Aug 1

ISRAELVALLEY - LA STARTUP TONARA EST NEE EN ISRAËL. L’application Tonara pour iPad permet aux musiciens (débutants ou avancés) de suivre leurs partitions à mesure qu’ils les jouent.

Authors picture

Lionel Yrhi (Netanya) | Culture

Headline image

La start-up israélienne Tonara, qui développe une application interactive destinée à l’apprentissage du piano, a bénéficié d’un investissement s’élevant à 4 millions de dollars, de la part notamment du groupe capital risque israélien Carmel Ventures. Les premiers participants, qui avaient investi à hauteur de 750,000 dollars à l’étape seed de la société, ont également apporté leur contribution : Index Ventures, Lool Ventures, ainsi que plusieurs business angels comme Ilon Tirosh, Rami Lipman, Yossi Mathias, président directeur général du centre de développement de Google Israel, ainsi que Len Blavatnik, propriétaire de Warner Music. Dans le cadre de ce financement, Rina Shaineski, associée générale du groupe Carmel Ventures, s’est greffée à la direction de l’entreprise.

La société, fondée en 2008 par Yair Lavi et Yvgeni Begelfor, a déclaré son intention d’utiliser cet investissement dans le cadre du développement de sa technologie, en partenariat avec des éditeurs de tablatures et partitions, ainsi que dans l’expansion de sa stratégie marketing. De plus l’entreprise prévoit la création de plusieurs emplois supplémentaires dans ce département. Tonara ouvrira ainsi, très prochainement, ses bureaux à New York qui abriteront toute la branche marketing pour commencer, puis la totalité de la direction qui y sera transférée. A l’heure actuelle, la société compte une dizaine d’employés, ainsi qu’une quinzaine d’étudiants en musique, chargés de la digitalisation de morceaux de musique classique.

L’application Tonara pour iPad permet aux musiciens (débutants ou avancés) de suivre leurs partitions à mesure qu’ils les jouent. Elle reconnaitra notamment l’endroit exact du morceau, pourra tourner les pages automatiquement, et fournir une véritable réaction en temps réel. Le programme comporte un panel de morceaux que l’on pourra choisir gratuitement, ainsi que des partitions supplémentaires payantes, entre 0,99 et 2,99 dollars. Jusqu’aujourd’hui, l’application a été téléchargée 140,000 fois, sans aucun investissement marketing de la part de Tonara, mais uniquement grâce à son apparition dans l’appstore, la boutique virtuelle d’Apple.
Lavi souligne que son programme est destiné à tous les types de musiciens. Cependant, il affirme que le département marketing et développement sera situé aux Etats-Unis, en raison du plus grand recensement mondial d’iPads. Egalement, cela offrira de plus grandes opportunités dans la création de plusieurs partenariats avec les grands du marché musical, comme Shazam ou encore Spotify.

L’un des grands avantages de Tonara est son évolution vers des morceaux populaires, avec notamment la signature d’un partenariat avec la grande maison de disques Hal Leonard, qui possède les droits sur des artistes tels que les beatles ou Adele, distribués par Universal, Sony, ou encore EMI. Chaque semaine seront proposées des nouveautés issues du répertoire de Leonard. « C’est peut être le plus gros accord que nous pouvions signer. Cela nous permet de nous étendre à la musique populaire, et de ne pas rester uniquement dans la musique classique » a déclaré Lavi.

L’entreprise est actuellement en cours d’expansion de son répertoire musical. Toutefois Tonara compte étendre son activité au marché de l’enseignement musical, estimé à des dizaines de milliards de dollars par Lavi. Dans près de 6 mois, la version Android sera officiellement mise sur le market, tandis que la version Windows 8 sera développée par la suite. Plusieurs applications sont aussi prévues pour l’année prochaine : un programme pour guitariste, qui sera également compatible sur smartphones, et qui présentera les accords et les paroles, ainsi qu’une application pour chanteurs.

Lionel Yrhi (Netanya)

Les tatouages en hébreu ont la cote. Il y a deux ans, les tatouages en hébreu des nageurs français Fabien Gillot et Frédéric Bousquet ont fait trembler Internet. Un buzz mondial sur les réseaux sociaux. L’athlète devenait alors champion olympique du relais 4 x 100 mètres nage libre aux Jeux Olympiques de Londres. Mais la tendance des tatouages en hébreu dépasse bien les frontieres de l’Hexa...

CoolIsrael | Culture

"La Mode Végétalienne à la conquête d’Israël" par Noémie Grynberg : "Voilà plusieurs années qu’écologistes, nutritionnistes, naturopa­­thes, médecins, coachs alimentaires et santé nous alertent sur les méfaits de la malbouffe et de la nourriture industrielle. De plus, avec l’avancée de la cause animale, manger de la viande devient presque suspect. Même en Israël, pays où le barbecue reste r...

Noémie Grynberg | Culture

Les experts étudiant le marché du travail israélo-arabe ont déclaré au Jerusalem Post que la population arabe a bien intégré la profession de pharmacien, et qu'il y a maintenant un besoin de diversifier et d'accéder à d'autres métiers. Sami Miaari, un conférencier arabe israélien au département d'études du travail de l'Université de Tel Aviv et un chercheur à l'Institut de la démocratie d'Is...

