Jul 4

ISRAELVALLEY - RÉVOLUTION TECHNOLOGIQUE DE L'INTERFACE HOMME-MACHINE. SnapKeys, une start-up israélienne, veut mettre fin au clavier Azerty, une norme vieille de 150 ans

Authors picture

Vanessa Lamaire | High-Tech

Headline image

Une jeune Start-Up israélienne SnapKeys a développé une technologie qui pourrait révolutionner notre futur dans l’usage de l’interface homme-machine. En d’autres mots, un moyen totalement nouveau d’interagir entre nous et les machines qui nous entourent. Un clavier alphanumérique complet composé de seulement 4 boutons qui serait révolutionnaire pour réduire la surface utilisée pour l’interaction homme-machine.

Le tactile s’impose dans l’univers numérique, les innovations et les nouvelles applications qui tendent à nous faciliter la vie à portée de « doigts » se perfectionnent jours après jours. Et pourtant, depuis 1868, un objet familier envahit notre espace: le clavier AZERTY et ses 105 touches (comptées sur un PC, pardon du peu). Il n’a jamais évolué. En touche ou en tactile, il est au milieu de l’écran, sur le bureau; il occupe toujours 50 % de notre espace. Nous sommes passés avec facilité et enthousiasme de l’ère du minitel (qui a tiré sa révérence officielle cette semaine) à celle du mobile, du numérique, de l’infiniment petit, de l’intuitif.

L’idée totalement nouvelle et qui pourrait bouleverser nos textos, tweets, chat et autres a muri dans les esprits de ces 15 ingénieurs israéliens toujours en quête, tels des Géo Trouve Tout, de l’idée géniale qui révolutionnera notre quotidien.

Le principe est simple : identifier les 26 lettres de l’alphabet selon leur forme géométrique et les classer dans 4 groupes distincts. La méthode globale de l’apprentissage de la lecture est appliquée à l’écriture : 4 groupes, 4 touches, correspondant à la forme de chaque lettre en majuscule. le premier groupe ou les lettre sont posées sur un pied (jaune), le deuxième ou les lettres sont posées sur deux pieds (vert), le troisième ou les lettres s’appuient sur une surface plane (bleu), et le quatrième réservé aux lettres composées d’un cercle fermé (violet).

Plusieurs essais ont montré qu’à l’usage, la vitesse d’écriture sur 4 touches était supérieure à celle sur un clavier traditionnel. On y met de la couleur pour les amateurs, ou on passe à l’invisible : on gagne du temps et du plaisir. Il faut réapprendre certains fondamentaux mais l’esprit humain s’adapte et apprend vite.

La démonstration est précise, rapide et très confortable : un vrai jeu d’enfants !

4 touches repérées instinctivement sur votre support mobile ou simplement tactile (Tablette, Smartphone, TV…), votre écran interactif devient totalement dédié au texte écrit. En plus, le concept ouvre des nouvelles possibilités d’interactions mobiles dans les domaines de l’image et de la vidéo. L’outil s’adapte à toutes les applications (GPS, Jeux, musiques…) qui requièrent notre écriture. Dans le même temps, sans altérer l’écran, vous avez la possibilité d’écrire mails, textos, documents, thèses…sans l’ombre d’un AZERTY.

Libérer l’espace occupé par le clavier offre de nouvelles opportunités aux développeurs d’applications (et elles sont nombreuses), mais également au grand public.

Le système Snapkeys arrive aujourd’hui en Europe. Des programmes pilotes destinés à tester le produit à grande échelle sont lancés auprès des utlisateurs de Smartphones. L’objectif affiché des ingénieurs israéliens est d’introduire Snapkeys dans les systèmes internes des appareils mobiles ou de le proposer sous forme d’applications téléchargeables.

Dan SABAN, directeur général de SnapKeys, est confiant dans la performance technique : l’outil est puissant, polyvalent et évolutif (des versions destinées à l’Asie sont en cours de réalisations). Les premiers essais chez les utilisateurs en Europe sont positifs pour imaginer un monde dans quelques années libérer des claviers imposants.

Snapekeys est le type de compagnie recherché aujourd’hui par les investisseurs. La performance financière est la prochaine étape pour Dan Saban : selon l’entrepreneur israélien, l’industrie du High Tech résonne à raison de milliards de Dollars, et une compagnie qui innove peut légitimement atteindre ce niveau de chiffre d’affaire dans les cinq prochaines années.

Il ne reste qu’à entrainer nos pouces avec moufles ou sans moufles, avec 4 touches tout est possible…

Source: http://siliconwadi.fr/4054/linnovation-israelienne-qui-va-bouleverser-une-norme-de-150-ans

L’architecte et designer israélienne Neri Oxman vient de se voir attribuer le Prix Vilcek 2014 par la Fondation Vilcek, qui récompense les artistes et scientifiques ayant mis leur talent à contribution de la société américaine. La jeune femme s’est fait connaître pour son travail singulier en architecture bioclimatique ainsi qu’en morphogenèse numérique. Elle enseigne en tant que professeur...

IsraelValley Desk | High-Tech

Une start up israëlienne veut commercialiser des couches pour bébés fabriquées à base de chair de méduse. L'animal aurait pour caractéristique d'être très absorbant. Des couches-culottes faites de chair de méduse, une drôle d'idée qui pourrait bientôt être réalité. Une start-up israélienne pense avoir trouvé une nouvelle utilisation maligne de cet animal marin envahissant en l'utilisant dans...

