Jun 19

ISRAELVALLEY - LANCEMENT DE LA LIAISON AIR FRANCE TEL-AVIV MARSEILLE LE 5 SEPTEMBRE. Le Rabbi de Loubavitch peut lui être satisfait d'Air France: David Price est le seul pilote Habad au monde

Authors picture

IsraelValley Desk | Économie

Headline image

A partir du 5 septembre, Air France reliera trois fois par semaine, les mercredi, samedi et dimanche, l’aéroport de Marseille-Provence à l’aéroport Ben Gourion de Tel Aviv. Les vols opérés en Airbus A320 partiront début septembre le mercredi de Marseille à 14h10 avec arrivée à Tel Aviv à 18h55, les samedi et dimanche, à 7h20 avec arrivée à Tel Aviv à 12h0. Les vols retour partiront de Tel Aviv le mercredi à 20h05 avec arrivée Marseille à 23h35 et les samedi et dimanche à 13h15 avec arrivée à 16h45.

Si Air France ajoute cette liaison depuis sa base provinciale de Marseille, elle en supprime d’un autre côté quatre autres depuis la cité phocéenne également début septembre, vers Barcelone, Bâle-Mulhouse, Beyrouth et Düsseldorf.

Pour rappel, Air France relie déjà Tel Aviv depuis Paris CDG (2 vols quotidiens) en concurrence cette fois avec les compagnies israéliennes El Al et Arkia.

Joël Ricci

ISRAELVALLEY PLUS
Le Rabbi de Loubavitch peut être heureux de l’attitude d’Air France. David Price est le seul pilote Habad au monde.
Dans le cockpit d’un Airbus 330 d’Air France, environ une heure après le décollage, lors d’un vol entre Paris et le Sénégal, avec l’avion volant sur pilote automatique, le pilote, lui, termine d’étudier ses deux portions quotidiennes du Houmach et du Tanya. Il prend ensuite son micro : « bonjour ! C’est votre capitaine qui vous parle. J’espère que vous appréciez le vol… ». David Price, 47 ans, a la particularité d’être le seul pilote Habad au monde. Natif de Paris, l’initiation de Price au monde de l’aviation a commencé alors qu’il était enfant. Tard, un soir, le père de David, alors âgé de six ans, l’a réveillé pour qu’il regarde le premier atterrissage habité sur la lune. Pendant des années, le garçon a rêvé d’être astronaute.

L’initiation de Price au monde du judaïsme traditionnel est venue plus tard. Il avait onze ans lorsqu’il rentra pour la première fois dans une synagogue. C’était lors de la guerre du Kippour. Les informations effrayantes ont poussé des juifs du monde entier, comme la mère de Price, à montrer leur solidarité avec les juifs d’Israël. Assez rapidement, la mère du garçon (ses parents avaient divorcé quelques années plus tôt) commença à devenir pratiquante et décida de donner à son fils une éducation juive, ce qu’elle fit avec l’aide de Habad à Paris. Price a visité le Rabbi de Loubavitch à deux reprises alors qu’il était adolescent, la première fois avec sa mère, la seconde avec un groupe d’adolescents en visite chez le Rabbi. Les visites ont été des expériences mémorables et ont exercé une profonde impression sur le jeune Price.

Après avoir obtenu son diplôme d’études secondaires, David s’inscrit dans l’école de pilote de Toulouse. Cinq ans plus tard, il devient copilote, et dix ans plus tard, avec deux milles heures de vol à son actif, il obtient ses ailes de pilote. Ces dix dernières années, Price a été un pilote transatlantique, volant de longues routes, qui lui laissent, selon ses propres mots, « tout le temps de s’émerveiller de la création d’Hashem ». Père de trois enfants, Price prend souvent sa femme et ses filles en voyage aux Etats-Unis, et sa famille aime le voir assis aux commandes.

