Jun 13

ISRAELVALLEY- LE FRANCAIS SAFRAN EST MAINTENANT CHARGÉ DU CONTRÔLE DES BAGAGES DE SOUTE A L'AÉROPORT BEN GOURION. Sa filiale Morpho Detection fournit un système compact de détection d'explosifs.

Authors picture

IsraelValley Desk | Défense

Headline image

Morpho Detection, spécialiste de la détection d’explosifs et de narcotiques et filiale de Morpho, du groupe Safran, annonce que son système de détection d’explosifs (EDS) au design compact, a été certifié par l’Agence israélienne de sécurité (AIS) pour le contrôle des bagages de soute dans les aéroports israéliens.

Conçu pour permettre aux aéroports de petite et moyenne tailles de bénéficier des avantages de la tomographie informatisée (TI), le CTX 5800 est un appareil relativement petit et léger qui intègre des fonctionnalités d’imagerie et de collecte de données de dernière génération’, souligne le groupe.

Le CTX 5800 vise à permettre aux aéroports de maximiser l’efficacité et la performance du contrôle des bagages de soute, tout en s’adaptant aux nouvelles menaces et au développement de l’aéroport.

Outre la certification par l’AIS, le CTX 5800 a été certifié par la TSA (Transportation Security Administration), l’autorité américaine chargée de la sécurité aérienne, et a été évalué par la Conférence Européenne de l’Aviation Civile (CEAC) comme répondant aux exigences de standard 3 de l’Union Européenne.

ISRAELVALLEY DANS NOS ARCHIVES
Une filiale du Groupe SAFRAN aurait été sélectionnée par l’Autorité Publique israélienne pour équiper l’aéroport Ben Gourion pour la détection d’explosifs. Safran est un grand groupe industriel et technologique français, présent au niveau international dans l’aéronautique, l’aérospatial, la défense et la sécurité. Il est né en 2005 de la fusion entre Snecma et Sagem. Depuis septembre 2011, il est coté au Cac40. Le groupe prévoit d’après son président de multiplier par deux, à 20 milliards d’euros, son chiffre d’affaires en moins de cinq ans.

Ses métiers sont la conception et la production de moteurs d’avions, d’hélicoptères et de fusées, d’équipements aéronautiques, de défense et de sécurité. Safran occupe des positions de leader mondial sur ces marchés4 et emploie près de 55 000 personnes dans plus de cinquante pays.

ISRAELVALLEY PLUS DANS NOS ARCHIVES
Excellente nouvelle en ce début d’année juive : la filiale de défense de Safran, Sagem s’engage avec des Israéliens en long terme à travers une joint-venture (coentreprise). Impossible d’en parler avant la finalisation de l’accord, mais IsraelValley a bien suivi ce dossier de création d’une nouvelle Joint-Venture entre Israéliens et Français dans le secteur de la Défense (le concurrent de Elbit, IAI l’a déjà fait dans un autre secteur). Lors du dernier Gala de la Chambre de Commerce France-Israël à Paris, il était évident que le groupe Elbit préparait “un grand coup”.

Elbit et Safran doivent créer au début de 2011 une filiale commune à 50/50 destinée à commercialiser leurs systèmes de drones tactiques, en France et sur les marchés internationaux. Cette annonce publique démontre encore une fois que la tendance des relations binationales France-Israël prend une toute nouvelle dimension.

Les Israéliens investissent en France sans complexes. Ils n’hésitent plus à réaliser des alliances sur le territoire Français avec des firmes françaises du secteur de la sécurité qui travaillent aussi avec “des pays arabes potentiellement ennemis”.

La Tribune : "En France, la guerre des drones n’est pas prête de se calmer. Selon leurs intérêts stratégiques et industriels, les groupes de défense français avancent pour l’heure en ordre dispersé sans orientation précise du ministère de la Défense. Et dans ce contexte, la filiale défense de Safran, Sagem, a annoncé mercredi la signature d’un accord – un MoA ou Memorandum of Agreement – « dans le but de créer, au début de 2011, une filiale commune à 50/50 pour le marché des systèmes de drones tactiques, en France et sur les marchés internationaux », à l’exception des Etats-Unis et de la Grande-Bretagne. Dans ces deux pays, Elbit a déjà signé des accords avec respectivement l’américain General Dynamics et Thales (drone Watchkeeper). Cette joint venture occupera le créneau des mini-drones destinés aux forces spéciales aux drones de surveillance pesant jusqu’à une tonne.

