Jun 27

ISRAELVALLEY - ISRAËL-MAROC. Malgrés les brouilles politiques à répétition, Mohammed VI a souvent courtisé la communauté séfarade d'Israël.

Authors picture

IsraelValley Desk | News

Headline image

En 2002, le Maroc ferme le bureau de liaison israélien à Rabat. Une brouille, plutôt qu’une rupture politique. Depuis, Rabat a changé de stratégie, misant davantage sur le raffermissement de ces liens avec la communauté séfarade d’origine marocaine. Rétrospective.

Selon un site israélien, le neveu du roi Mohammed VI aurait rencontré le très polémique rabbin Ovadia Yosef. La nouvelle, si elle s’avère, a de quoi surprendre, toutefois, les relations entre le Maroc et Israël n’ont jamais cessé d’exister même aux plus sombres heures du conflit israélo-palestinien. Politique, commerce, sécurité et religions sont autant de liens qui unissent les deux pays.

Ces relations remontent aux premières heures de l’indépendance du royaume. Elles ont connu leur plus forte intensité au lendemain de la signature des accords d’Oslo, le 13 septembre 1993, entre les Palestiniens de l’OLP et le gouvernement travailliste d’Yitzhak Rabin. Deux jours après cette signature, le Premier ministre, accompagné de son ministre des Affaires étrangères, Shimon Péres, effectue une escale à Rabat et s’entretient avec le roi Hassan II. Les premiers entretiens officiels entre le roi du Maroc et le Premier ministre israélien.

Hassan II, le médiateur
Bien avant cette date, nombreux ont été les responsables israéliens à avoir foulé la terre marocaine mais ils le firent dans le plus grand secret. Une grande partie des négociations précédant la visite de l’ancien président égyptien, Anouar Sadate, s’est tenue au Maroc entre le chef des services secrets du Caire, le général Kamal Adham et le ministre israélien des Affaires étrangères, le général Moshé Dayan. Des réunions secrètes couronnées, du 17 septembre 1978, par la signature des accords de Camp David.

Cet engagement politique du royaume dans le conflit opposant certains pays arabes à Israël a marqué, momentanément, le pas lors de l’exclusion, en 1979, de l’Egypte de la Ligue arabe pour reprendre une cadence, normale trois ans plus tard à l’occasion du Sommet arabe de Fès. C’est la première fois que les pays arabes reconnaissent, officieusement, l’Etat d’Israël. Au cours de ce sommet, le roi Hassan prononçait sa célèbre phrase « nous ne combattons pas un spectre ». Une victoire diplomatique pour l’ancien monarque. Dès lors, les rencontres aves les responsables israéliens ne se font plus en catimini : en 1986, Hassan II reçoit officiellement Shimon Péres, alors Premier ministre de l’Etat d’Israël.

« Souvent Hassan II recevait des responsables israéliens à la demande des Palestiniens. Avant 1993, ces derniers avaient besoin d’un médiateur. L’ancien monarque s’acquittait de cette mission. Ce rôle de médiateur, le Maroc continue à le jouer mais dans une moindre mesure. Actuellement, les Palestiniens discutent à visage découvert avec les Israéliens », explique le politologue Mohamed Darif.

En 2000, la seconde Intifada met un terme au relations diplomatiques israélo-marocaines, mais le Maroc conserve, bien qu’amoindri, un rôle sur la scène internationale reconnu par les Etats-Unis. En 2009, le président américain Barak Obama, dans un message adressé en 2009 au roi Mohammed VI, espère que « le Maroc va jouer un rôle important dans le rapprochement entre le monde arabe et Israël, tout en sachant que cela entraînera une paix stable et une solution au conflit au Moyen-Orient ».

Le Maroc courtise la communauté séfarade
Aujourd’hui, le nombre des Israéliens à être d’origine marocaine serait entre 600 000 et un million. Une communauté qui tient à conserver ses liens avec le royaume. « Ils sont toujours considérés par la loi comme des Marocains », souligne l’universitaire Mohamed Darif. Ces liens, Rabat tient à les préserver et à les consolider.

