Jun 11

ISRAELVALLEY - ISRAËL SE MET AU VERT. L’entreprise israélienne Levgum transforme des courroies de transmission, des semelles de chaussures, des tapis de voiture ou des pneus en caoutchouc réutilisable

Authors picture

Vanessa Lamaire | Économie

Headline image

Levgum Israël répare le caoutchouc usagé et rechape les pneus en bonne matière, ainsi que les courroies de transmissions, les semelles de chaussures et autres produits.

On les jette dans la décharge et ils polluent notre terre. Sauf pour obtenir des granulés de caoutchouc ou pour subir une transformation en biocarburant, les pneus en caoutchouc vulcanisé, passés leur premier emploi, n’étaient plus bons jusqu’à maintenant. L’entreprise israélienne Levgum transforme ainsi des courroies de transmission, des semelles de chaussures, des tapis de voiture ou même de nouveaux pneus en caoutchouc entièrement réutilisable.

Le procédé mécanique et chimique de rétro-ingénierie des constituants du caoutchouc du pneu et le traitement du caoutchouc de cette entreprise est si raffinée que les fabricants de pneus des pays occidentaux l’ont accepté pour l’utilisation comme matière première dans de nouveaux pneus.

Imaginez-vous préparer un gâteau et prendre ensuite tous les constituants, la farine, l’eau, les œufs…et les retourner dans leur forme originale. Il s’agit de la base de la technologie de l’entreprise Levgum, fonctionnant maintenant sur un modèle de licence avec des transactions spécifiques pour chaque pays Inde, Grèce, Roumanie, Espagne, Italie, Turquie, États-Unis et Canada.

« Nous progressons et sommes leader dans le monde en terme de-vulcanisation, » dit Ran Zamir, le directeur général de Levgum.

La découverte de Charles Goodyear

En 1843, un inventeur américain nommé Charles Goodyear a découvert qu’en enlevant le soufre du caoutchouc et en le chauffant, le caoutchouc restait élastique, mais il était froid et étanche. Il s’agit de vulcanisation.

L’entreprise Levgum a trouvé un moyen pour annuler la modification chimique dans le caoutchouc après ce processus. Selon les informations fournies par l’entreprise, cela est fait à température ambiante et ne comporte pas de produits chimiques dangereux et ne produit pas de déchets dangereux.

Les brevets de l’entreprise Levgum sont basés sur la technologie développée par des Juifs russes qui ont immigré en Israël. Les produits chimiques qu’ils utilisent sont des produits disponibles sur le marché.

Le processus, même s’il exige un apport d’énergie, se traduit par un caoutchouc qui coûte environ la moitié du caoutchouc vierge. Il peut être utilisé dans un mélange de caoutchouc vierge, selon le besoin. Jusqu’à 70 % du caoutchouc reconstitué par l’entreprise Levgum est utilisé dans de nouveaux produits qui sont maintenant sur le marché.

Un endroit où vous pouvez trouver le résultat final est à Walmart, sous la forme d’un matériau de jardin utilisé pour aérer les parterres de fleurs.

Récupérer un bénéfice

L’entreprise Levgum est chargée de « retourner en circulation » moins de quelques cent mille tonnes de vieux caoutchouc. La technologie peut traiter tout type de déchets en caoutchouc, par exemple de vieux matelas ou des courroies, dit Ran Zamir.

« L’entreprise fonctionne bien et peut vivre de ses revenus et pour la première fois l’année dernière elle a distribué des dividendes à ses actionnaires » rapporte Ran Zamir. « Nous continuons d’être actifs, notamment sur le marché des pneus en Inde et en Europe, avec une grande entreprise de pneus ».

Fondée en 1998, l’entreprise est basée à Gedera et a trois employés avec le personnel d’externalisation. Depuis, Israël n’a pas une industrie du caoutchouc, ce n’est donc pas le meilleur pays pour ouvrir une usine. La de-vulcanisation doit se faire a l’ endroit où le matériel source sera réutilisé.

L’entreprise Levgum a récemment commencé à travailler avec une entreprise de gros pneus en Finlande. Maintenant, elle cherche des nouveaux titulaires de licence en Allemagne, en Pologne et en France, qui peuvent s’attendre à récupérer leur investissement dans les deux ans.

« Ce sont les endroits qui contiennent les plus grands consommateurs de caoutchouc en Europe », explique Ran Zamir. « Ensuite, nous allons nous concentrer sur l’extrême-Orient, en Corée, en Chine et au Japon en deuxième étape. »

Les contrats de licence sont au nombre de 1 par pays et sont basés sur le pouvoir d’achat et l’ engagement environnemental.

« Ce que nous recherchons sont des sociétés qui sont financièrement stables et sont déjà dans l’industrie. C’est mieux si elles sont dans le recyclage, mais elles peuvent aussi être des entreprises qui produisent des produits en caoutchouc, » affirme Ran Zamir.

Par Rivka Borochov, adaptation siliconwadi.fr

Source: http://siliconwadi.fr/3629/vieux-pneus-caoutchouc-nouveau

En quelques décennies, le high tech est devenu la locomotive de l’économie israélienne; aujourd’hui, la pénurie de main d’œuvre menace son avenir. La Start-up Nation serait-elle menacée par son propre succès ? Avec de milliers de startups et des centaines de centres de R&D établies par des multinationales en Israël, la poursuite du développement du secteur des hautes techno...

Jacques Bendelac | Économie

Rivulis Irrigation (Kibbutz Gvat) a fait la Une de la presse spécialisée en Grèce après avoir racheté Eurodrip (le montant de la transactionn'a pas été divulgué). La firme israélienne est spécialisée dans l’industrie de la micro-irrigation et du goutte à goutte, "en fournissant des solutions aux agriculteurs qui souhaitent optimiser leurs rendements et leurs opérations". Rivul...

