May 29

ISRAELVALLEY - FLAME, UN CYBER VIRUS-ESPION SURPUISSANT AURAIT ÉTÉ UTILISÉ CONCERNANT LE PÉTROLE IRANIEN. En 2010, Stuxnet, un virus made in Israël avait infecté une centrale nucléaire iranienne.

Authors picture

IsraelValley Desk | Défense

Headline image

L’éditeur russe de logiciels antivirus Kaspersky Lab a annoncé, lundi 28 mai, avoir identifié un nouveau virus informatique au potentiel destructeur inégalé, utilisé comme une “cyber-arme” contre plusieurs pays. La société; l’un des premiers producteurs mondiaux d’anti-virus; indique dans son communiqué avoir découvert ce virus, baptisé Flame, lors d’une enquête lancée par l’Union internationale de Télécommunications (ITU).

“Une cyber-arme”
Le virus “est actuellement utilisé comme une cyber-arme dans une série de pays”, explique Kaspersky Lab dans ce communiqué, précisant qu’il était employé à des fins de “cyberespionnage”.

“La complexité et la fonctionnalité du programme récemment détecté dépassent celles de toutes les autres cybermenaces connues à ce jour”, souligne la compagnie. Ainsi, Flame est “vingt fois plus important que Stuxnet”, un virus détecté en 2010 et utilisé contre le programme nucléaire iranien, précise-t-elle.

Selon Kaspersky, Flame “peut voler des informations importantes, pas uniquement contenues dans les ordinateurs : des informations sur des systèmes visés, des documents archivés, des contacts d’utilisateurs et même des enregistrements audio de conversations”.

La société ne dit pas contre qui le virus est utilisé, mais indique avoir commencé à enquêter après une série d’incidents avec un autre virus, encore inconnu, qui supprimait des informations sur des ordinateurs dans la région d’"Asie de l’Ouest".

Selon des médias occidentaux, Flame aurait été utilisé pour attaquer le ministère du Pétrole iranien et le principal terminal pétrolier d’Iran.

“Des découvertes préliminaires indiquent que ce logiciel malveillant était ‘dans la nature’ depuis plus de deux ans, depuis mars 2010”, indique Kaspersky Lab.

Nouvelle étape dans la cyberguerre
Après les virus Stuxnet et Duqu, un autre programme semblable, Flame marque “une nouvelle étape” dans la cyberguerre, “et il est important de comprendre que de telles cyberarmes peuvent facilement être utilisées contre n’importe quel pays”, a déclaré Evgueni Kaspersky, directeur général.

ISRAELVALLEY DANS NOS ARCHIVES
Le site ISS Source révèle de nouvelles informations concernant Stuxnet. L’attaque aurait été menée par un dissident iranien infiltré dans la centrale de Natanz qui se serait chargé du sabotage à l’aide d’une barrette mémoire infectée.

On commence enfin à en savoir un peu plus sur la manière dont s’est déroulée l’attaque Stuxnet visant les installations nucléaires en Iran et dont on a découvert l’existence au mois de juin 2010 par le biais de la société biélorusse VirusBlokAda.

ISS Source indique qu’outre les techniques d’infection distantes possibles, le virus aurait été injecté directement dans une centrale nucléaire par un agent double iranien intervenant dans la centrale nucléaire de Natanz. Cette injection directe, par le biais d’une barrette mémoire contenant le virus, présentait l’intérêt d’accroître considérablement les possibilités d’infection d’un grand nombre d’ordinateurs. Finalement, il semble que 45 000 systèmes informatiques aient été infectés, dont 30 000 en Iran.

Notons que cette hypothèse se révèle conforme à ce qu’indiquait le ministre iranien Heydar Moslehi en octobre 2010, affirmant que des espions avaient été arrêtés en lien avec le virus Stuxnet.

ISS Source précise que ces agents doubles appartiendraient au Mujahedeen-e-khalq (MEK), une organisation utilisée par Israël pour différentes missions, notamment les assassinats ciblés visant des scientifiques en charge du programme nucléaire iranien. « Le MEK est le bras armé du Mossad en charge des assassinats », précise Vince Cannistraro, en charge du contre-terrorisme à la CIA. Ces agents seraient entraînés en Israël et exécuteraient les ordres fournis par l’état hébreu.

