Jun 27

ISRAELVALLEY - ISRAËL-MAROC. Malgrés les brouilles politiques à répétition, Mohammed VI a souvent courtisé la communauté séfarade d'Israël.

Authors picture

IsraelValley Desk | News

Headline image

En 2002, le Maroc ferme le bureau de liaison israélien à Rabat. Une brouille, plutôt qu’une rupture politique. Depuis, Rabat a changé de stratégie, misant davantage sur le raffermissement de ces liens avec la communauté séfarade d’origine marocaine. Rétrospective.

Selon un site israélien, le neveu du roi Mohammed VI aurait rencontré le très polémique rabbin Ovadia Yosef. La nouvelle, si elle s’avère, a de quoi surprendre, toutefois, les relations entre le Maroc et Israël n’ont jamais cessé d’exister même aux plus sombres heures du conflit israélo-palestinien. Politique, commerce, sécurité et religions sont autant de liens qui unissent les deux pays.

Ces relations remontent aux premières heures de l’indépendance du royaume. Elles ont connu leur plus forte intensité au lendemain de la signature des accords d’Oslo, le 13 septembre 1993, entre les Palestiniens de l’OLP et le gouvernement travailliste d’Yitzhak Rabin. Deux jours après cette signature, le Premier ministre, accompagné de son ministre des Affaires étrangères, Shimon Péres, effectue une escale à Rabat et s’entretient avec le roi Hassan II. Les premiers entretiens officiels entre le roi du Maroc et le Premier ministre israélien.

Hassan II, le médiateur
Bien avant cette date, nombreux ont été les responsables israéliens à avoir foulé la terre marocaine mais ils le firent dans le plus grand secret. Une grande partie des négociations précédant la visite de l’ancien président égyptien, Anouar Sadate, s’est tenue au Maroc entre le chef des services secrets du Caire, le général Kamal Adham et le ministre israélien des Affaires étrangères, le général Moshé Dayan. Des réunions secrètes couronnées, du 17 septembre 1978, par la signature des accords de Camp David.

Cet engagement politique du royaume dans le conflit opposant certains pays arabes à Israël a marqué, momentanément, le pas lors de l’exclusion, en 1979, de l’Egypte de la Ligue arabe pour reprendre une cadence, normale trois ans plus tard à l’occasion du Sommet arabe de Fès. C’est la première fois que les pays arabes reconnaissent, officieusement, l’Etat d’Israël. Au cours de ce sommet, le roi Hassan prononçait sa célèbre phrase « nous ne combattons pas un spectre ». Une victoire diplomatique pour l’ancien monarque. Dès lors, les rencontres aves les responsables israéliens ne se font plus en catimini : en 1986, Hassan II reçoit officiellement Shimon Péres, alors Premier ministre de l’Etat d’Israël.

« Souvent Hassan II recevait des responsables israéliens à la demande des Palestiniens. Avant 1993, ces derniers avaient besoin d’un médiateur. L’ancien monarque s’acquittait de cette mission. Ce rôle de médiateur, le Maroc continue à le jouer mais dans une moindre mesure. Actuellement, les Palestiniens discutent à visage découvert avec les Israéliens », explique le politologue Mohamed Darif.

En 2000, la seconde Intifada met un terme au relations diplomatiques israélo-marocaines, mais le Maroc conserve, bien qu’amoindri, un rôle sur la scène internationale reconnu par les Etats-Unis. En 2009, le président américain Barak Obama, dans un message adressé en 2009 au roi Mohammed VI, espère que « le Maroc va jouer un rôle important dans le rapprochement entre le monde arabe et Israël, tout en sachant que cela entraînera une paix stable et une solution au conflit au Moyen-Orient ».

Le Maroc courtise la communauté séfarade
Aujourd’hui, le nombre des Israéliens à être d’origine marocaine serait entre 600 000 et un million. Une communauté qui tient à conserver ses liens avec le royaume. « Ils sont toujours considérés par la loi comme des Marocains », souligne l’universitaire Mohamed Darif. Ces liens, Rabat tient à les préserver et à les consolider.

