Jul 9

ISRAELVALLEY - AIRBUS AURA T-IL, APRES LES USA, UNE SUPERBE USINE D'ASSEMBLAGE ET UN R&D LAB EN ISRAËL ?

Authors picture

Daniel Assayah (Tel-Aviv) | High-Tech

Après la décision d’implanter aux USA une usine d’assemblage, Airbus peut-il envisager une nouvelle étape, une implantation sérieuse en Israël, un pays qui regorge de savoir-faire en matière d’ingénierie aéronautique et spatiale ? La réponse est enfin “oui”.

Durant des années, la guerre commerciale entre Boeing et Airbus avait bloqué toute décision de la part du constructeur Européen de s’implanter dans l’Etat Hébreu. Israël était à ce jour considéré par les experts comme une chasse gardée des américains.

Après avoir accepté que Airbus produise aux USA, les autorités américaines ne peuvent plus dire aux israéliens sur un ton menaçant : “si vous travaillez massivement pour Airbus, nous allons limiter nos coopérations technologiques et militaires avec vous”.

Les constructeurs aéronautiques israéliens possèdent un savoir-faire exceptionnel qui intéresse bien évidemment Airbus. Il n’y a donc plus aucune raison pour Airbus de ne pas avoir une série de R&D Labs en Israël. Le verrou a sauté. Pour ceux qui ne le savent pas encore, Airbus (qui a bien un bureau commercial très discret à Tel-Aviv) tente déjà coopérer (un peu) avec Israël. La preuve se trouve dans les archives d’IsraelValley :

“Elta Ltd, filiale d’I.A.I. est spécialisée dans les systèmes d’armement électronique. En 2011, elle prévoit de franchir pour la première fois le cap d’un milliards de dollars de ventes. Elta Ltd travaille au développement d’un système électro-optique qui permettrait aux soldats sur le champ de bataille de localiser avec précision d’où viennent les tirs dirigés sur eux, ce qui est crucial par exemple en cas de combat en zones habitées. Le système ne pèsera pas plus que 5kg et sera aisément transportable. Elta Ltd est en pourparlers avec Airbus pour collaborer au recyclage des appareils pour passagers Airbus A330 en avions-cargos. A l’heure actuelle, la firme effectue déjà ces travaux pour les Boeing 747 et Boeing 767”.

ISRAELVALLEY PLUS
Selon (1) : "Le nouveau patron de la division d’aviation civile de Boeing a minimisé dimanche l’implantation de la première usine d’assemblage d’Airbus aux Etats-Unis, estimant que les compagnies aériennes s’intéressaient plus à la valeur des avions qu’à l’endroit où ils sont construits. “Vous gagnez avec les meilleurs produits, la meilleure valeur, les meilleurs relations”, a dit Ray Conner à des journalistes à Londres, à la veille de l’ouverture du salon aéronautique de Farnborough.

Airbus, filiale d’EADS, a annoncé lundi un projet de construction d’une usine d’assemblage à Mobile, dans l’Alabama, pour ses monocouloirs A320, destinés aux vols court- et moyen courriers, afin de se rapprocher des compagnies aériennes américaines aux flottes vieillissantes. Si les décisions d’achat des compagnies se basaient sur l’endroit où les avions sont construits, Boeing détiendrait 100% du marché américain au lieu de 80%, a remarqué Ray Conner.

Nommé fin juin pour succéder à Jim Albaugh à la tête du pôle d’aviation commerciale de Boeing, Ray Conner a estimé que la concurrence était plus féroce aujourd’hui qu’il y a 10 ou 15 ans. Boeing et Airbus se livrent à une guerre sans merci pour emporter la part du lion dans un marché estimé à 100 milliards de dollars par an.

Ray Conner a dit s’attendre à un “salon correct” en termes de commandes à Farnborough. L’avionneur américain devrait prendre sa revanche sur Airbus au salon aéronautique de Farnborough à partir de lundi, grâce à la version remotorisée de son monocouloir vedette, le B737MAX, un an après le raz-de-marée de commandes engrangé par le groupe européen au salon du Bourget.

Le directeur général de Boeing Jim McNerney s’attend à ce que l’avionneur américain surpasse Airbus “un certain nombre d’années” durant, écrit dimanche l’Independent".

Source: (1) http://fr.reuters.com/article/frEuroRpt/idFRL6E8I83Q720120708

Comme annoncé en décembre dernier par IsraelValley News, l’application Serenita est disponible sur les magasins d’applications des systèmes iOS et Android. Retour sur une technologie d’avenir. La société israélienne Eco-Fusion a en effet développé une application mobile capable de mesurer votre niveau de stress et de vous aider à réduire celui-ci tout au long de la journée grâce à des exercice...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | High-Tech

Selon Globes.co, les conducteurs n’utilisent des outils d’assistance à la navigation que sur 5% du réseau routier mondial. Cependant, le succès des applications offrant ce type de service est indéniable. On compte actuellement plus d’une centaine d’applications mobiles y étant spécifiquement dédiées. La start-up israélienne Cellepathy est l’une de ces sociétés développant ce type d’outils. ...

Nathan Sarel | High-Tech

Tikkun Olam Makers organise des “makethons” où les ingénieurs inventent des produits pour les handicapés. La start-up israélienne Paratrek a créé un fauteuil roulant amélioré, qui permet aux paraplégiques de faire des randonnées, pendant un makethon. Selon timesofisrael.com : "Google va financer à hauteur de 700 000 dollars une initiative israélienne visant à produire des technologies pour a...

