Jul 4

ISRAELVALLEY - RÉVOLUTION TECHNOLOGIQUE DE L'INTERFACE HOMME-MACHINE. SnapKeys, une start-up israélienne, veut mettre fin au clavier Azerty, une norme vieille de 150 ans

Authors picture

Vanessa Lamaire | High-Tech

Headline image

Une jeune Start-Up israélienne SnapKeys a développé une technologie qui pourrait révolutionner notre futur dans l’usage de l’interface homme-machine. En d’autres mots, un moyen totalement nouveau d’interagir entre nous et les machines qui nous entourent. Un clavier alphanumérique complet composé de seulement 4 boutons qui serait révolutionnaire pour réduire la surface utilisée pour l’interaction homme-machine.

Le tactile s’impose dans l’univers numérique, les innovations et les nouvelles applications qui tendent à nous faciliter la vie à portée de « doigts » se perfectionnent jours après jours. Et pourtant, depuis 1868, un objet familier envahit notre espace: le clavier AZERTY et ses 105 touches (comptées sur un PC, pardon du peu). Il n’a jamais évolué. En touche ou en tactile, il est au milieu de l’écran, sur le bureau; il occupe toujours 50 % de notre espace. Nous sommes passés avec facilité et enthousiasme de l’ère du minitel (qui a tiré sa révérence officielle cette semaine) à celle du mobile, du numérique, de l’infiniment petit, de l’intuitif.

L’idée totalement nouvelle et qui pourrait bouleverser nos textos, tweets, chat et autres a muri dans les esprits de ces 15 ingénieurs israéliens toujours en quête, tels des Géo Trouve Tout, de l’idée géniale qui révolutionnera notre quotidien.

Le principe est simple : identifier les 26 lettres de l’alphabet selon leur forme géométrique et les classer dans 4 groupes distincts. La méthode globale de l’apprentissage de la lecture est appliquée à l’écriture : 4 groupes, 4 touches, correspondant à la forme de chaque lettre en majuscule. le premier groupe ou les lettre sont posées sur un pied (jaune), le deuxième ou les lettres sont posées sur deux pieds (vert), le troisième ou les lettres s’appuient sur une surface plane (bleu), et le quatrième réservé aux lettres composées d’un cercle fermé (violet).

Plusieurs essais ont montré qu’à l’usage, la vitesse d’écriture sur 4 touches était supérieure à celle sur un clavier traditionnel. On y met de la couleur pour les amateurs, ou on passe à l’invisible : on gagne du temps et du plaisir. Il faut réapprendre certains fondamentaux mais l’esprit humain s’adapte et apprend vite.

La démonstration est précise, rapide et très confortable : un vrai jeu d’enfants !

4 touches repérées instinctivement sur votre support mobile ou simplement tactile (Tablette, Smartphone, TV…), votre écran interactif devient totalement dédié au texte écrit. En plus, le concept ouvre des nouvelles possibilités d’interactions mobiles dans les domaines de l’image et de la vidéo. L’outil s’adapte à toutes les applications (GPS, Jeux, musiques…) qui requièrent notre écriture. Dans le même temps, sans altérer l’écran, vous avez la possibilité d’écrire mails, textos, documents, thèses…sans l’ombre d’un AZERTY.

Libérer l’espace occupé par le clavier offre de nouvelles opportunités aux développeurs d’applications (et elles sont nombreuses), mais également au grand public.

Le système Snapkeys arrive aujourd’hui en Europe. Des programmes pilotes destinés à tester le produit à grande échelle sont lancés auprès des utlisateurs de Smartphones. L’objectif affiché des ingénieurs israéliens est d’introduire Snapkeys dans les systèmes internes des appareils mobiles ou de le proposer sous forme d’applications téléchargeables.

Dan SABAN, directeur général de SnapKeys, est confiant dans la performance technique : l’outil est puissant, polyvalent et évolutif (des versions destinées à l’Asie sont en cours de réalisations). Les premiers essais chez les utilisateurs en Europe sont positifs pour imaginer un monde dans quelques années libérer des claviers imposants.

Snapekeys est le type de compagnie recherché aujourd’hui par les investisseurs. La performance financière est la prochaine étape pour Dan Saban : selon l’entrepreneur israélien, l’industrie du High Tech résonne à raison de milliards de Dollars, et une compagnie qui innove peut légitimement atteindre ce niveau de chiffre d’affaire dans les cinq prochaines années.

Il ne reste qu’à entrainer nos pouces avec moufles ou sans moufles, avec 4 touches tout est possible…

Source: http://siliconwadi.fr/4054/linnovation-israelienne-qui-va-bouleverser-une-norme-de-150-ans

Maurice Lévy avait annoncé vouloir « mettre Paris sur la carte mondiale des start-ups ». Le président du directoire de Publics a réussi son pari. Le temps de trois jours d’été à la Porte de Versailles a concentré les regards de la planète numérique. 5 000 start-ups, plus de 45 000 visiteurs et Eric Schmidt (Alphabet/Google) et le Chinois Robin Lin (Baidu) en tête de gondole d...

Steve Nadjar | High-Tech

TOO MUCH. La presse anglophone professionnelle en parle comme la "septième merveille du monde". La start up israélienne NUA Robotics invente la valise-robot. En phase de test, la valise devrait arriver sur le marché dans un an environ pour un prix très lourd (au moins $500). Synchronisée avec le smartphone via Bluetooth, ce bagage à main "vous suivra à la trace". Le gros avantage… fini...

