Jun 6

ISRAELVALLEY - RICHARD BRANSON SE JETTE A L'EAU...EN ISRAËL. L'entrepreneur millionnaire vient de lancer Virgin Pure avec l'Israélien Strauss Water.

Authors picture

Vanessa Lamaire | Économie

Branson and Strauss L’eau est la dernière cible pour l’empire Virgin de Richard Branson et ce en utilisant la technologie importée d’Israël.

Il ya quelques mois, l’entrepreneur millionnaire a rendu visite à des scientifiques et à des start-ups technologiques en Israël. Il lui a été offert un verre d’eau froide par la présidente du groupe Strauss, Ofra Strauss, ce qui a frappé son imagination.

Cette semaine, Richard Branson a lancé Virgin Pure, avec Strauss Water, une machine de purification de l’eau à 300£ qu’il espère rivalisera le Hoover, le gadget qui a changé la maison. “Ofra m’a montré la machine en Israël et je voulais en acheter une pour notre famille. J’ai réalisé que peu de foyers en avaient une.”

La machine filtre, fait frisonner et bouillir l’eau, et est déjà présente dans 20 % des foyers israéliens. L’entreprise familiale Strauss, un empire de l’alimentation et des boissons a commencé il ya 75 ans comme une ferme laitière, développant la technologie à l’intérieur de la machine.

L’innovation israélienne a impressionné le propriétaire de Virgin. L’entreprise a déjà fait des partenariats stratégiques avec des entreprises telles que Pepsi, Danone et Frito-Lay.

La Grande-Bretagne était un marché cible en raison de “l’obsession du thé” dans ce pays. Autour de 10m de foyers utilisent uniquement de l’eau en bouteille ou filtrée, selon une étude de l’entreprise, les gens investiront le coût important de la machine pour faire des économies à plus long terme.

ISRAELVALLEY DANS NOS ARCHIVES
Richard Branson, le magnat des affaires britannique et président du groupe Virgin était en Israël cette semaine pour assister à la conférence Bezeq Expo Communications. Branson (dont l’une des entreprises dont il est le propriétaire se nomme Virgin Galactic, la première compagnie commerciale de voyages dans l’espace) prévoit de proposer des voyages sub-orbitaux au grand public. Bien que les vols réels proposés par l’entreprise n’en sont encore qu’au stade expérimental, l’entreprise vend déjà des billets pour voyager dans l’espace et aurait pris les commandes de plus de 500 voyageurs de l’espace des quatre coins du monde.

Le service commercial de Virgin Galactic a prévu d’envoyer son premier touriste de l’espace d’ici douze mois. Le prix facturé comprend une formation globale, un entraînement à l’apesanteur et un vol dans l’espace de deux heures, à une altitude de 110 km au-dessus de la terre. Le coût du voyage, avec un séjour de 3 nuits dans un hôtel de luxe au Nouveau-Mexique (près de la base aérienne Virgin), est de 150.000€.
«Les gens ont commencé à acheter des billets il y a cinq ans parce qu’ils voulaient être parmi les 100 premiers “voyageurs de l’espace” explique Eliron Yaron, qui représente Virgin Galactic en Israël. “Et contrairement à ce que l’on pense ce ne sont pas les 10% des hommes les plus riches du monde qui ont acheté ces packages. Il y a des personnes qui ont hypothéqués leurs maisons ou contractés des prêts pour réaliser leurs rêves.”

A cette date, aucun israélien n’a acheté le moindre billet… Mais Yaron affirme que quelques uns ont déjà pris des renseignements. Dans ces conditions, certaines sources expliquent que le voyage de Branson avait deux objectifs : rencontrer quelques personnes pour leur vendre ce voyage mais aussi ouvrir un centre de recherche et développement avec les plus grands cerveaux israéliens. (Source : JSS)

Source: http://siliconwadi.fr/3590/richard-branson-jette-virgin-a-leau

En quelques décennies, le high tech est devenu la locomotive de l’économie israélienne; aujourd’hui, la pénurie de main d’œuvre menace son avenir. La Start-up Nation serait-elle menacée par son propre succès ? Avec de milliers de startups et des centaines de centres de R&D établies par des multinationales en Israël, la poursuite du développement du secteur des hautes techno...

Jacques Bendelac | Économie

Rivulis Irrigation (Kibbutz Gvat) a fait la Une de la presse spécialisée en Grèce après avoir racheté Eurodrip (le montant de la transactionn'a pas été divulgué). La firme israélienne est spécialisée dans l’industrie de la micro-irrigation et du goutte à goutte, "en fournissant des solutions aux agriculteurs qui souhaitent optimiser leurs rendements et leurs opérations". Rivul...

Ilan Berger (Césarée) | Économie

La situation des finances publiques d’Israël s’améliore : avec quatre années d’avance, sa dette publique tombe à 60% de son PIB. L’objectif financier était prévu pour 2020 mais il a été atteint dès la fin de 2016 : la dette publique d’Israël a frôlé les 60% en 2016, exactement 60,4%. À l’origine de ce résultat inattendu : la hausse des recettes fiscales qui est lié...

