Jun 19

ISRAELVALLEY - LANCEMENT DE LA LIAISON AIR FRANCE TEL-AVIV MARSEILLE LE 5 SEPTEMBRE. Le Rabbi de Loubavitch peut lui être satisfait d'Air France: David Price est le seul pilote Habad au monde

Authors picture

IsraelValley Desk | Économie

Headline image

A partir du 5 septembre, Air France reliera trois fois par semaine, les mercredi, samedi et dimanche, l’aéroport de Marseille-Provence à l’aéroport Ben Gourion de Tel Aviv. Les vols opérés en Airbus A320 partiront début septembre le mercredi de Marseille à 14h10 avec arrivée à Tel Aviv à 18h55, les samedi et dimanche, à 7h20 avec arrivée à Tel Aviv à 12h0. Les vols retour partiront de Tel Aviv le mercredi à 20h05 avec arrivée Marseille à 23h35 et les samedi et dimanche à 13h15 avec arrivée à 16h45.

Si Air France ajoute cette liaison depuis sa base provinciale de Marseille, elle en supprime d’un autre côté quatre autres depuis la cité phocéenne également début septembre, vers Barcelone, Bâle-Mulhouse, Beyrouth et Düsseldorf.

Pour rappel, Air France relie déjà Tel Aviv depuis Paris CDG (2 vols quotidiens) en concurrence cette fois avec les compagnies israéliennes El Al et Arkia.

Joël Ricci

ISRAELVALLEY PLUS
Le Rabbi de Loubavitch peut être heureux de l’attitude d’Air France. David Price est le seul pilote Habad au monde.
Dans le cockpit d’un Airbus 330 d’Air France, environ une heure après le décollage, lors d’un vol entre Paris et le Sénégal, avec l’avion volant sur pilote automatique, le pilote, lui, termine d’étudier ses deux portions quotidiennes du Houmach et du Tanya. Il prend ensuite son micro : « bonjour ! C’est votre capitaine qui vous parle. J’espère que vous appréciez le vol… ». David Price, 47 ans, a la particularité d’être le seul pilote Habad au monde. Natif de Paris, l’initiation de Price au monde de l’aviation a commencé alors qu’il était enfant. Tard, un soir, le père de David, alors âgé de six ans, l’a réveillé pour qu’il regarde le premier atterrissage habité sur la lune. Pendant des années, le garçon a rêvé d’être astronaute.

L’initiation de Price au monde du judaïsme traditionnel est venue plus tard. Il avait onze ans lorsqu’il rentra pour la première fois dans une synagogue. C’était lors de la guerre du Kippour. Les informations effrayantes ont poussé des juifs du monde entier, comme la mère de Price, à montrer leur solidarité avec les juifs d’Israël. Assez rapidement, la mère du garçon (ses parents avaient divorcé quelques années plus tôt) commença à devenir pratiquante et décida de donner à son fils une éducation juive, ce qu’elle fit avec l’aide de Habad à Paris. Price a visité le Rabbi de Loubavitch à deux reprises alors qu’il était adolescent, la première fois avec sa mère, la seconde avec un groupe d’adolescents en visite chez le Rabbi. Les visites ont été des expériences mémorables et ont exercé une profonde impression sur le jeune Price.

Après avoir obtenu son diplôme d’études secondaires, David s’inscrit dans l’école de pilote de Toulouse. Cinq ans plus tard, il devient copilote, et dix ans plus tard, avec deux milles heures de vol à son actif, il obtient ses ailes de pilote. Ces dix dernières années, Price a été un pilote transatlantique, volant de longues routes, qui lui laissent, selon ses propres mots, « tout le temps de s’émerveiller de la création d’Hashem ». Père de trois enfants, Price prend souvent sa femme et ses filles en voyage aux Etats-Unis, et sa famille aime le voir assis aux commandes.

