Jun 13

ISRAELVALLEY- LE FRANCAIS SAFRAN EST MAINTENANT CHARGÉ DU CONTRÔLE DES BAGAGES DE SOUTE A L'AÉROPORT BEN GOURION. Sa filiale Morpho Detection fournit un système compact de détection d'explosifs.

Authors picture

IsraelValley Desk | Défense

Headline image

Morpho Detection, spécialiste de la détection d’explosifs et de narcotiques et filiale de Morpho, du groupe Safran, annonce que son système de détection d’explosifs (EDS) au design compact, a été certifié par l’Agence israélienne de sécurité (AIS) pour le contrôle des bagages de soute dans les aéroports israéliens.

Conçu pour permettre aux aéroports de petite et moyenne tailles de bénéficier des avantages de la tomographie informatisée (TI), le CTX 5800 est un appareil relativement petit et léger qui intègre des fonctionnalités d’imagerie et de collecte de données de dernière génération’, souligne le groupe.

Le CTX 5800 vise à permettre aux aéroports de maximiser l’efficacité et la performance du contrôle des bagages de soute, tout en s’adaptant aux nouvelles menaces et au développement de l’aéroport.

Outre la certification par l’AIS, le CTX 5800 a été certifié par la TSA (Transportation Security Administration), l’autorité américaine chargée de la sécurité aérienne, et a été évalué par la Conférence Européenne de l’Aviation Civile (CEAC) comme répondant aux exigences de standard 3 de l’Union Européenne.

ISRAELVALLEY DANS NOS ARCHIVES
Une filiale du Groupe SAFRAN aurait été sélectionnée par l’Autorité Publique israélienne pour équiper l’aéroport Ben Gourion pour la détection d’explosifs. Safran est un grand groupe industriel et technologique français, présent au niveau international dans l’aéronautique, l’aérospatial, la défense et la sécurité. Il est né en 2005 de la fusion entre Snecma et Sagem. Depuis septembre 2011, il est coté au Cac40. Le groupe prévoit d’après son président de multiplier par deux, à 20 milliards d’euros, son chiffre d’affaires en moins de cinq ans.

Ses métiers sont la conception et la production de moteurs d’avions, d’hélicoptères et de fusées, d’équipements aéronautiques, de défense et de sécurité. Safran occupe des positions de leader mondial sur ces marchés4 et emploie près de 55 000 personnes dans plus de cinquante pays.

ISRAELVALLEY PLUS DANS NOS ARCHIVES
Excellente nouvelle en ce début d’année juive : la filiale de défense de Safran, Sagem s’engage avec des Israéliens en long terme à travers une joint-venture (coentreprise). Impossible d’en parler avant la finalisation de l’accord, mais IsraelValley a bien suivi ce dossier de création d’une nouvelle Joint-Venture entre Israéliens et Français dans le secteur de la Défense (le concurrent de Elbit, IAI l’a déjà fait dans un autre secteur). Lors du dernier Gala de la Chambre de Commerce France-Israël à Paris, il était évident que le groupe Elbit préparait “un grand coup”.

Elbit et Safran doivent créer au début de 2011 une filiale commune à 50/50 destinée à commercialiser leurs systèmes de drones tactiques, en France et sur les marchés internationaux. Cette annonce publique démontre encore une fois que la tendance des relations binationales France-Israël prend une toute nouvelle dimension.

Les Israéliens investissent en France sans complexes. Ils n’hésitent plus à réaliser des alliances sur le territoire Français avec des firmes françaises du secteur de la sécurité qui travaillent aussi avec “des pays arabes potentiellement ennemis”.

La Tribune : "En France, la guerre des drones n’est pas prête de se calmer. Selon leurs intérêts stratégiques et industriels, les groupes de défense français avancent pour l’heure en ordre dispersé sans orientation précise du ministère de la Défense. Et dans ce contexte, la filiale défense de Safran, Sagem, a annoncé mercredi la signature d’un accord – un MoA ou Memorandum of Agreement – « dans le but de créer, au début de 2011, une filiale commune à 50/50 pour le marché des systèmes de drones tactiques, en France et sur les marchés internationaux », à l’exception des Etats-Unis et de la Grande-Bretagne. Dans ces deux pays, Elbit a déjà signé des accords avec respectivement l’américain General Dynamics et Thales (drone Watchkeeper). Cette joint venture occupera le créneau des mini-drones destinés aux forces spéciales aux drones de surveillance pesant jusqu’à une tonne.

