Jun 5

ISRAELVALLEY - LA FRONDE DES FEMMES SOLDATS DE TSAHAL. Une unité féminine de Tsahal s'estime victime de discriminations et elle le fait savoir.

Authors picture

IsraelValley Desk | Défense

La correspondante du Point, Danièle Kriegel : "Les soldates, très nombreuses au sein de Tsahal, s’estiment victimes d’un nombre croissant de discriminations. Et elles le font savoir.

Elles appartiennent à l’unité des gardes-frontières et sont affectées à la sécurité du caveau des Patriarches à Hébron. Il y a trois jours, huit d’entre elles en ont eu ras le bol. Elles ont quitté leur base sans permission, pendant quelques heures. Motif de cette rébellion : la discrimination dont elles estiment faire l’objet. En haut de leur liste de doléances : à la différence de leurs homologues hommes, elles ne sont pas homologuées combattantes, ce qui les prive de nombreux avantages. Elles reçoivent un équipement basique, en général réservé aux unités de soutien, et les possibilités d’avancement sont quasiment nulles.

“Rendez-vous compte, affirme l’une des soldates sous le couvert de l’anonymat. Nous effectuons les mêmes missions que les hommes, mais avec des moyens réduits et sans les mêmes bénéfices : pas de bonus, pas de promotion. On nous envoie assurer la sécurité de civils qui viennent visiter et prier dans un lieu extrêmement dangereux, mais on oublie de nous donner un statut approprié avec tous les avantages inhérents…” Et d’accuser également toute l’unité de sexisme : “Alors que les gardes-frontières mâles étaient envoyés dans une autre base pour recevoir une série d’entraînements et de cours, nous, nous sommes restées pour continuer les patrouilles…”

“Elles chantent durant les moments de repos”

Sans surprise, la réponse du porte-parole de l’unité des gardes-frontières a qualifié les revendications des soldates de totalement infondées. “Il y a une différence significative entre le rôle d’un garde-frontière combattant et celui de leurs homologues femmes qui patrouillent. Ce sont deux jobs différents…” Il ira tout de même jusqu’à concéder qu’un statut de forces d’appui sur le terrain est à l’étude… Seront-elles punies pour cet acte susceptible d’être assimilé à une désertion ? Elles affirment avoir pris ce risque après des mois d’un amer combat mené en interne.

Quoi qu’il en soit, la “grande muette” semble de plus en plus confrontée à un féminisme affirmé. Force est de constater que, depuis plusieurs mois, la hiérarchie militaire fait face à des incidents où des militaires femmes se révoltent contre le statut qui leur est accordé. À l’automne dernier, au cours d’une soirée de célébration de la fête de Simhat Torah, une centaine d’entre elles étaient parties furieuses. Les aumôniers militaires leur avaient interdit de se mêler aux soldats.

En tournée d’inspection dans le nord du pays, le ministre de la Défense, Ehud Barak, avait demandé des précisions sur le rôle des femmes dans l’unité visitée au chef d’état-major qui avait alors répondu: “Elles chantent durant les moments de repos.” La petite phrase, enregistrée par un journaliste, avait fait les gros titres et surtout provoqué l’ire des associations pour l’égalité hommes-femmes et de pas mal de députées. Le chef d’état-major avait été obligé de s’excuser pour ce qu’il avait appelé une “plaisanterie malvenue”.

Cela étant, les clichés et les stéréotypes ont la vie dure. En témoigne cette photo qui court actuellement sur la Toile. On y voit une jeune Israélienne, à la plage, en bikini, avec M16 en bandoulière. Un buzz incroyable avec plus de 500 000 clics. En comparaison, l’histoire de nos huit patrouilleuses de Hébron publiée sur le site en ligne Ynet n’a reçu que 42 “recommandé” et 7 “I like” sur Twitter. Il est vrai que c’est moins glamour !

Elles appartiennent à l’unité des gardes-frontières et sont affectées à la sécurité du caveau des Patriarches à Hébron. Il y a trois jours, huit d’entre elles en ont eu ras le bol. Elles ont quitté leur base sans permission, pendant quelques heures. Motif de cette rébellion : la discrimination dont elles estiment faire l’objet. En haut de leur liste de doléances : à la différence de leurs homologues hommes, elles ne sont pas homologuées combattantes, ce qui les prive de nombreux avantages. Elles reçoivent un équipement basique, en général réservé aux unités de soutien, et les possibilités d’avancement sont quasiment nulles.

