Jun 11

ISRAELVALLEY - ISRAËL SE MET AU VERT. L’entreprise israélienne Levgum transforme des courroies de transmission, des semelles de chaussures, des tapis de voiture ou des pneus en caoutchouc réutilisable

Authors picture

Vanessa Lamaire | Économie

Headline image

Levgum Israël répare le caoutchouc usagé et rechape les pneus en bonne matière, ainsi que les courroies de transmissions, les semelles de chaussures et autres produits.

On les jette dans la décharge et ils polluent notre terre. Sauf pour obtenir des granulés de caoutchouc ou pour subir une transformation en biocarburant, les pneus en caoutchouc vulcanisé, passés leur premier emploi, n’étaient plus bons jusqu’à maintenant. L’entreprise israélienne Levgum transforme ainsi des courroies de transmission, des semelles de chaussures, des tapis de voiture ou même de nouveaux pneus en caoutchouc entièrement réutilisable.

Le procédé mécanique et chimique de rétro-ingénierie des constituants du caoutchouc du pneu et le traitement du caoutchouc de cette entreprise est si raffinée que les fabricants de pneus des pays occidentaux l’ont accepté pour l’utilisation comme matière première dans de nouveaux pneus.

Imaginez-vous préparer un gâteau et prendre ensuite tous les constituants, la farine, l’eau, les œufs…et les retourner dans leur forme originale. Il s’agit de la base de la technologie de l’entreprise Levgum, fonctionnant maintenant sur un modèle de licence avec des transactions spécifiques pour chaque pays Inde, Grèce, Roumanie, Espagne, Italie, Turquie, États-Unis et Canada.

« Nous progressons et sommes leader dans le monde en terme de-vulcanisation, » dit Ran Zamir, le directeur général de Levgum.

La découverte de Charles Goodyear

En 1843, un inventeur américain nommé Charles Goodyear a découvert qu’en enlevant le soufre du caoutchouc et en le chauffant, le caoutchouc restait élastique, mais il était froid et étanche. Il s’agit de vulcanisation.

L’entreprise Levgum a trouvé un moyen pour annuler la modification chimique dans le caoutchouc après ce processus. Selon les informations fournies par l’entreprise, cela est fait à température ambiante et ne comporte pas de produits chimiques dangereux et ne produit pas de déchets dangereux.

Les brevets de l’entreprise Levgum sont basés sur la technologie développée par des Juifs russes qui ont immigré en Israël. Les produits chimiques qu’ils utilisent sont des produits disponibles sur le marché.

Le processus, même s’il exige un apport d’énergie, se traduit par un caoutchouc qui coûte environ la moitié du caoutchouc vierge. Il peut être utilisé dans un mélange de caoutchouc vierge, selon le besoin. Jusqu’à 70 % du caoutchouc reconstitué par l’entreprise Levgum est utilisé dans de nouveaux produits qui sont maintenant sur le marché.

Un endroit où vous pouvez trouver le résultat final est à Walmart, sous la forme d’un matériau de jardin utilisé pour aérer les parterres de fleurs.

Récupérer un bénéfice

L’entreprise Levgum est chargée de « retourner en circulation » moins de quelques cent mille tonnes de vieux caoutchouc. La technologie peut traiter tout type de déchets en caoutchouc, par exemple de vieux matelas ou des courroies, dit Ran Zamir.

« L’entreprise fonctionne bien et peut vivre de ses revenus et pour la première fois l’année dernière elle a distribué des dividendes à ses actionnaires » rapporte Ran Zamir. « Nous continuons d’être actifs, notamment sur le marché des pneus en Inde et en Europe, avec une grande entreprise de pneus ».

Fondée en 1998, l’entreprise est basée à Gedera et a trois employés avec le personnel d’externalisation. Depuis, Israël n’a pas une industrie du caoutchouc, ce n’est donc pas le meilleur pays pour ouvrir une usine. La de-vulcanisation doit se faire a l’ endroit où le matériel source sera réutilisé.

