Jun 5

ISRAELVALLEY - LA FRONDE DES FEMMES SOLDATS DE TSAHAL. Une unité féminine de Tsahal s'estime victime de discriminations et elle le fait savoir.

Authors picture

IsraelValley Desk | Défense

La correspondante du Point, Danièle Kriegel : "Les soldates, très nombreuses au sein de Tsahal, s’estiment victimes d’un nombre croissant de discriminations. Et elles le font savoir.

Elles appartiennent à l’unité des gardes-frontières et sont affectées à la sécurité du caveau des Patriarches à Hébron. Il y a trois jours, huit d’entre elles en ont eu ras le bol. Elles ont quitté leur base sans permission, pendant quelques heures. Motif de cette rébellion : la discrimination dont elles estiment faire l’objet. En haut de leur liste de doléances : à la différence de leurs homologues hommes, elles ne sont pas homologuées combattantes, ce qui les prive de nombreux avantages. Elles reçoivent un équipement basique, en général réservé aux unités de soutien, et les possibilités d’avancement sont quasiment nulles.

“Rendez-vous compte, affirme l’une des soldates sous le couvert de l’anonymat. Nous effectuons les mêmes missions que les hommes, mais avec des moyens réduits et sans les mêmes bénéfices : pas de bonus, pas de promotion. On nous envoie assurer la sécurité de civils qui viennent visiter et prier dans un lieu extrêmement dangereux, mais on oublie de nous donner un statut approprié avec tous les avantages inhérents…” Et d’accuser également toute l’unité de sexisme : “Alors que les gardes-frontières mâles étaient envoyés dans une autre base pour recevoir une série d’entraînements et de cours, nous, nous sommes restées pour continuer les patrouilles…”

“Elles chantent durant les moments de repos”

Sans surprise, la réponse du porte-parole de l’unité des gardes-frontières a qualifié les revendications des soldates de totalement infondées. “Il y a une différence significative entre le rôle d’un garde-frontière combattant et celui de leurs homologues femmes qui patrouillent. Ce sont deux jobs différents…” Il ira tout de même jusqu’à concéder qu’un statut de forces d’appui sur le terrain est à l’étude… Seront-elles punies pour cet acte susceptible d’être assimilé à une désertion ? Elles affirment avoir pris ce risque après des mois d’un amer combat mené en interne.

Quoi qu’il en soit, la “grande muette” semble de plus en plus confrontée à un féminisme affirmé. Force est de constater que, depuis plusieurs mois, la hiérarchie militaire fait face à des incidents où des militaires femmes se révoltent contre le statut qui leur est accordé. À l’automne dernier, au cours d’une soirée de célébration de la fête de Simhat Torah, une centaine d’entre elles étaient parties furieuses. Les aumôniers militaires leur avaient interdit de se mêler aux soldats.

En tournée d’inspection dans le nord du pays, le ministre de la Défense, Ehud Barak, avait demandé des précisions sur le rôle des femmes dans l’unité visitée au chef d’état-major qui avait alors répondu: “Elles chantent durant les moments de repos.” La petite phrase, enregistrée par un journaliste, avait fait les gros titres et surtout provoqué l’ire des associations pour l’égalité hommes-femmes et de pas mal de députées. Le chef d’état-major avait été obligé de s’excuser pour ce qu’il avait appelé une “plaisanterie malvenue”.

Cela étant, les clichés et les stéréotypes ont la vie dure. En témoigne cette photo qui court actuellement sur la Toile. On y voit une jeune Israélienne, à la plage, en bikini, avec M16 en bandoulière. Un buzz incroyable avec plus de 500 000 clics. En comparaison, l’histoire de nos huit patrouilleuses de Hébron publiée sur le site en ligne Ynet n’a reçu que 42 “recommandé” et 7 “I like” sur Twitter. Il est vrai que c’est moins glamour !

Elles appartiennent à l’unité des gardes-frontières et sont affectées à la sécurité du caveau des Patriarches à Hébron. Il y a trois jours, huit d’entre elles en ont eu ras le bol. Elles ont quitté leur base sans permission, pendant quelques heures. Motif de cette rébellion : la discrimination dont elles estiment faire l’objet. En haut de leur liste de doléances : à la différence de leurs homologues hommes, elles ne sont pas homologuées combattantes, ce qui les prive de nombreux avantages. Elles reçoivent un équipement basique, en général réservé aux unités de soutien, et les possibilités d’avancement sont quasiment nulles.

