Jul 6

ISRAELVALLEY - EXPORT DU MADE IN FRANCE - UBIFRANCE ISRAËL, COMME PARTOUT DANS LE MONDE, TENTE D'ENRAYER LES MAUVAIS CHIFFRES DU COMMERCE EXTERIEUR DE LA FRANCE.

Authors picture

IsraelValley Desk | Économie

Ubifrance, l’Agence pour le développement international des entreprises (très présente en Israël avec une équipe de professionnels de choc), a fait mesurer l’impact de son action dans le monde : 80 % des PME clientes de ses services déclarent avoir identifié de nouveaux contacts potentiels à l’international moins d’un an après, montre une étude Ipsos. Quelque 60 % des entreprises ont développé ou prévoient de développer une affaire sur un marché extérieur. 32 % ont conclu au moins un contrat dans l’année.

En Israël, l’hyperactive Ubifrance a lançé cette année en Mai la « French Business Week ». Pour la première fois, plus de cinquante entreprises françaises étaient réunies la même semaine à Tel-Aviv autour de quatre évènements majeurs dans les domaines des Telecom, de l’Aéronautique, de la Biotechnologie et de l’Architecture. Si les résultats du commerce extérieur de la France s’améliorent en Israël, cela n’est pas le cas pour tous les pays.

Selon (1) : "La France est de moins en moins bien positionnée sur les marchés extérieurs. Ce vendredi, les Douanes annonceront une nouvelle fois un mauvais chiffre du commerce extérieur. Mois après mois, ils tombent comme une fatalité, confirmant que la France perd des positions sur les marchés extérieurs. L’an dernier, le déficit commercial a atteint un record absolu, à 70 milliards d’euros.

Le commerce extérieur est désormais un ministère de plein exercice – ce qui n’était plus arrivé depuis le milieu des années 1990. Paradoxe: ce n’est pas lui qui a entre les mains le pouvoir d’améliorer la situation. Seules les grandes réformes de structures – en tête celles touchant à la compétitivité, au coût du travail, au financement de l’économie – pourront permettre aux entreprises françaises de grandir et de se remettre dans la compétition internationale. La nouvelle titulaire du portefeuille, Nicole Bricq, n’a pas pour autant les mains liées. Trois défis l’attendent:

Cette nouvelle banque aura comme vocation première de financer les PME, confrontées à la frilosité de leurs banques. L’idée est de trouver le moyen d’intégrer les outils de soutien à l’export (Ubifrance, Coface…) dans le schéma. Les PME seraient ainsi accompagnées dans toutes les phases de leur développement, y compris celle à l’international. L’opération est complexe tant la construction de cette banque risque de se révéler une usine à gaz.

La France doit peser de tout son poids pour que l’Europe mette en œuvre une politique commerciale «moins naïve et plus équilibrée», note un fonctionnaire de Bercy. En d’autres termes, il faut que l’Europe exige de certains qu’ils lui ouvrent davantage ses marchés, dans la mesure où elle lui ouvre les siens en retour. Nicole Bricq, à peine nommée, s’est engagée à faire de «la réciprocité» dans les relations commerciales, notamment avec les pays émergents, une de ses priorités. Un premier test aura lieu cet été avec le Japon, avec qui s’est engagée une discussion en vue de conclure un accord de libre-échange. Les Européens attendent que Tokyo s’attaque à la question de ses barrières commerciales.

Si le nucléaire et le ferroviaire ont réussi à construire un véritable écosystème sur les marchés étrangers, la France est encore en retard sur la politique de filière. Les nouvelles énergies ou encore l’agroalimentaire restent des industries morcelées, qui ont besoin de s’organiser. Relancer la politique du portage lorsqu’une grande entreprise emmène de plus petites sur des marchés extérieurs? Consolider les relations entre les entreprises et leurs sous-traitants en renforçant le volet international? Redéfinir le moyen de «chasser en meute»? C’est dans ces domaines que la ministre devra imprimer sa marque".

Source: (1) http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2012/07/05/20002-20120705ARTFIG00849-commerce-exterieur-les-defis-de-nicole-bricq.php

On croyait qu’Internet liquiderait les achats réalisés sur l’écran de télévision ; pourtant, la chaîne israélienne de téléachat se porte bien. 100 millions de shekels : c’est le chiffre d’affaires annuel réalisé par la chaîne israélienne de téléachat en continu, soit l’équivalent de 23 millions d’euros. Les Israéliens sont encore nombreux à choisir leur équipem...

Jacques Bendelac | Économie

La banque Hapoalim ferme son bureau de Genève dans le cadre d'un redimensionnement de ses activités de banque privée. Ce site rassemble vingt-cinq collaborateurs. Les consultations avec les personnes concernées sont en cours, a expliqué lundi l'établissement, sans toutefois préciser si toutes seraient congédiées. Hapoalim va maintenir sa présence à Zurich, où le nombre d'employé...

IsraelVallley Desk | Économie

Jérusalem - Israël a donné mardi son feu vert à la vente de deux champs gaziers, dont les réserves sont estimées à 60 milliards de m3, à la compagnie grecque Energean, a annoncé le ministre de l'Energie Youval Steinitz. L'exploitation de ces deux champs, baptisés Karish et Tanin, avait été attribuée dans un premier temps à un consortium formé par la compagnie américaine Noble...

