Jul 4

ISRAELVALLEY - MARIO, HEROS D'ISRAËL. La mère adoptive de Mario Balotelli est une survivante de la Shoah. Dans les stades de l’Euro, des insultes antisémites se sont mêlées aux cris de singe.

Authors picture

IsraelValley Desk | Culture

L’Italien Mario Balotelli, nouveau chouchou d’Israël. Noga Tarnopolsky : "Quel rapport entre Mario Balotelli, footballeur de talent, fils adoptif d’Italiens et né de parents Ghanéens, et Israël ? A priori aucun. Et pourtant, certains Israéliens s’intéressent depuis peu de très près au bad-boy du football italien. Au point d’en faire leur nouvelle idole ?

Finalement, le rêve de l’Italie de remporter un nouvel Euro ne deviendra pas réalité. Les Azzurri se sont inclinés 0-4 face à l’Espagne en finale. Mais entre-temps, Mario Balotelli, l’attaquant vedette de la Nazionale, co-meilleur buteur du tournoi, avec notamment un doublé de classe face à l’Allemagne, est enfin devenu la star internationale que tous ses fans attendaient.

Et, à la surprise générale, il est également devenu le nouveau chéri d’Israël, qui n’a pas, il faut dire, de grand footballeur à vénérer. Alors il faut bien s’en inventer. Comment ? Et bien il s’avère que « Super-Mario », fils d’immigrés ghanéens adopté par une famille italienne, international italien qui a dû attendre ses 18 ans pour obtenir la nationalité transalpine, a « quelque chose de juif en lui. »

« Il est l’un des nôtres » déclare ainsi le célèbre commentateur de télévision Motti Kirschenbaum. « A partir de maintenant, ce n’est plus Mario. Nous l’appellerons Meyer. » Le sulfureux buteur de Manchester City se serait-il soudainement converti au Judaïsme ? Lui demande-t-on seulement son avis ?

Pas le moins du monde. En fait, comme pour tous les garçons juifs, la mère du joueur serait juive. La mère adoptive, en l’occurrence. Beaucoup ont été marqués par cette scène où le jeune attaquant de 21 ans se précipite, ivre de joie, vers sa mère, une petite « mama » italienne en pleurs, au terme de la demi-finale victorieuse face à la Mannschaft. « Ces buts sont pour toi Maman ! » lui déclare-t-il alors en la couvrant de baisers.

Dans les médias, Mario Balotelli ne cache pas son bonheur : « J’ai attendu ce moment tellement longtemps. En plus, ma mère n’est plus toute jeune et a du mal à voyager. Etant donné tout le trajet qu’elle a fait pour venir me voir, je me devais de la rendre heureuse. »

Mais si la scène a fait son petit effet, elle a pris des proportions gigantesques en Israël, tant il était devenu clair pour certains que le fantasque avant-centre de la Squadra est le fils d’une mère juive.

Le jour de la grande finale, l’international faisait la Une de tous les quotidiens nationaux. « L’UN DES NÔTRES » titrait ainsi le tabloïd Yedioth Acharonoth, tandis que son concurrent, Ma’ariv, affichait lui « La maman yiddish de Super-Mario ».

Chez Haaretz, plus sobre, on titrait simplement « Le fils adoptif d’une maman juive mène son équipe nationale en finale de l’Euro. » Israël n’est peut-être pas un grand pays de football, mais il sait honorer les enfants, même adoptés, d’une maman juive.

Oui, Balotelli est connu pour être proche de sa mère. Elle lui tenait la main tous les soirs pour l’aider à s’endormir. « Ce baiser n’était pas facile pour lui» a-t-elle déclaré aux médias italiens à l’époque, « parce que, comme toute jeune homme, il est gêné d’embrasser sa maman. »

Mario Balotelli connaît sa famille biologique, les Barwah, mais ils ne sont pas proches. Ils se sont contactés, via les médias, uniquement lorsque le footballeur est devenu très connu. Après qu’ils aient donné une interview où ils sous-entendaient que la famille adoptive du joueur avait de mauvaises intentions [envers lui], Super-Mario a déclaré par Facebook : « Si je n’étais pas devenu la star du football que je suis, jamais ils ne se seraient souciés de mon sort. »

La mère adoptive de Mario Balotelli est une survivante de la Shoah
Lors d’une visite de la Nazionale au camp de concentration d’Auschwitz, le jeune buteur a confié à ses coéquipiers que sa mère était la fille d’une survivante de la Shoah, et qu’elle gardait sous son lit des lettres dont elle ne voulait pas parler.

Ces confessions tombèrent malencontreusement entre les mains des médias. Certains sites d’extrême-droite s’emparèrent de ces révélations : « En tant que noir et juif, il devrait jouer pour Israël, pas pour l’Italie » écrivait ainsi l’un d’entre eux.