“Rendez-vous compte, affirme l’une des soldates sous le couvert de l’anonymat. Nous effectuons les mêmes missions que les hommes, mais avec des moyens réduits et sans les mêmes bénéfices : pas de bonus, pas de promotion. On nous envoie assurer la sécurité de civils qui viennent visiter et prier dans un lieu extrêmement dangereux, mais on oublie de nous donner un statut approprié avec tous les avantages inhérents…” Et d’accuser également toute l’unité de sexisme : “Alors que les gardes-frontières mâles étaient envoyés dans une autre base pour recevoir une série d’entraînements et de cours, nous, nous sommes restées pour continuer les patrouilles…”

“Elles chantent durant les moments de repos”

Sans surprise, la réponse du porte-parole de l’unité des gardes-frontières a qualifié les revendications des soldates de totalement infondées. “Il y a une différence significative entre le rôle d’un garde-frontière combattant et celui de leurs homologues femmes qui patrouillent. Ce sont deux jobs différents…” Il ira tout de même jusqu’à concéder qu’un statut de forces d’appui sur le terrain est à l’étude… Seront-elles punies pour cet acte susceptible d’être assimilé à une désertion ? Elles affirment avoir pris ce risque après des mois d’un amer combat mené en interne.

Quoi qu’il en soit, la “grande muette” semble de plus en plus confrontée à un féminisme affirmé. Force est de constater que, depuis plusieurs mois, la hiérarchie militaire fait face à des incidents où des militaires femmes se révoltent contre le statut qui leur est accordé. À l’automne dernier, au cours d’une soirée de célébration de la fête de Simhat Torah, une centaine d’entre elles étaient parties furieuses. Les aumôniers militaires leur avaient interdit de se mêler aux soldats.

En tournée d’inspection dans le nord du pays, le ministre de la Défense, Ehud Barak, avait demandé des précisions sur le rôle des femmes dans l’unité visitée au chef d’état-major qui avait alors répondu: “Elles chantent durant les moments de repos.” La petite phrase, enregistrée par un journaliste, avait fait les gros titres et surtout provoqué l’ire des associations pour l’égalité hommes-femmes et de pas mal de députées. Le chef d’état-major avait été obligé de s’excuser pour ce qu’il avait appelé une “plaisanterie malvenue”.

Cela étant, les clichés et les stéréotypes ont la vie dure. En témoigne cette photo qui court actuellement sur la Toile. On y voit une jeune Israélienne, à la plage, en bikini, avec M16 en bandoulière. Un buzz incroyable avec plus de 500 000 clics. En comparaison, l’histoire de nos huit patrouilleuses de Hébron publiée sur le site en ligne Ynet n’a reçu que 42 “recommandé” et 7 “I like” sur Twitter. Il est vrai que c’est moins glamour !"

Source: Le Point. Copyrights.

L'unité 9900 de Tsahal utilise les capacités exceptionnelles de certains autistes pour déchiffrer des photos aériennes et des cartes. Voilà environ deux ans que l'armée a entrepris d'intégrer de jeunes autistes volontaires au sein de la prestigieuse unité 9900 des renseignements militaires et tous les intéressés se félicitent du succès de cette initiative : les responsables militaires, qui p...

Isabelle Puderbeute (AJ) | Défense

L'Ukraine figure parmi les trois plus grands fournisseurs de produits militaires à la Russie, aux côtés de l'Italie et d'Israël. La Russie a importé des produits militaires pour 201 millions de dollars en 2014 dont des produits ukrainiens pour 155 M USD, a annoncé par l'institut de recherche indépendant SIPRI de Stockholm. Médias: Londres exporte des produits militaires en Russie malgré l...

Sputniknews | Défense

Les Etats-Unis livreront de nouveaux avions de combat F-35 à Israël en 2016, afin d'aider leur allié à "conserver son avantage militaire au Moyen-Orient", a annoncé le vice-président américain Joe Biden. S'exprimant lors de célébrations pour le Jour de l'Indépendance de l'Etat hébreu à Washington, M. Biden a souligné qu'Israël serait ainsi "le seul pays au Moyen-Orient à avoir cet avion de c...

i24News | Défense

Ehud Barak investit un million de dollars dans la start-up israélienne Reporty Homeland Security, annonce Globes. La société a développé une plate-forme permettant de diffuser en temps réel une vidéo filmant une scène, dans le but d’améliorer et de rationaliser la communication entre les citoyens et les services de secours ou les autorités locales. (Times of Israel) ISRAELVALLEY PLUS L'offr...

Times of Israel | Défense

Un excellent article du JPost (en Français) lève le voile sur la Fondation Rashi. Extrait repéré par IsraelValley. JPost : En partenariat avec 170 institutions ou agences gouvernementales, la Fondation Rashi a développé des centres pour la petite enfance, des programmes diététiques dans les écoles, une initiation à la science et aux technologies de la crèche à la terminale, des services communa...

