Jul 4

ISRAELVALLEY - MARIO, HEROS D'ISRAËL. La mère adoptive de Mario Balotelli est une survivante de la Shoah. Dans les stades de l’Euro, des insultes antisémites se sont mêlées aux cris de singe.

Authors picture

IsraelValley Desk | Culture

L’Italien Mario Balotelli, nouveau chouchou d’Israël. Noga Tarnopolsky : "Quel rapport entre Mario Balotelli, footballeur de talent, fils adoptif d’Italiens et né de parents Ghanéens, et Israël ? A priori aucun. Et pourtant, certains Israéliens s’intéressent depuis peu de très près au bad-boy du football italien. Au point d’en faire leur nouvelle idole ?

Finalement, le rêve de l’Italie de remporter un nouvel Euro ne deviendra pas réalité. Les Azzurri se sont inclinés 0-4 face à l’Espagne en finale. Mais entre-temps, Mario Balotelli, l’attaquant vedette de la Nazionale, co-meilleur buteur du tournoi, avec notamment un doublé de classe face à l’Allemagne, est enfin devenu la star internationale que tous ses fans attendaient.

Et, à la surprise générale, il est également devenu le nouveau chéri d’Israël, qui n’a pas, il faut dire, de grand footballeur à vénérer. Alors il faut bien s’en inventer. Comment ? Et bien il s’avère que « Super-Mario », fils d’immigrés ghanéens adopté par une famille italienne, international italien qui a dû attendre ses 18 ans pour obtenir la nationalité transalpine, a « quelque chose de juif en lui. »

« Il est l’un des nôtres » déclare ainsi le célèbre commentateur de télévision Motti Kirschenbaum. « A partir de maintenant, ce n’est plus Mario. Nous l’appellerons Meyer. » Le sulfureux buteur de Manchester City se serait-il soudainement converti au Judaïsme ? Lui demande-t-on seulement son avis ?

Pas le moins du monde. En fait, comme pour tous les garçons juifs, la mère du joueur serait juive. La mère adoptive, en l’occurrence. Beaucoup ont été marqués par cette scène où le jeune attaquant de 21 ans se précipite, ivre de joie, vers sa mère, une petite « mama » italienne en pleurs, au terme de la demi-finale victorieuse face à la Mannschaft. « Ces buts sont pour toi Maman ! » lui déclare-t-il alors en la couvrant de baisers.

Dans les médias, Mario Balotelli ne cache pas son bonheur : « J’ai attendu ce moment tellement longtemps. En plus, ma mère n’est plus toute jeune et a du mal à voyager. Etant donné tout le trajet qu’elle a fait pour venir me voir, je me devais de la rendre heureuse. »

Mais si la scène a fait son petit effet, elle a pris des proportions gigantesques en Israël, tant il était devenu clair pour certains que le fantasque avant-centre de la Squadra est le fils d’une mère juive.

Le jour de la grande finale, l’international faisait la Une de tous les quotidiens nationaux. « L’UN DES NÔTRES » titrait ainsi le tabloïd Yedioth Acharonoth, tandis que son concurrent, Ma’ariv, affichait lui « La maman yiddish de Super-Mario ».

Chez Haaretz, plus sobre, on titrait simplement « Le fils adoptif d’une maman juive mène son équipe nationale en finale de l’Euro. » Israël n’est peut-être pas un grand pays de football, mais il sait honorer les enfants, même adoptés, d’une maman juive.

Oui, Balotelli est connu pour être proche de sa mère. Elle lui tenait la main tous les soirs pour l’aider à s’endormir. « Ce baiser n’était pas facile pour lui» a-t-elle déclaré aux médias italiens à l’époque, « parce que, comme toute jeune homme, il est gêné d’embrasser sa maman. »

Mario Balotelli connaît sa famille biologique, les Barwah, mais ils ne sont pas proches. Ils se sont contactés, via les médias, uniquement lorsque le footballeur est devenu très connu. Après qu’ils aient donné une interview où ils sous-entendaient que la famille adoptive du joueur avait de mauvaises intentions [envers lui], Super-Mario a déclaré par Facebook : « Si je n’étais pas devenu la star du football que je suis, jamais ils ne se seraient souciés de mon sort. »

La mère adoptive de Mario Balotelli est une survivante de la Shoah
Lors d’une visite de la Nazionale au camp de concentration d’Auschwitz, le jeune buteur a confié à ses coéquipiers que sa mère était la fille d’une survivante de la Shoah, et qu’elle gardait sous son lit des lettres dont elle ne voulait pas parler.

Ces confessions tombèrent malencontreusement entre les mains des médias. Certains sites d’extrême-droite s’emparèrent de ces révélations : « En tant que noir et juif, il devrait jouer pour Israël, pas pour l’Italie » écrivait ainsi l’un d’entre eux.

