Jun 11

ISRAELVALLEY - ISRAËL SE MET AU VERT. L’entreprise israélienne Levgum transforme des courroies de transmission, des semelles de chaussures, des tapis de voiture ou des pneus en caoutchouc réutilisable

Authors picture

Vanessa Lamaire | Économie

Headline image

Levgum Israël répare le caoutchouc usagé et rechape les pneus en bonne matière, ainsi que les courroies de transmissions, les semelles de chaussures et autres produits.

On les jette dans la décharge et ils polluent notre terre. Sauf pour obtenir des granulés de caoutchouc ou pour subir une transformation en biocarburant, les pneus en caoutchouc vulcanisé, passés leur premier emploi, n’étaient plus bons jusqu’à maintenant. L’entreprise israélienne Levgum transforme ainsi des courroies de transmission, des semelles de chaussures, des tapis de voiture ou même de nouveaux pneus en caoutchouc entièrement réutilisable.

Le procédé mécanique et chimique de rétro-ingénierie des constituants du caoutchouc du pneu et le traitement du caoutchouc de cette entreprise est si raffinée que les fabricants de pneus des pays occidentaux l’ont accepté pour l’utilisation comme matière première dans de nouveaux pneus.

Imaginez-vous préparer un gâteau et prendre ensuite tous les constituants, la farine, l’eau, les œufs…et les retourner dans leur forme originale. Il s’agit de la base de la technologie de l’entreprise Levgum, fonctionnant maintenant sur un modèle de licence avec des transactions spécifiques pour chaque pays Inde, Grèce, Roumanie, Espagne, Italie, Turquie, États-Unis et Canada.

« Nous progressons et sommes leader dans le monde en terme de-vulcanisation, » dit Ran Zamir, le directeur général de Levgum.

La découverte de Charles Goodyear

En 1843, un inventeur américain nommé Charles Goodyear a découvert qu’en enlevant le soufre du caoutchouc et en le chauffant, le caoutchouc restait élastique, mais il était froid et étanche. Il s’agit de vulcanisation.

L’entreprise Levgum a trouvé un moyen pour annuler la modification chimique dans le caoutchouc après ce processus. Selon les informations fournies par l’entreprise, cela est fait à température ambiante et ne comporte pas de produits chimiques dangereux et ne produit pas de déchets dangereux.

Les brevets de l’entreprise Levgum sont basés sur la technologie développée par des Juifs russes qui ont immigré en Israël. Les produits chimiques qu’ils utilisent sont des produits disponibles sur le marché.

Le processus, même s’il exige un apport d’énergie, se traduit par un caoutchouc qui coûte environ la moitié du caoutchouc vierge. Il peut être utilisé dans un mélange de caoutchouc vierge, selon le besoin. Jusqu’à 70 % du caoutchouc reconstitué par l’entreprise Levgum est utilisé dans de nouveaux produits qui sont maintenant sur le marché.

Un endroit où vous pouvez trouver le résultat final est à Walmart, sous la forme d’un matériau de jardin utilisé pour aérer les parterres de fleurs.

Récupérer un bénéfice

L’entreprise Levgum est chargée de « retourner en circulation » moins de quelques cent mille tonnes de vieux caoutchouc. La technologie peut traiter tout type de déchets en caoutchouc, par exemple de vieux matelas ou des courroies, dit Ran Zamir.

« L’entreprise fonctionne bien et peut vivre de ses revenus et pour la première fois l’année dernière elle a distribué des dividendes à ses actionnaires » rapporte Ran Zamir. « Nous continuons d’être actifs, notamment sur le marché des pneus en Inde et en Europe, avec une grande entreprise de pneus ».

Fondée en 1998, l’entreprise est basée à Gedera et a trois employés avec le personnel d’externalisation. Depuis, Israël n’a pas une industrie du caoutchouc, ce n’est donc pas le meilleur pays pour ouvrir une usine. La de-vulcanisation doit se faire a l’ endroit où le matériel source sera réutilisé.

