May 28

ISRAELVALLEY - TRAVAUX D'AGRANDISSEMENT DANS LE PORT DE HAIFA. Une fois terminés, ils permettront l'ancrage de plus gros navires.

Authors picture

Hélène Machline | Économie

Headline image

Afin de pouvoir ancrer de plus gros navires, l’entrée du Port de Haïfa va être approfondie : son niveau passera de 15 à 17,5 mètres.

Le 21 mai 2012, à Jérusalem, lors de la réunion du conseil d’administration de l’Association internationale des Ports, qui réunit 230 ports dans 90 pays, le président de la Compagnie des Ports Israéliens Yechiel Leiter a annoncé que les travaux d’agrandissement en profondeur, du port de Haïfa, ont commencé. Une fois terminés, ils devraient permettre l’ancrage de navires d’une capacité de 8 000 EVP (équivalent vingt pieds).

Le dragage a commencé immédiatement après que le ministère de l’Environnement israélien ait donné son autorisation. Une décision basée sur “ des considérations économiques, aussi bien pour la ville de Haifa que pour toute la région du nord d’Israël” a précisé Yechiel Leiter .

“Un représentant du ministère de la Protection de l’Environnement surveille les travaux, 24h sur 24 et 7 jours sur 7”’ a-t-il ajouté

ISRAELVALLEY ARCHIVES
Privatisation totale, travaux d’agrandissement gigantesques, le petit port d’Eilat fait peau neuve et sera bientôt relié au centre du pays par une ligne de train rapide. Eilat qui est une zone de libre-échange depuis 1985, reste un port de petite taille, où transitent à peine 5% du commerce israélien, essentiellement des voitures et des produits chimiques. 2,3 millions de tonnes de produits chimiques provenant essentiellement de la société Israel Chemicals Ltd., ont été exportés vers l’Asie au départ d’Eilat en 2011.

Le revenu annuel du port de 2011 s’est élevé à 128 millions shekels (26 M€) et 30 000 touristes en croisière y sont passés. 65% des activités du Port d’Eilat sont consacrés à l’importation de voitures. 150 000 voitures sont arrivées par Eilat en 2011, soit 45% des voitures importées en Israël. «Par un décret gouvernemental, le Port d’Eilat possède le monopole total sur les importations de voitures fabriquées en Extrême Orient.» explique Avishai Cohen, directeur du port d’Eilat.

Mais le processus de privatisation de 100% du capital de l’Eilat Port Company, qui a débuté le 4 avril 2011, risque de mettre fin à ce type de décrets. Le ministère des Transports a mis en vente une concession de quinze ans, pour l’exploitation du port, renouvelable pour une période supplémentaire de dix ans, pour environ 100 millions de shekels (22,25M€). « Dix sept groupes ont déjà présenté leur candidature pour le rachat de l’Autorité portuaire d’Eilat, c’est un record d’offres pour la privatisation d’une entreprise israélienne. Aujourd’hui, le potentiel commercial du port se trouve dans les pays d’Asie du Sud-Est, avec les pays émergent et l’agrandissement du port il y a un immense potentiel à exploiter » explique Avishai Cohen. Parmi les critères qui permettront de départager les candidats, figurent aussi leurs capacités à accroître le volume d’activité du port d’Eilat.

D’immenses travaux pour agrandir la baie du port d’Eilat et une connexion ferroviaire
La construction du port intérieur a commencé, fin janvier 2012. C’est l’Israel Ports Development & Assets Company Ltd. qui déplacera les 140 millions de m3 de terre afin d’agrandir la baie d’Eilat de 5 km vers le nord-est. Un chantier évalué à environ 1 mrd $ (750 M€).

Par ailleurs, la construction d’une ligne ferroviaire « Med Red » qui reliera le port d’Eilat sur la mer Rouge, au Port d’Ashdod en Méditerranée, risque aussi de transformer les activités portuaires de ces deux ports. Selon le premier ministre israélien, cette liaison de 350 kilomètres ferait du port d’Eilat, une alternative au Canal de Suez.

Cette ligne qui pourrait être financée et construite, selon le ministère de Transports, par des entreprises d’Etat chinoises, permettrait l’exportation de gaz naturel israélien vers la Chine et l’Inde lorsque les gisements israéliens de gaz Léviathan et Tamar situés en Méditerranée, entreront en exploitation.

Hélène Machline à JÉRUSALEM

Source: Econostrum. Copyrights.

Selon un nouveau rapport de l'OCDE, Tel Aviv est au top des régions israéliennes pour les emplois, l'accès aux services, le revenu et l'environnement. Les inégalités de revenu s’aggravent dans de nombreux pays, et les disparités régionales constatées en matière de logement, de sécurité et de qualité de l’air se creusent aussi, selon un nouveau rapport de l’OCDE. Le rapport couvre l’ensemb...

Jacques Bendelac | Économie

POLÉMIQUE. Y aurait-il en Israël plus de logements qu’on ne le croit ? Les chiffres officiels sur la pénurie de logements ignorent le marché noir. À en croire les chiffres officiels, il ne manquerait pas moins de 100.000 logements en Israël ; cette pénurie immobilière est le résultat d’une décennie de construction lente et insuffisante. « La demande est supérieure à l’offre » expliquent le...

