Jul 4

ISRAELVALLEY - RÉVOLUTION TECHNOLOGIQUE DE L'INTERFACE HOMME-MACHINE. SnapKeys, une start-up israélienne, veut mettre fin au clavier Azerty, une norme vieille de 150 ans

Authors picture

Vanessa Lamaire | High-Tech

Headline image

Une jeune Start-Up israélienne SnapKeys a développé une technologie qui pourrait révolutionner notre futur dans l’usage de l’interface homme-machine. En d’autres mots, un moyen totalement nouveau d’interagir entre nous et les machines qui nous entourent. Un clavier alphanumérique complet composé de seulement 4 boutons qui serait révolutionnaire pour réduire la surface utilisée pour l’interaction homme-machine.

Le tactile s’impose dans l’univers numérique, les innovations et les nouvelles applications qui tendent à nous faciliter la vie à portée de « doigts » se perfectionnent jours après jours. Et pourtant, depuis 1868, un objet familier envahit notre espace: le clavier AZERTY et ses 105 touches (comptées sur un PC, pardon du peu). Il n’a jamais évolué. En touche ou en tactile, il est au milieu de l’écran, sur le bureau; il occupe toujours 50 % de notre espace. Nous sommes passés avec facilité et enthousiasme de l’ère du minitel (qui a tiré sa révérence officielle cette semaine) à celle du mobile, du numérique, de l’infiniment petit, de l’intuitif.

L’idée totalement nouvelle et qui pourrait bouleverser nos textos, tweets, chat et autres a muri dans les esprits de ces 15 ingénieurs israéliens toujours en quête, tels des Géo Trouve Tout, de l’idée géniale qui révolutionnera notre quotidien.

Le principe est simple : identifier les 26 lettres de l’alphabet selon leur forme géométrique et les classer dans 4 groupes distincts. La méthode globale de l’apprentissage de la lecture est appliquée à l’écriture : 4 groupes, 4 touches, correspondant à la forme de chaque lettre en majuscule. le premier groupe ou les lettre sont posées sur un pied (jaune), le deuxième ou les lettres sont posées sur deux pieds (vert), le troisième ou les lettres s’appuient sur une surface plane (bleu), et le quatrième réservé aux lettres composées d’un cercle fermé (violet).

Plusieurs essais ont montré qu’à l’usage, la vitesse d’écriture sur 4 touches était supérieure à celle sur un clavier traditionnel. On y met de la couleur pour les amateurs, ou on passe à l’invisible : on gagne du temps et du plaisir. Il faut réapprendre certains fondamentaux mais l’esprit humain s’adapte et apprend vite.

La démonstration est précise, rapide et très confortable : un vrai jeu d’enfants !

4 touches repérées instinctivement sur votre support mobile ou simplement tactile (Tablette, Smartphone, TV…), votre écran interactif devient totalement dédié au texte écrit. En plus, le concept ouvre des nouvelles possibilités d’interactions mobiles dans les domaines de l’image et de la vidéo. L’outil s’adapte à toutes les applications (GPS, Jeux, musiques…) qui requièrent notre écriture. Dans le même temps, sans altérer l’écran, vous avez la possibilité d’écrire mails, textos, documents, thèses…sans l’ombre d’un AZERTY.

Libérer l’espace occupé par le clavier offre de nouvelles opportunités aux développeurs d’applications (et elles sont nombreuses), mais également au grand public.

Le système Snapkeys arrive aujourd’hui en Europe. Des programmes pilotes destinés à tester le produit à grande échelle sont lancés auprès des utlisateurs de Smartphones. L’objectif affiché des ingénieurs israéliens est d’introduire Snapkeys dans les systèmes internes des appareils mobiles ou de le proposer sous forme d’applications téléchargeables.

Dan SABAN, directeur général de SnapKeys, est confiant dans la performance technique : l’outil est puissant, polyvalent et évolutif (des versions destinées à l’Asie sont en cours de réalisations). Les premiers essais chez les utilisateurs en Europe sont positifs pour imaginer un monde dans quelques années libérer des claviers imposants.

Snapekeys est le type de compagnie recherché aujourd’hui par les investisseurs. La performance financière est la prochaine étape pour Dan Saban : selon l’entrepreneur israélien, l’industrie du High Tech résonne à raison de milliards de Dollars, et une compagnie qui innove peut légitimement atteindre ce niveau de chiffre d’affaire dans les cinq prochaines années.

Il ne reste qu’à entrainer nos pouces avec moufles ou sans moufles, avec 4 touches tout est possible…

Source: http://siliconwadi.fr/4054/linnovation-israelienne-qui-va-bouleverser-une-norme-de-150-ans

Transférer d'un mouvement du doigt des contenus de l'écran de son ordinateur vers un mur, une table ou toute autre surface, c'est ce que propose Bird, la bague connectée développée par la startup israélienne MUV Interactive qui mise sur le crowdfunding pour réunir les fonds nécessaires. Et si n'importe quel mur ou table devenait un grand écran sur lequel les contenus créés sur ordinateur éta...

IsraelValley Desk | High-Tech

Samsung a lancé un accélérateur de startups dans son centre de développement situé dans le parc industriel de Yakum. Yossi Smoler, à la tête de l’”Open Innovation Group » du centre Samsung Electronics Israel R&D et ancien directeur du programme d’incubateurs de startups auprès du Bureau du Directeur Scientifique attaché au ministère de l’Économie , est en charge du programme en Israël. Samsu...

Tel Avivre et Globes. | High-Tech

Le Technion de Haïfa vient d’obtenir la septième place dans le classement de l’agence Bloomberg, qui propose chaque année sa liste des universités les plus prestigieuses du monde. Le choix est effectué non seulement en fonction du niveau d’étude des établissements sélectionnés mais également en tenant compte du nombre de diplômés de ces universités devenus chefs d’entreprises dont la valeur fin...