Ilan Berger (Césarée) | Économie

La situation des finances publiques d’Israël s’améliore : avec quatre années d’avance, sa dette publique tombe à 60% de son PIB. L’objectif financier était prévu pour 2020 mais il a été atteint dès la fin de 2016 : la dette publique d’Israël a frôlé les 60% en 2016, exactement 60,4%. À l’origine de ce résultat inattendu : la hausse des recettes fiscales qui est lié...

Jacques Bendelac | Économie

Les exportations de produits de haute technologie ont représenté 49% de toutes les exportations israéliennes de marchandises l'an dernier. Les exportations de haute technologie ont diminué de 7,1% en 2016, par rapport à 2015, selon les chiffres publiés hier par le Bureau central des statistiques. L'une des raisons pour lesquelles les exportations de haute technologie ont chuté a é...

Aharon Kahn | Économie

L'Etat israélien n'avait pas sollicité les investisseurs obligataires en euros depuis 2014. Et son retour sur le marché, mercredi, s'est déroulé de manière plus que satisfaisante. Le pays, noté A1 /A+ a levé 1,5 milliard d'euros à 10 ans et 750 millions d'euros à 20 ans. Un total supérieur à l'objectif initialement affiché, compris entre 1 et 2 milliards d'euros. Cette aug...

IsraelValley Desk | Économie

Comme son cours de bourse continue à baisser, l'analyste UBS Marc Goodman a abaissé l’objectif de cours de la société pharmaceutique israélienne de 7$. Le cours de l'action de Teva Pharmaceutical Industries Ltd. (Nasdaq: TEVA ; TASE: TEVA ) a continué de baisser à nouveau. Dans le commerce de l'après-midi, le cours de l'action a baissé de 2,51% après avoir chuté de 2,61% sur...

Aharon Kahn | Économie

"Je crois que c'est la première fois qu'un Premier ministre jamaïcain vient en Israël" (Netanyahou) Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a rencontré jeudi son homologue jamaïcain, Andrew Holness, lors de sa première visite en Israël. "Je crois que c'est la première fois qu'un Premier ministre jamaïcain vient en Israël", a déclaré Netanyahou, en remerciant Holness...

i24news | Économie

Les députés israéliens continuent de mettre de l’ordre dans le secteur de la loterie : les paris sur les courses hippiques seront mis hors-la-loi. La commission des Réformes de la Knesset a discuté cette semaine de la proposition du gouvernement de limiter les jeux et paris en Israël. Après avoir interdit les machines à sous, ce sont les paris sur les courses hippiques qui seront...

Jacques Bendelac | Économie

En Israël, la compétitivité de l’industrie est en perte de vitesse : le gouvernement concocte un "plan de renforcement de l’industrie israélienne". Les industriels israéliens ont été entendus : les pouvoirs publics se penchent enfin au chevet de l’industrie qui souffre, depuis longtemps d’une perte de sa compétitivité sur les marchés internationaux. Certes, le rythme de l...

Jacques Bendelac | Économie

Les relations entre Israël et l’Inde se renforcent de jour en jour dans des domaines très divers, dans le cadre d’une coopération de plus en plus active sur le plan commercial, scientifique et militaire. Après la visite, en novembre dernier, du président Rivlin à New Dehli, c’est au tour du ministre de l’Agriculture Ouri Ariel de faire le voyage pour assister à une conférenc...

IsraelValley Desk | Économie

Les israéliens continuent de consommer à crédit alors que de plus en plus de commerçants acceptent les cartes de crédit en moyen de paiement. 272 milliards de shekels ou 65 milliards d'euros: c'est le montant fabuleux des achats à crédit que les consommateurs israéliens ont réalisé auprès de leurs commerçants en 2016. C'est 7,2% de plus que l'année précédente. Et encore ce c...

Jacques Bendelac | Économie

Netanyahou a annulé un déplacement prévu au Forum économique mondial de Davos (Suisse) le 18 janvier, a indiqué lundi son cabinet sans plus de détails. "Le Premier ministre Benyamin Netanyahou n'ira pas à Davos", a affirmé son bureau dans un communiqué laconique. Des médias ont fait état de son possible déplacement à Washington pour assister à la cérémonie d'investiture du...

IsraelValley Desk | Économie

Les propriétaires de Fox et de Castro sont parmi ceux qui exigent que la TVA de 17% soit imposée sur la mode et les chaussures achetées par internet sur des sites à l’étranger. Les hauts responsables des industries de la mode et des centres commerciaux de détail en Israël ont lancé une campagne pour faire infléchir la croissance des ventes de produits de mode en ligne. Selon ...

IsraelValley Desk | Économie

Le gouvernement a approuvé à l'unanimité le plan de développement pour le Nord, proposé par le Premier ministre Benjamin Netanyahou, en collaboration avec le ministre des Finances, Moshe Kahlon, le ministre de la Périphérie, du Néguev et de la Galilée et le ministre de l'Intérieur Aryeh Derhi. Dans le cadre du programme 15 milliards de shekels seront investis par l’Etat et par le KK...

Aharon Kahn | Économie

Les recettes de l'Etat ont dépassé les prévisions de près de 9 milliards de shekels en 2016, ce qui rend le déficit budgétaire de 2,15% pour l'année, selon une estimation comptable initiale publiée aujourd'hui par le ministère des Finances. L'objectif de déficit budgétaire était de 2,9% du PIB, mais le déficit réel était nettement inférieur à l'objectif fixé pour la deuxiè...

Aharon Kahn | Économie