Jul 7

ISRAELVALLEY - LE GUIDE MICHELIN SE SERA PAS PUBLIE EN ISRAËL. SELON DES EXPERTS SEULS TROIS A CINQ RESTAURANTS ISRAELIENS POURRAIENT OBTENIR UNE ETOILE.

Authors picture

Youval Barzilaï (Tel-Aviv) | Tourisme

Headline image

Selon un article paru ce week-end dans le journal Haaretz, Le Guide Michelin n’a qu’une chance infime de naître un jour en Israël. Le nombre de pages présentant les restaurants ne pourrait pas aller au delà de quatre.

Trois restaurants de Tel-Aviv (quatre à cinq dans tout le pays) pourraient éventuellement mériter une étoile si le Guide venait à être publié. Selon le Haaretz, “la culture israélienne n’autorise pas encore à payer des prix astronomiques pour une expérience culinaire de très grand standing et un repas gastronomique non bourratif”. Un paradoxe cependant. Selon les analystes : “les israéliens adorent faire le tour des restaurants recommandés par Michelin dans le monde pour ensuite en parler à leur entourage durant des heures!”

Selon un expert qui a lançé le Guide Gault Millaut en Israël dans les années 90: “le nombre de restaurants qui gardent leurs chefs assez longtemps est presque nul. La culture locale est trop éloignée de la France”. Le célèbre Institut Vattel, qui va ouvrir en Israël une école spécialisée de cuisine, pourra certainement modifier à l’avenir un “état des lieux” peu reluisant.

Pour se consoler : le restaurant Mul Yam est souvent cité par les professionnels comme étant au niveau du Guide Michelin (au moins une étoile). Selon Sebastien Rozen (son blog tenu à Tel-Aviv est excellent) :

“Mul Yam est non seulement le meilleur restaurant d’Israël mais le seul à figurer parmi les 120 grandes tables du monde. Le Chef, Yoram Nitzan a travaillé avec les plus grands Chefs français. Il en a gardé un amour du produit autour duquel s’articule une cuisine simple et intelligente. Le cadre est classique, sans ostentation. Le message est limpide : regardez dans l’assiette, c’est là que cela que cela se passe.

Les produits sont triés sur le volet et proviennent des meilleures sources. Le homard est acheté au Canada, les coquilles Saint-Jacques et les huitres en France. Les vins viennent de France, d’Italie mais aussi d’Israël. Le sommelier oriente le choix et assure une présence discrète mais efficace tout au long du repas.

Les raviolis de Saint-Jacques fourrés aux crevettes servis sur un velouté de homard sont prodigieux. Ce n’est pas un mélange, c’est une succession de saveurs. Le homard pince d’abord puis la Saint-Jacques s’ouvre et laisse place à la crevette. L’entremet est un modèle de douceur. En l’occurrence, un capuccino de homard aux crevettes.

En plat, le homard est poché ou grillé. Dans les deux cas, parfaitement cuit et accompagné d’une sauce qui parfume délicatement la chair du roi des crustacés.
Les desserts sont réalisés par un Chef pâtissier. Le dessert qui s’inspire des œufs de Fabergé est saisissant. A tester absolument. Mul Yam est cher, vraiment très cher. En revanche le Business Lunch este tout à fait abordable pour une table de cette qualité.

Mul Yam
Hangar 24 – Port de Tel Aviv
Tel : 03-5469 920

ISRAELVALLEY PLUS
Le Guide Michelin, souvent surnommé Guide rouge, est un annuaire gastronomique, hôtelier et touristique lancé au début du XXe siècle par la société des pneumatiques Michelin, qui en est toujours l’éditeur et le revendique en ornant sa couverture du célèbre Bibendum. Il sélectionne chaque année, selon ses critères, les hôtels (plus de 4650 en 2010), les restaurants (plus de 3400) et les localités proposant le gîte et le couvert, sur lesquels il donne des renseignements et des appréciations (textes brefs, de trois lignes au plus).

C’est l’un des plus anciens et des plus célèbres guides gastronomiques du monde. Il a été vendu, selon son éditeur, à quelque 30 millions d’exemplaires entre 1900 et 2004. Chaque année, ses réalisateurs plus ou moins anonymes décernent les étoiles Michelin, qui donnent lieu à annonces parfois prématurées dans la presse et à débats.

Michelin édite aussi des collections de guides à vocation touristique, tels les Guide vert lancés au cours des années 1920 (dont certains, peu critiques, sont réalisés avec la collaboration de comités départementaux de tourisme).

Pour la première fois depuis sa création en 1993, Eurhodip organise sa Conférence annuelle en Israël, sous l'égide de l'OMT. Vatel Tel Aviv a été désigné organisateur de cette 22e Conférence Eurhodip. Cet évènement incontournable réunit chaque année plus de 100 directeurs d'établissements de l'enseignement supérieur spécialisé dans le tourisme et l'hôtellerie, venus du monde entier réfléchi...

IsraelValley Desk | Tourisme

Les noms sont de plus en plus connus. Leonardo, Magic, Herods, et U... Israël est en train de rattraper un énorme retard en matière de construction d'hôtels. C'est le groupe israélien Fattal (7500 employés) qui est en pôle position. Le groupe Fattal ouvrira en 2015 quatre nouveaux établissements. Un hotel à Tibériade, un autre à Herzliya et deux à Tel Aviv. A SAVOIR. L'hôtellerie se dév...

Dan Rosh (Tel Aviv) | Tourisme

Dans le cadre de la célébration de son 50ème anniversaire, le Musée d'Israël affiche une nouvelle exposition qui s'intitule " Nano Bible ", en réféfrance à la plus petite Bible du monde, une innovation israélienne créée au Technion ( Israel Institute of Technology ). Cette bible minuscule sera exposée à côté des manuscrits de la mer morte et à côté du codex d'Alep, un manuscrit de la Bible ...

