Jun 13

ISRAELVALLEY- LE FRANCAIS SAFRAN EST MAINTENANT CHARGÉ DU CONTRÔLE DES BAGAGES DE SOUTE A L'AÉROPORT BEN GOURION. Sa filiale Morpho Detection fournit un système compact de détection d'explosifs.

Authors picture

IsraelValley Desk | Défense

Headline image

Morpho Detection, spécialiste de la détection d’explosifs et de narcotiques et filiale de Morpho, du groupe Safran, annonce que son système de détection d’explosifs (EDS) au design compact, a été certifié par l’Agence israélienne de sécurité (AIS) pour le contrôle des bagages de soute dans les aéroports israéliens.

Conçu pour permettre aux aéroports de petite et moyenne tailles de bénéficier des avantages de la tomographie informatisée (TI), le CTX 5800 est un appareil relativement petit et léger qui intègre des fonctionnalités d’imagerie et de collecte de données de dernière génération’, souligne le groupe.

Le CTX 5800 vise à permettre aux aéroports de maximiser l’efficacité et la performance du contrôle des bagages de soute, tout en s’adaptant aux nouvelles menaces et au développement de l’aéroport.

Outre la certification par l’AIS, le CTX 5800 a été certifié par la TSA (Transportation Security Administration), l’autorité américaine chargée de la sécurité aérienne, et a été évalué par la Conférence Européenne de l’Aviation Civile (CEAC) comme répondant aux exigences de standard 3 de l’Union Européenne.

ISRAELVALLEY DANS NOS ARCHIVES
Une filiale du Groupe SAFRAN aurait été sélectionnée par l’Autorité Publique israélienne pour équiper l’aéroport Ben Gourion pour la détection d’explosifs. Safran est un grand groupe industriel et technologique français, présent au niveau international dans l’aéronautique, l’aérospatial, la défense et la sécurité. Il est né en 2005 de la fusion entre Snecma et Sagem. Depuis septembre 2011, il est coté au Cac40. Le groupe prévoit d’après son président de multiplier par deux, à 20 milliards d’euros, son chiffre d’affaires en moins de cinq ans.

Ses métiers sont la conception et la production de moteurs d’avions, d’hélicoptères et de fusées, d’équipements aéronautiques, de défense et de sécurité. Safran occupe des positions de leader mondial sur ces marchés4 et emploie près de 55 000 personnes dans plus de cinquante pays.

ISRAELVALLEY PLUS DANS NOS ARCHIVES
Excellente nouvelle en ce début d’année juive : la filiale de défense de Safran, Sagem s’engage avec des Israéliens en long terme à travers une joint-venture (coentreprise). Impossible d’en parler avant la finalisation de l’accord, mais IsraelValley a bien suivi ce dossier de création d’une nouvelle Joint-Venture entre Israéliens et Français dans le secteur de la Défense (le concurrent de Elbit, IAI l’a déjà fait dans un autre secteur). Lors du dernier Gala de la Chambre de Commerce France-Israël à Paris, il était évident que le groupe Elbit préparait “un grand coup”.

Elbit et Safran doivent créer au début de 2011 une filiale commune à 50/50 destinée à commercialiser leurs systèmes de drones tactiques, en France et sur les marchés internationaux. Cette annonce publique démontre encore une fois que la tendance des relations binationales France-Israël prend une toute nouvelle dimension.

Les Israéliens investissent en France sans complexes. Ils n’hésitent plus à réaliser des alliances sur le territoire Français avec des firmes françaises du secteur de la sécurité qui travaillent aussi avec “des pays arabes potentiellement ennemis”.

La Tribune : "En France, la guerre des drones n’est pas prête de se calmer. Selon leurs intérêts stratégiques et industriels, les groupes de défense français avancent pour l’heure en ordre dispersé sans orientation précise du ministère de la Défense. Et dans ce contexte, la filiale défense de Safran, Sagem, a annoncé mercredi la signature d’un accord – un MoA ou Memorandum of Agreement – « dans le but de créer, au début de 2011, une filiale commune à 50/50 pour le marché des systèmes de drones tactiques, en France et sur les marchés internationaux », à l’exception des Etats-Unis et de la Grande-Bretagne. Dans ces deux pays, Elbit a déjà signé des accords avec respectivement l’américain General Dynamics et Thales (drone Watchkeeper). Cette joint venture occupera le créneau des mini-drones destinés aux forces spéciales aux drones de surveillance pesant jusqu’à une tonne.

