Jul 4

ISRAELVALLEY - MARIO, HEROS D'ISRAËL. La mère adoptive de Mario Balotelli est une survivante de la Shoah. Dans les stades de l’Euro, des insultes antisémites se sont mêlées aux cris de singe.

Authors picture

IsraelValley Desk | Culture

L’Italien Mario Balotelli, nouveau chouchou d’Israël. Noga Tarnopolsky : "Quel rapport entre Mario Balotelli, footballeur de talent, fils adoptif d’Italiens et né de parents Ghanéens, et Israël ? A priori aucun. Et pourtant, certains Israéliens s’intéressent depuis peu de très près au bad-boy du football italien. Au point d’en faire leur nouvelle idole ?

Finalement, le rêve de l’Italie de remporter un nouvel Euro ne deviendra pas réalité. Les Azzurri se sont inclinés 0-4 face à l’Espagne en finale. Mais entre-temps, Mario Balotelli, l’attaquant vedette de la Nazionale, co-meilleur buteur du tournoi, avec notamment un doublé de classe face à l’Allemagne, est enfin devenu la star internationale que tous ses fans attendaient.

Et, à la surprise générale, il est également devenu le nouveau chéri d’Israël, qui n’a pas, il faut dire, de grand footballeur à vénérer. Alors il faut bien s’en inventer. Comment ? Et bien il s’avère que « Super-Mario », fils d’immigrés ghanéens adopté par une famille italienne, international italien qui a dû attendre ses 18 ans pour obtenir la nationalité transalpine, a « quelque chose de juif en lui. »

« Il est l’un des nôtres » déclare ainsi le célèbre commentateur de télévision Motti Kirschenbaum. « A partir de maintenant, ce n’est plus Mario. Nous l’appellerons Meyer. » Le sulfureux buteur de Manchester City se serait-il soudainement converti au Judaïsme ? Lui demande-t-on seulement son avis ?

Pas le moins du monde. En fait, comme pour tous les garçons juifs, la mère du joueur serait juive. La mère adoptive, en l’occurrence. Beaucoup ont été marqués par cette scène où le jeune attaquant de 21 ans se précipite, ivre de joie, vers sa mère, une petite « mama » italienne en pleurs, au terme de la demi-finale victorieuse face à la Mannschaft. « Ces buts sont pour toi Maman ! » lui déclare-t-il alors en la couvrant de baisers.

Dans les médias, Mario Balotelli ne cache pas son bonheur : « J’ai attendu ce moment tellement longtemps. En plus, ma mère n’est plus toute jeune et a du mal à voyager. Etant donné tout le trajet qu’elle a fait pour venir me voir, je me devais de la rendre heureuse. »

Mais si la scène a fait son petit effet, elle a pris des proportions gigantesques en Israël, tant il était devenu clair pour certains que le fantasque avant-centre de la Squadra est le fils d’une mère juive.

Le jour de la grande finale, l’international faisait la Une de tous les quotidiens nationaux. « L’UN DES NÔTRES » titrait ainsi le tabloïd Yedioth Acharonoth, tandis que son concurrent, Ma’ariv, affichait lui « La maman yiddish de Super-Mario ».

Chez Haaretz, plus sobre, on titrait simplement « Le fils adoptif d’une maman juive mène son équipe nationale en finale de l’Euro. » Israël n’est peut-être pas un grand pays de football, mais il sait honorer les enfants, même adoptés, d’une maman juive.

Oui, Balotelli est connu pour être proche de sa mère. Elle lui tenait la main tous les soirs pour l’aider à s’endormir. « Ce baiser n’était pas facile pour lui» a-t-elle déclaré aux médias italiens à l’époque, « parce que, comme toute jeune homme, il est gêné d’embrasser sa maman. »

Mario Balotelli connaît sa famille biologique, les Barwah, mais ils ne sont pas proches. Ils se sont contactés, via les médias, uniquement lorsque le footballeur est devenu très connu. Après qu’ils aient donné une interview où ils sous-entendaient que la famille adoptive du joueur avait de mauvaises intentions [envers lui], Super-Mario a déclaré par Facebook : « Si je n’étais pas devenu la star du football que je suis, jamais ils ne se seraient souciés de mon sort. »

La mère adoptive de Mario Balotelli est une survivante de la Shoah
Lors d’une visite de la Nazionale au camp de concentration d’Auschwitz, le jeune buteur a confié à ses coéquipiers que sa mère était la fille d’une survivante de la Shoah, et qu’elle gardait sous son lit des lettres dont elle ne voulait pas parler.

Ces confessions tombèrent malencontreusement entre les mains des médias. Certains sites d’extrême-droite s’emparèrent de ces révélations : « En tant que noir et juif, il devrait jouer pour Israël, pas pour l’Italie » écrivait ainsi l’un d’entre eux.

