Jun 5

ISRAELVALLEY - LA FRONDE DES FEMMES SOLDATS DE TSAHAL. Une unité féminine de Tsahal s'estime victime de discriminations et elle le fait savoir.

Authors picture

IsraelValley Desk | Défense

La correspondante du Point, Danièle Kriegel : "Les soldates, très nombreuses au sein de Tsahal, s’estiment victimes d’un nombre croissant de discriminations. Et elles le font savoir.

Elles appartiennent à l’unité des gardes-frontières et sont affectées à la sécurité du caveau des Patriarches à Hébron. Il y a trois jours, huit d’entre elles en ont eu ras le bol. Elles ont quitté leur base sans permission, pendant quelques heures. Motif de cette rébellion : la discrimination dont elles estiment faire l’objet. En haut de leur liste de doléances : à la différence de leurs homologues hommes, elles ne sont pas homologuées combattantes, ce qui les prive de nombreux avantages. Elles reçoivent un équipement basique, en général réservé aux unités de soutien, et les possibilités d’avancement sont quasiment nulles.

“Rendez-vous compte, affirme l’une des soldates sous le couvert de l’anonymat. Nous effectuons les mêmes missions que les hommes, mais avec des moyens réduits et sans les mêmes bénéfices : pas de bonus, pas de promotion. On nous envoie assurer la sécurité de civils qui viennent visiter et prier dans un lieu extrêmement dangereux, mais on oublie de nous donner un statut approprié avec tous les avantages inhérents…” Et d’accuser également toute l’unité de sexisme : “Alors que les gardes-frontières mâles étaient envoyés dans une autre base pour recevoir une série d’entraînements et de cours, nous, nous sommes restées pour continuer les patrouilles…”

“Elles chantent durant les moments de repos”

Sans surprise, la réponse du porte-parole de l’unité des gardes-frontières a qualifié les revendications des soldates de totalement infondées. “Il y a une différence significative entre le rôle d’un garde-frontière combattant et celui de leurs homologues femmes qui patrouillent. Ce sont deux jobs différents…” Il ira tout de même jusqu’à concéder qu’un statut de forces d’appui sur le terrain est à l’étude… Seront-elles punies pour cet acte susceptible d’être assimilé à une désertion ? Elles affirment avoir pris ce risque après des mois d’un amer combat mené en interne.

Quoi qu’il en soit, la “grande muette” semble de plus en plus confrontée à un féminisme affirmé. Force est de constater que, depuis plusieurs mois, la hiérarchie militaire fait face à des incidents où des militaires femmes se révoltent contre le statut qui leur est accordé. À l’automne dernier, au cours d’une soirée de célébration de la fête de Simhat Torah, une centaine d’entre elles étaient parties furieuses. Les aumôniers militaires leur avaient interdit de se mêler aux soldats.

En tournée d’inspection dans le nord du pays, le ministre de la Défense, Ehud Barak, avait demandé des précisions sur le rôle des femmes dans l’unité visitée au chef d’état-major qui avait alors répondu: “Elles chantent durant les moments de repos.” La petite phrase, enregistrée par un journaliste, avait fait les gros titres et surtout provoqué l’ire des associations pour l’égalité hommes-femmes et de pas mal de députées. Le chef d’état-major avait été obligé de s’excuser pour ce qu’il avait appelé une “plaisanterie malvenue”.

Cela étant, les clichés et les stéréotypes ont la vie dure. En témoigne cette photo qui court actuellement sur la Toile. On y voit une jeune Israélienne, à la plage, en bikini, avec M16 en bandoulière. Un buzz incroyable avec plus de 500 000 clics. En comparaison, l’histoire de nos huit patrouilleuses de Hébron publiée sur le site en ligne Ynet n’a reçu que 42 “recommandé” et 7 “I like” sur Twitter. Il est vrai que c’est moins glamour !

Elles appartiennent à l’unité des gardes-frontières et sont affectées à la sécurité du caveau des Patriarches à Hébron. Il y a trois jours, huit d’entre elles en ont eu ras le bol. Elles ont quitté leur base sans permission, pendant quelques heures. Motif de cette rébellion : la discrimination dont elles estiment faire l’objet. En haut de leur liste de doléances : à la différence de leurs homologues hommes, elles ne sont pas homologuées combattantes, ce qui les prive de nombreux avantages. Elles reçoivent un équipement basique, en général réservé aux unités de soutien, et les possibilités d’avancement sont quasiment nulles.

