May 31

ISRAELVALLEY EXCLUSIF - L'Etat Hébreu a perdu 2 places au classement de la compétitivité établi par la businesschool suisse IMD. Elle y occupe désormais la 19e position.

Authors picture

Dan Assayah (Tel-Aviv) | Économie

Headline image

) à émerger et obtenir des médailles, en matière de compétitivité économique une érosion semble se produire. Ainsi, Israël a perdu 2 places au classement de la compétitivité établi par la businesschool Suisse IMD. Elle y occupe désormais la 19e position. Israël est également classée dans le “TOP 10” en Information et Technologie, en main d’œuvre qualifiée,dans l’ouverture au marché internationaux et enfin en nombre de Prix Nobel ramenés à la population.

Dans le classement général, qui comprend les indicateurs de gouvernement, bureaucratie, infrastructure et activité économique, Israël se positionne en mauvaise place. Israël se classe dans le top du classement en matière de dépense en R&D ramenées au PNB et dans les dépenses publiques en éducation ramenées au PNB.

Israël a obtenu un classement particulièrement bas, pour la main d’œuvre non qualifiée, et pour les taxes d’entreprises. Par ailleurs, l’étude révèle aussi qu’Israël se positionne en bas de liste pour la satisfaction des consommateurs et les grèves.

Pour établir ce classement, l’institut suisse se base sur 329 critères, relatifs notamment à l’économie mais aussi à l’environnement, la qualité de vie, la technologie et la connaissance. En tête figurent Singapour et Hong Kong, devant les Etats-Unis. La Belgique, elle, se classe 25e. Une place décevante pour la Fédération des Entreprises de Belgique (FEB) qui pointe particulièrement le manque d’efficacité des autorités (43e place sur 58) et la pression fiscale (58e et dernière place).

ISRAELVALLEY PLUS
Le Centre Mondiale de Compétitivité (World Competitiveness Center) au sein de l’Ecole de Commerce suisse IMD publie chaque année ce classement. Le prestige de ce classement fait écho à la réputation du MBA de l’IMD, classé 2ème mondial par le Finantial Times.

SPECIAL ISRAELVALLEY. Dur arbitrage pour Benjamin Netanyahou qui doit trancher très vite : le Président du Parti Kulanou Moshe Kahlon et le leader du parti Judaïsme unifié de la Torah ("United Torah Judaism") Moshe Gafni veulent prendre la Présidence du Knesset Finance Committee. Pour ceux qui l'ignorent, les grandes décisions économiques et sociales se prennent en Israël à la Présidence du...

Dan Rosh (Paris) | Économie

Le bureau central des statistiques a annoncé que le taux de chômage a chuté de 0,3 points en Février, atteignant un nouveau record de 5,3%, comparativement à 5,6% en Janvier. Le taux de chômage israélien est maintenant parmi les plus faibles taux de chômage enregistrés parmi les pays membres de l'Organisation de coopération et de développement économiques ( OCDE ). Ces données représente...

David Illouz | Économie

VOCABULAIRE ISRAELVALLEY. Connaissez-vous le concept de "Super-Startups" ? Un excellent article lui donne une définition qui nous semble prafaitement adaptée à la Silicon Valley d'Israël. "Depuis 2011, on assiste à l’émergence d’une nouvelle génération de startups. De petites équipes techniques, ultra-profitables, en hyper-croissance, tournées vers l’export et l’international : ce sont des ...

Dan Rosh (Paris) | Économie

La Banque d’Israël vient de relever sa prévision de croissance à 3,2% pour 2015 et 3,5% pour 2016 ; en revanche, l’investissement est à la traîne. Le ministre des Finances, qui prendra ses fonctions dans les semaines qui viennent, jouira d’un environnement favorable et de perspectives optimistes. Reste à savoir comment il utilisera les vents favorables pour relancer l’économie israélienne ...

Jacques Bendelac | Économie

Israel Chemicals (ICL) a annoncé le jeudi 26 mars dernier une offre d’environ 110 millions de dollars pour acquérir le fabricant d’engrais canadien Allana Potash. Selon Reuters, l’opération a pour but d’accélérer le projet d’exploitation d’une mine éthiopienne. En effet, Allana Potash a récemment annoncé son désir de mobiliser un financement de 787 millions de dollars dans l’exploitation de ...