Dans les stades de l’Euro, des insultes antisémites se sont ainsi mêlées de temps à autre, aux cris de singe lancés à l’encontre de l’attaquant. Cesare Prandelli, le sélectionneur italien, est immédiatement monté au créneau pour défendre son joueur, déclarant notamment que le racisme était « un grave problème de société ».
Un lien à la solidité toute relative

En Israël, on semble avoir découvert l’histoire de Mario Balotelli , digne d’un dessin animé Disney, seulement ces derniers jours. Mais pour les fans juifs italiens, ces faits sont connus de très longue date.

Ainsi, Noa Segre, un salarié du secteur Hi-tech à Jérusalem, suit l’attaquant depuis que ce dernier est ado.

« Bien sûr que je savais [qu’il est juif]. Je suis Italien. » nous dit-il avec une pointe d’impatience. « Tout le monde le sait en Italie, et en particulier les racistes qui l’ont toujours brocardé parce qu’il est noir et parce qu’il est juif. Même quand il jouait tout gamin à l’Inter. Et on est tous au courant pour sa maman juive, qui refusait de le laisser jouer quand il n’avait pas bien travaillé à l’école. »

Lior Shabo, un autre fan vivant à Jérusalem, mais pas italien pour sa part, trouve quant à lui le cirque médiatique autour du joueur de mauvais goût. « Qu’est ce qui se passe enfin ? Tout d’un coup, on en fait des tonnes, alors qu’avant, personne ne le suivait. Et maintenant qu’on sait qu’il est Juif, on fait comme si il était des nôtres ? La semaine

La sœur de Mario, Cristina Balotelli, une ex-journaliste qui est désormais la responsable des relations publiques de son frère, a elle un temps pris des cours dans une école de commerce israélienne. Cette dernière nous assure qu’elle fait tout pour la joindre, et qu’elle nous tiendra au courant. Les Balotelli intéressent bien du monde en Israël désormais.

Qu’en pense l’intéressé lui-même, qui assiste chaque année à la messe de Noël et a toujours revendiqué son italianité, n’ayant jamais voulu devenir le représentant black du multiculturalisme transalpin ? Nul ne sait ce que Mario Balotelli pense de ce battage médiatique. Ni même s’il lui prête la moindre attention. Mais ce qui est sûr c’est que de cela, nul ne se soucie.

Global Post / Adaptation Charles El Meliani pour JOL Press

Source: http://www.jolpress.com/article/italien-mario-balotelli-nouveau-chouchou-israel-azzurri-football-juif-mere-juive-94012.html

Ce soir à l’institut Arabe et Juif de Tel Aviv se tiendra un concert en faveur de la coexistence des deux peuples. Rendez-vous donc ce soir à 19 heure au centre Duhl à Tel Aviv pour vibrer sur la musique des plus grands artistes et musiciens juifs et arabes. Ce concert a pour but d’exprimer le sens de l’unité, un sentiment particulièrement poignant lorsqu’il s’inscrit notamment dans le sillage ...

Félicien Guilbaud (Tel Aviv) | Culture

LE MEILLEUR DE LA MUSIQUE D'ISRAËL. Eyal Golan est un chanteur israélien qui chante dans le style Mizrahi. Il est né le 12 avril 1971 dans la ville de Rehovot en Israël. Il a été élu "artiste de l'année" par la chaîne israélienne Channel 2. En 2002, Eyal Golan a épousé Ilanit Levi, lauréate du concours Miss Israël 2001. Deux enfants sont issus de ce mariage, Liam en 2003 et Alin en 2006. En ...

IsraelValley Desk | Culture

LE MEILLEUR DE LA MUSIQUE. ISRAËL ETE 2015. Rachel Delia Benaim : "New York – Un air de Tel Aviv entoure Itamar Zorman – et ce n’est pas uniquement dû au panneau rouge et noir du Aroma Café accroché sur le mur au-dessus de lui. Tout droit sorti d’un concert à Chicago, le violoniste de 29 ans a accepté de rencontrer le Times of Israel dans une branche du café israélien à Manhattan par une froide...

Times of Israel | Culture

La musique israélienne est à l'image de l'histoire du peuplement en Israël : à un fond liturgique juif s'est greffé une influencé de la musique arabe environnante, mais aussi des musiques traditionnelles venant de toutes parts du monde où la diaspora juive s'était disséminée, notamment en Europe de l'Est. Ainsi, à la musique juive s'est rajoutée la musique hébraïque (composée de la musique séfa...

IsraelValley Desk | Culture

Benoît Guérin : "Bête de scène. Ses nouvelles compositions, issues de Gold Shadow, ont permis au chanteur de convaincre les derniers réfractaires à ses miaulements, cet été. On pouvait comprendre le débat, il y a deux ans. Mais il est désormais clos. Asaf Avidan est un artiste irrésistible sur scène. Il l'a prouvé tout l'été, notamment à Poupet, festival vendéen au long cours, qu'il a ouvert le...

