Jun 7

ISRAELVALLEY - RICHARD BRANSON : "JE COMPRENDS POURQUOI ISRAËL EST A LA POINTE DE LA TECHNOLOGIE". L'entrepreneur milliardaire a passé dix heures en Israël.

Authors picture

Vanessa Lamaire | High-Tech

Headline image

Richard Branson, a passé dix heures en Israël pour assister à une conférence de communications à Tel-Aviv concernant sa nouvelle acquisition de technologie de l’eau israélienne.

L’entrepreneur milliardaire, dont Virgin Group compte plus de 400 entreprises, y compris dans les industries des compagnies aériens, des médias et de la musique, était l’invité d’honneur à l’expo 2011 Bezeq.

En plus de s’adresser aux 3000 invités à la conférence, Richard Branson a accueilli un groupe du mouvement des jeunes MYTecC dans sa suite d’hôtel. Le mouvement comprend de jeunes Israéliens et Arabes et est centré autour de la promotion du dialogue grâce à la technologie. Il a déclaré qu’il serait ravi d’être impliqué dans le programme.

“En tant qu’entrepreneur d’affaires leader, je sais que lorsque nous avons un problème, nous essayons immédiatement de le résoudre”, a t-il dit. “Si vous avez une plaie et que vous ne la soignez pas, cela peut devenir fatale.”

Par ailleurs, il a rencontré le président et le chef de la direction de Bezeq, la plus grande entreprise de communications d’Israël. Il a déclaré de sa visite : « J’ai rencontré beaucoup de jeunes entrepreneurs que je comprends pourquoi Israël est à la pointe de la technologie ».

Avant de partir pour attraper un vol pour le Portugal, Richard Branson a écrit sur ​​Twitter qu’il avait eu une “merveilleuse” visite.

ISRAELVALLEY PLUS
Sir Richard Charles Nicholas Branson, né le 18 juillet 1950 à Shamley Green (Surrey, Royaume-Uni) est un entrepreneur britannique, connu grâce aux nombreux succès qu’il a rencontrés avec sa marque Virgin, laquelle regroupe de nombreuses activités comme des compagnies aériennes ou des chaînes de distribution.

En France, on le connaît surtout comme l’ex-propriétaire des Virgin Megastores (cédés en 2001 au groupe Lagardère). Il a aussi créé, entre autres sociétés : Sony Virgin Atlantic (transport aérien), Virgin Cola (sodas), Virgin Direct (produits financiers), Virgin Trains (transports ferroviaires), Virgin Mobile (téléphonie mobile), Virgin Active (salles de sport), Virgin Money (finances), Virgin Galactic (tourisme spatial).
Richard Branson est la 261e personne la plus riche du monde selon le magazine Forbes 2009, avec une fortune estimée approximativement à 2,6 G£ (3,9 G$)

Enfant dyslexique (non reconnu à l’époque), Richard Branson a mené des études médiocres à Scaitcliffe School puis Stowe School où il se distingue par ses mauvais résultats. Son proviseur lui aurait dit « Tu finiras en prison ou milliardaire ». Il avait raison puisqu’il a failli faire de la prison (pour fraude à la TVA alors que Virgin, à ses débuts, était en difficulté)[réf. nécessaire] puis est devenu milliardaire.

Sportif, jusqu’à un accident qui l’atteint au genou, il fait ensuite preuve d’une précoce envie d’entreprendre : à huit ans, il se lance, sans succès, dans une plantation de sapins (en vue du commerce de sapins de Noël), puis dans l’élevage de perruches ondulées.

À seize ans, intéressé par l’écriture et la publication, Branson quitte l’école pour Londres, afin de se lancer à plein temps dans la création d’un magazine indépendant pour étudiants. Associé à Jonathan Holland-Gems, il fonde le magazine Students, et réussit à attirer ou interviewer des contributeurs prestigieux. Il diversifie ensuite les activités exercées derrière la marque Students en ouvrant le Student Advisory Centre, qui assure, entre autres, une forme de planning familial pour étudiants. Cette activité existera ensuite sous le nom de HELP!. Accaparé par la recherche de sponsors et la gestion de l’entreprise et constatant les difficultés de l’activité magazine, Richard Branson se réoriente vers la vente de disques par correspondance, activité plus lucrative sur un marché en plein développement. C’est à ce moment que le nom Virgin est choisi, sur la proposition d’une collaboratrice ayant dit « Nous sommes tous vierges en business ».