L’entreprise Levgum a récemment commencé à travailler avec une entreprise de gros pneus en Finlande. Maintenant, elle cherche des nouveaux titulaires de licence en Allemagne, en Pologne et en France, qui peuvent s’attendre à récupérer leur investissement dans les deux ans.

« Ce sont les endroits qui contiennent les plus grands consommateurs de caoutchouc en Europe », explique Ran Zamir. « Ensuite, nous allons nous concentrer sur l’extrême-Orient, en Corée, en Chine et au Japon en deuxième étape. »

Les contrats de licence sont au nombre de 1 par pays et sont basés sur le pouvoir d’achat et l’ engagement environnemental.

« Ce que nous recherchons sont des sociétés qui sont financièrement stables et sont déjà dans l’industrie. C’est mieux si elles sont dans le recyclage, mais elles peuvent aussi être des entreprises qui produisent des produits en caoutchouc, » affirme Ran Zamir.

Par Rivka Borochov, adaptation siliconwadi.fr

Source: http://siliconwadi.fr/3629/vieux-pneus-caoutchouc-nouveau

Le chômage continue de reculer en Israël: en avril, il est passé à 4,9%, son niveau le plus bas jamais atteint. La pénurie de main d’œuvre s’aggrave. Le taux de chômage en Israël vient de descendre en dessous de la ligne symbolique des 5% : selon les chiffres que vient de publier l’Institut de la Statistique à Jérusalem, les chômeurs représentaient 4,9% de la population active en avril 201...

Jacques Bendelac | Économie

Fiverr, Créée en 2010 par Micha Kaufman et Shai Wininger Fonds levés depuis sa création : 111 millions de dollars Si vous avez besoin d’aide ? Fiverr a peut-être la solution... Le site est une plate-forme de mise en relation avec des prestataires de service, anonymes ou non, pour un prix de départ minimum de 5 dollars. Fiverr recense des freelances du monde entier qui proposent de créer un ...

IsraelValley Plus | Économie

Israël fait partie des pays les plus innovants au monde. Elément révélateur : en 2015, les acquisitions de start-up israéliennes par les géants internationaux de l’industrie des technologies ont atteint un nouveau record, dépassant les 7 milliards de dollars. L’année 2016 a débuté sur de mêmes bases avec, en particulier, l’arrivée d’investisseurs chinois. Le conglomérat chinois Kuang-Chi a ains...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie

C’est le chiffre officiel qui vient d’être publié : en 2015, 6.628 juifs de France ont fait leur aliya, soit un effectif semblable à celui de 2014. En 2015, 27 908 nouveaux immigrants (« olim ») des quatre continents ont quitté définitivement leur pays d’origine pour venir s’installer en Israël. C’est 16% de plus qu’en 2014 (24.120 immigrants) et 65% de plus qu’en 2013 (16.900 immigrants). ...

Jacques Bendelac | Économie

Les applications de mobilité bénéficient d’une côte certaine chez les constructeurs automobiles. En début d’année l’américain General Motors avait investi 500 millions de dollars dans Lyft, qui propose des solutions de covoiturage entre particuliers dans la plupart des villes américaines. C’est désormais au tour de Toyota et de Volkswagen de se placer sur le marché en s’alliant respectiveme...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie

Le dimanche 22 mai s’est tenu le salon du Mariage à Netanya, la ville côtière israélienne a accueilli près de cent prestataires, mettant en avant leur savoir-faire. Parmi eux, Yona Events, agence de wedding-planner gérée par deux sœurs originaires de Nice, Yohanna et Yael. Organisé en plein air dans les jardins de la salle El Yam De Ramat Poleg, ce sont environ 2000 francophones qui sont ven...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie

