Jun 13

ISRAELVALLEY- LE FRANCAIS SAFRAN EST MAINTENANT CHARGÉ DU CONTRÔLE DES BAGAGES DE SOUTE A L'AÉROPORT BEN GOURION. Sa filiale Morpho Detection fournit un système compact de détection d'explosifs.

Authors picture

IsraelValley Desk | Défense

Headline image

Morpho Detection, spécialiste de la détection d’explosifs et de narcotiques et filiale de Morpho, du groupe Safran, annonce que son système de détection d’explosifs (EDS) au design compact, a été certifié par l’Agence israélienne de sécurité (AIS) pour le contrôle des bagages de soute dans les aéroports israéliens.

Conçu pour permettre aux aéroports de petite et moyenne tailles de bénéficier des avantages de la tomographie informatisée (TI), le CTX 5800 est un appareil relativement petit et léger qui intègre des fonctionnalités d’imagerie et de collecte de données de dernière génération’, souligne le groupe.

Le CTX 5800 vise à permettre aux aéroports de maximiser l’efficacité et la performance du contrôle des bagages de soute, tout en s’adaptant aux nouvelles menaces et au développement de l’aéroport.

Outre la certification par l’AIS, le CTX 5800 a été certifié par la TSA (Transportation Security Administration), l’autorité américaine chargée de la sécurité aérienne, et a été évalué par la Conférence Européenne de l’Aviation Civile (CEAC) comme répondant aux exigences de standard 3 de l’Union Européenne.

ISRAELVALLEY DANS NOS ARCHIVES
Une filiale du Groupe SAFRAN aurait été sélectionnée par l’Autorité Publique israélienne pour équiper l’aéroport Ben Gourion pour la détection d’explosifs. Safran est un grand groupe industriel et technologique français, présent au niveau international dans l’aéronautique, l’aérospatial, la défense et la sécurité. Il est né en 2005 de la fusion entre Snecma et Sagem. Depuis septembre 2011, il est coté au Cac40. Le groupe prévoit d’après son président de multiplier par deux, à 20 milliards d’euros, son chiffre d’affaires en moins de cinq ans.

Ses métiers sont la conception et la production de moteurs d’avions, d’hélicoptères et de fusées, d’équipements aéronautiques, de défense et de sécurité. Safran occupe des positions de leader mondial sur ces marchés4 et emploie près de 55 000 personnes dans plus de cinquante pays.

ISRAELVALLEY PLUS DANS NOS ARCHIVES
Excellente nouvelle en ce début d’année juive : la filiale de défense de Safran, Sagem s’engage avec des Israéliens en long terme à travers une joint-venture (coentreprise). Impossible d’en parler avant la finalisation de l’accord, mais IsraelValley a bien suivi ce dossier de création d’une nouvelle Joint-Venture entre Israéliens et Français dans le secteur de la Défense (le concurrent de Elbit, IAI l’a déjà fait dans un autre secteur). Lors du dernier Gala de la Chambre de Commerce France-Israël à Paris, il était évident que le groupe Elbit préparait “un grand coup”.

Elbit et Safran doivent créer au début de 2011 une filiale commune à 50/50 destinée à commercialiser leurs systèmes de drones tactiques, en France et sur les marchés internationaux. Cette annonce publique démontre encore une fois que la tendance des relations binationales France-Israël prend une toute nouvelle dimension.

Les Israéliens investissent en France sans complexes. Ils n’hésitent plus à réaliser des alliances sur le territoire Français avec des firmes françaises du secteur de la sécurité qui travaillent aussi avec “des pays arabes potentiellement ennemis”.

La Tribune : "En France, la guerre des drones n’est pas prête de se calmer. Selon leurs intérêts stratégiques et industriels, les groupes de défense français avancent pour l’heure en ordre dispersé sans orientation précise du ministère de la Défense. Et dans ce contexte, la filiale défense de Safran, Sagem, a annoncé mercredi la signature d’un accord – un MoA ou Memorandum of Agreement – « dans le but de créer, au début de 2011, une filiale commune à 50/50 pour le marché des systèmes de drones tactiques, en France et sur les marchés internationaux », à l’exception des Etats-Unis et de la Grande-Bretagne. Dans ces deux pays, Elbit a déjà signé des accords avec respectivement l’américain General Dynamics et Thales (drone Watchkeeper). Cette joint venture occupera le créneau des mini-drones destinés aux forces spéciales aux drones de surveillance pesant jusqu’à une tonne.

