Jun 27

ISRAELVALLEY - ISRAËL-MAROC. Malgrés les brouilles politiques à répétition, Mohammed VI a souvent courtisé la communauté séfarade d'Israël.

Authors picture

IsraelValley Desk | News

Headline image

En 2002, le Maroc ferme le bureau de liaison israélien à Rabat. Une brouille, plutôt qu’une rupture politique. Depuis, Rabat a changé de stratégie, misant davantage sur le raffermissement de ces liens avec la communauté séfarade d’origine marocaine. Rétrospective.

Selon un site israélien, le neveu du roi Mohammed VI aurait rencontré le très polémique rabbin Ovadia Yosef. La nouvelle, si elle s’avère, a de quoi surprendre, toutefois, les relations entre le Maroc et Israël n’ont jamais cessé d’exister même aux plus sombres heures du conflit israélo-palestinien. Politique, commerce, sécurité et religions sont autant de liens qui unissent les deux pays.

Ces relations remontent aux premières heures de l’indépendance du royaume. Elles ont connu leur plus forte intensité au lendemain de la signature des accords d’Oslo, le 13 septembre 1993, entre les Palestiniens de l’OLP et le gouvernement travailliste d’Yitzhak Rabin. Deux jours après cette signature, le Premier ministre, accompagné de son ministre des Affaires étrangères, Shimon Péres, effectue une escale à Rabat et s’entretient avec le roi Hassan II. Les premiers entretiens officiels entre le roi du Maroc et le Premier ministre israélien.

Hassan II, le médiateur
Bien avant cette date, nombreux ont été les responsables israéliens à avoir foulé la terre marocaine mais ils le firent dans le plus grand secret. Une grande partie des négociations précédant la visite de l’ancien président égyptien, Anouar Sadate, s’est tenue au Maroc entre le chef des services secrets du Caire, le général Kamal Adham et le ministre israélien des Affaires étrangères, le général Moshé Dayan. Des réunions secrètes couronnées, du 17 septembre 1978, par la signature des accords de Camp David.

Cet engagement politique du royaume dans le conflit opposant certains pays arabes à Israël a marqué, momentanément, le pas lors de l’exclusion, en 1979, de l’Egypte de la Ligue arabe pour reprendre une cadence, normale trois ans plus tard à l’occasion du Sommet arabe de Fès. C’est la première fois que les pays arabes reconnaissent, officieusement, l’Etat d’Israël. Au cours de ce sommet, le roi Hassan prononçait sa célèbre phrase « nous ne combattons pas un spectre ». Une victoire diplomatique pour l’ancien monarque. Dès lors, les rencontres aves les responsables israéliens ne se font plus en catimini : en 1986, Hassan II reçoit officiellement Shimon Péres, alors Premier ministre de l’Etat d’Israël.

« Souvent Hassan II recevait des responsables israéliens à la demande des Palestiniens. Avant 1993, ces derniers avaient besoin d’un médiateur. L’ancien monarque s’acquittait de cette mission. Ce rôle de médiateur, le Maroc continue à le jouer mais dans une moindre mesure. Actuellement, les Palestiniens discutent à visage découvert avec les Israéliens », explique le politologue Mohamed Darif.

En 2000, la seconde Intifada met un terme au relations diplomatiques israélo-marocaines, mais le Maroc conserve, bien qu’amoindri, un rôle sur la scène internationale reconnu par les Etats-Unis. En 2009, le président américain Barak Obama, dans un message adressé en 2009 au roi Mohammed VI, espère que « le Maroc va jouer un rôle important dans le rapprochement entre le monde arabe et Israël, tout en sachant que cela entraînera une paix stable et une solution au conflit au Moyen-Orient ».

Le Maroc courtise la communauté séfarade
Aujourd’hui, le nombre des Israéliens à être d’origine marocaine serait entre 600 000 et un million. Une communauté qui tient à conserver ses liens avec le royaume. « Ils sont toujours considérés par la loi comme des Marocains », souligne l’universitaire Mohamed Darif. Ces liens, Rabat tient à les préserver et à les consolider.