C’est ainsi qu’en août 2003, le roi Mohammed VI recevait le grand rabbin de la communauté séfarade, Chélomo Moché Amar, d’origine marocaine. En janvier 2010, l’ambassadeur itinérant du Maroc, Serge Berdugo, également président de la communauté juive marocaine, remet au président de la communauté juive de Marbella, Raphaël Cohen, le Wissam Al Arch de l’Ordre de Chevalier décerné par le roi Mohammed VI. Deux ans plus tard, Berdugo préside une cérémonie similaire, cette fois aux Etats-Unis, au profit de Raphaël Benchimol, rabbin orthodoxe et membre de la Congrégation Sépharade de Manhattan, qui bénéficie de la même distinction royale.

Les relations diplomatiques entre le Maroc et Israël sont toutefois encore interrompues. Des obstacles s’opposent, actuellement, à une telle perspective. Les partis politiques, l’institution religieuse et une grande partie du tissu associatif, à l’exception des mouvements amazighs, y sont fortement hostiles.
Relations économique.

En dépit de la controverse suscitée par certains associations marocaines sur le volume des échanges commerciaux entre le Maroc et Israël, force est de constater qu’ils demeurent très faibles, ne dépassant 50 millions de dollars par an. Que représente ce chiffre dans la balance commerciale du Maroc par rapport, par exemple, aux 2,6 milliards de dollars d’échanges enregistrés en 2011, avec les Etats-Unis.

Le tourisme israëlien au Maroc prometteur
A défaut d’une liaison directe entre Casablanca et Tel Aviv, les touristes israéliens à destination du Maroc sont contraints d’effectuer une escale en Turquie. En 2004, Rabat a commencé à encourager la venue de touristes juifs d’origine marocaine. Depuis, le nombre de touristes israéliens qui visitent le royaume est en nette progression. Des estimations, non officielles, avancent le chiffre de 5000 à 7000 par an. Signe de cette progression, le tour opérateur israélien Yambateva Voyage a ouvert, en 2011, un bureau à Marrakech.

Par Mohammed Jaabouk

Source: http://www.yabiladi.com/articles/details/11429/maroc-israel-liens-jamais-rompus.html

Depuis l'horrible assassinat dans une église en France, on reparle des bracelets électroniques portés par un tueur. ISRAËL PIONNIER DES TECHNOLOGIES DU BRACELET. Il y a cinq ans le géant mondial 3M Corporation a acquis la société Attenti pour 230 millions de dollars. Attenti, anciennement connue sous le nom de Dmatek, fournissait des technologies de surveillance à distance des person...

Ilan Dreyfus (Ramat Aviv) | News

En 2015, les exportations françaises de biens vers Israël ont atteint 1,33 milliards d’euros, soit une hausse de 15% par rapport à l’année 2014 (1,16 milliards) et son niveau le plus élevé depuis 10 ans. La hausse a été soutenue par : - les matériels de transport qui ont connu une hausse de 46%, s’établissant à 230 millions d’euros, dont une augmentation de 54% des vé...

IsraelValley Plus | News

IsraelValley a interrogé des chrétiens de Terre Sainte qui se sont déclarés "horrifiés par les actes barbares des terroristes islamiques" de Normandie. Dans des églises de Jérusalem des habitants ont déposé des fleurs et des bougies en hommage au prêtre assassiné. Times of Israel : Benjamin Netanyahu a déclaré : « Je suis outré d’apprendre l’assassinat sauvage d’un vieux...

Dan Rosh (Tel Aviv) | News

Le ministère israélien de l’Education va lancer au niveau national un projet pilote de lutte contre le tabac. Dans le cadre de ce projet, non seulement les espaces fumeurs seront supprimés dès la rentrée d’automne dans plus de 200 écoles mais des séminaires de désaccoutumance au tabac cofinancés par les caisses maladie seront également proposés aux enseignants désireux de se dé...

IsraelValley Plus | News

Le dernier projet de l’architecte israélien Haïm Dotan, un pont en verre dans le parc national du Wulingyuan, pulvérise tous les records. Cette passerelle de verre reliant deux falaises est la plus longue et la plus haute jamais construite. Elle offrira également la plus haute plate-forme de saut à l’élastique du monde. Le parc national, célèbre pour ses piliers de grès pouvan...

