Jul 12

ISRAELVALLEY - SMILE PLEASE... Les étudiants nouveaux immigrants continueront à bénéficier de la gratuité des frais universitaires durant les trois ans d'un cycle d'études.

Authors picture

Serge Golan | Éducation

Après deux semaines d’incertitude le gouvernement israélien et l’Agence Juive sont tombés d’accord pour permettre à l’Office national des Étudiants de continuer à subventionner les études supérieures des étudiants qui ont décidé de faire leur alya. Mais désormais le financement de l’Agence Juive sera minime.

Tout va bien : les étudiants nouveaux immigrants continueront à bénéficier de la gratuité des frais universitaires durant les trois ans d’un cycle d’études. Un accord de dernière minute, signé dimanche 7 juillet entre le gouvernement et l’Agence juive a en effet permis de garantir le financement de l’Office des étudiants qui subventionnera à la rentrée prochaine, les études de 6700 jeunes olim.

Qualifié d’ « historique », ce compromis redéfinit clairement les rôles en matière d’alya et d’intégration : l’Agence juive sera responsable jusqu’à la montée en Israël. Dès que le nouvel immigrant aura posé les pieds en Israël, il sera placé sous la responsabilité du ministère de l’Intégration et du gouvernement. L’Office des Étudiants étant chargé des études en Israël, c’est donc le gouvernement qui le financera. De ce point de vue, le président de l’Agence Juive Nathan Sharansky a gagné son bras de fer avec Sofia Landver, la ministre de l’Intégration.

Un conflit les opposait en effet sur le financement de l’Office des étudiants dont le budget était alimenté jusqu’à présent par le Ministère de l’Intégration et l’Agence juive. Cette dernière mettait la main à la poche à hauteur de 16 millions de shekels, le Ministère assurant le reste du financement des 70 millions de shekels destinés aux étudiants olim. Depuis quelques années, l’Agence juive rechignait cependant à payer, arguant du fait que son champ d’action se limitait exclusivement à l’encouragement à l’alya. De fait, ses efforts se concentrent désormais principalement sur les programmes Massa destinés aux touristes.

Nathan Sharansky, le président de l’Agence Juive avait donc décidé qu’il ne verserait plus un shekel à l’Office des étudiants. « Je pense que vous avez été recrutés pour vous battre dans une guerre qui n’existe pas », expliquait-il encore la semaine dernière à une délégation d’étudiants olim inquiets. « L’Agence juive négocie avec le gouvernement la répartition des responsabilités concernant les différents projets qu’elle a mis en place. Nous avons clairement dit depuis le début que les étudiants ne seraient pas lésés et que nous assumerions nos responsabilités… jusqu’à ce que le gouvernement assume les siennes ». Autrement dit : cette affaire ne regarde plus l’Agence juive !

Une conclusion que Sam Kadosh, le directeur du Centre national des étudiants francophones (CNEF) qui soutient près de 600 étudiants montés de France et de pays francophones, ne partage pas pleinement : « Actuellement quelques 600 autres jeunes Juifs de France participent en tant que touristes aux différents programmes Massa de l’Agence Juive. Or dans le cas de la France, 70 % de ces jeunes décident ensuite de faire leur alya. De telle sorte qu’il y a un lien direct entre l’action de l’Agence Juive et l’intégration des Étudiants, ce qui n’est pas le cas des jeunes américains. » Pour Sam Kadosh, « chacun doit prendre ses responsabilités. L’intégration des étudiants ne doit pas souffrir des différends entre les administrations qui en ont la charge », a-t-il expliqué lors de la réunion avec Nathan Sharansky.

« Chaque année, cette question du ‘qui doit payer ?’ revient sur le tapis. Il est temps que les instances publiques se mettent d’accord et cessent de prendre les étudiants en otage », a-t-il affirmé. Un appel à la raison entendu, semble-t-il par le Premier ministre Benyamin Nétanyaou. Les étudiants récemment montés en Israël continueront donc à recevoir des aides dès la rentrée universitaire d’octobre.

Source: Hamodia (Copyrights)

Les premières toilettes unisexes pour les étudiants et les enseignants ont été aménagées la semaine dernière à l'École de travail social de l'Université de Tel-Aviv. L'initiative, la première de ce genre dans un établissement d'enseignement supérieur en Israël, a pour but de faciliter l'accès aux toilettes pour les personnes "dont l'identité sexuelle n'est pas dichotomique" ...

Sivan Cohen-Wiesenfeld | Éducation

Surnommé le « MIT israélien », le Technion a grandement augmenté le nombre de ses étudiants arabes cette dernière décennie grâce à un programme ambitieux et sans discrimination positive. Trois fois plus d’étudiants arabes, c’est le résultat spectaculaire obtenu par le Technion après avoir mené pendant une décennie un programme ambitieux. A l’heure actuelle, près de 20%...

IsraelValley Desk | Éducation

CentraleSupélec et le Technion, Israel Institute of Technology, ont signé un Memorandum of Understanding visant à favoriser leur coopération académique, le développement de mobilités bilatérales étudiante et de chercheurs, et des collaborations de recherche. L’accord-cadre a été signé à Paris le 6 décembre par Hervé Biausser, Directeur de CentraleSupélec et Peretz Lavie, Pr...