JPost (Français) | Défense

EXCLUSIF. En présence des leaders industriels israéliens de la sécurité, Interpol, l'organisation internationale de coopération policière tient cette semaine son premier forum mondial à Singapour, et vient d'inaugurer son Complexe mondial pour l'innovation. Selon la presse israélienne de nombreux pays arabes ont pris contact avec les experts israéliens de la sécurité lors de ce salon. Selon Isr...

Dan Rosh (Tel Aviv) | Défense

La France lance avec de premières livraisons d'armes, un vaste plan de modernisation des forces armées du Liban, pays directement menacé par le conflit syrien et la poussée djihadiste. Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, assistera pour la circonstance à la remise de 48 missiles antichar Milan à l'armée libanaise, notoirement sous-équipée, sur la base aérienne de Beyrouth,...

i24News | Défense

Marseille. Le salon AccesSecurity a eu lieu du mardi 14 au jeudi 16 avril 2015. Estie Peshin, la star incontestée de la cyberdéfense d'Israël y était. Selon (1) :"Attaque meurtrière de la rédaction de Charlie Hebdo, survols clandestins de centrales nucléaires par des drones, prise de contrôle de la chaîne TV5 Monde par des cybercriminels ; s'il est un salon en prise directe avec l'actualité,...

IsraelValley Desk | Défense

Un excellent article de Hadrien Gosset-Bernheim dans L'OBS (Copyrights) : "C’est donc ça la nouveauté qui doit permettre à Israël de remporter la prochaine cyber-guerre ? Une maquette ? Des petits baraquements qui font office d’installations militaires, une centrale nucléaire, un immeuble de bureaux, une station radar, une batterie de missiles, quelques arbres et autour, les rails d’un train él...

Hadrien Gosset-Bernheim (L'Obs) | Défense

Hausse des agressions sexuelles dans la Défense israélienne 1037 plaintes enregistrées dans l'armée en 2014, tandis que la police connait des chiffres très faibles Le nombre de plaintes pour agressions sexuelles dans les organismes de la défense israélienne a augmenté de 15% en 2014 selon les chiffres obtenus par The Marker. En 2012, 777 cas d'agression ont été signalés (511 dans l'arm...

i24News | Défense

L'Allemagne approuve l'exportation d'un 5e sous-marin à Israël. Un tiers de son coût sera couvert par les 530 millions de $ d'aide militaire de l'Allemagne à Israël. Le Conseil fédéral de sécurité allemand a approuvé l'exportation d'un nouveau sous-marin à Israël, selon un rapport publié dans le journal allemand Süddeutsche Zeitung. Ce navire sera le cinquième des six sous-marins de la class...

i24News | Défense

Tsahal a décidé d’investir $ 25,4 millions dans le développement d’un système d’alerte basé sur le téléphone cellulaire des civils qui aiderait à guider les gens vers des endroits sûrs au cours d’une attaque de missiles. Le système sera développé pour cette utilisation spécifique par le Commandement de la Défense civile et devrait améliorer la capacité de l’armée de diriger le public en cas...

Coolamnews.com | Défense

La société Israël Aerospace Industries (IAI), propriété de l'Etat, a emporté un contrat pour fournir à la Marine d'un pays Africain des navires patrouilleurs rapides de nouvelle génération. IAI, le plus important fournisseur de la défense israélienne, avait récemment expliqué que le Super Dvora, doté d'un équipage de 12 personnes, développé et fabriqué par sa division Ramta, disposait d'un s...

Eyal Ganim (Rehovot) | Défense

Le mois dernier, le ministère de la Défense annonçait la signature d’un contrat d’achat de 14 chasseurs F-35 nouvelle génération au géant américain Lockheed Martin. Le F-35 Lightning II. Coût total de la transaction : 3 milliards de dollars. Plus tôt, en 2010, Israël avait déjà acheté 19 F-35. L’objectif étant maintenant d’en acquérir 17 de plus pour créer deux escouades aériennes de 25 avions ...

Shlomo Meital (JPost) | Défense

REPORTAGE EXCLUSIF POUR ISRAELVALLEY. Les 14èmes Rencontres Économiques et Technologiques France-Israël se sont déroulées le jeudi 26 mars 2015 à la Chambre de Commerce et d’Industrie Paris Ile-de-France. Cette année, le thème portait sur les Nouvelles Menaces en Cyber-Sécurité La délégation israélienne de haut niveau technologique accueillie à la CCI Paris Ile-de-France est repartie avec le...

Odelia Bobot | Défense