Jun 13

ISRAELVALLEY- LE FRANCAIS SAFRAN EST MAINTENANT CHARGÉ DU CONTRÔLE DES BAGAGES DE SOUTE A L'AÉROPORT BEN GOURION. Sa filiale Morpho Detection fournit un système compact de détection d'explosifs.

Authors picture

IsraelValley Desk | Défense

Headline image

Morpho Detection, spécialiste de la détection d’explosifs et de narcotiques et filiale de Morpho, du groupe Safran, annonce que son système de détection d’explosifs (EDS) au design compact, a été certifié par l’Agence israélienne de sécurité (AIS) pour le contrôle des bagages de soute dans les aéroports israéliens.

Conçu pour permettre aux aéroports de petite et moyenne tailles de bénéficier des avantages de la tomographie informatisée (TI), le CTX 5800 est un appareil relativement petit et léger qui intègre des fonctionnalités d’imagerie et de collecte de données de dernière génération’, souligne le groupe.

Le CTX 5800 vise à permettre aux aéroports de maximiser l’efficacité et la performance du contrôle des bagages de soute, tout en s’adaptant aux nouvelles menaces et au développement de l’aéroport.

Outre la certification par l’AIS, le CTX 5800 a été certifié par la TSA (Transportation Security Administration), l’autorité américaine chargée de la sécurité aérienne, et a été évalué par la Conférence Européenne de l’Aviation Civile (CEAC) comme répondant aux exigences de standard 3 de l’Union Européenne.

ISRAELVALLEY DANS NOS ARCHIVES
Une filiale du Groupe SAFRAN aurait été sélectionnée par l’Autorité Publique israélienne pour équiper l’aéroport Ben Gourion pour la détection d’explosifs. Safran est un grand groupe industriel et technologique français, présent au niveau international dans l’aéronautique, l’aérospatial, la défense et la sécurité. Il est né en 2005 de la fusion entre Snecma et Sagem. Depuis septembre 2011, il est coté au Cac40. Le groupe prévoit d’après son président de multiplier par deux, à 20 milliards d’euros, son chiffre d’affaires en moins de cinq ans.

Ses métiers sont la conception et la production de moteurs d’avions, d’hélicoptères et de fusées, d’équipements aéronautiques, de défense et de sécurité. Safran occupe des positions de leader mondial sur ces marchés4 et emploie près de 55 000 personnes dans plus de cinquante pays.

ISRAELVALLEY PLUS DANS NOS ARCHIVES
Excellente nouvelle en ce début d’année juive : la filiale de défense de Safran, Sagem s’engage avec des Israéliens en long terme à travers une joint-venture (coentreprise). Impossible d’en parler avant la finalisation de l’accord, mais IsraelValley a bien suivi ce dossier de création d’une nouvelle Joint-Venture entre Israéliens et Français dans le secteur de la Défense (le concurrent de Elbit, IAI l’a déjà fait dans un autre secteur). Lors du dernier Gala de la Chambre de Commerce France-Israël à Paris, il était évident que le groupe Elbit préparait “un grand coup”.

Elbit et Safran doivent créer au début de 2011 une filiale commune à 50/50 destinée à commercialiser leurs systèmes de drones tactiques, en France et sur les marchés internationaux. Cette annonce publique démontre encore une fois que la tendance des relations binationales France-Israël prend une toute nouvelle dimension.

Les Israéliens investissent en France sans complexes. Ils n’hésitent plus à réaliser des alliances sur le territoire Français avec des firmes françaises du secteur de la sécurité qui travaillent aussi avec “des pays arabes potentiellement ennemis”.

La Tribune : "En France, la guerre des drones n’est pas prête de se calmer. Selon leurs intérêts stratégiques et industriels, les groupes de défense français avancent pour l’heure en ordre dispersé sans orientation précise du ministère de la Défense. Et dans ce contexte, la filiale défense de Safran, Sagem, a annoncé mercredi la signature d’un accord – un MoA ou Memorandum of Agreement – « dans le but de créer, au début de 2011, une filiale commune à 50/50 pour le marché des systèmes de drones tactiques, en France et sur les marchés internationaux », à l’exception des Etats-Unis et de la Grande-Bretagne. Dans ces deux pays, Elbit a déjà signé des accords avec respectivement l’américain General Dynamics et Thales (drone Watchkeeper). Cette joint venture occupera le créneau des mini-drones destinés aux forces spéciales aux drones de surveillance pesant jusqu’à une tonne.

