Jun 28

ISRAELVALLEY - TIME MAGAZINE TITRAIT RÉCEMMENT SUR "LE ROI BIBI", SANS RIVAL ET TOUJOURS POPULAIRE. En une semaine, il vient d'encaisser deux rapports accablants sur son exercice solitaire du pouvoir.

Authors picture

IsraelValley Desk | News

Headline image

Laurent Zecchini pour le journal Le Monde: "Aucun de ses prédécesseurs n’a été aussi puissant. Il n’a pas de rival capable de lui faire de l’ombre, sa cote de popularité reste forte plus de trois ans après le début de son second mandat, et il n’hésite pas à tenir la dragée haute à son alliée indispensable, l’Amérique de Barack Obama : il est le “roi Bibi”, son surnom est le titre d’une couverture récente du magazine Time. En une semaine, Benyamin Nétanyahou, premier ministre d’Israël, vient d’encaisser deux rapports accablants sur son exercice solitaire du pouvoir. Tout autre chef de gouvernement aurait été ébranlé, forcé en tout cas de rendre des comptes. Pas lui. Plusieurs de ses ministres sont épinglés, leur “responsabilité spéciale” stigmatisée par le contrôleur de l’Etat, Micha Lindenstrauss. Ils haussent les épaules…

Le premier verdict concerne l’épisode du Mavi-Marmara, ce paquebot turc de la “flottille pour Gaza”, pris d’assaut par les commandos israéliens, le 31 mai 2010, au prix de la mort de neuf passagers. M. Nétanyahou et son ministre de la défense, Ehoud Barak, ont agi, pour l’essentiel, seuls, sans écouter les avertissements des services de renseignement et de l’armée, sans concertation avec les ministres concernés.

Le premier ministre répond vertement qu’Israël, grâce à lui, “jouit d’un niveau de sécurité inconnu depuis des années”. Les critiques alors se focalisent : si c’est ainsi que le duo Nétanyahou-Barak, que l’on sait va-t-en-guerre à propos de l’Iran, envisage un bombardement des sites nucléaires de Téhéran, au risque d’embraser le Proche-Orient, alors le “roi Bibi” risque de ressembler au docteur Folamour…

Mais une critique chasse l’autre. M. Lindenstrauss tire une seconde salve : cette fois, son rapport concerne l’incendie du mont Carmel, en décembre 2010, qui a fait 44 morts. Le ministre de l’intérieur, Eli Yishai, le ministre des finances, Youval Steinitz, l’armée israélienne, la police, les services des pompiers, font l’objet d’accusations graves : manque de préparation, errements de la chaîne de commandement, hostilité entre ministres aux dépens de la sécurité.

Chacun a fermé les yeux, s’est défaussé sur son voisin. La responsabilité du premier ministre est engagée… Des sanctions ? Rien. Ni démission, ni reproche, ni blâme, autres que ceux de la presse. Glissent les critiques sur le premier ministre “Téflon” d’Israël ! Fort d’une majorité de 94 sièges sur 120 à la Knesset, M. Nétanyahou est persuadé qu’il peut affronter tous les orages, toutes les condamnations, intérieures et internationales. Celles-ci n’ont pas manqué à l’occasion de la mise en oeuvre de la politique d’expulsion et de détention massive des immigrés africains illégaux.

Après les Soudanais du Sud, la justice israélienne a donné son feu vert à l’expulsion de 2 000 Ivoiriens. Quelques jours avant, leur président, Alassane Ouattara, avait rencontré M. Nétanyahou. Et exprimé sa confiance : le gouvernement israélien “ne va pas contraindre des gens à retourner chez eux, vu l’histoire des déplacements du peuple juif…” Espoir déçu : la presse s’insurge, le gouvernement expulse…

Le front social s’agite, laissant présager une réédition de l’été 2011, lorsqu’un demi-million d’Israéliens étaient descendus dans la rue pour dénoncer la vie chère ? Les autorités israéliennes ne s’inquiètent pas : les jeunes “révolutionnaires” israéliens se refusant à placer leurs revendications sur le plan politique, ils vont peut-être compromettre leurs vacances, mais pas la stabilité du gouvernement.

Mais que faire de ce pouvoir politique sans précédent, qui devrait permettre de l’audace, puisque M. Nétanyahou peut désormais faire abstraction de la surenchère de ses alliés extrémistes ? Une chose est sûre : le premier ministre est privé d’excuses pour expliquer à l’administration Obama qu’il ne peut prendre des risques pour la paix avec les Palestiniens, faute d’une majorité politique suffisante pour l’accompagner dans une décision historique.