C’est ainsi qu’en août 2003, le roi Mohammed VI recevait le grand rabbin de la communauté séfarade, Chélomo Moché Amar, d’origine marocaine. En janvier 2010, l’ambassadeur itinérant du Maroc, Serge Berdugo, également président de la communauté juive marocaine, remet au président de la communauté juive de Marbella, Raphaël Cohen, le Wissam Al Arch de l’Ordre de Chevalier décerné par le roi Mohammed VI. Deux ans plus tard, Berdugo préside une cérémonie similaire, cette fois aux Etats-Unis, au profit de Raphaël Benchimol, rabbin orthodoxe et membre de la Congrégation Sépharade de Manhattan, qui bénéficie de la même distinction royale.

Les relations diplomatiques entre le Maroc et Israël sont toutefois encore interrompues. Des obstacles s’opposent, actuellement, à une telle perspective. Les partis politiques, l’institution religieuse et une grande partie du tissu associatif, à l’exception des mouvements amazighs, y sont fortement hostiles.
Relations économique.

En dépit de la controverse suscitée par certains associations marocaines sur le volume des échanges commerciaux entre le Maroc et Israël, force est de constater qu’ils demeurent très faibles, ne dépassant 50 millions de dollars par an. Que représente ce chiffre dans la balance commerciale du Maroc par rapport, par exemple, aux 2,6 milliards de dollars d’échanges enregistrés en 2011, avec les Etats-Unis.

Le tourisme israëlien au Maroc prometteur
A défaut d’une liaison directe entre Casablanca et Tel Aviv, les touristes israéliens à destination du Maroc sont contraints d’effectuer une escale en Turquie. En 2004, Rabat a commencé à encourager la venue de touristes juifs d’origine marocaine. Depuis, le nombre de touristes israéliens qui visitent le royaume est en nette progression. Des estimations, non officielles, avancent le chiffre de 5000 à 7000 par an. Signe de cette progression, le tour opérateur israélien Yambateva Voyage a ouvert, en 2011, un bureau à Marrakech.

Par Mohammed Jaabouk

Source: http://www.yabiladi.com/articles/details/11429/maroc-israel-liens-jamais-rompus.html

La Suisse a exprimé des regrets après que son ambassadeur en Iran a utilisé un dessin représentant deux colombes déféquant sur la tête du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu. C'est à l'occasion d'un discours adressé à des centaines de responsables économiques suisses et iraniens dans un hôtel de Zurich que l'ambassadeur Giulio Haas a montré la caricature qui a choqué Israël. Le Départ...

IsraelValley Desk | News

Les professionnels de la mode ont distingué l’école Shenkar comme étant "l’école la plus influente au monde hors New York ou Londres", et la place au 11ème rang à l’échelle mondiale. Un des élèves célèbres est Alber Elbaz, un créateur de mode israélo-américainn, reconnu par le milieu de la mode pour son travail effectué dans la maison Lanvin. Il a été nommée aux Globes de Cristal en 2015 dans l...

IsraelValley Desk | News

Des troupes de spectacles de théâtre venant du monde entier ont eu l'occasion d'exposer à Tel Aviv la nudité des acteurs et actrices. La presse israélienne parle assez sobrement du "Festival de Performances de Nudité urbaine" qu a lieu actuellement en Suisse. La ville suisse de Bienne, connue comme la capitale mondiale de l’industrie horlogère et de la mécanique de précision, s’est converti...

Eyal Dayan (Tel Aviv) | News

Le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, lance la construction d'un nouveau siège de l’Autorité palestinienne. La construction du "Palais d’Abbas" durera deux ans et atteindra une superficie de 27.000 mètres carrés de terrain pour un bâtiment de 4.700 mètres carrés. Non loin du siège de l'AP, se tiendra un autre bâtiment pour l’administration présidentielle et les gardes. Deux...

IsraelValley Desk | News

Le rapport 2015 du The Earth Institute à l’Université Columbia a été publié. Le bonheur est mesuré par une variété de paramètres, dont l’espérance de vie, la mortalité infantile, le statut socio-économique et l’éducation. Selon le professeur John Helliwell, économiste à l’Université Columbia qui a rédigé le rapport, l’indice de bonheur s’est amélioré entre 2005 et aujourd’hui. Selon jerusal...

IsraelValley Desk | News

La semaine dernière, les voyageurs ont été attristés d'apprendre que American Airlines supprimait sa ligne Tel Aviv-Philadelphie, l’unique vol direct de la compagnie aérienne vers les États-Unis. La compagnie aérienne a déclaré que la décision était financière, mais un article dans The Marker, citant des sources anonymes "dans l'industrie de l'aviation", a affirmé que la décision était polit...