“Rendez-vous compte, affirme l’une des soldates sous le couvert de l’anonymat. Nous effectuons les mêmes missions que les hommes, mais avec des moyens réduits et sans les mêmes bénéfices : pas de bonus, pas de promotion. On nous envoie assurer la sécurité de civils qui viennent visiter et prier dans un lieu extrêmement dangereux, mais on oublie de nous donner un statut approprié avec tous les avantages inhérents…” Et d’accuser également toute l’unité de sexisme : “Alors que les gardes-frontières mâles étaient envoyés dans une autre base pour recevoir une série d’entraînements et de cours, nous, nous sommes restées pour continuer les patrouilles…”

“Elles chantent durant les moments de repos”

Sans surprise, la réponse du porte-parole de l’unité des gardes-frontières a qualifié les revendications des soldates de totalement infondées. “Il y a une différence significative entre le rôle d’un garde-frontière combattant et celui de leurs homologues femmes qui patrouillent. Ce sont deux jobs différents…” Il ira tout de même jusqu’à concéder qu’un statut de forces d’appui sur le terrain est à l’étude… Seront-elles punies pour cet acte susceptible d’être assimilé à une désertion ? Elles affirment avoir pris ce risque après des mois d’un amer combat mené en interne.

Quoi qu’il en soit, la “grande muette” semble de plus en plus confrontée à un féminisme affirmé. Force est de constater que, depuis plusieurs mois, la hiérarchie militaire fait face à des incidents où des militaires femmes se révoltent contre le statut qui leur est accordé. À l’automne dernier, au cours d’une soirée de célébration de la fête de Simhat Torah, une centaine d’entre elles étaient parties furieuses. Les aumôniers militaires leur avaient interdit de se mêler aux soldats.

En tournée d’inspection dans le nord du pays, le ministre de la Défense, Ehud Barak, avait demandé des précisions sur le rôle des femmes dans l’unité visitée au chef d’état-major qui avait alors répondu: “Elles chantent durant les moments de repos.” La petite phrase, enregistrée par un journaliste, avait fait les gros titres et surtout provoqué l’ire des associations pour l’égalité hommes-femmes et de pas mal de députées. Le chef d’état-major avait été obligé de s’excuser pour ce qu’il avait appelé une “plaisanterie malvenue”.

Cela étant, les clichés et les stéréotypes ont la vie dure. En témoigne cette photo qui court actuellement sur la Toile. On y voit une jeune Israélienne, à la plage, en bikini, avec M16 en bandoulière. Un buzz incroyable avec plus de 500 000 clics. En comparaison, l’histoire de nos huit patrouilleuses de Hébron publiée sur le site en ligne Ynet n’a reçu que 42 “recommandé” et 7 “I like” sur Twitter. Il est vrai que c’est moins glamour !"

Source: Le Point. Copyrights.

Le projet de modernisation du centre de commandement israélien de l'armée de l'air, communément appelé ‘le cratère’, touche bientôt à sa fin, après trois ans de travaux financés par les Etats-Unis. Situé sous le quartier général militaire de la "Kirya" à Tel Aviv, ce bunker sera dorénavant protégé contre les attaques nucléaires et biologiques, rapportait Ynet samedi soir. Le nouveau ‘crat...

i24News | Défense

Le Comité ministériel des acquisitions a décidé d'approuver l'achat de 14 jets furtifs F-35 de fabrication américaine au lieu des 31 jets que le ministère de la Défense avait prévu d'acheter. Israël se réserve la possibilité d'acheter des jets supplémentaires à une date ultérieure. Ces 14 jets viennent s'ajouter aux 19 jets F-35 qu'Israël a déjà commandé. Le Ministre du Renseignement Yuval S...

IsraelValley Desk | Défense

A la suite de discussions sans fin et des combats politiques, le ministre de la Défense a décidé ce vendredi de choisir un Général "à la main de fer" qui connait très bien le Liban et le Hezbollah. Le prochain chef d'état-major de Tsahal, qui va remplacer en 2015 Benny Gantz, sera le général donc Gadi Eizenkot. Le général Eisenkot était le commandant de la région militaire Nord, il avait su...

Dan Rosh (Tel Aviv) | Défense

L’importante délégation gouvernementale tchèque a achevé sa visite en Israël Le Premier ministre Bohuslav Sobotka a achevé, ce mercredi, sa visite de trois jours en Israël. A Jérusalem, le chef du gouvernement, qui était accompagné de sept ministres, a été reçu par le président de l’Etat hébreu Reuven Rivlin. Celui-ci s’est félicité de la qualité des relations tchéco-israéliennes, les qual...