Pour Safran, cette alliance avec l’un des leaders du marché des drones est un joli coup. Cette opération lui permet d’assurer à court et moyen terme la pérennité de ce business, qui affiche un chiffre d’affaires de 30 à 40 millions d’euros en moyenne par an avec la production du drone tactique Sperwer en service dans six pays (France, Danemark, Canada, Pays-Bas, Suède et Grèce) et déployé en Afghanistan dans les armées de terre française, canadienne et néerlandaise. En même temps, l’opération ne ferme aucune option dans le cadre de la future consolidation des activités de défense en France. Notamment s’agissant des échanges d’actifs entre Thales et Safran, qui pourrait alors céder son activité drone au groupe d’électronique. « Ce n’est pas une poison pil, confirme le directeur général adjoint de Safran en charge de la branche Défense et sécurité Olivier Andriès. Nous ne voulions pas insulter l’avenir ».

En outre, fait valoir Olivier Andriès, « la société en projet sera de nationalité française et sera située en France, à Eragny (pour le développement) et Montluçon (fabrication et intégration) ». Dotée d’un patron français, elle accueillera environ une centaine de personnels de Sagem et une dizaine d’Elbit à des postes à responsabilité. Elle devrait disposer d’un chiffre d’affaires d’environ 50 millions d’euros. Soit un apport pour chacun des partenaires de 50 % de l’activité de la future société. « Nous avons pour objectif d’au moins le doubler en trois ans », précise le patron de la branche Défense et Sécurité. La charge de travail de la société est partagée en trois tiers (la joint venture, Sagem et Elbit). La filiale de Safran se positionne en tant que maître d’œuvre des systèmes de missions tandis que le groupe israélien s’occupera de la plate-forme et de son avionique.

Cette société sera constituée par des apports d’actifs équilibrés des deux sociétés mères. Sagem, qui a été l’une des premières sociétés européennes à développer un drone, apporte le Sperwer, un programme en production, et le drone de surveillance Patroller-TM, en cours de développement. De son côté, Elbit apporte le mini-drone Skylark en service dans une quinzaine d’armées ainsi que les plates-formes Hermes, à l’exception de l’Hermes 450 (Watchkeeper). Pour l’avenir, elle pourra développer de nouveaux systèmes. « La joint venture a vocation à développer de nouveaux produits mais pas dans les grands drones MALE », confirme Olivier Andriès. D’ores et déjà, elle devrait se positionner pour développer le successeur du Sperwer dans le cadre du programme français SDT (Système de drone tactique)." Michel Cabirol—

Source: Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

La télévision israélienne a présenté le dernier né de la société Elbit Systems Ltd. dans le domaine de l’armement maritime : un bateau miniature « sans pilote » destiné entre autres au combat contre les sous-marins et à la neutralisation des mines sous-marines. Cette invention israélienne suscite déjà un très grand intérêt auprès de nombreuses armées à travers le monde. Le Seagull n’a qu...

IsraelValley Desk | Défense

Maxime Perez (Jeune Afrique) : "Si Tsahal est en passe de doubler sa flotte sous-marine, elle le doit d’abord aux largesses du gouvernement allemand. En 2005, le ministère israélien de la Défense signe un contrat avec l’entreprise Thyssenkrupp pour acquérir deux navires submersibles. La même année, Angela Merkel visite l’État hébreu à trois reprises et propose de prendre en charge un tiers de l...

Maxime Perez (Jeune Afrique) | Défense

L'ancien chef d'état-major de Tsahal a désormais la voie libre. Au bout de cinq ans, la décision du Procureur Général le blanchit des soupçons de "putsch" contre Ehud Barak. C'est une histoire rocambolesque et tellement compliquée, que la plupart des Israéliens n'y comprennent rien. Gaby Ashkenazi était soupçonné, alors qu'il était à la tête de Tsahal, d'avoir tenté d'obtenir des informatio...

IsraelValley Desk | Défense

REVELATIONS. Le Président François Hollande se trouve actuellement en Inde (visite de trois jours). A son arrivée dans cet immense pays, lors de son premier interview sur BFMTV, ses propos étaient peu précis sur la signature éventuelle de contrats de défense. Le contrat du Rafale est en négociation. Si les Français avaient été partenaires d'Israël (même sous traitants sur les gros contrats)...

Daniel Rouach | Défense

Le Gouvernement israélien souhaite fortement organiser le secteur Cyber-sécurité du pays pour bâtir une offre conjointe destinée aux promoteurs et industriels Japonnais qui préparent activement les J.O. de Tokyo 2020. Un consortium até monté et qui sera piloté par Israel Aerospace Industries Ltd. Il va comprendre Check Point Software Technologies Ltd., Verint Systems Inc., Bynet, ClearSk, C...