Aaron Akinocho | Économie

Paypal est en train de racheter une deuxième entreprise israélienne de cyber-sécurité. Le géant des payements en ligne Paypal est en train de faire une nouvelle acquisition en Israël. De fait, une société de cyber-sécurité située à Beer Sheva, CyActive, est en cours d’achat pour la modique somme de 60 millions de dollars. CyActive a été fondée en 2003 par son PDG Liran Tancman et par Shlomi ...

Dan Birenbaum – JSSNews | Économie

Il n’est pas courant en Israël de voir des manifestations d’agriculteurs; pourtant, la colère gronde dans un secteur handicapé par des coûts élevés. Depuis quelques jours, les agriculteurs manifestent dans les grandes villes israéliennes au cri "Sauvons l’agriculture israélienne" : routes barrées, déversement de fruits dans les rues, défilés de protestation, rassemblements devant le minist...

Jacques Bendelac | Économie

Le célèbre milliardaire russe Roman Abrahamovitch a par l’intermédiaire de sa société d’investissement Millhouse Capital misé près de 2,25 millions de dollars sur la start-up israélienne IAngels. La société spécialisée dans le financement participatif a été créée l’année dernière. Elle a bâti son succès en offrant la possibilité aux jeunes entrepreneurs du pays de profiter de ses services d...

IsraPresse | Économie

La société israélienne des Chemins de fer lève des fonds à la Bourse de Tel Aviv ; une autre étape dans la privatisation de l’entreprise publique. La privatisation des entreprises publiques touche aussi les Chemins de fer israéliens Il y a quelques jours, "Rakevet Israel" (ou "Israel Railways" en anglais) a levé des fonds à la Bourse de Tel Aviv ; autrement dit, des investisseurs privés en...

Jacques Bendelac | Économie

Le ministère de l’Économie publie un rapport inédit sur la répartition géographique des entreprises exportatrices d’Israël: Petah Tikva est en tête. Beaucoup de surprises dans la liste inédite que vient de publier le ministère de l’Économie à Jérusalem. D’abord, c’est la première fois qu’un classement des villes israéliennes est réalisé selon leur part dans les exportations israéliennes. E...

Jacques Bendelac | Économie

Une semaine après les élections législatives israéliennes des sujets brûlants, alimentant le débat électoral comme la TVA et les taxes municipales, reviennent au front de l’actualité. Le nouveau gouvernement devra examiner lorsqu’il sera formé, un plan proposé par un groupe de travail constitué des représentants des ministères des finances, de l’intérieur et de la construction, sur la taxe...

Anael Dahan | Économie

LIDL, un des principaux distributeur " Low Cost " en France fait l'objet d'une opération de boycott de la part du BDS dans plusieurs villes de France (Marseille, Le Havre, Metz, Montpellier, Nîmes, Paris, Perpignan, Saint-Étienne, Toulouse ou encore Valence). L'enseigne travaille avec l'entreprise israélienne " Mehadrin ". On trouve répartis sur les magasins LIDL pratiquement toute la gamme ...

David Illouz | Économie

Les actions des banques israéliennes étaient en baisse dimanche, alors que les investisseurs commencent à prendre au sérieux l’éventualité de la nomination du chef de Koulanou, Moshe Kahlon, comme ministre des Finances dans le prochain gouvernement. M. Kahlon promet des réformes substantielles dans le système bancaire israélien, notamment l’ouverture du secteur à la concurrence, comme il l’a...

IsraPresse | Économie

SPÉCIAL – D’Agroalimentaire à Zéro intérêt: de nombreux chantiers économiques et sociaux attendent le quatrième gouvernement de Benyamin Netanyahou. Après les promesses électorales, l’heure est aux décisions. Le quatrième gouvernement dirigé par Benyamin Netanyahou devra se mettre rapidement à la tâche pour lancer les chantiers les plus urgents. Certains dossiers sont déjà prêts et attende...

Jacques Bendelac | Économie

ANALYSE – Le mystère reste entier à Tel Aviv: le quartier huppé de Ramat Aviv a voté à gauche alors que les pauvres d’Hatikva ont voté à droite. Les observateurs de la politique israélienne cherchent à expliquer ce paradoxe électoral : depuis plus de trente ans, les Israéliens les plus pauvres votent pour le Likoud et les partis de la droite ; en revanche, les Israéliens des classes moyen...

Jacques Bendelac | Économie