Jun 24

ISRAELVALLEY - C.A. TECHNOLOGIES LANCE UN NOUVEAU CENTRE D'INNOVATIONS A TEL-AVIV. Les chercheurs se concentreront sur les infrastructures informatiques pour les entreprises et la cyber sécurité

Authors picture

Vanessa Lamaire (Paris) | High-Tech

Headline image

Le PDG William McCracken de CA Technologies Inc a annoncé que l’entreprise américaine, un éditeur de logiciel, travaille actuellement sur ses opérations israéliennes, et lancera, en collaboration avec l’Université de Tel Aviv, un nouveau centre d’innovations.Ce dernier se concentrera sur la gestion des infrastructures informatiques pour les entreprises et la cyber sécurité. CA Technologies Inc n’a pas divulgué de détails sur le projet d’investissement pour le centre, mais il s’agirait au total de plusieurs millions de dollars.

CA Technologies Inc se joint à une liste croissante de multinationales high-tech qui sont en train de resserrer leurs liens avec le monde universitaire israélien. L’entreprise collabore déjà avec des institutions académiques aux Etats-Unis et en Inde. «Nous bénéficions d’idées et de nouvelles façons d’aider à résoudre les difficultés que connaissent nos clients, et qui pourrait conduire à de nouveaux produits et services dans l’avenir», a déclaré William McCracken.

Le co-fondateur et vice-président de CA Technologies Inc, Russell Artzt, qui était responsable des affaires de sécurité de l’entreprise, est à la tête de ce nouveau projet. L’entreprise n’a pas encore choisi l’emplacement de nouveau centre des innovations, qui est supposé démarrer dans quelques mois. William McCracken a affirmé que CA Technologies Inc vise à avoir “des centaines de chercheurs” au centre.

Par Shmulik Shelach, Globes, adaptation siliconwadi.fr

ISRAELVALLEY DANS NOS ARCHIVES
Le Forum de cybersécurité franco-israélien du 4 avril, organisé par Dominique Bourra, a mis en évidence la créativité israélienne sur la question du Man in the Browser, à savoir les menaces logiques et physiques pour les petites et les grandes entreprises. Itzik Kotler, CTO de Security Art, a souligné la croissance constante de l’arsenal des attaquants. Cette amplification de la menace potentielle par le contenant relance le débat sur le niveau de sécurité informatique de bon nombre d’entreprises. Mais derrière cet péril s’en profile un autre, l’attaque par le contenu que l’on pourrait résumer par cette question : quels effets produisent les attaques par la désinformation, la rumeur ou la polémique sur le fonctionnement global d’une entreprise ?

En vingt ans, le niveau d’agressivité des assauts par le contenu a subi une évolution aussi significative que ceux par le contenant, comme en témoigne cette agression informationnelle subie il y cinq ans par la filiale d’un grand groupe d’origine française en Belgique. Un concurrent déloyal diligente une intrusion sur le site de cette succursale. Il s’agit de créer un faux lien entre des cadres dirigeants et un site pédophile. Une fois l’opération réalisée, l’attaquant se donne les moyens pour que la police belge soit alertée du « délit » et ouvre une enquête. La vigilance du DSI permit à la direction de l’entreprise prise pour cible de stopper l’attaque en informant les autorités locales de la nature du piratage et de la manipulation diffamatoire induite par l’opération délictueuse. Ainsi fut évitée une crise informationnelle majeure par une attaque contenant-contenu.

Des attaques en image devenues monnaie courante
Au cours des années 90, deux entreprises aéronautiques furent durement touchées par ce type d’attaque. La société ATR fut victime d’une campagne de rumeurs menée principalement par le biais d’internet à la suite d’un crash aérien. En réaction, ATR organisa des démonstrations médiatiques sur la fiabilité de l’appareil, mais le modèle incriminé ne fut pas un succès commercial. Fin 98, la société Alcatel subit une campagne de rumeurs sur l’opacité de la communication financière de l’entreprise. Cette orchestration provoqua une chute historique du cours de l’action à la Bourse de Paris et perturba pendant plusieurs mois la gouvernance d’Alcatel.