Pour Safran, cette alliance avec l’un des leaders du marché des drones est un joli coup. Cette opération lui permet d’assurer à court et moyen terme la pérennité de ce business, qui affiche un chiffre d’affaires de 30 à 40 millions d’euros en moyenne par an avec la production du drone tactique Sperwer en service dans six pays (France, Danemark, Canada, Pays-Bas, Suède et Grèce) et déployé en Afghanistan dans les armées de terre française, canadienne et néerlandaise. En même temps, l’opération ne ferme aucune option dans le cadre de la future consolidation des activités de défense en France. Notamment s’agissant des échanges d’actifs entre Thales et Safran, qui pourrait alors céder son activité drone au groupe d’électronique. « Ce n’est pas une poison pil, confirme le directeur général adjoint de Safran en charge de la branche Défense et sécurité Olivier Andriès. Nous ne voulions pas insulter l’avenir ».

En outre, fait valoir Olivier Andriès, « la société en projet sera de nationalité française et sera située en France, à Eragny (pour le développement) et Montluçon (fabrication et intégration) ». Dotée d’un patron français, elle accueillera environ une centaine de personnels de Sagem et une dizaine d’Elbit à des postes à responsabilité. Elle devrait disposer d’un chiffre d’affaires d’environ 50 millions d’euros. Soit un apport pour chacun des partenaires de 50 % de l’activité de la future société. « Nous avons pour objectif d’au moins le doubler en trois ans », précise le patron de la branche Défense et Sécurité. La charge de travail de la société est partagée en trois tiers (la joint venture, Sagem et Elbit). La filiale de Safran se positionne en tant que maître d’œuvre des systèmes de missions tandis que le groupe israélien s’occupera de la plate-forme et de son avionique.

Cette société sera constituée par des apports d’actifs équilibrés des deux sociétés mères. Sagem, qui a été l’une des premières sociétés européennes à développer un drone, apporte le Sperwer, un programme en production, et le drone de surveillance Patroller-TM, en cours de développement. De son côté, Elbit apporte le mini-drone Skylark en service dans une quinzaine d’armées ainsi que les plates-formes Hermes, à l’exception de l’Hermes 450 (Watchkeeper). Pour l’avenir, elle pourra développer de nouveaux systèmes. « La joint venture a vocation à développer de nouveaux produits mais pas dans les grands drones MALE », confirme Olivier Andriès. D’ores et déjà, elle devrait se positionner pour développer le successeur du Sperwer dans le cadre du programme français SDT (Système de drone tactique)." Michel Cabirol—

Source: Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Le parlement israélien a donné cette semaine le feu vert définitif à une privatisation de la société publique Israel Military Industries (IMI), en manque de liquidités depuis des années même s'il a mis au point certains des matériels militaires les plus renommés du pays. La privatisation, qui doit être réalisée cette année, coûtera à l'Etat 5,7 milliards de shekels (1,2 milliard d'euros), un...

IsraelValley Desk | Défense

SPECIAL COOPERATION MILITAIRE FRANCE-ISRAEL. Mon nom est B. J’ai 37 ans et je suis major dans l’Armée de l’Air israélienne. Aujourd’hui, je vais vous parler de l’un des escadrons les plus particuliers de Tsahal dont je suis le commandant adjoint : l’Escadron des “Défenseurs de l’Ouest”. Nous sommes en étroite collaboration avec la Marine israélienne et nos hélicoptères ont la capacité de se pos...

Youval L Cohen (Sderot) | Défense

L’Unité spéciale des Renseignements 9900 se consacre à la cartographie, à l’interprétation de photographies aériennes et satellites et à la recherche spatiale. Dans cette unité, il existe une petite division de soldats hautement qualifiés qui ont des capacités visuelles et analytiques remarquables. Ils peuvent remarquer les plus petits détails que la plupart des gens ne détectent pas. Ils sont ...

IsraelValley Desk | Défense

"OFEK 10" est dans le ciel et nous regarde, enregistre, rapporte, depuis hier soir. Israël, un des 15 pays dans le monde ayant sa propre expertise de lancements de satellites, poursuit sa marche accélérée en matière de mise en orbite. Après avoir travaillé sans discontinuer durant des jours et des week-ends entiers, les ingénieurs et équipes techniques de IAI, qui ont collaboré avec Tsahal ...

Youval Tanenbaum (Hanita) | Défense

Bon an, mal an, les industriels israéliens de l'armement exportent vers l'Inde 1,5 milliard de dollars de matériel militaire. Mais aujourd'hui des inquiétudes planent L'Asie, gourmande en armements, cherche à développer sa propre industrie Michel Cabirol pour La Tribune (Copyrights) : "Pourquoi l'Inde est-elle si importante aux yeux d'Israël ? Depuis le réchauffement des relations en 1992 ...

