Aug 1

ISRAELVALLEY - LA STARTUP TONARA EST NEE EN ISRAËL. L’application Tonara pour iPad permet aux musiciens (débutants ou avancés) de suivre leurs partitions à mesure qu’ils les jouent.

Authors picture

Lionel Yrhi (Netanya) | Culture

Headline image

La start-up israélienne Tonara, qui développe une application interactive destinée à l’apprentissage du piano, a bénéficié d’un investissement s’élevant à 4 millions de dollars, de la part notamment du groupe capital risque israélien Carmel Ventures. Les premiers participants, qui avaient investi à hauteur de 750,000 dollars à l’étape seed de la société, ont également apporté leur contribution : Index Ventures, Lool Ventures, ainsi que plusieurs business angels comme Ilon Tirosh, Rami Lipman, Yossi Mathias, président directeur général du centre de développement de Google Israel, ainsi que Len Blavatnik, propriétaire de Warner Music. Dans le cadre de ce financement, Rina Shaineski, associée générale du groupe Carmel Ventures, s’est greffée à la direction de l’entreprise.

La société, fondée en 2008 par Yair Lavi et Yvgeni Begelfor, a déclaré son intention d’utiliser cet investissement dans le cadre du développement de sa technologie, en partenariat avec des éditeurs de tablatures et partitions, ainsi que dans l’expansion de sa stratégie marketing. De plus l’entreprise prévoit la création de plusieurs emplois supplémentaires dans ce département. Tonara ouvrira ainsi, très prochainement, ses bureaux à New York qui abriteront toute la branche marketing pour commencer, puis la totalité de la direction qui y sera transférée. A l’heure actuelle, la société compte une dizaine d’employés, ainsi qu’une quinzaine d’étudiants en musique, chargés de la digitalisation de morceaux de musique classique.

L’application Tonara pour iPad permet aux musiciens (débutants ou avancés) de suivre leurs partitions à mesure qu’ils les jouent. Elle reconnaitra notamment l’endroit exact du morceau, pourra tourner les pages automatiquement, et fournir une véritable réaction en temps réel. Le programme comporte un panel de morceaux que l’on pourra choisir gratuitement, ainsi que des partitions supplémentaires payantes, entre 0,99 et 2,99 dollars. Jusqu’aujourd’hui, l’application a été téléchargée 140,000 fois, sans aucun investissement marketing de la part de Tonara, mais uniquement grâce à son apparition dans l’appstore, la boutique virtuelle d’Apple.
Lavi souligne que son programme est destiné à tous les types de musiciens. Cependant, il affirme que le département marketing et développement sera situé aux Etats-Unis, en raison du plus grand recensement mondial d’iPads. Egalement, cela offrira de plus grandes opportunités dans la création de plusieurs partenariats avec les grands du marché musical, comme Shazam ou encore Spotify.

L’un des grands avantages de Tonara est son évolution vers des morceaux populaires, avec notamment la signature d’un partenariat avec la grande maison de disques Hal Leonard, qui possède les droits sur des artistes tels que les beatles ou Adele, distribués par Universal, Sony, ou encore EMI. Chaque semaine seront proposées des nouveautés issues du répertoire de Leonard. « C’est peut être le plus gros accord que nous pouvions signer. Cela nous permet de nous étendre à la musique populaire, et de ne pas rester uniquement dans la musique classique » a déclaré Lavi.

L’entreprise est actuellement en cours d’expansion de son répertoire musical. Toutefois Tonara compte étendre son activité au marché de l’enseignement musical, estimé à des dizaines de milliards de dollars par Lavi. Dans près de 6 mois, la version Android sera officiellement mise sur le market, tandis que la version Windows 8 sera développée par la suite. Plusieurs applications sont aussi prévues pour l’année prochaine : un programme pour guitariste, qui sera également compatible sur smartphones, et qui présentera les accords et les paroles, ainsi qu’une application pour chanteurs.

Lionel Yrhi (Netanya)

"All Nude Performance" est à Tel Aviv. Les publicités sur le spectacle de "Olivier Dubois Dance Company, France" signalent que le show est interdit au moins de 18 ans car les acteurs sont nus. Personne ne semble choqué par cette programmation étonnante dans un pays où tout est sujet à controverse. ISRAELVALLEY PLUS. « Drôle, insaisissable et éberluant. Autant d’adjectifs qui donnent envie de...

Amanda Burg | Culture

En se baladant dans les rues de Tel Aviv, on peut observer certains immeubles empreints d'une influence architecturale très particulière : l’architecture Bauhaus. Ce courant est né dans les années 1920-1930 en Allemagne. Fuyant le nazisme, des étudiants juifs l’ont importé à Tel Aviv, d’abord pour des raisons pratiques. En effet, l’architecture Bauhaus est très accessible, en terme de réalis...

Leslie Maarek | Culture

Pour se détendre, le Roman de l'Eté est - une fiction politique - intitulé : "Plein Feu sur le Père Bise". Son auteur est Krôll Steïnberg (Safed). Agé de 19 ans, il signe son premier web-roman. EPISODE N°4. Une brève (authentique !) du magazine Le Point a attiré le regard de nombre d'observateurs : "En Suède, Hravn Forsne, 25 ans candidat aux législatives, affirme être le fils illégitime de....