Afin de faire face à une importante grève de la poste britannique, qui remet en cause l’activité de vente par correspondance, Branson ouvre une première boutique à Londres, sur Oxford Street. Il effectue ensuite son premier investissement important en achetant une propriété près d’Oxford, qu’il fait équiper d’un studio d’enregistrement par Tom Newman et Phil Newell. Le studio, où les artistes peuvent également résider, est appelé « The Manor » (Le Manoir). Peu après, Richard Branson lance le label Virgin Records avec Nik Powell et Simon Draper.

Le premier album paru sous le label Virgin est Tubular Bells de Mike Oldfield. Richard Branson organise la promotion du disque et tient le rôle de manager d’Oldfield. Cet album s’avère être un succès colossal. Il vendra plus de dix millions d’exemplaires en dix ans (ventes cumulées de dix-sept millions vers 2000). Branson doit ensuite réussir à diversifier les artistes du label Virgin, trop associé au mouvement hippie et progressif représenté par Mike Oldfield, qui assure l’essentiel des bénéfices de Virgin pendant les premières années avec Hergest Ridge et Ommadawn. Le changement d’image sera assuré par la signature des « scandaleux » Sex Pistols, et la diversification pop-rock consacrée par l’arrivée d’artistes tels que Phil Collins ou Culture Club.

Dans les années 1980, Virgin progresse très rapidement et diversifie ses activités avec des fortunes diverses : livres, vidéo, restauration… La chaîne de petits magasins britanniques fait place au réseau international de Virgin Megastores. L’activité dans laquelle Branson s’investit le plus est le transport aérien, au point qu’il vend Virgin Music à Thorn EMI en 1992 pour développer Virgin Airways.

En 2011, il déclare passer « 50 % de son temps à développer des organisations à but non lucratif gérées comme des entreprises »

Source: http://siliconwadi.fr/3598/richard-branson-je-comprends-pourquoi-israel-est-a-la-pointe-de-la-technologie

Depuis 2014, iAngels sélectionne les start-ups israéliennes à fort potentiel et invite sur sa plateforme participative les investisseurs du monde entier. Un système de crowdinvesting très prometteur puisque l’entreprise a levé 50 millions de dollars en trois ans. Plus de 1 300 start-ups sont créées chaque année en Israël. Si le succès de la “Start-up nation” attire les regar...

IsraelValley Desk | High-Tech

Selon Sage, une société britannique de gestion d’entreprise, l’Université de Tel Aviv est l’une des 10 universités au monde à avoir diplômé le plus grand nombre de fondateurs de start-up privées dont la valeur se calcule en milliards de dollars, également appelées « licornes ». Derrière les plus grands instituts aux Etats-Unis tel que Stanford et Harvard, l’université d...

IsraelValley Desk | High-Tech

Jérusalem se rapproche de Tel Aviv sur tous les points de vue, et cette petite rivalité propulse la croissance israélienne. Genome a publié mardi son rapport de 2017 sur les économies de premier plan dans le monde. Tel Aviv s'est classée au 6e rang, mais a perdu une place par rapport au précédent rapport d'il y a deux ans, tandis que Jérusalem a obtenu une mention honorable de final...

Aharon Kahn | High-Tech

En mai 2016, la startup israélienne ElectRoad du secteur de la mobilité électrique écologique a signé un partenariat avec la municipalité de Tel Aviv pour un premier test lui permettant de transformer un tronçon de route au nord de Tel Aviv en utilisant une technologie de route intelligente. Dans quelque mois, débutera un nouveau projet pilote qui sera testé sur une partie des voies p...

IsraelValley Desk | High-Tech

BMW envisage la création d'un centre de R & D indépendant en Israël et teste les opportunités d'investissement dans des entreprises de technologies de voitures intelligentes. Selon « Globes », une délégation de la société, dirigée par un des vice-président de l’entreprise, est actuellement en visite en Israël, et visite de nombreuses start-ups dans le secteur des voitures intel...

