Jul 10

ISRAELVALLEY - LES MUSULMANS DE FRANCE CONSOMMENT POUR LE RAMADAN ENVIRON 1500 TONNES DE DATTES EN PROVENANCE D'ISRAËL. CELLES-CI FONT LA CONCURRENCE AUX DATTES D'ALGERIE ET TUNISIE.

Authors picture

IsraelValley Desk | Économie

Headline image

Cette année la date (approximative) du début du mois de Ramadan est le 20 juillet 2012. Durant ce mois, comme tous les ans les musulmans de France vont consommer avec plaisir les dattes “Made in Israel” qu’ils semblent particulièrement apprécier.

La France reste le plus gros importateur et consommateur de dattes en Europe. Près de 80 % des dattes israéliennes sont exportées, principalement en Europe. Selon le Centre de renseignements statistiques du ministère français de l’Économie, ce sont 1 561 tonnes qui ont été importées de l’Etat hébreu en 2011. Israël prend ainsi la troisième place, derrière l’Algérie (7 910 tonnes) et la Tunisie (15 359 tonnes). Les dattes Medjoul, reconnaissables à leur grosse taille, sont très cultivés au Proche-Orient et aux Etats-Unis. Les marques Bat Sheva, Carmel, Jordan Plains, Jordan Valley, Jordan River et Solomon arrivent en France en masse.

La société israélienne Hadiklaim exporte sa production vers 30 pays. Cette coopérative regroupe des producteurs de dattes du Sud d’Israël ainsi que ceux de la vallée du Jourdain. La société exporte ses dattes sous les marques King Solomon et Jordan River à travers Almog Tradex Ltd qui exporte au minimum 10 000 tonnes de fruits israéliens annuellement.

ISRAELVALLEY DANS NOS ARCHIVES
L’université israélienne de Ben-Gourion vient de recevoir 1,3 millions de dollars de subvention pour développer les “Robots intelligents pour les cultures”. Ces automates sont conçus afin de cueillir les fruits et légumes les plus mûrs des plantations. À l’avenir les poivrons verts, les fruits mis en culture en serre et les raisins pourront être cueillis par les robots. Les chercheurs en robotique de l’Université de Ben-Gourion dans le Néguev ont reçu 1,3 millions de dollars de subventions pour développer les algorithmes intelligents et pour la manipulation des robots. Les automates développeront des capacités pour choisir les meilleurs fruits et légumes.

Ce projet fait partie d’un programme européen “cRops” (Robots intelligents pour les Cultures). Ce programme étendra le savoir-faire et les systèmes de prototypes afin qu’ils puissent cueillir les poivrons verts, les fruits cultivés en serre et les grappes de raisin.

La plateforme du système sera hautement modulable et configurable. Elle se composera d’un robot transporté sur un support avec des manipulateurs et des “outils intelligents” – des capteurs, des algorithmes, des pulvérisateurs et des pinces – pouvant être adaptés sur des tâches et des conditions.

Les plateformes robotiques des “Robots intelligents pour les cultures” seront capables de détecter le fruit, de sentir sa maturité pour ensuite se saisir du fruit et le détacher en douceur. L’automate pourra également mener des opérations de pulvérisation ciblée au cours du processus de croissance du fruit afin d’accélérer le processus.

Le rôle du projet de l’Université de Ben-Gourion devra diriger les programmes de développement des algorithmes de détection et de manipulation.

“Un robot agricole doit être équipé d’une certaine forme d’intelligence capable de fonctionner dans l’environnement déstructuré, dynamique et hostile de l’agriculture”, a expliqué l’enseignante en charge du projet, le professeure Yael Eldan du département de l’ingénierie industrielle et de management.

“Nous développons une plateforme robotique autonome qui pourra juger de façon fiable et précise quel produit est prêt à cueillir et passer ceux qui ne le sont pas”, a-t-elle ajouté.

Le développement d’un tel concept nécessite une approche multidisciplinaire puissante. Ainsi l’équipe de l’université pour ce programme inclut le Docteur Ohad Ben Shahar du département des sciences de l’ordinateur, le Dr. Amir Shapiro du département de l’ingénierie mécanique, le Dr. Sigal Berman du département de l’ingénierie mécanique et du management et le Professeur Helman Stern de ce même département.

L’équipe de recherche du projet est subventionnée par un consortium coordonné par la Wageningen Université et le Centre de Recherche des Pays-Bas. Les autres membres sont, entre autres, l’Université de Leuven and Case New Holland NV en Belgique, l’Université de Ljubljana à Vienne; UMEA Université et l’université suédoise des sciences agricoles de Suède, l’Université de Degli Studi di Milano en Italie.

Roxanne Tran Van

IsraelValley y était. Les premiers arrivés hier matin au nouveau siège de la Bourse de Tel Aviv étaient soucieux. Les bruits de guerre et les sirènes hantent les esprits de tous. Le magnifique bâtiment situé Ahuzat Bayit Street à deux pas de la Tour Shalom va devenir le centre névralgique de la vie économque d'Israël. Le bâtiment flambant neuf a coûté 350 millions de shekels, soit 70 million...

Eric Shiran (Tel Aviv) et Jacques Bendelac | Économie

Tous les ans nous faisons un copié-collé dans IsraelValley pour dire la même chose : le shekel et surévalué selon le Big Mac Index. Selon le dernier résultat de cet indice la monnaie israélienne se place en huitième position (après la Norvège, la Suisse) dans le monde comme monnaie surévaluée. Un Big Mac est vendu 17,50 shekel en Israël (un peu cher mais excellent !). Tout le calcul du jou...

