Jun 27

ISRAELVALLEY - ISRAËL-MAROC. Malgrés les brouilles politiques à répétition, Mohammed VI a souvent courtisé la communauté séfarade d'Israël.

Authors picture

IsraelValley Desk | News

Headline image

En 2002, le Maroc ferme le bureau de liaison israélien à Rabat. Une brouille, plutôt qu’une rupture politique. Depuis, Rabat a changé de stratégie, misant davantage sur le raffermissement de ces liens avec la communauté séfarade d’origine marocaine. Rétrospective.

Selon un site israélien, le neveu du roi Mohammed VI aurait rencontré le très polémique rabbin Ovadia Yosef. La nouvelle, si elle s’avère, a de quoi surprendre, toutefois, les relations entre le Maroc et Israël n’ont jamais cessé d’exister même aux plus sombres heures du conflit israélo-palestinien. Politique, commerce, sécurité et religions sont autant de liens qui unissent les deux pays.

Ces relations remontent aux premières heures de l’indépendance du royaume. Elles ont connu leur plus forte intensité au lendemain de la signature des accords d’Oslo, le 13 septembre 1993, entre les Palestiniens de l’OLP et le gouvernement travailliste d’Yitzhak Rabin. Deux jours après cette signature, le Premier ministre, accompagné de son ministre des Affaires étrangères, Shimon Péres, effectue une escale à Rabat et s’entretient avec le roi Hassan II. Les premiers entretiens officiels entre le roi du Maroc et le Premier ministre israélien.

Hassan II, le médiateur
Bien avant cette date, nombreux ont été les responsables israéliens à avoir foulé la terre marocaine mais ils le firent dans le plus grand secret. Une grande partie des négociations précédant la visite de l’ancien président égyptien, Anouar Sadate, s’est tenue au Maroc entre le chef des services secrets du Caire, le général Kamal Adham et le ministre israélien des Affaires étrangères, le général Moshé Dayan. Des réunions secrètes couronnées, du 17 septembre 1978, par la signature des accords de Camp David.

Cet engagement politique du royaume dans le conflit opposant certains pays arabes à Israël a marqué, momentanément, le pas lors de l’exclusion, en 1979, de l’Egypte de la Ligue arabe pour reprendre une cadence, normale trois ans plus tard à l’occasion du Sommet arabe de Fès. C’est la première fois que les pays arabes reconnaissent, officieusement, l’Etat d’Israël. Au cours de ce sommet, le roi Hassan prononçait sa célèbre phrase « nous ne combattons pas un spectre ». Une victoire diplomatique pour l’ancien monarque. Dès lors, les rencontres aves les responsables israéliens ne se font plus en catimini : en 1986, Hassan II reçoit officiellement Shimon Péres, alors Premier ministre de l’Etat d’Israël.

« Souvent Hassan II recevait des responsables israéliens à la demande des Palestiniens. Avant 1993, ces derniers avaient besoin d’un médiateur. L’ancien monarque s’acquittait de cette mission. Ce rôle de médiateur, le Maroc continue à le jouer mais dans une moindre mesure. Actuellement, les Palestiniens discutent à visage découvert avec les Israéliens », explique le politologue Mohamed Darif.

En 2000, la seconde Intifada met un terme au relations diplomatiques israélo-marocaines, mais le Maroc conserve, bien qu’amoindri, un rôle sur la scène internationale reconnu par les Etats-Unis. En 2009, le président américain Barak Obama, dans un message adressé en 2009 au roi Mohammed VI, espère que « le Maroc va jouer un rôle important dans le rapprochement entre le monde arabe et Israël, tout en sachant que cela entraînera une paix stable et une solution au conflit au Moyen-Orient ».

Le Maroc courtise la communauté séfarade
Aujourd’hui, le nombre des Israéliens à être d’origine marocaine serait entre 600 000 et un million. Une communauté qui tient à conserver ses liens avec le royaume. « Ils sont toujours considérés par la loi comme des Marocains », souligne l’universitaire Mohamed Darif. Ces liens, Rabat tient à les préserver et à les consolider.