IsraelVallley Desk | Économie

FIMI fonds Opportunity, contrôlés par Ishay Davidi, et le plus important fonds de capitaux privés d'Israël, a annoncé vendredi qu'il avait signé un accord pour l'acquisition de la société de sécurité G4S Israël (anciennement Hashmira) pour un montant estimé à 425 millions de NIS. "Globes" a rapporté les négociations entre les deux parties il y a trois mois. G4S Israël emploie...

IsraelVallley Desk | Économie

Le bénéfice brut de la société israélienne d'eau minérale Ein Gedi a atteint 63% des ventes au cours des neuf premiers mois de 2016. Pourquoi le prix de détail de l'eau minérale en Israël est-il deux fois plus cher qu’en Europe? La réponse peut être déduite de l’état financier de Kerur Holdings Ltd., qui révèlent la marge bénéficiaire extrêmement élevée de la sociét...

Ilanit Hayut | Économie

La fronde des députés de la majorité s’amplifie : le débat en commission des Finances a été suspendu en raison de dissensions internes. Coup de théâtre en fin de semaine à la Knesset : Moshé Gafni (Judaïsme de la Thora), le tout puissant président de la commission des Finances, a reporté sine die tous les débats prévus cette semaine sur les mesures fiscales prévues dans l...

Jacques Bendelac | Économie

DKSH, groupe proposant des services aidants à l’expansion de marché en Asie, et dont le siège est à Zurich (Suisse), a conclu un accord avec la société ICL (Israel Chemicals Limited) Advanced Additives concernant les produits de protection anticorrosion. La division Performance Materials commercialisera et livrera au Japon les composants antirouille de son partenaire sous la marque ...

IsraelVallley Desk | Économie

Après des années de retard, Israël s'engage dans son plus vaste projet d'infrastructure jamais réalisé avec le développement de l'énorme champ de gaz offshore Leviathan en Méditerranée. La première phase implique un investissement initial de 4 milliards de dollars pour produire 12 milliards de mètres cubes de gaz par an pour les clients nationaux ainsi que, dans un premier temps, les...

Aharon Kahn | Économie

Malgré l'absence de relations officielles, les deux pays ont poursuivi discrètement des échanges commerciaux et touristiques. Les obsèques de Fidel Castro ont lieu ce dimanche 4 décembre à Santiago de Cuba. La disparition de l'ancien dirigeant cubain ne devrait pas avoir d’impact sur les relations israélo-cubaines. En revanche, la nouvelle administration américaine sous la prési...

Jacques Bendelac | Économie

Le secrétaire d'Etat aux questions financières internationales Jörg Gasser a signé une déclaration commune en Israël pour introduire l'échange automatique de renseignements en matière fiscale. Le secrétaire d'Etat aux questions financières internationales Jörg Gasser s'est rendu de lundi à mercredi au Moyen-Orient, pour une visite de travail. Au début de son voyage, il a notamme...

IsraelVallley Desk | Économie

Des investisseurs chinois chercheraient à acheter des hôtels israéliens, et pour cause : le tourisme chinois en Israël est en plein boom. « On n’est jamais mieux servi que par soi-même » : les Chinois sont en passe d’appliquer en Israël cet adage bien connu. Puisque les Chinois sont de plus en plus nombreux à visiter Israël, pourquoi ne pas les loger dans des hôtels chinois ...

Jacques Bendelac | Économie

Les nouvelles expérimentations managériales élisent domicile dans l'Etat hébreu. Ce qui explique en grande partie la bonne santé économique de cette nation start-up. L’entreprise ne se vit plus centrée sur elle-même, elle appartient à un écosystème social, sectoriel, géographique, culturel beaucoup plus large. Son nouveau rôle est donc d’offrir aux équipes un espace mélang...

Serge Assayag | Économie

Les députés israéliens examinent cette semaine la proposition du gouvernement de surtaxer les propriétaires de trois logements et plus. 54 000 Israéliens sont en colère : ils sont propriétaires de trois logements ou plus, et le gouvernement veut les imposer davantage. Selon la proposition du ministre des Finances, une nouvelle taxe de 1% par an s’appliquera à la valeur de chaque ...

Jacques Bendelac | Économie

Réputé pour ses prouesses technologiques, Israël a su introduire ses atouts dans l’agriculture pour dompter la nature et atteindre son autosuffisance alimentaire. Ce pays a pour ambition de nourrir le monde. À une cinquantaine de kilomètres au sud de Jérusalem se dresse fièrement la localité de Kibutz. Comme oasis dans le désert, elle jouxte la mer morte qui elle-même perd enviro...

IsraelVallley Desk | Économie

Accusé de corruption par le régime guinéen, Beny Steinmetz n’est pas près d’être rattrapé par la justice. Le dossier s’enlise. L’histoire peut se résumer ainsi : en 2008, la société minière Beny Steinmetz Group Resources (BSGR) obtient pour 165 millions de dollars la concession des blocs 1 et 2 de Simandou, en Guinée, le plus vaste gisement de fer non exploité du monde. C...

IsraelValley Desk | Économie