Jun 6

ISRAELVALLEY - RICHARD BRANSON SE JETTE A L'EAU...EN ISRAËL. L'entrepreneur millionnaire vient de lancer Virgin Pure avec l'Israélien Strauss Water.

Authors picture

Vanessa Lamaire | Économie

Branson and Strauss L’eau est la dernière cible pour l’empire Virgin de Richard Branson et ce en utilisant la technologie importée d’Israël.

Il ya quelques mois, l’entrepreneur millionnaire a rendu visite à des scientifiques et à des start-ups technologiques en Israël. Il lui a été offert un verre d’eau froide par la présidente du groupe Strauss, Ofra Strauss, ce qui a frappé son imagination.

Cette semaine, Richard Branson a lancé Virgin Pure, avec Strauss Water, une machine de purification de l’eau à 300£ qu’il espère rivalisera le Hoover, le gadget qui a changé la maison. “Ofra m’a montré la machine en Israël et je voulais en acheter une pour notre famille. J’ai réalisé que peu de foyers en avaient une.”

La machine filtre, fait frisonner et bouillir l’eau, et est déjà présente dans 20 % des foyers israéliens. L’entreprise familiale Strauss, un empire de l’alimentation et des boissons a commencé il ya 75 ans comme une ferme laitière, développant la technologie à l’intérieur de la machine.

L’innovation israélienne a impressionné le propriétaire de Virgin. L’entreprise a déjà fait des partenariats stratégiques avec des entreprises telles que Pepsi, Danone et Frito-Lay.

La Grande-Bretagne était un marché cible en raison de “l’obsession du thé” dans ce pays. Autour de 10m de foyers utilisent uniquement de l’eau en bouteille ou filtrée, selon une étude de l’entreprise, les gens investiront le coût important de la machine pour faire des économies à plus long terme.

ISRAELVALLEY DANS NOS ARCHIVES
Richard Branson, le magnat des affaires britannique et président du groupe Virgin était en Israël cette semaine pour assister à la conférence Bezeq Expo Communications. Branson (dont l’une des entreprises dont il est le propriétaire se nomme Virgin Galactic, la première compagnie commerciale de voyages dans l’espace) prévoit de proposer des voyages sub-orbitaux au grand public. Bien que les vols réels proposés par l’entreprise n’en sont encore qu’au stade expérimental, l’entreprise vend déjà des billets pour voyager dans l’espace et aurait pris les commandes de plus de 500 voyageurs de l’espace des quatre coins du monde.

Le service commercial de Virgin Galactic a prévu d’envoyer son premier touriste de l’espace d’ici douze mois. Le prix facturé comprend une formation globale, un entraînement à l’apesanteur et un vol dans l’espace de deux heures, à une altitude de 110 km au-dessus de la terre. Le coût du voyage, avec un séjour de 3 nuits dans un hôtel de luxe au Nouveau-Mexique (près de la base aérienne Virgin), est de 150.000€.
«Les gens ont commencé à acheter des billets il y a cinq ans parce qu’ils voulaient être parmi les 100 premiers “voyageurs de l’espace” explique Eliron Yaron, qui représente Virgin Galactic en Israël. “Et contrairement à ce que l’on pense ce ne sont pas les 10% des hommes les plus riches du monde qui ont acheté ces packages. Il y a des personnes qui ont hypothéqués leurs maisons ou contractés des prêts pour réaliser leurs rêves.”

A cette date, aucun israélien n’a acheté le moindre billet… Mais Yaron affirme que quelques uns ont déjà pris des renseignements. Dans ces conditions, certaines sources expliquent que le voyage de Branson avait deux objectifs : rencontrer quelques personnes pour leur vendre ce voyage mais aussi ouvrir un centre de recherche et développement avec les plus grands cerveaux israéliens. (Source : JSS)

Source: http://siliconwadi.fr/3590/richard-branson-jette-virgin-a-leau

L'ancien patron de Brightn Food (Shangai) qui a acquis récemment Tnuva, Wang Zongnan, est accusé de corruption. Le deal entre Tnuva et Brightfood qui devait être finalisé dans deux jours a été finalement repoussé au 5 Octobre 2014. Le Haaretz signale que l'affaire de corruption qui touche l'ex-patron de Bright Food n'a rien à voir avec le deal de Tnuva. ISRAELVALLEY DANS NOS ARCHIVES. Quell...

Dan Rosh (Tel Aviv) et Yann Cohen (Paris) | Économie

Au cours des dix dernières années, Israël est devenu l'un des centres mondiaux de l'innovation, en particulier dans la sécurité de l'information, des semi-conducteurs, et des produits pharmaceutiques. Aujourd'hui, les domaines couverts par les Start-Ups en Israël sont beaucoup plus diversifiés, allant de l'internet des consommateurs au CleanTech. Une de ces industries émergentes est la Techn...

James Lewin | Économie

En recherchant la diversité parmi ses cadres supérieurs, Apple a nommé, Johny Srouji, arabe israélien originaire de Haïfa, parmi ses 15 dirigeants les plus importants. Cette nomination fait de ce diplômé du Technion, l'Israélien le plus puissant de la Silicon Valley En fin de semaine dernière, Apple a dévoilé les noms des cinq nouveaux vice-présidents de son équipe de direction. Ces nominati...

