Jun 7

ISRAELVALLEY - RICHARD BRANSON : "JE COMPRENDS POURQUOI ISRAËL EST A LA POINTE DE LA TECHNOLOGIE". L'entrepreneur milliardaire a passé dix heures en Israël.

Authors picture

Vanessa Lamaire | High-Tech

Headline image

Richard Branson, a passé dix heures en Israël pour assister à une conférence de communications à Tel-Aviv concernant sa nouvelle acquisition de technologie de l’eau israélienne.

L’entrepreneur milliardaire, dont Virgin Group compte plus de 400 entreprises, y compris dans les industries des compagnies aériens, des médias et de la musique, était l’invité d’honneur à l’expo 2011 Bezeq.

En plus de s’adresser aux 3000 invités à la conférence, Richard Branson a accueilli un groupe du mouvement des jeunes MYTecC dans sa suite d’hôtel. Le mouvement comprend de jeunes Israéliens et Arabes et est centré autour de la promotion du dialogue grâce à la technologie. Il a déclaré qu’il serait ravi d’être impliqué dans le programme.

“En tant qu’entrepreneur d’affaires leader, je sais que lorsque nous avons un problème, nous essayons immédiatement de le résoudre”, a t-il dit. “Si vous avez une plaie et que vous ne la soignez pas, cela peut devenir fatale.”

Par ailleurs, il a rencontré le président et le chef de la direction de Bezeq, la plus grande entreprise de communications d’Israël. Il a déclaré de sa visite : « J’ai rencontré beaucoup de jeunes entrepreneurs que je comprends pourquoi Israël est à la pointe de la technologie ».

Avant de partir pour attraper un vol pour le Portugal, Richard Branson a écrit sur ​​Twitter qu’il avait eu une “merveilleuse” visite.

ISRAELVALLEY PLUS
Sir Richard Charles Nicholas Branson, né le 18 juillet 1950 à Shamley Green (Surrey, Royaume-Uni) est un entrepreneur britannique, connu grâce aux nombreux succès qu’il a rencontrés avec sa marque Virgin, laquelle regroupe de nombreuses activités comme des compagnies aériennes ou des chaînes de distribution.

En France, on le connaît surtout comme l’ex-propriétaire des Virgin Megastores (cédés en 2001 au groupe Lagardère). Il a aussi créé, entre autres sociétés : Sony Virgin Atlantic (transport aérien), Virgin Cola (sodas), Virgin Direct (produits financiers), Virgin Trains (transports ferroviaires), Virgin Mobile (téléphonie mobile), Virgin Active (salles de sport), Virgin Money (finances), Virgin Galactic (tourisme spatial).
Richard Branson est la 261e personne la plus riche du monde selon le magazine Forbes 2009, avec une fortune estimée approximativement à 2,6 G£ (3,9 G$)

Enfant dyslexique (non reconnu à l’époque), Richard Branson a mené des études médiocres à Scaitcliffe School puis Stowe School où il se distingue par ses mauvais résultats. Son proviseur lui aurait dit « Tu finiras en prison ou milliardaire ». Il avait raison puisqu’il a failli faire de la prison (pour fraude à la TVA alors que Virgin, à ses débuts, était en difficulté)[réf. nécessaire] puis est devenu milliardaire.

Sportif, jusqu’à un accident qui l’atteint au genou, il fait ensuite preuve d’une précoce envie d’entreprendre : à huit ans, il se lance, sans succès, dans une plantation de sapins (en vue du commerce de sapins de Noël), puis dans l’élevage de perruches ondulées.

À seize ans, intéressé par l’écriture et la publication, Branson quitte l’école pour Londres, afin de se lancer à plein temps dans la création d’un magazine indépendant pour étudiants. Associé à Jonathan Holland-Gems, il fonde le magazine Students, et réussit à attirer ou interviewer des contributeurs prestigieux. Il diversifie ensuite les activités exercées derrière la marque Students en ouvrant le Student Advisory Centre, qui assure, entre autres, une forme de planning familial pour étudiants. Cette activité existera ensuite sous le nom de HELP!. Accaparé par la recherche de sponsors et la gestion de l’entreprise et constatant les difficultés de l’activité magazine, Richard Branson se réoriente vers la vente de disques par correspondance, activité plus lucrative sur un marché en plein développement. C’est à ce moment que le nom Virgin est choisi, sur la proposition d’une collaboratrice ayant dit « Nous sommes tous vierges en business ».