“Rendez-vous compte, affirme l’une des soldates sous le couvert de l’anonymat. Nous effectuons les mêmes missions que les hommes, mais avec des moyens réduits et sans les mêmes bénéfices : pas de bonus, pas de promotion. On nous envoie assurer la sécurité de civils qui viennent visiter et prier dans un lieu extrêmement dangereux, mais on oublie de nous donner un statut approprié avec tous les avantages inhérents…” Et d’accuser également toute l’unité de sexisme : “Alors que les gardes-frontières mâles étaient envoyés dans une autre base pour recevoir une série d’entraînements et de cours, nous, nous sommes restées pour continuer les patrouilles…”

“Elles chantent durant les moments de repos”

Sans surprise, la réponse du porte-parole de l’unité des gardes-frontières a qualifié les revendications des soldates de totalement infondées. “Il y a une différence significative entre le rôle d’un garde-frontière combattant et celui de leurs homologues femmes qui patrouillent. Ce sont deux jobs différents…” Il ira tout de même jusqu’à concéder qu’un statut de forces d’appui sur le terrain est à l’étude… Seront-elles punies pour cet acte susceptible d’être assimilé à une désertion ? Elles affirment avoir pris ce risque après des mois d’un amer combat mené en interne.

Quoi qu’il en soit, la “grande muette” semble de plus en plus confrontée à un féminisme affirmé. Force est de constater que, depuis plusieurs mois, la hiérarchie militaire fait face à des incidents où des militaires femmes se révoltent contre le statut qui leur est accordé. À l’automne dernier, au cours d’une soirée de célébration de la fête de Simhat Torah, une centaine d’entre elles étaient parties furieuses. Les aumôniers militaires leur avaient interdit de se mêler aux soldats.

En tournée d’inspection dans le nord du pays, le ministre de la Défense, Ehud Barak, avait demandé des précisions sur le rôle des femmes dans l’unité visitée au chef d’état-major qui avait alors répondu: “Elles chantent durant les moments de repos.” La petite phrase, enregistrée par un journaliste, avait fait les gros titres et surtout provoqué l’ire des associations pour l’égalité hommes-femmes et de pas mal de députées. Le chef d’état-major avait été obligé de s’excuser pour ce qu’il avait appelé une “plaisanterie malvenue”.

Cela étant, les clichés et les stéréotypes ont la vie dure. En témoigne cette photo qui court actuellement sur la Toile. On y voit une jeune Israélienne, à la plage, en bikini, avec M16 en bandoulière. Un buzz incroyable avec plus de 500 000 clics. En comparaison, l’histoire de nos huit patrouilleuses de Hébron publiée sur le site en ligne Ynet n’a reçu que 42 “recommandé” et 7 “I like” sur Twitter. Il est vrai que c’est moins glamour !"

Source: Le Point. Copyrights.

L'ancien chef d'état-major de Tsahal a désormais la voie libre. Au bout de cinq ans, la décision du Procureur Général le blanchit des soupçons de "putsch" contre Ehud Barak. C'est une histoire rocambolesque et tellement compliquée, que la plupart des Israéliens n'y comprennent rien. Gaby Ashkenazi était soupçonné, alors qu'il était à la tête de Tsahal, d'avoir tenté d'obtenir des informatio...

IsraelValley Desk | Défense

REVELATIONS. Le Président François Hollande se trouve actuellement en Inde (visite de trois jours). A son arrivée dans cet immense pays, lors de son premier interview sur BFMTV, ses propos étaient peu précis sur la signature éventuelle de contrats de défense. Le contrat du Rafale est en négociation. Si les Français avaient été partenaires d'Israël (même sous traitants sur les gros contrats)...

Daniel Rouach | Défense

Le Gouvernement israélien souhaite fortement organiser le secteur Cyber-sécurité du pays pour bâtir une offre conjointe destinée aux promoteurs et industriels Japonnais qui préparent activement les J.O. de Tokyo 2020. Un consortium até monté et qui sera piloté par Israel Aerospace Industries Ltd. Il va comprendre Check Point Software Technologies Ltd., Verint Systems Inc., Bynet, ClearSk, C...

Eyal Dayan (Rehovot) | Défense

L'Allemagne prévoit de signer cette année un contrat en vue d’acheter trois à cinq drones israéliens Heron TP, susceptibles d’être équipés de missiles, en attendant la production d’appareils européens de ce type, a annoncé cette semaine la ministre allemande de la Défense Ursula Von der Leyen. (Times) IAI Eitan est un drone de moyenne altitude longue endurance (MALE) construit par la divisi...

IsraelValley Desk | Défense

La presse israélienne donne une grande place à la situation à Marseille. Depuis des années les israéliens ont été habitués aux tensions en France. C'est la première fois que le port de la Kippa est au centre des attentions. le Grand rabbin de France est très souvent cité par la presse hébraïque. Selon (1) : "Alors que le Consistoire israélite de Marseille incite à enlever la kippa dans la v...

