Jun 14

ISRAELVALLEY - ESCP EUROPE. PROJET "INNOVATORS NATION". Israël offre aux étudiants de nouvelles perspectives.

Authors picture

Jonathan Serror | High-Tech

Headline image

Nuit agitée dans les rues de Tel Aviv pour les innovateurs de demain… Les Etudiants de l’ESCP Europe venus des divers campus de la prestigieuse école de commerce française fêtent le jour de l’indépendance en Israël, un pays qui leur paraissait jusqu’alors totalement méconnu et qui finalement est devenu la destination de prédilection pour leur voyage d’études. Tout juste la veille, ils se recueillaient solennellement sur la très symbolique Place Ytzhak Rabbin a l’occasion du jour de deuil national pour les militaires morts au combat… Et ceci a la fin d’une journée chargée de rencontres avec des dirigeants d’entreprises. Car c’est cela la richesse d’Israël nous confie une étudiante : le plaisir de récréer en permanence, de toujours innover.

C’est d’ailleurs pour cela que la promo de la majeure “innovation” de l’ESCP a donné le nom flatteur de “Nation des innovateurs” aux israéliens… Ce qui les a séduits, c’est cette alliance extraordinaire entre un Etat qui promeut au maximum la recherche technologique et un état d’esprit qui ne recule devant rien.

Quitte à se retrouver toujours entre la joie et la tristesse, comme l’affirme Virginie, étudiante ayant participé au voyage et pour qui la visite d’Israël a suscité à la fois “un énorme enthousiasme quand on nous a parlé de leur Sillicon Valley, la Siliconwadi” et aussi “beaucoup d’émotions”.

Ils sont venus pour rencontrer les gens qui font cette nation de l’innovation: rencontre avec Jonathan Riftin de Google, ou les grands de Procter and Gamble. Ils étaient désireux de connaitre les facteurs clés de succès à l’israélienne: ils ont été impressionnés par les structures de l’Université de Tel Aviv, à la pointe de la technologie. Curieux de se pencher sur le modèle de recherche israélien, ils ont pu rencontrer des scientifiques de l’Institut Weizmann ou le Prix Nobel Dan Schechtman de Technion.

Et dans la foulée, un petit tour à l’ombre dans les rues pleines de vies des marchés de Tel Aviv, un voyage à la Mer Morte en prenant un sherout, grands bus collectifs, visite du mémorial de Yad Vashem de Jérusalem … autant d’endroits qui brassent la culture historique, culinaire et la mentalité de groupe de la société israélienne.

De retour à Paris, les voilà comblés. A l’occasion d’une conférence qu’ils ont organisé pour faire part de leurs aventures, une des étudiantes s’adresse à l’auditoire, étonnée: “On trouve en Israël deux fois plus d’ingénieurs qu’au Japon et aux Etats-Unis !”.Tout de suite suivie par Pascal Morand, directeur de l’ESCP Europe qui se dit avoir été stimulé par la technologie et le design israéliens.

Jetez donc un coup d’œil aux mots qui décrivaient Israël avant le voyage et ceux qu’ils citent en revenant… L’ouverture est frappante : les mots pleins de sous-entendus comme “conflit armé”, “inconnu”, ”kippa”, ou “fallafel” ont laissé place aux énergiques “envie de vivre ensemble”, “peuple uni”,” “être soi-même”, ou encore ”global-minded society”. Ce changement radical de perception est totalement confirmé par Virginie qui ajoute que l’on se “sent en sécurité”, avant de souhaiter aux prochaines promos de pouvoir revivre cette “super expérience.

Jonathan Serror

ISRAELVALLEY PLUS
Pourquoi attendre d’entrer dans le monde professionnel pour organiser un « business trip » ? Pourquoi ne pas profiter de la fin de ses études pour préparer son avenir professionnel ?

Les étudiants de la majeure d’innovation de l’ESCP, qui se sont rendus en voyage d’affaires exploratoire en Israël du 21 au 28 avril 2012, sont partis du constat qu’Israël est aujourd’hui le centre mondial de l’innovation car c’est le pays qui consacre la plus grande part de ses ressources à la « Recherche et Développement » : 4,8 % du Produit Intérieur Brut.

Come to where innovation is!

Curieux de se rendre « là ou ça se passe », les 13 étudiants n’ayant aucun contacts ou liens avec Israël, ont dû faire preuve d’imagination et mettre au point un modèle nouveau et efficace pour mener à bien leur voyage.

