Jul 6

ISRAELVALLEY - EXPORT DU MADE IN FRANCE - UBIFRANCE ISRAËL, COMME PARTOUT DANS LE MONDE, TENTE D'ENRAYER LES MAUVAIS CHIFFRES DU COMMERCE EXTERIEUR DE LA FRANCE.

Authors picture

IsraelValley Desk | Économie

Ubifrance, l’Agence pour le développement international des entreprises (très présente en Israël avec une équipe de professionnels de choc), a fait mesurer l’impact de son action dans le monde : 80 % des PME clientes de ses services déclarent avoir identifié de nouveaux contacts potentiels à l’international moins d’un an après, montre une étude Ipsos. Quelque 60 % des entreprises ont développé ou prévoient de développer une affaire sur un marché extérieur. 32 % ont conclu au moins un contrat dans l’année.

En Israël, l’hyperactive Ubifrance a lançé cette année en Mai la « French Business Week ». Pour la première fois, plus de cinquante entreprises françaises étaient réunies la même semaine à Tel-Aviv autour de quatre évènements majeurs dans les domaines des Telecom, de l’Aéronautique, de la Biotechnologie et de l’Architecture. Si les résultats du commerce extérieur de la France s’améliorent en Israël, cela n’est pas le cas pour tous les pays.

Selon (1) : "La France est de moins en moins bien positionnée sur les marchés extérieurs. Ce vendredi, les Douanes annonceront une nouvelle fois un mauvais chiffre du commerce extérieur. Mois après mois, ils tombent comme une fatalité, confirmant que la France perd des positions sur les marchés extérieurs. L’an dernier, le déficit commercial a atteint un record absolu, à 70 milliards d’euros.

Le commerce extérieur est désormais un ministère de plein exercice – ce qui n’était plus arrivé depuis le milieu des années 1990. Paradoxe: ce n’est pas lui qui a entre les mains le pouvoir d’améliorer la situation. Seules les grandes réformes de structures – en tête celles touchant à la compétitivité, au coût du travail, au financement de l’économie – pourront permettre aux entreprises françaises de grandir et de se remettre dans la compétition internationale. La nouvelle titulaire du portefeuille, Nicole Bricq, n’a pas pour autant les mains liées. Trois défis l’attendent:

Cette nouvelle banque aura comme vocation première de financer les PME, confrontées à la frilosité de leurs banques. L’idée est de trouver le moyen d’intégrer les outils de soutien à l’export (Ubifrance, Coface…) dans le schéma. Les PME seraient ainsi accompagnées dans toutes les phases de leur développement, y compris celle à l’international. L’opération est complexe tant la construction de cette banque risque de se révéler une usine à gaz.

La France doit peser de tout son poids pour que l’Europe mette en œuvre une politique commerciale «moins naïve et plus équilibrée», note un fonctionnaire de Bercy. En d’autres termes, il faut que l’Europe exige de certains qu’ils lui ouvrent davantage ses marchés, dans la mesure où elle lui ouvre les siens en retour. Nicole Bricq, à peine nommée, s’est engagée à faire de «la réciprocité» dans les relations commerciales, notamment avec les pays émergents, une de ses priorités. Un premier test aura lieu cet été avec le Japon, avec qui s’est engagée une discussion en vue de conclure un accord de libre-échange. Les Européens attendent que Tokyo s’attaque à la question de ses barrières commerciales.

Si le nucléaire et le ferroviaire ont réussi à construire un véritable écosystème sur les marchés étrangers, la France est encore en retard sur la politique de filière. Les nouvelles énergies ou encore l’agroalimentaire restent des industries morcelées, qui ont besoin de s’organiser. Relancer la politique du portage lorsqu’une grande entreprise emmène de plus petites sur des marchés extérieurs? Consolider les relations entre les entreprises et leurs sous-traitants en renforçant le volet international? Redéfinir le moyen de «chasser en meute»? C’est dans ces domaines que la ministre devra imprimer sa marque".

Source: (1) http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2012/07/05/20002-20120705ARTFIG00849-commerce-exterieur-les-defis-de-nicole-bricq.php

ANALYSE – L’objectif des mesures prises par la BCE est de relancer la croissance en Europe; les retombées économiques pour Israël seront importantes. La Banque Centrale Européenne a lancé un programme d’assouplissement quantitatif calqué sur le modèle anglo-saxon : la BCE injectera massivement des liquidités dans les marchés en achetant de grandes quantités de titres, notamment des emprunts ...

Jacques Bendelac | Économie

Le groupe israélien Teva aurait rejeté, selon Bloomberg, une offre de rachat de Teva par Pfizer. Cette nouvelle a fait bondir le cours de Teva à la Bourse. Pfizer est une société pharmaceutique américaine fondée en 1849. Présent dans plus de 150 pays, le groupe est, en 2013, le leader mondial dans son secteur avec un chiffre d'affaires s'élevant à 51,58 milliards de dollars US, une capitalis...

Ilana Dreyfus | Économie

Arthur de Villemandy : "Google ambitionne d’inaugurer un incubateur l’année prochaine à Séoul pour élargir sa communauté d’entrepreneurs, mais surtout pour profiter de la dynamique entrepreneuriale de la Corée du Sud. Depuis quelques années, Google montre sa volonté d’être hyperactif dans le milieu entrepreneurial avec son fonds d’investissement dédié aux startups Google Ventures, mais aussi...

