Jun 28

ISRAELVALLEY - TIME MAGAZINE TITRAIT RÉCEMMENT SUR "LE ROI BIBI", SANS RIVAL ET TOUJOURS POPULAIRE. En une semaine, il vient d'encaisser deux rapports accablants sur son exercice solitaire du pouvoir.

Authors picture

IsraelValley Desk | News

Headline image

Laurent Zecchini pour le journal Le Monde: "Aucun de ses prédécesseurs n’a été aussi puissant. Il n’a pas de rival capable de lui faire de l’ombre, sa cote de popularité reste forte plus de trois ans après le début de son second mandat, et il n’hésite pas à tenir la dragée haute à son alliée indispensable, l’Amérique de Barack Obama : il est le “roi Bibi”, son surnom est le titre d’une couverture récente du magazine Time. En une semaine, Benyamin Nétanyahou, premier ministre d’Israël, vient d’encaisser deux rapports accablants sur son exercice solitaire du pouvoir. Tout autre chef de gouvernement aurait été ébranlé, forcé en tout cas de rendre des comptes. Pas lui. Plusieurs de ses ministres sont épinglés, leur “responsabilité spéciale” stigmatisée par le contrôleur de l’Etat, Micha Lindenstrauss. Ils haussent les épaules…

Le premier verdict concerne l’épisode du Mavi-Marmara, ce paquebot turc de la “flottille pour Gaza”, pris d’assaut par les commandos israéliens, le 31 mai 2010, au prix de la mort de neuf passagers. M. Nétanyahou et son ministre de la défense, Ehoud Barak, ont agi, pour l’essentiel, seuls, sans écouter les avertissements des services de renseignement et de l’armée, sans concertation avec les ministres concernés.

Le premier ministre répond vertement qu’Israël, grâce à lui, “jouit d’un niveau de sécurité inconnu depuis des années”. Les critiques alors se focalisent : si c’est ainsi que le duo Nétanyahou-Barak, que l’on sait va-t-en-guerre à propos de l’Iran, envisage un bombardement des sites nucléaires de Téhéran, au risque d’embraser le Proche-Orient, alors le “roi Bibi” risque de ressembler au docteur Folamour…

Mais une critique chasse l’autre. M. Lindenstrauss tire une seconde salve : cette fois, son rapport concerne l’incendie du mont Carmel, en décembre 2010, qui a fait 44 morts. Le ministre de l’intérieur, Eli Yishai, le ministre des finances, Youval Steinitz, l’armée israélienne, la police, les services des pompiers, font l’objet d’accusations graves : manque de préparation, errements de la chaîne de commandement, hostilité entre ministres aux dépens de la sécurité.

Chacun a fermé les yeux, s’est défaussé sur son voisin. La responsabilité du premier ministre est engagée… Des sanctions ? Rien. Ni démission, ni reproche, ni blâme, autres que ceux de la presse. Glissent les critiques sur le premier ministre “Téflon” d’Israël ! Fort d’une majorité de 94 sièges sur 120 à la Knesset, M. Nétanyahou est persuadé qu’il peut affronter tous les orages, toutes les condamnations, intérieures et internationales. Celles-ci n’ont pas manqué à l’occasion de la mise en oeuvre de la politique d’expulsion et de détention massive des immigrés africains illégaux.

Après les Soudanais du Sud, la justice israélienne a donné son feu vert à l’expulsion de 2 000 Ivoiriens. Quelques jours avant, leur président, Alassane Ouattara, avait rencontré M. Nétanyahou. Et exprimé sa confiance : le gouvernement israélien “ne va pas contraindre des gens à retourner chez eux, vu l’histoire des déplacements du peuple juif…” Espoir déçu : la presse s’insurge, le gouvernement expulse…

Le front social s’agite, laissant présager une réédition de l’été 2011, lorsqu’un demi-million d’Israéliens étaient descendus dans la rue pour dénoncer la vie chère ? Les autorités israéliennes ne s’inquiètent pas : les jeunes “révolutionnaires” israéliens se refusant à placer leurs revendications sur le plan politique, ils vont peut-être compromettre leurs vacances, mais pas la stabilité du gouvernement.

Mais que faire de ce pouvoir politique sans précédent, qui devrait permettre de l’audace, puisque M. Nétanyahou peut désormais faire abstraction de la surenchère de ses alliés extrémistes ? Une chose est sûre : le premier ministre est privé d’excuses pour expliquer à l’administration Obama qu’il ne peut prendre des risques pour la paix avec les Palestiniens, faute d’une majorité politique suffisante pour l’accompagner dans une décision historique.