IsraelValley Plus | News

REVELATION. Il fait partie des juifs les plus célèbres au monde dans la catégorie artiste-musique. Enrico Macias entre par la grande porte au Musée de la Diaspora en chantant "Zingarella". Le Musée de la Diaspora (ou Beth Hatefutsoth) présente le célèbre chanteur Enrico Macias au côté de Bob Dylan dans sa toute nouvelle aile visitée par IsraelValley cette semaine. L’artiste a souve...

Dan Rosh (Tel Aviv) | News

Donald Trump, le candidat républicain à la présidence américaine, a suscité l'indignation samedi après la publication d'un tweet s'attaquant à sa rivale démocrate, Hillary Clinton, qu'il qualifie de "candidate la plus corrompue de tous les temps". Sur ce tweet de Donald Trump, le visage d'Hillary Clinton figure à côté d'une étoile rouge à six branches dans laquelle est inscrit: ...

IsraelValley Plus | News

Young Sohn, président et chef stratégique de Samsung Electronics : « Notre souhait est de continuer à augmenter nos investissements en Israël, » a-t-il déclaré. Donc si vous avez de bonnes idées, « parlons-nous ». Times of Israel : "Environ 600 personnes ont assisté très récemment au Sommet de l’innovation de Samsung à Tel Aviv, durant lequel Young Sohn a présenté la visio...

IsraelValley Plus | News

L’actualité du dimanche 17 juillet 2016 en trois informations : 1. Moins d’impôts pour les géants du high-tech ? Le ministre des finances, Moshe Kahlon, a annoncé qu’il soutiendrait une proposition de réduction des taxes à destination des grandes sociétés de haute-technologie en Israël. Une telle mesure préviendrait selon lui la fuite des centres de développement des socié...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | News

Le comité de construction et de planification du district de Tel Aviv a approuvé ce jeudi un plan général de couverture de l’autoroute Ayalon. D’ici à deux à quatre ans, un plan d’urbanisme devra être voté pour mettre en oeuvre cette couverture. Le coût d’un tel projet est estimé à 2 milliards de dollars, devenant ainsi le programme d’aménagement le plus important de la mu...

Avi Mondeil (Tel Aviv) | News

La télévision israélienne a consacré hier soir une émission spéciale en prime time sur l'attentat de Nice. Dans un déluge de mots venant d'un "club fermé" de journalistes israéliens qui peuvent parler de tout (Turquie, Grèce, Italie, Japon, Inde, Sécurité, Sexe, Divorce, Thorah, Shass, Chasse et pêche...) et qui connaissent la France (ils ont tous séjourné au Club Med !) enfin u...

IsraelValley Plus | News

François Hollande a annoncé, vendredi 15 juillet, la prolongation de trois mois de l’état d’urgence, qui devait initialement s’achever le 26 juillet, après l’attentat meurtrier qui a fait au moins 84 morts à Nice, jeudi. « Un projet de loi sera soumis au Parlement d’ici à la semaine prochaine », a-t-il précisé lors d’une allocution télévisée depuis le palais de l’Elys...

IsraelValley Plus | News

Chaque année, les grands oiseaux, oiseaux de proie et autres migrateurs arrivent en Israël après avoir volé des milliers de kilomètres. Certains arrivent épuisés, blessés, et ont besoin d’un traitement médical et parfois même de chirurgie. Les vétérinaires de cet hôpital ont réalisé qu’ils pourraient mieux traiter les oiseaux s’ils avaient une banque de sang pour eux par...

IsraelValley Plus | News

Ehud Olmert, actuellement en prison, s’est vu accorder un congé de 48 heures pour la première fois depuis le début de ses 18 mois de prison pour corruption et entrave à la justice en février. Après avoir rejeté ses deux précédentes demandes d’autorisation, le Service pénitentiaire israélien a déterminé qu’Olmert était admissible pour une permission de sortie où il purge sa ...

IsraelValley Plus | News

Où sont les bons et honnêtes emplois en Israël ? Le site d’informations The Times of Israel se pose la question en ces termes, alors que le secteur du high-tech, en plein essor dans l’Etat hébreu, regorge d’emplois douteux. Selon le site, 10 % des compagnies high-tech israéliennes seraient frauduleuses, ce qui représente 30 % des revenus du secteur. A son arrivée en Israël, Rya...

IsraelValley Desk | News