Jun 5

ISRAELVALLEY - LA FRONDE DES FEMMES SOLDATS DE TSAHAL. Une unité féminine de Tsahal s'estime victime de discriminations et elle le fait savoir.

Authors picture

IsraelValley Desk | Défense

La correspondante du Point, Danièle Kriegel : "Les soldates, très nombreuses au sein de Tsahal, s’estiment victimes d’un nombre croissant de discriminations. Et elles le font savoir.

Elles appartiennent à l’unité des gardes-frontières et sont affectées à la sécurité du caveau des Patriarches à Hébron. Il y a trois jours, huit d’entre elles en ont eu ras le bol. Elles ont quitté leur base sans permission, pendant quelques heures. Motif de cette rébellion : la discrimination dont elles estiment faire l’objet. En haut de leur liste de doléances : à la différence de leurs homologues hommes, elles ne sont pas homologuées combattantes, ce qui les prive de nombreux avantages. Elles reçoivent un équipement basique, en général réservé aux unités de soutien, et les possibilités d’avancement sont quasiment nulles.

“Rendez-vous compte, affirme l’une des soldates sous le couvert de l’anonymat. Nous effectuons les mêmes missions que les hommes, mais avec des moyens réduits et sans les mêmes bénéfices : pas de bonus, pas de promotion. On nous envoie assurer la sécurité de civils qui viennent visiter et prier dans un lieu extrêmement dangereux, mais on oublie de nous donner un statut approprié avec tous les avantages inhérents…” Et d’accuser également toute l’unité de sexisme : “Alors que les gardes-frontières mâles étaient envoyés dans une autre base pour recevoir une série d’entraînements et de cours, nous, nous sommes restées pour continuer les patrouilles…”

“Elles chantent durant les moments de repos”

Sans surprise, la réponse du porte-parole de l’unité des gardes-frontières a qualifié les revendications des soldates de totalement infondées. “Il y a une différence significative entre le rôle d’un garde-frontière combattant et celui de leurs homologues femmes qui patrouillent. Ce sont deux jobs différents…” Il ira tout de même jusqu’à concéder qu’un statut de forces d’appui sur le terrain est à l’étude… Seront-elles punies pour cet acte susceptible d’être assimilé à une désertion ? Elles affirment avoir pris ce risque après des mois d’un amer combat mené en interne.

Quoi qu’il en soit, la “grande muette” semble de plus en plus confrontée à un féminisme affirmé. Force est de constater que, depuis plusieurs mois, la hiérarchie militaire fait face à des incidents où des militaires femmes se révoltent contre le statut qui leur est accordé. À l’automne dernier, au cours d’une soirée de célébration de la fête de Simhat Torah, une centaine d’entre elles étaient parties furieuses. Les aumôniers militaires leur avaient interdit de se mêler aux soldats.

En tournée d’inspection dans le nord du pays, le ministre de la Défense, Ehud Barak, avait demandé des précisions sur le rôle des femmes dans l’unité visitée au chef d’état-major qui avait alors répondu: “Elles chantent durant les moments de repos.” La petite phrase, enregistrée par un journaliste, avait fait les gros titres et surtout provoqué l’ire des associations pour l’égalité hommes-femmes et de pas mal de députées. Le chef d’état-major avait été obligé de s’excuser pour ce qu’il avait appelé une “plaisanterie malvenue”.

Cela étant, les clichés et les stéréotypes ont la vie dure. En témoigne cette photo qui court actuellement sur la Toile. On y voit une jeune Israélienne, à la plage, en bikini, avec M16 en bandoulière. Un buzz incroyable avec plus de 500 000 clics. En comparaison, l’histoire de nos huit patrouilleuses de Hébron publiée sur le site en ligne Ynet n’a reçu que 42 “recommandé” et 7 “I like” sur Twitter. Il est vrai que c’est moins glamour !

Elles appartiennent à l’unité des gardes-frontières et sont affectées à la sécurité du caveau des Patriarches à Hébron. Il y a trois jours, huit d’entre elles en ont eu ras le bol. Elles ont quitté leur base sans permission, pendant quelques heures. Motif de cette rébellion : la discrimination dont elles estiment faire l’objet. En haut de leur liste de doléances : à la différence de leurs homologues hommes, elles ne sont pas homologuées combattantes, ce qui les prive de nombreux avantages. Elles reçoivent un équipement basique, en général réservé aux unités de soutien, et les possibilités d’avancement sont quasiment nulles.