Il est dommage que l’anniversaire du 14 juin 2009 soit passé inaperçu. Ce jour-là, M. Nétanyahou, dans un discours à l’université Bar-Ilan de Tel-Aviv, acceptait, pour la première fois, la création d’un “Etat palestinien démilitarisé, côte à côte avec l’Etat juif”. Ce ballon d’essai avait été lancé dix jours après l’"adresse au monde musulman" de M. Obama.

Toujours est-il que le programme de son parti, le Likoud, n’a pas été modifié, et que le gouvernement n’a pas jeté les fondations de deux Etats vivant “côte à côte”. Un accord de paix avec les Palestiniens est “crucial”, notamment "pour empêcher un Etat binational ", martèle “Bibi l’homme de paix”. Pour toute habitation de colon dont la Cour suprême ordonne la destruction, nous en construirons dix de plus, répond “Bibi le bâtisseur” !

Tout-puissant sur le plan intérieur, M. Nétanyahou l’est-il autant à l’extérieur ? Depuis l’affaire du Mavi-Marmara, Israël a perdu son seul allié stratégique dans la région, la Turquie, et la nouvelle Egypte du président islamiste Mohamed Morsi laisse planer l’idée d’une révision du traité de paix de 1979. Autour d’Israël, les dominos tombent, et l’axe de ses ennemis se renforce : Iran, Syrie, Liban, Turquie, Egypte, Gaza… Pour se protéger, Israël a construit des murs sur ses frontières avec la Cisjordanie, avec le Liban, la Syrie, l’Egypte, bientôt la Jordanie. Est-il encore temps pour le “roi Bibi” de rompre avec le cycle de la force, et d’utiliser son pouvoir politique pour esquisser des gestes de paix, plutôt que de se préparer, encore, à la guerre ?"

Laurent Zecchini (Service International)

Source: Le Monde.fr. Copyrights.

Le géant saoudien de la construction Binladen Group, confronté à de multiples difficultés, a licencié 77.000 travailleurs étrangers et pourrait aussi se séparer de 12.000 Saoudiens, a affirmé lundi un média saoudien. Interrogé par l'AFP, un porte-parole du groupe, Yaseen Alattas, a confirmé des suppressions d'emplois, sans toutefois avancer de chiffres."La taille de notre force de travail es...

IsraelValley Plus | News

Mako, le site internet de la chaine Aroutz 2, publie un article intitulé « Demain, amendes pour les cyclistes à Tel Aviv ». A partir de ce dimanche, la police israélienne commencera à distribuer des amendes pouvant atteindre 250 shekels aux cyclistes empruntant les trottoirs. Cette nouvelle règle du code de la route sera appliquée aux cyclistes et aux vélos électriques qui ne respecteront p...

i24News | News

Après un partenariat avec la société Shlomo en Israël, Sixt ouvre une succursale parisienne, plateforme "qui facilitera les déplacements entre les deux pays". L'ouverture de cette succursale a pour vocation de répondre aux besoins grandissant d'une clientèle touristique et d'affaires depuis Paris, de leur garantir un service à des prix préférentiels et de leur faire bénéficier d'avantages exclu...

IsraelValley Plus | News

1. Un réseau de véhicules accessibles en libre service sera opérationnel courant 2017 à Tel Aviv. Les premiers modèles proposés seront toutefois des modèles thermiques. Les habitants de Tel Aviv disposeront d'un nouveau mode de transport courant 2017. C'est en effet à compter de cette date que la ville israélienne lancera son réseau de véhicules accessibles en libre service sur le modèle d'Auto...

IsraelValley Plus | News

Le nombre d'accidents graves de la route ne cesse d'augmenter en Israël. Nana10, le site d'information de la chaîne privée Aroutz 10, rapporte que plusieurs conducteurs accusés d'avoir enfreint le code de la route vont probablement rester impunis en raison des tribunaux surchargés. Des dizaines de milliers de cas sont actuellement en attente de jugement, selon un rapport, qui précise que les au...

i24News | News

Yaakov Berg, qui produit chaque année 250.000 bouteilles de vin Psagot, déclare "refuser des offres de plusieurs millions de dollars parce que ses investisseurs lui demandait de se relocaliser en Israël. "Je ne partirai jamais d'ici", affirme-t-il. Avec des vignobles plantés sur d’anciennes terrasses calcaires à 900 mètres d’altitude, la Psagot Winery propose des vins qui ont un lien avec la te...