Il n’est pas toujours facile d’être un pilote observant dit Price, qui admet devoir constamment lutter pour ses droits religieux. La loi française donne aux pilotes plusieurs jours de repos et Price les utilise tous pour les Shabat et les fêtes juives. Malgré cela, il fait toujours attention de vérifier et d’être certain qu’il ne s’est pas vu assigner par erreur un vol pendant Shabat. Il prend également soin d’éviter des vols qui doivent décoller avant 10h du matin, lui laissant le temps de faire sa prière du matin au sol.

Ce n’est pas un choix de carrière pratique ou idéal pour un juif observant, reconnaît-il. Mais passer la majorité de son temps dans le ciel lui laisse tout le loisir de réfléchir aux questions spirituelles ou existentielles. Interviewé durant la pire interruption de vols qui a récemment paralysé le ciel européen à cause des cendres volcaniques, le pilote hassidique a déclaré que cette situation lui a servi de rappel utile : « une éruption de cette ampleur n’est plus apparue depuis de longues décennies. Je ne doute pas qu’il s’agisse d’un signe d’Hashem, pour nous rappeler de ne pas prendre comme un fait acquis que le ciel nous est ouvert. »

« En outre, une chose étonnante qui est arrivée suite à l’éruption », dit le pilote, incapable de résister à cette pensée, « des milliers de juifs n’ont pas volé Shabat… »—

Source: http://www.air-journal.fr/2012-06-18-air-france-lance-une-liaison-marseille-tel-aviv-551110.html

REPORTAGE. ISRAELVALLEY. Hier s’est tenue toute l’après-midi une conférence à l'hôtel David Intercontinental mettant en relation de nombreuses entreprises Allemandes avec des personnalités et d’autres entreprises Israéliennes. La conférence "Made In Germany" célébrait hier 50 ans de relation Israélo-allemande dans le secteur industriel et économique. Étaient au rendez-vous les entreprises in...

Félicien Guilbaud. | Économie

Dans le contexte politique actuel entre la Turquie et Israël, c'est vraimentétonnant. En raison de coûts de production 40% moins chers qu'en Israël, le Groupe Hamat, qui fabrique des produits sanitaires (robinets, douches), a annoncé la construction d'une nouvelle usine à 40 kilomètres de Izmir en Turquie. Une Joint Venture (à majorité israélienne) avec des Turcs a été mise en place pour le...

IsraelValley Desk | Économie

La banque d’Israël va introduire un nouveau billet de 200 shekels qui sera mis en circulation début 2016. Il sera bleu et affichera l’image du poète israélien Nathan Alterman. Ce sera le deuxième d’une série de quatre nouveaux billets de banque. Le premier, le billet vert de 50 shekels affichant le poète Shaul Tchernikhovsky, est entré en circulation en 2014. Les nouveaux billets de banque ...

JerusalemPlus. | Économie

Les découvertes successives d’importants gisements de gaz naturel au large des côtes israéliennes depuis 2009 modifient profondément le mix énergétique israélien. Alors qu’Israël ne disposait d’aucune ressource naturelle, en dehors du modeste gisement de gaz de Yam-Téthys, le pays bénéficie désormais d’une réserve d’environ 1000 Milliards de mètres cube (soit 35 TCF) sans compter les très r...

Business France (Tel Aviv) | Économie

AGROCHIMIE. Le nombre de firmes Chinoises qui rachetaient des entreprises israéliennes pour des montants de plus de cinquante millions de dollars étaient encore il y a quelques années une grande rareté. Aujourd'hui, cela fait partie intégrante de la scène classique du monde des affaires israélien. Sichuan Hebang Corporpation, listé au Shanghai Stock Exchange pour $3.6 Milliards de capitali...

Ilan Rosenthal | Économie

SPÉCIAL. Israël n'a rien à craindre de la crise financière en Grèce ; l'exposition de l’économie israélienne à la dette grecque est minime. Après le premier vent de panique qui a soufflé sur la Bourse de Tel Aviv, les opérateurs israéliens ont repris leurs esprits : l’exposition d’Israël à la crise grecque est quasiment nulle, le commerce entre les deux pays est réduit, et les touristes is...