IsraelValley Desk | Défense

Un deal qui va certainement booster les relations bilatérales entre les deux pays. L'Argentine est en négociation exclusives avec Israël pour racheter plus de 20 Kfirs (remis à jour) fabriqués dans l'Etat Hébreu depuis au moins 30 ans. C'est IAI qui devrait bénéficier de ce contrat important. ISRAELVALLEY PLUS Les origines du Kfir remontent à l’embargo imposé par la France en 1969. Suite à...

Yair Cohen (Savyon) | Défense

Therm-App transforme les appareils Android en puissantes caméras de vision nocturne et de thermographie Opgal Optronic Industries, un important fournisseur Opgal Optronic Industries, un fournisseur mondial de solutions d'imagerie thermique, a annoncé le lancement de Therm-App. Therm-App transforme les appareils mobiles Android en puissantes caméras thermiques permettant de réaliser des ...

IsraelValley Desk | Défense

La force aérienne de Singapour (RSAF) exposait pour la première fois il y a quelques semaines au salon de Singapour deux aéronefs entrés en inventaire : le drone moyenne altitude longue endurance (Male) Heron 1, fourni par Israel Aerospace Industries, et le drone tactique Hermes 450 d'Elbit Systems. Selon air-cosmos.com (Copyrights) : "Selon un aviateur de la RSAF, les premiers Heron 1 aurai...

IsraelValley Desk | Défense

C'est un nouveau-venu dans la famille Heron : Israel Aerospace Industries a officiellement dévoilé il y a quelques semaines au salon de Singapour le Super Heron HF (Heavy Fuel), version améliorée de l'actuel Heron équipée d'un moteur diesel, d'ailettes marginales et d'une avionique rénovée. Trois clients potentiels seraient actuellement en discussions avec IAI pour l'achat de cet appareil. S...

IsraelValley Desk | Défense

Le remplaçant des derniers TA-4 Skyhawk israéliens sera bientôt livré à son client final. Alenia Aermacchi a fêté récemment la sortie d'usine du premier des 30 biréacteurs d'entraînement M-346 "Master" commandés en 2012 par la force aérienne de Tel-Aviv. L'avion devrait être réceptionné cet été par les aviateurs israéliens. Air&Cosmos (Copyrights) : "En juillet 2013, Israël annonçait que ses...

IsraelValley Desk | Défense

Selon air-cosmos.com (Copyrights) : "L'industriel de défense israélien Elbit Systems annonce cette semaine dans un communiqué la vente au Brésil d'un nombre indéterminé de drones de surveillance moyenne altitude longue endurance (Male) Hermes 900. Version très améliorée du Hermes 450, que Brasilia avait déjà commandé en 2011, le Hermes 900 sera notamment utilisé par la force aérienne brésil...

IsraelValley Desk | Défense

L'Argentine a décidé d'étudier sérieusement les alternatives pour s'équiper à nouveau. Israël est sur les rangs avec le Kfir qui est une copie du Mirage français équipé d’un moteur américain. Selon Reuters : "Le gouvernement argentin étudie différentes possibilités pour remplacer les avions de chasse Mirage de son armée de l'air, a déclaré en début de semaine le ministre de la Défense, Agus...

Youval Blumenthal | Défense

Le ministre des Affaires étrangères John Baird a annoncé que le Canada et Israël travailleront en partenariat dans le cadre d’un projet visant à contrer la menace du terrorisme nucléaire et les menaces à la sécurité nucléaire dans le monde. Cette annonce a été faite durant son entretien avec le ministre israélien du Renseignement, M. Youval Steinitz, en marge du Sommet sur la sécurité nucléaire...

IsraelValley Desk | Défense

L'incroyable machine de guerre d'Israël par Vincent Lamigeon (Copyrights) : Fort d'une industrie de pointe et d'une armée, Tsahal, prête à essayer tous les prototypes, l'Etat hébreu est devenu l'un des plus puissants marchands d'armes du monde. C'est un engin étrange, aux faux airs de Batmobile. Un drone futuriste que bichonnent deux techniciens dans un hangar discret de Yavné, morne zone ...

Vincent Lamigeon (Challenges) | Défense

Au sein des « Rencontres Economiques & Technologiques France-Israël », le Forum de cyber-sécurité présente chaque année les meilleures solutions israéliennes et décrypte les tendances futures du secteur. Côté français, la plupart des sociétés du CAC 40 ont déjà participé à cet événement unique, dans le cadre des rendez-vous d’affaires. Environ un millier de rendez-vous qualifiés, organisés d...

Mitz | Défense