Eyal Dreyfus (Tel Aviv) | Défense

Du 26 au 27 janvier 2016 se tiendra à Tel-Aviv la 3ème édition de l’exposition et la conférence « Cybertech 2016», dédiées aux technologies numériques. Shraga Blum : Le second plus grand salon mondial de la cybernétique, Cybertech 2016, ouvrira ses portes dans deux semaines à Tel-Aviv. Son importance et son impact peuvent se mesurer au nombre de sociétés représentées ainsi qu’aux personnalit...

Shraga Blum (LPH) | Défense

Selon un rapport publié par le département d’Etat américain sur les dépenses militaires dans le monde entre 2002 et 2012, la Corée du Nord a dépensé en moyenne 23,8% de son PIB pour la défense, le niveau le plus haut parmi les 170 pays recensés. D’après les données du rapport intitulé «Dépenses militaires mondiales et transferts des armes 2015», la moyenne annuelle des dépenses militaires du...

IsraelValley Desk | Défense

Le journaliste Eitam Lachover (Aroutz 1), était ce matin en reportage sur le nouveau protège-cou distribué par l'armée israélienne pour aider les soldats combattants à faire face à la menace constante des attaques terroristes avec des couteaux. Durant son reportage, Eitam Lachover a rencontré des représentants de la société qui fabrique les équipements de protection pour les militaires et po...

David Illouz | Défense

Tsahal a commencé à proposer des opportunités aux soldats autistes avec son programme Roim Rachok (« Voir loin »), les incorporant dans les unités de renseignement où ils déchiffrent les photos de reconnaissance aérienne pour fournir des informations aux soldats combattants en amont des missions. D’autres programmes forment des candidats à être des électriciens militaires, qui gèrent des ou...

IsraelValley Desk | Défense

TECHNO. Le club espagnol du Real Madrid a signé un important contrat avec une société israélienne de haute technologie pour moderniser l’application mobile de l’équipe madrilène. Selon Reuters, le contrat signé entre le Real Madrid et la société israélienne Interacting Technology pourrait s’élever à plusieurs millions de dollars. L’application, lancée en mai dernier, permet aux dizaines de m...

IsraelValley Desk | Défense

Selon Intelligence on line : "Les officiels biélorusses ne tarissent pas d'éloges depuis un mois sur le nouveau grand projet de créer un parc industriel israélo-biélorusse. Proche de la défense israélienne, l'homme d'affaires Gabi Magnezi se trouve au cœur du discret rapprochement qui s'opère depuis quelques mois entre la Biélorussie et Israël." La Biélorussie, aussi appelée Bélarus ou ancie...

IsraelValley Desk | Défense

Du 26 au 27 janvier 2016 se tiendra à Tel-Aviv la 3ème édition de l’exposition et la conférence « Cybertech 2016», dédiées aux technologies numériques. Communiqué : "Nous serions honorés de vous inviter à participer à cet évènement un des plus importants du secteur. « Cybertech 2016» est un lieu de rencontre pour les acteurs du secteur des technologies numériques israéliens et ceux de nom...

IsraelValley Desk | Défense

La technologie de mode de Yael Vizel « ZEEKIT » , permet à ses clients de faire des essayages virtuels de vêtements avant d’effectuer leurs achats. L’achat en ligne est une commodité remarquable, mais le risque que les vêtements achetés ne nous conviennent pas subsiste. Avec l’application mobile ZEEKIT ce problème va disparaitre ! Une application révolutionnaire et une plate-forme web qu...

IsraelValley Desk | Défense

Malgré les évènements du 13 novembre à Paris, le salon Milipol a connu un grand succès, avec 24 056 visiteurs venant de 143 pays et 949 exposants représentant 55 pays. Le pavillon israélien, composé de 23 sociétés, a accueilli des centaines de visites d’officiels du secteur public ainsi que des représentants du secteur privé qui sont à la recherche de solutions dans la sécurité intérieure. H...

IsraelValley Desk | Défense

Le ministère de la Défense et l'Agence américaine pour la défense antimissile ont procédé ce jeudi à un essai du missile anti-missiles Arrow 3. Deux missiles ballistiques ont été envoyés dans l'espace et le Arrow 3 a réussi à les abattre en dehors de l'atmosphère. Le président de Israel Aerospace Industries, Yossi Weiss (photo), a déclaré : " Le succès du Arrow 3 aujourd'hui est une étap...

David Illouz | Défense