Le Parisien | Culture

La pièce de théâtre pour enfants "quand tout était vert" du théâtre « la clef » est actuellement jouée à Taiwan, et fin Août, elle sera aussi en Slovénie, Japon, Kosovo Norvège et Pologne. En Juin, la pièce a remporté le Prix d'excellence du Festival de la Paix en Arménie, et a également été présentée à l'expo à Milan. Le théâtre « la clef » » a été créée il y a 17 ans par Dikla Katz et Avi...

Noga Bar Noye | Culture

Israël est en train de devenir l’un des leaders de la "révolution végétarienne" dans le monde, avec plus de 400 établissements végétariens à travers le pays. Devant Berlin, New York ou même l’Inde, Tel Aviv a été désignée comme la destination préférée des touristes végétariens par le site The Daily Meal. L’un des exemples les plus connus du changement qui s’opère actuellement dans la Ville b...

I24News. | Culture

Est-ce un hasard si les israéliens sont les plus importants mangeurs de poulets par tête d'habitant au monde ? Peut-être pas si l'on en croit un travail de recherche publié très récemment par l'Université de Haïfa (lire ci-dessous). La consommation de volaille per capita en Israël est la plus élevée au monde. Selon un calcul réalisé par l'institut de recherche OD Consulting, l'Israélien ma...

Ilan Rosenthal | Culture

Un employé d’Intel a fait circuler sur les réseaux sociaux et dans les agences de presse israéliennes, un document concocté par le service marketing du géant informatique Intel, pour expliquer à ses employés la réalité israélienne et la logique des Israéliens en affaire. Ce document n’est pas choquant en soi car toutes les grandes sociétés internationales (y compris israéliennes) entreprenne...

Coolamnews.com | Culture

Quelques semaines après sa visite en juin, Mariah Carey a annoncé un concert le 18 août à l’amphithéâtre du parc Rishon Lezion. « Shalom Israël, je vais venir vous voir en live le 18 août, alors venez me voir ! Shalom », a déclaré Carey dans une vidéo diffusée lors d’une conférence de presse à Tel Aviv. Les billets ont été mis en vente mercredi matin. (Times of Israel) ISRAELVALLEY PLUS M...

IsraelValley Desk | Culture

L’Institut Weizmann, situé à Rehovot a été classé 10ème dans un classement international des institutions et universités pour la recherche. Il s’agit du seul des 10 établissements à être situé à l’extérieur des Etats-Unis. Le classement a été réalisé par le Centre d’Etudes des Sciences et des Technologies de l’Université de Leiden aux Pays-Bas. Ce classement est basé uniquement sur des indi...

(A.H) Ariel Aviv | Culture

Difficile d'imaginer qu'il y a à peine un an, les Israéliens se réfugiaient dans les abris pour se protéger des roquettes du Hamas, la vie culturelle était au point mort et les artistes étrangers annulaient l'un après l'autre leurs représentations. Cet été, la vie a repris ses droits et jusqu'à présent, même les intimidations des activistes pro-palestiniens du BDS n'ont guère réussi à boulevers...

Pascale Zonszain (Actualité Juive) | Culture

Le 16 Juillet 1942 eut lieu à Paris l’arrestation de plus de 13 000 juifs dont 4 115 enfants. Plus de 70 ans plus tard, à l’occasion de la date d’anniversaire de la rafle du Vel d’Hiv, le musée Beit Lohamei Hagetaot - musée des combattants des ghettos - inaugure l’exposition « Sauver les enfants 1938 - 1945 » conçue par l’Oeuvre de Secours aux Enfants (OSE). Exposée pendant deux ans aux Arc...

Ariel Aviv | Culture

La photographe Rosine Klatzmann a lancé une collecte sur le site de financement participatif KissKissBankBank pour l’aider à faire publier son livre de photomontages sur Tel Aviv (format A4, 96 pages en couleurs,). Un éditeur israélien réputé (le Bauhaus Center) doit le publier, mais il a demandé à l’auteur de financer l’édition. On peut contribuer à partir de cinq euros ; il suffit de cliq...

Rosine Klatzmann | Culture

Plusieurs centaines d’habitants de Tel Aviv se sont réunis sur la place Habima (en plein coeur de Tel Aviv, en face du complexe théâtral.) pour la bataille d’eau organisée chaque année dans la ville, et ceci malgré l’annulation de l’événement officiel suite à des réductions budgétaires. Tous ont convergé vers la place située dans le sud de la ville afin de perpétuer cette tradition estivale...

(A.H) Tel Aviv | Culture