cadre de R&D de l’UE. La startup est la première, et jusqu’ici la seule, société israélienne à être invitée au Forum, qui en est à sa 15e édition. Sonya Davidson, la présidente de la société : « Nous avons développé la mé...

Times of Israel | Économie

Dans le contexte politique actuel entre la Turquie et Israël, c'est vraimentétonnant. En raison de coûts de production 40% moins chers qu'en Israël, le Groupe Hamat, qui fabrique des produits sanitaires (robinets, douches), a annoncé la construction d'une nouvelle usine à 40 kilomètres de Izmir en Turquie. Une Joint Venture (à majorité israélienne) avec des Turcs a été mise en place pour le...

IsraelValley Desk | Économie

Des chercheurs de l'Université de Tel Aviv et de l'Université Harvard ont développé une méthode innovante et efficace pour régénérer la peau, à base d'impulsions électriques, provoquant le rajeunissement des peaux mâtures et le renouvellement de l'épiderme endommagé par les maladies, sans entrainer de réchauffement ni de cicatrices. La technologie, développée à l'origine pour le traitement ...

Tel Aviv University | Économie