Il est dommage que l’anniversaire du 14 juin 2009 soit passé inaperçu. Ce jour-là, M. Nétanyahou, dans un discours à l’université Bar-Ilan de Tel-Aviv, acceptait, pour la première fois, la création d’un “Etat palestinien démilitarisé, côte à côte avec l’Etat juif”. Ce ballon d’essai avait été lancé dix jours après l’"adresse au monde musulman" de M. Obama.

Toujours est-il que le programme de son parti, le Likoud, n’a pas été modifié, et que le gouvernement n’a pas jeté les fondations de deux Etats vivant “côte à côte”. Un accord de paix avec les Palestiniens est “crucial”, notamment "pour empêcher un Etat binational ", martèle “Bibi l’homme de paix”. Pour toute habitation de colon dont la Cour suprême ordonne la destruction, nous en construirons dix de plus, répond “Bibi le bâtisseur” !

Tout-puissant sur le plan intérieur, M. Nétanyahou l’est-il autant à l’extérieur ? Depuis l’affaire du Mavi-Marmara, Israël a perdu son seul allié stratégique dans la région, la Turquie, et la nouvelle Egypte du président islamiste Mohamed Morsi laisse planer l’idée d’une révision du traité de paix de 1979. Autour d’Israël, les dominos tombent, et l’axe de ses ennemis se renforce : Iran, Syrie, Liban, Turquie, Egypte, Gaza… Pour se protéger, Israël a construit des murs sur ses frontières avec la Cisjordanie, avec le Liban, la Syrie, l’Egypte, bientôt la Jordanie. Est-il encore temps pour le “roi Bibi” de rompre avec le cycle de la force, et d’utiliser son pouvoir politique pour esquisser des gestes de paix, plutôt que de se préparer, encore, à la guerre ?"

Laurent Zecchini (Service International)

Source: Le Monde.fr. Copyrights.

Un responsable israélien a nié mardi qu'il soit désormais interdit aux travailleurs palestiniens en Israël d'emprunter les mêmes bus que les colons pour rentrer en Cisjordanie, après des accusations de "ségrégation raciale". "Il n'y a pas d'interdiction (pour les Palestiniens) de prendre le bus avec des Israéliens", a affirmé un haut responsable du ministère de la Défense, répondant par écrit à...

IsraelValley Desk | News

Ce mardi, 28 octobre, à l'initiative de Dr Daniel Rouach, Professeur ESCP Europe et Président de la CCIIF (Tel Aviv) de Amos Ron de la CCIIF, s'ouvre la grande conférence sur le transfert de technologie et les technologies financières, organisé par la Chambre de Commerce Israël-France à l'Université de Tel Aviv. Lors de cet événement, organisé en total coopération avec l’Ambassade de France,...

LG | News

L'ancien premier ministre israélien Ehoud Barak a tenté cette semaine de mettre fin à une rumeur envahissante sur sa prétendue maladie d'Alzheimer. Peine perdu car dans les réseaux sociaux personne ne le croit! Ehoud Barak, né le 12 février 1942 au kibboutz Mishmar Hasharon, est un homme politique israélien. Il est, de 1999 à 2001, Premier ministre de l'État d'Israël. Candidat à la direct...

Eyal Dayan (Rehovot) | News

Le cimetière Yarkon est le plus grand cimetière de Tel-Aviv, avec 110.000 concessions réparties sur 60 hectares, mais il est aujourd'hui presque plein. Le projet architectural de Tuvia Sagiv doit permettre de créer le nombre de concessions nécessaires pour les 25 années à venir, indique Der Spiegel: «Grâce à 30 édifices funéraires verticaux, la capacité doit grimper à 250.000 tombes, sans ...

Slate | News

L’ambassadeur de France en Israël, Patrick Maisonnave, participera mardi 28 octobre 2014 à la Night Run de Tel Aviv, course de 10 km dans les rues de Tel-Aviv. A ses côtés courront également M. Gilles Pécassou, n°2 de l’ambassade et Mme Sonia Barbry, conseiller presse, ainsi qu’une équipe de l’ambassade de France en Israël formée d’une dizaine d’agents. L’ambassade de France en Israël se réj...

