Jul 12

ISRAELVALLEY - LA CONQUETE SPATIALE AUX COULEURS D'ISRAËL ? Les membres de l'initiative SpaceIL prévoient d'envoyer d'ici 3 ans un vaisseau spatial israélien sur la Lune.

Authors picture

IsraelValley Desk | High-Tech

Headline image

Ils n’ont plus 20 ans mais rêvent encore d’aller sur la Lune, et comptent même réaliser leur rêve. Les membres de l’initiative SpaceIL qui prévoient d’envoyer d’ici 3 ans un vaisseau spatial israélien sur la Lune, ont été conviés ce mercredi à la Knesset pour présenter leur projet et son intérêt éducatif. ’’C’est un défi technologique de planter un drapeau israélien sur la Lune’’, a expliqué l’un d’entre eux qui espère que cela motivera les jeunes vers la filière scientifique et non le showbiz. Le coût de ce projet est de 30 millions de dollars, dont 10% peut être pris en charge par le gouvernement. Une somme que les jeunes promoteurs du projet tentent de décrocher. (Guysen)

Espace Pour l’Etat hébreu, la suprématie technologique dans l’espace est appelée à devenir l’élément déterminant de la guerre du futur. Ses activités spatiales débutent dans les années 1970 avec le développement d’infrastructures destinées à la recherche et l’exploration en haute sphère. Ce n’est toutefois qu’en 1988 qu’Israël entre dans le club des puissances spatiales. Avec Ofek, il devient même le 9ème pays au monde à lancer un satellite avec son propre lanceur.

Vers le milieu des années 1990, sous la direction de l’Agence spatiale israélienne (ISA), plusieurs programmes militaires s’accélèrent. Le 5 avril 1995, le satellite Ofek-3 est lancé en direction de la Méditerranée depuis la base de Palmahim. Ce succès offre à Tsahal un tout premier satellite de reconnaissance, équipé de multiples capteurs et crédité d’une durée de vie dans l’espace de six ans minimum. Il permet au passage à Israël d’accroitre le fossé technologique avec ses pays voisins.

Malgré deux déconvenues en 1998 et 2006, l’Etat hébreu dispose aujourd’hui de trois satellites de reconnaissance militaire : Ofek-5, Ofek-7 et Tack SAR, tous conçus par l’IAI (Israel Aerospace Industries) et d’envergure classique. Lancés respectivement en 2002 et 2007, Ofek 5 et Ofek 7 présentent la particularité d’être placés en orbite rétrograde, de sorte que leurs débris, en cas d’échec, ne puissent retomber en territoire hostile et révéler des secrets de fabrication. Véritable chef-d’œuvre technologique, Ofek 7 est doté de caméras d’une résolution inférieure à 50 centimètres. Quant au Tack SAR, il a été placé sur orbite en 2008 depuis le centre spatial de Sriheikkota en Inde. Pesant tout juste 300 kilos, Tack SAR est supposé surveiller l’évolution des installations nucléaires iraniennes.

Au cours de cette même période, Israël a enregistré le lancement de plusieurs satellites de télécommunication couvrant tout le Moyen-Orient et utilisables aussi bien à des fins civiles que militaires. En 1996, le premier d’entre eux, AMOS-1, est placé en orbite géosynchrone à 36 000 kilomètres d’altitude. AMOS-2 le rejoint en 2003, suivi par AMOS-3, le 28 avril 2008. L’industrie spatiale israélienne développe enfin EROS, une nouvelle série de satellite d’observation à très haute définition. Lancé en 2006, EROS-B est stationné à 480 kilomètres de la Terre. Son positionnement sur une orbite synchrone par rapport au soleil en fait un excellent instrument de veille stratégique.

Cette dynamique spatiale devrait activement se poursuivre au cours des prochaines années. Depuis janvier 2010, l’armée de l’air israélienne a choisi de concentrer ses efforts sur les microsatellites dont le lancement s’effectue à partir d’avions. A la fois léger et de petite dimension, ces engins ont la capacité de pouvoir recueillir des informations dans un laps de temps très court et sur des cibles extrêmement précises. Outre l’avantage opérationnel qu’ils présentent en étant déployés à une distance plus rapprochée de la terre (300 km), les microsatellites consolident un peu plus l’expertise israélienne en matière de technologie spatiale.

L’entreprise Rafael, qui développe actuellement plusieurs gammes de satellites pesant moins de 120 kilos, a été désignée pour mener à bien ce projet militaire qui doit aboutir en 2015.

Maxime Perez

Combien de temps s'est écoulé depuis le tir de la dernière roquette sur Israël ? Deux immigrants américains en Israël ont conçu une minuterie en ligne qui affiche le temps qui s'est écoulé depuis que la dernière roquette a été tirée. Pour un non israélien, il peut être difficile d'imaginer la fréquence avec laquelle les roquettes sont tirées vers Israël. Deux jeunes Israéliens ont créé da...

Avner Myers | High-Tech

Une nouvelle application (disponible sous Mac et Android), dénommée « Minyan Now », prévient son utilisateur désireux de prier avec le quorum règlementaire s’il y a d’autres personnes dans le coin qui voudraient faire de même. « Ceci marche très bien pour les aéroports, gares, événements sportifs et autres lieux où il y a très probablement dix hommes juifs ou plus mais pas de synagogues dans le...

