Jul 10

ISRAELVALLEY-L'ANCIEN PREMIER MINISTRE EHUD OLMERT A ETE BLANCHI DANS DEUX AFFAIRES DE CORRUPTION MARDI A JERUSALEM. IL A CEPENDANT ETE CONDAMNE DANS UNE AUTRE AFFAIRE DE FRAUDE ET D'ABUS DE CONFIANCE

Authors picture

IsraelValley Desk | Droit et fiscalité

Headline image

En annonçant sa démission du poste de Premier ministre d’Israël, le 21 septembre 2008, Ehoud Olmert avait juré de laver son honneur, sali par des accusations de corruption. Un pari en partie remporté. En effet, si l’ancien chef du parti Kadima (centre) a été reconnu coupable, mardi, de fraude et d’abus de confiance dans l’affaire dite de l’«Investment Center», il a été acquitté dans deux autres dossiers de corruption: les affaires Talansky et Rishontours. «Il y a quatre ans, tous les médias d’Israël ont évoqué des enveloppes d’argent liquide. Il n’y avait pas d’enveloppes d’argent liquide. Aucune, a insisté l’homme de 66 ans face aux journalistes. Au Palais de Justice, il a été déterminé une fois pour toutes, que (…) rien de ce qu’ils ont essayé de me reprocher (dans ces affaires) n’était vrai», rapporte «Haaretz». Et de conclure, citant l’ancien Premier ministre Menahem Begin (1977-1983) : «Il y a des juges à Jérusalem.»

L’affaire dit «Talansky» est celle qui a conduit à sa démission du gouvernement. En mai 2008, Morris Talansky, un homme d’affaires new-yorkais, avait certifié devant un tribunal israélien avoir versé à Ehoud Olmert, sur une période de quinze ans, des enveloppes d’argent liquide pour un montant total de 150 000 dollars. En échange, le dirigeant israélien aurait favorisé les activités de l’entrepreneur dans les années 1990. Démentant tout pot-de-vin, Olmert a toujours soutenu que cet argent avait servi au financement –légal- de campagnes électorales, et démenti tout enrichissement personnel. Le jury et son président, Moussia Arad, ont estimé que l’accusation n’avait pas fourni les preuves de versements illégaux.

L’AFFAIRE
«HOLYLAND» ENCORE EN COURS

L’affaire Rishontours concerne des billets d’avion qu’Olmert se serait fait rembourser plusieurs fois, pour lui-même et des membres de sa famille. Dans le détail, le 12e Premier ministre, se serait servi d’un système de double facturation de ses frais de voyage d’abord comme maire de Jérusalem (1993-2003), puis en tant que ministre de l’Industrie et du Commerce (2003-2006), pour financer ses voyages personnels au début des années 2000. Au total, cette magouille lui aurait fait gagner 92 164 dollars. Mais l’homme politique a toujours démenti toute fraude volontaire, et les juges ont accepté l’argument selon lequel Olmert était très occupé et aurait pu croire que les vols étaient financés par des miles de fidélité, précise «Haaretz». Sur son site internet, le quotidien israélien qualifie le jugement de «défaite cinglante» pour l’accusation.

Toutefois, l’ancien ministre des Finances d’Ariel Sharon a été jugé coupable d’avoir accordé des faveurs à Uri Messer, son ex-associé dans un cabinet d’avocats, via le Centre d’investissement; un organisme public, lorsqu’il était ministre de l’Industrie et du Commerce. Sa peine sera prononcée dans un second temps. Il encourt jusqu’à trois ans de prison. Pour ce volet, Olmert a reconnu avoir «violé la confiance» qui lui était accordée, et dit «respecter la décision du tribunal». «Je vais tirer les enseignements nécessaires de cette décision, a-t-il poursuivi lors d’une brève conférence de presse à l’issue de l’audience. Dans le palais de justice, il a été décidé qu’il y avait un défaut de procédure, mais pas de la corruption, a-t-il souligné. Je n’ai pas bénéficié de quoi que ce soit.»

L’ancien Premier ministre est par ailleurs toujours poursuivi dans l’affaire de corruption «Holyland» (du nom du complexe immobilier de luxe à Jérusalem), pour laquelle il a été mis en examen le 5 janvier 2012. Devenu Premier ministre en 2006 prenant le relai d’Ariel Sharon, tombé dans le coma suite à une attaque cérébrale, Ehoud Olmert a démissionné en septembre 2008 en disant vouloir se défendre des accusations portées contre lui. Il est resté au pouvoir en expédiant les affaires courantes jusqu’à la désignation de son successeur, le leader du Likoud, Benjamin Netanyahou, à l’issue des élections législatives anticipées du 10 février 2009

Marie Desnos

Source: Parismatch.com Copyrights

Vous êtes propriétaire d’un appartement en Israël et vous rencontrez des problèmes avec votre locataire. Sachez que divers recours s’ouvrent à vous, et ce dans le limites de la loi et du type de contrat de location. 1. La caution et les garanties : dans tout bail de location, il est recommandé de prévoir précisément des clauses qui garantissent le bailleur en cas d’impayés ou de dégâts causé...

Maître Yael Hagege-Maruani | Droit et fiscalité

Loi sur les arrangements: TVA, assurance nationale et encouragement à l'investissement en capital Au regard du Droit fiscal, ladite Loi inclut de nombreux amendements, notamment concernant l'...

