Jun 27

ISRAELVALLEY - ISRAËL-MAROC. Malgrés les brouilles politiques à répétition, Mohammed VI a souvent courtisé la communauté séfarade d'Israël.

Authors picture

IsraelValley Desk | News

Headline image

En 2002, le Maroc ferme le bureau de liaison israélien à Rabat. Une brouille, plutôt qu’une rupture politique. Depuis, Rabat a changé de stratégie, misant davantage sur le raffermissement de ces liens avec la communauté séfarade d’origine marocaine. Rétrospective.

Selon un site israélien, le neveu du roi Mohammed VI aurait rencontré le très polémique rabbin Ovadia Yosef. La nouvelle, si elle s’avère, a de quoi surprendre, toutefois, les relations entre le Maroc et Israël n’ont jamais cessé d’exister même aux plus sombres heures du conflit israélo-palestinien. Politique, commerce, sécurité et religions sont autant de liens qui unissent les deux pays.

Ces relations remontent aux premières heures de l’indépendance du royaume. Elles ont connu leur plus forte intensité au lendemain de la signature des accords d’Oslo, le 13 septembre 1993, entre les Palestiniens de l’OLP et le gouvernement travailliste d’Yitzhak Rabin. Deux jours après cette signature, le Premier ministre, accompagné de son ministre des Affaires étrangères, Shimon Péres, effectue une escale à Rabat et s’entretient avec le roi Hassan II. Les premiers entretiens officiels entre le roi du Maroc et le Premier ministre israélien.

Hassan II, le médiateur
Bien avant cette date, nombreux ont été les responsables israéliens à avoir foulé la terre marocaine mais ils le firent dans le plus grand secret. Une grande partie des négociations précédant la visite de l’ancien président égyptien, Anouar Sadate, s’est tenue au Maroc entre le chef des services secrets du Caire, le général Kamal Adham et le ministre israélien des Affaires étrangères, le général Moshé Dayan. Des réunions secrètes couronnées, du 17 septembre 1978, par la signature des accords de Camp David.

Cet engagement politique du royaume dans le conflit opposant certains pays arabes à Israël a marqué, momentanément, le pas lors de l’exclusion, en 1979, de l’Egypte de la Ligue arabe pour reprendre une cadence, normale trois ans plus tard à l’occasion du Sommet arabe de Fès. C’est la première fois que les pays arabes reconnaissent, officieusement, l’Etat d’Israël. Au cours de ce sommet, le roi Hassan prononçait sa célèbre phrase « nous ne combattons pas un spectre ». Une victoire diplomatique pour l’ancien monarque. Dès lors, les rencontres aves les responsables israéliens ne se font plus en catimini : en 1986, Hassan II reçoit officiellement Shimon Péres, alors Premier ministre de l’Etat d’Israël.

« Souvent Hassan II recevait des responsables israéliens à la demande des Palestiniens. Avant 1993, ces derniers avaient besoin d’un médiateur. L’ancien monarque s’acquittait de cette mission. Ce rôle de médiateur, le Maroc continue à le jouer mais dans une moindre mesure. Actuellement, les Palestiniens discutent à visage découvert avec les Israéliens », explique le politologue Mohamed Darif.

En 2000, la seconde Intifada met un terme au relations diplomatiques israélo-marocaines, mais le Maroc conserve, bien qu’amoindri, un rôle sur la scène internationale reconnu par les Etats-Unis. En 2009, le président américain Barak Obama, dans un message adressé en 2009 au roi Mohammed VI, espère que « le Maroc va jouer un rôle important dans le rapprochement entre le monde arabe et Israël, tout en sachant que cela entraînera une paix stable et une solution au conflit au Moyen-Orient ».

Le Maroc courtise la communauté séfarade
Aujourd’hui, le nombre des Israéliens à être d’origine marocaine serait entre 600 000 et un million. Une communauté qui tient à conserver ses liens avec le royaume. « Ils sont toujours considérés par la loi comme des Marocains », souligne l’universitaire Mohamed Darif. Ces liens, Rabat tient à les préserver et à les consolider.