“Rendez-vous compte, affirme l’une des soldates sous le couvert de l’anonymat. Nous effectuons les mêmes missions que les hommes, mais avec des moyens réduits et sans les mêmes bénéfices : pas de bonus, pas de promotion. On nous envoie assurer la sécurité de civils qui viennent visiter et prier dans un lieu extrêmement dangereux, mais on oublie de nous donner un statut approprié avec tous les avantages inhérents…” Et d’accuser également toute l’unité de sexisme : “Alors que les gardes-frontières mâles étaient envoyés dans une autre base pour recevoir une série d’entraînements et de cours, nous, nous sommes restées pour continuer les patrouilles…”

“Elles chantent durant les moments de repos”

Sans surprise, la réponse du porte-parole de l’unité des gardes-frontières a qualifié les revendications des soldates de totalement infondées. “Il y a une différence significative entre le rôle d’un garde-frontière combattant et celui de leurs homologues femmes qui patrouillent. Ce sont deux jobs différents…” Il ira tout de même jusqu’à concéder qu’un statut de forces d’appui sur le terrain est à l’étude… Seront-elles punies pour cet acte susceptible d’être assimilé à une désertion ? Elles affirment avoir pris ce risque après des mois d’un amer combat mené en interne.

Quoi qu’il en soit, la “grande muette” semble de plus en plus confrontée à un féminisme affirmé. Force est de constater que, depuis plusieurs mois, la hiérarchie militaire fait face à des incidents où des militaires femmes se révoltent contre le statut qui leur est accordé. À l’automne dernier, au cours d’une soirée de célébration de la fête de Simhat Torah, une centaine d’entre elles étaient parties furieuses. Les aumôniers militaires leur avaient interdit de se mêler aux soldats.

En tournée d’inspection dans le nord du pays, le ministre de la Défense, Ehud Barak, avait demandé des précisions sur le rôle des femmes dans l’unité visitée au chef d’état-major qui avait alors répondu: “Elles chantent durant les moments de repos.” La petite phrase, enregistrée par un journaliste, avait fait les gros titres et surtout provoqué l’ire des associations pour l’égalité hommes-femmes et de pas mal de députées. Le chef d’état-major avait été obligé de s’excuser pour ce qu’il avait appelé une “plaisanterie malvenue”.

Cela étant, les clichés et les stéréotypes ont la vie dure. En témoigne cette photo qui court actuellement sur la Toile. On y voit une jeune Israélienne, à la plage, en bikini, avec M16 en bandoulière. Un buzz incroyable avec plus de 500 000 clics. En comparaison, l’histoire de nos huit patrouilleuses de Hébron publiée sur le site en ligne Ynet n’a reçu que 42 “recommandé” et 7 “I like” sur Twitter. Il est vrai que c’est moins glamour !"

Source: Le Point. Copyrights.

La vague d’attentats qui a frappé la France et le monde depuis le 11 septembre 2001 aux Etats-Unis et depuis le Bataclan à Paris, a fini par faire comprendre, avec retard, à de nombreux observateurs occidentaux, ce qu’Israël répète depuis de nombreuses années. Le destin de l’Etat juif, en proie au terrorisme islamiste depuis sa création, préfigure celui de l’ensemble du mon...

IsraelVallley Desk | Défense

Trois engins submersibles ont été commandés par l'Etat hébreu à un constructeur allemand. Or, la presse israélienne révèle que l'Iran, ennemi d'Israël, détient une petite participation dans le capital du fabriquant. Cela fait des années qu'Israël achète ses sous-marins en Allemagne. Et trois nouveaux engins ont été récemment commandés au groupe Thyssen Krupp Marine Systems. ...

IsraelVallley Desk | Défense

Le général de brigade Moti Almoz, porte-parole de l’armée a rendu hommage au courage des femmes qui aspirent à des rôles de combat : “Tsahal est l’armée du peuple et les femmes font partie du peuple”, a-t-il déclaré. Et de saluer la motivation de celles qui veulent contribuer à l’effort de combat, leur ambition de servir dans des positions périlleuses au nom de la sécur...

