Jul 27

ISRAELVALLEY - La mission de PrePex (Israel) : sauver le monde du SIDA. Un dispositif médical permettant de réaliser la circoncision de façon complètement autonome, sans scalpel, anesthésie.

Authors picture

Lionel Yrhi (Netanya) | Économie

Headline image

La petite start-up israélienne PrePex a développé, depuis ces trois dernières années, un dispositif médical permettant de réaliser la circoncision de façon complètement autonome, sans scalpel, anesthésie, chambre stérile, ni même faire couler de sang.

Après plusieurs années de développement, d’études, d’essais cliniques et d’obtention des autorisations nécessaires, l’entreprise commence actuellement la distribution de son produit en Afrique, pour la somme de 20 dollars par dispositif. Ce procédé révolutionnaire promet de faire baisser par millions le nombre d’atteints du SIDA.

La société a été créée en 2009, deux ans après le rapport de santé établi par l’ONU qui encourageait vivement la circoncision des hommes africains, dans le but de minimiser leurs risques de contamination par le virus. Cette enquête avait alors fortement préoccupé les fondateurs de PrePex, qui auraient compris l’enjeu, tant bien humain que financier, à développer un produit qui permettrait la circoncision d’une façon sûre, simple, rapide et bon marché.

« De grandes enquêtes effectuées en Afrique du sud, au Rwanda ainsi qu’au Kenya ont montré que la circoncision limite de 60% les risques de contamination » a déclaré l’une des fondatrices et PDG de l’entreprise Tsameret First.

Le but du programme antisida établi en 2007 est d’éviter la contamination de 3,5 millions d’atteints potentiels jusqu’en 2025, grâce à la circoncision de 20 millions d’hommes africains jusqu’en 2015, soit 80% des hommes matures issus des 14 pays frappés par le virus du SIDA.

Plusieurs organisations sont impliquées dans ce programme comme notamment UNAIDS, l’agence contre le sida de l’ONU, PEPFAR, le programme américain d’urgence à la guérison du sida, ainsi que la fondation de Bill et Melinda Gates, ou encore la banque centrale. Le coût estimé du projet s’élève à 1,5 milliard de dollars, tandis que la réduction du coût des opérations promet une économie de 16 milliards de dollars jusqu’en 2025.

Pour l’instant, le programme de la jeune entreprise avance de façon modérée : seulement un demi million d’hommes africains ont subi l’opération depuis la mise sur la marché du produit.

Le combat de PrePex avait notamment été soutenu par Hillary Clinton, quand, en novembre 2011, elle avait déclaré que la prochaine génération devrait été nettoyée du sida. Elle avait notamment décrit les trois manières primordiales à l’éradication du virus : l’arrêt du transfert génétique de la maladie (de la mère à l’enfant), l’expansion du phénomène de circoncision ainsi que le traitement des gens atteints par le virus.

« Les deux premières méthodes sont celles qui nous reviennent le plus cher, mais nous continuons de les appliquer et de les étendre » avait-elle déclaré.

Cette semaine, First s’est rendue à la convention IAS 2012 sur le sida à Washington, d’où elle a reçu des commandes visant à fournir 7 des 14 pays compris dans le programme, en plus du Rwanda et du Zimbabwe qui sont déjà associées au programme PrePex. Elle ouvre donc cette année avec 9 états différents.

La révolution PrePex, qui n’a été dévoilée au public israélien que récemment, a créé un véritable buzz mondial, qui lui a notamment valu des articles dédiés dans le Wall Street Journal, le New York Times, ainsi que le Time Magazine et le Financial Times, ou encore l’enthousiasme de Bill Gates exprimé à multiples reprises, comme par exemple pendant sa conférence de Stanford.

Lionel Yrhi (Netanya).

Par Nathalie Hamou (thegoodlife) : "Premier « génériqueur » mondial, ce champion israélien a également su miser sur les médicaments innovants". La cérémonie s’est déroulée début ­décembre dans un grand hôtel de Tel-Aviv, devant le gotha du monde des affaires israélien. Désigné homme de l’année 2015 par le quotidien des affaires Globes, Erez Vigodman, qui a repris, ...

IsraelValley Plus | Économie

Depuis plus de 20 ans, Israël connaît un phénomène unique : Le dynamisme du pays et sa jeunesse donne à ses habitants l'envie de développer leur propre projet. Beaucoup d’israéliens ont la fibre entrepreneuriale due à une combinaison de facteurs uniques. Le gouvernement joue un rôle actif, et finance l'innovation via 21 structures et centres de recherche et développement, comme...