Pour Safran, cette alliance avec l’un des leaders du marché des drones est un joli coup. Cette opération lui permet d’assurer à court et moyen terme la pérennité de ce business, qui affiche un chiffre d’affaires de 30 à 40 millions d’euros en moyenne par an avec la production du drone tactique Sperwer en service dans six pays (France, Danemark, Canada, Pays-Bas, Suède et Grèce) et déployé en Afghanistan dans les armées de terre française, canadienne et néerlandaise. En même temps, l’opération ne ferme aucune option dans le cadre de la future consolidation des activités de défense en France. Notamment s’agissant des échanges d’actifs entre Thales et Safran, qui pourrait alors céder son activité drone au groupe d’électronique. « Ce n’est pas une poison pil, confirme le directeur général adjoint de Safran en charge de la branche Défense et sécurité Olivier Andriès. Nous ne voulions pas insulter l’avenir ».

En outre, fait valoir Olivier Andriès, « la société en projet sera de nationalité française et sera située en France, à Eragny (pour le développement) et Montluçon (fabrication et intégration) ». Dotée d’un patron français, elle accueillera environ une centaine de personnels de Sagem et une dizaine d’Elbit à des postes à responsabilité. Elle devrait disposer d’un chiffre d’affaires d’environ 50 millions d’euros. Soit un apport pour chacun des partenaires de 50 % de l’activité de la future société. « Nous avons pour objectif d’au moins le doubler en trois ans », précise le patron de la branche Défense et Sécurité. La charge de travail de la société est partagée en trois tiers (la joint venture, Sagem et Elbit). La filiale de Safran se positionne en tant que maître d’œuvre des systèmes de missions tandis que le groupe israélien s’occupera de la plate-forme et de son avionique.

Cette société sera constituée par des apports d’actifs équilibrés des deux sociétés mères. Sagem, qui a été l’une des premières sociétés européennes à développer un drone, apporte le Sperwer, un programme en production, et le drone de surveillance Patroller-TM, en cours de développement. De son côté, Elbit apporte le mini-drone Skylark en service dans une quinzaine d’armées ainsi que les plates-formes Hermes, à l’exception de l’Hermes 450 (Watchkeeper). Pour l’avenir, elle pourra développer de nouveaux systèmes. « La joint venture a vocation à développer de nouveaux produits mais pas dans les grands drones MALE », confirme Olivier Andriès. D’ores et déjà, elle devrait se positionner pour développer le successeur du Sperwer dans le cadre du programme français SDT (Système de drone tactique)." Michel Cabirol—

Source: Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Elad Ratson : "Le Département de la Défense des États-Unis (DoD) en collaboration avec le MIT Enterprise Forum of Israel viennent d’organiser une compétition technologique en Israël, offrant 100 000 dollars à la start-up proposant la meilleure technologie pour combattre le terrorisme. Le nom du vainqueur a été révélé le 21 janvier par l’ambassadeur des Etats-Unis en Israël, Dan Shapiro, il...

Siilcon Wadi | Défense

Selon nos informations exclusives IsraelValley la délégation israélienne qui viendra au salon aéronautique du Bourget de 2015 devrait être la plus importante qu'Israël aura envoyé en France. Le Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace est organisé par le SIAE, filiale du Groupement des Industries Françaises Aéronautiques et Spatiales (GIFAS). La 51e édition du salon aura lieu au ...

IsraelValley Desk | Défense

EDITORIAL DIFFUSE A 7H07. BONJOUR CHERS AUDITEURS DE RADIO J. Une véritable industrie autour du hightech et sécurité a été développée en Israël.Elle est mondialement reconnue. 25 000 personnes y travaillent pour le compte de 450 entreprises dont plus de 300 sont présentes à l’international. Un reportage récent que j'ai réalisé sur la coopération France-Israël à l'occasion d'un salon HLS qui ...

Dan Rosh (Tel Aviv) | Défense

Hier dans la journée les responsables israéliens de la sécurité de Netanyahou avaient au final dit "non, il ne pourra pas être à Paris pour la marche". Plus tard ils ont dit "oui". La raison ? Les israéliens se sont concertés avec les Français pour assurer une sécurité maximale au Premier ministre. INTELLIGENCE SECURITAIRE. Impossible de dire combien de garde de corps vont entourer le Premie...

Dan Rosh (Tel Aviv) | Défense

Le Groupe israélien de défense Elbit Systems Ltd. (Nasdaq: ESLT; TASE: ESLT) a annoncé hier la confirmation d'une commande (très exceptionnelle) de 90 millions de dollars provenant de Tsahal (armée israélienne), qui va couvrir sur onze ans, et qui va porter sur la maintenance des avions américains F16 utilisés par l'armée de l'air. SELON LE BLOG DE TSAHAL L’Armée de l’Air israélienne vient ...