Maître Lior Pick | Droit et fiscalité

Grace aux nouvelles dispositions législatives, les Autorités fiscales auront la possibilité, et ce pour la première fois, de coopérer avec les Autorités étrangères, y compris les pays avec lesquels Israël n'a pas signé de Convention visant à lutter contre la double imposition. Une telle coopération interétatique permettrait la circulation des informations financières et la recherche des rési...

Maître Lior Pick | Droit et fiscalité

Au début de l’année 2014, de nouvelles lois fiscales sont entrées en vigueur en Israël, réduisant considérablement le champ d’application des exemptions classiques de la taxe sur la plus-value en Israël. Parallèlement à cela, des mesures transitoires permettent aujourd’hui de pouvoir vendre deux appartements tout en profitant d’une exemption partielle qui s’avère selon les cas très conséquente....

Maître Yael Hagege-Maruani | Droit et fiscalité

Les Autorités fiscales sont aux aguets de l'argent noir détenu par des résidents israéliens à l'étranger. Ils attaquent de nouveau les fraudeurs par le biais d'une nouvelle version du programme de divulgation volontaire et d'une nouvelle législation dont l'objectif est de mettre la main sur les fonds non déclarés. Une guerre économique enclenchée par les Etats-Unis Les Etats-Unis, en tan...

Maître Lior Pick | Droit et fiscalité

Dimona : cafouillage fiscal autour du réacteur nucléaire. La municipalité de Dimona exige une augmentation significative des impôts fonciers versés par la centrale nucléaire POLEMIQUE. Une surprenante polémique a éclaté cette semaine autour de la centrale nucléaire de Dimona. Le réacteur, probablement essentiel au développement du programme nucléaire israélien, doit faire face à un nouveau p...

Lazar Berman (Times of Israel) | Droit et fiscalité

La Banque Discount exige de ses clients étrangers la présentation de documents fiscaux certifiant la source des sommes d'argent déposées sur leurs comptes en banque.                                                                           Depuis quelques semaines, simultanément avec l'entrée en fonction d'Asher Topilski à la tête de la société, la Banque Discount exige de ses nouveaux clien...

Maître Lior Pick | Droit et fiscalité

Au début de l’année 2014, de nouvelles lois fiscales sont entrées en vigueur en Israël, réduisant considérablement le champ d’application des exemptions classiques de la taxe sur la plus-value en Israël. Parallèlement à cela, des mesures transitoires permettent aujourd’hui de pouvoir vendre deux appartements tout en profitant d’une exemption partielle qui s’avère selon les cas très conséquente....

Maître Yael Hagege-Maruani | Droit et fiscalité

Un dossier va empoisonner sérieusement les relations France-USA. Trois banques françaises (d'autres grandes banques internationales non françaises) sont impliquées. En Israël, on observe avec une très grande attention ce dossier car l'Iran, ennemi mortel d'Israël, aurait bénéficié de "violations de sanctions américaines " (lire ci-dessous) des banques. La Tribune (Copyrights) : "Les banques ...

IsraelValley Desk | Droit et fiscalité

Excellente nouvelle annonçée avec satisfaction et larges sourires par le Ministre qui s'occupe de tout sauf d'économie Naftali Bennett (qui se vante d'un succès qui ne lui revient certainement pas car c'est en 2008 que les négociateurs ont commençé les pourparlers!). Israël ne fait plus partie des pays voyous qui figuraient sur le "Special Report 301" américain. Ce Report a empoisonné duran...

Youval Blumenthal | Droit et fiscalité

Vous désirez acquérir un bien en Israël mais vous hésitez encore sur sa destination : vacances, alya, location ? Sachez que l’investissement locatif en Israël est bien plus souple qu’en France juridiquement et il peut donc s’avérer plus facilement lucratif. 1. Les conditions du bail de location : En Israël, il n’y a pas de contrat standard, ce qui sign...

Maître Yael Hagege-Maruani | Droit et fiscalité

Le Directeur du Département du Trésor israélien a accéléré les négociations avec le Département du Trésor américain en ce qui concerne l'Accord qui mettrait en place, notamment, le transfert des informations relatives aux comptes bancaires des résidents étrangers. Selon les estimations, l'Accord devrait être signé dans les mois à venir. Dans le cadre de l'Accord, les banques tra...

Maître Lior Pick | Droit et fiscalité

Israël a averti ce mercredi au sujet des risques potentiels du Bitcoin, la fameuse "crypto-devise" virtuelle qui fait fureur et suscite des réactions extrêmes, critiques ou enthousiastes. Karnit Flug, la gouverneure de la Banque centrale d'Israël, doit participer à une réunion cette semaine avec d'autres régulateurs des marchés de capitaux, des questions fiscales ou bien encore du blanchiment. ...

IsraelValley Desk | Droit et fiscalité

Opter pour la déclaration volontaire avant que soit mise en application la transparence inter-étatique. Le 29 Janvier 2014, a été officiellement publiée la proposition d'amendement de l'Ordonnance traitant de l'impôt sur le revenu. La proposition l...

Maître Lior Pick | Droit et fiscalité

Chaque premier lundi du mois se tient le Business club Ashdod-Café. La troisième édition s'est tenue dans les locaux de Bella Ligna, un grand magasin de meubles design, spécialisé dans les lignes italiennes. Me Irène Ezratty-Farhi, avocate spécialisée en propriété intellectuelle a longuement évoqué le droit des marques au cours de l'événement. "La marque fai...

Irène Ezratty-Farhi | Droit et fiscalité