Pour Safran, cette alliance avec l’un des leaders du marché des drones est un joli coup. Cette opération lui permet d’assurer à court et moyen terme la pérennité de ce business, qui affiche un chiffre d’affaires de 30 à 40 millions d’euros en moyenne par an avec la production du drone tactique Sperwer en service dans six pays (France, Danemark, Canada, Pays-Bas, Suède et Grèce) et déployé en Afghanistan dans les armées de terre française, canadienne et néerlandaise. En même temps, l’opération ne ferme aucune option dans le cadre de la future consolidation des activités de défense en France. Notamment s’agissant des échanges d’actifs entre Thales et Safran, qui pourrait alors céder son activité drone au groupe d’électronique. « Ce n’est pas une poison pil, confirme le directeur général adjoint de Safran en charge de la branche Défense et sécurité Olivier Andriès. Nous ne voulions pas insulter l’avenir ».

En outre, fait valoir Olivier Andriès, « la société en projet sera de nationalité française et sera située en France, à Eragny (pour le développement) et Montluçon (fabrication et intégration) ». Dotée d’un patron français, elle accueillera environ une centaine de personnels de Sagem et une dizaine d’Elbit à des postes à responsabilité. Elle devrait disposer d’un chiffre d’affaires d’environ 50 millions d’euros. Soit un apport pour chacun des partenaires de 50 % de l’activité de la future société. « Nous avons pour objectif d’au moins le doubler en trois ans », précise le patron de la branche Défense et Sécurité. La charge de travail de la société est partagée en trois tiers (la joint venture, Sagem et Elbit). La filiale de Safran se positionne en tant que maître d’œuvre des systèmes de missions tandis que le groupe israélien s’occupera de la plate-forme et de son avionique.

Cette société sera constituée par des apports d’actifs équilibrés des deux sociétés mères. Sagem, qui a été l’une des premières sociétés européennes à développer un drone, apporte le Sperwer, un programme en production, et le drone de surveillance Patroller-TM, en cours de développement. De son côté, Elbit apporte le mini-drone Skylark en service dans une quinzaine d’armées ainsi que les plates-formes Hermes, à l’exception de l’Hermes 450 (Watchkeeper). Pour l’avenir, elle pourra développer de nouveaux systèmes. « La joint venture a vocation à développer de nouveaux produits mais pas dans les grands drones MALE », confirme Olivier Andriès. D’ores et déjà, elle devrait se positionner pour développer le successeur du Sperwer dans le cadre du programme français SDT (Système de drone tactique)." Michel Cabirol—

Source: Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

L’armée israélienne, en collaboration avec Motorola, a mis au point un système d’alerte mobile qui peut prévenir en 25 secondes d’un tir de barrage de mortier. L’état-major a décidé d’accélérer le déploiement de centaines de ces sirènes dans les prochains mois le long de la frontière avec la bande de Gaza contrôlée par le Hamas, qui avait tiré plusieurs milliers d...

IsraelValley Desk | Défense

L’année prochaine, un nouveau bataillon mixte sera déployé au sud de la Vallée du Jourdain, le long de la frontière jordanienne. Ce nouveau bataillon combattant mixte est en cours de préparation et rejoindra, dès 2018, les trois bataillons mixtes déjà existants. À la fin de l’année 2018, l’objectif de Tsahal est de disposer de 1100 soldats au sein de ses bataillons combatt...

IsraelValley Desk | Défense

REVELATIONS. Lockheed Martin a dépensé plus d'un milliard de dollars en achats réciproques (compensation) depuis 2010, lorsque Israël a signé les accords pour l’achat d’avions de chasse F-35. Depuis 2010, lorsque le ministère de la Défense a signé le premier de trois accords pour la fourniture de 50 chasseurs furtifs F-35, le constructeur américain Lockheed Martin a dépensé pl...

Aharon Kahn | Défense

Le salon international Aero India est un salon professionnel important dans le secteur de l'aéronautique, du spatial et de la défense en Inde. Il a lieu tous les deux ans. La 11ème édition se déroule du 14 au 18 février 2017 toujours à Bangalore. D'après le site air-cosmos, le but du Ministère de la défense indien, qui aujourd'hui opère une flotte d’avions de combat à 95% pilot...

Aharon Kahn | Défense

Que pouvez-vous apprendre en trois semaines ? Apprendre une langue ? Écrire un livre ? Et pourquoi pas faire comme les soldats de Tsahal et créer un bracelet qui peut sauver d’innombrables vies.   RÉSOUDRE UN PROBLÈME Dans le cadre de la formation des officiers spécialisés dans la technologie, les cadets avaient pour mission de trouver un problème au sein de Tsahal et de le réso...

