Jul 7

ISRAELVALLEY - ISRAËL JAPON - LES CONSEQUENCES DU DRAME DE FUKUSHIMA : DES EXPERTS JAPONAIS TENTENT D'ATTIRER DES ENTREPRENEURS ISRAELIENS DU CLEANTECH.

Authors picture

Eyal Koren (Tel-Aviv) | High-Tech

Headline image

Depuis des années Israël tente de se forger l’image d’une “puissance cleantech”. Ainsi, dans IsraelValley, pas une semaine sans que nous faisons référence à ce secteur très prometteur pour la “Start-up Nation”. Ce n’est donc pas du tout par hasard si une mission japonaise de haut niveau se trouve actuellement en Israël pour rencontrer entre autres des experts dans le domaine du traitement de l’eau. La mission va aussi sillonner le pays pour attirer les meilleurs experts israéliens du cleantech au Japon.

Les cleantech (abréviation de clean technology) sont les techniques et les services industriels qui utilisent les ressources naturelles, l’énergie, l’eau, les matières premières dans une perspective d’amélioration importante de l’efficacité et de la productivité. Cette approche s’accompagne d’une réduction systématique de la toxicité induite et du volume de déchets, et assure une performance identique aux technologies existantes ou supérieure à celles-ci.

Selon une étude JCC : "Depuis plusieurs décennies déjà, l’Etat Hébreu semble avoir compris l’enjeu majeur que représentent les cleantech, et tout l’intérêt qu’il y a à devenir un leader mondial dans le domaine. Plus d’un million de toitures israéliennes, dans un pays d’environ sept millions d’habitants, sont munies de panneaux solaires qui chauffent l’eau. Cette technologie simple, en plein essor dans les années 70, est même devenue une exigence du gouvernement depuis les années 80.

Nombreux aussi sont les kibboutzim soucieux de faire valoir leur « green attitude ». Dernier exemple en date : le kibboutz de Reim, entièrement alimenté à l’énergie solaire, et faisant ainsi de sa communauté une des premières du monde à n’utiliser que de l’énergie propre".

ISRAELVALLEY DANS NOS ARCHIVES – LE BLOG DE TSAHAL FIN 2011.
Le Commandant du Front Intérieur, le Général Eyal Eisenberg et le Ministre de la Défense du Front Intérieur Mitan Vilnai se sont envolés hier soir pour le Japon. Cette visite officielle a pour but de renforcer la coopération étroite entre les deux pays en matière de recherche et de sauvetage, suite au violent tremblement de terre qui avait frappé le Japon en mars dernier.

Le Président du Comité interministériel sur les séismes, le Docteur Avi Shapira, et des représentants du Ministère de la Défense du Front Intérieur font également partie de cette délégation. Il est prévu que les représentants du gouvernement israélien rencontrent des hauts responsables de la défense japonais et qu’ils effectuent une visite dans la zone sinistrée de Fukushima.

Au total, 60 personnes venues d’Israël au nom de Tsahal prodiguèrent des soins à la population locale. A ces israéliens se greffèrent 7 japonais maîtrisant l’hébreu afin de jouer le rôle d’interprètes entre les israéliens et la population locale. La délégation mit en place un centre professionnel similaire à un véritable hôpital prêt à fonctionner pendant un mois.

ISRAELVALLEY PLUS
Ynet : "Japan is seeking Israeli experts to help in the rehabilitation efforts of Fukushima. The city was destroyed last year following a strong earthquake that triggered a massive tsunami, which, in turn, caused a local nuclear reactor meltdown. PMO, Foreign Ministry and Environmental Protection Ministry launch international campaign meant to present Israel as world leader in development of eco-tech

The Japanese company heading the rehabilitation efforts has sent a delegation to conferee with Israeli experts and look for local entrepreneurs willing to take on the daunting task.
According to a report which was published by Yedioth Ahronoth, the Fukushima project is in need of Israeli cleanteach experts, especially in the field of recycling and water management. Lior Daerl, who serves as the Japanese’s company liaison in Israel said that the Israeli companies that become part of the project will receive tax breaks to the amount of NIS 50 million (roughly $12.8 million)."

Comment identifier les terroristes sur les vidéos publiées par l’État islamique ? Des chercheurs jordaniens de l’université de Mutah ont un début de solution : grâce à leurs doigts, qui sont souvent totalement découverts lorsque les djihadistes brandissent le V de la victoire avec leur index et leur majeur. Les scientifiques ont donc créé un algorithme capable d’analyser l’angle entre les d...

IsraelValley Plus | High-Tech

Preempt a levé 8 millions de dollars auprès de General Catalyst Partners et d’autres investisseurs, dont Mickey Boodaei et Rakesh Loonkar, les fondateurs de Trusteer et Paul Sagan, l’ex-PDG d’Akamai Technologies. Preempt a lancé le premier firewall (pare-feu informatique) de l’industrie basé sur le suivi du comportement des utilisateurs allié à une capacité automatisée pour réagir instantanéme...

IsraelValley Plus | High-Tech

Selon Silicon.fr :"Accenture renforce son pôle sécurité. La société de conseils et services en solutions numériques annonce l’acquisition de Maglan Group. Créée en 1998, cette société israélienne basée à Tel Aviv est spécialisée dans la simulation de cyber-défense avancée, la recherche de vulnérabilités et les moyens pour les combler, l’analyse des malwares et, plus généralement, concentre sa r...