Les étudiants de l’ESCP ont commencé par démarcher des partenaires pour financer le voyage en leurs proposant une présentation professionnelle et en suscitant leur désir de participer à cette aventure.

Le financement bloqué, les 13 innovateurs ont montré une formidable capacité à rendre compte de leur voyage, par une utilisation intelligente des différents canaux de communication sur internet.

Une fois en Israël, durant leur visite du campus de Google, de l’Institut Weizmann, du lauréat du Prix Nobel Dr Dan Shechtman et de beaucoup d’autres, tout le monde suivait leur blog, leur page Facebook et leur twitter. Les résumés quotidiens de leurs réunions ont été partagés avec d’autres étudiants via Unishared, et même le journal d’affaires international Forbes a publié une série de 4 articles sur le contenu de leur voyage d’affaires, avec les titres suivants: “The 9 Commandments of Innovation“, “Israeli Nobel Prize Winner: Entrepreneurship is The Only Way to Maintain Peace“, “What is Google Up To in Israel ?” et “Procter & Gamble Explains Why Israel is THE Startup Nation“.

En France, les résultats de ce voyage d’affaires des étudiants de l’ESCP ont été publiés dans Locita, Israel Valley, et bien sûr une série d’articles quotidiens, chez nous à siliconwadi.fr. Le résultat de ce travail de communication est impressionnant. Puisque 30 000 personnes ont suivi leur périple en Israël sur les différents supports.

Sur place, les contacts pris depuis la France se sont concrétisés et les jeunes entrepreneurs sont parvenus à rendre visite et à développer des relations avec des acteurs importants de l’innovation en Israël.

A leur retour, les étudiants ont organisé à l’ESCP, une soirée de présentation de leur voyage en présence du président de l’ESCP, de doyen, des professeurs de leur département, de l’ambassade d’Israël et de leurs camarades, agrémentée d’un film tourné durant leur séjour. (Source : siliconwadi.fr)

Source: http://coolisrael.fr/3463/israel-des-etudiants-parisiens-au-pays-des-cliches

Le ministère des Communication attribuera des bandes de fréquences pour la téléphonie mobile 4G, d’après des sources issues du marché, citées par le site d’informations économiques Globes. Les opérateurs mobiles avaient démarré le processus d’appel d’offres pour l’attribution des bandes de fréquences en janvier, mais la mise en œuvre du projet a été retardée après que le ministère a décidé d...

IsraPresse | High-Tech

Israël a compris rapidement qu’une grande partie de sa population allait migrer vers des zones urbaines. Les villes sont devenues des espaces d’échanges commerciaux, culturels et touristiques. Tel Aviv est la «ville globale» par excellence car elle est devenue, au fil des ans un des principaux carrefours attirant les investissements et investisseurs, de nouvelles entreprises technologiques, d...

Stéphane Goldin - Gozlan | High-Tech

STARTUP DU JOUR. Un domaine où de plus en plus de startups israéliennes comme StemRad émergent est celui du spatial. La raison est assez simple à expliquer : la Startup Nation bénéficie d'écoles d'ingénieurs de premier niveau mondial en physique, aéronautique. Dr Hendrik Eijsberg : "Israël est l'un des 9 pays dans le monde capables d'envoyer des engins dans l'espace. Depuis sa création en 1...

Eyal Dayan (Rehovot) | High-Tech

Omer Rachamin a dû faire face à un défi de taille lorsqu’il a décidé d’implanter sur le marché américain DandyLoop, sa société de promotion croisée sur le web. Il a dû se confronter à un grand nombre d’obstacles comme établir de nouvelles relations, s’insérer dans le monde des affaires et traiter avec une culture high-tech très différente de celle qu’il connaît en Israël. Rachamim a alors...

(A.H) Ariel Aviv | High-Tech

La Valley israélienne est en colère après l'annonce de Facebook. Le géant américain avait racheté pour $60 Millions en juillet 2015, au travers de sa filiale Oculus, la startup Pebbles (50 employés), installée à Kfar Saba. Hier la presse israélienne a annoncé que Facebook avait décidé de se séparer de 15 employés et a demandé aux autres experts de Pebbles de se délocaliser en Californie. Cet...