C’est ainsi qu’en août 2003, le roi Mohammed VI recevait le grand rabbin de la communauté séfarade, Chélomo Moché Amar, d’origine marocaine. En janvier 2010, l’ambassadeur itinérant du Maroc, Serge Berdugo, également président de la communauté juive marocaine, remet au président de la communauté juive de Marbella, Raphaël Cohen, le Wissam Al Arch de l’Ordre de Chevalier décerné par le roi Mohammed VI. Deux ans plus tard, Berdugo préside une cérémonie similaire, cette fois aux Etats-Unis, au profit de Raphaël Benchimol, rabbin orthodoxe et membre de la Congrégation Sépharade de Manhattan, qui bénéficie de la même distinction royale.

Les relations diplomatiques entre le Maroc et Israël sont toutefois encore interrompues. Des obstacles s’opposent, actuellement, à une telle perspective. Les partis politiques, l’institution religieuse et une grande partie du tissu associatif, à l’exception des mouvements amazighs, y sont fortement hostiles.
Relations économique.

En dépit de la controverse suscitée par certains associations marocaines sur le volume des échanges commerciaux entre le Maroc et Israël, force est de constater qu’ils demeurent très faibles, ne dépassant 50 millions de dollars par an. Que représente ce chiffre dans la balance commerciale du Maroc par rapport, par exemple, aux 2,6 milliards de dollars d’échanges enregistrés en 2011, avec les Etats-Unis.

Le tourisme israëlien au Maroc prometteur
A défaut d’une liaison directe entre Casablanca et Tel Aviv, les touristes israéliens à destination du Maroc sont contraints d’effectuer une escale en Turquie. En 2004, Rabat a commencé à encourager la venue de touristes juifs d’origine marocaine. Depuis, le nombre de touristes israéliens qui visitent le royaume est en nette progression. Des estimations, non officielles, avancent le chiffre de 5000 à 7000 par an. Signe de cette progression, le tour opérateur israélien Yambateva Voyage a ouvert, en 2011, un bureau à Marrakech.

Par Mohammed Jaabouk

Source: http://www.yabiladi.com/articles/details/11429/maroc-israel-liens-jamais-rompus.html

Sur fond de désaccords avec la direction de la chaîne, le célèbre journaliste de télévision a été évincé de son poste de directeur de l’information qu’il occupait depuis la rentrée 2015. Paul Amar a présenté son ultime «  Paris-Jaffa » le 16 février dernier dans les studios de Tel-Aviv. Depuis, c’est la journaliste Danielle Attelan qui le remplace, comme si de rien n...

IsraelValley Desk | News

Paul Amar quitte l'aventure i24News. En raison d'une grande proximité, très informelle et amicale (reprise d'articles), entre i24News et IsraelValley, nous préférons citer dans cet article la presse spécialisée. D'après le site puremedias.com (repris par d'autres médias et blogs en Israël) : "Le journaliste Paul Amar aurait annoncé son éviction à ses équipes ce lundi à Tel Aviv...

IsraelValley Desk | News

Après sa visite de deux jours à Singapour, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a atterri mercredi à Sydney, pour ce qui constitue la première visite officielle d'un chef de gouvernement de l'Etat hébreu en Australie. Netanyahou, qui a été accueilli à l'aéroport par le ministre australien pour le Développement international et le Pacifique, Concetta Fierravanti-Wells,...

i24news | News

Un tribunal militaire israélien a condamné mardi à 18 mois de prison le soldat Elor Azaria, accusé d'avoir achevé un assaillant palestinien blessé, point d'orgue d'un procès qui aura profondément divisé le pays.      Le sergent de 21 ans est entré dans le prétoire exigu de Tel-Aviv sous les applaudissements. Il est le premier soldat israélien depuis plus de dix ans à être con...

IsraelValley Desk | News

La communauté juive d’Espagne a entamé une procédure délicate. Elle demande à l’Eglise catholique espagnole de lui restituer l’antique synagogue de Séville, transformée en église et appelée depuis lors Santa Maria la Blanca. Cette magnifique et luxueuse synagogue avait été construite en 1300 par la communauté juive locale et était la plus grande et plus importante synagogu...