L’entreprise Levgum a récemment commencé à travailler avec une entreprise de gros pneus en Finlande. Maintenant, elle cherche des nouveaux titulaires de licence en Allemagne, en Pologne et en France, qui peuvent s’attendre à récupérer leur investissement dans les deux ans.

« Ce sont les endroits qui contiennent les plus grands consommateurs de caoutchouc en Europe », explique Ran Zamir. « Ensuite, nous allons nous concentrer sur l’extrême-Orient, en Corée, en Chine et au Japon en deuxième étape. »

Les contrats de licence sont au nombre de 1 par pays et sont basés sur le pouvoir d’achat et l’ engagement environnemental.

« Ce que nous recherchons sont des sociétés qui sont financièrement stables et sont déjà dans l’industrie. C’est mieux si elles sont dans le recyclage, mais elles peuvent aussi être des entreprises qui produisent des produits en caoutchouc, » affirme Ran Zamir.

Par Rivka Borochov, adaptation siliconwadi.fr

Source: http://siliconwadi.fr/3629/vieux-pneus-caoutchouc-nouveau

Erez Vigodman est le patron de Teva. Son salaire, important pour Israël, a été publié par la presse économique. Malgré un chiffre astronomique, pas la moindre critique n'a émergé. Son management de Teva est considéré comme exceptionnel. Erez Vigodman est âgé de 54 ans et avait été nommé à la direction de la multinationale pharmaceutique TEVA il y a deux ans. Il dirigeait l’une des plus importan...

Ilan Rosenthal (Paris) | Économie

A 21 ans, Tomer Hen est le plus jeune self-made millionnaire d'Israël. Il raconte à i24news comment il a fait. À 13 ans, Tomer Hen voulait une PlayStation. Mais comme beaucoup d'enfants dans son Israël natal et ailleurs à travers le monde, il n'avait pas d'argent pour l’acheter. Si Hen avait été un enfant ordinaire, l'histoire se serait peut-être terminée là. Mais il ne voulait pas jouer selon ...

i24news | Économie

Le KKL a récemment publié ses états financiers pour l’année 2014, révélant la valeur impressionnante des terres en sa possession et des revenus que le fonds en tire. Les avoirs nets du fonds, appelé Keren Kayemeth LeIsrael (KKL) en hébreu, s’élèvent à quelque 12,3 milliards de shekels au 31 décembre 2014. La valeur des terres possédées par le Fonds national juif s’élève à 8 milliards de she...

IsraPresse | Économie

Les investisseurs israéliens et étrangers se détournent de la Bourse de Tel Aviv en raison de l’étroitesse du marché des actions. En trois ans, 71 sociétés sont sorties de la cote et les introductions sont au point mort. Une seule nouvelle cotation a eu lieu depuis le début de l’année. Il s’agit de celle d’Oron Group Investments & Holdings, un groupe d’ingénierie financière, qui a levé 70 milli...

IsraelValley Desk | Économie

La mondialisation du marché des capitaux et ses conséquences. La concurrence est très rude pour la Bourse de Tel Aviv. Selon Les Echos : "Les entreprises israéliennes qui souhaitent s’introduire en Bourse privilégient New York ou Londres. au détriment de Tel Aviv. A la fin du premier semestre 2015 le spécialiste israélien du matériel médical EndoChoice a fait son entrée sur le Nyse, tandis que ...

Eyal Dayan (Rehovot) | Économie

La Chine s'intéresse aux prouesses technologiques israéliennes et le prouve. Un Groupe Chinois, Shanghai Jiuchuan Investment Group, vient de racheter pour $130 Millions une firme qui aurait pu jouer un rôle fédérateur de la télémédecine israélienne. SHL Telemedicine est une société spécialisée dans les techniques de surveillance médicale et dans les prestations de services de santé à distance. ...