Claire Dana-Picard | High-Tech

Ce n’est pas une surprise, Google s’intéresse aux moyens de locomotion afin de simplifier la vie des usagers. Alors que le développement et les tests de la voiture sans chauffeur continuent, c’est en Israël que la firme de Mountain View a décidé de relancer un tout nouveau service, de covoiturage cette fois-ci, baptisé RideWith. Celui-ci est développé par l’équipe à l’origine de Waze (l’applica...

IsraelValley Desk | High-Tech

A partir de l’automne 2015, le gouvernement allemand va investir 500 000 euros par an dans des start-ups israéliennes. Ce sera la première fois que le programme allemand EXIST, qui vise à encourager l’esprit d’entreprise dans les universités et les instituts de recherche allemands, investira dans des start-ups d’un autre pays. Ce programme est conçu pour les jeunes qui terminent leurs études un...

JForum.fr | High-Tech

Sous le titre "Credifi, le Bloomberg de l'immobilier", le journal La Tribune a sélectionné cette semaine une startup prometteuse : "L’information est le nerf de la guerre dans la finance. Et pourquoi pas aussi dans l’immobilier ? La startup CrediFi Corporation tente le pari d’être à l’immobilier ce que Bloomberg (1) est à la finance : un fournisseur mondial de données et d’analyses de haute qua...

IsraelValley Desk | High-Tech

Un article exceptionnel basé sur des interviews et visites de sites et publié ce jour par Les Echos sous la plume de Sandrine Cassini : "Depuis des décennies, des anciens de 8200 essaiment dans les start-up de la Silicon Wadi. Ces parcours inimaginables en France, où l’on embrasse l’armée comme on entre en religion, sont monnaie courante en Israël, où un passage par Tsahal est obligatoire. « En...

Sandrine Cassini (Les Echos) | High-Tech

La Startup Nation n'arrête pas. Né en Israël Orcam est en train de gagner son pari. Le créateur de Mobileye est à l'origine de OrCam qui coûte à l'unité $3500. Amnon Shashua, l'inveteur de Orcam a confirmé récemment un investissement de $20 millions par Intel dans sa firme. La Tribune a réservé une chronique sur Orcam. 5Bon à savoir pour nos lecteurs : chaque semaine, La Tribune et #Living C...

Youval Klapish (Rehovot) | High-Tech

L'idée d’envoyer des robots microscopiques dans le corps humain pour le soigner n’appartient plus à la science-fiction… Une équipe de chercheurs de l'École polytechnique fédérale de Zurich et du Technion a testé avec succès un nanorobot-nageur guidé à l’aide d’un champ magnétique. Injecté dans le circuit sanguin, il pourrait aller diffuser un traitement médical de façon très ciblée. Marc Z...

Marc Zaffagni (Futura-Sciences) | High-Tech

Pourquoi BlackBerry rachète une start-up israélienne et ouvre un centre de R&D près de Tel-Aviv. Le fabricant canadien d’appareils mobiles BlackBerry a acquis la start-up de synchronisation de fichiers WatchDox pour environ 150 millions de dollars. L’accord fait suite à l’annonce de l’ouverture du premier centre de Recherche et Développement de BlackBerry en Israël. WatchDox est une start-up en...

Ilan Rosenthal (Tel Aviv) | High-Tech

La startup Bidalgo a développé un système pour personnaliser les publicités sur Facebook, et prévoit de réaliser 90 millions d'euros de revenus en 2015, rapporte Times of Israël. Bidalgo a été fondée en 2010. Elle est basée à Ramat Gan et emploie 40 ingénieurs. Niv Yemini, le co-fondateur et directeur technique de Bidalgo, explique que ses équipes ont mis en place des algorithmes qui déterm...

i24News et IsraelValley | High-Tech

Patrick Maisonnave, ambassadeur de France en Israël, a annoncé début juin le lancement de la compétition « Paris French Tech Ticket » et a invité les entrepreneurs israéliens à y participer en grand nombre. « Paris French Tech Ticket » est une compétition internationale ouverte aux entrepreneurs du monde entier, qui offrira à 50 entrepreneurs de venir développer une partie de leur R&D à Pari...

actuj | High-Tech

Vous êtes une association, un employé dans une grande entreprise, entrepreneur, investisseur ou start-uper et vous souhaitez être visible par et pour la communauté Française, n’attendez plus et localisez vous sur la "Map":http://mapme.com/frenchnetworkisrael/places de la Chambre de Commerce et d’Industrie Israël - France. Grâce à cette Map, la CCIIF souhaite créer une véritable plate-forme...

Raphael Levin (Tel Aviv) | High-Tech

Un article de l'Agence pour la création d'entreprise (A.P.C.E) : "Pour qualifier le dynamisme de l'écosystème entrepreneurial israélien, Saul Singer et Dan Senor ont choisi en 2009 d'intituler leur ouvrage « Israël, la Nation startup ». On peut remarquer qu'il ne s'agit pas de la seule expression visant à mettre en évidence cette dynamique puisque d'aucuns parlent également de « Silicon Waddi »...

A.C.P.E. | High-Tech

Yotpo vient de finaliser un tour de table de $15Millions. Le patron de Google, Eric Schmidt, a participé au financement de cette merveilleuse start-up. La start-up israélienne Yotpo avait, il y a quelques années, déclaré la levée de la somme de 1,5 million de dollars de la part notamment des groupes Rodium, Gandir, Tron Capital, Zohar Gilon, ainsi que des précédents investisseurs de la société ...

Ilan Rosenthal (Paris) | High-Tech