Aug 2

ISRAELVALLEY ENERGIE VERTE - Des chercheurs israéliens ont développé un système de dessalement de l’eau saumâtre par nanofiltration, généré seulement par le soleil.

Authors picture

IsraelValley Desk | Économie

Headline image

Les scientifiques de l’Institut Jacob Blaustein pour la recherche du désert de l’Université Ben-Gourion du Néguev et du Centre Arava de recherche sur l’optimisation de l’eau à usage agricole ont développé un système autonome qui utilise l’énergie solaire pour purifier l’eau. Cette énergie verte alimente les pompes d’une unité de dessalement qui produit de l’eau potable ainsi que des eaux pour les cultures potagères.

Israël est un leader incontesté dans la fourniture d’usines de dessalement, d’équipement, de nouvelles technologies et de savoir-faire pour éliminer le sel de l’eau. Les technologies développées par la société israélienne IDE Technologies, par exemple, sont considérés comme l’état de l’art dans le domaine. Néanmoins, ce type de système nécessite des infrastructures modernes et demeure très coûteux. Il reste encore beaucoup à faire pour rendre les technologies de dessalement accessibles aux citoyens du monde les plus démunis, notamment dans les pays enclavés au Moyen-Orient et en Afrique.

La nouvelle innovation est maintenant opérationnelle sur un site d’essai de 1km2 près de Hatzeva dans la désert de l’Arava en Israël, au sud de la Mer morte. La seule source d’eau disponible aux agriculteurs de cette région aride est de l’eau saumâtre souterraine puisée dans les bassins aquifères. Les chercheurs se sont focalisés sur une solution technologique qui peut fonctionner avec différents niveaux de salinité d’eau, tout en assurant une haut niveau d’efficacité pour réduire le nombre de panneaux solaires très coûteux.

Dans les technologies filtrantes d’aujourd’hui (l’osmose inverse), les filtres non spécifiques de dessalement suppriment tous les minéraux de l’eau, qui doivent alors, être réintroduits selon les besoins. Le nouveau système inventé, utilise les membranes spéciales de nanofiltration qui produiront en grande quantité de l’eau d’irrigation de bonne qualité et ainsi permettant aux utilisateurs de décider quels minéraux doivent subsister dans l’eau et lesquels devraient en être extraits.

Selon les chercheurs, la membrane spéciale leur permet d’économiser de l’énergie dans le pompage, tout en permettant à l’eau de conserver les minéraux fondamentaux aux cultures irriguées.

Dr Rami Messalem, un des chercheurs principaux du projet, explique que « l’osmose inverse est basée sur les membranes. La nouvelle technologie utilise des nanofiltres, qui permet d’utiliser une version lâche de l’osmose inverse, et par conséquent nous utilisons donc beaucoup moins d’énergie dans le processus, ». Messalem travaille dans l’entreprise de recherche de dessalement membranaire depuis les années 1960.

Jusqu’à présent, les usines de dessalement ont été démesurées pour les pays moins développés. Elles utilisent une énorme quantité d’électricité pour le fonctionnement et ont besoin d’être construite près du réseau électrique habituellement loin de leurs micro-fermes, qui composent une grande partie de l’agriculture des pays en développement.

Il y a eu certains projets ambitieux mis en place grâce à l’aide de panneaux solaires photovoltaïques, essentiellement pour tester de nouvelles technologies propres, des usines de dessalement, mais le coût de ces panneaux est encore trop élevé pour une utilisation répandue.

Jusqu’à présent, les résultats expérimentaux ont été extrêmement prometteurs. L’eau dessalée permet aux agriculteurs d’utiliser 25 % d’eau et d’engrais en moins. Dans les autres tests, l’eau traitée n’affecte pas le taux de croissance et la densité du rendement. Le rapport des chercheurs montre que les rendements de sorgho et le millet ont augmenté.

Aujourd’hui le projet est actuellement dans la phase d’appel aux investisseurs afin d’obtenir un demi-million de dollars pour construire la première usine pilote au monde qui utilisera la ethnologie de la nanofiltration. Ils visent à construire des usines sur mesure selon les besoins spécifiques des populations face à l’insécurité alimentaire.

Messalem conclut : « La percée ici était de rendre le système plus économique, et nous avons fait cela, intelligemment, à l’aide de la nanofiltration. Il faut moins d’énergie, et nous pouvons utiliser l’énergie solaire. Notre système est compatible avec l’électricité, mais repose sur la promesse qu’il peut être utilisé dans les pays en voie de développement, dans des endroits où vous n’avez pas une source d’électricité – comme un système autonome».

Source: http://siliconwadi.fr/4168/nanofiltration-la-technologie-qui-va-desalterer-le-desert

Israël est souvent surnommée la "nation start-up" du fait de l'impressionnant dynamisme de son environnement entrepreneurial. Cette vitalité et l'excellence des formations scientifiques dispensées dans les universités du pays ont permis d'attirer sur le sol israélien des géants internationaux du numérique. Parmi eux, Microsoft entend bien profiter et accompagner cette vague grâce à son accéléra...

Paul Balança | Économie

La société israélienne Agrigo a finalisé, récemment, la mise en place d’un élevage porcin intégré en Biélorussie avec un budget de 17 millions EUR. Construite sur une superficie de 20 000 m², l’exploitation devrait avoir une capacité de production de 3 000 t/an en poids vif avec un cheptel de 1 200 truies fourni par Agrigo. La Biélorussie, aussi appelée Bélarus ou parfois Ruthénie blanche,...

