May 29

ISRAELVALLEY - FLAME, UN CYBER VIRUS-ESPION SURPUISSANT AURAIT ÉTÉ UTILISÉ CONCERNANT LE PÉTROLE IRANIEN. En 2010, Stuxnet, un virus made in Israël avait infecté une centrale nucléaire iranienne.

Authors picture

IsraelValley Desk | Défense

Headline image

L’éditeur russe de logiciels antivirus Kaspersky Lab a annoncé, lundi 28 mai, avoir identifié un nouveau virus informatique au potentiel destructeur inégalé, utilisé comme une “cyber-arme” contre plusieurs pays. La société; l’un des premiers producteurs mondiaux d’anti-virus; indique dans son communiqué avoir découvert ce virus, baptisé Flame, lors d’une enquête lancée par l’Union internationale de Télécommunications (ITU).

“Une cyber-arme”
Le virus “est actuellement utilisé comme une cyber-arme dans une série de pays”, explique Kaspersky Lab dans ce communiqué, précisant qu’il était employé à des fins de “cyberespionnage”.

“La complexité et la fonctionnalité du programme récemment détecté dépassent celles de toutes les autres cybermenaces connues à ce jour”, souligne la compagnie. Ainsi, Flame est “vingt fois plus important que Stuxnet”, un virus détecté en 2010 et utilisé contre le programme nucléaire iranien, précise-t-elle.

Selon Kaspersky, Flame “peut voler des informations importantes, pas uniquement contenues dans les ordinateurs : des informations sur des systèmes visés, des documents archivés, des contacts d’utilisateurs et même des enregistrements audio de conversations”.

La société ne dit pas contre qui le virus est utilisé, mais indique avoir commencé à enquêter après une série d’incidents avec un autre virus, encore inconnu, qui supprimait des informations sur des ordinateurs dans la région d’"Asie de l’Ouest".

Selon des médias occidentaux, Flame aurait été utilisé pour attaquer le ministère du Pétrole iranien et le principal terminal pétrolier d’Iran.

“Des découvertes préliminaires indiquent que ce logiciel malveillant était ‘dans la nature’ depuis plus de deux ans, depuis mars 2010”, indique Kaspersky Lab.

Nouvelle étape dans la cyberguerre
Après les virus Stuxnet et Duqu, un autre programme semblable, Flame marque “une nouvelle étape” dans la cyberguerre, “et il est important de comprendre que de telles cyberarmes peuvent facilement être utilisées contre n’importe quel pays”, a déclaré Evgueni Kaspersky, directeur général.

ISRAELVALLEY DANS NOS ARCHIVES
Le site ISS Source révèle de nouvelles informations concernant Stuxnet. L’attaque aurait été menée par un dissident iranien infiltré dans la centrale de Natanz qui se serait chargé du sabotage à l’aide d’une barrette mémoire infectée.

On commence enfin à en savoir un peu plus sur la manière dont s’est déroulée l’attaque Stuxnet visant les installations nucléaires en Iran et dont on a découvert l’existence au mois de juin 2010 par le biais de la société biélorusse VirusBlokAda.

ISS Source indique qu’outre les techniques d’infection distantes possibles, le virus aurait été injecté directement dans une centrale nucléaire par un agent double iranien intervenant dans la centrale nucléaire de Natanz. Cette injection directe, par le biais d’une barrette mémoire contenant le virus, présentait l’intérêt d’accroître considérablement les possibilités d’infection d’un grand nombre d’ordinateurs. Finalement, il semble que 45 000 systèmes informatiques aient été infectés, dont 30 000 en Iran.

Notons que cette hypothèse se révèle conforme à ce qu’indiquait le ministre iranien Heydar Moslehi en octobre 2010, affirmant que des espions avaient été arrêtés en lien avec le virus Stuxnet.

ISS Source précise que ces agents doubles appartiendraient au Mujahedeen-e-khalq (MEK), une organisation utilisée par Israël pour différentes missions, notamment les assassinats ciblés visant des scientifiques en charge du programme nucléaire iranien. « Le MEK est le bras armé du Mossad en charge des assassinats », précise Vince Cannistraro, en charge du contre-terrorisme à la CIA. Ces agents seraient entraînés en Israël et exécuteraient les ordres fournis par l’état hébreu.