Afin de faire face à une importante grève de la poste britannique, qui remet en cause l’activité de vente par correspondance, Branson ouvre une première boutique à Londres, sur Oxford Street. Il effectue ensuite son premier investissement important en achetant une propriété près d’Oxford, qu’il fait équiper d’un studio d’enregistrement par Tom Newman et Phil Newell. Le studio, où les artistes peuvent également résider, est appelé « The Manor » (Le Manoir). Peu après, Richard Branson lance le label Virgin Records avec Nik Powell et Simon Draper.

Le premier album paru sous le label Virgin est Tubular Bells de Mike Oldfield. Richard Branson organise la promotion du disque et tient le rôle de manager d’Oldfield. Cet album s’avère être un succès colossal. Il vendra plus de dix millions d’exemplaires en dix ans (ventes cumulées de dix-sept millions vers 2000). Branson doit ensuite réussir à diversifier les artistes du label Virgin, trop associé au mouvement hippie et progressif représenté par Mike Oldfield, qui assure l’essentiel des bénéfices de Virgin pendant les premières années avec Hergest Ridge et Ommadawn. Le changement d’image sera assuré par la signature des « scandaleux » Sex Pistols, et la diversification pop-rock consacrée par l’arrivée d’artistes tels que Phil Collins ou Culture Club.

Dans les années 1980, Virgin progresse très rapidement et diversifie ses activités avec des fortunes diverses : livres, vidéo, restauration… La chaîne de petits magasins britanniques fait place au réseau international de Virgin Megastores. L’activité dans laquelle Branson s’investit le plus est le transport aérien, au point qu’il vend Virgin Music à Thorn EMI en 1992 pour développer Virgin Airways.

En 2011, il déclare passer « 50 % de son temps à développer des organisations à but non lucratif gérées comme des entreprises »

Source: http://siliconwadi.fr/3598/richard-branson-je-comprends-pourquoi-israel-est-a-la-pointe-de-la-technologie

Comment avez-vous eu l’idée : A l’origine, WeKast a été créé pour notre propre usage. J’ai eu l’occasion de travailler dans un incubateur, et après avoir assisté à bon nombre de présentations ratées pour causes techniques (mauvais ou manque de cables, mauvaise connexion au wifi, problèmes pour faire défiler les slides…) j’ai rencontré mon cofondateur et nous nous som...

IsraelValley Desk | High-Tech

Pour faire comprendre à son jeune fils les principes de l'électronique, le Dr. Boaz Almog, chercheur à l'Ecole de physique de l'Université de Tel-Aviv, a créé, en collaboration avec son doctorant Amir Saraf, un dispositif permettant aux enfants de transformer toutes leurs créations LEGO en machines motorisées capables d'accomplir des fonctions multiples, et a déjà réussi à lever plu...

Sivan Cohen-Wiesenfeld | High-Tech

Après Cimagine, d’autres start-ups israéliennes prennent leur rêve pour une réalité… augmentée. La dernière acquisition de Snapchat a jeté une nouvelle lumière sur un secteur en pleine expansion. Le réseau social américain Snapchat aurait procédé à l’acquisition de la start-up israélienne Cimagine pour 30 à 40 millions de dollars, selon le très sérieux Calcalist, le p...

IsraelValley Desk | High-Tech

La société de capital-risque de Microsoft et Qualcomm ont investi dans Team8, une start-up israélienne de cybersécurité, comme le font les grandes entreprises multinationales à l’affut de l'industrie du cyber qui est en plein essor en Israël face aux menaces croissantes. Team8, qui a également annoncé lundi un partenariat stratégique avec Citigroup pour aider à développer ses p...

Aharon Kahn | High-Tech

IBM vient de dévoiler sa liste annuelle des cinq innovations scientifiques amenées à bouleverser nos vies dans les cinq prochaines années. En se basant sur les tendances de marché et les technologies sur lesquelles planchent ses chercheurs, Big Blue prédit l’arrivée d’outils scientifiques qui rendront « l’invisible visible » et aideront notamment à surveiller notre santé mental...

