Jun 28

ISRAELVALLEY - TIME MAGAZINE TITRAIT RÉCEMMENT SUR "LE ROI BIBI", SANS RIVAL ET TOUJOURS POPULAIRE. En une semaine, il vient d'encaisser deux rapports accablants sur son exercice solitaire du pouvoir.

Authors picture

IsraelValley Desk | News

Headline image

Laurent Zecchini pour le journal Le Monde: "Aucun de ses prédécesseurs n’a été aussi puissant. Il n’a pas de rival capable de lui faire de l’ombre, sa cote de popularité reste forte plus de trois ans après le début de son second mandat, et il n’hésite pas à tenir la dragée haute à son alliée indispensable, l’Amérique de Barack Obama : il est le “roi Bibi”, son surnom est le titre d’une couverture récente du magazine Time. En une semaine, Benyamin Nétanyahou, premier ministre d’Israël, vient d’encaisser deux rapports accablants sur son exercice solitaire du pouvoir. Tout autre chef de gouvernement aurait été ébranlé, forcé en tout cas de rendre des comptes. Pas lui. Plusieurs de ses ministres sont épinglés, leur “responsabilité spéciale” stigmatisée par le contrôleur de l’Etat, Micha Lindenstrauss. Ils haussent les épaules…

Le premier verdict concerne l’épisode du Mavi-Marmara, ce paquebot turc de la “flottille pour Gaza”, pris d’assaut par les commandos israéliens, le 31 mai 2010, au prix de la mort de neuf passagers. M. Nétanyahou et son ministre de la défense, Ehoud Barak, ont agi, pour l’essentiel, seuls, sans écouter les avertissements des services de renseignement et de l’armée, sans concertation avec les ministres concernés.

Le premier ministre répond vertement qu’Israël, grâce à lui, “jouit d’un niveau de sécurité inconnu depuis des années”. Les critiques alors se focalisent : si c’est ainsi que le duo Nétanyahou-Barak, que l’on sait va-t-en-guerre à propos de l’Iran, envisage un bombardement des sites nucléaires de Téhéran, au risque d’embraser le Proche-Orient, alors le “roi Bibi” risque de ressembler au docteur Folamour…

Mais une critique chasse l’autre. M. Lindenstrauss tire une seconde salve : cette fois, son rapport concerne l’incendie du mont Carmel, en décembre 2010, qui a fait 44 morts. Le ministre de l’intérieur, Eli Yishai, le ministre des finances, Youval Steinitz, l’armée israélienne, la police, les services des pompiers, font l’objet d’accusations graves : manque de préparation, errements de la chaîne de commandement, hostilité entre ministres aux dépens de la sécurité.

Chacun a fermé les yeux, s’est défaussé sur son voisin. La responsabilité du premier ministre est engagée… Des sanctions ? Rien. Ni démission, ni reproche, ni blâme, autres que ceux de la presse. Glissent les critiques sur le premier ministre “Téflon” d’Israël ! Fort d’une majorité de 94 sièges sur 120 à la Knesset, M. Nétanyahou est persuadé qu’il peut affronter tous les orages, toutes les condamnations, intérieures et internationales. Celles-ci n’ont pas manqué à l’occasion de la mise en oeuvre de la politique d’expulsion et de détention massive des immigrés africains illégaux.

Après les Soudanais du Sud, la justice israélienne a donné son feu vert à l’expulsion de 2 000 Ivoiriens. Quelques jours avant, leur président, Alassane Ouattara, avait rencontré M. Nétanyahou. Et exprimé sa confiance : le gouvernement israélien “ne va pas contraindre des gens à retourner chez eux, vu l’histoire des déplacements du peuple juif…” Espoir déçu : la presse s’insurge, le gouvernement expulse…

Le front social s’agite, laissant présager une réédition de l’été 2011, lorsqu’un demi-million d’Israéliens étaient descendus dans la rue pour dénoncer la vie chère ? Les autorités israéliennes ne s’inquiètent pas : les jeunes “révolutionnaires” israéliens se refusant à placer leurs revendications sur le plan politique, ils vont peut-être compromettre leurs vacances, mais pas la stabilité du gouvernement.