IsraelValley Plus | High-Tech

Le Centre Israélien d’Innovation ouvrira ses portes en 2018 pour des visiteurs israéliens et du monde entier, avec une attention spéciale pour étudiants, soldats, ministres, touristes et délégations commerciales. i24News : "Jeudi matin, lors d'une cérémonie spéciale, Shimon Peres a lancé le Centre Israélien d’Innovation, installé au Centre Peres pour la Paix (fondé en 1996...

IsraelValley Plus | High-Tech

ENTRETIEN ISRAEL VALLEY Dans un peu plus d’une semaine, du mercredi 27 au vendredi 29 juillet, le Fintech de Tel Aviv accueillera un “Start-up Week-end”. Fondée en 2009, l’association éponyme (et à but non lucratif) a déjà organisé ce type d’événement dans plus de 400 villes à travers le monde. Afin de mieux saisir les enjeux d’une telle manifestation, Israel Valley a re...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | High-Tech

Excellente nouvelle pour les relations entre la France et Israël sur le front de la Recherche. Selon Laëtitia Enriquez : " A Tel-Aviv, le géant de l’automobile vient d’inaugurer son nouveau laboratoire de recherche axé sur le véhicule électrique et la cyber-sécurité. C’est au cœur de la Porter School of Environnemental Studies, rattachée à l’université de Tel-Aviv que le ...

IsraelValley Plus | High-Tech

eBay a annoncé cette semaine avoir mis la main sur SalesPredict. Il s’agit d’une start-up israélienne qui, comme son nom l’indique, se charge de prédire les achats. Son service propose d’apprendre les usages des utilisateurs selon les pages visitées pour ainsi leur proposer des produits susceptibles de les intéresser et ainsi les pousser à l’achat. Un commerce en ligne ut...

IsraelValley Plus | High-Tech

Pour le ministre de la Sécurité Intérieure israélien, Facebook sabote le travail des autorités en laissant proliférer les messages haineux et les incitations à la violence provenant de la Cisjordanie. Il pointe notamment son manque de coopération avec Israël. « Facebook est devenu un monstre ». Le regain de violence des derniers mois provenant des territoires occupés de Cisjordan...

IsraelValley Plus | High-Tech

Pas moins de 261 accélérateurs de start-up ont été recensés pour juin 2016 en Israël. C’est ce que démontre une étude menée par le Centre de recherche IVC de Tel Aviv, spécialiste des tendances de la haute-technologie israélienne. Au moment où vous lisez ces lignes, leur nombre aura probablement déjà augmenté. En octobre dernier, une étude similaire, là aussi assurée par ...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | High-Tech

Du 30 juin au 2 juillet dernier à la Porte de Versailles s’est déroulé Viva Technology, premier grand salon de l'innovation et de la ahute-technologie de cette ampleur en France. Le salon a accueilli de nombreuses personnalités de premier plan : cadres et dirigeants de Alphabet (Google), Wikimedia, Engie, et un nombre considérable de start-up innovantes. Viva Technology ne s’est pas...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | High-Tech

L’Israel Biotech Fund est un fonds spécifiquement dédié à l’industrie biotechnologique israélienne et disposant d’une réserve d’investissement de 100 millions de dollars. Institué le mois dernier, le fonds a annoncé la semaine dernière avoir choisi Vidac, société pharmaceutique spécialisée dans la lutte contre le cancer, pour son premier investissement. L’Israel B...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | High-Tech

Le planificateur de rendez-vous en ligne Doodle, filiale du groupe de presse Zurichois Tamedia, rachète avec effet immédiat toutes les actions de la start-up israélienne Meekan, basée à Tel Aviv. Selon romandie.com :"Les fondateurs de Meekan Lior Yavor, Eyal Yavor et Matty Marianksy continueront à gérer le développement de Meekan au sein de l'équipe dirigeante de Doodle, indique Ta...

IsraelValley Plus | High-Tech

Le salon Viva Technology mené par Les Echos et Publicis se tient à la Porte de Versailles avec pour thème la transformation numérique. 60 startups israéliennes sont à Paris. Wiseye a gagné un superbe prix. RECOMPENSE. À l’occasion de son 90ième anniversaire et de Viva Technology, Publicis Groupe (Paris:PUB) a lancé #Publicis90, une initiative mondiale destinée à identifier 90 s...

IsraelValley Plus | High-Tech

Pitango Venture Capital, dirigé par le fils de Shimon Peres, est présent ce matin à Viva Technology, un événement organisé par Publicis Groupe et le Groupe Les Echos, qui a lieu du 30 juin au 2 juillet, à la Porte de Versailles. Chemi Peres a fondé Pitano Venture Capital, le plus grand fonds d’Israël selon IVC Online. Pitango Venture Capital est spécialisée en "seed, mid stage, lat...

Eyal Aviv (Ramat Hasharon) | High-Tech

La première “région digitale” en Israël a été nommée, il s’agira du Ramat Neguev. L’initiative a été menée par le ministère de l’équité sociale, aux mains de Gila Gamliel, et de Cisco Systems, auprès du président du Conseil régional et maire de Dimona, Benny Biton. L’objectif de ce projet est de placer la région comme pourvoyeur de services médicaux de qualité, ...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | High-Tech

Du 30 juin au 2 juillet, Paris devient la capitale mondiale des start-up. Elles sont 5.000, venues du monde entier, à présenter leurs projets dans les locaux de Paris-Expo à la Porte de Versailles. Organisé par le groupe Les Echos et Publicis, cet événement qui va accueillir plus de 60 start up israéliennes est assuré d'être un succès. Le cybertech israélien sera largement repr...

IsraelValley Plus | High-Tech