Shraga Blum | News

En quête d'une solution "régionale" pour régler le conflit israélo-palestinien, les Etats-Unis encouragent la formation d'un front uni entre l'Etat hébreu et les puissances arabes sunnites contre l'Iran chiite, leur bête noire commune. La première rencontre cette semaine à la Maison Blanche entre Donald Trump et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a été dominée par l...

IsraelValley Desk | News

BONJOUR CHERS AUDITEURS DE RADIO J. BONJOUR PHILIPPE SAINT CLAIR 1. CYBER EVENT. Le mercredi 15 mars 2017 -16è Rencontres Economiques et Technologiques France-Israël 2017. Pr Eli Biham, Head of the new Technion Cyber Security Research Center Shai Blitzblau, President and co-founder of Israeli cyber security company Maglan 2. Le département des Affaires Economiques et Scientifiques ...

IsraelValley | News

Ce sera la première fois qu'un Premier ministre israélien fait une visite officielle dans ces deux pays A peine rentré des Etats-Unis où il a rencontré le président Trump, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou s'envole dimanche après-midi à Singapour, avant de se rendre en Australie mardi. Ce sera la première fois qu'un Premier ministre israélien fait une visite offici...

i24news | News

La magazine Forbes s’interroge sur le nombre de sandwichs Falafel que l’on peut obtenir pour 10 dollars. On s’aperçoit que l’on peut acheter 17 sandwichs falafel à Gaza, contre 7 au Liban, 4 à Rabat au Maroc et seulement 2 à Haifa, Tel Aviv . (Agathe Edery / Source Cool Israel) Les falafels (arabe : فلافل, hébreu : פלאפל) ou tamiya sont une spécialité culinaire levan...

IsraelValley Desk | News

Depuis son passage aux Etats-Unis, les réseaux sociaux hurlent de joie. En portant un costume rose bonbon sur le perron de la White House, Sarah Netanyahou est devenue, encore une fois, et bien malgré elle, la risée des réseaux sociaux. Son nouveau nom : "Miss Piggy". A Savoir : Piggy la cochonne (miss Piggy est une des principales marionnettes de la série télévisée Muppets). Épris...

Eyal Koren | News

La superbe compagnie El Al, va avoir un nouveau concurrent originaire de Hongrie. Wizz Air, qui va ouvrir de nouvelles lignes Tel Aviv-Londres, est une Compagnie aérienne à bas prix originaire de Hongrie qui dessert 140 destinations à partir de 22 bases situées en Europe centrale (Pologne, République tchèque, Hongrie, Serbie) et en Europe de l'Est (Bulgarie, Roumanie, Lettonie, Lituanie, ...

Ilan Dreyfus | News

Après huit ans de relations tendues avec Obama, le Premier ministre israélien se prépare à un changement d’atmosphère. Quel Donald Trump reçois aujourd'hui, à la Maison Blanche, Benyamin Netanyahu, à l'occasion de la première visite du Premier ministre israélien ? Celui qui déclarait pendant sa campagne en mars dernier « personne n'est plus pro­-Israël que moi » ? Ou celui q...

i24news | News

Le classement se base sur le nombre et la taille des arbres situés dans une zone géographique spécifique. La ville de Tel Aviv est arrivée en 7ème position du classement des "villes les plus vertes" au monde, publié lundi, et réalisé par des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) en collaboration avec le Forum Economique mondial. Cette étude a permis la créat...

IsraelValley Desk | News

C'est la Une du journal télévisé de la "10". Le Maire de Kfar Saba, Yehuda Ben-Hamo, est en prison. Il est soupçonné de corruption. Kfar Saba (en hébreu : כפר סבא), dont le nom signifie « village du grand-père », est une ville israélienne située dans le District Central. Sa population était en 2010 de 85 400 habitants, à 99,9 % d'origine juive. NE A KFAR SABA. Harel Sk...

Eyal Koren | News

Une réplique de la couronne impériale russe de Catherine II sertie de 11.352 diamants de toutes tailles trône en vedette cette semaine à la bourse israélienne du diamant de Ramat Gan dans la banlieue de Tel Aviv. Elle a été placée à l'entrée d'une énorme salle où des centaines de diamantaires venus d'une trentaine de pays négocient l'achat de pierres précieuses à l'occasion de...

IsraelValley Desk | News