Jun 17

ISRAELVALLEY - PLONGÉE DANS L'UNIVERS DES CRÈCHES CLANDESTINES DE TEL-AVIV.

Authors picture

IsraelValley Desk | News

Headline image

Locaux abandonnés, appartements vides ou logements de mères au foyer : en Israël, les enfants d’immigrés n’ont pas accès aux crèches publiques : voilà le constat que rapporte Slate.fr. Pour éviter à leurs enfants de trainer dans les rues, des mamans immigrées, la plupart du temps Nigérianes et Ghanéennes, ouvrent des crèches clandestines. Aujourd’hui, Tel-Aviv abrite une cinquantaine de ces crèches. La première motivation pour ces femmes : l’argent. Chaque enfant leur rapporte environ 100 dollars (80 €) par mois. Une véritable aubaine pour les parents puisque ces crèches les gardent de 6h30 à 19h et qu’une crèche publique coûte environ 500 dollars (400 €) par mois.

Quand une de ces femmes est interrogée, elle plaide pour son action, alors que bons nombres de voisins et de locaux souhaiteraient voir la crèche fermée : «mon projet est socio-humanitaire. J’apporte un service de qualité aux enfants de réfugiés qui ne sont pas aidés par la municipalité. Aidez-moi à leur offrir un mode de garde adapté. Prêtez-moi un local même délabré, je pourrais le rénover, mais sachez que je ne pourrais pas fermer et laisser les enfants à la rue» a déclaré Fayda, congolaise réfugiée politique.

Un manque critique d’hygiène et de matériel adapté
« Les parents sont souvent en survie et ils laissent leurs enfants dans ces lieux précaires sans trop pouvoir réfléchir aux conséquences», explique Tamar Shwartz, directrice du centre municipal d’information de l’association Mesila. Depuis douze ans, cette association collabore avec la mairie de la capitale israélienne afin de venir en aide aux crèches clandestines : «Ici c’est vraiment la jungle, si nous n’étions pas là pour surveiller tout ça, je pense que ça serait vraiment plus désastreux ».

Il y a peu, deux enfants sont morts par négligence dans l’une de ces crèches. Un bébé de quelques mois est mort étouffé par le contenu de son biberon : la nourrice, qui n’avait pas le temps de s’en occuper, a attaché son biberon autour de son visage à l’aide d’un élastique, sans possibilité pour le bébé de s’arrêter de boire. Afin de lutter contre ce genre d’accidents, l’association incite les nourrices à suivre une formation de six mois au sein même de Mesila. Face à la réticence de nombreuses d’entre elles, l’association n’hésite pas à utiliser le chantage car il en va de la vie de nombreux enfants : «Je leur dis vous ne pouvez pas accueillir les enfants dans de telles conditions, nous allons repeindre pour vous les locaux, vous fournir des jouets et du matériel de puériculture, et une bénévole pour jouer avec les enfants, mais en contrepartie vous devez suivre une formation gratuite sans avoir à vous déplacer», explique Tamar.

Des crèches humanitaires
Malgré la motivation financière, certaines prennent leur rôle très au sérieux. Avec l’arrivée des fortes chaleurs, Fayda s’inquiète car elle n’a pas les moyens d’installer la climatisation. Elle s’efforce jour après jour d’offrir le maximum aux enfants.«J’offre aux enfants le petit déjeuner. Le déjeuner et le goûter sont assurés par les parents, mais je dois aussi jongler avec les familles en difficultés qui faute de moyen donnent du riz blanc et des pâtes sans accompagnements aux enfants. Je cuisine pour ceux là. J’achète des couches parce qu’il y a aussi des parents qui n’arrivent pas à fournir le minimum vital et même à me payer en une fois. Il me reste des miettes à la fin du mois, mais malgré cela je veux continuer», explique la Congolaise qui travaille aussi avec sa mère et sa sœur. Grâce à sa formation d’éducatrice, elle propose aussi des activités éducatives et ludiques aux enfants. Un luxe par rapport à la plupart de ces crèches.

Beaucoup d’enfants pour peu de nourrices
Sylvie, qui a du mettre son enfant dans une petite crèche clandestine, raconte :«Ma fille Yemina revenait chaque soir avec son repas non entamé, et on me disait à chaque fois qu’elle ne voulait pas manger. Ma fille maigrissait, et semblait triste, et ses couches n’étaient pas assez changées. Elle avait des plaies aux fesses. Je n’étais pas tranquille».