C’est ainsi qu’en août 2003, le roi Mohammed VI recevait le grand rabbin de la communauté séfarade, Chélomo Moché Amar, d’origine marocaine. En janvier 2010, l’ambassadeur itinérant du Maroc, Serge Berdugo, également président de la communauté juive marocaine, remet au président de la communauté juive de Marbella, Raphaël Cohen, le Wissam Al Arch de l’Ordre de Chevalier décerné par le roi Mohammed VI. Deux ans plus tard, Berdugo préside une cérémonie similaire, cette fois aux Etats-Unis, au profit de Raphaël Benchimol, rabbin orthodoxe et membre de la Congrégation Sépharade de Manhattan, qui bénéficie de la même distinction royale.

Les relations diplomatiques entre le Maroc et Israël sont toutefois encore interrompues. Des obstacles s’opposent, actuellement, à une telle perspective. Les partis politiques, l’institution religieuse et une grande partie du tissu associatif, à l’exception des mouvements amazighs, y sont fortement hostiles.
Relations économique.

En dépit de la controverse suscitée par certains associations marocaines sur le volume des échanges commerciaux entre le Maroc et Israël, force est de constater qu’ils demeurent très faibles, ne dépassant 50 millions de dollars par an. Que représente ce chiffre dans la balance commerciale du Maroc par rapport, par exemple, aux 2,6 milliards de dollars d’échanges enregistrés en 2011, avec les Etats-Unis.

Le tourisme israëlien au Maroc prometteur
A défaut d’une liaison directe entre Casablanca et Tel Aviv, les touristes israéliens à destination du Maroc sont contraints d’effectuer une escale en Turquie. En 2004, Rabat a commencé à encourager la venue de touristes juifs d’origine marocaine. Depuis, le nombre de touristes israéliens qui visitent le royaume est en nette progression. Des estimations, non officielles, avancent le chiffre de 5000 à 7000 par an. Signe de cette progression, le tour opérateur israélien Yambateva Voyage a ouvert, en 2011, un bureau à Marrakech.

Par Mohammed Jaabouk

Source: http://www.yabiladi.com/articles/details/11429/maroc-israel-liens-jamais-rompus.html

L’avocate Kathleen Kennedy Townsend, qui est la fille du sénateur de New York Robert Kennedy assassiné le 5 juin 1968 par le Palestinien Sirhan Sirhan, a effectué un séjour en Israël. Interviewée par la première chaine de la télévision israélienne, elle a avant tout exprimé son amour pour le pays qu’elle a qualifié d’extraordinaire. Elle a déclaré : « Comme vous devez l...

IsraelValley Desk | News

Vols annulés au dernier moment, passagers prévenus par SMS deux heures avant le vol, El Al va t-il traverser la semaine prochaine une nouvelle crise avec ses pilotes ? IsraeValley vous informera en temps réel. A SAVOIR. El Al demeure l'une des rares compagnies à embarquer des agents de sécurité, ou Sky marshals, dans leurs avions. Les appareils de la compagnie sont équipés d'un planc...

Ilan Berger (Holon) | News

Tel-Aviv a dévoilé dimanche son plan municipal de covoiturage qui permettra aux usagers de louer l'un des 260 véhicules qui seront dispersés dans la ville à court terme, lorsque le programme sera lancé cet automne. Les fonctionnaires ont dit espérer que le programme Tel-Auto aiderait à alléger les problèmes de circulation et les problèmes de stationnement de la ville, même si le ...

Aharon Kahn (IsraelValley) | News

La semaine dernière, une délégation marocaine s’est rendue en Israël, pour prendre part à la «Conférence de Matrouz», qui s’est tenue mardi 10 janvier à Jérusalem. L’événement est produit et animé par Orna Baziz, une universitaire israélienne née au Maroc. Elle revient avec Yabiladi sur ce colloque, initié par Mouvement Tikun, ses objectifs et ses ambitions.  La semain...

IsraelValley Desk | News

Une équipe d'archéologues dirigée par le Dr. Erez Ben-Yosef du Département d'archéologie et des cultures anciennes du Proche-Orient a découvert un mur fortifié de plusieurs centaines de mètres sur le site des anciennes mines de cuivre de la vallée de Timna (30 km au nord d'Eilat). Les fortifications, datant du Xe siècle av. JC, viennent conforter la fiabilité historique du récit bib...