Nouveau sommet de la dernière chance
Pour en revenir à Stuxnet, les autorités américaines estiment que l’infection aurait commencé dès la mise en place de la barrette mémoire contenant le virus par le biais de l’une des trois failles Zéro-day présentes dans le virus. Ensuite, le virus se serait propagé à travers tout le réseau en exploitant les autres failles tout en étant perçu comme un programme « normal » grâce à la présence de certificats dérobés et embarqués au sein du « malware ».

Ces révélations interviennent à la veille d’un nouveau sommet entre l’Iran d’un côté et le groupe 5+1 (Les cinq membres permanent du conseil de sécurité de l’ONU + l’Allemagne) qui doit se dérouler ce week-end à Istanbul. Ce sommet, une nouvelle fois présenté comme le sommet de la dernière chance, a pour objectif de trouver un accord sur la limitation du programme nucléaire iranien. En effet, les tensions sont toujours plus vives et les israéliens semblent déterminés à employer la force pour anéantir les installations nucléaires d’Iran, une option militaire qui suscite de larges réserves et inquiétudes parmi les autres nations.

Stéphane Larcher

Source: http://www.linformaticien.com/actualites/id/24470/stuxnet-un-agent-double-aurait-accelere-l-infection.aspx

Source: Le Nouvel Observateur et AFP. Copyrights.

REVELATIONS. Selon la presse spécialisée du secteur de la défense en Israël, la raison de la mise à l'écart fin décembre dernier de Meir Shalit, l'ex- patron de Israel Defense Export Control Agency (DECA), l'organisme de contrôle des transferts de technologies sensibles israélien, est lié au fait qu'il a, selon une commission israélo-américaine, donné son feu vert à l'exportation vers la France...

Ilana Dreyfus | Défense

On connaissait l'utilisation des drones à des fins militaires, ou les robots sur roue dont le tir est actionné par des soldats, comme ceux actifs à la frontière entre les deux Corée. Selon (1) : "Depuis 2006, le Pentagone se penche toutefois attentivement sur la "conscience artificielle" de ces engins. Avec l'objectif d'élaborer, à terme, de véritables "robots tueurs" autonomes. Israël, le ...

IsraelValley Desk | Défense

Les Forces de défense israéliennes (FDI) ont mis un peu d’humour dans un exercice de l’Air Force (réservé aux spécialistes de l’électronique et de l’informatique) avec un scénario peu commun: repousser une invasion extra-terrestre ! « Des lumières apparaissent dans le ciel. Un certain nombre de soucoupes volantes descendent sur terre. Les terriens vont se cacher dans des abris. L’heure tourn...

Avi Retschild – JSSNews | Défense

Entre 2003 et 2008, la France a exporté plus de 521 millions d’Euros d’armes vers Israël. La France a également exporté vers Israël des équipements spécialisés pour la reconnaissance, tels que les systèmes laser. D’après le Ministère français de la Défense, la France reçoit chaque année entre 4 000 et 6 000 demandes internationales d’armement. La France a émis 6 605 autorisations d’exportat...

IsraelValley Desk | Défense

Le géant israélien des missiles Rafael va transférer, au travers d'un accord de joint-venture, ses technologies en Inde. La firme partenaire des israéliens est Kalyani (12 000 employés). Rafael sera minoritaire dans la nouvelle société (49% des actions). Rafael Advanced Defense Systems Ltd, connu sous le nom RAFAEL (acronyme hébraïque de «Autorité pour le développement de l'armement ») est ...

Dan Rosh (Tel Aviv) | Défense

A 10 heures ce matin se déroulera la cérémonie d’intronisation du 21ième chef d’Etat-major de Tsahal Gady Eizencot, dans les bureaux du Premier ministre. Il se rendra ensuite au Kotel pour une prière commune, en compagnie du général Benny Gantz, son prédécesseur à ce poste. (Coolamenws) ISRAELVALLEY PLUS. SELON HAMODIA. Après plusieurs mois de délibérations et d’incertitude, après avoi...

