Jul 10

ISRAELVALLEY - LES MUSULMANS DE FRANCE CONSOMMENT POUR LE RAMADAN ENVIRON 1500 TONNES DE DATTES EN PROVENANCE D'ISRAËL. CELLES-CI FONT LA CONCURRENCE AUX DATTES D'ALGERIE ET TUNISIE.

Authors picture

IsraelValley Desk | Économie

Headline image

Cette année la date (approximative) du début du mois de Ramadan est le 20 juillet 2012. Durant ce mois, comme tous les ans les musulmans de France vont consommer avec plaisir les dattes “Made in Israel” qu’ils semblent particulièrement apprécier.

La France reste le plus gros importateur et consommateur de dattes en Europe. Près de 80 % des dattes israéliennes sont exportées, principalement en Europe. Selon le Centre de renseignements statistiques du ministère français de l’Économie, ce sont 1 561 tonnes qui ont été importées de l’Etat hébreu en 2011. Israël prend ainsi la troisième place, derrière l’Algérie (7 910 tonnes) et la Tunisie (15 359 tonnes). Les dattes Medjoul, reconnaissables à leur grosse taille, sont très cultivés au Proche-Orient et aux Etats-Unis. Les marques Bat Sheva, Carmel, Jordan Plains, Jordan Valley, Jordan River et Solomon arrivent en France en masse.

La société israélienne Hadiklaim exporte sa production vers 30 pays. Cette coopérative regroupe des producteurs de dattes du Sud d’Israël ainsi que ceux de la vallée du Jourdain. La société exporte ses dattes sous les marques King Solomon et Jordan River à travers Almog Tradex Ltd qui exporte au minimum 10 000 tonnes de fruits israéliens annuellement.

ISRAELVALLEY DANS NOS ARCHIVES
L’université israélienne de Ben-Gourion vient de recevoir 1,3 millions de dollars de subvention pour développer les “Robots intelligents pour les cultures”. Ces automates sont conçus afin de cueillir les fruits et légumes les plus mûrs des plantations. À l’avenir les poivrons verts, les fruits mis en culture en serre et les raisins pourront être cueillis par les robots. Les chercheurs en robotique de l’Université de Ben-Gourion dans le Néguev ont reçu 1,3 millions de dollars de subventions pour développer les algorithmes intelligents et pour la manipulation des robots. Les automates développeront des capacités pour choisir les meilleurs fruits et légumes.

Ce projet fait partie d’un programme européen “cRops” (Robots intelligents pour les Cultures). Ce programme étendra le savoir-faire et les systèmes de prototypes afin qu’ils puissent cueillir les poivrons verts, les fruits cultivés en serre et les grappes de raisin.

La plateforme du système sera hautement modulable et configurable. Elle se composera d’un robot transporté sur un support avec des manipulateurs et des “outils intelligents” – des capteurs, des algorithmes, des pulvérisateurs et des pinces – pouvant être adaptés sur des tâches et des conditions.

Les plateformes robotiques des “Robots intelligents pour les cultures” seront capables de détecter le fruit, de sentir sa maturité pour ensuite se saisir du fruit et le détacher en douceur. L’automate pourra également mener des opérations de pulvérisation ciblée au cours du processus de croissance du fruit afin d’accélérer le processus.

Le rôle du projet de l’Université de Ben-Gourion devra diriger les programmes de développement des algorithmes de détection et de manipulation.

“Un robot agricole doit être équipé d’une certaine forme d’intelligence capable de fonctionner dans l’environnement déstructuré, dynamique et hostile de l’agriculture”, a expliqué l’enseignante en charge du projet, le professeure Yael Eldan du département de l’ingénierie industrielle et de management.

“Nous développons une plateforme robotique autonome qui pourra juger de façon fiable et précise quel produit est prêt à cueillir et passer ceux qui ne le sont pas”, a-t-elle ajouté.

Le développement d’un tel concept nécessite une approche multidisciplinaire puissante. Ainsi l’équipe de l’université pour ce programme inclut le Docteur Ohad Ben Shahar du département des sciences de l’ordinateur, le Dr. Amir Shapiro du département de l’ingénierie mécanique, le Dr. Sigal Berman du département de l’ingénierie mécanique et du management et le Professeur Helman Stern de ce même département.

L’équipe de recherche du projet est subventionnée par un consortium coordonné par la Wageningen Université et le Centre de Recherche des Pays-Bas. Les autres membres sont, entre autres, l’Université de Leuven and Case New Holland NV en Belgique, l’Université de Ljubljana à Vienne; UMEA Université et l’université suédoise des sciences agricoles de Suède, l’Université de Degli Studi di Milano en Italie.

Roxanne Tran Van

Le ministère des Finances israélien, qui a déjà fait le tour des conséquences du retrait du Royaume-Uni dans un rapport récemment publié, pense quant à lui que le Brexit peut être une chance pour Israël : „Il est possible que la sortie de la Grande-Bretagne de l’UE améliore les chances d’Israël en matière de compétitivité sur le marché européen“. En effet, Israël s...

IsraelValley Plus | Économie

Selon Investing.com : "Israël: Les marchés actions ont terminé la séance en baisse ce jeudi; le repli des secteurs Communication, Pétrole et gaz, et Immobilier a contribué à cette baisse. En clôture à Tel Aviv, l'indice Tel Aviv 25 a lâché 0,04%. La meilleure performance de la séance pour l'indice Tel Aviv 25 est à mettre au crédit du titre Mylan NV (TA:MYL) en hausse de 1,4...