Dans les stades de l’Euro, des insultes antisémites se sont ainsi mêlées de temps à autre, aux cris de singe lancés à l’encontre de l’attaquant. Cesare Prandelli, le sélectionneur italien, est immédiatement monté au créneau pour défendre son joueur, déclarant notamment que le racisme était « un grave problème de société ».
Un lien à la solidité toute relative

En Israël, on semble avoir découvert l’histoire de Mario Balotelli , digne d’un dessin animé Disney, seulement ces derniers jours. Mais pour les fans juifs italiens, ces faits sont connus de très longue date.

Ainsi, Noa Segre, un salarié du secteur Hi-tech à Jérusalem, suit l’attaquant depuis que ce dernier est ado.

« Bien sûr que je savais [qu’il est juif]. Je suis Italien. » nous dit-il avec une pointe d’impatience. « Tout le monde le sait en Italie, et en particulier les racistes qui l’ont toujours brocardé parce qu’il est noir et parce qu’il est juif. Même quand il jouait tout gamin à l’Inter. Et on est tous au courant pour sa maman juive, qui refusait de le laisser jouer quand il n’avait pas bien travaillé à l’école. »

Lior Shabo, un autre fan vivant à Jérusalem, mais pas italien pour sa part, trouve quant à lui le cirque médiatique autour du joueur de mauvais goût. « Qu’est ce qui se passe enfin ? Tout d’un coup, on en fait des tonnes, alors qu’avant, personne ne le suivait. Et maintenant qu’on sait qu’il est Juif, on fait comme si il était des nôtres ? La semaine

La sœur de Mario, Cristina Balotelli, une ex-journaliste qui est désormais la responsable des relations publiques de son frère, a elle un temps pris des cours dans une école de commerce israélienne. Cette dernière nous assure qu’elle fait tout pour la joindre, et qu’elle nous tiendra au courant. Les Balotelli intéressent bien du monde en Israël désormais.

Qu’en pense l’intéressé lui-même, qui assiste chaque année à la messe de Noël et a toujours revendiqué son italianité, n’ayant jamais voulu devenir le représentant black du multiculturalisme transalpin ? Nul ne sait ce que Mario Balotelli pense de ce battage médiatique. Ni même s’il lui prête la moindre attention. Mais ce qui est sûr c’est que de cela, nul ne se soucie.

Global Post / Adaptation Charles El Meliani pour JOL Press

Source: http://www.jolpress.com/article/italien-mario-balotelli-nouveau-chouchou-israel-azzurri-football-juif-mere-juive-94012.html

Rarissime ! Dans le cadre du Festival de Jérusalem, le théâtre de Jérusalem accueille la pièce « More than naked » de la chorégraphe autrichienne Doris Uhlich. Durant cette pièce, les douze acteurs sont intégralement nus. La pièce a attirer de fortes critiques d'hommes politiques (un ex député du Shass). LE PLUS. Jérusalem: le festival des lumières colore les murs de la ville La ville de Jé...

IsraelValley Plus | Culture

Elton John sera en Israël jeudi prochain pour un quatrième concert. Sir Elton Hercules John, né Reginald Kenneth Dwight le 25 mars 1947 à Pinner, dans le Middlesex, est un chanteur, pianiste et compositeur pop-rock anglais. En plus de quarante ans de carrière, Elton John a vendu plus de 300 millions d'albums et 100 millions de singles soit 400 millions de disques. En 1993, il bat le recor...

Ilan Dreyfus | Culture

La France n'a pas gagné. C'est bien dommage. Depuis des années la France n'avait pas eu un aussi bon classement final à l'Eurovision. L’Ukraine a remporté samedi 14 mai le 61e concours de l’Eurovision qui se déroulait à Stockholm, en Suède, devant l’Australie (2e), préférée par les jurys professionnels, et le favori des parieurs, la Russie (3e). Selon Le Monde :"La France, représentée par l...

IsraelValley Plus | Culture

Le célèbre photographe allemand Roland Fischer a photographié les visages de plus d'un millier d'étudiants de l'Université de Tel-Aviv et les a rassemblé sous forme de mosaïque géante pour réaliser un portrait collectif de la jeune société israélienne. Le projet, réalisé en janvier 2015, a été présenté en novembre en plein cœur de la ville de Munich et sera exposé à partir du 8 mars prochain su...

IsraelValley Desk | Culture

Le musée de l’Islam. Situé près du Théâtre de Jérusalem, le musée de l’Islam est une institution ancienne et respectable qui a été récemment massivement rénovée et mise à jour. Il est considéré actuellement comme l’un des meilleurs musées du genre. Il propose une rétrospective de l’art islamique du VIIe siècle à nos jours, en soulignant des détails spécifiques et en exposant des collections ...