Avner Myers | Économie

Après la guerre Israël/Gaza, les autorités israéliennes sont sur les nerfs. Très fortes inquiétudes des israéliens qui craignent un phénomène de contagion du boycott en Grande Bretagne et dans le monde. BOYCOTT ? Un des magasins de la Chaîne Sainsbury (la Qatar Investment Authority détient 25,999% de la société) avait décidé récemment de retirer des rayons des produits cashers "Made In Isra...

Ilan Friedman (Tel Aviv) | Économie

La Bourse de Tel Aviv a perdu depuis 2007 des clients prestigieux. Le nombre de firmes listées était de 654 en 2007. En 2014, le nombre est tombé à 475. Le volume des transactions journalières a aussi chuté. Des plans d'action ont été montés pour redonner vie à la Bourse. L'objectif déclaré du patron de la bourse, Yossi Beinart, est de repasser à 575 firmes dans les cinq ans. L'idée est d'attir...

Ilan Friedman (Tel Aviv) | Économie

La municipalité de Tel-Aviv avait demandé au tribunal d'ordonner la fermeture de 21 magasins d'alimentation qui étaient restés ouverts ce samedi – et ce en violation des règlements municipaux. Les établissements visés font notamment partie de chaines telles que AM: PM, Tiv Ta'am, Super Yuda, Drugstore Food ou Dor Alon. Ces enseignes resteront ouvertes à Tel-Aviv au moins ce week-end, après q...

Avner Myers | Économie

En raison d'une extension de ses activités en Asie, par l'ouverture d'un bureau à Shanghai, la plus grande banque d'Israël connait un résultat net trimestriel supérieur aux dernières prévisions. La banque Hapoalim a annoncé jeudi un bénéfice au deuxième trimestre de 783 millions de shekels (225 millions de dollars), en hausse de 19,5% par rapport à l'année...

Avner Myers | Économie

La décision de stopper la vente de produits israéliens venant de certaines régions telle que Jérusalem-Est, Golan et Cisjordanie, est purement symbolique. Elle va satisfaire des lobbys anti-sionistes, souvent antisémites. Il s'agit d'une de ses décisions incohérentes et totalement inadaptées qui font mal à l'image de l'Europe. Selon l'AFP (Copyrights) : "Israël va cesser d'exporter vers l'U...

Eyal Friedmann | Économie

La municipalité de Haïfa a émis l'objectif de mettre en place un marché boursier qui serait en concurrence avec celui de Tel Aviv. Selon le site internet spécialisé Globes, les cotations financières seraient concentrées sur les valeurs technologiques. Des contacts en ce sens ont déjà été pris par la mairie. Le maire de la plus grande ville du nord d'Israël, Yonah Yahav, s'emploie depuis...

Avner Myers (Haïfa) | Économie

De nombreuses zones agricoles ont été touchées par des tirs de roquettes. Le planning des récoltes n’a pas pu être respecté, de nombreux travailleurs agricoles - asiatiques, mais aussi arabes locaux - ayant préféré ne pas se rendre en terrain découvert. Pour les consommateurs, les retards dans la cueillette et le ramassage se sont traduits par une hausse du prix des tomates, dont les prix m...

David Jortner | Économie

Au Moyen-Orient tout est possible. Et l'inverse aussi! Les alliances et mésalliances font partie intégrante du "show" local. Cette fois-ci trois sources non israéliennes (dont une italienne) annoncent la même information (IsraelValley est en train de vérifier auprès d'experts installés à Tel Aviv, l'information suivante ne relève pas de la désinformation) : "Via l’Égypte (gazoducs d’Al-...

Igal Klatzmann | Économie

Créée en 2009, la Chambre de Commerce Israël-Palestine est l’une des 52 chambres de commerce binationales actives en Israël. Elle représente des hommes d’affaires et des industriels israéliens désireux de faire commerce avec l’Autorité palestinienne. Dans son énoncé de mission, la Chambre de Commerce évoque notamment son objectif de « créer une atmosphère de confiance réciproque entre les d...

Times odf Israel | Économie

Encore un retournement de l'histoire ? Les israéliens, qui vendaient des fruits en grande quantité aux Turcs, étaient assez inquiets ces derniers jours. Les dernières déclarations anti-Israël de Erdogan n'étaient pas bonnes pour le futur des relations bilatérales Israël-Turquie. Arrive donc le boycott de la Russie sur (entre autres) les fruits Européens. Et là, Les producteurs israéliens re...

Igal Klatzmann | Économie

Startup Pirates est un organisme international à but non lucratif dont l’objectif est de révolutionner le monde entrepreneurial. Opérant comme un accélérateur d’une semaine pour les entrepreneurs en herbe, il propose une combinaison de formation, de mentorat, de sessions de travail encadrées pour aider les participants à structurer et à développer leurs idées d’entreprise. Ce projet est né ...

Yaël Haouzi | Économie

Tourisme, exportations, déficit public : comme il fallait s’y attendre, les indicateurs économiques d’Israël ont basculé dans le rouge en juillet. Les premiers indicateurs économiques de juillet, publiés officiellement hier à Jérusalem par l’Institut de la Statistique, confirment les craintes des économistes : le conflit avec Gaza a affecté l’activité économique en Israël, et en particulie...

Jacques Bendelac | Économie