Jul 9

ISRAELVALLEY - DES CHERCHEURS ISRAELIENS ONT DEVELOPPE UN SYSTEME DE DESSALEMENT DE L’EAU SAUMATRE PAR NANOFILTRATION, GENERE SEULEMENT PAR LE SOLEIL.

Authors picture

Zoé Kauffman | Économie

Headline image

Les scientifiques de l’Institut Jacob Blaustein pour la recherche du désert de l’Université Ben-Gourion du Néguev et du Centre Arava de recherche sur l’optimisation de l’eau à usage agricole ont développé un système autonome qui utilise l’énergie solaire pour purifier l’eau. Cette énergie verte alimente les pompes d’une unité de dessalement qui produit de l’eau potable ainsi que des eaux pour les cultures potagères.

Israël est un leader incontesté dans la fourniture d’usines de dessalement, d’équipement, de nouvelles technologies et de savoir-faire pour éliminer le sel de l’eau. Les technologies développées par la société israélienne IDE Technologies, par exemple, sont considérés comme l’état de l’art dans le domaine. Néanmoins, ce type de système nécessite des infrastructures modernes et demeure très coûteux. Il reste encore beaucoup à faire pour rendre les technologies de dessalement accessibles aux citoyens du monde les plus démunis, notamment dans les pays enclavés au Moyen-Orient et en Afrique.

La nouvelle innovation est maintenant opérationnelle sur un site d’essai de 1km2 près de Hatzeva dans la désert de l’Arava en Israël, au sud de la Mer morte. La seule source d’eau disponible aux agriculteurs de cette région aride est de l’eau saumâtre souterraine puisée dans les bassins aquifères. Les chercheurs se sont focalisés sur une solution technologique qui peut fonctionner avec différents niveaux de salinité d’eau, tout en assurant une haut niveau d’efficacité pour réduire le nombre de panneaux solaires très coûteux.

Dans les technologies filtrantes d’aujourd’hui (l’osmose inverse), les filtres non spécifiques de dessalement suppriment tous les minéraux de l’eau, qui doivent alors, être réintroduits selon les besoins. Le nouveau système inventé, utilise les membranes spéciales de nanofiltration qui produiront en grande quantité de l’eau d’irrigation de bonne qualité et ainsi permettant aux utilisateurs de décider quels minéraux doivent subsister dans l’eau et lesquels devraient en être extraits.

Selon les chercheurs, la membrane spéciale leur permet d’économiser de l’énergie dans le pompage, tout en permettant à l’eau de conserver les minéraux fondamentaux aux cultures irriguées.

Dr Rami Messalem, un des chercheurs principaux du projet, explique que « l’osmose inverse est basée sur les membranes. La nouvelle technologie utilise des nanofiltres, qui permet d’utiliser une version lâche de l’osmose inverse, et par conséquent nous utilisons donc beaucoup moins d’énergie dans le processus, ». Messalem travaille dans l’entreprise de recherche de dessalement membranaire depuis les années 1960.

Jusqu’à présent, les usines de dessalement ont été démesurées pour les pays moins développés. Elles utilisent une énorme quantité d’électricité pour le fonctionnement et ont besoin d’être construite près du réseau électrique habituellement loin de leurs micro-fermes, qui composent une grande partie de l’agriculture des pays en développement.

Il y a eu certains projets ambitieux mis en place grâce à l’aide de panneaux solaires photovoltaïques, essentiellement pour tester de nouvelles technologies propres, des usines de dessalement, mais le coût de ces panneaux est encore trop élevé pour une utilisation répandue.

Jusqu’à présent, les résultats expérimentaux ont été extrêmement prometteurs. L’eau dessalée permet aux agriculteurs d’utiliser 25 % d’eau et d’engrais en moins. Dans les autres tests, l’eau traitée n’affecte pas le taux de croissance et la densité du rendement. Le rapport des chercheurs montre que les rendements de sorgho et le millet ont augmenté.

Aujourd’hui le projet est actuellement dans la phase d’appel aux investisseurs afin d’obtenir un demi-million de dollars pour construire la première usine pilote au monde qui utilisera la ethnologie de la nanofiltration. Ils visent à construire des usines sur mesure selon les besoins spécifiques des populations face à l’insécurité alimentaire.

Messalem conclut : « La percée ici était de rendre le système plus économique, et nous avons fait cela, intelligemment, à l’aide de la nanofiltration. Il faut moins d’énergie, et nous pouvons utiliser l’énergie solaire. Notre système est compatible avec l’électricité, mais repose sur la promesse qu’il peut être utilisé dans les pays en voie de développement, dans des endroits où vous n’avez pas une source d’électricité – comme un système autonome».

Si vous êtes intéressé par le projet et souhaitez communiquer avec le Dr Heltz, s’il vous plaît indiquer dans les commentaires ci-dessous…

Source: http://siliconwadi.fr/4168/nanofiltration-la-technologie-qui-va-desalterer-le-desert

Un nouveau mode de loisirs est en train de conquérir les Israéliens : le "Top Secret" qui consiste à acheter un service sans en connaître le détail. Voyages, restaurants, vacances, vins, etc. : le concept Top Secret se répand en Israël. Réserver un hôtel ou un restaurant dont le nom n’est révélé qu’après la réservation : ce mode de consommation, qui peut paraître saugrenu, a déjà tenté de no...

Jacques Bendelac | Économie

Le zoo de Jérusalem a perdu sa première place au classement des sites les plus visités des Israéliens ; la tension sécuritaire en serait la cause. La semaine de Pessah est propice aux promenades en famille. De nombreux Israéliens mettent à profit cette période de vacances pour s’adonner aux plaisirs de la nature, pique-niques et ballades. La visite du parc zoologique de Jérusalem (connu en a...

