Jul 29

ISRAELVALLEY PEDIATRIE - REDUIRE L'ANXIETE DES JEUNES : DES TRAVAUX DE RECHERCHE DE L'UNIVERSITE DE TEL-AVIV ABOUTISSENT A DES RESULTATS INTERESSANTS.

Authors picture

Marion Bernard | Éducation

Headline image

Une étude menée par une Université israélienne révèle l’existence d’une méthode utilisant les ordinateurs à des fins thérapeutiques : celle-ci aurait la vertu de calmer les troubles de l’anxiété des jeunes patients sans même utiliser de médicaments. Un premier essai clinique a ainsi démontré que cette thérapie appelée « attention bias modification » (ABM) permettait de soulager ces troubles de manière significative.

Ce nouveau traitement a été développé au sein du laboratoire du Professeur Yair Bar-Haim (Université de Tel-Aviv, Département des Sciences Psychologiques) en collaboration avec différents laboratoires du monde entier.

La détection de ces troubles chez l’enfant permet leurs disparitions à l’âge adulte mais l’utilisation de médicaments à cet effet entraînerait des effets indésirables et même dangereux. Ils sont efficaces dans 70% des cas, tout comme ABM, qui serait cependant sans aucun danger, d’après les tests effectués au sein du Centre Adler pour la Recherche du Développement et de la Psychopathologie infantile (Cf. American Journal of Psychiatry), en collaboration avec le Centre Feinberg de Petah Tikvah.
Le programme élaboré sur ordinateur supprime les menaces perçues par le patient en intervenant sur son processus de pensée.

D’après Bar-Haim, ABM travaille avec l’adulte mais son efficacité serait d’autant plus probante sur les enfants du fait qu’ils soient plus à l’aise avec les ordinateurs.
D’autre part, il ajoute que cette méthode ne comporte aucun risque pour la santé contrairement aux traitements médicamenteux. Elle ne nécessite d’ailleurs pas la formation de réels professionnels et le programme est facile d’accès puisqu’il se trouve via Internet.

Bar-Haim explique que les individus anxieux sont anormalement sensibles (« attention bias ») aux menaces que la majorité des gens ignorent. La thérapie ABM commence par l’identification des troubles grâce à un test exposé au patient : il s’agit de deux images ou mots – un menaçant, l’autre neutre. Les images sont ensuite remplacées par un point sur l’écran et le patient doit alors indiquer la position des points.

Il s’avère que les patients ayant des troubles de l’anxiété répondent plus rapidement pour indiquer le point de l’image menaçante que celui de l’image neutre. En fait, la position du point est établie de telle sorte que l’image menaçante apparaisse le plus souvent en dessous de la neutre. Petit à petit, le patient commence à se concentrer sur le stimulant neutre et change ainsi son attention, provoquant une réduction de l’anxiété.

Bar-Haim et ses collègues ont déjà administré 480 tests à des patients du Centre spécialisé contre l’Anxiété des Enfants (Centre Médical Pédiatrique Schneider). 55% de l’échantillon des 8-14 ans souffraient d’anxiété de la séparation, 22,5% de troubles généraux de l’anxiété, 20% d’une phobie spécifique et 2,5% de phobie sociale. 75% d’entre cumulaient également un second trouble de l’anxiété.

Après traitement ABM une fois par semaine durant quatre semaines, environ un tiers des patients n’étaient plus atteints de troubles anxieux.

D’autres essais pédiatriques sont en cours dans plus de 20 établissements situés sur 5 continents, en collaboration avec l’Institut Américain pour la Santé Mentale. “Les troubles psychologiques sont complexes et il n’est pas dit qu’un patient répondra d’une manière positive à tout traitement” déclare Bar-Haim. « Il est remarquable de trouver de nouvelles méthodes qui viennent de la neuroscience et ont une efficience clinique ».

Source: Silicon Wadi (Copyrights)

L'année universitaire s'achève en Israël : l'an passé (2014/15), et pour la première fois depuis 20 ans, les effectifs de diplômés avaient baissé. Les étudiants israéliens sont en période d'examens : certains parviendront à décrocher leur diplôme de licence ou maitrise, d’autres achèveront un doctorat. Au cours de l'année universitaire 2014/2015, ce sont 73.500 étudiants des établissements...

Jacques Bendelac | Éducation

Selon l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), 49% des 25-64 ans en Israël ont obtenu des diplômes d'enseignement supérieur, dépassant la moyenne de l'OCDE qui est de 34%. LE PLUS. Le système d’enseignement supérieur en Israël se compose de 8 grandes universités, ainsi que d'une quarantaine d'écoles supérieures privées ("Mikhlalot") offrant un large éventail de ...

IsraelValley Plus | Éducation

L’homme d’affaire et philanthrope britannique Jeremy Coller a effectué un don exceptionnel de 50 millions de dollars destiné à la promotion de la recherche et au développement des programmes d’enseignement de la Faculté de Gestion de l’Université de Tel-Aviv, qui deviendra dorénavant la “Faculté de Gestion Coller”. C’est la plus grande donation jamais reçue par l’Université, et elle sera ré...