Dan Rosh (Tel Aviv) | High-Tech

C’est un véritable progrès dans le monde de l’aviation que va connaître Israël lorsque son Armée de l’Air bénéficiera d’une imprimante 3D capable de fabriquer des pièces de rechange à la fois pour les avions de combat et les hélicoptères israéliens. L’imprimante leur a été vendue par une société américaine pour des centaines de milliers de dollars. Elle a déjà été secrètement testée durant l...

(A.H) Ariel Aviv | High-Tech

Selon Koby Simana, directeur général du Centre de recherche de IVC (Israel Venture Capital), 179 entreprises israéliennes de hightech ont levé un total de 1,12 milliard de dollars au deuxième trimestre de 2015, battant ainsi le 1,11 milliard de dollars levé au quatrième trimestre de 2014. Le rapport de l’IVC montre également "qu’Israël attire de plus en plus l’attention des investisseurs de cap...

Eyal Rosenthal | High-Tech

Docteur en informatique de l’université de Ben Gourion, après une vingtaine d’années passées dans l’industrie, Ami Moyal a été très vite pris par le virus de la recherche, de l’enseignement et du transfert de ses connaissances. Il a créé une start-up au sein de l’université avec une structure réduite à une vingtaine d’ingénieurs de haut niveau, poussés par la passion de la recherche fondamental...

Jacques Benillouche (Slate) | High-Tech

« Je n’aurais jamais pensé qu'appuyer sur le bouton d'aide provoquerait une telle agitation », a déclaré Avner Reich, qui a récemment reçu une aide salvatrice grâce à l'application sociale Musketeer. Reich a appuyé sur le bouton d’aide de l’application sur son téléphone portable après avoir reconnu les signes d'une crise cardiaque imminente et, en quelques minutes, plusieurs voisins sont arr...

(A.H) Ariel Aviv | High-Tech

HISTOIRE VRAIE. C'est une aventure entrepreneuriale construite comme une histoire extraordinaire. C'est celle de deux jeunes aventuriers du net israéliens qui se rencontrent dans une base militaire de Tsahal. Elle ressemble à celle du début de Waze, mais n'a pas encore été propulsée dans le monde entier par un géant comme Google. Deux jeunes israéliens, qui vivent actuellement aux Etats-Uni...

Youval Barzilaï (Rehovot) | High-Tech

C'est une habitude en Israël. La presse économique lance des rumeurs et ensuite fait amende honorable. Cette fois-ci un long article du journal Globes (lire ci-dessous) laisse entendre que Michael Golan aurait donné un mandat à Rothschild Investments pour la cession de sa société. Info? Intox? IsraelValley sera certainement le premier à annoncer un changement majeur dans la stratégie de Michae...

Eyal Dayan (Rehovot) | High-Tech

La start-up israélienne Mifold a conçu un siège auto pour enfant révolutionnaire. Le siège auto est pliable, compact, et ergonomique. Il s’adapte ainsi à toutes les voitures, même les plus petites. Sa révolution permet d’en mettre trois sur la banquette arrière de la voiture. Son poids, seulement 750 grammes, permet de le transporter partout. Et son utilisation, très simple, confère aux enfants...

Times of Israel | High-Tech

La technologie a pour la première fois permis de déchiffrer un des plus anciens parchemins hébraïques. Ce parchemin calciné, datant du VIe siècle, a été retrouvé en 1970 au milieu de cendres dans une synagogue d’Ein Gedi, sur les bords de la mer Morte. « La technologie la plus avancée nous a permis de dérouler le parchemin qui faisait partie d’une Bible vieille de 1.500 ans », a expliqué Pnina ...

Stephen Weizman | High-Tech

Les observateurs de la scène hightech israélienne ont l'habitude, jour après jour, d'enregistrer des rachats de startups israéliennes par des firmes américaines et asiatiques. Cette semaine une méga-transaction fait exception car elle se passe entre deux firmes israéliennes. Notre avis sur cette transaction est le suivant : cette fusion entre deux firmes israéliennes et un prélude au rachat de ...

Dan Rosh (Tel Aviv) | High-Tech

Microsoft rachète une société Hi-Tech, Field One Systems, dirigée par un Hassid Satmar, Yoel Shlomo Baum. Le prix de la transaction serait de $39 millions. Yoel Baum a élaboré et réalisé un programme permettant de filtrer certaines informations afin que les membres de sa communauté puissent utiliser Internet. Field One Systems LLC, procure ses services à de nombreuses entreprises auxquelles...

Claire Dana-Picard | High-Tech