Eyal Friedman (Tel Aviv) | Économie

Le magnat déchu devrait vendre sa villa d'Herlizya Pituah évaluée à 12 millions de dollars et pourrait recevoir également des fonds de son père et de ses amis. Nochi Dankner, qui a perdu le contrôle de son empire industriel IDB en janvier 2014, devrait passer le reste de sa vie à payer une partie des 400 à 500 millions de ...

Avner Myers | Économie

Les récentes perturbations et annulations de vols ont causé des annulations de chambres d'hôtels avec des frais, voire le plus souvent en haute saison la perte totale du prix de la chambre. Or la start-up israélienne "Roomer" (https://www.roomertravel.com/), permet en ligne de vendre sa réservation de chambre à prix réduit à une autre personne. L'acheteur acquiert ainsi une chambre avec une ...

Lionel Bobot | Économie

Selon Globes et l'Israel Hotel Association, les pertes estimées sont de 500 Millions $ pour le secteur touristique israélien et plus particulièrement les hôtels. En effet, depuis le début du conflit les hôtels ont connu une chute de la fréquentation de près de 40% avec une perte enregistrée de 100 Millions $. Cett...

Lionel Bobot | Économie

Des scientifiques israéliens ont perfectionné une méthode qui utilise les infrastructures des téléphones mobiles pour créer une mesure météorologique plus précise. Cette méthode a déjà prouvé qu'elle pouvait produire un meilleur suivi des précipitations, qui peut être utilisé pour donner un préavis sur les dangers des conditions météorologiques comme sur les inondations. Cette découverte acc...

Iddo Genuth (i24News) | Économie

SPÉCIAL – Le Hamas a déjà perdu la guerre économique: l’opération Tsouk Eitan marquera le début d’un grand bond en arrière pour l’économie de Gaza. Si le conflit israélo-gazaoui n’est pas encore conclu, une chose est déjà sûre : le Hamas a déjà perdu la guerre économique dans la bande de Gaza. Son infrastructure souterraine est détruite et ses sources de revenus sont taries. Mais les destruc...

Jacques Bendelac | Économie

Au travers des images de la télévision, et avec un regard attentif, on peut s'en rendre compte. Sans aucun doute, cet activiste du Hamas qui rencontre un homme politique européen de premier plan est habillé avec un costume qui coûte plus de 2 000 euros sur les Champs-Elysées. Sa montre est une Rolex. Sa cravate st en soie. Ses chaussures des Westons. Lorsque un organe de presse comme Globes ...

Dan Rosh | Économie

Habituellement, lorsque les balles pleuvent, les risques augmentent et les traders réagissent. Cette fois, les choses sont différentes, mais la protection du shekel par le Dôme de Fer n'est pas la seule raison. Si l'on étudie attentivement la volatilité du shekel face au dollar américain le mois dernier, il n'y a rien d'inhabituel. Étrange? Depuis que le shekel est devenu une monnaie lib...

Avner Myers | Économie

La plupart des grandes compagnies internationales, comme Air France, ont mis un arrêt a tout vol vers Israël. Premier impact immédiat et majeur sur l'économie de l'Etat Hébreu : l'arrêt des visites des touristes étrangers dans les hôtels du pays. Des millions d'euros de pertes pour toute une industrie qui se voit obligée de se séparer d'une grande partie de son personnel. Deuxième impact : a...

Jonathan Friedman (Tel Aviv) | Économie

La banque privée basée à Zurich Julius Baer a annoncé lundi son intention d'acheter les activités de banque privée de la Banque Leumi au Luxembourg et en Suisse. Le deal porterait sur une somme de 70 millions de francs suisses (78 millions de dollars). Julius Baer est actuellement soumis à une enquête des autorités américaines qui soupçonnent la banque suisse d'aider de riches Américains à...

Avner Myers | Économie

Selon Globes et l'Israel Hotel Association (Association des Hoteliers d'Israel), 30 à 40% d'annulation de séjours de touristes étrangers dans les hôtels a été enregistré depuis le début de la crise en juillet. Cette chute se fait sentir notamment dans le Sud du pays mais aussi a Tel Aviv (-30%). Pour le Directeur de l'Israel Tourist and Travel As...

Lionel Bobot | Économie

Des chiffres publiés par le journal turc Zaman samedi, citant l'Institut turc de statistique, révèlent que, malgré la position officiellement anti-israélienne envers Israël, les échanges commerciaux entre les deux pays fleurissent - et cette croissance devrait se poursuivre cette année. Le volume des échanges commerciaux entre les deux pays du Moyen-Orient a atteint plus de 5 milliards de do...

i24News | Économie

Mauvaise passe pour une des grandes banques israéliennes qui durant des années à tenté de valoriser dans ses publicités clinquantes son réseau international. BANQUE. Changement majeur dans la stratégie de la Banque Leumi en Europe. La Banque Suisse Julius Baer devrait racheter la Banque Leumi de Genève. Plus de 100 employés de la banque israélienne vont perdre leur job. Les ennuis de la Leu...

Eyal Friedman (Tel Aviv) | Économie

Mais l'offensive terrestre va sérieusement augmenter la facture pour les industriels. L'Association des Industriels d'Israël (MAI : Manufacturers Association of Israel) indique que le sud du pays a payé le plus lourd tribut. 60% des pertes ont cependant pour origine d'autres zones géographiques. Une hausse des achats en ligne a été enregistrée chez les habit...

Avner Myers | Économie