IsraelValley Plus | High-Tech

Début avril a eu lieu en Israël le Salon "Clean Tech 2016", rendez vous annuel international de tout ce qui a trait à la protection de l’environnement, aux industries « vertes », aux énergies renouvelables et aux technologies du traitement de l’eau. Plus de cinq-mille participants représentant des centaines d’entreprises à travers le monde étaient à Jérusalem, devenue pour un temps capitale...

IsraelValley Plus | High-Tech

La startup israélienne PointGrab développe des solutions IoT de pointe pour la gestion de l’habitat et des immeubles, et compte bien étendre son activité au reste du monde. PointGrab compte bien marquer le paysage de l’IoT. La société israélienne a profité de l’aide financière de Flex Lab IX, d’ABB Technology Ventures, et d’Ecomachines Ventures. PointGrab développe des produits pour facilite...

IsraelValley Plus | High-Tech

TVL partners, société à capital risque, a réalisé un mapping des 60 startups israéliennes dédiées à l’IoT. Cette carte révèle la variété des activités des entreprises dans tous les domaines de la société. Parmi elles, Sensibo et SwitchBee. Sensibo propose un dispositif pour connecter son système d’air conditionné et le contrôler depuis son smartphone. Il est possible de planifier ses besoins...

IsraelValley Plus | High-Tech

Du 30 juin au 2 juillet 2016, au Parc des Expositions, Porte de Versailles, Publicis Groupe & le Groupe Les Echos organisent VIVA TECHNOLOGY, à Paris, le rassemblement de tous les acteurs de la transformation digitale. Près de 100 start-ups israéliennes seront présentes, grâce aux efforts de Yossi Vardi (DLD) (à droite sur la photo) et de l’Ambassade de France en Israël. Lors de cet événeme...

IsraelValley Plus | High-Tech

Moteurs d’analyses prédictives. Les startups israéliennes, fort nombreuses dans ce domaine (au moins une centaine selon IsraelValley) car nées avec le "soutien indirect" de Tsahal (Unité 8200) proposent des outils d’ingestion et d’analyse de gros volumes de données structurées et non structurées (documents, images, etc). Les outils d’analyse s’appuient sur un panaché de méthodes associant des s...

Eyal Federman | High-Tech

1. Safebeyond (Israël) “redéfinit la perception de la mort” en permettant à ses utilisateurs de créer des testaments digitaux destinés à sa famille, ses amis ou autres et qui sont envoyés avec un délai précis après le décès ou à une date précise. Dans la vidéo de démonstration, tous les récipiendaires des messages se mettent à pleurer. Ca vend de l’émotion au kilo ! Le système étant gratuit...

IsraelValley Plus | High-Tech

La Startup Nation n'est pas la seule ! A force de crier sur tous les toits qu'Israël est un leader mondial des technologies, beaucoup oublient les succès Français indéniables. Selon (1): "Dix innovateurs français de moins de 35 ans ont été récompensés par la MIT Technology Review, la revue scientifique du prestigieux Massachusetts Institue of Technology (MIT), lors de la soirée annuelle Inno...

IsraelValley Plus | High-Tech

Qui aurait cru qu’un lampadaire pouvait faire autant de choses ? La startup israélienne Gaash Lighting a mis au point un prototype innovant, baptisé Apollo. Véritable condensé de technologies, ce lampadaire LED économise de l’énergie. Mais il est aussi équipé de caméras de sécurité, de capteurs pour mesurer la qualité de l’air et la température, d’un réseau wi-fi et d’un système pour déterm...

IsraelValley Plus | High-Tech

Il est presque certain que des chercheurs israéliens travaillant pour Microsoft, très présent en R&D en Israël, sont engagés dans les programmes présentés par (1) : "Microsoft n’a pas fini d’épater son monde avec HoloLens. Le casque de réalité augmentée est également très doué pour afficher des hologrammes. Et avec un peu d’astuce, il est aussi possible d’afficher dans son environnement les mem...

IsraelValley Plus | High-Tech

Commercialisé en France, Bird est une bague révolutionnaire. Et pour cause : connectable à tous les appareils mobiles via Bluetooth, elle transforme toute surface en écran tactile interactif grâce à plusieurs capteurs qui enregistrent les mouvements du doigt. Les écrans des appareils (smartphone, montre connectée, phablette, tablette, PC, etc.) apparaissent alors sur la surface, qu’il s’agi...

IsraelValley Plus | High-Tech

La startup israélienne Radgreen était à Bercy le 6 avril 2016. Elle a également participé à la 1ère rencontre de l’Innovation Lyon-Israël, à Lyon, le 5 avril dernier. Radgreen propose des détecteurs permettant d’identifier les nombreuses radiations qui polluent les habitations et les bureaux actuels. Elle détecte non seulement les ondes wi-fi mais aussi les ondes émises par les antennes-r...

IsraelValley Plus | High-Tech

De nombreux israéliens ont pris très au sérieux cette annonce parue dans la presse. Selon La Tribune : "Après le Grand Prix de drones, Dubaï innove encore en lançant les premiers Jeux olympiques pour robots, prévus pour décembre 2017. Selon le gouvernement, la compétition s’appellera World Future Sports Games et s’étalera sur trois jours. Elle opposera des équipes de robots sélectionnées dan...

IsraelValley Plus | High-Tech