C’est ainsi qu’en août 2003, le roi Mohammed VI recevait le grand rabbin de la communauté séfarade, Chélomo Moché Amar, d’origine marocaine. En janvier 2010, l’ambassadeur itinérant du Maroc, Serge Berdugo, également président de la communauté juive marocaine, remet au président de la communauté juive de Marbella, Raphaël Cohen, le Wissam Al Arch de l’Ordre de Chevalier décerné par le roi Mohammed VI. Deux ans plus tard, Berdugo préside une cérémonie similaire, cette fois aux Etats-Unis, au profit de Raphaël Benchimol, rabbin orthodoxe et membre de la Congrégation Sépharade de Manhattan, qui bénéficie de la même distinction royale.

Les relations diplomatiques entre le Maroc et Israël sont toutefois encore interrompues. Des obstacles s’opposent, actuellement, à une telle perspective. Les partis politiques, l’institution religieuse et une grande partie du tissu associatif, à l’exception des mouvements amazighs, y sont fortement hostiles.
Relations économique.

En dépit de la controverse suscitée par certains associations marocaines sur le volume des échanges commerciaux entre le Maroc et Israël, force est de constater qu’ils demeurent très faibles, ne dépassant 50 millions de dollars par an. Que représente ce chiffre dans la balance commerciale du Maroc par rapport, par exemple, aux 2,6 milliards de dollars d’échanges enregistrés en 2011, avec les Etats-Unis.

Le tourisme israëlien au Maroc prometteur
A défaut d’une liaison directe entre Casablanca et Tel Aviv, les touristes israéliens à destination du Maroc sont contraints d’effectuer une escale en Turquie. En 2004, Rabat a commencé à encourager la venue de touristes juifs d’origine marocaine. Depuis, le nombre de touristes israéliens qui visitent le royaume est en nette progression. Des estimations, non officielles, avancent le chiffre de 5000 à 7000 par an. Signe de cette progression, le tour opérateur israélien Yambateva Voyage a ouvert, en 2011, un bureau à Marrakech.

Par Mohammed Jaabouk

Source: http://www.yabiladi.com/articles/details/11429/maroc-israel-liens-jamais-rompus.html

La police Israélienne a annoncé qu'elle déploiera bientôt des ballons d'observation pour lutter contre les infractions routières potentiellement mortelles. Cette surveillance devrait permettre à la police de faire de grosses économies car elle utilise actuellement des hélicoptères, ce qui est très coûteux; L'utilisation de ballons d'observation est beaucoup plus rentable car l...

David Illouz | News

Les chauffeurs indiens (notre photo) ont très peu de chances d'être stressés par la police. Ceci n'est pas du tout le cas des conducteurs israéliens qui deviennent de plus en plus stressés. Car la police frappe fort. Selon (1) : Au premier trimestre 2017, la police a émis des 60.000 procès verbaux, soit 20.000 de plus que la même période en 2016. Le nombre de suppressions de permis ...

David Illouz | News

"Bits of Gold" habite la "Bitcoin Embassy", un lieu convivial et amical de rencontre et de dialogue situé au centre de Tel Aviv (en face de la nouvelle bourse de Tel Aviv). Depuis quelques semaines, et avec l'impressionnante croissance de "l'économie bitcoin" dans le monde, la presse économique israélienne (The Marker, Calcalist, émissions télévisées) redécouvre le leader israélien d...

Eyal Koren (Tel Aviv) | News

Israël s'est avéré être un leader mondial du dessalement après des décennies de recherche et entrepreneuriat. Par exemple, l'osmose inverse - la technique par laquelle l'eau de mer est propulsée à travers des membranes ultra-fines qui filtrent des molécules de sel plus importantes - a été initiée par le scientifique israélien Sidney Loeb dans les années 1960 à l'Université Ben-G...

IsraelValley Desk | News

Tel Aviv (Israël) . C'est la fête pour les musulmans du monde entier. Pour le Ramadan, un produit "Made in Israël" a beaucoup de succès. Il s'agit des dattes Israéliennes « Medjoul». Elles sont convoitées pour leur douceur, leur chair et leur grande taille. Elles représentent 35 % du marché mondial. La Medjoul est une datte très grosse et charnue. Elle est originaire de Jordanie ...