Eyal Dayan (Rehovot) | Économie

C’est la trêve estivale à la Knesset : malgré de nombreux dossiers en instance (budget, gaz, etc.), les députés israéliens partent en vacances. Régulièrement, l'opinion publique israélienne jalouse les conditions de travail de leurs représentants à la Knesset. Et ce n’est pas seulement en raison de leurs émoluments élevés: la longueur des vacances parlementaires fait aussi envie à de nombre...

Jacques Bendelac | Économie

Après un travail acharné et une stratégie offensive de conquête des marchés mondiaux, le sourire des dirigeants de Thales est enfin revenu. Les actions de coopération hightech avec des entrepreneurs israéliens font partie des ingrédients de ce succès. Selon La Tribune : "Thales est enfin sur le chemin de la croissance... Une croissance théorisée lors de l'arrivée il y a un peu plus de trois...

Ilan Rosenthal (Tel Aviv) | Économie

C'est déjà une habitude. Toutes les semaines des startups d'Israël sont vendues à des géants américains où asiatiques. De fait des jeunes trentenaires encaissent des sommes faramineuses. Adam Rappaport et Ami Luttwak ont 31 ans. Roy Reznik a 27 ans. Ce sont les trois nouveaux millionnaires israéliens qui bénéficient de la vente de Adallom à Microsoft. Ils ont tous été des membres de l'Unité myt...

Dan Assayah (Tel-Aviv) | Économie

Les allocations de l’Etat, en faveur des organisations d’aide aux nouveaux immigrants ont été divisées par quatre durant la dernière décennie, passant de 8 à 2 millions de shekels par an, selon un communiqué publié mercredi par la commission parlementaire pour l’immigration et l’intégration. Les causes sont multiples incluant une baisse du budget de l’Etat, un alourdissement de la bureaucratie ...

IsraPresse | Économie

Le gouvernement fédéral a annoncé cette semaine la conclusion des négociations pour l'expansion et la modernisation de l'accord de libre-échange Canada-Israël. Cette mise à jour permettra notamment de réduire les frais transactionnels des entreprises, et de créer de nouveaux débouchés pour les entreprises du secteur canadien de l'agriculture, de l'agroalimentaire, du poisson et des produits ...

IsraelValley Desk | Économie

Le président Reouven Rivlin s’avère beaucoup moins dépensier que son prédécesseur Shimon Péres, selon un rapport du quotidien économique Calcalist publié mardi. Le quotidien base ses informations sur les données que l’ancien président s’était engagé à rendre publiques pour l’année 2013-2014. Au cours des sept premiers mois de 2014, soit lorsque M. Péres était encore en poste, le bureau du...

IsraPresse | Économie

Excellente nouvelle sur le front des relations bi-nationales. Axelle Lemaire sera en Israël début septembre pour une visite officielle qui aura lieu lors de la conférence DLD. A cette occasion, la CCIIF Chambre de Commerce Israël France à Tel Aviv organisera le 9 Septembre un évènement spécial qui devrait rassembler l'élite israélienne et française du hightech. A SAVOIR. C'était dans IsraelV...

Eyal Dayan (Rehovot) | Économie

73 eurodéputés ont dénoncé “la faiblesse des garde-fous du programme Horizon 2020, qui permet à des entreprises comme Elbit Systems, qui fabrique des chars d’assaut et drones militaires de bénéficier de financements européens”. Les eurodéputés pointent du doigt les 6 propositions de projets soumises par Elbit à Horizon 2020, déjà approuvé par la direction israélienne pour la recherche européenn...

Coolamnews.com | Économie

Israël a signé un contrat pour constuire une usine d’énergie solaire de plusieurs mégawatts dans le sud du désert du Neguev pour tenir l’objectif national destiné à augmenter l’utilisation de sources d’énergie renouvelable. L’accord de 1,05 milliard de dollars pour une usine de 121 megawatts a été annoncé par le ministère des Finances dimanche, a rapporté Reuters. Un consortium de Shikun & B...

Times of Israel | Économie