IsraelValley Plus | News

BREAKING NEWS ISRAELVALLEY. Etat d'alerte maximale ce matin à l'aéroport de Tel Aviv. Un avion en provenance d'Egypte a été escorté par des jets militaires à l'atterrissage à Ben Gourion Airport. L'avion avait dévié de sa route sans explications. Selon Le Figaro: " Des avions de combat israéliens ont intercepté samedi un avion étranger qui ne s'était pas identifié avant de l'escorter jusqu'à...

Ilan Dreyfus | News

Aux Etats-Unis, sur la Côte Ouest, le bon vin coule à flot après la signature d'un accord aussi important pour les financiers américains. C'est le deal dont personne ne parle, car la firme israélienne rachetée par un groupe tentaculaire américain ne fait jamais parler d'elle. Et pourtant! Fransisco Partners (Etats-Unis) vient de se payer pour $400 Millions, SintecMedia (Jérusalem). Francisco Pa...

Eyal Federman | News

Des retards énormes ont lieu à l'aéroport Ben Gourion ce jour. La raison officielle : "des interférences provenant d'une radio pirate de Ramallah. Les agents de contrôle retardent les pour des raisons de sécurité". En fait des passagers bloqués à l'aéroport sont persuadés que "les pilotes se sont mis en grève". LE PLUS. Times : "Radio transmissions Thursday from the West Bank city of Ramalla...

Dan Rosh (Rehovot) | News

Intel va licencier 12.000 personnes dans le monde, soit environ 11% de ses effectifs, en raison d'une restructuration de ses activités due à la baisse des ventes d'ordinateurs personnels. En Israël, 10.000 personnes travaillent directement pour Intel et 20.000 autres travaillent pour des entreprises qui sont en affaires avec Intel. Intel, qui a longtemps été le leader mondial des micro-pr...

David Illouz | News

Les services du renseignement israélien utilisent les réseaux sociaux pour empêcher les attaques terroristes palestiniennes, selon une étude du journal The Economist. Plus de six mois après le début de la vague de violences palestiniennes contre les Israéliens, les responsables de la sécurité osent à peine parler d'une baisse des attaques. Alors que les ministres israéliens accusent les P...

i24News | News

Le commandant de la police de Jérusalem a déclaré "aucun doute, il s'agit bien d'un attentat". 21 personnes ont été blessées dans l'explosion d'un bus à Jérusalem, lundi après-midi. Le Magen David Adom a rapporté que des médecins et du personnel paramédical ont fourni des soins médicaux aux victimes, dont deux sont dans un état critique et six dans un état modéré. Ils ont été évacués vers...

i24News | News

LYON. ANNECY. PARIS. GRENOBLE. BEERSHEVA. NESS ZIONA. Disparition. Ce jour à 14 heures aura lieu, en présence de sa famille et de ses amis, l'inhumation de Joseph Rouach (1923 - 2016), père du Rédacteur en Chef de "IsraelValley" et Président de la CCIIF (Chambre de Commerce Israël France à Tel Aviv) à Ashkélone (Israël). Vieux Cimetière. (Cette annonce est faite pour répondre aux nombreuses...

IsraelValley Plus | News

Une émission d'investigation "Uvda" de la télévision israélienne a révélé au travers de témoignages accablants que le Héros était peut-être un violeur en série, un partenaire de gangsters israéliens, un tueur de Bédouins. Sa famille hurle au scandale. Netanyahou reste silencieux... pour l'instant. Rehavam (Gandhi) Zeevi (hébreu : רחבעם זאבי) (Jérusalem, 20 juin 1926 - 17 octobre 2l001) est ...

Eyal Model | News

Mieux vaut tard que jamais! Après des années d'hésitations, le Groupe Motorola va enfin installer en Israël un nouveau centre de R&D dédié à l 'internet des objets, au cyber. Le patron de Motorola Solutions Greg Brown était à Jérusalem pour annoncer la bonne nouvelle. A SAVOIR. Le ministère de la Défense avait signé il y a deux ans un accord avec Motorola qui livrera à Tsahal un nouveau rés...

Ilan Dreyfus (Tel Aviv) | News