IsraelValley Desk | High-Tech

La plus grande société de production de nanotechnologie au monde, OCSiAl, parcours le sud d’Israël à la recherche d’un site pour construire ce qui pourrait être la plus grande installation de production de nanotubes mondiale. Elle produirait jusqu’à 50 tonnes de nanotubes de carbone à paroi unique (SWCNT) par an – ce qui en ferait « la plus grande productrice de nanotubes de ce type dans le ...

Times of Israel | High-Tech

Ramot confirme un accord avec le fonds souverain Temasek basé à Singapour. Ce fonds va investir, grâce à un fonds d'investissement, plus de 5 millions de dollars dans des technologies développées par Ramot. A SAVOIR. 1. Le Temasek Holdings est un des fonds souverains de Singapour. Ce fonds a été créé en 1974 pour regrouper les participations étatiques dans les nombreuses entreprises locales ...

Eyal Dayan (Rehovot) | High-Tech

Des chercheurs israéliens de l'université de Haifa annoncent qu'ils ont réussi pour la première fois à manipuler l'activité d'une molécule, la protéine PERK, afin d'améliorer la mémoire sans nuire au fonctionnement du cerveau, rapporte le journal Haaretz. La protéine PERK est connue pour son lien avec les dysfonctionnements dus au vieillissement du cerveau dont la maladie d'Alzheimer. Il éta...

i24News | High-Tech

Un récent partenariat entre la multinationale Pfizer et CliniWorks, fondée par des Israéliens, aide les travailleurs médicaux à améliorer la valeur des données médicales et à réduire les coûts. La collaboration allie les technologies de CliniWorks qui rassemblent les données de systèmes électroniques de dossiers médicaux à l’expertise clinique et scientifique de Pfizer. « Grâce aux nombreux ...

Times of Israel | High-Tech

Et si la qualité d’un chien policier renifleur d’explosifs ne se mesurait pas au bout de son nez mais au bout de sa laisse, du côté de son maître ? Telle est l’hypothèse qu’a testée le laboratoire de neurosciences du comportement de l’institut Technion, en Israël. Ces chercheurs ont voulu savoir si l’état mental du policier influait sur l’efficacité de son acolyte à quatre pattes. Soit, en ...

IsraelValley Desk | High-Tech

Avec 732 000 appareils vendus en 3 mois, les ventes de smartphones en Israël ont bondi au cours de l'été, selon la société IDC, spécialiste en collecte de données technologique. Ce chiffre, en augmentation de 18% par rapport à l'an passé, est impressionnant pour un pays de seulement huit millions de personnes. Samsung reste le leader du marché, avec 33% des ventes suivie par l'iPhone qui to...

Avner Myers | High-Tech

Un test de lancement du système anti-missile israélien Arrow II dans la région de Palmahim, a échoué, comme l'affirmaient des rapports précédents. Les responsables de la défense israélienne et du Pentagone évoquent les différentes raisons de cet échec dimanche, rapportées par le quotidien israélien Haaretz, après qu'elles ont été gardées secrètes pendant plus de deux mois. "Parfois, l'ima...

i24News | High-Tech

Microsoft acquiert la start-up Aorato pour 200 millions de dollars. Après IBM qui a racheté l’an dernier la solution anti-fraude Trusteer pour 650 millions de dollars , et General Electric qui est entré au capital de la firme Thetaray, spécialisée dans la protection des infrastructures stratégiques contre les attaques cybernétiques, c’est au tour de Microsoft de s’offrir une pépite israélienne ...

Nathalie Hamou (Les Echos) | High-Tech

AOL, la société américaine spécialisée dans les médias et internet, a annoncé la semaine dernière qu'elle versera 5 millions de dollars pour créer un laboratoire de recherche sur les médias et internet au sein du Joan & Irwin Jacobs Technion-Cornell Innovation Institute de New York. Ce projet de recherche concerne également le Technion (Institut Israélien de Technologie basé à Haifa) et le...

Avner Myers | High-Tech

La start-up israélienne Argus Cyber-Security a déjà réuni plus de quatre millions de dollars pour mettre au point son système de protection des voitures contre le piratage. Un concept totalement nouveau qui répond aux avancées technologiques dans le secteur automobile. En effet, si certaines des voitures actuellement commercialisées sont reliées à un réseau internet pour des fonctionnalités...

IsraelValley Desk | High-Tech

NCA, ancienne compagnie américaine rachetée il y a 2 ans par Retalix dans le cadre du développement de son activité dans le secteur informatique, prévoit de licencier 180 personnes dans son agence de Raanana, selon Haaretz. Cette décision suit la perte par NCA d'un contrat clé avec la branche canadienne du géant américain Target. Il s'agit de la deuxième vague de licenciements après celle de...

i24News | High-Tech

Le Crédit Suisse a décidé de procéder au financement de startups dont les projets peuvent aider à la bonne gestion des sociétés de leurs clients, annonce le Haaretz jeudi. Chris Cottrell et Philippe Cerf, des banquiers confirmés, ont participé cette semaine à un forum sur la haute technologie. Ce n'est pas la première fois que la fameuse banque participe au financement de startups israélienn...

i24News | High-Tech

Sesame Enable, start-up israélienne, a inventé un système permettant d'utiliser son téléphone sans les mains. Son objectif premier est d'aider les personnes à mobilité réduites ou souffrant de handicap. «Open Sesame». Voilà les mots magiques pour pouvoir ouvrir votre smartphone sans utiliser vos mains. Lancé par deux israéliens, le projet veut permettre aux personnes handicapées d'utiliser l...

Le Figaro | High-Tech