Jun 14

ISRAELVALLEY - ESCP EUROPE. PROJET "INNOVATORS NATION". Israël offre aux étudiants de nouvelles perspectives.

Authors picture

Jonathan Serror | High-Tech

Headline image

Nuit agitée dans les rues de Tel Aviv pour les innovateurs de demain… Les Etudiants de l’ESCP Europe venus des divers campus de la prestigieuse école de commerce française fêtent le jour de l’indépendance en Israël, un pays qui leur paraissait jusqu’alors totalement méconnu et qui finalement est devenu la destination de prédilection pour leur voyage d’études. Tout juste la veille, ils se recueillaient solennellement sur la très symbolique Place Ytzhak Rabbin a l’occasion du jour de deuil national pour les militaires morts au combat… Et ceci a la fin d’une journée chargée de rencontres avec des dirigeants d’entreprises. Car c’est cela la richesse d’Israël nous confie une étudiante : le plaisir de récréer en permanence, de toujours innover.

C’est d’ailleurs pour cela que la promo de la majeure “innovation” de l’ESCP a donné le nom flatteur de “Nation des innovateurs” aux israéliens… Ce qui les a séduits, c’est cette alliance extraordinaire entre un Etat qui promeut au maximum la recherche technologique et un état d’esprit qui ne recule devant rien.

Quitte à se retrouver toujours entre la joie et la tristesse, comme l’affirme Virginie, étudiante ayant participé au voyage et pour qui la visite d’Israël a suscité à la fois “un énorme enthousiasme quand on nous a parlé de leur Sillicon Valley, la Siliconwadi” et aussi “beaucoup d’émotions”.

Ils sont venus pour rencontrer les gens qui font cette nation de l’innovation: rencontre avec Jonathan Riftin de Google, ou les grands de Procter and Gamble. Ils étaient désireux de connaitre les facteurs clés de succès à l’israélienne: ils ont été impressionnés par les structures de l’Université de Tel Aviv, à la pointe de la technologie. Curieux de se pencher sur le modèle de recherche israélien, ils ont pu rencontrer des scientifiques de l’Institut Weizmann ou le Prix Nobel Dan Schechtman de Technion.

Et dans la foulée, un petit tour à l’ombre dans les rues pleines de vies des marchés de Tel Aviv, un voyage à la Mer Morte en prenant un sherout, grands bus collectifs, visite du mémorial de Yad Vashem de Jérusalem … autant d’endroits qui brassent la culture historique, culinaire et la mentalité de groupe de la société israélienne.

De retour à Paris, les voilà comblés. A l’occasion d’une conférence qu’ils ont organisé pour faire part de leurs aventures, une des étudiantes s’adresse à l’auditoire, étonnée: “On trouve en Israël deux fois plus d’ingénieurs qu’au Japon et aux Etats-Unis !”.Tout de suite suivie par Pascal Morand, directeur de l’ESCP Europe qui se dit avoir été stimulé par la technologie et le design israéliens.

Jetez donc un coup d’œil aux mots qui décrivaient Israël avant le voyage et ceux qu’ils citent en revenant… L’ouverture est frappante : les mots pleins de sous-entendus comme “conflit armé”, “inconnu”, ”kippa”, ou “fallafel” ont laissé place aux énergiques “envie de vivre ensemble”, “peuple uni”,” “être soi-même”, ou encore ”global-minded society”. Ce changement radical de perception est totalement confirmé par Virginie qui ajoute que l’on se “sent en sécurité”, avant de souhaiter aux prochaines promos de pouvoir revivre cette “super expérience.

Jonathan Serror

ISRAELVALLEY PLUS
Pourquoi attendre d’entrer dans le monde professionnel pour organiser un « business trip » ? Pourquoi ne pas profiter de la fin de ses études pour préparer son avenir professionnel ?

Les étudiants de la majeure d’innovation de l’ESCP, qui se sont rendus en voyage d’affaires exploratoire en Israël du 21 au 28 avril 2012, sont partis du constat qu’Israël est aujourd’hui le centre mondial de l’innovation car c’est le pays qui consacre la plus grande part de ses ressources à la « Recherche et Développement » : 4,8 % du Produit Intérieur Brut.

Come to where innovation is!

Curieux de se rendre « là ou ça se passe », les 13 étudiants n’ayant aucun contacts ou liens avec Israël, ont dû faire preuve d’imagination et mettre au point un modèle nouveau et efficace pour mener à bien leur voyage.

