Jun 14

ISRAELVALLEY - ESCP EUROPE. PROJET "INNOVATORS NATION". Israël offre aux étudiants de nouvelles perspectives.

Authors picture

Jonathan Serror | High-Tech

Headline image

Nuit agitée dans les rues de Tel Aviv pour les innovateurs de demain… Les Etudiants de l’ESCP Europe venus des divers campus de la prestigieuse école de commerce française fêtent le jour de l’indépendance en Israël, un pays qui leur paraissait jusqu’alors totalement méconnu et qui finalement est devenu la destination de prédilection pour leur voyage d’études. Tout juste la veille, ils se recueillaient solennellement sur la très symbolique Place Ytzhak Rabbin a l’occasion du jour de deuil national pour les militaires morts au combat… Et ceci a la fin d’une journée chargée de rencontres avec des dirigeants d’entreprises. Car c’est cela la richesse d’Israël nous confie une étudiante : le plaisir de récréer en permanence, de toujours innover.

C’est d’ailleurs pour cela que la promo de la majeure “innovation” de l’ESCP a donné le nom flatteur de “Nation des innovateurs” aux israéliens… Ce qui les a séduits, c’est cette alliance extraordinaire entre un Etat qui promeut au maximum la recherche technologique et un état d’esprit qui ne recule devant rien.

Quitte à se retrouver toujours entre la joie et la tristesse, comme l’affirme Virginie, étudiante ayant participé au voyage et pour qui la visite d’Israël a suscité à la fois “un énorme enthousiasme quand on nous a parlé de leur Sillicon Valley, la Siliconwadi” et aussi “beaucoup d’émotions”.

Ils sont venus pour rencontrer les gens qui font cette nation de l’innovation: rencontre avec Jonathan Riftin de Google, ou les grands de Procter and Gamble. Ils étaient désireux de connaitre les facteurs clés de succès à l’israélienne: ils ont été impressionnés par les structures de l’Université de Tel Aviv, à la pointe de la technologie. Curieux de se pencher sur le modèle de recherche israélien, ils ont pu rencontrer des scientifiques de l’Institut Weizmann ou le Prix Nobel Dan Schechtman de Technion.

Et dans la foulée, un petit tour à l’ombre dans les rues pleines de vies des marchés de Tel Aviv, un voyage à la Mer Morte en prenant un sherout, grands bus collectifs, visite du mémorial de Yad Vashem de Jérusalem … autant d’endroits qui brassent la culture historique, culinaire et la mentalité de groupe de la société israélienne.

De retour à Paris, les voilà comblés. A l’occasion d’une conférence qu’ils ont organisé pour faire part de leurs aventures, une des étudiantes s’adresse à l’auditoire, étonnée: “On trouve en Israël deux fois plus d’ingénieurs qu’au Japon et aux Etats-Unis !”.Tout de suite suivie par Pascal Morand, directeur de l’ESCP Europe qui se dit avoir été stimulé par la technologie et le design israéliens.

Jetez donc un coup d’œil aux mots qui décrivaient Israël avant le voyage et ceux qu’ils citent en revenant… L’ouverture est frappante : les mots pleins de sous-entendus comme “conflit armé”, “inconnu”, ”kippa”, ou “fallafel” ont laissé place aux énergiques “envie de vivre ensemble”, “peuple uni”,” “être soi-même”, ou encore ”global-minded society”. Ce changement radical de perception est totalement confirmé par Virginie qui ajoute que l’on se “sent en sécurité”, avant de souhaiter aux prochaines promos de pouvoir revivre cette “super expérience.

Jonathan Serror

ISRAELVALLEY PLUS
Pourquoi attendre d’entrer dans le monde professionnel pour organiser un « business trip » ? Pourquoi ne pas profiter de la fin de ses études pour préparer son avenir professionnel ?

Les étudiants de la majeure d’innovation de l’ESCP, qui se sont rendus en voyage d’affaires exploratoire en Israël du 21 au 28 avril 2012, sont partis du constat qu’Israël est aujourd’hui le centre mondial de l’innovation car c’est le pays qui consacre la plus grande part de ses ressources à la « Recherche et Développement » : 4,8 % du Produit Intérieur Brut.

Come to where innovation is!

Curieux de se rendre « là ou ça se passe », les 13 étudiants n’ayant aucun contacts ou liens avec Israël, ont dû faire preuve d’imagination et mettre au point un modèle nouveau et efficace pour mener à bien leur voyage.