IsraelValley Plus | High-Tech

Huit start-ups israéliennes ont participé à Tel Aviv a une sélection pour pouvoir participer à la finale des Global Innovation Awards 2016, qui se tiendra à Pékin en août. L’enjeu était de taille : une récompense d’1,5 million de dollars en cash et l’opportunité de recevoir des investissements de Shengjing Group, une entreprise chinoise de conseils en management, ont déclaré la firme israélienn...

IsraelValley Plus | High-Tech

EVENEMENT "MEET THE LEADER" LE 23/06/2016. Soyons francs, les chances sont minces pour que les routes de Tel Aviv se transforment en havres de paix à moyen terme. Aucune technologie, aussi révolutionnaire qu’elle soit, ne saurait effacer les "road rages" quotidiens entre Allenby, Dizengoff ou Derech Begin. C’est pourtant dans cette même ville que s’imaginent aujourd’hui, les transports de d...

IsraelValley | High-Tech

La "Palestinian Start Up Nation" est encore embryonnaire. Cependant de bonnes nouvelles émèrgent pour le High Tech palestinien. Un exemple. Les employés de Mellanox Technologies (Israël) sont pour 10% des arabes. La firme israélienne a décidé depuis longtemps de recruter des ingénieurs palestiniens et externalise une partie de ses activités à Ramallah. Selon des chiffres de IsraelValley : ...

Youval Barzilaï (Paris) | High-Tech

Des concepteurs israéliens ont inventé Foldimate, un robot qui repasse et plie les vêtements. Les machines automatisant le processus de pliage et de repassage existant sur le marché sont conçues pour les milieux industriels alors que Foldimate est destiné aux particuliers... La machine est extrêmement simple d’utilisation : il suffit d’attacher le linge comme sur un étendoir à la verticale e...

IsraelValley Plus | High-Tech

La start-up israélienne Brayola a eu l’idée de lancer un réseau social spécialisé dans les sous-vêtements féminins. Le site exerce aussi d’autres activités telles que la vente et la livraison de soutiens-gorge et a reçu un investissement de 2,5 millions de dollars au premier tour de table, de la part de HDS capital et FirstTime Capital. Derrière cette jeune entreprise, basée à Tel Aviv, se ...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | High-Tech

Si au niveau mondial, la High-Tech semble connaître un léger ralentissement, cela n'empêche en rien les start-up israéliennes de lever des fonds. Pour la seule première semaine de juillet, treize d'entre elles ont réussi à lever un total impressionnant de 237 millions de dollars. Une semaine spectaculaire à la suite d'un mois de mai plus qu'honorable : 300 millions de dollars pour Gett (ex-GetT...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | High-Tech

Un centre pour le développement des jeunes entreprises, le Prague Startup Center, ouvre officiellement ses portes ce jeudi au palais Adria, dans le 1er arrondissement de Prague. Ce nouvel incubateur représentera désormais une structure d’accompagnement pour des entreprises innovantes, en leur proposant un soutien dans les domaines technique, administratif ou commercial. Il devrait devenir égale...

IsraelValley Plus | High-Tech

La firme israélienne Cupron utilise avec succès une propriété spécifique du cuivre dans la fabrication d’objets quotidiens : le métal élimine par contact les bactéries et les germes. La technologie développée par Cupron permet de lier les propriétés du cuivre aux tissus en fibres naturelles ou synthétiques, aux mousses et autres matériaux. La première grande entrée en scène du Cupron rem...

IsraelValley Desk | High-Tech

Le problème est récurrent. Vous appelez quelque’un dont la ligne est occupée. Cette même personne vous rappelle mais c’est à votre tour de ne pas être en mesure de répondre. MyState, une application israélienne pour iOS et Android ayant levé 6,5 millions de dollars de la part de fonds privés américains, vous permet de vérifier si vos contacts ne sont pas déjà en ligne avant que vous ne les a...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | High-Tech

Intel a ouvert un laboratoire de développement à Tel Aviv axé sur les technologies financières telle que la blockchain. La société travaille avec The Floor, une organisation FinTech israélienne, selon le Jerusalem Post. The Floor, dont le siège est à la Bourse de Tel Aviv, a levé 2 millions de dollars au début de cette année auprès de la firme VC chinoise Pando Group... Le laboratoire se con...

IsraelValley Desk | High-Tech

1. Tech’Israël : Centre de start-ups au marché Mahané Yehouda de Jérusalem. Un centre mondial de haute technologie verra prochainement le jour à quelques mètres des étalages du Mahané Yehouda à Jérusalem. L'activité de celui-ci démarrera en juillet prochain. 2. La société "MassChallenge", accélérateur de start-up qui agit depuis Boston et Londres, a décidé d’ouvrir une succursale à Jérusa...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | High-Tech

Interview de Piotr Kaczor pour l'AGEFI (Copyrights Agefi.com). Une quinzaine de jeunes sociétés israéliennes actives dans les techniques financières (fintech) de pointe et dans la cybersphère ont offert l’opportunité d’une rencontre, lundi à Zurich, avec des responsables de la finance suisse. A cette occasion, George Schmidt, Managing Director d’Accenture, a mis en évidence le potentiel du sect...

IsraelValley | High-Tech