Jacques Bendelac | Économie

Les exportations de produits de haute technologie ont représenté 49% de toutes les exportations israéliennes de marchandises l'an dernier. Les exportations de haute technologie ont diminué de 7,1% en 2016, par rapport à 2015, selon les chiffres publiés hier par le Bureau central des statistiques. L'une des raisons pour lesquelles les exportations de haute technologie ont chuté a é...

Aharon Kahn | Économie

L'Etat israélien n'avait pas sollicité les investisseurs obligataires en euros depuis 2014. Et son retour sur le marché, mercredi, s'est déroulé de manière plus que satisfaisante. Le pays, noté A1 /A+ a levé 1,5 milliard d'euros à 10 ans et 750 millions d'euros à 20 ans. Un total supérieur à l'objectif initialement affiché, compris entre 1 et 2 milliards d'euros. Cette aug...

IsraelValley Desk | Économie

Comme son cours de bourse continue à baisser, l'analyste UBS Marc Goodman a abaissé l’objectif de cours de la société pharmaceutique israélienne de 7$. Le cours de l'action de Teva Pharmaceutical Industries Ltd. (Nasdaq: TEVA ; TASE: TEVA ) a continué de baisser à nouveau. Dans le commerce de l'après-midi, le cours de l'action a baissé de 2,51% après avoir chuté de 2,61% sur...

Aharon Kahn | Économie

"Je crois que c'est la première fois qu'un Premier ministre jamaïcain vient en Israël" (Netanyahou) Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a rencontré jeudi son homologue jamaïcain, Andrew Holness, lors de sa première visite en Israël. "Je crois que c'est la première fois qu'un Premier ministre jamaïcain vient en Israël", a déclaré Netanyahou, en remerciant Holness...

i24news | Économie

Les députés israéliens continuent de mettre de l’ordre dans le secteur de la loterie : les paris sur les courses hippiques seront mis hors-la-loi. La commission des Réformes de la Knesset a discuté cette semaine de la proposition du gouvernement de limiter les jeux et paris en Israël. Après avoir interdit les machines à sous, ce sont les paris sur les courses hippiques qui seront...

Jacques Bendelac | Économie

En Israël, la compétitivité de l’industrie est en perte de vitesse : le gouvernement concocte un "plan de renforcement de l’industrie israélienne". Les industriels israéliens ont été entendus : les pouvoirs publics se penchent enfin au chevet de l’industrie qui souffre, depuis longtemps d’une perte de sa compétitivité sur les marchés internationaux. Certes, le rythme de l...

Jacques Bendelac | Économie

Les relations entre Israël et l’Inde se renforcent de jour en jour dans des domaines très divers, dans le cadre d’une coopération de plus en plus active sur le plan commercial, scientifique et militaire. Après la visite, en novembre dernier, du président Rivlin à New Dehli, c’est au tour du ministre de l’Agriculture Ouri Ariel de faire le voyage pour assister à une conférenc...

IsraelValley Desk | Économie

Les israéliens continuent de consommer à crédit alors que de plus en plus de commerçants acceptent les cartes de crédit en moyen de paiement. 272 milliards de shekels ou 65 milliards d'euros: c'est le montant fabuleux des achats à crédit que les consommateurs israéliens ont réalisé auprès de leurs commerçants en 2016. C'est 7,2% de plus que l'année précédente. Et encore ce c...

Jacques Bendelac | Économie

Netanyahou a annulé un déplacement prévu au Forum économique mondial de Davos (Suisse) le 18 janvier, a indiqué lundi son cabinet sans plus de détails. "Le Premier ministre Benyamin Netanyahou n'ira pas à Davos", a affirmé son bureau dans un communiqué laconique. Des médias ont fait état de son possible déplacement à Washington pour assister à la cérémonie d'investiture du...

IsraelValley Desk | Économie

Les propriétaires de Fox et de Castro sont parmi ceux qui exigent que la TVA de 17% soit imposée sur la mode et les chaussures achetées par internet sur des sites à l’étranger. Les hauts responsables des industries de la mode et des centres commerciaux de détail en Israël ont lancé une campagne pour faire infléchir la croissance des ventes de produits de mode en ligne. Selon ...

IsraelValley Desk | Économie

Le gouvernement a approuvé à l'unanimité le plan de développement pour le Nord, proposé par le Premier ministre Benjamin Netanyahou, en collaboration avec le ministre des Finances, Moshe Kahlon, le ministre de la Périphérie, du Néguev et de la Galilée et le ministre de l'Intérieur Aryeh Derhi. Dans le cadre du programme 15 milliards de shekels seront investis par l’Etat et par le KK...

Aharon Kahn | Économie

Les recettes de l'Etat ont dépassé les prévisions de près de 9 milliards de shekels en 2016, ce qui rend le déficit budgétaire de 2,15% pour l'année, selon une estimation comptable initiale publiée aujourd'hui par le ministère des Finances. L'objectif de déficit budgétaire était de 2,9% du PIB, mais le déficit réel était nettement inférieur à l'objectif fixé pour la deuxiè...

Aharon Kahn | Économie