IsraelValley Desk | News

Des restaurants en Suisse alémanique ont servi depuis le début de la semaine des cafés avec des portions de crème à l’effigie de Mussolini et de Hitler, a révélé mercredi le journal 20 Minutes. Ces petits pots en plastique, servis traditionnellement en Suisse en plus du sucre lorsqu’on commande un café, ont été livrés à une centaine de restaurants par une filiale du groupe Migros qui a prés...

Times of Israel | News

Huit israéliens élèves du secondaire, étudiants au Centre de physique Ilan Ramon à l'Université Ben-Gourion, dans le Néguev, ont gagné les premiers prix au concours international de l'Académie polonaise des sciences de la physique. 80 pays participaient à la compétition annuelle qui s'est tenue à Varsovie. Deux des huit lauréats israéliens ont reçu le premier prix : Idan Fishman et Abou Gan...

David Illouz | News

Israël et la compagnie pékinoise China Harbor ont signé un accord de 3.3 milliards de shekels (705 M€), pour la construction d'un immense port privé à Ashdod. "Le nouveau port va transformer Israël en une route majeure, reliant l'Orient et l'Occident" a déclaré Benjamin Netanyahu, lors de la cérémonie de signature du contrat, qui s’est déroulée le mois dernier, au cabinet du Premier ministr...

Econostrum | News

L'heure d'hiver 2014 est fixée le dimanche 26 octobre 2014 (nuit du 25 au 26). La Syrie, la Jordanie, Israël et les Territoires palestiniens avaient avancé l'heure d'hiver le vendredi 28 mars 2014 à 2 heures du matin. L'heure d'été sera en vigueur jusqu'au 26 octobre 2014 (2 heures du matin). ISRAELVALLEY PLUS Israël pratique le passage à l'heure d'été, appelé heure d'été d'Israël (en hébr...

IsraelValley Desk | News

Chaque année, 500 Israéliens seront autorisés à voyager et à travailler en Australie pendant par an. Israël et l'Australie ont signé un accord bilatéral mercredi qui permettra à 500 Israéliens par an de voyager et travailler en Australie pendant une année entière, et vice versa annonce ynet. Les citoyens des deux Etats devront répondre à certains critères : être âgés de 18 à 30 ans et ne pas...

i24News | News

Sony prend 50 % du capital des chaînes Viva et Viva Plus, deux chaînes câblées israéliennes qui diffusent des soap-opéras en espagnol, qui appartiennent à la compagnie Dori. C’est la première fois que Sony Pictures pénètre le marché de la télévision israélienne. Dori Media, qui est dirigé par l’homme d’affaires israélo-argentin Yair Dori, a réussi à s’implanter dans le marché de la télévisio...

IsraelValley Desk | News

" The Vegan Fest " à Tel-Aviv, a attiré 15.000 personnes en une journée. Le stand le plus visité durant cette foire alimentaire spécialisée a été celle de Domino Pizza, le géant américain de la pizza. Celui-ci a lancé en Israël en 2013 une pizza végétalienne garnie de fromage de soja, une première mondiale pour l'entreprise qui en aurait vendu très rapidement plus de 300.000 unités. A Tel-A...

IsraelValley Desk | News

Pour la première fois en 19 ans, deux rassemblements commémoratifs distincts auront lieu en Israël pour marquer les 19 ans de l'assassinat de l'ancien Premier ministre israélien Yitzhak Rabin. Les deux événements auront lieu à Tel Aviv deux samedi soir consécutifs, à l'endroit où il a été assassiné, mais porteront pourtant un message complètement différent. Le second rassemblement, le 8 nove...

Lily Galili (i24News) | News

L'excellent Moshe Kahlon est de retour. C'est le moment. Son approche très pragmatique et économique des problèmes des jeunes et démunis d'Israël en a fait une véritable star. Il avait en tant que Ministre réussit à faire l'impossible : casser des monopoles dans un pays où les magnats multimilliardaires avaient dominé le terrain économique durant des années. Né le 19 novembre 1960 à Hadera,...

Youval Carlebach (Tel Aviv) | News

Une entreprise de mode basée à Tel Aviv vient de lancer un calendrier dont les modèles féminins sont aussi des soldates israéliennes. Le calendrier montre des femmes légèrement vêtues qui sont, selon la compagnie, de « vraies soldates » portant une ligne de vêtements largement inspirée du vêtement militaire. « MTKL Apparel » : c’est le nom de l’entreprise, une anglicisation de l’hébreu « matkal...

Times of Israel | News