Davdi Illouz | Tourisme

Dans le classement mondial des villes chères, Tel Aviv se retrouve en position "raisonnable". Mais les touristes de passage en Israël se plaignent souvent des prix excessifs. Ils peuvent se rassurer ailleurs quelques produits sont vendus à des prix astronomiques. Selon (1) : "À Dubaï, le Scoopi Cafe a lancé la glace la plus chère au monde, la Black Diamond. Son nom évocateur "Diamant noir" a...

IsraelValley Desk | Tourisme

Ce n'est pas nouveau. De nombreux jeunes touristes israéliens qui profitent de Pessah pour voyager à l'étranger sont souvent intrépides et n'hésitent jamais à se rendre dans des zones à risques. Un salon professionnel du tourisme a mis en avant cette forme de tourisme écoeurante pour certains, fascinante pour d'autres. Selon Tourmag (1) : "Une nouvelle forme de tourisme émerge : le tourisme...

Youval Kaplish (Ariel) | Tourisme

Une idée pour ceux qui considèrent qu'il faut réagir aux prix excessifs (prouvé par de nomberux experts) des hôtels israéliens. Repéré par IsraelValley dans un média spécialisé dans le secteur touristique (1) : "Aujourd'hui, il n'y a que l'imagination pour poser des limites à ce que l'on peut faire. Hotello est par exemple une valise qui contient une chambre d'hôtel pliable. Hotello est une pet...

IsraelValley Desk | Tourisme

Le terminal 3 de l’aéroport Ben-Gourion va connaître des changements drastiques au printemps et à l’été prochain avec 80 kiosques et des postes indépendants d’enregistrement de bagages. Un “kiosque check-in” du même genre sera également mis à la disposition des voyageurs dans un hôtel à Tel-Aviv. Les passagers arrivant prochainement au terminal 3 de l’aéroport international d’Israël vont san...

Coolamnews.com | Tourisme

Les israéliens sont devenus fanatiques de la réservation en ligne à travers Airnb. Pour les J.O. de Rio ils seront au rendez-vous virtuel. Selon le site Tourmag.com (Copyrights) : "Les organisateurs des Jeux Olympiques (JO) a exprimé ses préoccupations sur la capacité de la ville de Rio de garantir 40 000 chambres d'hôtel, dont beaucoup sont encore en construction à moins de 500 jours des JO. U...

Ilan Rosenthal | Tourisme

Les touristes de passage à l'aéroport Ben Gourion de Tel Aviv ne pourront pas se plaindre des prix du café (excellent, croyez en l'auteur de cet article). Ilan a promis de faire le maximum pour les baisser. Pour sept ans les grands du café en Israël (Strauss, Si Expresso) ne seront pas en concurrence avec Ilan qui a obtenu l'exclusivité de l'aéroport. Les prix de location pour les boutiques à l...

Dan Amsellem (Tel Aviv) | Tourisme

Isrotel va construire un nouvel hôtel rue Hayarkon à Tel-Aviv. Isrotel a récemment annoncé qu’elle avait signé un accord avec le propriétaire du terrain, la société a acquis 50% de la participation pour un montant de 15 millions de NIS. Cet emplacement abritait le club "Petit Tel Aviv" puis par la suite un parking. La chaîne hôtelière construira un hôtel de 100 chambres ainsi qu’ un immeuble d’...

D.B. | Tourisme

Le magazine Courrier International reprend un article du New York Times : "Ils sont connus pour être impolis et condescendants. Pourtant, assure cette journaliste américaine, le garçon de café français peut être une source de divertissement. Il suffit d'apprendre à l'apprécier. Le serveur français a une mauvaise réputation et il le sait. "Même la mairie nous demande d’être plus souriants", c...

IsraelValley Desk | Tourisme

Le tourisme en provenance d'Asie est en plein essor en Israël et il est beaucoup moins sensible aux aléas politiques et militaires de la région. « Depuis le mois de juillet [et l'opération Bordure protectrice] le secteur touristique est en crise » explique un professionnel. « Et l’on constate que paradoxalement, les pays dont les nationaux doivent se munir d'un visa pour entrer en Israël – ...

Isabelle Puderbeutel (actuj.com) | Tourisme

Les touristes israéliens ont passé 869.343 nuits d’hôtel en Allemagne, dont 46% à Berlin Des données publiées par l'Office national allemand du tourisme sur les nuitées hôtelières dans le pays en 2014 révèlent qu'Israël est le sixième pays, hors Union Européenne, pourvoyeur de touristes vers l'Allemagne, rapporte vendredi le site israélien Ynet. Selon les chiffres qui ont été publiés avan...

i24News | Tourisme

De nombreux israéliens ne se sentent pas en sécurité à Atlanta. La raison est très simple. Selon un article AFP : "Des centaines de badges d'identification d'employés de l'aéroport américain d'Atlanta, plateforme de transit international, ont été perdus ou volés ces dernières années, a rapporté la chaîne NBC news mardi. Entre 2012 et 2014, quelque 1 400 laissez-passer qui permettent l'accè...

Le Point | Tourisme

ITB de Berlin est "le" Méga-Salon du tourisme mondial à ne pas rater. Cela semble pourtant être le cas cette année pour les exposants israéliens qui sont très critiqués par les professionnels du secteur. On leur reproche leur manque d'enthousiasme et l'extrême banalité du stand. La surface d'emplacement des israéliens dans ce salon à été de 700 mètres carrés et l'investissement global a été de ...

Eyal Dayan | Tourisme