Nouveau sommet de la dernière chance
Pour en revenir à Stuxnet, les autorités américaines estiment que l’infection aurait commencé dès la mise en place de la barrette mémoire contenant le virus par le biais de l’une des trois failles Zéro-day présentes dans le virus. Ensuite, le virus se serait propagé à travers tout le réseau en exploitant les autres failles tout en étant perçu comme un programme « normal » grâce à la présence de certificats dérobés et embarqués au sein du « malware ».

Ces révélations interviennent à la veille d’un nouveau sommet entre l’Iran d’un côté et le groupe 5+1 (Les cinq membres permanent du conseil de sécurité de l’ONU + l’Allemagne) qui doit se dérouler ce week-end à Istanbul. Ce sommet, une nouvelle fois présenté comme le sommet de la dernière chance, a pour objectif de trouver un accord sur la limitation du programme nucléaire iranien. En effet, les tensions sont toujours plus vives et les israéliens semblent déterminés à employer la force pour anéantir les installations nucléaires d’Iran, une option militaire qui suscite de larges réserves et inquiétudes parmi les autres nations.

Stéphane Larcher

Source: http://www.linformaticien.com/actualites/id/24470/stuxnet-un-agent-double-aurait-accelere-l-infection.aspx

Source: Le Nouvel Observateur et AFP. Copyrights.

L'Inde et Israël testeront fin août un missile à longue portée, Barak 8. Le lieu du test est pour le moment inconnu. Au départ, il était prévu de tirer le missile depuis le destroyer indien Kolkata, mais aujourd'hui, on parle de plus en plus d'un navire israélien. L'ambassade d'Israël à New Delhi se refuse à tout commentaire. Sputniknews.com : "Selon les experts militaires, cet essai doit co...

Sputniknews.com | Défense

Fin des tensions entre deux pays qui souhaitent coopérer en long terme dans le domaine militaire. Les relations d'Israël avec l'Argentine deviennent très différentes de celle du passé. Une annonce récente n'est pas passé inaperçue. Selon Laurence Lagneau (1) : "Fin juin, le ministre argentin de la Défense, Agustin Rossi, a signé un contrat avec la Division de la coopération internationale du mi...

Eyal Korin (Tel Aviv) | Défense

Israël a entamé il y a deux semaines une campagne diplomatique pour contrecarrer une résolution visant à soumettre ses installations nucléaires à un contrôle international. La résolution, qui a été déposée par l'Egypte et d'autres Etats arabes et musulmans, sera soumise au vote lors de la prochaine Conférence générale de l'Agence internationale de l'énergie atomique en septembre prochain, rappo...

i24 News. | Défense

L'incident n'a fait aucun blessé et n'a causé aucun dommage Deux roquettes tirées depuis la bande de Gaza samedi soir ont explosé en Israël près de la barrière de sécurité, ne faisant aucun blessé ni dommage. L'alerte de sécurité n'a pas retenti. Un certain nombre de roquettes ont été tirées sur Israël depuis la bande de Gaza cet été. Un groupe qui serait inspiré par l'État islamique e...

I24 news | Défense

Le contrat, d'une durée de 4 ans, est estimé à une valeur totale de 250 millions de dollars Le Canada a choisi la technologie israélienne de défense antimissile Dôme de fer pour son système radar à moyenne portée destiné à ses forces armées, a annoncé mercredi le ministère de la Défense. L'achat du système Dôme de fer de la société Israel Aerospace Industries (ELTA) va être exécuté par la...

I24 news | Défense

Il devra rester sur le territoire américain pendant 5 ans; Netanyahou "attend avec impatience" sa libération Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a réagi mardi soir à l'annonce d ela libération de Jonathan Pollard le 20 novembre prochain de sa prison américaine à l'issue de 30 années de détention. Il a dit attendre "avec impatience" à la remise en liberté de l'espion américano-i...