(A.H) Ariel Aviv | News

Spécial IsraelValley Buzz. La course est lancée dans la capitale économique d'Israël. De nombreux jeunes experts israéliens de la CyberTech (le pays en regorge) tentent de gagner une prime de $500 000 promise par la police de Toronto. Selon Presse Citron :" A moins que vous ayez passé votre week-end dans une grotte, vous devez certainement déjà être au courant que des pirates ont volé des d...

IsraelValley Desk | News

Le saviez-vous ? Un ancien apprenti israélien chez un confiseur parisien (dont il a tiré l’essentiel de son savoir gourmet) Oded Brenner a crée avec un ami un "empire " du chocolat dans le monde. Du Made in Israel avec un zest de France. La chaîne Max Brenner appartient au Strauss Group (Israël) et possède 50 magasins-restaurants dans le monde (dont 38 en Australie). HISTOIRE. La chaîne de M...

Ilan Rosenthal (Eilat) | News

Certaines marques israéliennes à fort succès ont décidé de s’étendre à l’international. Une étape naturelle selon les spécialistes. Illustration à l’appui avec l’exemple de quelques enseignes phares qui ont mené leur expansion avec succès. MODE ET FASHION. Parmi les boutiques de mode qui ont connu le succès à l’étranger, Fox a déjà ouvert des boutiques en Chine, en Thaïlande, au Panama, en...

Eyal Dayan (Tel Aviv) | News

Ruth Porat, ex-vice-présidente exécutive et directrice financière de la banque d'investissement américaine Morgan Stanley, où elle a passé la majeure partie de sa carrière attire beaucoup l'attention des milieux d'affaires israéliens. Elle est devenue directrice financière de Google en mars dernier et occupera le même rôle au sein d'Alphabet. Le père de Ruth Porat a vu l’entrée d’Hitler en Autr...

Eyal Dayan (Tel Aviv) | News

1. "Flux : l’invention israélienne ultime pour les jardiniers Bio AgriTech" (Sarah Mergui). La start-up israélienne Flux a mis au point un appareil capable de détecter les besoins d’une culture hydroponique. L’hydroponie est une technique de culture de plantes en dehors du sol, c’est-à-dire sans plantation nécessaire dans la terre. Les végétaux poussent dans des bacs remplis d’eau et d’engr...

IsraelValley Desk | News

L'élue Tzipi Livni (Union sioniste), qui avait déjà promis l'ouverture du mariage aux couples de même sexe lors de la campagne des dernières élections législatives, a annoncé un ensemble de propositions de lois visant à faire avancer les droits LGBT, rapporte The Jerusalem Post. Selon Yagg.com : "Les textes, qui portent le nom de Shira Banki, en hommage à l'adolescente de 16 ans décédée sui...

Jessica G. (Yagg) | News

Le trente-neuvième président des Etats-Unis, Jimmy Carter, a révélé souffrir d'un cancer du foie à un stade avancé. Engagé dans la résolution de nombreux conflits il a reçu en 2002 le Prix Nobel de la Paix. En Israël très peu de commentaires ont été faits après l'annonce. Cet ex-Président est très peu aimé par la classe politique à Jérusalem. Cette semaine dans i24News : "Jimmy Carter a indiqué...

Ilan Rosenthal (Eilat) | News

EXCLUSIF ISRAELVALLEY. Les 43es finales mondiales des Olympiades des métiers (ou Worldskills) se déroulent cette semaine dans la mégapole brésilienne de São Paulo. Les Worldskills ne cessent de grandir. Cette 43e édition, qui est la première organisée en Amérique latine, est la plus grande, et sans doute la plus luxueuse. Il fallut une heure, en début de show, pour que défilent les 59 délégatio...

Dan Rosh (Yavné) | News

1. Yishai Shlissel, l’agresseur de la Gay Pride de Jérusalem, a été placé en hôpital psychiatrique, après avoir refusé de se plier à toutes les procédures judiciaires auxquelles il devait se soumettre. Le but de cet internement est de vérifier si au moment des faits, Shlissel était conscient de ses actes. (1) 2. L’administration brésilienne a décidé que ses citoyens nés à Jérusalem se verron...

IsraelValley Desk | News