IsraelValley Plus | Éducation

Zeev Degani vient à nouveau de défrayer la chronique en annonçant que son établissement ne prendrait plus part aux traditionnels voyages dans les camps de la mort en Pologne, organisés chaque année pour « enseigner la Shoah » aux élèves de première et de terminale. Il y a six ans, le proviseur du « Gymnasia » avait aussi refusé l’accès d’officiers de l’armée israélienne dans l’enceinte de s...

IsraelValley Plus | Éducation

Les Prof. Joseph Klafter, président de l'Université de Tel-Aviv, et Itamar Rabinovitch, président de la Fondation Dan David avaient récemment annoncé les lauréats du prix Dan David 2016. Parmi les lauréats, des spécialistes mondialement renommés de la pauvreté. Les récipiendaires se sont partagés 3 prix d'un millions de dollars chacun, qui leur a été remis lors d'une cérémonie à l'Université de...

IsraelValley Plus | Éducation

Les bons plans des étudiants de Tel Aviv. Où consommer sans trop se ruiner ? Pour beaucoup d’étudiants de Tel Aviv, la réponse s’appelle "HaMezeg", un bar situé sur Ibn Gvirol Street. Ici, on paye avant de consommer. Un bracelet de couleur est remis au consommateur. À chaque couleur correspond un droit de consommation illimité à un ou plusieurs types de boisson. Selon letudiant.fr : "Moi, je...

IsraelValley Plus | Éducation

Le 26 mai 2016, Jacques Biot, Président de l’École polytechnique, et Daniel Zajfman, Président du Weizmann Institute of Science (Rehovot, Israël), ont signé un accord-cadre de coopération académique. Cet accord vise à développer et promouvoir la coopération entre les deux institutions dans les domaines de l’enseignement et de la recherche. A travers cet accord, l’École polytechnique et le We...

IsraelValley | Éducation

Un article de Nathalie Hamou : "Le traditionnel voyage dans les camps de la mort en Pologne, organisé depuis 1988 et effectué chaque année par des milliers de lycées israéliens en classe de première ou de Terminale, va-t-il être remis en cause ? Lors d’une réunion du comité de l’Education de la Knesset plusieurs parlementaires ont tiré le signal d’alarme. « Il faut suspendre toutes les « Marc...

IsraelValley Plus | Éducation

Patrick Drahi recevra à la fin du mois de mai un doctorat honoris causa de l'université hébraïque de Jérusalem en présence du président israélien Reuven Rivlin. M. Drahi a lancé le 17 juillet 2013 la chaîne d'informations internationale I24NEWS en français, en arabe et en anglais, "dans le but de montrer au monde l'image d'un Israël précis et vrai." Patrick Drahi est né au Maroc dans une ...

IsraelValley Plus | Éducation

Shira Ben-Dor et Maya Nave, membres de l'équipe chargée de représenter Israël dans les compétitions internationales, formée par l'École de mathématiques et l'Unité pour la jeunesse en faveur de la science de l'Université de Tel-Aviv, ont remporté chacune une médaille d'argent aux Olympiades européennes de mathématiques pour filles qui se sont tenues à Busteni en Roumanie. C'est la première ...

IsraelValley Desk | Éducation

Lancement d'une coopération entre l'Université hébraïque de Jérusalem et l'Université de Genève, concernant un programme d'échange d'étudiants. Asher Cohen, Recteur de l'Université; Yves Flückiger, Recteur de l'Université de Genève, ont signé un accord de collaboration stratégique prometteur entre les deux universités. 1. L'université hébraïque de Jérusalem (en hébreu האוניברסיטה העברית בירו...

Ilan Dreyfus (Tel Aviv) | Éducation

Ils sont cinq étudiants israéliens à avoir accepté de participer à ce programme de l’UEJF. Le but : favoriser les échanges avec leurs homologues français. Une tournée « expresse » était organisée la semaine dernière dans des différents campus par le principal mouvement des étudiants juifs : Tolbiac, Sciences Po, Descartes, Créteil-Upec, Supelec, Lyon et Montpellier. « Les échanges ont ét...

IsraelValley Plus | Éducation

Un article récent paru en France annonce que "pour authentifier les diplômes octroyés à leurs étudiants, des établissements d’enseignement supérieur commencent à s’intéresser à la blockchain". Cette technologie numérique, sur laquelle repose le réseau monétaire Bitcoin, pourrait bien devenir le nouvel eldorado du secteur de l’éducation. Il se trouve que de nombreux chercheurs israéliens (re...

IsraelValley Plus | Éducation

Un article de Nathalie Hamou (Copyrights) : "MindCet, l'une des rares "couveuses" à but non lucratif à faire éclore des start-up dédiées aux EdTech. Une centaine de jeunes pousses dédiées aux technologies de l'éducation ont vu le jour ces dernières années en Israël. Fondé voilà moins de trois ans par le Centre pour la technologie de l'éducation, un organisme public hébergé sur le campus de l...

IsraelValley Plus | Éducation

C'est Jérusalem qui a accueilli la deuxième réunion du Comité Conjoint pour l'Innovation et la Coopération sino-israélien créé en 2015 à Pékin. La vice-Premier ministre chinoise, Liu Yandong qui conduisait la délégation, a rencontré les dirigeants israéliens. « La Chine est le troisième partenaire commercial d'Israël » se réjouit Binyamin Netanyahou. Liu Yandong a confirmé quant à elle l'in...

Pascale Zonszain | Éducation