Pour Safran, cette alliance avec l’un des leaders du marché des drones est un joli coup. Cette opération lui permet d’assurer à court et moyen terme la pérennité de ce business, qui affiche un chiffre d’affaires de 30 à 40 millions d’euros en moyenne par an avec la production du drone tactique Sperwer en service dans six pays (France, Danemark, Canada, Pays-Bas, Suède et Grèce) et déployé en Afghanistan dans les armées de terre française, canadienne et néerlandaise. En même temps, l’opération ne ferme aucune option dans le cadre de la future consolidation des activités de défense en France. Notamment s’agissant des échanges d’actifs entre Thales et Safran, qui pourrait alors céder son activité drone au groupe d’électronique. « Ce n’est pas une poison pil, confirme le directeur général adjoint de Safran en charge de la branche Défense et sécurité Olivier Andriès. Nous ne voulions pas insulter l’avenir ».

En outre, fait valoir Olivier Andriès, « la société en projet sera de nationalité française et sera située en France, à Eragny (pour le développement) et Montluçon (fabrication et intégration) ». Dotée d’un patron français, elle accueillera environ une centaine de personnels de Sagem et une dizaine d’Elbit à des postes à responsabilité. Elle devrait disposer d’un chiffre d’affaires d’environ 50 millions d’euros. Soit un apport pour chacun des partenaires de 50 % de l’activité de la future société. « Nous avons pour objectif d’au moins le doubler en trois ans », précise le patron de la branche Défense et Sécurité. La charge de travail de la société est partagée en trois tiers (la joint venture, Sagem et Elbit). La filiale de Safran se positionne en tant que maître d’œuvre des systèmes de missions tandis que le groupe israélien s’occupera de la plate-forme et de son avionique.

Cette société sera constituée par des apports d’actifs équilibrés des deux sociétés mères. Sagem, qui a été l’une des premières sociétés européennes à développer un drone, apporte le Sperwer, un programme en production, et le drone de surveillance Patroller-TM, en cours de développement. De son côté, Elbit apporte le mini-drone Skylark en service dans une quinzaine d’armées ainsi que les plates-formes Hermes, à l’exception de l’Hermes 450 (Watchkeeper). Pour l’avenir, elle pourra développer de nouveaux systèmes. « La joint venture a vocation à développer de nouveaux produits mais pas dans les grands drones MALE », confirme Olivier Andriès. D’ores et déjà, elle devrait se positionner pour développer le successeur du Sperwer dans le cadre du programme français SDT (Système de drone tactique)." Michel Cabirol—

Source: Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Au début du mois de février dernier, le Pentagone, a déclassifié un document top-secret du ministère de la Défense détaillant le programme nucléaire israélien, un programme qu’Israël n’a jamais annoncé officiellement pour éviter une course régionale aux armements nucléaires. Jusqu’à maintenant, les États-Unis avaient scrupuleusement respecté le secret en taisant la teneur du programme. Mais ...

Coolamnews | Défense

Le coût de la cybercriminalité dans le monde représente près de 375 et 575 milliards de dollars, selon Interpol. Un ordre de grandeur gigantesque, plus important que le trafic de stupéfiants. Un enjeu de taille, notamment pour les smartphones, qui seront plus de 2 milliards fin 2015, et qui sont victimes de 100 000 attaques par jour. Israël est à la pointe de la lutte contre les hackers. Notam...

Zonebourse | Défense

C'était l'un des grands secrets de Tsahal qui a été révélé par la presse israélienne : des commandes très importantes de viagra sont faites tous les ans pour soigner les soldats qui auraient des problèmes d'érection. On parle de milliers de tablettes commandées par l'armée. Un autre point révélé par la presse : les pilotes ne peuvent pas prendre de pilules avant un vol car la vision des couleur...

Eyal Dayan (Rehovot) | Défense

Semaine historique pour l'armée israélienne. Zrifin : la base militaire de Tsahal va être fermée et les soldats de Tsahal vont être évacués dans le Negev. Plus de 60 000 logements vont être construits. LE SAVIEZ-VOUS ? JSS News : "L’armée israélienne est propriétaire de biens immobiliers de grande valeur. En 2013 on apprenait que l’armée allait vendre des terres à Tel-Aviv, ainsi que celles ...

Dan Assayah (Tel-Aviv) | Défense

Et si la France était un véritable ami d'Israël ? IsraelValley n'en a jamais douté. Alors qu'il y a quelques mois une crise couvait entre la France et Israël il semblerait que les temps changent à vive allure. Simple rappel. C'était fin 2014 : "Le gouvernement israélien a convoqué l'ambassadeur français après le soutien apporté par Paris au projet de résolution palestinien qui vient d'écho...