Aujourd’hui, la déstabilisation des entreprises par l’information est devenue un phénomène récurrent. Les constructeurs de barrage sont régulièrement mis en accusation par des acteurs de la société civile qui utilisent le web pour amplifier leurs protestations contre des déplacements de population ou ce qu’ils considèrent comme des atteintes à l’environnement. Les coopératives laitières doivent faire face à un parasitage virtuel initié depuis une décennie par plusieurs centaines de sites et de blogs d’internautes qui dénoncent les risques sanitaires encourus par les consommateurs de lait de vache. Plus récemment, les opérateurs téléphoniques sont interpellés par des associations relayées par des sites qui les accusent de dissimuler les effets nocifs des antennes relais implantées dans les zones urbaines.

Dans ces débats publics, les entreprises se retrouvent dans des positions très défavorables. L’avantage est le plus souvent au détracteur, qu’il ait tort ou raison. L’orchestration d’une attaque informationnelle contre un point faible identifiable renforce la vulnérabilité d’une entreprise, perturbe la cohésion de sa direction générale, démoralise éventuellement son personnel. C’est ce qui arriva en 2000 à eToys, société de vente en ligne de jouets qui provoqua une mobilisation virulente d’internautes nord-américains pour avoir voulu s’emparer d’un nom de domaine déjà pris par des artistes suisses. En avril 2001, la société eToys mettait la clé sous la porte. (Source: pro.01net.com).

Source: http://siliconwadi.fr/3950/des-centaines-de-chercheurs-reunis-dans-un-nouveau-centre-dinnovations

Article réalisé pour le Figaro par Guillaume Mollaret: "L'armée israélienne va y installer ses services, là où IBM ou Oracle sont déjà implantés. Ce n'est encore qu'un vaste terrain balayé par le sable et la poussière. Terminus du train, la gare de Beer-Sheva, au sud d'Israël, mène à un cul-de-sac aux portes du désert du Néguev. Père fondateur de l'État juif, David Ben Gourion avait rêvé cet...

IsraelValley Desk | High-Tech

Il y a 3 ans, mon associée Netta Stavinsky et moi-même avons créé une plate-forme de e-commerce pour les jeunes créateurs de mode innovants, sous le nom de IL Couture. Notre business model efficace nous a permis de travailler avec plus de 30 designers israéliens et de faire l’objet d’articles dans plus de 25 magazines et blogs dans le monde entier. Malgré cela, nous n’avons pas su convaincre le...

Yael Kochman (SW) | High-Tech

Fondée par Shachar et Roy Pessis, Wibki fait son entrée dans le monde des start-ups israéliennes. La philosophie de l’entreprise est venue d’un constat simple : tout appareil électronique moderne est aujourd’hui créé de sorte à avoir accès à l’ensemble de ses fonctionnalités grâce à une touche ou à un clic. Pourquoi ne pas simplifier de la sorte notre utilisation quotidienne du web ? A titre...

Dorone Parienti (Silicon Wadi) | High-Tech

Les réseaux sociaux tels Facebook et LinkedIn sont certes créateurs de connexions entre les individus, mais ils sont également les porteurs d'informations « confidentielles » livrées sans réserve par des employés peu discrets. Si les entreprises souhaitent garder confidentielle la structure organisationnelle qui les compose, les informations issues des réseaux sociaux pourraient cependant la...

Atelier BNP | High-Tech

Vissée au poignet, Oximeter permet aux professionnels de la santé de suivre le rythme cardiaque et le taux d'oxygène dans le sang du patient. Les scientifiques de l'entreprise Oxitone basée en Israël, ont mis au point une montre capable de suivre à distance la fréquence cardiaque d'un patient ainsi que le niveau d'oxygène présent dans son sang. Les données enregistrées par la montre intellig...

IsraelValley Desk | High-Tech

Start-up basée en Israël, Beyond Verbal propose une technologie de reconnaissance vocale capable de détecter les nuances émotionnelles d'une voix. L’objectif ? Déchiffrer en temps réel les traits de caractère d’un individu lorsqu’il parle. Avec l'introduction de Siri sur l'iPhone 4S en 2011, la reconnaissance vocale a soudain pris le devant de la scène. Depuis, de nombreuses entreprises ont ...