IsraelValley Desk | Économie

La branche de la Banque Leumi en charge des investissements non-financiers, Leumi Partners, a acquis 20% de la maison mère de Cinema City. Le montant de la transaction est de $29 Millions. "Cinema City " ? Difficile à décrire... Une ambiance de rêve autour d'un complexe de salles de cinéma. Cela sent bon le pop-corn. Une proximité avec les acteurs et les stars d'Hollywood. Un des propriétai...

Eyal Friedman (Tel Aviv) | Économie

Selon un fonctionnaire de l'Autorité de l'Aviation Civile Israélienne, Israël a besoin de la construction d'un deuxième aéroport pour pouvoir assurer un service complet du trafic aérien en temps de guerre. La leçon de la brève suspension de la plupart des vols internationaux, par les compagnies aériennes étrangères, la semaine dernière, doit être prise en considération. «La crise, qui a surg...

Avner Myers | Économie

Delta Galil, dont les ventes vont avoisiner 1 Milliard de dollars en 2014, fait partie des firmes qui représentent l'histoire économique du pays. L'entreprise semble en avoir terminé avec ses années noires (des pertes énormes). Les profits devraient être au rendez-vous pour 2014. Delta est spécial. On peut la classer dans le type de firmes qui "ne peuvent fermer un jour". Pas un israélien q...

Amiram Cohen-Zenou (Jerusalem) | Économie

Changement de comportement des consommateurs. Depuis le dernier week-end, (exactement samedi soir), les Centres Commerciaux du Centre et du Sud d'Israël sont, pour certains, assez bien fréquentés (Ashdod, Ashkélone, Beersheva). Les Malls ("Canyons", mot utilisé en Israël pour parler des centres commerciaux très bien climatisés) du Sud d'Israël étaient quasiment vides durant les trois semain...

Eitan Koren (Tel Aviv) | Économie

Le magnat déchu devrait vendre sa villa d'Herlizya Pituah évaluée à 12 millions de dollars et pourrait recevoir également des fonds de son père et de ses amis. Nochi Dankner, qui a perdu le contrôle de son empire industriel IDB en janvier 2014, devrait passer le reste de sa vie à payer une partie des 400 à 500 millions de ...

Avner Myers | Économie

IsraelValley y était. Les premiers arrivés hier matin au nouveau siège de la Bourse de Tel Aviv étaient soucieux. Les bruits de guerre et les sirènes hantent les esprits de tous. Le magnifique bâtiment situé Ahuzat Bayit Street à deux pas de la Tour Shalom va devenir le centre névralgique de la vie économque d'Israël. Le bâtiment flambant neuf a coûté 350 millions de shekels, soit 70 million...

Eric Shiran (Tel Aviv) et Jacques Bendelac | Économie

Tous les ans nous faisons un copié-collé dans IsraelValley pour dire la même chose : le shekel et surévalué selon le Big Mac Index. Selon le dernier résultat de cet indice la monnaie israélienne se place en huitième position (après la Norvège, la Suisse) dans le monde comme monnaie surévaluée. Un Big Mac est vendu 17,50 shekel en Israël (un peu cher mais excellent !). Tout le calcul du jou...

Eyal Friedman (Tel Aviv) | Économie

Les récentes perturbations et annulations de vols ont causé des annulations de chambres d'hôtels avec des frais, voire le plus souvent en haute saison la perte totale du prix de la chambre. Or la start-up israélienne "Roomer" (https://www.roomertravel.com/), permet en ligne de vendre sa réservation de chambre à prix réduit à une autre personne. L'acheteur acquiert ainsi une chambre avec une ...

Lionel Bobot | Économie

Selon Globes et l'Israel Hotel Association, les pertes estimées sont de 500 Millions $ pour le secteur touristique israélien et plus particulièrement les hôtels. En effet, depuis le début du conflit les hôtels ont connu une chute de la fréquentation de près de 40% avec une perte enregistrée de 100 Millions $. Cett...

Lionel Bobot | Économie

Des scientifiques israéliens ont perfectionné une méthode qui utilise les infrastructures des téléphones mobiles pour créer une mesure météorologique plus précise. Cette méthode a déjà prouvé qu'elle pouvait produire un meilleur suivi des précipitations, qui peut être utilisé pour donner un préavis sur les dangers des conditions météorologiques comme sur les inondations. Cette découverte acc...

Iddo Genuth (i24News) | Économie

SPÉCIAL – Le Hamas a déjà perdu la guerre économique: l’opération Tsouk Eitan marquera le début d’un grand bond en arrière pour l’économie de Gaza. Si le conflit israélo-gazaoui n’est pas encore conclu, une chose est déjà sûre : le Hamas a déjà perdu la guerre économique dans la bande de Gaza. Son infrastructure souterraine est détruite et ses sources de revenus sont taries. Mais les destruc...

Jacques Bendelac | Économie

Au travers des images de la télévision, et avec un regard attentif, on peut s'en rendre compte. Sans aucun doute, cet activiste du Hamas qui rencontre un homme politique européen de premier plan est habillé avec un costume qui coûte plus de 2 000 euros sur les Champs-Elysées. Sa montre est une Rolex. Sa cravate st en soie. Ses chaussures des Westons. Lorsque un organe de presse comme Globes ...

Dan Rosh | Économie

Habituellement, lorsque les balles pleuvent, les risques augmentent et les traders réagissent. Cette fois, les choses sont différentes, mais la protection du shekel par le Dôme de Fer n'est pas la seule raison. Si l'on étudie attentivement la volatilité du shekel face au dollar américain le mois dernier, il n'y a rien d'inhabituel. Étrange? Depuis que le shekel est devenu une monnaie lib...

Avner Myers | Économie