IsraelValley Plus | Culture

Les prémices de l’art spécifiquement israélien remontent aux premières années du XXe siècle, à une époque où le projet d’établir un Etat juif en Terre d’Israël commençait à prendre forme. L’académie Bezalel des beaux-arts et de design, ancienne Ecole Bezalel d’art et d’artisanat, doit sa création en 1906 au sculpteur Boris Schatz. A cette institution, premier grand jalon de l’histoire de l’...

IsraelValley Plus | Culture

Selon une information du site “Les amis français de l’Université de Tel-Aviv”, l'École de Cinéma et Télévision de l’Université sera présente au 69ème Festival de Cannes. L'École Steve Tisch pourra profiter du premier Pavillon officiel du Cinéma israélien au village international du Festival, celui-ci se déroulant du 11 au 22 mai 2016. C’est en effet la première fois qu’Israël sera représenté...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Culture

En évaluant statistiquement les habitudes de "consommation" pornographique, le site de vidéos pour adultes Pornhub vient de dévoiler les catégories préférées des millions de femmes qui visitent au quotidien la plateforme à travers le monde. Les israéliennes choisissent en grande majorité la catégorie "lesbienne". LE PLUS La sexualité (hébreu moderne : מיניות (miniout) ; classique : ביאה (bi...

Eyal Model | Culture

Un articlede Jonah Mandel (Tel-Aviv) - Lorsque le saxophoniste Eli Degibri a quitté Israël à 18 ans pour étudier le jazz au prestigieux Berklee College of Music américain, il avait la conviction qu'il reviendrait vivre dans son pays. Quinze ans plus tard, après avoir joué avec les plus grands noms du jazz --de Herbie Hancock au batteur favori de Miles Davis, Al Forster--, Eli Degibri est de ...

IsraelValley Plus | Culture

“Ce soir c’est le premier soir de Pessah, la fête qui célèbre l’émancipation des juifs de l’esclavage, la fête qui raconte aussi comment ils ont survécu en tant que réfugiés et se sont reconstruit comme immigrant dans une terre nouvelle” a posté le PDG de Facebook. Il a ajouté : “Chaque année, ma famille se réunit pour dire merci pour notre liberté et remercier ceux qui ont souffert pour qu’on...

IsraelValley Plus | Culture

C'est dans un brûlant mélange de chants yéménites ancestraux et de rythmes hip-hop que les trois soeurs israéliennes du groupe A-WA enflamment en langue arabe aussi bien Israéliens qu'Arabes et Européens. Telles des héroïnes modernes des contes des Mille et une nuits, robes brodées traditionnelles et baskets clinquantes aux pieds, les trois soeurs recréent à chaque concert l'ambiance énergis...

IsraelValley Plus | Culture

En arrivant à Moscou, le candidat israélien de l’Eurovision 2016 a provoqué les moqueries des fonctionnaires, qui ont déchiré son passeport. Le représentant d’Israël pour l’Eurovision de cette année, Hovi Star, a fait part du traitement humiliant qu’il a reçu quand il est passé par l’aéroport de Moscou dans le cadre d’une tournée Eurovision il y a environ 15 jours, probablement en raison de ...

Eretzaujourdhui | Culture

Etgar Keret (en hébreu אתגר קרת), né le 20 août 1967 (48 ans) à Tel-Aviv, est un écrivain, scénariste de bande dessinée et cinéaste israélien et polonais, de parents ayant survécu à l'holocauste en Pologne. Son œuvre littéraire, principalement composée de nouvelles, est publiée en français aux éditions Actes Sud. Selon (1) : "Les propriétaires de « tiny houses », ces maisons minuscules dont ...

IsraelValley Plus | Culture

Le Parisien : "Des centaines d'anonymes et de grands noms du cinéma israélien ont rendu un dernier hommage mercredi à la cinémathèque de Tel-Aviv à l'actrice et réalisatrice Ronit Elkabetz, décédée mardi des suites d'un cancer à l'âge de 51 ans. "C'est un jour triste pour le cinéma israélien, qui a perdu un de ses moteurs", a déclaré Yoël Liba, représentant de l'Association des artistes isra...

Le Parisien | Culture

C'était le secret le mieux gardé dans le mondre artistique israélien. Selon (1) : Ronit Elkabetz L'actrice, scénariste et réalisatrice israélienne Ronit Elkabetz est décédée ce mardi des suites d'un cancer, annonce le journal israélien «Haaretz». Elle était âgée de 51 ans. Depuis 1990, début de sa carrière d'actrice, elle a été à l'affiche d'une vingtaine de films. Elle a reçu 8 récompenses...

IsraelValley Plus | Culture