IsraelValley Desk | Défense

Gâce au logiciel de la société israélienne eVigilo, plusieurs dizaines de milliers de personnes ont pu être alertées de l’imminence d’un tremblement de terre au Chili. „Notre firme est spécialisée dans les alertes massives et nous pouvons diffuser un nombre incalculable d’informations via n’importe quelle plate-forme numérique“ a expliqué le PDG de l’entreprise, Lio...

IsraelValley Desk | Défense

Elbit Systems remporte un énorme contrat étalé sur cinq ans dans un pays tenu "secret". Il s'agit d'un pays d'Asie (Israelvalley n'est pas autorisé à donner le nom) qui souhaite upgraderses hélicoptères Mi-17. Le Mil Mi-17 est un hélicoptère de transport lourd soviétique puis russe. Il a été développé à partir du Mi-8. La désignation Mi-17 est conçue pour l'exportation ; l'...

Eyal Koren | Défense

La Roumanie a suspendu les procédures suite à sa sélection de l'avion sans pilote Orbiter 4 d'Aeronautics Defense Systems basé à Yavné en Israël, après un appel contre la décision lancée par des fabricants israéliens rivaux. Des rapports contradictoires ont été émis pour savoir si le choix de l'UAV a été suspendu ou annulé, mais des sources en Roumanie indiquent qu'il est pr...

Aharon Kahn | Défense

La Roumanie a choisi l'avion sans pilote Orbiter 4 d'Aeronautics Defense Systems basé à Yavné en Israël pour répondre aux besoins de son armée. L'Orbiter 4 était en concurrence avec deux autres modèles israéliens: le BlueBird ThunderB et le BirdEye 650D d'Israel Aerospace Industries (IAI). Les deux perdants tentent de renverser la sélection, affirmant que leurs systèmes sont m...

Aharon Kahn | Défense

Les soldats et les commandants seront en mesure de partager des informations classifiées en toute sécurité L'armée israélienne (Tsahal) a récemment sorti un nouveau smartphone militaire, en coopération avec Motorola, qui peut se connecter au réseau 4G et aux réseaux militaires. En utilisant ces nouveaux smartphones, les soldats et les commandants de Tsahal seront en mesure de par...

i24news | Défense

Alain Bauer, professeur de criminologie au Conservatoire National des Arts et Métiers (Paris) et Fudan (Shanghai), président du Conseil Supérieur de la Formation et de la Recherche Stratégique (CSFRS) ainsi que du Conseil National des Activités Privées de Sécurité (CNAPS), était l’invité d’honneur du dîner du CRIF Sud-Est. Actualité Juive: Quels thèmes avez-vous abordés ? ...

IsraelValley Desk | Défense

James Hirshfield, mannequin et égérie de la marque Hugo Boss, a immigré en Israël et s'est enrôlé dans l'armée Israélienne. Il commencera son service militaire en Avril. Dès son plus jeune age, la famille de James est partie vivre à Londres. À l'âge de 20 ans, il a voyagé aux États-Unis pour ses études, et il y a reçu des offres pour devenir top model. James a participé à ...

David Ilouz | Défense

Le ministère de la Défense a annoncé que des essais concluants avaient été effectués sur la dernière version du système de défense anti-missiles 'Fronde de David'. Il s’agit d’un bouclier de défense contre les missiles de courte et moyenne pesant parfois jusqu’à plusieurs centaines de kilos. Les essais ont été effectués en Israël conjointement par le département ‘H...

IsraelValley Desk | Défense

Une Unité Combattante de Tsahal a perdu dimanche soir un drone tactique de type "Sky Rider" lors d'une opération de surveillance dans la région de Balata, près de Naplouse. Ce matin, le drone a été localisé et récupéré. L'armée israélienne a ouvert une enquête sur cet incident car la semaine dernière, un autre "Sky Rider" appartenant au Corps d'artillerie de Tsahal s'est écras...

IsraelValley Desk | Défense

Les prochaines avancées technologiques vont transformer l’art de la guerre, confier un rôle prépondérant aux robots comme les drones et niveler les différences entre États, ou même entre États et groupes terroristes, estiment experts et responsables. Au cours d’une table ronde consacrée mercredi, au Forum économique mondial de Davos, à « l’avenir de la guerre », ils ont estim...

IsraelValley Desk | Défense