Muriel Touaty | Éducation

De nombreux MOOC sont d’ores et déjà programmés pour 2017, en particulier dans les disciplines phares des cours en ligne, comme le marketing, l’entreprenariat, ou la communication. Mais les MOOC, c’est aussi une affaire de sciences humaines, avec ici un exemple en histoire par l’Université numérique européenne des études juives.   Le MOOC de l’Université numérique europée...

IsraelValley Desk | Éducation

Le ministère de l' Education de la République populaire de Chine approuve la création officielle de l'Institut Guangdong Technion Israel de Technologie L'ambassadeur d'Israël en Chine Matan Vilnai: "C'est le projet le plus important dans les relations israélo-chinoises pendant mon mandat" Une étape importante dans la mise en place du GTIIT - l'Institut de technologie de Guangdong Te...

Aharon Kahn | Éducation

En plus des deux langues officielles, l’hébreu et l’arabe, l’anglais écrit est souvent employé pour faciliter la vie des touristes ou la vie professionnelle, tandis que le russe est encore très largement utilisé par les immigrants venus récemment de l’ex-URSS. Il faut aussi ajouter que 20 % de la population sont francophones parce que venus des anciens territoires français d...

Eyal Kaplan (Tel Aviv) | Éducation

Près de 1 000 lycéens israéliens poursuivent une spécialisation en cyber intelligence. Six ans après son lancement, ce programme national est désormais dispensé dans 32 établissements. "J’envie les élèves et je regrette que cela n’ait pas existé de mon temps dans mon école...", s’amuse le très droitier ministre de l’Education, Naftali Benett. Un manque de formation qui n...

Anthony Lesme (Usine Digitale) | Éducation

Une vingtaine de recteurs des principales universités latino-américaines ont visité Israël la semaine dernière et ont signé des accords avec l'Université hébraïque de Jérusalem, lors d'une première conférence en son genre qui témoigne d'une coopération universitaire croissante. Représentant les institutions en Argentine, Bolivie, Brésil, Chili, Colombie, Costa Rica, Républiq...

Aharon Kahn (Jérusalem) | Éducation

Business & Torah : est-ce vraiment compatible ? Peut-on être religieux et construire une grande carrière ? Les rudiments du business ne vont-ils pas à l’encontre de certains principes de la Torah ? Pour répondre à ces questions, nous avons l’honneur de recevoir, au sein de notre amphithéâtre, l’un des entrepreneurs les plus réputés du moment : Jérémie Berrebi. Serial-ent...

IsraelValley Desk | Éducation

Arraba, une ville arabe au nord de Nazareth, compte 24 000 habitants mais six médecins pour mille habitants, ce qui la distingue nettement de la moyenne israélienne qui se situe à 3,4 et qui est elle-même légèrement supérieure à la moyenne de l’OCDE qui est de 3,3 médecins pour mille habitants. „L’admiration arabe pour la profession de médecin est bien connue. Nous voulons q...

IsraelValley Desk | Éducation

Chaque parent veut le meilleur pour ses enfants. Mais à l’âge délicat de l’adolescence, le challenge est de faire les meilleurs choix qui recueillent l’approbation à la fois des parents et de leur enfant. Quand les adolescents demandent plus d’indépendance et les parents ont pour préoccupation d’assurer à leurs enfants la meilleure éducation possible afin de maximiser leurs...

Ilana Amzaleg | Éducation

La Faculté de gestion Coller de l'Université de Tel-Aviv a reçu pour la troisième année consécutive les 5 palmes (la note la plus élevée) du classement Eduniversal des meilleures écoles de commerce du monde en 2016, pour la région Eurasie. Le classement, qui a été annoncé récemment lors d'une cérémonie à Perth en Australie place l'UTA parmi les 30 meilleures écoles d'administr...

Sivan Cohen-Wiesenfeld | Éducation

« Il faut faire sauter le système pyramidal de l’Education nationale pour libérer les énergies et donner bien plus de valeur à la notion d’équipe pédagogique » Directeur général d’Arts et Métiers ParisTech (ENSAM), Laurent Carraro livre à l’Opinion son analyse de la compétition internationale entre les plus prestigieux établissements de formation d’ingénieurs et évo...

IsraelVallley Desk | Éducation

Deux importantes délégations de hauts représentants des grandes universités françaises se sont rendues récemment sur le campus de l’Université de Tel-Aviv, les 24 et 28 novembre 2016. La première était organisée par Campus France, l’Agence nationale française pour la promotion de l’Education supérieure française à l’étranger, la seconde à l’initiative du ministère...

Sivan Cohen-Wiesenfeld | Éducation

Cette enquête s'est déroulée dans 49 pays ou provinces au total Les résultats obtenus par les élèves israéliens en sciences et en mathématiques ont diminué à l'échelle internationale, selon l'étude TIMSS publiée mardi par l'Association internationale pour l'évaluation de la réussite éducative (IAE), un organisme scientifique basé aux Etats-Unis. L'étude est conduite tous l...

i24news | Éducation