IsraelValley Desk | Défense

Le grand pèlerinage annuel draine une foule qu’on estime supérieure à 5 millions de fidèles, et cela nécessite un service d’ordre hors pair. Cela fait plusieurs années que pour cela, l’Arabie Saoudite fait appel aux services d’une société étrangère, G4S. Cette société est anglaise, et ses filiales sont disséminées un peu partout dans le monde. Oui mais, l’Arabie Saoudite a besoin pour le Haj...

Line Tubiana (TJ) | Défense

La député Miri Regev (Likoud) a accueilli avec joie la nouvelle transmise par le ministère de la Défense selon laquelle les salaires des soldats de Tsahal en 2015 seront augmentés Celle-ci a déclaré : " Malheureusement, l'annonce du ministre de la Défense d'augmenter les salaires découle surtout d'une trés forte pression du public ainsi que de la décision de la Cour suprême sur ce sujet ". ...

IsraelValley Desk | Défense

Un article de Isabelle Lasserre pour Le Figaro: "En 1969, les services secrets israéliens avaient exfiltré clandestinement les navires lance-missiles. L'incident s'est produit lundi, lorsque les 400 marins russes en formation depuis le début de l'été à Saint-Nazaire, sur le Vladivostok, ont voulu emménager définitivement sur le bâtiment de projection et de commandement (BPC). La date officie...

IsraelValley Desk | Défense

L'offre d'Elbit System concerne le nouvel avion Airbus A400 de l'armée allemande. La société israélienne a annoncé ce lundi la fourniture de systèmes de contre-mesures infrarouges qui viendront renforcer la capacité d'auto-défense des avions militaires allemands. Le montant de la transaction avec la société de défense allemande Diehl BGT n'a pas encore été divulgué. Elbit Systems a conçu cet...

Avner Myers | Défense

Après ses performance impressionnantes durant l''opération "Barrière protectrice", le système de défense israélien antimissile Dôme de fer sera présenté lors de la troisième Conférence Internationale sur la Sécurité intérieure, qui a lieu cette semaine à Tel-Aviv. La Conférence rassemble les représentants officiels de gouvernements, les autorités publiques et les dirigeants de l’Industrie de...

i24News | Défense

La France va livrer à l'armée libanaise pour 2,4 milliards d'armement, soit l'équivalent d'un tiers de ses exportations annuelles. Un contrat financé par l'Arabie saoudite et regardé de près par Israël. Cette fois, c’est signé. Le ministère saoudien des finances et la société française d’exportation d’armement ODAS ont paraphé mardi 4 novembre l’énorme contrat de livraisons d’armements franç...

IsraelValley Desk | Défense

L'Inde et Israël ont testé un missile sol-air guidé à longue portée, LRSAM, sur le territoire israélien, a annoncé lundi le gouvernement indien. "Tous les systèmes, y compris le radar, le système de lancement et le missile, ont fonctionné comme prévu et le missile a détruit sa cible", a indiqué le gouvernement dans un communiqué. Les représentants de l'entreprise de construction aéronautique...

IsraelValley Desk | Défense

Alors que le budget 2015 en Espagne ne prévoyait aucune acquisition de drones pour son armée de l’air, le gouvernement Rajoy vient d'en décider autrement. Sous la pression des militaires, suite à l'acquisition de 3 drones par le Maroc, le royaume ibérique compte commander quatre appareils de fabrication israélienne pour un montant de 400 millions d'euros. L’armée de l’air espagnole pourrait ...

IsraelValley Desk | Défense

Le lieutenant colonel Dana Steinfeld, responsable de l'alimentation au sein de Tsahal, a décidé d'apporter quelques modifications dans le menu proposé aux soldats. Le but est de proposer moins de matières grasses et d'aliments malsains dans les menus des troupes : " Les soldats n'aiment pas le Gruau alors il faut arréter de leur en donner a manger. De plus, la pâte a tartiner est trop grass...

IsraelValley Desk | Défense

La société Israel Aerospace Industries (IAI) a inauguré mardi une chaîne de production d'ailes pour l'avion de chasse F-35, évoquant une étape importante dans son partenariat de plusieurs décennies avec le groupe de défense américain Lockheed Martin, le fabricant de l'avion. Assistaient à l'inauguration, à l'usine de la division Lahav, à Lod, le ministre israélien de la Défense Moshe Yaalon,...

IsraelValley Desk | Défense

Lockheed Martin pourrait à nouveau vendre des avions de combats F-35 à Israël. Selon Reuters, qui cite des sources proches du Ministère de la Défense, Israël aurait placé une commande préliminaire portant sur 25 F35 additionnels après avoir déjà acheté 19 appareils en 2010 pour 2,75 Mds$. (1) ISRAELVALLEY PLUS Le F35 a pour principale caractéristique de pouvoir décoller à la verticale (pour...

IsraelValley Desk | Défense