Dans les stades de l’Euro, des insultes antisémites se sont ainsi mêlées de temps à autre, aux cris de singe lancés à l’encontre de l’attaquant. Cesare Prandelli, le sélectionneur italien, est immédiatement monté au créneau pour défendre son joueur, déclarant notamment que le racisme était « un grave problème de société ».
Un lien à la solidité toute relative

En Israël, on semble avoir découvert l’histoire de Mario Balotelli , digne d’un dessin animé Disney, seulement ces derniers jours. Mais pour les fans juifs italiens, ces faits sont connus de très longue date.

Ainsi, Noa Segre, un salarié du secteur Hi-tech à Jérusalem, suit l’attaquant depuis que ce dernier est ado.

« Bien sûr que je savais [qu’il est juif]. Je suis Italien. » nous dit-il avec une pointe d’impatience. « Tout le monde le sait en Italie, et en particulier les racistes qui l’ont toujours brocardé parce qu’il est noir et parce qu’il est juif. Même quand il jouait tout gamin à l’Inter. Et on est tous au courant pour sa maman juive, qui refusait de le laisser jouer quand il n’avait pas bien travaillé à l’école. »

Lior Shabo, un autre fan vivant à Jérusalem, mais pas italien pour sa part, trouve quant à lui le cirque médiatique autour du joueur de mauvais goût. « Qu’est ce qui se passe enfin ? Tout d’un coup, on en fait des tonnes, alors qu’avant, personne ne le suivait. Et maintenant qu’on sait qu’il est Juif, on fait comme si il était des nôtres ? La semaine

La sœur de Mario, Cristina Balotelli, une ex-journaliste qui est désormais la responsable des relations publiques de son frère, a elle un temps pris des cours dans une école de commerce israélienne. Cette dernière nous assure qu’elle fait tout pour la joindre, et qu’elle nous tiendra au courant. Les Balotelli intéressent bien du monde en Israël désormais.

Qu’en pense l’intéressé lui-même, qui assiste chaque année à la messe de Noël et a toujours revendiqué son italianité, n’ayant jamais voulu devenir le représentant black du multiculturalisme transalpin ? Nul ne sait ce que Mario Balotelli pense de ce battage médiatique. Ni même s’il lui prête la moindre attention. Mais ce qui est sûr c’est que de cela, nul ne se soucie.

Global Post / Adaptation Charles El Meliani pour JOL Press

Source: http://www.jolpress.com/article/italien-mario-balotelli-nouveau-chouchou-israel-azzurri-football-juif-mere-juive-94012.html

"All Nude Performance" est à Tel Aviv. Les publicités sur le spectacle de "Olivier Dubois Dance Company, France" signalent que le show est interdit au moins de 18 ans car les acteurs sont nus. Personne ne semble choqué par cette programmation étonnante dans un pays où tout est sujet à controverse. ISRAELVALLEY PLUS. « Drôle, insaisissable et éberluant. Autant d’adjectifs qui donnent envie de...

Amanda Burg | Culture

En se baladant dans les rues de Tel Aviv, on peut observer certains immeubles empreints d'une influence architecturale très particulière : l’architecture Bauhaus. Ce courant est né dans les années 1920-1930 en Allemagne. Fuyant le nazisme, des étudiants juifs l’ont importé à Tel Aviv, d’abord pour des raisons pratiques. En effet, l’architecture Bauhaus est très accessible, en terme de réalis...

Leslie Maarek | Culture

Pour se détendre, le Roman de l'Eté est - une fiction politique - intitulé : "Plein Feu sur le Père Bise". Son auteur est Krôll Steïnberg (Safed). Agé de 19 ans, il signe son premier web-roman. EPISODE N°4. Une brève (authentique !) du magazine Le Point a attiré le regard de nombre d'observateurs : "En Suède, Hravn Forsne, 25 ans candidat aux législatives, affirme être le fils illégitime de....

Krôll Steïnberg (Safed). | Culture

Pour se détendre, le Roman de l'Eté est - une fiction politique - intitulé : "Plein Feu sur le Père Bise". Son auteur est Krôll Steïnberg (Safed). Agé de 19 ans, il signe son premier web-roman. EPISODE N°3 : Des "ripoux" avaient lancé une fausse rumeur de "Coup d'Etat" afin d'évincer le "Président à Vie". En effet, à leur sortie de prison, trois milliardaires avaient décidé d'offrir la Prési...

Krôll Steïnberg (Safed). | Culture

Pour se détendre, le Roman de l'Eté est - une fiction politique - intitulé : "Plein Feu sur le Père Bise". Son auteur est Krôll Steïnberg (Safed). Agé de 19 ans, il signe son premier web-roman. FIN DE L'EPISODE N°1 : "A l'arrivée de Yossi Beilin dans le restaurant du Père Bise, une explosion assourdissante l'accueille. La voiture noire blindée de Beilin, qui pèse plus d'une tonne s'envole da...