Mais que faire de ce pouvoir politique sans précédent, qui devrait permettre de l’audace, puisque M. Nétanyahou peut désormais faire abstraction de la surenchère de ses alliés extrémistes ? Une chose est sûre : le premier ministre est privé d’excuses pour expliquer à l’administration Obama qu’il ne peut prendre des risques pour la paix avec les Palestiniens, faute d’une majorité politique suffisante pour l’accompagner dans une décision historique.

Il est dommage que l’anniversaire du 14 juin 2009 soit passé inaperçu. Ce jour-là, M. Nétanyahou, dans un discours à l’université Bar-Ilan de Tel-Aviv, acceptait, pour la première fois, la création d’un “Etat palestinien démilitarisé, côte à côte avec l’Etat juif”. Ce ballon d’essai avait été lancé dix jours après l’"adresse au monde musulman" de M. Obama.

Toujours est-il que le programme de son parti, le Likoud, n’a pas été modifié, et que le gouvernement n’a pas jeté les fondations de deux Etats vivant “côte à côte”. Un accord de paix avec les Palestiniens est “crucial”, notamment "pour empêcher un Etat binational ", martèle “Bibi l’homme de paix”. Pour toute habitation de colon dont la Cour suprême ordonne la destruction, nous en construirons dix de plus, répond “Bibi le bâtisseur” !

Tout-puissant sur le plan intérieur, M. Nétanyahou l’est-il autant à l’extérieur ? Depuis l’affaire du Mavi-Marmara, Israël a perdu son seul allié stratégique dans la région, la Turquie, et la nouvelle Egypte du président islamiste Mohamed Morsi laisse planer l’idée d’une révision du traité de paix de 1979. Autour d’Israël, les dominos tombent, et l’axe de ses ennemis se renforce : Iran, Syrie, Liban, Turquie, Egypte, Gaza… Pour se protéger, Israël a construit des murs sur ses frontières avec la Cisjordanie, avec le Liban, la Syrie, l’Egypte, bientôt la Jordanie. Est-il encore temps pour le “roi Bibi” de rompre avec le cycle de la force, et d’utiliser son pouvoir politique pour esquisser des gestes de paix, plutôt que de se préparer, encore, à la guerre ?"

Laurent Zecchini (Service International)

Source: Le Monde.fr. Copyrights.

Vendredi 6H56. IsraelValley vient de reçevoir le "Bip" d"annonce : encore cinq soldats tués, morts au combat. Israël et le Hamas se sont finalement accordés dans la soirée sur un «long» cessez-le-feu de 72 heures. Parallèlement, des discussions commenceraient entre Israéliens et Palestiniens au Caire, en Egypte. Selon Le Parisien (Copyrights) : "A Gaza, un porte-parole du Hamas a annoncé dan...

Igal Klatzmann | News

Face à une concurrence mondiale de plus en plus agressive, l’innovation et la créativité sont les clés du succès dans le monde de l’entrepreneuriat. Une coopération et un partage d’informations entre les différents membres d’une équipe sont alors nécessaires. Fini le temps des génies solitaires enfermés dans leur garage pour créer chefs oeu...

Leslie Maarek | News

La Knesset a fait un grand pas en avant vers l'égalité des sexes sur le marché du travail en adoptant une loi révolutionnaire lundi, qui double l'indemnisation des victimes de la discrimination salariale qui a, malheureusement, encore trop souvent lieu entre les hommes et les femmes. La députée Aliza Lavie (du parti politique centriste Yesh Atid), qui a parrainé la loi, a noté que, malgré l...

Julie Klein | News

La plupart des compagnies aériennes du monde entier, qui avaient interrompu leur service à destination de Tel-Aviv, ont commencé à reprendre leurs liaisons en fin de semaine dernière. Mais bien que l'interdiction ait été levée, trois transporteurs desservant l'aéroport international Ben Gourion - Korean Air, Royal Jordanian Airline...

Avner Myers | News

Actualité Juive (Copyrights) : C'est un ambassadeur israélien décidé qui s'est présenté cette après-midi devant les journalistes. Une conférence de presse était organisée à Paris pour faire le point sur l'évolution des opérations militaires en cours. S'appuyant sur de nombreux visuels, Yossi Gal a appelé la presse à faire preuve de prudence devant les accusations de crimes de guerre lancées...

