Jul 10

ISRAELVALLEY - FRANCE ISRAËL - EADS a annoncé quatre commandes d'A321neo de la seconde compagnie aérienne d'Israël, Arkia Israël Airlines

Authors picture

IsraelValley Desk | High-Tech

Headline image

EADS a annoncé quatre commandes d’A321neo de la seconde compagnie aérienne d’Israël, Arkia Israël Airlines, à l’occasion du salon de Farnborough qui a débuté aujourd’hui en Grande Bretagne. Prix catalogue, cette commande atteint 453,2 millions de dollars. Il s’agit de la première commande de cette compagnie israélienne d’un avion du groupe Airbus et du tout premier avion de la famille A320neo commandé par une compagnie israélienne. (1)

Arkia est une compagnie aérienne régulière pour ses vols en Israël et charter pour ses vols dans le monde, Arkia s’est largement diffusée en Europe grâce à ses prix attractifs.
Arkia détient 40 % des parts de El Al. La plate-forme de correspondance d’Arkia : aéroport de Sdé Dov et aéroport Ben Gourion, terminal 2 et 3. Arkia possède aussi des parts de la compagnie charter française Axis Airways.

ISRAELVALLEY PLUS
Après plusieurs dizaines d’années de monopole, la compagnie aérienne El Al perd le marché du transport des nouveaux immigrants. Dorénavant, c’est Arkia qui transportera les Olim vers Israël.

Les 15 000 immigrants qui arrivent chaque année en Israël représentent un important marché pour le transport aérien. Selon les chiffres communiqués par El Al, les services aériens que la compagnie fournit à l’Agence juive se montent à 2,5 millions de dollars par an.

C’est l’Agence juive qui paie le vol, groupé ou individuel, des immigrants, ce qui constitue un coût non négligeable dans l’organisation de l’immigration vers Israël. Or, depuis plusieurs semaines, l’Agence juive mène des discussions avec El Al pour tenter d’obtenir un contrat qui lui soit plus favorable.

Entre temps, El Al a décidé unilatéralement de relever de 5% le tarif qu’elle prélève sur l’Agence juive pour chaque immigrant transporté. En cette période de restrictions budgétaires, l’Agence juive n’avait pas d’autre choix que de chercher un concurrent moins cher. Le contrat avec El Al venant à échéance à la fin novembre, l’Agence juive a donc choisi ces jours-ci de remplacer El Al par Arkia.

ISRAELVALLEY PLUS DANS NOS ARCHIVES
Le nouveau système antimissile que chaque compagnie aérienne israélienne devra installer sur ses appareils oblige Arkia et Israir à se séparer de leurs ATR et réduire leurs activités notamment à destination d’Eilat. Afin d’éviter au mieux toute attaque terroriste, Israël a décidé d’équiper l’ensemble des flottes des compagnies israéliennes (El Al, Arkia et Israir) de boucliers antimissiles d’ici deux ans. Malheureusement, le système de défense ne peut être installé sur les ATR. Le ministère des Transports a donc tranché : ces appareils ne pourront plus voler en Israël.

Une douche froide pour Arkia et Israir qui en possèdent chacune cinq. Israir prend d’autant plus mal cette nouvelle qu’elle a acquis il y a seulement un an deux ATR 72-500, ce qui lui permettait d’avoir la flotte la plus jeune d’Israël. Elle n’opèrera donc plus qu’avec deux Airbus A320. Arkia aussi va voir sa flotte fondre de huit à trois appareils (deux Boeing 757-300 et un Embraer 195LR) qui seront bientôt agrémentés de deux Dreamliner 787-900. A noter que les deux compagnies utilisent leurs ATR notamment entre Tel Aviv et Eilat. La station balnéaire devrait donc à terme voir ses fréquences nettement diminuer.

Source: (1) http://www.capital.fr/bourse/actualites/airbus-eads-annonce-4-commandes-de-a321-de-arkia-israel-airlines-739551

Comment identifier les terroristes sur les vidéos publiées par l’État islamique ? Des chercheurs jordaniens de l’université de Mutah ont un début de solution : grâce à leurs doigts, qui sont souvent totalement découverts lorsque les djihadistes brandissent le V de la victoire avec leur index et leur majeur. Les scientifiques ont donc créé un algorithme capable d’analyser l’angle entre les d...

IsraelValley Plus | High-Tech

Preempt a levé 8 millions de dollars auprès de General Catalyst Partners et d’autres investisseurs, dont Mickey Boodaei et Rakesh Loonkar, les fondateurs de Trusteer et Paul Sagan, l’ex-PDG d’Akamai Technologies. Preempt a lancé le premier firewall (pare-feu informatique) de l’industrie basé sur le suivi du comportement des utilisateurs allié à une capacité automatisée pour réagir instantanéme...

IsraelValley Plus | High-Tech

Selon Silicon.fr :"Accenture renforce son pôle sécurité. La société de conseils et services en solutions numériques annonce l’acquisition de Maglan Group. Créée en 1998, cette société israélienne basée à Tel Aviv est spécialisée dans la simulation de cyber-défense avancée, la recherche de vulnérabilités et les moyens pour les combler, l’analyse des malwares et, plus généralement, concentre sa r...