Quant à Elisabeth, 27 ans et ancienne bénévole pour l’association Mesila, ces crèches l’ont profondément attristée : «J’avais mal au cœur quand j’allais dans certaines crèches. Certains enfants ne sortaient jamais de leur berceau. Aux larmes des petits, les nourrices avaient pour seule réponse un nounours balancé en plein visage. Les plus grands étaient scotchés au poste de télévision et ne sortaient jamais. C’était terrible».

En moyenne, les nourrices s’occupent de 20 à 40 enfants chacune et ne peuvent répondre à aux besoins de tous les bébés. De fait, certains manquent cruellement d’attention et sont en permanence stressés voire même agressifs.
Le manque de matériel est devenu très inquiétant. Quand il n’y a plus de lits disponibles pour coucher les enfants, ceux qui restent dorment sur le sol.

Une expérience enrichissante pour les enfants
Dans la crèche de Fayda, il y a une très forte mixité : «J’ai des enfants du monde entier et chacun apporte sa culture. Les enfants du Pérou et de Colombie disent zapatos pour dire chaussures et tout le monde répète. Les enfants du Soudan disent Ta’al pour dire viens, je parle français et anglais avec eux, et eux parlent tous hébreu et anglais. Il y a aussi des enfants qui parlent érythréen. Ils font tous des phrases avec plusieurs langues, c’est rigolo. Ici c’est un saladier, un mélange merveilleux», explique-t-elle.

Mesila met tout en œuvre pour accueillir au mieux les enfants de réfugiés tout en espérant recevoir une aide, quelle qu’elle soit. Leur objectif est de permettre aux 4 000 enfants polyglottes d’avoir les mêmes chances de grandir que les enfants israéliens.

Source: http://www.magicmaman.com/,israel-la-recrudescence-des-creches-illegales-inquiete,2224,2130360.asp

Rachel Delia Benaim : "Deux restaurants de Tel Aviv servent de la laitue qui a été cultivée dans des lits d’eau flottant sur le toit du Dizengoff Center, dans un nouveau système de jardinage urbain innovant qui vise à fournir aux citadins avec des légumes sortis tout droit de la ferme. « Les gens sont habitués à ce que la laitue ait un certain goût, après qu’elle soit restée dans un sac dans...

Times of Israel | News

RUTH ROSENTHAL Dans Télérama : "Elle chante et il joue de la musique. Ruth Rosenthal et Xavier Klaine n'aimeraient sans doute pas que l'on commence ainsi leur portrait. Ils vous reprendraient : Ruth chante, mais trouve vite cela « inutile » et se met à parler ; Xavier, au bout de trois notes, les répète en boucle… Et pourtant leur musique fascine, paradoxe comme ce couple d'artistes proche ...

Ilan Rosenthal | News

Un bébé palestinien est mort et ses parents blessés dans la nuit de jeudi à vendredi lors d'un incendie de leur maison. Quatre colons, qui avaient pénétré à Doma près de Naplouse ont mis le feu à une des maisons située à l'entrée de ce village palestinien et inscrit des slogans sur un mur avant de s'enfuir en direction d'une colonie voisine. Depuis des années des colons se livrent, sous le labe...

IsraelValley Desk | News

Portant des drapeaux aux couleurs arc-en-ciel de la communauté gay des jeunes israéliens ont marché hier dans le calme en scandant des slogans prônant "l'amour du prochain". Jusqu'au moment où un tueur récidiviste a tenté avec un couteau d'arrêter la célébration. Six blessés et une communauté meurtie. Un moment de panique dans la rue. Des policiers qui s'emparent du meurtrier. La communauté...

Dan Rosh (Tel Aviv) | News

Un individu a poignardé jeudi six personnes, qui se rendaient au défilé de la gay pride organisée à Jérusalem, blessant grièvement deux de ses victimes, selon un communiqué de la police israélienne. Par ailleurs, une des victimes se trouve dans un état stable et trois autres sont légèrement blessées selon Luba Samri, porte-parole de la police de Jérusalem. L’assaillant, un homme ultra-orthod...