Krôll Steïnberg (Safed). | Culture

Le Département de Cinéma et de Télévision de l’Université de Tel-Aviv (UTA) est classé parmi les quinze meilleures écoles de cinéma dans le monde par le magazine Hollywood Reporter*. Le Département de Cinéma de l’UTA est arrivé à la 12e place du classement du magazine hollywoodien. En première place, on trouve la National Film et Television School britannique, suivi de l’École du Film de Lod...

Tel Avivre | Culture

Pour se détendre, le Roman de l'Eté d'IsraelValley est (une fiction totale) intitulé : "Plein Feu sur le Père Bise". Son auteur est Krôll Steïnberg (Safed). Agé de 19 ans et demi, il signe son premier web-roman. INTRODUCTION. Le Père Bise est connu de tous. Situé en Haute-Savoie, ce restaurant a une particularité : il se trouve à quelques enjambées de Genève, la "Ville Sainte" où l'on signe ...

Krôll Steïnberg (Safed) | Culture

Michael Lucas, le baron de la pornographie gay, a toujours été un fervent partisan d’Israël. Le Russe juif, de son vrai nom Andrei Lvovich Trelvas, s’en est allé à New York pour bâtir un empire pornographique homosexuel sous le nom de Lucas Entertainment. C’est un citoyen israélien. Il est aussi le réalisateur de « Men of Israel » [Les hommes d’Israël], le premier film pornographique avec un...

Debra Kamin (Times of Israel) | Culture

Astérix (anciennement Astérix le Gaulois) est une série de bande dessinée franco-belge, créée le 29 octobre 1959 par le scénariste René Goscinny et le dessinateur Albert Uderzo, dans le no 1 du journal Pilote. Après la mort de René Goscinny en 1977, Albert Uderzo poursuit seul la série, puis passe la main en 2013 à Jean-Yves Ferri et Didier Conrad. Un article très intéressant est paru dans le J...

IsraelValley Desk | Culture

Le nombre d'étudiants inscrits dans des classes pour apprendre l'arabe a augmenté de 140% depuis le début de l'opération de protection "Bordure protectrice", a annoncé l'école de langues Berlitz en Israël. "Les émeutes en Cisjordanie, la violence entre les Juifs et les Arabes en Israël et la guerre de Gaza ont permis de sensibiliser le public juif sur le besoin de comprendre la langue de nos...

i24News | Culture

BREAKING NEWS CE LUNDI SOIR. Le nom du 43e soldat de Tsahal à être tombé lors de l’opération Bordure protectrice, Barak Refael Degorker, 27 ans, de Gan Yavne. DIRECT. Ce soir : Tsahal a demandé lundi soir aux habitants de Chajaya, de Zeitoun et de l'est de Jabaliya à évacuer immédiatement en direction du centre de la ville de Gaza. Ces secteurs sont respectivement situés à la périphérie est...

Erez Koren | Culture

Tandis que les Forces de défense israéliennes intensifient leurs frappes aériennes et que le Hamas poursuit ses tirs de roquettes sur Israël, Massive Attack poursuit sa tournée européenne. De passage à Dublin à l'occasion du festival Longitude, le groupe, connu pour son engagement politique, n'a pas hésité à adresser un message de soutien aux populations palestiniennes. Défenseurs de la Pale...

IsraelValley Desk | Culture

Après Neil Young la semaine dernière, le crooner canadien Paul Anka et le groupe américain Backstreet Boys ont annoncé qu'ils annulaient leurs spectacles prévus en Israël pour des raisons de sécurité. Idem pour le groupe folk rock américain America. « Il s'agit d'une grande déception pour le groupe et les fans puisqu'il s'agissait de la première visite des BSB en Israël. Nous avions hâte d'y...

IsraelValley Desk | Culture

La question que nous posons en titre laisse penser que les israéliens qui restent à la maison... font l'amour. Et bien, non ! Ils font des "jokes" (blagues). C'est devenu un véritable sport national. Qui sortira la blague la plus reprise sur Facebook devient le héros du moment. Nous avons reçu à la rédaction d'IsraelValley des dizaines de plaisanteries qui se moquent souvent des habitants de Te...

Eyal Friedman (Tel Aviv) | Culture

Un gadget fabriqué en Israël permet de laver ses tsitsith en machine sans risque de les abîmer. Dénommé « Maguen Tzitzit », l’objet, réutilisable, se présente sous la forme d’un cône en plastique bleu dans lequel un dispositif permet d’enrouler les franges rituelles. Produit dans une usine « shomeret shabath », ce dispositif, commercialisé par la société Emeth, est vendu en France pour la modiq...

A.J. | Culture