Il n’est pas toujours facile d’être un pilote observant dit Price, qui admet devoir constamment lutter pour ses droits religieux. La loi française donne aux pilotes plusieurs jours de repos et Price les utilise tous pour les Shabat et les fêtes juives. Malgré cela, il fait toujours attention de vérifier et d’être certain qu’il ne s’est pas vu assigner par erreur un vol pendant Shabat. Il prend également soin d’éviter des vols qui doivent décoller avant 10h du matin, lui laissant le temps de faire sa prière du matin au sol.

Ce n’est pas un choix de carrière pratique ou idéal pour un juif observant, reconnaît-il. Mais passer la majorité de son temps dans le ciel lui laisse tout le loisir de réfléchir aux questions spirituelles ou existentielles. Interviewé durant la pire interruption de vols qui a récemment paralysé le ciel européen à cause des cendres volcaniques, le pilote hassidique a déclaré que cette situation lui a servi de rappel utile : « une éruption de cette ampleur n’est plus apparue depuis de longues décennies. Je ne doute pas qu’il s’agisse d’un signe d’Hashem, pour nous rappeler de ne pas prendre comme un fait acquis que le ciel nous est ouvert. »

« En outre, une chose étonnante qui est arrivée suite à l’éruption », dit le pilote, incapable de résister à cette pensée, « des milliers de juifs n’ont pas volé Shabat… »—

Source: http://www.air-journal.fr/2012-06-18-air-france-lance-une-liaison-marseille-tel-aviv-551110.html

Israël figure dans le top 4 mondial des pays où il fait bon élever ses enfants, d’après le rapport annuel publié par InterNations, un réseau d’aide aux expatriés. Établi sur des critères précis notés par des familles expatriées – l’existence et la diversité des structures d’accueil pour la petite enfance et des établissements d’éducation, le coût de ces structures, la qualité de l’éducation et ...

Israelvalley et IsraPresse | Économie

Le logiciel de navigation, créée par des Israéliens, propose d'éviter les quartiers palestiniens de Jérusalem-Est. La mairie dénonce une « partition » scandaleuse de la ville, censée être unifiée depuis 1967. Le Figaro (Copyrights) : "Le logiciel de navigation GPS Waze, devenu l'un des symboles de la réussite israélienne dans le domaine des nouvelles technologies, agace le maire de Jérusalem...

IsraelValley Desk | Économie

Le volume global des échanges commerciaux entre le Maroc et Israël a doublé sur les sept premiers mois de l’année. Il est passé de 10,9 millions de dollars de janvier à juillet 2014 à plus de 21 millions de dollars pour la même période en 2015. Le Maroc poursuit discrètement sa normalisation économique avec Israël. Les manifestations de certaines ONG hostiles à l’Etat hébreu n’ont pas réussi...

Yabiladi.com | Économie

Convoquée en séance extraordinaire ce mercredi, la Knesset adopte en première lecture le projet de loi de finances pour l’exercice 2015 et 2016. Officiellement, les députés israéliens sont en vacances jusqu’au 12 octobre prochain ; ce qui n’a pas empêché leur agenda d’être bousculé par des préoccupations budgétaires. Cette semaine, la Knesset a été convoquée pour deux sessions extraordinaire...

Jacques Bendelac | Économie

La découverte par le groupe italien ENI du « plus grand gisement offshore de gaz naturel, en Méditerranée, au large des côtes égyptiennes », pourrait rebattre les cartes du secteur énergétique dans la région. D'évidence, la nouvelle, tombée dimanche dernier, constitue un coup dur pour l'Etat hébreu qui était à la veille d'adopter définitivement une « feuille de route » sur son secteur gazier. ...

Nathalie Hamou (Les Echos) | Économie

Électricité, essence, allocations, etc. : tour d’horizon des grands changements en Israël au 1er septembre, mais aussi de ce qui reste inchangé. En Israël, la « rentrée » de septembre n’en est pas vraiment une : certes, les élèves retrouvent le chemin de leurs écoles, mais c’est tout. La véritable rentrée économique et politique aura lieu à la fin des fêtes juives de Rosh Hashana, Kippour et...