IsraelValley Plus | Économie

Netanyahou et les ministre des Finances Moshé Kahlon ont décidé d’une nouvelle baisse du taux de l’impôt sur les sociétés pour le budget 2017-2018. Il devrait passer en deux étapes de 25% à 23%, ce qui est un plancher historique. LPH : "Dans le budget actuel, ce taux avait déjà été ramené de 26,5% à 25%. Cette mesure devrait encourager les investissements, créer de l’em...

IsraelValley Plus | Économie

A l’occasion de la conférence “Israël, la clé du Moyen-Orient ?” organisée par Herez et accueillant Olivier Rafowicz, colonel de réserve et ancien porte-parole de Tsahal, ainsi qu’Avi Pazner, ancien ambassadeur d’Israël en France, Israël Valley est allé à la rencontre de Jérôme Jarmoune et Laurent Perez, associés directeur de la structure en Israël et de Dan Califet direc...

Nathan Driot | Économie

1. L’israélien Delek lorgne sur les champs gaziers de la mer du Nord : Le Groupe Delek, géant israélien du gaz a annoncé être en négociation avec la société d’exploitation pétrolière et gazière EnQuest PLC, basée au Royaume-Uni, pour l’acquisition de 20% des droits d’exploration et les licences de production pour le champ “Kraken”. Ce dernier est situé dans les eaux...

Nathan Driot | Économie

Shikun & Binui va construire l’autoroute à péage Cundinamarca 010 de 160 km de long, près de Bogota, la capitale du pays sud-américain. Le projet – comprenant le financement, les coûts de construction, la réhabilitation, l’exploitation et la maintenance – est estimé à environ 640 millions de dollars. La société israélienne mondiale de la construction et des infrastructures...

IsraelValley Plus | Économie

Un des hommes les plus riches d'Israël s'avère être aussi l'un des hommes d'affaires les plus socialement avertis du pays. Reconnu pour sa modestie, l'industriel Stef Wertheimer a gagné des milliards dans l'industrie métallurgique et a construit son sixième parc technologique dans la ville arabe israélienne de Nazareth. Wertheimer a déjà construit cinq parcs de ce type, un en Turqui...

IsraelValley Plus | Économie

Embraer (Empresa Brasileira de Aeronáutica) va livrer 6 avions E195-E2 à Arkia pour $650 Millions (livraison dans 3 ans). Embraer est un constructeur aéronautique brésilien, spécialisé dans les avions civils de petite et de moyenne taille, utilisés dans l'aviation régionale, d'affaire et agricole. L'entreprise construit également des avions de chasse, de télédétection et de transpor...

IsraelValley Plus | Économie

Le groupe ENEL (Ente nazionale per l'energia elettrica), géant italien de l’énergie électrique, cherche à investir dans les technologies israéliennes. C’est pour cette raison que la société est sur le point d’ouvrir un centre d’innovation en Israël. Le plus grand fournisseur d’électricité en Europe (61 millions de clients) choisira 20 start-up chaque année pour leur offr...

Nathan Driot | Économie

Le consulat des Etats-Unis à Jérusalem a annoncé une nouvelle initiative dotée d’un budget de 50 millions de dollars, "Envision Gaza (Envisager Gaza)", un projet sur cinq ans centré sur l’amélioration du taux d’emploi, avec une attention particulière aux domaine, de la technologie, du textile et de l’agriculture. Le secteur agricole de Gaza compte pour une partie relativement...

IsraelValley Plus | Économie

Après plus de quarante ans d'éclipse, Israël tente de revenir sur la scène africaine. Benyamin Netanyahu a effectué une tournée sans précédent dans quatre pays d'Afrique de l'Est : le Rwanda, le Kenya, l'Ouganda et l’Ethiopie. Que cherche Israël en Afrique ? Ely Karmon travaille à l'Institut pour la lutte contre le terrorisme au Centre interdisciplinaire de Herzliya, près de Te...

IsraelValley Plus | Économie

Amit Lang, directeur général du ministère de l'économie d'Israël, revient sur les perspectives de croissance de son pays, le Brexit et les relations avec la Turquie et la France. L'OCDE a récemment publié une étude sur Israël mettant en garde contre un affaiblissement durable de la croissance. Comment réagissez-vous à ce diagnostic ? Nous prenons très au sérieux les perspecti...

IsraelValley Plus | Économie

Le Groupe BMW, Intel et Mobileye (Israël) ont annoncé vendredi leur intention d’allier leurs forces afin de rendre tangible l’idée de véhicules autonomes d’ici 2021. Selon certains analystes, un tel présage devrait stimuler les investissements dans ces technologies et confirmer Israël comme une puissance de premier plan dans ce domaine. Une conférence de presse au siège municho...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie

Le président Horacio Cartes du Paraguay se rendra en Israël pour discuter de plusieurs accords de coopération entre les deux pays. Cartes rencontrera Benjamin Netanyahu et Reuven Rivlin lors de sa visite, mi-juillet pour parler des intérêts bilatéraux dans les domaines de l’agriculture, de la technologie et de l’éducation, a rapporté le journal Ultima Hora. « La visite nous a...

IsraelValley Plus | Économie

Après le réchauffement récent des relations diplomatiques avec Ankara, Israël espère exporter du gaz en Turquie à travers les eaux chypriotes. Mais Nicosie, qui n’entretient aucun lien politique avec ces derniers semble y opposer son véto. En effet, selon le porte-parole du gouvernement, la Turquie devra raccommoder ses relations avec Chypre pour que le gouvernement de ce dernier do...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie