Jun 18

ISRAELVALLEY – "CONTRAT DU SIÈCLE": la Compagnie israélienne d'Électricité signe un contrat qui va garantir son approvisionnement en énergie au cours des 15 années à venir.

Authors picture

Jacques Bendelac, à Jérusalem | Économie

Headline image

C’est sans doute le plus gros contrat jamais signé en Israël: la Compagnie israélienne d’Electricité vient d’entériner le contrat signé avec les groupes Delek Energy et Nobel Energy, qui exploitent les puits de gaz découverts au large des côtes israéliennes. Cette transaction, qui est évaluée à 20 milliards de dollars, va garantir à Israël un approvisionnement régulier de gaz au cours des quinze prochaines années. Ce méga-contrat fera aussi oublier le “scandale” du gaz égyptien qui avait provoqué une pénurie de gaz en Israël. Dorénavant, Israël pourra réduire ses achats en produits énergétiques plus chers (comme le mazout) qui lui étaient nécessaires pour produire son électricité, et les remplacer par du gaz.

Un méga-contrat

Après plusieurs années de négociations, la Compagnie nationale d’Electricité a signé en fin de semaine dernière un accord gazier avec les deux sociétés qui exploitent le puits “Tamar” situé en pleine mer méditerranée, au large de Haïfa: le groupe israélien Delek Energy, contrôlé par Itzhak Techouva, et la compagnie américaine Nobel Energy. Ce contrat de 20 milliards de dollars, étalé sur 15 ans, va permettre à Israël de produire son électricité à partir du gaz, et donc d’abandonner les autres sources d’énergie plus polluantes et importées à des prix plus fluctuants. Dans le contrat définitif, l’indexation du prix du gaz a été revue à la baisse, ce qui permettra aussi à la Compagnie d’Electricité de réaliser d’importantes économies.

Les immenses gisements de gaz découverts en Méditerranée, et dont “Tamar” sera le premier à être exploité, assureront à l’économie israélienne un approvisionnement régulier au cours des prochaines décennies. Certes, le gaz naturel ne jaillira de Tamar qu’en avril 2013: pour éviter une rupture des approvisionnements au cours des dix prochains mois, un nouveau puits vient d’être mis en service au large d’Ashkelon et le gaz a commencé à être injecté dans le gazoduc à destination des raffineries israéliennes. Ce nouveau gisement, dit Pinnacles-1, remplacera progressivement le seul puits en fonctionnement (“Yam-Téthys”) mais qui est en train de s’épuiser.

La transition de l’été

Le risque de rupture des approvisionnements en gaz d’Israël est donc repoussé de plusieurs mois grâce à la mise en service du puits Pinnacles-1: celui-ci se trouve à 25 kilomètres au nord-ouest des côtes d’Ashkelon et le gaz est extrait d’une profondeur de 1.850 mètres sous la mer. Le coût du forage de Pinnacles-1 s’élève à 105 millions de dollars (85 millions d’euros) et il garantira les besoins en gaz d’Israël pendant la période de l’été qui voit, généralement, la consommation en énergie augmenter. Les groupes Delek et Nobel, qui sont aussi propriétaires de ce puits, estiment que les réserves de Pinnacles-1 sont estimées à 1,3 milliard de mètres cube (BCM).

Le forage du puits Pinnacles-1 a été réalisé dans un délai record de trois mois, soit un mois d’avance sur les prévisions. Les analystes estiment que la fourniture de gaz du puits Pinnacles-1 permettra à l’économie israélienne d’économiser 650 millions de shekels (130 millions d’euros) durant les mois de juillet à octobre prochain. En revanche, la Compagnie nationale d’Electricité a prévenu que le risque de coupures de courant durant l’été n’est pas écarté. Pour les experts en énergie, le nouveau puits Pinnacles, qui vient d’être mis en service, ne résoudra qu’une partie de la pénurie, ce qui ne pourra pas se traduire par une baisse des prix pour le consommateur.

Le scandale du gaz égyptien

La mise en service des puits israéliens, d’abord Pinnacles-1 et ensuite Tamar, devrait faire oublier le “scandale” du gaz égyptien. On se souvient qu’à la chute du président Hosni Moubarak, les fournitures de gaz avaient été complètement interrompues, obligeant le gouvernement israélien à recourir à d’autres sources d’énergie plus coûteuses. Les pertes pour l’économie israélienne (entreprises et consommateurs) ont été estimées jusqu’à 15 milliards de shekels (soit 3 milliards d’euros).

Le “scandale” du gaz égyptien réside dans le fait que le contrat israélo-égyptien ne prévoyait aucune garantie d’approvisionnement et ne permettait aucun mécanisme de diversification énergétique; de même, gouvernement israélien n’avait exigé aucun dispositif d’indemnisation en cas de rupture unilatérale des approvisionnements. Aujourd’hui, des voix s’élèvent en Israël contre l’exclusivité que le gouvernement israélien accorde aux groupes Delek et Nobel pour fournir du gaz à Israël: il est vrai que le puits Tamar sera le plus grand monopole de l’économie israélienne.

Jacques Bendelac (Jérusalem)

Avec des partenaires de premier plan, Herez (gestion de patrimoine) se prépare à lancer un évènement majeur en Juillet 2017 à Tel Aviv. IsraelValley sera le partenaire média de cet évènement. Avec un milliard d’euros d’actifs financiers conseillés, Herez est un des leaders français indépendants de la Gestion de patrimoine, de la Gestion de Fortune et du Family Office. Élu...

Eyal Aviv (Kikar hamedina) | Économie

1. La police Israélienne a arrêté mardi plusieurs membres d'un gang spécialisé dans le vol d'informations relatives aux cartes de crédit, ces individus, tous des résidents étrangers en provenance de Roumanie, installaient des équipements électroniques sur les distributeurs ATM dans le but de voler des informations et des mots de passe. 2. Le magazine Forbes a publié sa liste des m...

IsraelValley Desk | Économie

Binyamin Netanyahou est en Chine avec une importante délégation à l’occasion du 25e anniversaire de l’instauration de relations diplomatiques entre Pékin et Jérusalem. Dans le cadre de ce séjour, il a rencontré 11 patrons des coopératives les plus importantes de Chine dont certaines investissent déjà en Israël. Netanyahou a souligné que ces investissements chinois en Israël ...

IsraelValley Desk | Économie

Le secteur des importations de voitures en Israël présente peu de concurrence et des marges bénéficiaires exceptionnelles, selon l’économiste en chef du ministère des Finances. Les achats de véhicules neufs ont progressé depuis 2007 et les 12 importateurs de véhicules ont accumulé un bénéfice global de 14,1 milliards de NIS entre 2007-2014, soit une moyenne annuelle de 1,6 mill...

IsraelValley Desk | Économie

Israël lorgne sur le potentiel d'expansion commerciale constitué par les pays africains: l'Afrique ne représente aujourd'hui que 2% de son commerce extérieur, de même que l'État hébreu cherche à s'assurer du soutien des pays africains dans les institutions internationales. Israël et la Banque mondiale (BM) prévoient d'étendre la coopération dans les domaines de l'eau, de la cyber...

IsraelValley Desk | Économie

Surprise pour les analystes qui n'en reviennent pas. Selon des chiffres publiés par les Autorités à Jérusalem, Israël a investi plus de deux milliards de dollars au Mexique l'an dernier. L’économie du Mexique a été classée douzième parmi les économies mondiales avec un produit intérieur brut 1 788 milliards $, mesuré en parité de pouvoir d'achat. Le Mexique possède une écon...