Jacques Bendelac | Économie

Pékin a investi plus de 3,7 millions d’euros dans des compagnies israéliennes l’an dernier. Les échanges commerciaux entre la Chine et Israël ont explosé en 2014, a rapporté le quotidien israélien Haaretz, insistant sur la hausse des investissements par Pékin dans l’économie israélienne. « Les entrepreneurs chinois investissent de plus en plus dans l’économie israélienne », a affirmé Micki Shap...

i24News | Économie

La station de radio ultra-orthodoxe « Kola Chai Radio » a commandé un sondage riche d’enseignements : 76% des femmes ultra-orthodoxes ont un emploi ((57% sont salariées à plein temps, 31% travaillent à temps partiel et 12% sont indépendantes) Dans 42% des familles ultra-orthodoxes, la femme est la seule à travailler. Dans 34%, mari et épouse travaillent tous les deux. Dans 12% des cas, seul ...

IsraelValley Desk | Économie

En 2014 la croissance de l'export vers la Grèce a été exceptionnelle : +77%. Le chiffre global de l'export d'Israël vers la Grèce reste finalement assez modeste : $448 Millions. La Grèce ne représente pas un marché important pour les exportateurs israéliens. Ce pays ne fait pas partie des premiers pays de destination des produits israéliens (N°25). Le secteur chimique est le seul qui se retrouv...

Ilan Rosenthal (Tel Aviv) | Économie

Avant la trêve estivale, une pluie de records s’abat sur l’économie d’Israël : beaucoup de bons chiffres, mais aussi plusieurs écueils à éviter. Ce sont des vacances studieuses qui attendent le ministre israélien des Finances, Moshé Kahlon ; dès la rentrée d’octobre, il devra présenter à la Knesset son budget pour 2015 et 2016. Comme pour l’aider dans sa tâche, l’économie du pays accumule le...

Jacques Bendelac | Économie

Le journal Le Monde a publié le classement mondial des firmes internationales les plus attractives pour les étudiants. Google, très active en Israël, est classée en numéro 1. Pratiquement toutes les firmes du haut du tableau ont une belle implantation en Israël : PwC, Ernst & Young, Deloitte, KPMG, Microsoft, Apple, BMW, Samsung, GE, Shell, ExxonMobil, Volkswagen, Ford, General Motors, Toyota, ...

Ilan Rosenthal (Tel Aviv) | Économie

Le mois prochain, les 700 premiers propriétaires pourront prendre possession de leur nouvel appartement. Prix moyen: 100.000 dollars un cinq pièces. Flambant neuf, la ville nouvelle de Rawabi somnole sous le soleil de l’été. Achevée il y a un an et demi, son inauguration a dû être reportée pour des « raisons administratives » : les promoteurs palestiniens viennent seulement d’obtenir des a...

Jacques Bendelac | Économie

En Israël, la crise en Grèce est peu commentée car les conséquences potentielles sur l'économie du pays sont faibles. Les banques israéliennes ont anticipé cette situation anxiogène pour les européens. Sortie où pas de la zone euro les banquiers de l'Etat Hébreu se sentent malgré tout étrangers à la crise. Seule la bourse de Tel Aviv reste attentive à la dette de la Grèce. ANNONCE DE CE JOU...

IsraelValley Desk | Économie

Yitzhak Herzog, a demandé cette semaine au président de la Knesset, Youli Edelstein, que le parlement ait la prérogative de prendre des décisions au sujet des réserves de gaz naturel israéliennes, et non pas le gouvernement. Le leader du Camp sioniste a affirmé que sa demande est soutenue par l’ensemble des partis formant l’opposition. Plus tôt jeudi, le cabinet de sécurité a décidé que l...

IsraPresse | Économie

Le ministre des Finances veut favoriser l'entrée de nouveaux acteurs. Après avoir réussi à restructurer le marché des télécoms israéliens voilà trois ans, un « big bang » qui a permis au consommateur de diviser par deux à trois sa facture de mobile, Moshé Kahlon parviendra-t-il à réformer le secteur bancaire ? Une chose est sûre : l'homme à qui le Premier ministre Benyamin Netanyahu a donné...

Nathalie Hamou (Les Echos) | Économie