I24News | Défense

Le dernier classement des 100 meilleures entreprises de défense du monde, publié par le magazine américain Defense News comprend quatre compagnies israéliennes. La société israélienne la mieux placée dans le prestigieux classement est Elbit Systems qui se retrouve en 29ème position, avec des recettes de 2,95 milliards de dollars en produits de défense en 2014. Les Industries aérospatiales...

IsraelValley Desk | Défense

Tsahal utilise massivement des robots lors d'opérations armées. Les drones et véhicules-robots font partie intégrante de l'armement moderne utilisé par Israël pour protéger ses frontières. Un débat est en train de germer en dehors d'Israël : faut-il interdire les robots-tueurs ? Certainement pas pour Israël qui préfère éviter, grâce à des robots, des pertes de soldats sur le front anti-terroris...

Ilan Rosenthal (Tel Aviv) | Défense

Vous êtes un espion innovant. Vous cherchez des nouveautés pour être encore plus performant. Votre agence vous fait confiance pour trouver le meilleur du hightech mondial en matière d'espionnage. Sans aucun doute l'exposition qui vient de se dérouler en Israël est là pour vous. Dans l'expo on pouvait voir des enregistreurs USB audio, téléphones espion, caméras espion, dispositifs d'écoute, brou...

Ilan Rosenthal (Tel Aviv) | Défense

C'est certain: la startup Argus, inventée en Israël, obtiendra un jour tous les honneurs et les oscars de la cyber-innovation. Cette startup, qui émerge dans la mouvance de Zohar Zisapel (qui a été à l'origine de 110 startups), bloque les cyber-hackers qui tentent de détourner les systèmes automatiques des voitures et empêche ainsi des accidents dramatiques. Le"carjacking informatique" semb...

Youval Barzilaï (Rehovot) | Défense

Le journal Haaretz a publié des chiffres sur le budget du Mossad. Ils ont été repris par i24News et d'autres agences de presse. En réalité, si Israël a vraiment un secret à garder, c'est bien celui-ci : le budget réel des opérations spéciales du Mossad de 2014 et 2015 ne sera peut être connu qu'en 2035 ! i24News : "Le budget alloué par l'Etat d'Israël au Mossad, du Shin Bet et de la Commiss...

Dan Rosh (Tel Aviv) | Défense

Suite à un remaniement ministériel en mai dernier, la Grande-Bretagne a levé son embargo controversé sur la vente d'armes à Israël, rapportaient dimanche les médias israéliens. Cet embargo avait été imposé à l’Etat hébreu par le Département britannique des Affaires, de l’Innovation et du Savoir-faire (BIS), dirigé à l’époque par le député démocrate-libéral Vincent Cable, dans une décision pr...

i24News | Défense

TEMOIGNAGE. Nous avons eu l'occasion de rencontrer à l'Université de Tel Aviv et également dans des cercles assez fermés l'Ex-patron du Shin Beth, Ami Ayalon (le Shin Beth est le service de contre-espionnage et de la sécurité intérieure de l'Etat d'Israël). Ce qui nous a frappé : les auditoires boivent les paroles de cet analyste hors pair de la scène Moyen Orientale. Réputé de gauche sur le pl...

Daniel Rouach | Défense

Le général de réserve Yohanan Locker a présenté mardi à la presse les 53 recommandations de sa commission concernant le futur plan de restructuration du budget de Tsahal. Le rapport de l’ancien secrétaire militaire du Premier ministre Netanyahou préconise un budget militaire fixe pour les cinq prochaines années d’un montant unique de 59 milliards de shekels. Le panier réservé aux entraînements ...

IsraPresse | Défense

Le leader de la cellule terroriste avait été libéré dans le cadre des accords pour la libération de Shalit Le Service de sécurité intérieure (Shin Bet), en coopération avec la police et l’armée israélienne, a arrêté 7 membres de l’organisation terroriste du Hamas, dont Ahmed Najar, libéré dans le cadre de l’échange de prisonnier pour libérer Gilad Shalit. Najar était le leader de cette ce...

I24News | Défense