IsraelValley Desk | High-Tech

Criteo, jeune pousse française spécialisée dans la pub ciblée sur Internet et cotée au Nasdaq, pourrait être rachetée par Publicis. L'agence de communication voudrait en effet se renforcer dans la publicité en ligne, alors qu'il y a quelques mois avortait son projet de fusion avec Omnicom. Criteo a bien un lien avec Israël. Spécialisée dans le display à la performance dédié aux sites d’e-com...

IsraelValley Desk | High-Tech

Encore une entreprise israélienne que bien peu de gens connaissent. Une start-up israélienne, "Effective Space Solutions" développe une façon de remorquer les satellites lancés sur une mauvaise orbite pour les remettre sur le bon chemin. La technologie sera prête à l’emploi dans les 18 mois à venir. Le De-Orbiter de la startup, un vaisseau spatial robotique, amarre les satellites en mauvaise...

Jss News | High-Tech

Sept millions d’usagers moscovites et de touristes de la capitale russe utilisent quotidiennement un Wi- Fi à haut débit « Made in Israël » dans les célèbres métros de Moscou. Le fournisseur du métro est l'israélien RADWIN qui fournit des systèmes de haut débit sans fil sous 6 GHz qui permettent aux opérateurs et aux fournisseurs de services de connecter leurs abonnés dans le monde entier. Qu'...

Ilan Friedman (Tel Aviv) | High-Tech

En quelques années, theHIVE est devenu l’accélérateur de référence pour les entrepreneurs immigrants en Israël les plus brillants. Des délégations étrangères (France, Corée, Japon, etc) viennent régulièrement pour étudier le modèle israélien et le reproduire ailleurs. Ce programme offre aux participants l’accès à: -Un haut niveau de parrainage de la part d’entrepreneurs et d’investisseurs...

Leslie Maarek | High-Tech

Plus de 1400 découvertes et inventions ont été répertoriées au cours des deux dernières années. Selon les données publiées mardi par le Bureau central de la statistique, les institutions de recherche israéliennes ont connu une hausse de 20% du nombre de leurs découvertes et autres inventions en 2012 et 2013 par rapport à l'enquête précédente réalisée pour la période 2010 et 2011. Au total c...

Avner Myers | High-Tech

Un pirate israélien « white Hat » [chapeau blanc : un expert en sécurité informatique], a découvert une faille de sécurité sérieuse chez Gmail qui aurait permis aux pirates d’accéder aux comptes des utilisateurs et à tous les services qui requièrent une authentification Google. Hafif a découvert la vulnérabilité du système, l’a étudié, l’a testé avec succès et a informé Google. Google lui a ...

Times of Israel | High-Tech

Quelque chose qui ressemble à une canette de soda pourrait être la réponse israélienne high-tech au réseau de tunnels que le Hamas a créé à Gaza. Un capteur connu comme un « géophone » peut détecter des mouvements souterrains basés sur des bruits, a fait savoir la société Elpam Electronics. Celle-ci affirme que le géophone est capable de trouver l’emplacement d’une personne pouvant ramper aussi...

Times of Israel | High-Tech

Un peu plus de cinq ans après son lancement, le site de locations entre particuliers Airbnb, non-inventé en Israël (un raté des startupistes israéliens car ce concept est tellement adapté aux mentalités du pays !) assure avoir franchi la barre des 10 millions de voyageurs hébergés. Ce site (concept né de Airbed & Breakfast - littéralement matelas gonflable et petit déjeuner) est très popula...

Ilan Friedman (Tel Aviv) | High-Tech

Le secteur des applications de messagerie instantanée, dans lequel Israël est très actif, est en plein boom et fait l'objet d'un combat acharné entre les plus grands éditeurs de la planète. Facebook compte bien en manger un gros morceau et a mis les moyens. ISRAËL. L’application de messagerie WhatsApp, récemment rachetée par Facebook pour un montant astronomique, est désormais interdite d’ut...

IsraelValley Desk | High-Tech