IsraelValley Plus | High-Tech

Huit start-ups israéliennes ont participé à Tel Aviv a une sélection pour pouvoir participer à la finale des Global Innovation Awards 2016, qui se tiendra à Pékin en août. L’enjeu était de taille : une récompense d’1,5 million de dollars en cash et l’opportunité de recevoir des investissements de Shengjing Group, une entreprise chinoise de conseils en management, ont déclaré la firme israélienn...

IsraelValley Plus | High-Tech

EVENEMENT "MEET THE LEADER" LE 23/06/2016. Soyons francs, les chances sont minces pour que les routes de Tel Aviv se transforment en havres de paix à moyen terme. Aucune technologie, aussi révolutionnaire qu’elle soit, ne saurait effacer les "road rages" quotidiens entre Allenby, Dizengoff ou Derech Begin. C’est pourtant dans cette même ville que s’imaginent aujourd’hui, les transports de d...

IsraelValley | High-Tech

La "Palestinian Start Up Nation" est encore embryonnaire. Cependant de bonnes nouvelles émèrgent pour le High Tech palestinien. Un exemple. Les employés de Mellanox Technologies (Israël) sont pour 10% des arabes. La firme israélienne a décidé depuis longtemps de recruter des ingénieurs palestiniens et externalise une partie de ses activités à Ramallah. Selon des chiffres de IsraelValley : ...

Youval Barzilaï (Paris) | High-Tech

Des concepteurs israéliens ont inventé Foldimate, un robot qui repasse et plie les vêtements. Les machines automatisant le processus de pliage et de repassage existant sur le marché sont conçues pour les milieux industriels alors que Foldimate est destiné aux particuliers... La machine est extrêmement simple d’utilisation : il suffit d’attacher le linge comme sur un étendoir à la verticale e...

IsraelValley Plus | High-Tech

La start-up israélienne Brayola a eu l’idée de lancer un réseau social spécialisé dans les sous-vêtements féminins. Le site exerce aussi d’autres activités telles que la vente et la livraison de soutiens-gorge et a reçu un investissement de 2,5 millions de dollars au premier tour de table, de la part de HDS capital et FirstTime Capital. Derrière cette jeune entreprise, basée à Tel Aviv, se ...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | High-Tech

Si au niveau mondial, la High-Tech semble connaître un léger ralentissement, cela n'empêche en rien les start-up israéliennes de lever des fonds. Pour la seule première semaine de juillet, treize d'entre elles ont réussi à lever un total impressionnant de 237 millions de dollars. Une semaine spectaculaire à la suite d'un mois de mai plus qu'honorable : 300 millions de dollars pour Gett (ex-GetT...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | High-Tech

Un centre pour le développement des jeunes entreprises, le Prague Startup Center, ouvre officiellement ses portes ce jeudi au palais Adria, dans le 1er arrondissement de Prague. Ce nouvel incubateur représentera désormais une structure d’accompagnement pour des entreprises innovantes, en leur proposant un soutien dans les domaines technique, administratif ou commercial. Il devrait devenir égale...

IsraelValley Plus | High-Tech

La firme israélienne Cupron utilise avec succès une propriété spécifique du cuivre dans la fabrication d’objets quotidiens : le métal élimine par contact les bactéries et les germes. La technologie développée par Cupron permet de lier les propriétés du cuivre aux tissus en fibres naturelles ou synthétiques, aux mousses et autres matériaux. La première grande entrée en scène du Cupron rem...

IsraelValley Desk | High-Tech

Le problème est récurrent. Vous appelez quelque’un dont la ligne est occupée. Cette même personne vous rappelle mais c’est à votre tour de ne pas être en mesure de répondre. MyState, une application israélienne pour iOS et Android ayant levé 6,5 millions de dollars de la part de fonds privés américains, vous permet de vérifier si vos contacts ne sont pas déjà en ligne avant que vous ne les a...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | High-Tech

Intel a ouvert un laboratoire de développement à Tel Aviv axé sur les technologies financières telle que la blockchain. La société travaille avec The Floor, une organisation FinTech israélienne, selon le Jerusalem Post. The Floor, dont le siège est à la Bourse de Tel Aviv, a levé 2 millions de dollars au début de cette année auprès de la firme VC chinoise Pando Group... Le laboratoire se con...

IsraelValley Desk | High-Tech

1. Tech’Israël : Centre de start-ups au marché Mahané Yehouda de Jérusalem. Un centre mondial de haute technologie verra prochainement le jour à quelques mètres des étalages du Mahané Yehouda à Jérusalem. L'activité de celui-ci démarrera en juillet prochain. 2. La société "MassChallenge", accélérateur de start-up qui agit depuis Boston et Londres, a décidé d’ouvrir une succursale à Jérusa...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | High-Tech

Interview de Piotr Kaczor pour l'AGEFI (Copyrights Agefi.com). Une quinzaine de jeunes sociétés israéliennes actives dans les techniques financières (fintech) de pointe et dans la cybersphère ont offert l’opportunité d’une rencontre, lundi à Zurich, avec des responsables de la finance suisse. A cette occasion, George Schmidt, Managing Director d’Accenture, a mis en évidence le potentiel du sect...

IsraelValley | High-Tech