Jacques Bendelac | Économie

Comme en 2014, les Français sont ceux qui ont le moins travaillé en Europe avec un total de 1.646 heures, selon des chiffres d'Eurostat. Selon l'OCDE, Israël détient un taux d’employés travaillant 50 heures ou plus par semaine (16%) très élevé. Une proposition de loi visant à diminuer le temps de travail a été soumis aux membres du parlement israélien à au moins quatre reprises, sans succès...

Eyal Aviv (Ramat Hasharon) | Économie

Le salaire minimum en Israël doit être revu à la hausse pour atteindre 4 825 NIS (1 104 euros) par mois à partir du 1er juillet. Benjamin Netanyahu, qui est également ministre de l’Economie, a ratifié la loi sur cette nouvelle augmentation du salaire minimum. Ce geste intervient après une décision du cabinet, prise plus tôt cette année, d’augmenter le salaire minimum à 5 000 NIS (1 144 euros...

IsraelValley Plus | Économie

Une nouvelle initiative est en train de voir le jour afin de créer un incubateur de technologie dans le sud d’Israël dans les communautés frontalières de Gaza, rapporte Globes. SouthUp sera le premier incubateur à être créé dans cette région, très affectée par le terrorisme du Hamas. Cet incubateur est conçu pour les compagnies spécialisées en agro-technologie, en énergie renouvelable, en sé...

IsraelValley Plus | Économie

Le secteur du transport intelligent regroupe les solutions proposées en terme de gestion de parking, de trafic, de signalisation mais aussi les systèmes d’aides à la conduite, d’utilisation des transports en commun. En plus de ces nombreuses solutions, le transport intelligent inclut également le développement de véhicules électriques et autonomes. Un récent rapport “Smart Transportation - G...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie

La préparation du budget d’Israël pour les deux années à venir bat son plein : le ministère des Finances table sur une croissance à 2,9% en 2017. Après avoir décidé d’adopter un budget bisannuel (pour 2017 et 2018), le gouvernement israélien s’est immédiatement mis à la tâche. Préparer le budget de l’État pour une année n’est pas une tâche facile ; pour une période de deux années, l’exerci...

Jacques Bendelac | Économie

Le 16 juin, à l’occasion de la dernière journée de la Conférence d’Herzliya (Interdisciplinary Center), Yuval Steinitz, ministre des infrastructures nationales, de l’énergie et des ressources en eau, a annoncé qu’il restait à découvrir pour Israël des champs gaziers ayant le potentiel de quatre Leviathan. Selon lui, “ce n’est un secret pour personne qu’Israël connaît un important ralentissem...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie

En raison de la tension sécuritaire en Judée-Samarie, le gouvernement israélien débloque un budget spécial pour aider les localités juives en 2016. Réuni ce dimanche à Jérusalem, le conseil des Ministres adopte une « aide spéciale pour l’année 2016 à la région de Judée et Samarie ». Derrière ce titre anodin, l’intention du gouvernement israélien est clairement énoncée : « les localités israé...

Jacques Bendelac | Économie

Cafés, commerces, produits dérivés, etc. : en Israël aussi, l’Euro 2016 de football a ouvert de nouvelles perspectives de business. Tour d’horizon. Même pour un pays éloigné de la France et qui ne participe pas à la compétition, les retombées économiques de l’Euro de football peuvent être importantes ; c’est le cas d’Israël. Certes, l’impact économique des matchs de foot en Israël est marg...

Jacques Bendelac | Économie

L’incertitude entourant le référendum britannique est montée d’un cran depuis quelques jours, suite à la publication de plusieurs sondages prédisant une victoire du vote « Leave ». La livre sterling et les marchés actions européens ont été les principales victimes de ce regain de tension. En effet, les investisseurs cherchant à se couvrir contre le risque de « Brexit » ont préféré alléger le...

Herez - Conseil & Gestion | Économie

Lundi, le ministre des finances Moshe Kahlon présentait au gouvernement son rapport préliminaire concernant la réforme bancaire. Celle-ci cherche à encourager la concurrence entre les services bancaires et ceux de cartes de crédit à disposition des consommateurs. Le rapport en question a été rédigé par un comité du ministère des finances mené par Dror Strum, ancien membre de la commission de...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie

L’édition de livres et autres publications se porte bien en Israël : le nombre de titres publiés a fait un bond de 68% entre 2010 et 2014. Comme chaque année à la même époque, la semaine du livre en Israël se tient du 15 au 25 juin 2016. De son vrai nom la « Semaine du Livre hébreu », l’évènement annuel est très attendu des Israéliens. C’est depuis 1958 que le livre est l’occasion de grande...

Jacques Bendelac | Économie

Hervé UZAN, CEO de SHD Conseil, pour Les Echos : "Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort", "l'échec est la mère du succès" ou encore "tomber pour mieux se relever", tels sont quelques adages que la mentalité israélienne a faits sienne. Pour de multiples raisons, les Israéliens sont en effet beaucoup plus familiers et donc plus à l'aise avec la notion de risque que les Européens. Ils e...

IsraelValley | Économie

ANALYSE. Une étude du FMI prévient contre les méfaits de la libéralisation de l’économie : un avertissement qui n’est pas passé inaperçu en Israël. Le Fonds Monétaire International (FMI) est considéré comme le chantre du libéralisme économique. Régulièrement, le FMI recommande aux économies, émergentes comme développées, de desserrer les carcans de la bureaucratie et de l’Etat, et de favoris...

Jacques Bendelac | Économie