Jul 10

ISRAELVALLEY-L'ANCIEN PREMIER MINISTRE EHUD OLMERT A ETE BLANCHI DANS DEUX AFFAIRES DE CORRUPTION MARDI A JERUSALEM. IL A CEPENDANT ETE CONDAMNE DANS UNE AUTRE AFFAIRE DE FRAUDE ET D'ABUS DE CONFIANCE

Authors picture

IsraelValley Desk | Droit et fiscalité

Headline image

En annonçant sa démission du poste de Premier ministre d’Israël, le 21 septembre 2008, Ehoud Olmert avait juré de laver son honneur, sali par des accusations de corruption. Un pari en partie remporté. En effet, si l’ancien chef du parti Kadima (centre) a été reconnu coupable, mardi, de fraude et d’abus de confiance dans l’affaire dite de l’«Investment Center», il a été acquitté dans deux autres dossiers de corruption: les affaires Talansky et Rishontours. «Il y a quatre ans, tous les médias d’Israël ont évoqué des enveloppes d’argent liquide. Il n’y avait pas d’enveloppes d’argent liquide. Aucune, a insisté l’homme de 66 ans face aux journalistes. Au Palais de Justice, il a été déterminé une fois pour toutes, que (…) rien de ce qu’ils ont essayé de me reprocher (dans ces affaires) n’était vrai», rapporte «Haaretz». Et de conclure, citant l’ancien Premier ministre Menahem Begin (1977-1983) : «Il y a des juges à Jérusalem.»

L’affaire dit «Talansky» est celle qui a conduit à sa démission du gouvernement. En mai 2008, Morris Talansky, un homme d’affaires new-yorkais, avait certifié devant un tribunal israélien avoir versé à Ehoud Olmert, sur une période de quinze ans, des enveloppes d’argent liquide pour un montant total de 150 000 dollars. En échange, le dirigeant israélien aurait favorisé les activités de l’entrepreneur dans les années 1990. Démentant tout pot-de-vin, Olmert a toujours soutenu que cet argent avait servi au financement –légal- de campagnes électorales, et démenti tout enrichissement personnel. Le jury et son président, Moussia Arad, ont estimé que l’accusation n’avait pas fourni les preuves de versements illégaux.

L’AFFAIRE
«HOLYLAND» ENCORE EN COURS

L’affaire Rishontours concerne des billets d’avion qu’Olmert se serait fait rembourser plusieurs fois, pour lui-même et des membres de sa famille. Dans le détail, le 12e Premier ministre, se serait servi d’un système de double facturation de ses frais de voyage d’abord comme maire de Jérusalem (1993-2003), puis en tant que ministre de l’Industrie et du Commerce (2003-2006), pour financer ses voyages personnels au début des années 2000. Au total, cette magouille lui aurait fait gagner 92 164 dollars. Mais l’homme politique a toujours démenti toute fraude volontaire, et les juges ont accepté l’argument selon lequel Olmert était très occupé et aurait pu croire que les vols étaient financés par des miles de fidélité, précise «Haaretz». Sur son site internet, le quotidien israélien qualifie le jugement de «défaite cinglante» pour l’accusation.

Toutefois, l’ancien ministre des Finances d’Ariel Sharon a été jugé coupable d’avoir accordé des faveurs à Uri Messer, son ex-associé dans un cabinet d’avocats, via le Centre d’investissement; un organisme public, lorsqu’il était ministre de l’Industrie et du Commerce. Sa peine sera prononcée dans un second temps. Il encourt jusqu’à trois ans de prison. Pour ce volet, Olmert a reconnu avoir «violé la confiance» qui lui était accordée, et dit «respecter la décision du tribunal». «Je vais tirer les enseignements nécessaires de cette décision, a-t-il poursuivi lors d’une brève conférence de presse à l’issue de l’audience. Dans le palais de justice, il a été décidé qu’il y avait un défaut de procédure, mais pas de la corruption, a-t-il souligné. Je n’ai pas bénéficié de quoi que ce soit.»

L’ancien Premier ministre est par ailleurs toujours poursuivi dans l’affaire de corruption «Holyland» (du nom du complexe immobilier de luxe à Jérusalem), pour laquelle il a été mis en examen le 5 janvier 2012. Devenu Premier ministre en 2006 prenant le relai d’Ariel Sharon, tombé dans le coma suite à une attaque cérébrale, Ehoud Olmert a démissionné en septembre 2008 en disant vouloir se défendre des accusations portées contre lui. Il est resté au pouvoir en expédiant les affaires courantes jusqu’à la désignation de son successeur, le leader du Likoud, Benjamin Netanyahou, à l’issue des élections législatives anticipées du 10 février 2009

Marie Desnos

Source: Parismatch.com Copyrights

Une commission parlementaire va s’attaquer à une question importante: le financement de voyages à l’étranger de députés par des organisations anti-israéliennes et antisémites. Selon les statuts de la Knesset, tout voyage à l’étranger d’un député dans le cadre de ses activités parlementaires doit obtenir l’aval préalable de la commission de l’Ethique. Yoav Kich (Liko...

IsraelValley Desk | Droit et fiscalité

Une loi destinée à alléger les charges fiscales pour les parents isolés sans emploi. Cette loi, qui concerne au premier chef les mères élevant seules un ou plusieurs enfants, doit les inciter à prendre un emploi. Jusqu’ici, les parents isolés bénéficiant de prestations sociales pouvaient seulement gagner un certain montant (3 200 shekels) au-delà duquel le taux d’imposition ...