Xura, anciennement Comverse, l’une des plus importantes sociétés israéliennes de haute-technologie a conclu un accord définitif pour son rachat par des filiales de Siris Capital Group. Un rachat à hauteur de 25 dollars par action et comprenant 19,2% de remise sur les titres de clôture. Le montant total de l’accord s’élève à environ 643 millions de dollars. En fin d’année dernière, Comverse f...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie

Yuval Steinitz, ancien ministre des renseignements israéliens et actuel ministre de l'énergie, a le sens de la formule choc. "Aba tzadak", papa avait raison, a-t-il répondu en clin d'oeil à Manuel Valls lors du déjeuner en présence de l'importante délégation d'affaires conduite par Henri Cukierman, président de la CCFI. Le père de Steinitz avait donc raison lorsqu'il disait en connaissance de c...

IsraelValley | Économie

Les entreprises tchèques souhaitent investir dans plusieurs projets en Israël, dont la modernisation des routes ferroviaires ou l’exploitation du gaz naturel. De nouvelles opportunités de coopération économique entre les deux pays ont fait l’objet de discussions entre le Premier ministre Bohuslav Sobotka accompagné de sept autres ministres tchèques et des représentants israéliens ce dimanche lo...

IsraelValley Desk | Économie

En Israël, des milliers de juifs croyants se rendent ce soir sur la tombe de Rabbi Shimon Bar Yohaï à Méron, pour y célébrer son anniversaire. Ce mercredi soir, les célébrations traditionnelles de Lag Ba’Omer vont s’ouvrir et elles se prolongeront durant les 36 heures à venir. En Israël, Lag Ba’Omer est l’occasion pour les juifs croyants d’effectuer un pèlerinage sur la tombe de Rabbi Shim...

Jacques Bendelac | Économie

Hier, et pour la dernière journée de visite de la délégation française en Israël, Manuel Valls a eu l’occasion de rencontrer les équipes de Keyrus Israël et Keyrus Innovation Factory, l’accélérateur de start-up du Groupe. Keyrus était alors représenté par son vice-président en charge de l’Innovation Internationale de Keyrus Israel, Cyril Cohen Solal. Le Groupe Keyrus est spécialisé dans les ...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie

Hier, au cœur de l'Université de Tel Aviv se tenait le "Start-Up Nation Show", destiné à présenter l'environnement israélien de l'innovation et quelques-unes des meilleures start-up du pays. Axelle Lemaire a pris la parole (dans un anglais "Oxfordien") pour expliquer aux 180 participants d'un Forum "France-Israël" l'excellence Française en matière digitale. LA START UP NATION. Axelle Lemaire...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie

Le Premier ministre français a visité dimanche 22 mai une centrale solaire et un incubateur de start-up à Tel-Aviv. Pendant ces quelques heures consacrées aux relations d'affaires, Manuel Valls a vanté le dynamisme économique de la France. Avec notre envoyée spéciale à Tel Aviv, Valérie Gas C’est un des messages que Manuel Valls aime faire passer lors de ses déplacements à l’étranger : « ...

IsraelValley Plus | Économie

La session d’été de la Knesset s’ouvre cette semaine ; après la trêve de Pessah, plusieurs dossiers économiques attendent les 120 députés israéliens. La fin de la trêve de Pessah et de Yom Haatsmaout a sonné pour les 120 députés israéliens. La session parlementaire d’été s’ouvre à Jérusalem ce 23 mai 2016 et elle se prolongera jusqu’au 7 août. Cette session démarre alors que la coalition ...

Jacques Bendelac | Économie

Après l’annulation de la "clause de stabilité" par la Cour Suprême, le gouvernement israélien et les sociétés gazières ont concocté un nouvel accord. Nouvel (et dernier ?) épisode dans la saga du gaz israélien : le Conseil des ministres hebdomadaire avalise la nouvelle version de l’accord gazier. Réuni à Jérusalem ce dimanche matin, le gouvernement israélien vote l’amendement à l’accord ga...

Jacques Bendelac | Économie