Les étudiants de l’ESCP ont commencé par démarcher des partenaires pour financer le voyage en leurs proposant une présentation professionnelle et en suscitant leur désir de participer à cette aventure.

Le financement bloqué, les 13 innovateurs ont montré une formidable capacité à rendre compte de leur voyage, par une utilisation intelligente des différents canaux de communication sur internet.

Une fois en Israël, durant leur visite du campus de Google, de l’Institut Weizmann, du lauréat du Prix Nobel Dr Dan Shechtman et de beaucoup d’autres, tout le monde suivait leur blog, leur page Facebook et leur twitter. Les résumés quotidiens de leurs réunions ont été partagés avec d’autres étudiants via Unishared, et même le journal d’affaires international Forbes a publié une série de 4 articles sur le contenu de leur voyage d’affaires, avec les titres suivants: “The 9 Commandments of Innovation“, “Israeli Nobel Prize Winner: Entrepreneurship is The Only Way to Maintain Peace“, “What is Google Up To in Israel ?” et “Procter & Gamble Explains Why Israel is THE Startup Nation“.

En France, les résultats de ce voyage d’affaires des étudiants de l’ESCP ont été publiés dans Locita, Israel Valley, et bien sûr une série d’articles quotidiens, chez nous à siliconwadi.fr. Le résultat de ce travail de communication est impressionnant. Puisque 30 000 personnes ont suivi leur périple en Israël sur les différents supports.

Sur place, les contacts pris depuis la France se sont concrétisés et les jeunes entrepreneurs sont parvenus à rendre visite et à développer des relations avec des acteurs importants de l’innovation en Israël.

A leur retour, les étudiants ont organisé à l’ESCP, une soirée de présentation de leur voyage en présence du président de l’ESCP, de doyen, des professeurs de leur département, de l’ambassade d’Israël et de leurs camarades, agrémentée d’un film tourné durant leur séjour. (Source : siliconwadi.fr)

Source: http://coolisrael.fr/3463/israel-des-etudiants-parisiens-au-pays-des-cliches

Tikkun Olam Makers organise des “makethons” où les ingénieurs inventent des produits pour les handicapés. La start-up israélienne Paratrek a créé un fauteuil roulant amélioré, qui permet aux paraplégiques de faire des randonnées, pendant un makethon. Selon timesofisrael.com : "Google va financer à hauteur de 700 000 dollars une initiative israélienne visant à produire des technologies pour a...

IsraelValley Plus | High-Tech

Début avril a eu lieu en Israël le Salon "Clean Tech 2016", rendez vous annuel international de tout ce qui a trait à la protection de l’environnement, aux industries « vertes », aux énergies renouvelables et aux technologies du traitement de l’eau. Plus de cinq-mille participants représentant des centaines d’entreprises à travers le monde étaient à Jérusalem, devenue pour un temps capitale...

IsraelValley Plus | High-Tech

La startup israélienne PointGrab développe des solutions IoT de pointe pour la gestion de l’habitat et des immeubles, et compte bien étendre son activité au reste du monde. PointGrab compte bien marquer le paysage de l’IoT. La société israélienne a profité de l’aide financière de Flex Lab IX, d’ABB Technology Ventures, et d’Ecomachines Ventures. PointGrab développe des produits pour facilite...

IsraelValley Plus | High-Tech

TVL partners, société à capital risque, a réalisé un mapping des 60 startups israéliennes dédiées à l’IoT. Cette carte révèle la variété des activités des entreprises dans tous les domaines de la société. Parmi elles, Sensibo et SwitchBee. Sensibo propose un dispositif pour connecter son système d’air conditionné et le contrôler depuis son smartphone. Il est possible de planifier ses besoins...

IsraelValley Plus | High-Tech

Du 30 juin au 2 juillet 2016, au Parc des Expositions, Porte de Versailles, Publicis Groupe & le Groupe Les Echos organisent VIVA TECHNOLOGY, à Paris, le rassemblement de tous les acteurs de la transformation digitale. Près de 100 start-ups israéliennes seront présentes, grâce aux efforts de Yossi Vardi (DLD) (à droite sur la photo) et de l’Ambassade de France en Israël. Lors de cet événeme...