(A.H) Ariel Aviv | Culture

Le 27 août les DJs les plus aimés de Berlin et de Tel Aviv joueront simultanément dans deux grands clubs et seront retransmis en direct dans les deux villes. «La musique est un langage que tout le monde comprend, et la musique est au-dessus de notre politique de merde», dit Claudia Frenzel de Wanted. Frenzel, qui vit à Berlin, tombé amoureuse de la scène musicale israélienne lors d’un voyage en...

Europe Israël News | Culture

Frishman est peut-être le nom le plus connu des Français qui viennent passer des vacances à Tel Aviv. Avant même Dizengoff ou Ben Yehouda. Même les enfants retiennent le nom de Frishman. Pour une raison simple : c’est le nom d’une plage, qui se trouve au bout de la rue du même nom. Et à quelques mètres de là, un café sur la plage est particulièrement connu des jeunes Français en vacances. Ma...

Misha Uzan (Tel Avivre) | Culture

Des Scènes de ménages auront aussi lieu au coeur de Tel Aviv en raison du piratage d'AshleyMadison : des données volées et publiées concernent 170 000 citoyens israéliens. Selon David Illouz : "Un membre de la Knesset a déclaré aux médias israéliens qu'il avait l'intention de déposer une plainte à la police pour "usurpation d'identité ". Des dizaines de milliers d'israéliens sont concernés. ...

IsraelValley Plus | Culture

Vous croyez connaître Tel Aviv ? Que cela ne vous empêche pas d’aller découvrir Tel Aviv Photomosaics, le livre de la photographe Rosine Klatzmann-Wasserman : des photomontages en couleurs sur des lieux certes familiers, mais que vous n’avez jamais vus de cette façon : la fontaine Agam, le port de Tel Aviv, les rikoudei am sur la tayelet, les mannequins hilares dans les vitrines d’Allenby, le f...

IsraelValley Plus | Culture

FOCUS : La franchise dans le domaine de l'art Partout, des artistes créent : des musées au street-art, en passant par les bars et autres galeries plus conventionnelles. Les vernissages d'expositions rythment les semaines des amateurs d'art. La France a d'ailleurs sa part dans ce tourbillon artistique ; l'Institut français de Tel Aviv avait très bien orchestré la Nuit de la Philosophie et des...

Magali Allouche (Tel Aviv) | Culture

FESTIVAL DE LOCARNO. Tikkun, d'Avishai Sivan est récompensé à Locarno. Le prix spécial du jury a été remis à l'israélien Avishai Sivan pour "Tikkun", Le Festival international du film de Locarno (Festival del film Locarno) est un festival de cinéma consacré au cinéma d'auteur qui se déroule chaque été dans la ville suisse italienne de Locarno. Le festival est reconnu par la Fédération intern...

IsraelValley Desk | Culture

Deux homosexuels se tenant la main dans la capitale israélienne essuient les quolibets et les regards hostiles Une vidéo récemment publiée par le site israélien Ynet a suscité des réactions à travers le monde. La vidéo montre deux hommes gays, main dans la main, déambulant dans les rues de Jérusalem, insultés et cibles de malédictions. Même en d'Israël, considéré de manière générale comme...

i24 News. | Culture

Témoignage de Thomas Sila :"Dans certaines villes comme Jérusalem, les homosexuels religieux encore dans le placard se tournent vers l’alternative virtuelle. Les sites de rencontres constituent le seul tunnel empruntable pour vivre son homosexualité. Certains codes très particuliers y règnent. Selon le degré d’acceptation d’eux même, de leur sexualité, les internautes mettent plus ou moins ...

IsraelValley Desk | Culture

Le dessinateur Français Plantu avait très vite, avec sa plume, traduit l'émotion liée au massacre de Charlie Hebdo. Quelques mois après, a t-il perdu son sens de la juste caricature ? Un nouveau dessin réalisé par le dessinateur qui fut à l’origine du projet "Cartooning for Peace", représente un soldat de Tsahal, arme à la main visant des Palestiniens sans défense. Derrière le soldat, u...

IsraelValley Desk | Culture

Ce soir à l’institut Arabe et Juif de Tel Aviv se tiendra un concert en faveur de la coexistence des deux peuples. Rendez-vous donc ce soir à 19 heure au centre Duhl à Tel Aviv pour vibrer sur la musique des plus grands artistes et musiciens juifs et arabes. Ce concert a pour but d’exprimer le sens de l’unité, un sentiment particulièrement poignant lorsqu’il s’inscrit notamment dans le sillage ...

Félicien Guilbaud (Tel Aviv) | Culture

LE MEILLEUR DE LA MUSIQUE D'ISRAËL. Eyal Golan est un chanteur israélien qui chante dans le style Mizrahi. Il est né le 12 avril 1971 dans la ville de Rehovot en Israël. Il a été élu "artiste de l'année" par la chaîne israélienne Channel 2. En 2002, Eyal Golan a épousé Ilanit Levi, lauréate du concours Miss Israël 2001. Deux enfants sont issus de ce mariage, Liam en 2003 et Alin en 2006. En ...

IsraelValley Desk | Culture

LE MEILLEUR DE LA MUSIQUE. ISRAËL ETE 2015. Rachel Delia Benaim : "New York – Un air de Tel Aviv entoure Itamar Zorman – et ce n’est pas uniquement dû au panneau rouge et noir du Aroma Café accroché sur le mur au-dessus de lui. Tout droit sorti d’un concert à Chicago, le violoniste de 29 ans a accepté de rencontrer le Times of Israel dans une branche du café israélien à Manhattan par une froide...

Times of Israel | Culture