IsraelValley Desk | Économie

En Israël, le sport a aussi des enjeux politiques, économiques et touristiques. Surtout lorsqu’il s’agit d’un championnat d’Europe de football. Le 18e championnat d'Europe (UEFA) de football féminin des moins de 19 ans se tiendra en Israël du 15 au 28 juillet 2015. Les joueuses nées après le 1er janvier 1996 pourront participer à la compétition. À cette occasion, le sport, l’économie et la...

Jacques Bendelac | Économie

REVELATIONS ISRAELVALLEY. La presse israélienne et nos propres sources à Tel Aviv, parlent d'un montant minima de $350 millions déboursés par Amazon pour se payer Annapurna Labs, un fleuron "caché" du high tech israélien. Selon lemondeinformatique.fr : "Depuis sa création en 2011, la start-up israélienne Annapurna Labs, qui vient d'être acquise par Amazon, était restée assez discrète sur se...

IsraelValley Desk | Économie

Microsoft a officiellement acheté Equivio, une start-up qui développe l’outil Zoom disposant d’une technologie de Machine Learning capable de structurer des documents de différentes natures autour d’un sujet précis avec une analyse poussée du texte et en rapprochant automatiquement les doublons. Au fur et à mesure les algorithmes seront en capables de mieux trier ces fichiers pour répondre p...

Citizenkane | Économie

Un nouveau produit d’exportation apparaît en Israël: la mouche. Stérilisé, l’insecte permet de lutter contre la "mouche méditerranéenne des fruits". Un nouveau mouvement migratoire se développe d’Israël vers l’Europe : il ne s’agit pas d’émigrants israéliens attirés par la vie facile d’une capitale européenne. Il s’agit d’un container de mouches qui a été expédié par avion depuis Tel Aviv ...

Jacques Bendelac | Économie

Depuis des années IsraelValley à l'habitude de suivre un dossier très sensible. Celui de l'emploi des travailleurs étrangers en Israël. Beaucoup a été fait par les autorités israéliennes pour éviter une situation dramatique des travailleurs Thaïlandais dans le pays qui sont abusés par des employeurs escrocs. Une nouvelle étude tire un signal d'alarme : Selon un document tout a fait sérieux...

IsraelValley Desk | Économie

Un nouveau rapport publié par le Fonds monétaire international dévoile une prévision favorable de la croissance économique d'Israël en 2015 qui serait de 3%. Les projections du FMI ont attribué la faible croissance de l'économie israélienne au ralentissement général de l'économie en Europe ainsi que l'opération " Bordure protectrice " menée dans la bande de Gaza l'été dernier. Les projections d...

IsraelValley Desk | Économie

Bonne nouvelle pour Juifs de France qui hésitent à s’installer en Israël : le revenu moyen de l’Israélien est plus élevé que celui du Français. La bonne nouvelle aurait pu surprendre si la fiabilité de la source n’était pas à remettre en cause. Car c’est la très sérieuse Agence Centrale du Renseignement (CIA) des États-Unis qui est l’origine de ce scoop qui a déjà fait la une de la presse ...

Jacques Bendelac | Économie

Suite et fin du feuilleton à rebondissements; hier, les députés israéliens réunis en séance extraordinaire, ont voté la revalorisation du Smic. C’est du jamais vu de mémoire de parlementaires : en quelques heures, les députés israéliens ont réussi à achever toute la procédure législative nécessaire pour approuver la loi sur le salaire minimum. Vote en première lecture, débat à la commissio...

Jacques Bendelac | Économie

ANALYSE – Le gouvernement israélien vient de donner son feu vert à la revalorisation du salaire minimum mais les députés aussi devront l’approuver. Nouvel épisode de la saga du salaire minimum en Israël : le Conseil des ministres vient d’approuver la proposition de loi présentée par le Premier ministre qui est aussi le ministre des Finances par intérim. Objectif : revaloriser du salaire mi...

Jacques Bendelac | Économie

Selon israelscienceinfo.com : "Vascular Dynamics a levé 17M$ auprès de Rainbow Medical, Medfocus (USA), et HBM Healthcare Investments (Suisse). La société a développé un stent pour réguler les cas d’hypertension ne pouvant être traités par les médicaments. Cette levée devrait permettre à Vascular Dynamics de terminer sa phase d’essai clinique en Europe et aux USA. Vasculaire Dynamics, Inc. ...

Marc Benmussa | Économie

Les consommateurs israéliens ont dépensé 8,262 milliards shekels pour des cigarettes en 2014, selon les chiffres diffusés par StoreNext. Le marché des cigarettes a augmenté de 4,9% en termes monétaires en 2014, mais la totalité de l’augmentation est due à l’augmentation des taxes. En termes quantitatifs, le marché a continué de baisser de 3.5% par rapport à l’année précédente. En 2 ans, le ...

Gérard Steinberger – JSSNews | Économie

Le Smic israélien passera de 4 300 shekels (943 €) à 5 000 shekels (1096 €), à partir du 1er avril 2015. La mesure sera apportée à la Knesset mercredi 21 janvier 2015. Dimanche 18 janvier 2015, lors de la réunion hebdomadaire du Cabinet, toutes les fractions de la Knesset sont tombées d’accord : le Smic israélien va augmenter dès le mois d’avril 2015 et la loi sera votée impérativement avan...

Hélène Lesman (Econostrum) | Économie