IsraelValley Plus | High-Tech

Moteurs d’analyses prédictives. Les startups israéliennes, fort nombreuses dans ce domaine (au moins une centaine selon IsraelValley) car nées avec le "soutien indirect" de Tsahal (Unité 8200) proposent des outils d’ingestion et d’analyse de gros volumes de données structurées et non structurées (documents, images, etc). Les outils d’analyse s’appuient sur un panaché de méthodes associant des s...

Eyal Federman | High-Tech

1. Safebeyond (Israël) “redéfinit la perception de la mort” en permettant à ses utilisateurs de créer des testaments digitaux destinés à sa famille, ses amis ou autres et qui sont envoyés avec un délai précis après le décès ou à une date précise. Dans la vidéo de démonstration, tous les récipiendaires des messages se mettent à pleurer. Ca vend de l’émotion au kilo ! Le système étant gratuit...

IsraelValley Plus | High-Tech

La Startup Nation n'est pas la seule ! A force de crier sur tous les toits qu'Israël est un leader mondial des technologies, beaucoup oublient les succès Français indéniables. Selon (1): "Dix innovateurs français de moins de 35 ans ont été récompensés par la MIT Technology Review, la revue scientifique du prestigieux Massachusetts Institue of Technology (MIT), lors de la soirée annuelle Inno...

IsraelValley Plus | High-Tech

Qui aurait cru qu’un lampadaire pouvait faire autant de choses ? La startup israélienne Gaash Lighting a mis au point un prototype innovant, baptisé Apollo. Véritable condensé de technologies, ce lampadaire LED économise de l’énergie. Mais il est aussi équipé de caméras de sécurité, de capteurs pour mesurer la qualité de l’air et la température, d’un réseau wi-fi et d’un système pour déterm...

IsraelValley Plus | High-Tech

Il est presque certain que des chercheurs israéliens travaillant pour Microsoft, très présent en R&D en Israël, sont engagés dans les programmes présentés par (1) : "Microsoft n’a pas fini d’épater son monde avec HoloLens. Le casque de réalité augmentée est également très doué pour afficher des hologrammes. Et avec un peu d’astuce, il est aussi possible d’afficher dans son environnement les mem...

IsraelValley Plus | High-Tech

Commercialisé en France, Bird est une bague révolutionnaire. Et pour cause : connectable à tous les appareils mobiles via Bluetooth, elle transforme toute surface en écran tactile interactif grâce à plusieurs capteurs qui enregistrent les mouvements du doigt. Les écrans des appareils (smartphone, montre connectée, phablette, tablette, PC, etc.) apparaissent alors sur la surface, qu’il s’agi...

IsraelValley Plus | High-Tech

La startup israélienne Radgreen était à Bercy le 6 avril 2016. Elle a également participé à la 1ère rencontre de l’Innovation Lyon-Israël, à Lyon, le 5 avril dernier. Radgreen propose des détecteurs permettant d’identifier les nombreuses radiations qui polluent les habitations et les bureaux actuels. Elle détecte non seulement les ondes wi-fi mais aussi les ondes émises par les antennes-r...

IsraelValley Plus | High-Tech

De nombreux israéliens ont pris très au sérieux cette annonce parue dans la presse. Selon La Tribune : "Après le Grand Prix de drones, Dubaï innove encore en lançant les premiers Jeux olympiques pour robots, prévus pour décembre 2017. Selon le gouvernement, la compétition s’appellera World Future Sports Games et s’étalera sur trois jours. Elle opposera des équipes de robots sélectionnées dan...

IsraelValley Plus | High-Tech

Les patients israéliens seront les premiers dans le monde à profiter d’une première de son genre dans le domaine des scanners à imagerie hybride, avec un instrument qui vient d’être installée à l’Hôpital Rambam de Haïfa cette semaine. L'instrument d’imagerie nucléaire permet aux médecins de cartographier les tissus et les os et permet d’identifier les maladies et leurs développements, y comp...

CoolamNews | High-Tech

Le but de Team8, selon le co-fondateur Nadav Zafrir, est de « bâtir des entreprises de pointe qui traitent des plus grands problèmes en cyber-sécurité ». La société "n’investit pas dans les entreprises en cyber-sécurité – il les « crée », selon Zafrir. La plus grande réussite de Team8 jusqu’à présent est sans aucun doute Illusive Networks, qui a tout juste un an et qui a déjà de nombreux cli...

IsraelValley Desk | High-Tech