A.J. | News

Le Ministère de l'Intérieur a confirmé que l'entreprise " Afek " peut effectuer des essais de forages pétroliers dans les hauteurs du sud du Golan qui appartient à l'Etat d'Israël depuis des années. Dans les prochaines semaines, l'entreprise devrait forer 10 puits dans la partie centrale et méridionale du plateau du Golan... Selon les essais électromagnétiques déjà effectués, il y a une bon...

IsraelValley Desk | News

Le Cabinet de sécurité israélien a approuvé samedi soir la demande de l'ONU de prolonger la trêve humanitaire à Gaza jusqu'à dimanche soir. Cette décision unilatérale a cependant été rejetée par le Hamas. "Le Cabinet a approuvé la demande de l'ONU concernant une trêve humanitaire valable jusqu'à dimanche minuit", a indiqué une source gouvernementale israélienne. Un porte-parole du Hamas a ce...

IsraelValley Desk | News

CNN et les concurrents de i24News sont sous le choc. Dans Tel Aviv et sa région, sur d'immenses panneaux publicitaires, la Chaîne i24News annonce la couleur. Nous sommes le "Dome de Fer d'Israël dans le Monde en Matière de News". Les chiffres sont là pour le prouver : des milliers de personnes dans le monde se connectent à la Chaîne. En France elle est devenue, en un temps record, le lien p...

Eyal Friedman (Tel Aviv) | News

Selon i24 News : "Air France a annoncé la reprise de ses vols vers Tel-Aviv à compter de ce vendredi soir, revenant sur la suspension décidée mardi en raison du conflit à Gaza. La première liaison doit décoller de Paris vendredi à 23H00, a précisé un porte-parole de la compagnie française à l'AFP. La suspension décidée mardi faisait suite à la chute d'une roquette près de l'aéroport internat...

i24News | News

16H00 Les terribles chiffres liés aux combats :37 soldats israéliens sont morts dans les combats dans et autour de Gaza, ainsi que deux civils par les tirs de roquettes des terroristes du Hamas. Un travailleur agricole thaïlandais a aussi péri par un tir d'obus. 138 soldats de Tsahal sont encore hospitalisés, dont 9 dans un état grave, ainsi que trois civils. Autre" Chiffres : 980 morts à G...

IsraelValley Desk | News

BREAKING NEWS. L'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) est revenue jeudi 24 juillet sur sa recommandation de ne plus desservir l'aéroport de Tel Aviv, tout en appelant à "surveiller étroitement les risques relatifs à la sécurité des vols". L'AESA avait émis mercredi une recommandation invitant les compagnies aériennes européennes à ne plus desservir Israël, du fait de la situation...

Eyal Goren (Tel Aviv) | News

Présente en Terre Sainte depuis très longtemps, la Compagnie Air France, qui n'a jamais boycotté Israël et possède des bureaux au coeur de Tel Aviv, attire le regard ce jour. Les américains ont repris leurs vols vers Tel Aviv. Air France et Lufthansa (incluant la filiale Swiss) refusent toujours de se rendre en Israël. Ce vendredi aucun vol Air France n'est autorisé. De nombreux francopho...

IsraelValley Desk | News

Le ‘CommonSensor’ est un système d’irrigation informatisé qui permet à la plante de décider des paramètres par elle-même de l’irrigation dont elle a besoin. Le CommonSensor reçoit les signaux de la plante qui manque d’eau et déclenche alors la valve d’irrigation qui alimente la plante. Fonctions du CommonSensor CommonSensor mesure en permanence la quantité...

Norbert Lipszyc | News

Le Point (Copyrights) : "Al Jazeera est financée par le Qatar, proche du mouvement islamiste Hamas, engagé dans le conflit avec l'armée israélienne qui a fait plus de 600 morts palestiniens dans la bande de Gaza. La chaîne qatarie a annoncé mardi que son bureau à Gaza avait été touché par des tirs. Selon un journaliste de l'AFP, il s'agissait de tirs d'avertissement auxquels procède parfois...

IsraelValley Desk | News

BREAKING NEWS. L'Agence fédérale de l'aviation américaine (FAA) a levé son interdiction faite aux compagnies aériennes de voler vers Israël, mais a mis en garde contre "la situation très instable" localement. "La FAA a levé ses restrictions sur les vols américains vers et depuis l'aéroport Ben-Gourion de Tel-Aviv en annulant une directive aux équipages qu'elle avait renouvelée plus tôt aujourd'...

IsraelValley Desk | News