Jun 5

ISRAELVALLEY - LA FRONDE DES FEMMES SOLDATS DE TSAHAL. Une unité féminine de Tsahal s'estime victime de discriminations et elle le fait savoir.

Authors picture

IsraelValley Desk | Défense

La correspondante du Point, Danièle Kriegel : "Les soldates, très nombreuses au sein de Tsahal, s’estiment victimes d’un nombre croissant de discriminations. Et elles le font savoir.

Elles appartiennent à l’unité des gardes-frontières et sont affectées à la sécurité du caveau des Patriarches à Hébron. Il y a trois jours, huit d’entre elles en ont eu ras le bol. Elles ont quitté leur base sans permission, pendant quelques heures. Motif de cette rébellion : la discrimination dont elles estiment faire l’objet. En haut de leur liste de doléances : à la différence de leurs homologues hommes, elles ne sont pas homologuées combattantes, ce qui les prive de nombreux avantages. Elles reçoivent un équipement basique, en général réservé aux unités de soutien, et les possibilités d’avancement sont quasiment nulles.

“Rendez-vous compte, affirme l’une des soldates sous le couvert de l’anonymat. Nous effectuons les mêmes missions que les hommes, mais avec des moyens réduits et sans les mêmes bénéfices : pas de bonus, pas de promotion. On nous envoie assurer la sécurité de civils qui viennent visiter et prier dans un lieu extrêmement dangereux, mais on oublie de nous donner un statut approprié avec tous les avantages inhérents…” Et d’accuser également toute l’unité de sexisme : “Alors que les gardes-frontières mâles étaient envoyés dans une autre base pour recevoir une série d’entraînements et de cours, nous, nous sommes restées pour continuer les patrouilles…”

“Elles chantent durant les moments de repos”

Sans surprise, la réponse du porte-parole de l’unité des gardes-frontières a qualifié les revendications des soldates de totalement infondées. “Il y a une différence significative entre le rôle d’un garde-frontière combattant et celui de leurs homologues femmes qui patrouillent. Ce sont deux jobs différents…” Il ira tout de même jusqu’à concéder qu’un statut de forces d’appui sur le terrain est à l’étude… Seront-elles punies pour cet acte susceptible d’être assimilé à une désertion ? Elles affirment avoir pris ce risque après des mois d’un amer combat mené en interne.

Quoi qu’il en soit, la “grande muette” semble de plus en plus confrontée à un féminisme affirmé. Force est de constater que, depuis plusieurs mois, la hiérarchie militaire fait face à des incidents où des militaires femmes se révoltent contre le statut qui leur est accordé. À l’automne dernier, au cours d’une soirée de célébration de la fête de Simhat Torah, une centaine d’entre elles étaient parties furieuses. Les aumôniers militaires leur avaient interdit de se mêler aux soldats.

En tournée d’inspection dans le nord du pays, le ministre de la Défense, Ehud Barak, avait demandé des précisions sur le rôle des femmes dans l’unité visitée au chef d’état-major qui avait alors répondu: “Elles chantent durant les moments de repos.” La petite phrase, enregistrée par un journaliste, avait fait les gros titres et surtout provoqué l’ire des associations pour l’égalité hommes-femmes et de pas mal de députées. Le chef d’état-major avait été obligé de s’excuser pour ce qu’il avait appelé une “plaisanterie malvenue”.

Cela étant, les clichés et les stéréotypes ont la vie dure. En témoigne cette photo qui court actuellement sur la Toile. On y voit une jeune Israélienne, à la plage, en bikini, avec M16 en bandoulière. Un buzz incroyable avec plus de 500 000 clics. En comparaison, l’histoire de nos huit patrouilleuses de Hébron publiée sur le site en ligne Ynet n’a reçu que 42 “recommandé” et 7 “I like” sur Twitter. Il est vrai que c’est moins glamour !

Elles appartiennent à l’unité des gardes-frontières et sont affectées à la sécurité du caveau des Patriarches à Hébron. Il y a trois jours, huit d’entre elles en ont eu ras le bol. Elles ont quitté leur base sans permission, pendant quelques heures. Motif de cette rébellion : la discrimination dont elles estiment faire l’objet. En haut de leur liste de doléances : à la différence de leurs homologues hommes, elles ne sont pas homologuées combattantes, ce qui les prive de nombreux avantages. Elles reçoivent un équipement basique, en général réservé aux unités de soutien, et les possibilités d’avancement sont quasiment nulles.