Jacques Bendelac | Économie

Selon la presse chypriote, l’Union Européenne prend en considération l’éventualité de développer le potentiel des champs gaziers de la Méditerranée orientale. Une telle initiative pourrait aboutir à la mise en place d’un oléoduc entre l’île d’Aphrodite et le continent européen. Un porte-parole de la Commission européenne a annoncé que “les champs gaziers de l’Est de la Méditerranée peuvent ...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie

Selon la presse russe, le gouvernement de Vladimir Poutine rechercherait à pénétrer le secteur gazier israélien par le biais d’un achat de 30% du champ Léviathan. Selon différents rapports, Gazprom, dont le capital est à 50,1% détenu par l’État, aurait jusqu’à présent avancé la meilleure offre de partenariat, devant le sud-coréen Kogas, la compagnie chinoise CNOOC et l’australien Woodside. ...

Nathan Sarel | Économie

Moins d’un mois après le cryptage généralisé des messages Whatsapp, une société israélienne passe à la vitesse supérieure en terme de protection des données personnelles. Sirin Labs, une start-up développant des smartphones hauts de gamme a récemment achevé une levée de fonds à hauteur de 72 millions de dollars. Co-fondée par Moshe Hogeg et l’entrepreneur kazakh Kenges Rakishev il y a deux ...

Nathan Sarel | Économie

Dans le domaine de la santé connectée les israéliens sont considérés, certainement à juste titre, comme des Tops leaders dans le domaine. Selon le site de la French Tech d'Israël : "La scène israélienne des technologies digitales appliquées à la santé humaine est l'une des plus dynamiques au monde. L'écosystème israélien de ce secteur foisonne de Start-ups. Il est porté par des grandes entrepr...

IsraelValley Plus | Économie

DOSSIER SPÉCIAL – La faillite de la société immobilière Inbal Or remet à l'ordre du jour une habitude israélienne : l'achat d'un logement sur plan. La première pierre n'est pas encore posée et, parfois, toutes les autorisations de construire ne sont pas encore réunies : ce qui n'empêche pas les Israéliens de se presser aux portes des promoteurs pour acquérir un logement, en déboursant une av...

Jacques Bendelac | Économie

Excellente nouvelle annoncée cette semaine par la société de notation financière internationale Fitch Ratings Ltd donne un "A" à Israël. L’agence donne crédit à la politique économique et financière du gouvernement Netanyahou et diffuse un message encourageant aux marchés internationaux à l’égard d’investisseurs potentiels en Israël. Cette promotion est d’autant plus méritoire que la tendance g...

Dan Rosh (Rehovot) | Économie

Cinq ans après son lancement, le service "Tel-Ofan" atteint sa vitesse de croisière ; en 2015, 12.000 abonnés ont évité les bouchons en pédalant. « Pourquoi marcher en ville ou rouler en voiture lorsqu’il est possible de simplement monter sur un vélo et pédaler ? » proclame le site internet de Tel-O-fun (en hébreu : Tel-Ofan). Pour convaincre de nouveaux utilisateurs, la mairie de Tel Aviv a...

Jacques Bendelac | Économie

La fête de Pessah va inciter plus d’un million d’Israéliens à prendre un peu de vacances à l’étranger. Quelles sont leurs destinations préférées ? Ce vendredi soir, les Juifs pratiquants du monde entier s’assiéront autour d’une table pour le traditionnel Seder, le repas pascal. Mais pour 1,1million d’Israéliens (14% de plus que l’an prochain), Pessah est devenu synonyme de vacances, à l’ét...

Jacques Bendelac | Économie

L'économie israélienne est très ouverte. Le commerce représente plus de 65% du PIB du pays (moyenne 2012-2014, OMC), et les exportations, épine dorsale de la croissance du pays, environ un quart du PIB. La balance commerciale d'Israël, auparavant déficitaire, a enregistré un excédent record. La situation s'est inversée depuis 2010. La balance commerciale d'Israël a affiché un déficit de ...

IsraelValley Plus | Économie

On avait enterré le kibboutz un peu vite. Si le modèle communautaire a disparu, l’industrie se porte bien ; son chiffre d’affaires s’est redressé. L’industrie kibboutzique a enregistré un chiffre d’affaires de 44 milliards de shekels en 2015 (10 milliards d’euros). La Fédération des Industries du Kibboutz vient de rendre public son rapport économique pour l’année 2015. Les données ont été ...

Jacques Bendelac | Économie

L'échange de produits contrefaits dans le monde représente plus de 300 milliards d'euros par an, soit 2,5% de l'ensemble des importations mondiales, selon un rapport de l'OCDE. Israël représente une petite goutte d'eau dans cet océan de contrefaçon. Israël est assez touché par la contrefaçon pharmaceutique. Un exemple :"Avastin, fabriqué par les laboratoires Roche, est utilisé pour traiter ...

IsraelValley Plus | Économie

Chaque année, 4 000 Israéliens travaillant dans le high tech partent à l’étranger poursuivre leur carrière: un sur cinq ne s’adapte pas et revient. Le déplacement international de main d’œuvre spécialisée, notamment des experts en haute technologie, est une tendance qui va en s’accroissant : chaque année, 3 millions d’individus dans le monde quittent leur pays pour tenter professionnellement...

Jacques Bendelac | Économie

Le Premier ministre de Singapour, Lee Hsien Loong, est arrivé lundi 18 avril en Israël pour une visite officielle de quatre jours. C’est la première fois qu’un chef de gouvernement de Singapour se rend en Israël depuis l’indépendance de la cité-État en 1965. Lors de la réception à l’Université hébraïque de Jérusalem, Lee Hsien Loong a apprécié les soutiens militaires accordés à son pays par ...

IsraelValley Plus | Économie