IsraelValley Desk | Droit et fiscalité

REVELATIONS. Que ce soit en termes d'impôt sur le revenu, de cotisations sociales payées par l'employé et par l'employeur, Israël se retrouve par un taux deux fois plus faible que la France°. Selon Les Echos : "La France quant à elle fait figure de parent pauvre dans le paysage international. Tel est l'un des enseignements du rapport annuel sur la « taxation des salaires » publi...

Eyal Koren | Droit et fiscalité

En Israël, d'un point de vue économique, un compte joint est plus avantageux que deux comptes séparés, et permet l'économie d'environ 200-300 shekels/an en matière de frais de tenue de compte, commissions diverses. Par ailleurs, et plus les rentrées d'argents sont grandes sur le compte (et en ce sens 2 salaires sont plus importants qu'un) plus vous avez la possibilité de négocier a...

IsraelValley Desk | Droit et fiscalité

Le parlement israélien vient de décider que les seniors de plus de 80 ans ne feront plus la queue. Une nouvelle loi leur permet de passer devant tout le monde pour aller directement au guichet de la banque ou de l’administration, ou encore à la caisse du supermarché. C’est Itzik Schumi de l’Union sioniste, alliance centre gauche des partis d’opposition, qui a initié cette loi. L...

IsraelValley Desk | Droit et fiscalité

Pour la première fois dans les annales de la justice israélienne, des juges et des procureurs menaceraient de faire faire grève si leurs revendications concernant les conditions de leur retraite ne sont pas satisfaites. L’information a été rapportée par le quotidien Yedioth Aharonoth. Cela n’était encore jamais arrivé. Mais à présent, le Comité central de l’association du B...

IsraelValley Desk | Droit et fiscalité

Jusqu'ici, la situation des Français d'Israël sur le plan fiscal était simple. Elle était et reste régie par la convention franco-israélienne de non double imposition de juillet 1995. Pour ce qui concerne les retraités français, après leur alya, soit ils relevaient du secteur public et assimilés (collectivités territoriales, etc...) et ils continuaient à payer des impô...

IsraelValley Desk | Droit et fiscalité

Le Dr Daniel Rouach (co-Fondateur d'IsraelValley) était à Berlin cette semaine. Il a été entendu en qualité de témoin le mardi 21 mars 2017 au Palais de Justice du Kammergericht, la Cour Supérieure de Berlin située à Schöneberg. Dans une atmosphère de sécurité maximale (nombreux policiers allemands armés, contrôles draconiens aux entrées du tribunal) , une audience solennell...

Eyal Aviv (Kikar Hamedina) | Droit et fiscalité

La police a estimé que la maire de Netanya Myriam Feierberg, devait être poursuivie en justice pour ‘corruption, fraude et abus de confiance’. Elle recommande aussi d’entamer des poursuites contre son ex-mari, Elie Feierberg, et son fils Tsafrir ‘pour des délits de fraude et de tentative de recevoir des pots-de-vin’. L’affaire a débuté en septembre dernier. La maire avait ...

IsraelValley Desk | Droit et fiscalité

En 2011, le ministère français des Finances avait imaginé imposer les Français résidant hors de France en assujettissant à la CSG les revenus de leur patrimoine. Ce fut le Plan Baroin. Plan auquel, alors Vice-présidente de l’Assemblée des Français de l’étranger, je réussis à faire obstacle en intervenant auprès des milieux politiques arguant de l’impopularité d...

IsraelValley Desk | Droit et fiscalité

Le Prof. Nili Cohen, professeur en chaire à la Faculté de Droit de l'Université de Tel-Aviv, ancien recteur de l'Université et présidente de l'Académie israélienne des Sciences recevra le Prix Israël 2017 dans le domaine des études de droit "pour la vigueur de ses recherches, qui explorent et brisent les frontières de la pensée". Le  Prof. Nili Cohen a fait toutes ses études, du...

Sivan Cohen-Wiesenfeld | Droit et fiscalité

Naftali Benett a annoncé que le Prix Israël 5777 dans le domaine de la recherche en droit serait attribué cette année au professeur Nili Cohen dont les travaux sont connus en Israël et dans le monde. Nili Cohen, née en 1947, est considérée comme l’une des meilleures juristes d’Israël qui s’est spécialisée dans le droit civil. Elle est la présidente de l’Académie nat...

IsraelValley Desk | Droit et fiscalité

ATS – La Suisse ne devrait plus subventionner des ONG accusées d'être impliquées dans des actions antisémites ou des campagnes de boycott d'Israël. Le National a accepté une motion UDC en ce sens. Le Conseil des Etats devra se prononcer. Des révélations mettent régulièrement en évidence les relations douteuses entretenues par des ONG bénéficiant plus ou moins directement de su...

David ILLOUZ | Droit et fiscalité

Le Parlement israélien a annoncé lundi 6 mars avoir voté une loi interdisant l’accès à l’Etat hébreu aux partisans de son boycott international. « Aucun visa ou aucune autorisation de séjour de quelque type que ce soit ne sera accordé à une personne n’étant ni un citoyen israélien ni un résident permanent si elle, ou l’organisation ou l’institution dans laquelle elle ...

IsraelValley Desk | Droit et fiscalité

Le ministère israélien de la Justice a annoncé lundi l'ouverture d'une enquête sur des faits de corruption présumés lors de l'achat de sous-marins allemands dans lesquels seraient impliqués des proches de Benjamin Netanyahu. Le ministère a toutefois précisé que le premier ministre n'était pas considéré comme un suspect dans cette affaire. L'avocat personnel de Netanyahu dans le ...

IsraelValley Desk | Droit et fiscalité