Eyal Dayan (Rehovot) | Défense

L'Allemagne prévoit de signer cette année un contrat en vue d’acheter trois à cinq drones israéliens Heron TP, susceptibles d’être équipés de missiles, en attendant la production d’appareils européens de ce type, a annoncé cette semaine la ministre allemande de la Défense Ursula Von der Leyen. (Times) IAI Eitan est un drone de moyenne altitude longue endurance (MALE) construit par la divisi...

IsraelValley Desk | Défense

La presse israélienne donne une grande place à la situation à Marseille. Depuis des années les israéliens ont été habitués aux tensions en France. C'est la première fois que le port de la Kippa est au centre des attentions. le Grand rabbin de France est très souvent cité par la presse hébraïque. Selon (1) : "Alors que le Consistoire israélite de Marseille incite à enlever la kippa dans la v...

Eyal Dreyfus (Tel Aviv) | Défense

Du 26 au 27 janvier 2016 se tiendra à Tel-Aviv la 3ème édition de l’exposition et la conférence « Cybertech 2016», dédiées aux technologies numériques. Shraga Blum : Le second plus grand salon mondial de la cybernétique, Cybertech 2016, ouvrira ses portes dans deux semaines à Tel-Aviv. Son importance et son impact peuvent se mesurer au nombre de sociétés représentées ainsi qu’aux personnalit...

Shraga Blum (LPH) | Défense

Selon un rapport publié par le département d’Etat américain sur les dépenses militaires dans le monde entre 2002 et 2012, la Corée du Nord a dépensé en moyenne 23,8% de son PIB pour la défense, le niveau le plus haut parmi les 170 pays recensés. D’après les données du rapport intitulé «Dépenses militaires mondiales et transferts des armes 2015», la moyenne annuelle des dépenses militaires du...

IsraelValley Desk | Défense

Le journaliste Eitam Lachover (Aroutz 1), était ce matin en reportage sur le nouveau protège-cou distribué par l'armée israélienne pour aider les soldats combattants à faire face à la menace constante des attaques terroristes avec des couteaux. Durant son reportage, Eitam Lachover a rencontré des représentants de la société qui fabrique les équipements de protection pour les militaires et po...

David Illouz | Défense

Tsahal a commencé à proposer des opportunités aux soldats autistes avec son programme Roim Rachok (« Voir loin »), les incorporant dans les unités de renseignement où ils déchiffrent les photos de reconnaissance aérienne pour fournir des informations aux soldats combattants en amont des missions. D’autres programmes forment des candidats à être des électriciens militaires, qui gèrent des ou...

IsraelValley Desk | Défense

TECHNO. Le club espagnol du Real Madrid a signé un important contrat avec une société israélienne de haute technologie pour moderniser l’application mobile de l’équipe madrilène. Selon Reuters, le contrat signé entre le Real Madrid et la société israélienne Interacting Technology pourrait s’élever à plusieurs millions de dollars. L’application, lancée en mai dernier, permet aux dizaines de m...

IsraelValley Desk | Défense

Selon Intelligence on line : "Les officiels biélorusses ne tarissent pas d'éloges depuis un mois sur le nouveau grand projet de créer un parc industriel israélo-biélorusse. Proche de la défense israélienne, l'homme d'affaires Gabi Magnezi se trouve au cœur du discret rapprochement qui s'opère depuis quelques mois entre la Biélorussie et Israël." La Biélorussie, aussi appelée Bélarus ou ancie...

IsraelValley Desk | Défense

Du 26 au 27 janvier 2016 se tiendra à Tel-Aviv la 3ème édition de l’exposition et la conférence « Cybertech 2016», dédiées aux technologies numériques. Communiqué : "Nous serions honorés de vous inviter à participer à cet évènement un des plus importants du secteur. « Cybertech 2016» est un lieu de rencontre pour les acteurs du secteur des technologies numériques israéliens et ceux de nom...

IsraelValley Desk | Défense

La technologie de mode de Yael Vizel « ZEEKIT » , permet à ses clients de faire des essayages virtuels de vêtements avant d’effectuer leurs achats. L’achat en ligne est une commodité remarquable, mais le risque que les vêtements achetés ne nous conviennent pas subsiste. Avec l’application mobile ZEEKIT ce problème va disparaitre ! Une application révolutionnaire et une plate-forme web qu...

IsraelValley Desk | Défense