Jacques Bendelac | Économie

C'est la rentrée ! Vous revenez sans doute de vacances estivales et vous n'avez pas suivi l'actualité économique en Israël: en voici un récapitulatif. Les mois de juillet et août ont été chargés pour l'économie israélienne : préparation du budget 2016, accord-cadre sur le gaz, menaces de grève générale, retombées de l'accord grec, coup de sirocco, etc. Pour vous aider à vous remettre à jour,...

Jacques Bendelac | Économie

Les travaux pour construire le plus grand lac artificiel d’Israël ont commencé, selon le site israélien Ynet. Il sera construit à Beer-Sheva dans le sud d’Israël et occupera un espace de 90 dounams. Le lac sera rempli d’eau fourni par une usine de traitement de l’eau et différents poissons y vivront. D’autres installations aquatiques seront construites, de même qu’une série de cafés et restaura...

i24News | Économie

Le ministère des Affaires étrangères a organisé mardi 25 août une session de rendez-vous de 15 minutes entre quelques centaines de PME et les 169 ambassadeurs de France réunis à Paris. L'Ambassadeur de France en Israël était présent. Une quinzaine d'entreprises Françaises avaient souhaité le rencontrer. Selon des informations IsraelValley, les contacts entre Patrick Maisonnave et les entreprene...

Dan Rosh (Rehovot) | Économie

Acheter un congélateur, un lecteur DVD ou une télé LCD devrait coûter beaucoup moins cher aux israéliens dans les prochaines années, suite à un accord approuvé par les pays de l’Organisation Mondiale du Commerce qui vise à supprimer ou à réduire les taxes sur plus de 200 produits électroniques. L’entente signée par 54 pays, y compris Israël, est la première coupe tarifaire en 18 ans d’existe...

Dan Birenbaum | Économie

La journaliste Anaïs Lerévérend décrypte les phénomènes de mode qui se développent en Israël et leurs enjeux économiques (site Fashionmag). Comment prendre le « pouls mode » d’une ville ? Il règne en tout cas à Tel-Aviv une impression qu’il s’y passe quelque chose, qu’une culture mode est en train de se façonner. Si, dans la rue, le phénomène n’est pas encore perceptible au premier coup d’oe...

IsraelValley Desk | Économie

La récente situation économique a rappelé à Israël que peu importe ce qu'il pourrait faire, son destin économique ne lui appartient pas tout à fait. Les baisses de la Bourse de Tel Aviv ont suivi celles des marchés mondiaux. Sa piètre performance au deuxième trimestre a été principalement le résultat d'une économie mondiale sur le déclin, qui a rendu le shekel élevé, ses exportations moins c...

(A.H) Ariel Aviv | Économie

Ce mardi le Tel Aviv 25 Index est monté de 2.58%, le Tel Aviv 100 Index a progressé de 2.92%, et le BlueTech Index (technologies) est monté de 3.33%. David Ilouz : "Écrans verts mais optimisme prudent : la bourse de Tel Aviv semble avoir repris du poil de la bête ce mardi et la tendance est à la hausse après l'effondrement de ces derniers jours. Les indicateurs boursiers ont augmenté de 1,...

IsraelValley Desk | Économie

En France, Heinz est presque synonyme de ketchup, mais Israël a retiré à la marque le droit d’appeler « Ketchup » son produit – et devrait le qualifier « d’assaisonnement à la tomate ». Le ministère de la Santé a jugé que le produit de marque Heinz ne contient pas suffisamment « solides de tomate » pour être étiqueté comme ketchup. JSS News :"La décision est le résultat d’une campagne de lob...

Jérémyah Albert | Économie

De Dubaï à Tel Aviv ou Anvers, les diamantaires s'inquiètent : leurs pierres ne se vendent plus. Et la chute des prix qui en découle se fait particulièrement sentir sur les pierres taillées. Depuis près de 25 ans déjà, les diamants taillés mis en vente sont bien plus nombreux que les pierres achetées par les consommateurs. Et cette tendance n'a fait que s'amplifier au début des années 2000. ...

IsraelValley Desk | Économie