“Rendez-vous compte, affirme l’une des soldates sous le couvert de l’anonymat. Nous effectuons les mêmes missions que les hommes, mais avec des moyens réduits et sans les mêmes bénéfices : pas de bonus, pas de promotion. On nous envoie assurer la sécurité de civils qui viennent visiter et prier dans un lieu extrêmement dangereux, mais on oublie de nous donner un statut approprié avec tous les avantages inhérents…” Et d’accuser également toute l’unité de sexisme : “Alors que les gardes-frontières mâles étaient envoyés dans une autre base pour recevoir une série d’entraînements et de cours, nous, nous sommes restées pour continuer les patrouilles…”

“Elles chantent durant les moments de repos”

Sans surprise, la réponse du porte-parole de l’unité des gardes-frontières a qualifié les revendications des soldates de totalement infondées. “Il y a une différence significative entre le rôle d’un garde-frontière combattant et celui de leurs homologues femmes qui patrouillent. Ce sont deux jobs différents…” Il ira tout de même jusqu’à concéder qu’un statut de forces d’appui sur le terrain est à l’étude… Seront-elles punies pour cet acte susceptible d’être assimilé à une désertion ? Elles affirment avoir pris ce risque après des mois d’un amer combat mené en interne.

Quoi qu’il en soit, la “grande muette” semble de plus en plus confrontée à un féminisme affirmé. Force est de constater que, depuis plusieurs mois, la hiérarchie militaire fait face à des incidents où des militaires femmes se révoltent contre le statut qui leur est accordé. À l’automne dernier, au cours d’une soirée de célébration de la fête de Simhat Torah, une centaine d’entre elles étaient parties furieuses. Les aumôniers militaires leur avaient interdit de se mêler aux soldats.

En tournée d’inspection dans le nord du pays, le ministre de la Défense, Ehud Barak, avait demandé des précisions sur le rôle des femmes dans l’unité visitée au chef d’état-major qui avait alors répondu: “Elles chantent durant les moments de repos.” La petite phrase, enregistrée par un journaliste, avait fait les gros titres et surtout provoqué l’ire des associations pour l’égalité hommes-femmes et de pas mal de députées. Le chef d’état-major avait été obligé de s’excuser pour ce qu’il avait appelé une “plaisanterie malvenue”.

Cela étant, les clichés et les stéréotypes ont la vie dure. En témoigne cette photo qui court actuellement sur la Toile. On y voit une jeune Israélienne, à la plage, en bikini, avec M16 en bandoulière. Un buzz incroyable avec plus de 500 000 clics. En comparaison, l’histoire de nos huit patrouilleuses de Hébron publiée sur le site en ligne Ynet n’a reçu que 42 “recommandé” et 7 “I like” sur Twitter. Il est vrai que c’est moins glamour !"

Source: Le Point. Copyrights.

En l’espace de cinq ans, les transferts d’armes dans le monde ont atteint un niveau sans précédent depuis la Guerre froide, selon l’Institut international de recherche pour la paix de Stockholm (Sipri). En cause : la demande croissante en provenance d’Asie et du Moyen-Orient. Entre 2012 et 2016, les transferts d’armes ont augmenté de 8,4% par rapport à la période précédente....

IsraelValley Desk | Défense

L’armée israélienne, en collaboration avec Motorola, a mis au point un système d’alerte mobile qui peut prévenir en 25 secondes d’un tir de barrage de mortier. L’état-major a décidé d’accélérer le déploiement de centaines de ces sirènes dans les prochains mois le long de la frontière avec la bande de Gaza contrôlée par le Hamas, qui avait tiré plusieurs milliers d...

IsraelValley Desk | Défense

L’année prochaine, un nouveau bataillon mixte sera déployé au sud de la Vallée du Jourdain, le long de la frontière jordanienne. Ce nouveau bataillon combattant mixte est en cours de préparation et rejoindra, dès 2018, les trois bataillons mixtes déjà existants. À la fin de l’année 2018, l’objectif de Tsahal est de disposer de 1100 soldats au sein de ses bataillons combatt...

IsraelValley Desk | Défense

REVELATIONS. Lockheed Martin a dépensé plus d'un milliard de dollars en achats réciproques (compensation) depuis 2010, lorsque Israël a signé les accords pour l’achat d’avions de chasse F-35. Depuis 2010, lorsque le ministère de la Défense a signé le premier de trois accords pour la fourniture de 50 chasseurs furtifs F-35, le constructeur américain Lockheed Martin a dépensé pl...

Aharon Kahn | Défense

Le salon international Aero India est un salon professionnel important dans le secteur de l'aéronautique, du spatial et de la défense en Inde. Il a lieu tous les deux ans. La 11ème édition se déroule du 14 au 18 février 2017 toujours à Bangalore. D'après le site air-cosmos, le but du Ministère de la défense indien, qui aujourd'hui opère une flotte d’avions de combat à 95% pilot...