Aharon Kahn | High-Tech

L'équipe Fung Global Retail & Technology s'est rendue en Israël pour rencontrer des start-ups qui stimulent l'espace de vente au détail, pour acquérir une meilleure compréhension de la façon dont les multinationales opèrent dans l'écosystème technologique en plein essor d'Israël. (Suite du voyage de 4 jours) LE DEUXIÈME JOUR : Le deuxième jour de notre tournée, nous avons ent...

Aharon Kahn | High-Tech

Israël est l’un des marchés les plus concurrentiels au monde. C’est un petit pays dont l’écosystème fortement interconnecté permet aux entreprises de prospérer. Le pays atteint ainsi régulièrement les meilleures places dans les classements mondiaux sur la compétitivité économique. Le rapport de l’IMD sur la compétitivité, MIT Technology Review, Global Cleantech 100, le ...

IsraelValley Desk | High-Tech

La caractérisation tridimensionnelle développée par un chercheur Technion et ses collègues de l'Illinois favorisera la miniaturisation dans la fabrication des semi-conducteurs. (1) Les nouvelles technologies développées au Technion et en Illinois devraient entraîner une hausse spectaculaire dans la miniaturisation des dispositifs électroniques. L'étude, qui comprenait des cherc...

Muriel Touaty | High-Tech

L'équipe Fung Global Retail & Technology s'est rendue en Israël pour rencontrer des start-ups qui stimulent l'espace de vente au détail, pour acquérir une meilleure compréhension de la façon dont les multinationales opèrent dans l'écosystème technologique en plein essor d'Israël. Ces dernières années, les multinationales cherchant à créer un centre d'innovation ont de plus en p...

Aharon Kahn | High-Tech

Sécurité routière: géniale invention d’une start-up d’Efrat Parmi les nombreuses causes d’accidents de la route, il y a notamment la déconcentration au volant due aux manipulations des accessoires multimédias: téléphone, radio, Waze etc. Quelques secondes d’inattention peuvent coûter la vie à plusieurs personnes. On estime à 17% le nombre d’accidents dus à ce phéno...

IsraelValley Desk | High-Tech

Né en 1999, le spécialiste israélien des logiciels d’aide à la conduite a séduit plus de vingt constructeurs. Il vient d’être racheté par Intel pour 15 milliards de dollars. Nichée à l'entrée de Jérusalem, dans l'austère zone industrielle de Har Hotzvim, Mobileye a vécu une journée peu ordinaire lundi. L'officialisation de son rachat par l'américain Intel a créé dans le ...

Nathalie Hamou | High-Tech

Par Cyril Cohen-Solal, correspondant à Tel Aviv. FrenchWeb. Dov-E est une start-up israélienne créée en 2014 qui révolutionne l’interaction et l’engagement client en utilisant l’ultrason de courte et longue portée. Imaginez qu’en entrant dans votre supermarché préféré, un écran vous reconnaisse et vous propose des promotions personnalisées. Imaginez qu’en regardant l...

Cyril Cohen Solal (TelAviv) | High-Tech

Le French Tech Ticket est un programme permettant d’accueillir en France des entrepreneurs de tous pays dès lors qu’ils portent un projet ambitieux de création ou de développement de startup. La startup israélienne Tridom avait bénéficié de ce programme en 2016. Cette année, le concours a suscité un fort intérêt en Israël, avec plus de 40 candidatures. Ceci illustre la dynami...

IsraelValley Desk | High-Tech

Allié à Italdesign, Airbus a dévoilé son concept de navette modulaire biplace tantôt voiture électrique, drone autonome ou capsule pour un transport terrestre à grande vitesse type Hyperloop. Le tout sera géré par une intelligence artificielle qui choisira la combinaison la plus efficace en fonction du temps de trajet et des préférences des voyageurs. En début d'année, Airbus an...

IsraelValley Desk | High-Tech

Conçue à Tel Aviv et lancée à New York en 2015, la plateforme Splacer relie propriétaires de lieux uniques et organisateurs d’évènements. Assurer la médiation entre des propriétaires de lieux et des personnes qui veulent organiser des événements professionnels, des rassemblements culturels ou encore des mariages… C’est la mission que remplit la plateforme Splacer  aux Etats...

IsraelValley Desk | High-Tech