Les étudiants de l’ESCP ont commencé par démarcher des partenaires pour financer le voyage en leurs proposant une présentation professionnelle et en suscitant leur désir de participer à cette aventure.

Le financement bloqué, les 13 innovateurs ont montré une formidable capacité à rendre compte de leur voyage, par une utilisation intelligente des différents canaux de communication sur internet.

Une fois en Israël, durant leur visite du campus de Google, de l’Institut Weizmann, du lauréat du Prix Nobel Dr Dan Shechtman et de beaucoup d’autres, tout le monde suivait leur blog, leur page Facebook et leur twitter. Les résumés quotidiens de leurs réunions ont été partagés avec d’autres étudiants via Unishared, et même le journal d’affaires international Forbes a publié une série de 4 articles sur le contenu de leur voyage d’affaires, avec les titres suivants: “The 9 Commandments of Innovation“, “Israeli Nobel Prize Winner: Entrepreneurship is The Only Way to Maintain Peace“, “What is Google Up To in Israel ?” et “Procter & Gamble Explains Why Israel is THE Startup Nation“.

En France, les résultats de ce voyage d’affaires des étudiants de l’ESCP ont été publiés dans Locita, Israel Valley, et bien sûr une série d’articles quotidiens, chez nous à siliconwadi.fr. Le résultat de ce travail de communication est impressionnant. Puisque 30 000 personnes ont suivi leur périple en Israël sur les différents supports.

Sur place, les contacts pris depuis la France se sont concrétisés et les jeunes entrepreneurs sont parvenus à rendre visite et à développer des relations avec des acteurs importants de l’innovation en Israël.

A leur retour, les étudiants ont organisé à l’ESCP, une soirée de présentation de leur voyage en présence du président de l’ESCP, de doyen, des professeurs de leur département, de l’ambassade d’Israël et de leurs camarades, agrémentée d’un film tourné durant leur séjour. (Source : siliconwadi.fr)

Source: http://coolisrael.fr/3463/israel-des-etudiants-parisiens-au-pays-des-cliches

Opgal Optronic Industries Ltd. est un important fournisseur mondial de systèmes d'imagerie infrarouge innovants et de solutions avancées de vision et de surveillance. En s'appuyant sur des technologies de pointe dans le domaine de l'imagerie thermique et d'autres types d'imagerie, Opgal tire parti de son expertise approfondie en matière d'optoélectronique et de traitement d'image afin de cr...

IsraelValley Desk | High-Tech

Bruce Aust, le vice-président du NASDAQ (Deuxième plus grand marché d’actions des Etats-Unis ), a déclaré au site d’information NRG : « Israël est une région clef pour le NASDAQ et nous sommes fiers de faire partie de l’économie israélienne ». 20% des sociétés étrangères cotées au NASDAQ sont israéliennes. Israël est d’ailleurs classé, derrière la Chine, en deuxième position du classement des ...

IsraPresse | High-Tech

Yokee est une application qui permet aux utilisateurs l’accès à un karaoké entièrement privé sur leur smartphone. Fondée en 2013, par Gil Selka et Ariel Yaloz, cette application israélienne compte déjà plus de 30 millions d’utilisateurs. Yokee propose à ses utilisateurs une vaste bibliothèque de chansons dans une vingtaine de langues, ainsi que l’accès à la base de données de vidéos musicales d...

CoolIsrael | High-Tech

Stéphany Gardier : "Et si demain les 20 millions de presbytes que compte la France pouvaient se passer des lunettes, devenues indispensables pour lire aux abords de la cinquantaine ? C’est ce que promet une application développée par une société américano-israélienne et qui, après avoir séduit 100 000 Américains, débarque dans l’Hexagone. Une application pour mobiles au nom explicite, « Glas...

IsraelValley Desk | High-Tech

INTERVIEW SPECIAL ISRAELVALLEY. Invité à venir présenter son innovation lors de la conférence « Global Open Innovation » du 13 mai dernier (1), Ilan Mor a répondu à quelques questions pour IsraelValley. Seatylock est une selle de vélo qui, rapidement et sans effort, se convertit en anti-vol, et inversement, en moins de 30 secondes. Comment l'idée d'inventer Seatylock vous est-elle venue ? ...