Jessica Philippe Consulting | Économie

Peut-être passées inaperçues, elles ont pourtant leur importance. Quelques nouvelles qu'il ne fallait pas rater ce week-end. 1. Teva vend pour 15 milliards d’obligations : Jeudi dernier, le groupe israélien Teva a annoncé avoir vendu 15 milliards de dollars d’obligations. L’objectif ? Permettre l’acquisition de la division des génériques de la multinationale pharmaceutique ...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie

A l’occasion de la conférence “Israël, la clé du Moyen-Orient ?” organisée par Herez Israël et accueillant Olivier Rafowicz, colonel de réserve et ancien porte-parole de Tsahal, ainsi qu’Avi Pazner, ancien ambassadeur d’Israël en France, Israël Valley est allé à la rencontre de Jérôme Jarmoune et Laurent Perez associés directeur de la structure en Israël et de Dan Cal...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie

Rami Lévy, le propriétaire de la chaîne de supermarchés à bas prix qui porte son nom, a décidé de construire entre Jérusalem et Ramallah le premier centre commercial israélo-palestinien. Certaines enseignes palestiniennes comme la boulangerie Sinokrot ou les bonbons Zalatimo ont déjà retenu des emplacements. Au total, 70 magasins ouvriront dans un peu plus d'un an. Rami Lévy tab...

IsraelValley Plus | Économie

Le ministère des Finances israélien, qui a déjà fait le tour des conséquences du retrait du Royaume-Uni dans un rapport récemment publié, pense quant à lui que le Brexit peut être une chance pour Israël : „Il est possible que la sortie de la Grande-Bretagne de l’UE améliore les chances d’Israël en matière de compétitivité sur le marché européen“. En effet, Israël s...

IsraelValley Plus | Économie

Selon Investing.com : "Israël: Les marchés actions ont terminé la séance en baisse ce jeudi; le repli des secteurs Communication, Pétrole et gaz, et Immobilier a contribué à cette baisse. En clôture à Tel Aviv, l'indice Tel Aviv 25 a lâché 0,04%. La meilleure performance de la séance pour l'indice Tel Aviv 25 est à mettre au crédit du titre Mylan NV (TA:MYL) en hausse de 1,4...

IsraelValley Plus | Économie

Netanyahou et les ministre des Finances Moshé Kahlon ont décidé d’une nouvelle baisse du taux de l’impôt sur les sociétés pour le budget 2017-2018. Il devrait passer en deux étapes de 25% à 23%, ce qui est un plancher historique. LPH : "Dans le budget actuel, ce taux avait déjà été ramené de 26,5% à 25%. Cette mesure devrait encourager les investissements, créer de l’em...

IsraelValley Plus | Économie

1. L’israélien Delek lorgne sur les champs gaziers de la mer du Nord : Le Groupe Delek, géant israélien du gaz a annoncé être en négociation avec la société d’exploitation pétrolière et gazière EnQuest PLC, basée au Royaume-Uni, pour l’acquisition de 20% des droits d’exploration et les licences de production pour le champ “Kraken”. Ce dernier est situé dans les eaux...

Nathan Driot | Économie

Shikun & Binui va construire l’autoroute à péage Cundinamarca 010 de 160 km de long, près de Bogota, la capitale du pays sud-américain. Le projet – comprenant le financement, les coûts de construction, la réhabilitation, l’exploitation et la maintenance – est estimé à environ 640 millions de dollars. La société israélienne mondiale de la construction et des infrastructures...

IsraelValley Plus | Économie

Un des hommes les plus riches d'Israël s'avère être aussi l'un des hommes d'affaires les plus socialement avertis du pays. Reconnu pour sa modestie, l'industriel Stef Wertheimer a gagné des milliards dans l'industrie métallurgique et a construit son sixième parc technologique dans la ville arabe israélienne de Nazareth. Wertheimer a déjà construit cinq parcs de ce type, un en Turqui...

IsraelValley Plus | Économie

Embraer (Empresa Brasileira de Aeronáutica) va livrer 6 avions E195-E2 à Arkia pour $650 Millions (livraison dans 3 ans). Embraer est un constructeur aéronautique brésilien, spécialisé dans les avions civils de petite et de moyenne taille, utilisés dans l'aviation régionale, d'affaire et agricole. L'entreprise construit également des avions de chasse, de télédétection et de transpor...

IsraelValley Plus | Économie

Le groupe ENEL (Ente nazionale per l'energia elettrica), géant italien de l’énergie électrique, cherche à investir dans les technologies israéliennes. C’est pour cette raison que la société est sur le point d’ouvrir un centre d’innovation en Israël. Le plus grand fournisseur d’électricité en Europe (61 millions de clients) choisira 20 start-up chaque année pour leur offr...

Nathan Driot | Économie

Le consulat des Etats-Unis à Jérusalem a annoncé une nouvelle initiative dotée d’un budget de 50 millions de dollars, "Envision Gaza (Envisager Gaza)", un projet sur cinq ans centré sur l’amélioration du taux d’emploi, avec une attention particulière aux domaine, de la technologie, du textile et de l’agriculture. Le secteur agricole de Gaza compte pour une partie relativement...

IsraelValley Plus | Économie

Après plus de quarante ans d'éclipse, Israël tente de revenir sur la scène africaine. Benyamin Netanyahu a effectué une tournée sans précédent dans quatre pays d'Afrique de l'Est : le Rwanda, le Kenya, l'Ouganda et l’Ethiopie. Que cherche Israël en Afrique ? Ely Karmon travaille à l'Institut pour la lutte contre le terrorisme au Centre interdisciplinaire de Herzliya, près de Te...

IsraelValley Plus | Économie