IsraelVallley Desk | Défense

Par un jeu d'accords, la société construira en partie des navires qui défendront les champs gaziers israéliens. Une entreprise basée aux Emirats arabes unis s'est engagée contractuellement à participer à la construction de navires de guerre pour la marine israélienne, rapporte dimanche le journal Yedioth Aharonoth. Dans le cadre d'un important accord signé avec le constructeur a...

i24news | Défense

L'entreprise britannique de sécurité G4S a annoncé un accord pour la cession de sa filiale G4S Israel à la société de private equity FIMI pour un montant estimé à 88 millions de livres sterling (environ 105 millions d'euros), a rapporté vendredi le Telegraph. Le groupe britannique de sécurité a expliqué que cette vente s'inscrit dans son programme de gestion du portefeuille qui a...

i24news | Défense

Les compagnies israéliennes impliquées dans le char Merkava et le véhicule blindé Namer ont organisé un séminaire en Inde, le plus grand client d’armement d'Israël. Les représentants de plus de 20 entreprises israéliennes impliquées dans le programme de développement et de production du char Merkava et du véhicule blindé Namer ont terminé hier le premier séminaire jamais o...

Aharon Kahn | Défense

L'officier américain qui a abattu l'auteur de l'attaque à l'arme à feu lundi dans un campus de l'université de l'Ohio aux États-Unis, a utilisé des techniques israéliennes auxquelles il a été formé, rapporte mercredi le Toronto Sun. Le quotidien canadien a publié une interview d'Aaron Cohen, un ancien soldat des forces spéciales israéliennes, aujourd'hui consultant en antiterror...

i24news | Défense

Le commandant des forces armées lituanien a rencontré le ministre israélien de la Défense et le chef d'état-major de Tsahal et a discuté de la coopération militaire bilatérale et multilatérale. Le commandant des forces armées lituaniennes, le lieutenant général Jonas Vytautas Zukas se rend en Israël. Il a rencontré le ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman, et le...

IsraelVallley Desk | Défense

Le contrat signé par le chantier naval allemand ThyssenKrupp pour la construction de 3 sous-marins destinés à la marine israélienne pourrait être contrarié par des accusations de corruption et de lobbying inapproprié. La police israélienne a ouvert une enquête sur des allégations en relation avec un contrat attribué au chantier allemand ThyssenKrupp en vue de construire des corvet...

IsraelVallley Desk | Défense

3 nouveaux avions de transport militaires "Super Hercules" sont aussi prévus d'ici la fin de l'année 2016 Le cabinet de sécurité israélien a accepté mardi, à l'unanimité, l'acquisition de 17 nouveaux avions de combat furtifs de type F-35, ce qui porte le nombre total de chasseurs fabriqués aux États-Unis dans la flotte israélienne à cinquante. Israël avait jusqu'à présent ...

i24news | Défense

En Israël, de plus en plus de jeunes femmes intègrent des unités combattantes. La demande a grimpé de 250% en trois ans. Le visage recouvert de boue, Smadar rampe sous les ronces, son fusil automatique autour du cou, sous les exhortations de sa supérieure qui est une femme, comme elle. Malgré l'intensité de l'entraînement, Smadar a le sourire. «Je ne regrette pas d'avoir choisi c...

IsraelVallley Desk | Défense

Air & Cosmos (Copyrights) : "L'Inde a signé deux contrats d'une valeur de 1,4 milliard de dollars avec Israël Aerospace Industries (IAI). Le premier concerne l'acquisition de deux systèmes radar Phalcon (AWACS) sur Il-76 évalués à 1 milliard de dollars et le second, 10 drones Heron TP. La signature est intervenue lors de la récente visite du président israélien Reuven Rivil en Inde. ...

IsraelVallley Desk | Défense

La Belgique a lancé de nouvelles mesures de sécurité à l'aéroport de Bruxelles après les attentats-suicides en Mars, en s’inspirant des contrôles à l’aéroport Ben Gurion, qui est parmi les aéroports les plus protégés du monde. Le 22 mars, des bombes islamistes avaient tué 16 personnes et en avait blessé plus de 150 dans le hall de départ de l'aéroport de Bruxelles. Les at...

IsraelVallley Desk | Défense

Beaucoup pensent qu’il n’est pas nécessaire de se préparer à une catastrophe naturelle, jusqu’à ce qu’il ne soit trop tard. Le rôle du Sous-lieutenant Eyal du Commandement du Front Intérieur est de préparer les civils à survivre et intervenir en cas de catastrophe naturelle. Il nous fait part de ses conseils : 1 Eteignez tout Lors d’un désastre, éloignez-vous le plus pos...

IsraelVallley Desk | Défense

Le Ministre de la défense de la Côte d’Ivoire, Alain-Richard Donvahi, est arrivé en Israël afin de rencontrer des responsables de l’entreprise Israël Weapons Industries (IWI), une filiale de Israël Military Industries, dans le but de signer un accord de partenariat entre les deux pays. À la suite des dernières élections présidentielles du 25 octobre 2015 qui l’ont réélu ...

IsraelVallley Desk | Défense