IsraelValley Desk | News

La Knesset a adopté en première lecture un projet de loi pour aider à limiter l’utilisation d’espèces. Le projet de loi, parrainé par le ministre des Finances Moshe Kahlon, est destiné à lutter contre le blanchiment d’argent et l’évasion fiscale. « Le projet de loi ouvre la voie à une guerre contre la criminalité et le blanchiment d’argent, tout en élargissant l’assiette fiscale sans avoir à...

JSS News | News

Lors du premier semestre 2015, Mercedes a vendu 1612 voitures en Israël, contre 945 voitures l’an passé à la même époque, ce qui représente une augmentation de 71%. Mercedes a mis en vente en Israël des Smart For Two, dont le prix de départ commence à 100.000 shekels. La sportive C63 AMG est à un prix de 715.000 shekels pour les voitures en série. ISRAELVALLEY PLUS SUR LES ROUTES D'ISRAË...

JSS News | News

Shraga Blum : "Les travaux de construction du futur tramway de Tel-Aviv dureront quelques bonnes années. La police estime qu’ils ne vont pas seulement perturber sérieusement la circulation et le stationnement à l’intérieur de la ville de Tel-Aviv mais que toute la région du Goush Dan en subira les conséquences à des dizaines de kilomètres à la ronde. Les embouteillages risquent de se produi...

IsraelValley Desk | News

Selon (1) : "Merck USA a annoncé l'acquisition de cCAM Biotherapeutics (Israël), une société spécialisée dans le développement d'immunothérapies contre le cancer. Aux termes de l'accord, Merck versera 95 millions de dollars pour reprendre la totalité du capital de cCAM. Les actionnaires de cCAM pourront ensuite recevoir jusqu'à 510 millions de dollars en fonction de l'atteinte de certains objec...

IsraelValley Desk | News

Hausse des dépenses dues à la criminalité en Israël. Le ministère de la Sécurité publique a déclaré que le coût de la criminalité en Israël a augmenté par rapport à 2013. En effet cela coûte à la société 15,8 milliards de NIS en 2014, marquant une augmentation de 9,1 % par rapport à l’année précédente. Selon un rapport officiel, entre les années 2001 et 2014, la criminalité a coûté à l'Etat d'I...

(A.H) Ariel Aviv | News

Un comité municipal de Jérusalem a approuvé la construction d’un gratte-ciel et du projet commercial qui l’accompagne, dans le centre animé de la capitale, et ce dans l’espoir de revitaliser le centre-ville. Conçue par Daniel Libeskind, un architecte d’origine polonaise qui a créé le Musée juif de Berlin et le Mémorial du 11 septembre de New York, la « Freedom Pyramid » (« Pyramide Liberté ») s...

The Time of Israel. | News

L'organisation du Livre Guinness des records estime qu'il est "trop dangereux" d'envoyer un juge en Israël Un cinéaste israélien avait prévu de battre le record du monde du plus grand plat de houmous au monde mais l’organisation du Livre Guinness des records à Londres a refusé d’envoyer un représentant en Israël pour des raisons de sécurité. “C’est la dernière chose que j’espérais”, a déc...

i24news | News

Manor Automotive Groupe (MAG) est une société de droit luxembourgeois créée en 2011 par la famille Manor et qui représente depuis plus de 75 ans les marques du groupe PSA en Israël. 12.000 Peugeot et Citroën ont été vendues (2012). Au côté de BMW, Citroën a été retenu pour la fourniture de la flotte gouvernementale. Lubinski fournit également la plupart des grands groupes et des grandes adm...

IsraelValley Desk | News

ISRAELVALLEY SPECIAL. Selon le Wall Street Journal, faute d'avoir acheté Mylan, le groupe israélien Teva serait en train de clôturer un deal à Dublin pour le rachat de Allergan. Cette firme est surtout connue pour le Botox et le Namenda contre la maladie d'Alzheimer. Ce rachat éventuel intervient en plein bouleversement du paysage pharmaceutique américain, secoué par une annonce de fusion q...

Dan Rosh (Tel Aviv) | News

Le chiffre du jour: 200 Français prendront un vol simple pour Tel Aviv au départ de Paris ce lundi 27 juillet. Ils étaient 130 à la fin du mois de juin. L'agence juive pour Israël continue de noter une importante hausse de l'intérêt et de la volonté des Juifs de France à s'installer en Israël, que ce soit dans le cadre d'un programme de longue durée (Massa) ou d'un départ définitif (Alyah). ...

Magali Allouche (Tel Aviv) | News