Krôll Steïnberg (Safed). | Culture

Pour se détendre, le Roman de l'Eté est - une fiction politique - intitulé : "Plein Feu sur le Père Bise". Son auteur est Krôll Steïnberg (Safed). Agé de 19 ans, il signe son premier web-roman. EPISODE N°3 : Des "ripoux" avaient lancé une fausse rumeur de "Coup d'Etat" afin d'évincer le "Président à Vie". En effet, à leur sortie de prison, trois milliardaires avaient décidé d'offrir la Prési...

Krôll Steïnberg (Safed). | Culture

Pour se détendre, le Roman de l'Eté est - une fiction politique - intitulé : "Plein Feu sur le Père Bise". Son auteur est Krôll Steïnberg (Safed). Agé de 19 ans, il signe son premier web-roman. FIN DE L'EPISODE N°1 : "A l'arrivée de Yossi Beilin dans le restaurant du Père Bise, une explosion assourdissante l'accueille. La voiture noire blindée de Beilin, qui pèse plus d'une tonne s'envole da...

Krôll Steïnberg (Safed). | Culture

Le Département de Cinéma et de Télévision de l’Université de Tel-Aviv (UTA) est classé parmi les quinze meilleures écoles de cinéma dans le monde par le magazine Hollywood Reporter*. Le Département de Cinéma de l’UTA est arrivé à la 12e place du classement du magazine hollywoodien. En première place, on trouve la National Film et Television School britannique, suivi de l’École du Film de Lod...

Tel Avivre | Culture

Pour se détendre, le Roman de l'Eté d'IsraelValley est (une fiction totale) intitulé : "Plein Feu sur le Père Bise". Son auteur est Krôll Steïnberg (Safed). Agé de 19 ans et demi, il signe son premier web-roman. INTRODUCTION. Le Père Bise est connu de tous. Situé en Haute-Savoie, ce restaurant a une particularité : il se trouve à quelques enjambées de Genève, la "Ville Sainte" où l'on signe ...

Krôll Steïnberg (Safed) | Culture

Michael Lucas, le baron de la pornographie gay, a toujours été un fervent partisan d’Israël. Le Russe juif, de son vrai nom Andrei Lvovich Trelvas, s’en est allé à New York pour bâtir un empire pornographique homosexuel sous le nom de Lucas Entertainment. C’est un citoyen israélien. Il est aussi le réalisateur de « Men of Israel » [Les hommes d’Israël], le premier film pornographique avec un...

Debra Kamin (Times of Israel) | Culture

Astérix (anciennement Astérix le Gaulois) est une série de bande dessinée franco-belge, créée le 29 octobre 1959 par le scénariste René Goscinny et le dessinateur Albert Uderzo, dans le no 1 du journal Pilote. Après la mort de René Goscinny en 1977, Albert Uderzo poursuit seul la série, puis passe la main en 2013 à Jean-Yves Ferri et Didier Conrad. Un article très intéressant est paru dans le J...

IsraelValley Desk | Culture

Le nombre d'étudiants inscrits dans des classes pour apprendre l'arabe a augmenté de 140% depuis le début de l'opération de protection "Bordure protectrice", a annoncé l'école de langues Berlitz en Israël. "Les émeutes en Cisjordanie, la violence entre les Juifs et les Arabes en Israël et la guerre de Gaza ont permis de sensibiliser le public juif sur le besoin de comprendre la langue de nos...

i24News | Culture

BREAKING NEWS CE LUNDI SOIR. Le nom du 43e soldat de Tsahal à être tombé lors de l’opération Bordure protectrice, Barak Refael Degorker, 27 ans, de Gan Yavne. DIRECT. Ce soir : Tsahal a demandé lundi soir aux habitants de Chajaya, de Zeitoun et de l'est de Jabaliya à évacuer immédiatement en direction du centre de la ville de Gaza. Ces secteurs sont respectivement situés à la périphérie est...

Erez Koren | Culture

Tandis que les Forces de défense israéliennes intensifient leurs frappes aériennes et que le Hamas poursuit ses tirs de roquettes sur Israël, Massive Attack poursuit sa tournée européenne. De passage à Dublin à l'occasion du festival Longitude, le groupe, connu pour son engagement politique, n'a pas hésité à adresser un message de soutien aux populations palestiniennes. Défenseurs de la Pale...

IsraelValley Desk | Culture

Après Neil Young la semaine dernière, le crooner canadien Paul Anka et le groupe américain Backstreet Boys ont annoncé qu'ils annulaient leurs spectacles prévus en Israël pour des raisons de sécurité. Idem pour le groupe folk rock américain America. « Il s'agit d'une grande déception pour le groupe et les fans puisqu'il s'agissait de la première visite des BSB en Israël. Nous avions hâte d'y...

IsraelValley Desk | Culture

La question que nous posons en titre laisse penser que les israéliens qui restent à la maison... font l'amour. Et bien, non ! Ils font des "jokes" (blagues). C'est devenu un véritable sport national. Qui sortira la blague la plus reprise sur Facebook devient le héros du moment. Nous avons reçu à la rédaction d'IsraelValley des dizaines de plaisanteries qui se moquent souvent des habitants de Te...

Eyal Friedman (Tel Aviv) | Culture

Un gadget fabriqué en Israël permet de laver ses tsitsith en machine sans risque de les abîmer. Dénommé « Maguen Tzitzit », l’objet, réutilisable, se présente sous la forme d’un cône en plastique bleu dans lequel un dispositif permet d’enrouler les franges rituelles. Produit dans une usine « shomeret shabath », ce dispositif, commercialisé par la société Emeth, est vendu en France pour la modiq...

A.J. | Culture