Ilan Rosenthal | Défense

François d'Orcival (Valeurs Actuelles) : "Technologie. Qui n’a pas son drone ? Toutes les armées, tous les services publics du monde en veulent. Voici comment les Israéliens en sont devenus les premiers fabricants. Désormais, quand on regarde Jérusalem depuis une terrasse des faubourgs, on n’aperçoit plus seulement le jardin des Oliviers, le dôme du Rocher et sa coupole dorée ou la vieille v...

François d'Orcival (Valeurs Actuelles) | Défense

REVELATIONS. Très peu de professionnels le savent. Le Groupe Thales progresse réellement en Israël. Nous avions annonçé dans IsraelValley, sur la base d'un communiqué de presse publié par l'entreprise il y a cinq ans le rachat de CMT Medical par Thales. Selon Thales au moment du rachat de CMT : "Cette acquisition permet à Thalès de se renforcer dans un secteur fragmenté et à forte croissance. L...

Dan Rosh (Tel Aviv) | Défense

Israël vient de remporter de nouveaux contrats en Corée du Sud ou en Suisse. Sur le marché français, le groupe IAI pousse une offre sur les drones tactiques. Premier exportateur de drones devant les Etats-Unis, Israël continue de remporter de jolis succès à l’étranger, malgré un environnement plus concurrentiel... Voilà une dizaine de jours, l’agence d’armement de la Corée du Sud a annoncé...

Nathalie Hamou (Les Echos) | Défense

Après un tir de roquette contre le territoire israélien vendredi, l’aviation de Tsahal a mené sa première frappe contre la bande de Gaza depuis la fin de l’opération « bordure protectrice », le 27 août dernier. Quiconque réduirait le Hamas à une organisation de fanatiques sans cervelle serait bien avisé de revoir son analyse. Assurément, le mouvement islamiste palestinien aime la provocatio...

Maxime Pérez (Tribune Juive) | Défense

Un article Maxime Perez, à Jérusalem pour Jeune Afrique : "Nommé chef d'état-major dans un contexte politique et sécuritaire tendu, Gadi Eizenkot, général expérimenté, s'est toujours montré implacable. Sans pour autant être un va-t-en-guerre. Dans moins de cent jours, il sera peut-être l'unique héritage de Benyamin Netanyahou au lendemain des élections législatives anticipées en Israël. Pour...

M.P. (Jeune Afrique) | Défense

Bonne nouvelle. Les producteurs de masques à gaz Supergum et Shalon sont en train de licencier leur personnel en Israël. Le ministère de la défense considère qu'il est quasiment inutile de fabriquer des masques alors que e risque réel est proche de zéro. Cetet décision semble discutable selon des experts interrogés par Israel Valley. ISRAELVALLEY EN 2012. Israël est un "drôle " de pays. Un ...

Ilana Dreyfus | Défense

Le système de défense "Fronde de David" sera en mesure d'intercepter des projectiles au-delà des frontières d'Israël, a déclaré Rafael Advanced Defense System. "La Fronde de David a une portée d'interception qui assure l'interception avant qu'une menace n'entre dans le territoire israélien. Elle peut intercepter toute roquette ou missile à l'intérieur de l'atmosphère, et sur des zones ennemi...

IsraelValley Desk | Défense

Le projet de modernisation du centre de commandement israélien de l'armée de l'air, communément appelé ‘le cratère’, touche bientôt à sa fin, après trois ans de travaux financés par les Etats-Unis. Situé sous le quartier général militaire de la "Kirya" à Tel Aviv, ce bunker sera dorénavant protégé contre les attaques nucléaires et biologiques, rapportait Ynet samedi soir. Le nouveau ‘crat...

i24News | Défense

Le Comité ministériel des acquisitions a décidé d'approuver l'achat de 14 jets furtifs F-35 de fabrication américaine au lieu des 31 jets que le ministère de la Défense avait prévu d'acheter. Israël se réserve la possibilité d'acheter des jets supplémentaires à une date ultérieure. Ces 14 jets viennent s'ajouter aux 19 jets F-35 qu'Israël a déjà commandé. Le Ministre du Renseignement Yuval S...

IsraelValley Desk | Défense

A la suite de discussions sans fin et des combats politiques, le ministre de la Défense a décidé ce vendredi de choisir un Général "à la main de fer" qui connait très bien le Liban et le Hezbollah. Le prochain chef d'état-major de Tsahal, qui va remplacer en 2015 Benny Gantz, sera le général donc Gadi Eizenkot. Le général Eisenkot était le commandant de la région militaire Nord, il avait su...

Dan Rosh (Tel Aviv) | Défense