Aharon Kahn | Défense

Que pouvez-vous apprendre en trois semaines ? Apprendre une langue ? Écrire un livre ? Et pourquoi pas faire comme les soldats de Tsahal et créer un bracelet qui peut sauver d’innombrables vies.   RÉSOUDRE UN PROBLÈME Dans le cadre de la formation des officiers spécialisés dans la technologie, les cadets avaient pour mission de trouver un problème au sein de Tsahal et de le réso...

IsraelValley Desk | Défense

Gâce au logiciel de la société israélienne eVigilo, plusieurs dizaines de milliers de personnes ont pu être alertées de l’imminence d’un tremblement de terre au Chili. „Notre firme est spécialisée dans les alertes massives et nous pouvons diffuser un nombre incalculable d’informations via n’importe quelle plate-forme numérique“ a expliqué le PDG de l’entreprise, Lio...

IsraelValley Desk | Défense

Elbit Systems remporte un énorme contrat étalé sur cinq ans dans un pays tenu "secret". Il s'agit d'un pays d'Asie (Israelvalley n'est pas autorisé à donner le nom) qui souhaite upgraderses hélicoptères Mi-17. Le Mil Mi-17 est un hélicoptère de transport lourd soviétique puis russe. Il a été développé à partir du Mi-8. La désignation Mi-17 est conçue pour l'exportation ; l'...

Eyal Koren | Défense

La Roumanie a suspendu les procédures suite à sa sélection de l'avion sans pilote Orbiter 4 d'Aeronautics Defense Systems basé à Yavné en Israël, après un appel contre la décision lancée par des fabricants israéliens rivaux. Des rapports contradictoires ont été émis pour savoir si le choix de l'UAV a été suspendu ou annulé, mais des sources en Roumanie indiquent qu'il est pr...

Aharon Kahn | Défense

La Roumanie a choisi l'avion sans pilote Orbiter 4 d'Aeronautics Defense Systems basé à Yavné en Israël pour répondre aux besoins de son armée. L'Orbiter 4 était en concurrence avec deux autres modèles israéliens: le BlueBird ThunderB et le BirdEye 650D d'Israel Aerospace Industries (IAI). Les deux perdants tentent de renverser la sélection, affirmant que leurs systèmes sont m...

Aharon Kahn | Défense

Les soldats et les commandants seront en mesure de partager des informations classifiées en toute sécurité L'armée israélienne (Tsahal) a récemment sorti un nouveau smartphone militaire, en coopération avec Motorola, qui peut se connecter au réseau 4G et aux réseaux militaires. En utilisant ces nouveaux smartphones, les soldats et les commandants de Tsahal seront en mesure de par...

i24news | Défense

Alain Bauer, professeur de criminologie au Conservatoire National des Arts et Métiers (Paris) et Fudan (Shanghai), président du Conseil Supérieur de la Formation et de la Recherche Stratégique (CSFRS) ainsi que du Conseil National des Activités Privées de Sécurité (CNAPS), était l’invité d’honneur du dîner du CRIF Sud-Est. Actualité Juive: Quels thèmes avez-vous abordés ? ...

IsraelValley Desk | Défense

James Hirshfield, mannequin et égérie de la marque Hugo Boss, a immigré en Israël et s'est enrôlé dans l'armée Israélienne. Il commencera son service militaire en Avril. Dès son plus jeune age, la famille de James est partie vivre à Londres. À l'âge de 20 ans, il a voyagé aux États-Unis pour ses études, et il y a reçu des offres pour devenir top model. James a participé à ...

David Ilouz | Défense

Le ministère de la Défense a annoncé que des essais concluants avaient été effectués sur la dernière version du système de défense anti-missiles 'Fronde de David'. Il s’agit d’un bouclier de défense contre les missiles de courte et moyenne pesant parfois jusqu’à plusieurs centaines de kilos. Les essais ont été effectués en Israël conjointement par le département ‘H...

IsraelValley Desk | Défense

Une Unité Combattante de Tsahal a perdu dimanche soir un drone tactique de type "Sky Rider" lors d'une opération de surveillance dans la région de Balata, près de Naplouse. Ce matin, le drone a été localisé et récupéré. L'armée israélienne a ouvert une enquête sur cet incident car la semaine dernière, un autre "Sky Rider" appartenant au Corps d'artillerie de Tsahal s'est écras...

IsraelValley Desk | Défense