Catherine Garson (A.J.) | High-Tech

Intel prévoit de transférer temporairement en Irlande une partie de son personnel de Kiryat Gat. La situation sécuritaire ne serait pas à l'origine de cette nouvelle affectation. Environ 300 employés de l'usine Intel à Kiryat Gat dans le sud d'Israël, spécialisée dans la production de de puces informatiques, pourraient être transférés temporairement dans les prochains mois dans des installat...

Avner Myers | High-Tech

Le groupe de capital risque israélien Gemini a investi dans la start-up JFrog, créatrice d’un véritable moteur de recherches pour programmeurs permettant d’isoler les lignes d’Open Source Code. JFrog a jusqu’aujourd’hui gardé profil bas malgré sa réussite. En effet, le programme de recherches de lignes de code développé par la société est utilisé par les géants de la technologie actuelle com...

Lionel Yrhi (Netanya). | High-Tech

Les chiffres sont impressionnnants : cette semaine 4 startups ont réussi à lever plus de 80 Millions de dollars.Le business du Venture Capital ne s'arrête pas, même en temps de crise. Zooz est active dans le secteur du paiement électronique. La startup Jfrog (60 personnes) est opérationnelle dans les moteur de recherches pour programmeurs permettant d’isoler les lignes d’Open Source Code. ...

Erez Koren | High-Tech

Les applications "spéciales guerre" cartonnent en Israël. Elles permettent notamment de suivre les alertes à la roquette en temps réel. Les applications liées à la sécurité, permettant notamment de suivre les alertes à la roquette en temps réel, font fureur auprès des Israéliens qui y voient une protection supplémentaire dans le conflit avec le Hamas qui s'apparente aussi à une guerre psycho...

IsraelValley Desk | High-Tech

Le ministère de la Communication a indiqué cette semaine aux différents opérateurs mobiles en Israël qu'ils pourraient désormais commencer à fournir "le très haut débit mobile", ou 4G. Cette 4ème génération de standards pour la téléphonie mobile utilisera des fréquences qui sont déjà autorisées à l'emploi. Cela signifie que les entreprises seront en mesure de commencer le déploiement immédia...

Avner Myers | High-Tech

« Copyleak » permet à des journalistes ou des avocats de savoir si leurs écrits ont été copiés et par qui. Dans un café du Boulevard Rothschild, Alan confie son ambition : « Nous voulons devenir une société globale », mais aussi l’intérêt de vivre à Tel-Aviv : « C’est facile ici de rencontrer du monde et de trouver des appuis. Je me sens au centre du monde ». Gil Friedlander vient de l’armé...

La Croix | High-Tech

Microsoft a déclaré être en pourparlers pour acheter la start-up israélienne de cybersécurité Aorato. Le géant de l'informatique a fait une offre de 200 millions de dollars à la société spécialisée en cybersécurité selon le Wall Street Journal. Une source proche des discussions a déclaré que l'affaire sera faite dans les deux mois. Les informations n'ont pas été confirmées par les deux prota...

Avner Myers | High-Tech

La capsule est avalée. Elle inclut une source à rayons X qui permet des visualisations 3D des voies gastro-intestinales, en particulier du colon. Elle permet ainsi de se passer de la fastidieuse corvée qu’est la préparation à la coloscopie… La coloscopie est à l’honneur depuis que le cancer du côlon fait partie du trio vedette de cette maladie. Or, la coloscopie nécessite que le côlon soi...

IsraelValley Desk | High-Tech

Une idée pour le mois de septembre ? Rejoignez l'accélérateur international de startups # TheHive5 Tel Aviv et concrétisez vos idées en créant votre startup. Date limite de candidature : 31 Juillet Si vous n'êtes pas un entrepreneur, n’hésitez pas à partager ce message avec vos amis, en Israël ou à l’étranger, qui ...

Julie Klein (Tel Aviv) | High-Tech

L'information vient d'être rapportée par la chaîne de télévision CNN Money, citant un comptable israélien du nom de Guy Franklin dont le passe-temps est de traquer les startups israéliennes. Franklin estime à environ 200, le nombre de startups israéliennes qui ont été fondées dans la région de la Grosse Pomme. 60 d'entre elles ont été lancées depuis qu'il a commencé à les répertorier en 2013. ...

Avner Myers | High-Tech

En dehors d'Israël on avait tendance a oublier que les meilleurs chercheurs israéliens s'occupent toujours de la Défense du pays. Des milliers de scientifiques collaborent avec Tsahal pour protéger Israël. La lutte contre les ennemis passe par la création et l'invention de systèmes ultra-perfectionnés. C'est le cas pour le Dome de Fer. Un article du Monde mérite toute notre attention. (DR) L...

Dan Rosh (Tel Aviv) | High-Tech

« Depuis qu’on nous répète qu’Israël est la start-up nation, on va finir par croire que tout est joué et qu’on n’a plus qu’à se reposer sur nos lauriers. » Cette mise en garde, c’est Mooly Eden, le président d’Intel Israël qui la formule. Rappelons qu’on lui doit l’installation de deux usines Intel à Haïfa et à Yakum (12 000 emplois). Coiffé de son légendaire béret noir, l’homme (diplômé du...

David Jortner | High-Tech

Après des mois de spéculation, l’entreprise américaine de technologie mobile Qualcomm a acquis la société israélienne spécialiste du Wifi Gigabit Wilocity. Ce mouvement va propulser le géant des semi-conducteurs américain au sommet de la technologie sans fil. Selon le site Internet de Qualcomm, la fusion avec la s...

Julie Klein | High-Tech