Magali Allouche (Tel Aviv) | High-Tech

Maxime Seligman et son équipe lancent « Brow’zin ». Le concept de l’application est né d’un constat simple: la multitude des promotions proposées dans les zones commerciales est source de confusion pour les clients qui, par manque de visibilité, perdent du temps dans les étages des « Canyons » (centres commerciaux) israéliens toujours plus monumentaux. « Browz’in » – contraction de « Brownsi...

Daria Soussan (IsraNews) | High-Tech

Les Echos (Copyrights) . "Longtemps boudé, le secteur a reçu plus de 800 millions de dollars d’investissements en capital-risque en 2014. Si le dynamisme des start-up israéliennes dans la high-tech est bien connu, c’est loin d’être le seul secteur à susciter la convoitise. La filière des sciences de la vie fait elle aussi preuve d’une belle vitalité, révèle un rapport publié à l’occasion du Sal...

Nathalie Hamou (Les Echos) | High-Tech

Le Rwanda accueille le plus grand ensemble de panneaux solaires installé sur le continent africain en dehors de l’Afrique du Sud et de l’île Maurice. Ce champ solaire commercial, qui fournit 6% des besoins énergétiques du Rwanda et notamment 12 000 habitations, s’étale sur une parcelle de terrain de 20 hectares et est composé de 28.360 panneaux photovoltaïques, qui exploiteront la lumière du so...

Silicon Wadi | High-Tech

Google fête le 10e anniversaire du lancement du site d’hébergement de vidéos populaire YouTube et pour l’occasion, le géant de la recherche sur la toile a publié quelques données intéressantes sur le site Web. D’après un communiqué de la compagnie Scherf Communications, le clip le plus regardé sur YouTube est une parodie en hébreu du Gangnam Style de PSY, appelée « Gamba Style » (Style poiv...

IsraPresse | High-Tech

Meerkat est devenue l’application à la mode, celle dont parle toute la Silicon Valley. La société n’est pourtant pas nouvelle. Elle a même déjà eu plusieurs vies. Créée à Tel-Aviv en 2012, Yevvo s’est ainsi rebaptisée Air en début d’année, à l’occasion d’une première grosse levée de fonds (3,7 millions de dollars) et après avoir déménagé son siège à San Francisco. L’objectif restait toutefois l...

Les Echos (Copyrights) | High-Tech

Une start-up israélienne a lancé l’application Wooof. Le module permet d’obtenir des informations sur les parcs et autres aires de jeux adaptés à l’animal domestique et situés proche de sa situation géographique. Il est aussi possible de connaître en temps réel la position des autres possesseurs de chiens présents dans la région. « L’application offre par ailleurs tous les services liés aux...

IsraPresse | High-Tech

Google fait l’acquisition de Timeful, une application qui permet de gérer son emploi du temps de façon intelligente. Timeful est née en mars 2014 du génie de trois Israéliens qui ont transformé le fruit d’une recherche académique sur le thème de la gestion du temps en un service d’assistance personnalisé. (Silicon Wadi) ISRAELVALLEY PLUS. Selon Clubic (Copyrights) :" Google annonce le rach...

Silicon Wadi | High-Tech

En alternative aux gilets pare-balles, des chercheurs du MIT et du Technion (Israël) ont mis au point un matériau innovant. Inspiré des écailles d’un poisson, il pourrait donner naissance à l’armure de demain. Grâce à sa structure spécifique, il peut résister aux balles et aux coups de couteaux. L’équipe du professeur Stephen Rudykh a donc tenté de reproduire les écailles du poisson Arapaima...

Tomsguide.fr | High-Tech

Jean-François Fruchtman lance avec la fondatrice Virginie Gretz et Sylvain Rousseau la première appli de sécurité disponible sur l'Apple Watch : Mr Gabriel. Dans quel cas fonctionne cette application ? Jean-François Fruchtman : Elle possède deux modes d'utilisation : dans le premier, on envoie soi-même une alerte qui va être partagée avec les contacts que vous aurez entrés dans l'applicatio...

Pierre Assouline (AJ) | High-Tech

UN ARTICLE EXCEPTIONNEL SUR LE MODELE ISRAELIEN. "Les startups israéliennes sont comme des boules. Elles roulent loin, mais l'on ne peut rien y bâtir." Voilà ce qu'a expliqué Orly Glick, CEO de TheNexit, à la délégation BetaGroup belge en voyage découverte cette semaine à Tel Aviv. "La culture israélienne convient à merveille aux startups, mais y évoluer et y développer une grande entreprise re...

Frederik Tibau (Data News). | High-Tech