IsraelValley Desk | Économie

"L’économie israélienne a progressé de 4% en 2016, dépassant les taux d’autres pays Etats membres de l'OCDE dont la moyenne est de 1,7% de croissance", a déclaré jeudi, le Bureau central de statistique israélien. La croissance du produit national brut d’Israël se situait à 2,5% en 2015 et 3,2% en 2014. Le secteur des affaires du pays a connu 4,2% de croissance en 2016 par rapp...

IsraelValley Desk | Économie

Seuls 47% des consommateurs ont tendance à vérifier systématiquement leur ticket de caisse. 55% du public pense que les entreprises ne les traitent pas de manière équitable. Selon une enquête menée par l’Autorité internationale des consommateurs à l’occasion de la Journée internationale du consommateur, il apparaît que 77% des clients de supermarchés ayant regardé leur ticke...

IsraelValley Desk | Économie

Le 23 mars prochain le "Gindi Fashion Mall", premier centre commercial de Tel Aviv dédié entièrement à la mode, va ouvrir ses portes au public. Pour la mode, en plus de H&M ET Zara (Femme, Homme et enfant) qui vont y ouvrir leur Flag Store, on peut noter la présence du premier magasin COS d’Israël ou encore de Lacoste, Longchamps et Calvin Klein. (https://happyintlv.net) Zara est la ...

IsraelValley Desk | Économie

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a rencontré le PDG d'Intel, Brian Krzanich, et les fondateurs de Mobileye, Prof. Amnon Shashua et Ziv Aviram, au bureau du Premier ministre à Jérusalem. Le ministre de l'Économie, Eli Cohen, a également assisté à la réunion.   Le Premier ministre Netanyahu : "C'est la fête pour l'économie israélienne et pour Jérusalem. Israël devient rapide...

Aharon Kahn | Économie

L'action Mobileye a bondi de 28,3% ce soir à Wall Street à 60,6 $ par action, après une ouverture à +30,12% - c'est le plus haut niveau depuis Août 2015 - suite à l'annonce de son acquisition par Intel à un prix de $15,3 milliards, la plus importante transaction de l'histoire de l'économie israélienne. Le cours de l'action Intel a quant à lui chuté de 2,2% à 35,1 $ l'action. ...

Aharon Kahn | Économie

AFP – Le géant américain des puces électroniques Intel a décidé de se renforcer dans le secteur de la voiture autonome avec le rachat annoncé lundi de Mobileye, société israélienne spécialisée dans les systèmes anti-collisions, pour plus de 15 milliards de dollars. L'opération chiffrée approximativement à 15,3 milliards de dollars (14,3 milliards d'euros) par Intel est prés...

IsraelValley Desk | Économie

Le ministre des Finances Moshe Kahlon (Kulanu) a déclaré samedi soir qu’il prévoit de réduire les impôts dans un avenir proche. «Nous sommes sur le point de baisser les impôts », a déclaré Kahlon dans une interview avec Channel 2. «Nous devons donner de l’argent aux secteurs les plus faibles de la société. » «Nous voyons des changements dans le marché de l’immobilier...

IsraelValley Desk | Économie

Soulagement pour Michael Golan et ses partenaires. Michal Halperin, patronne de la Commission Antitrust, donne son feu vert au rachat de Golan Telecom par Electra Consumer Products. La transaction est estimée à $94.9 million selon The Marker. Electra Consumer Products fait partie de Elco Holdings Ltd, l’un des plus grands groupes industriels israéliens. Elco dispose de plusieurs centres...

Eyal Koren | Économie

Le maire Yitzhak Halevy : «Cet accord va nous faire marcher vers l'indépendance économique". Le gouvernement et l’Autorité des Terres d'Israël ont signé un accord avec la municipalité d’Eilat, dans le but d'augmenter le rythme de la construction dans la ville, de manière à en doubler la superficie. Selon l'accord, 18,372 unités de logement dans neuf nouveaux quartiers, ainsi qu...

Aharon Kahn | Économie