Sivan Cohen-Wiesenfeld | News

La construction d’une zone de libre-échange est lancée! Il est prévu que les usines de production à bas coût, mises en concurrence avec la Chine fourniront 13 000 emplois aux Jordaniens et aux Israéliens. Lorsque le soleil est apparu jeudi dernier après plusieurs jours de pluie dans la région biblique de la vallée de Beit Shean, les sources ont étincelé avec un spectre envoûtan...

Aharon Kahn | News

LE POINT DE VUE OFFICIEL DE LA FRANCE. Pourquoi avoir lancé une initiative pour la Paix au Proche-Orient ? Parce que la situation en Israël et dans les Territoires palestiniens se dégrade en l’absence de perspective de négociations. Des menaces croissantes pèsent sur la solution des deux États, en particulier la poursuite de la colonisation, mais aussi les problèmes de sécurité au...

IsraelValley Desk | News

"Israël est rentré dans le top 20 des économies mondiales grâce au domaine de la high tech" a-t-il rappelé. Selon le géopolitologue Frederic Encel, le mouvement BDS (Boycott, Désinvestissement et Sanctions) ne parvient pas à avoir de répercussion économique sur l'Etat hébreu malgré le recours de la lutte palestinienne vers les sociétés internationales. Interrogé dans le Mag...

i24news | News

Dans le cadre du réchauffement des liens avec l'État juif, la Russie approuve l'importation des produits laitiers israéliens. Le site d'information NRG a rapporté mercredi qu’après un processus d'examen de trois ans, la Russie avait approuvé l'importation de produits laitiers israéliens. Les principaux consommateurs de ces produits, selon le rapport, devraient être des Juifs rus...

IsraelValley Desk | News

Tout ce qui touche de près ou de loin à la centrale nucléaire de Dimona dans le sud d’Israël est sensible. Le ministère israélien de l’Environnement vient d’en faire à nouveau l’expérience. Il s’est vu refuser l’envoi d’échantillons d’air prélevés par des stations de contrôle autour de la centrale pour en analyser la teneur et déterminer le niveau de pollution. ...

IsraelValley Desk | News

Une délégation marocaine est depuis hier en Israël, rapporte le site de la chaîne d’information Al Mayadeen, proche de l’Iran et du Hezbollah, qui cite une télé publique israélienne. Ils sont environ une quarantaine de personnes venus prendre part à la «Conférence de Matrouz», qui s’est tenue mardi 10 janvier à Jérusalem, et dont l’objectif est de raffermir les liens d...

IsraelValley Desk | News

Donald Trump, le candidat républicain victorieux de l’élection présidentielle, sera officiellement investi le 20 janvier 2017 lors de ce que les Américains appellent l’« Inauguration Day ». Depuis l'adoption du douzième amendement en 1933, la cérémonie d'investiture a toujours eu lieu le 20 janvier, sauf si ce jour est un dimanche. Le nouveau président sera âgé de 70 ans, ...

Aharon Kahn | News

Un grand théâtre romain a été découvert lors d'une fouille archéologique organisée par l'Université de Haïfa sur le site de Sussita (Hippos), dans les hauteurs du Golan. Le théâtre est situé à l'extérieur des murs de la ville ancienne, les archéologues pensent qu'il a été principalement utilisé pour les rites religieux plutôt que comme lieu de divertissement.   "Les fo...

David Ilouz | News

Un certain nombre de pays ont dénoncé avec vigueur l’attentat au camion-bélier perpétré dimanche après-midi par un terroriste de Jabel Moukhaber qui a causé la mort de quatre militaires et blessé une quinzaine d’autres. Les Etats-Unis ont publié un communiqué dans lequel ils indiquent : « Nous condamnons fermement l’attaque terrible à Jérusalem. Rien ne peut justifier de...

IsraelValley Desk | News

"Il est inacceptable de continuer à contribuer au financement d'organisations anti-israéliennes" (Danon) Le gouvernement israélien a annoncé vendredi qu'il comptait réduire son financement à l'ONU de six millions de dollars (près de 5.7 millions d'euros) pour l'année 2017, en représailles contre la résolution 2334 adoptée par le Conseil de sécurité des Nations unies condamnant l...

i24news | News