Coolamnews.com | Défense

Le nombre d'Israéliens expatriés souhaitant renoncer à leur citoyenneté a augmenté de plus de 50% en 2014, par rapport à l'année précédente, indiquent des données recueillies par les ambassades israéliennes dans le monde. Durant l'année qui vient de s'écouler, 765 ressortissants israéliens vivant à l'étranger ont demandé à renoncer à la citoyenneté israélienne. En 2013, ils étaient 478. D...

i24News | Défense

Israël a commencé à étendre sa flotte de sous-marins datant du début des années 90 qui ne comprenait à l'époque que deux navires de fabrication britannique. C'est en partie une décision stratégique mais aussi une exploitation de circonstances. En 1991, lors des attaques de missiles Scud irakiens sur Israël, durant la première guerre du Golfe, le ministre allemand des Affaires étrangères d'alors...

i24News | Défense

Israel Aerospace Industries élargit sa gamme de solutions aériennes avec l’ELI-3360 MPA, un avion de patrouille maritime développé à partir du jet d’affaires Global 5000 de Bombardier. Conçu par ELTA, l’une des filiales d’IAI, cette version « PATMAR » du biréacteur est très solidement équipée. Elle dispose, notamment, d’un radar de surveillance maritime ELM-2022, d’un système électro-op...

Mer et Marine | Défense

DANS LE PARISIEN. Propos recueillis par Damien Licata Caruso (Copyrights). L'histoire du drone racontée par son « inventeur ». Cet engin volant sans pilote est avant tout une invention militaire. Ses racines remontent aux conflits au Proche-Orient à la fin des années 1970. Nous avons rencontré son créateur. Engin de mort pour ses détracteurs et arme indispensable à toute armée moderne pour s...

IsraelValley Desk | Défense

L'armée suisse devrait acquérir des drones israéliens. Le Conseil fédéral a présenté mercredi au Parlement son programme d'armement 2015, devisé à 542 millions de francs. L'achat de six drones d'exploration, non armés, du type Hermes 900, à la firme israélienne Elbit, devisé à 250 millions, est le volet le plus contesté du programme. Selon Ueli Maurer, l'acquisition de biens israéliens qui r...

IsraelValley Desk | Défense

Selon letemps.ch (copyrights) : "La loi israélienne interdit aux ressortissants de l’Etat hébreu de se rendre dans les pays avec lesquels il est en guerre. Elle prévoit également des peines pour ceux qui y mèneraient des tractations commerciales. Mais en Israël comme partout ailleurs au Proche-Orient, tout est négociable. Il suffit d’avoir les bonnes connexions pour obtenir l’accord de la commi...

IsraelValley Desk | Défense

Sortez le périscope ! » Cette phrase ne résonnera peut-être plus dans les futurs sous-marins grâce aux recherches d'une équipe de l'institut de technologie israélien Technion. Les chercheurs sont partis de ce que tout plongeur a pu expérimenter : si l'on regarde l'extérieur quand on se trouve juste sous la surface, on peut voir relativement loin, en raison de la réfraction de la lumière pas...

Les Echos (Copyrights) | Défense

Le ministre de la Défense Moshe Yaalon, se rendra le 17 février en Inde, première visite du genre pour un ministre de la Défense depuis l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays. Jérusalem accorde une importance stratégique à cette visite, qui marque un tournant dans les relations sécuritaires avec New-Delhi et qui pourrait ouvrir la voie vers de nouveaux marchés dans le d...

Coolamnews.com | Défense

Les déclarations polémiques du ministre de la Défense et les critiques du PM inquiètent l'Etat hébreu. Le gouvernement du nouveau Premier ministre grec Aléxis Tsípras a été dévoilé mardi, avec en vedette Yanis Varoufakis, ministre des Finances qui sera chargé d’aller renégocier la dette à Bruxelles. Etiqueté comme un des "radicaux" de Syriza, il pourfend depuis des années "la dette odieuse" et ...

i24News | Défense