Dan Rosh (Tel Aviv) | Défense

Elbit Systems a annoncé avoir signé un contrat de $73,4 millions avec les United States Marine Corps (Corps des Marines des États-Unis). Elbit fournira aux forces américaines un système laser permettant aux soldats en camouflage d’effectuer des opérations d’imagerie, de télémétrie et de navigation sur les champs de bataille. Le contrat qui va se dérouler jusqu’en 2020, a été remporté par Elb...

Israpresse | Défense

EXCLUSIF. Rafael Advanced Defense Systems est le fabriquant de missiles d'Israël. Ce groupe collabore avec différentes sociétés américaines (Lockheed Martin, Raytheon) et européennes (Thales, EADS, BAE) sur plusieurs projets de missiles, drones et systèmes d'armes. Cette société nationale est devenue une cash machine (90 millions de profits en 2014) pour Israël. Son expansion est réelle et e...

Dan Assayah (Tel-Aviv) | Défense

Dans un article publié récemment sur le site The Intercept, le journaliste Glenn Greenwald s’intéresse à un aspect de l’aide américaine à Israël : le renseignement. Il évoque notamment le rôle joué par la NSA auprès de son équivalent israélien, l’unité nationale du SIGINT (pour Signals intelligence, soit renseignement d’origine électromagnétique) israélien, l’ISNU. Le journaliste américain ...

Geopolis | Défense

Skystar 180 est un système de surveillance unique au monde qui fonctionne depuis la terre L'armée américaine vient d'approuver l'achat d'aérostats après les avoir listé comme produit de défense - un processus long et difficile aux USA - a annoncé la société israélienne RT, cette semaine. Le ballon de surveillance Skystar 180 a passé avec succès les tests de l'armée US (connus sous le nom ...

i24News | Défense

Une idée très surprenante mais qui pourrait faire son chemin dans un pays qui n'hésite jamais à importer des idées du monde entier. Israël va t-il remplacer ses chiens détecteurs par des rats "Made in Gambie" ? Selon (1) : "Énormes et griffus, les rats de Gambie auraient tendance à repousser. Pourtant, en Tanzanie, l’université d’agriculture Sokoine et l’ONG Apopo en font les stars d’un program...

IsraelValley Desk | Défense

Deux pays méditerranéens se hissent dans le Top 10 du classement 2015 des puissances mondiales militaires, publié par le site Global Firepower (GFP) : la France (5e) et la Turquie (10e). Le tiercé de tête est constitué par les États-Unis, la Russie et la Chine. Israël (11e) se trouve à la porte de ce Top 10. Ce classement compare 126 pays avec plus de quarante critères comme le nombre de mi...

Frédéric Dubessy (Econostrum) | Défense

Le 26 Mars 2015 aux 14e Rencontres Economiques et Technologique France-Israël « Les Nouvelles Menaces en Cyber-Sécurité » Esti Peshin fera une conférence. Elle est directrice des programmes cybernétiques d’Israel Aerospace Industries et aussi directeur général pro-bono, du groupe high-tech de la Knesset. Auparavant, cette star du highTech fut à la direction de ENP Solutions Ltd, spécialisée ...

D.B. | Défense

Selon les statistiques, 92% des postes militaires sont accessibles aux femmes en Israël, mais il n'y a jamais eu de femmes capitaines au sein de la Marine. La Marine israélienne confiera pour la première fois le commandement d'un navire de guerre à une femme, Or Cohen, a annoncé à Tel Aviv un représentant de la Marine. "Une femme officier suit une formation de commandant d'un navire, pour la...

Sputniknews | Défense

La menace du Hezbollah au nord a obligé des unités de l'armée à se préparer à une guerre souterraine. L'armée israélienne et ses unités spéciales se sont entrainées avec intensité depuis la guerre de l'été dernier afin de se préparer à une possible attaque du Hezbollah au nord du pays via des tunnels terroristes, des sources militaires ayant mis en garde contre les infiltrations et enlèvements ...

i24News | Défense

Le ministère de la Défense vient de doubler le nombre de ses commandes de pièces détachées pour ses tanks Merkava, ainsi que pour les véhicules blindés Namer. Ces achats sont faits alors que le gouvernement est en train de passer de nouvelles commandes pour la fabrication de Merkava MK IV et de Namer APC. Plusieurs tanks et véhicules opérationnels utilisés pendant la dernière opération de Ga...

JSS News | Défense