Eyal Koren (Tel Aviv) | News

Le Washington Post révèle que Jared Kushner (juif et ami d'Israël), l'influent époux de sa fille Ivanka Trump, aurait fait part d'une demande pour le moins étonnante, lors d'une rencontre avec l'ambassadeur russe Sergueï Kisliak à la Trump Tower début décembre. Durant cette réunion, le gendre et conseiller du président aurait en effet suggéré d'établir un canal secret de communica...

Eyal Koren (Tel Aviv) | News

ELECTION HISTADROUT. Son rêve est brisé. Shelly Yacimovich termine à la deuxième place d'une élection très mouvementée. La tête du principal syndicat israélien revient à son concurrent. A SAVOIR. La Histadrout ne sera donc pas dirigé par une femme à fort caractère. Il faudra du temps avant que les syndicalistes laissent la place à une femme qui a tenté une aventure sndicale. ...

Eyal Koren (Tel Aviv) | News

Le réseau social applique sa politique anti-négationniste dans seulement quatre pays. Le journal britannique The Guardian, qui a eu accès à plus d'une centaine de documents internes destinés aux modérateurs de Facebook, révèle entre autres les régles du réseau social concernant les posts négationnistes. D'après le quotidien, l'un des documents précise que les modérateurs so...

IsraelValley Desk | News

Le parlement tchèque a adopté une résolution historique: il reconnaît Jérusalem comme capitale d’Israël. Les députés tchèques ont également condamné l’Unesco pour les successives résolutions anti-israéliennes adoptées cette année et en 2016. Ils exigent de leur gouvernement de cesser sa contribution annuelle à l’Unesco à cause de la politisation de cette organisation et d...

IsraelValley Desk | News

Israël a accordé plusieurs concessions économiques aux Palestiniens. Le cabinet de sécurité du premier ministre Benyamin Nétanyahou a voté la création d'une commission chargée d'examiner la légalisation d'avant-postes construits sans l'aval formel des autorités en Judée-Samarie. « Le cabinet de sécurité a approuvé des mesures économiques qui amélioreront la vie quotidienne...

IsraelValley Desk | News

VISITE DE DONALD TRUMP EN ISRAËL. Le ministre de la Science, de la Technologie et de l’Espace Ofir Akounis (Likoud) a déclaré avec humour que « le Likoud est heureux d’accueillir Donald Trump comme l’un de ses nouveaux membres ». Il a rajouté que chaque israélien devrait se réjouir du contenu de se discours qui « a dégagé tant de puissance dans l’amour, le soutien et l’enga...

IsraelValley Desk | News

La menace croissante de cyberattaques force Hydro-Québec à rehausser son niveau de vigilance pour protéger efficacement son réseau de distribution d'électricité. La société d'État doit contrer jusqu'à 500 attaques de pirates informatiques chaque année, une situation qui préoccupe la haute direction. Pour mieux se prémunir contre ces agressions, qui pourraient avoir des conséque...

IsraelValley Desk | News

Excellente news pour la Capitale d'Israël qui sera dotée d'un magnifique Quartier Général d'une firme leader. Mobileye change de siège et s'installera dans un nouvel immeuble à Jérusalem. Mobileye est une société israélienne de haute technologie qui développe des systèmes anti-collisions et d'assistance à la conduite de véhicules (ADAS). Mobileye est également un acteur majeu...

Eyal Koren (Tel Aviv) | News

Les taxes appliquées a l'importation de chaussures devraient disparaître très prochainement. La plupart des produits peuvent être importés librement en Israël, à l'exception de certains produits agricoles qui doivent se conformer à des règles sanitaires strictes ainsi qu'au respect des rites casher pour l'alimentation. Les exigences documentaires sont assez importantes, notamment...

Dan Rosch (Tel Aviv) | News

Nathalie Hamou : "Le « Wall Street Journal » a révélé que les Etats du Golfe travailleraient à un projet de normalisation de leurs relations avec Israël, en échange de certains gestes de bonne volonté vis-à-vis des Palestiniens. Selon les informations du quotidien américain du 15 mai, les Etats sunnites du Golfe seraient en train de finaliser un document, visant à améliorer leur...

IsraelValley Desk | News