IsraelValley Desk | High-Tech

Le CES, Consumer Electronics Show 2017, se tient en ce moment même à Las Vegas et rassemble 3,800 exposants et 170.000 participants. Alors que la cinquantième édition annuelle du CES commence aujourd'hui à Las Vegas, les amateurs de gadgets suivent de près les nouvelles technologies qui font leurs premiers pas. Une fois de plus, de nombreuses entreprises israéliennes participent a...

IsraelValley Desk | High-Tech

Israël affiche la seconde délégation étrangère la plus importante au Consumer Electronic Show (CES de Las Vegas). IsraelValley vous présente la liste des 16 startups en or. 1. Alango Technologies Ltd. 2. BreezoMeter 3. Digisense 4....

Eyal Kaplan (Tel Aviv) | High-Tech

BMW va tester une flotte de 40 voitures autonomes au second semestre 2017. Ces tests mettront en avant les progrès accomplis en six mois par l'alliance formée par BMW, Intel et Mobileye. BMW, Intel et Mobileye vont tester une quarantaine de voitures autonomes au second semestre 2017. Le constructeur allemand a annoncé en juillet 2016 son association avec les deux groupes technologiques vi...

IsraelValley Desk | High-Tech

La course folle vers la voiture autonome passe de plus en plus par les stands israéliens. Difficile de ne pas retrouver à Tel-Aviv ou Jérusalem un acteur de ce nouveau marché. Marques traditionnelles et géants de la technologie y puisent leurs idées et y consacrent des centaines de millions de dollars. Shai Agassi tient son auditoire. Charismatique, les yeux vifs et le sourire complice...

IsraelValley Desk | High-Tech

Basée en Israël, Flytrex a mis au point une plate-forme cloud qui permet de contrôler, gérer et suivre les trajets des drones. La jeune pousse développe également ses propres drones spécialement adaptés aux besoins des livraisons. Elle vient de finaliser un tour de table de 3 millions de dollars auprès d'un fonds de capital-risque suisse.  Fin 2013, lorsque Jeff Bezos, le patron d...

IsraelValley Desk | High-Tech

Israël affiche la seconde délégation étrangère la plus importante au Consumer Electronic Show (CES), derrière celle de la France. L’an dernier, la participation israélienne au CES a fait grand bruit. Et pour cause, Mobileye, la start-up de Jérusalem spécialisée dans les solutions anti-collusion et cotée au Nasdaq, a profité de cette grand-messe pour nouer un partenariat straté...

IsraelValley Desk | High-Tech

PREVISIONS DE EYAL BINO (FORBES). 2016 a été l'année où l'écosystème technologique israélien a continué à s'établir comme l'écosystème le plus intéressant, le plus actif et le plus original en dehors des États-Unis. Cela en soi n'est évidemment rien de nouveau, car Israël continue d'attirer l'attention des principaux fonds mondiaux à la recherche de flux à l'extérieur de ...

Aharon Kahn | High-Tech

Des chercheurs israéliens ont mis au point un dispositif muni d’une puce qui permet de détecter des composés organiques volatils présents dans l’haleine correspondant à 17 maladies, parmi lesquels de nombreux cancers mais aussi la maladie de Crohn ou celle de Parkinson. Le taux de réussite est de 86 %. Des chercheurs israéliens ont mis au point une puce capable de détecter dans...

IsraelValley Desk | High-Tech

La communauté web belge BetaGroup va soutenir les starters israéliens qui veulent venir s'installer à Bruxelles. "BetaGroup doit devenir un lien important entre Bruxelles et Tel Aviv", y déclare-t-on. La mission économique que la principale communauté web belge BetaGroup a organisée en Israël, a un prolongement. L'objectif pour les startups et investisseurs participants sera non seul...

IsraelValley Desk | High-Tech

Le système israélien EnerJet utilise un jet non thermique à haute pression pour introduire des agents de guérison ou de restructuration dans les couches cutanées de la peau. Les dermatologues ont deux options pour améliorer l'apparence de la peau marquée par des cicatrices et des rides: les appareils à base d'énergie utilisant le laser, la radiofréquence ou les ultrasons, ainsi que...

IsraelValley Desk | High-Tech