May 28

ISRAELVALLEY - TRAVAUX D'AGRANDISSEMENT DANS LE PORT DE HAIFA. Une fois terminés, ils permettront l'ancrage de plus gros navires.

Authors picture

Hélène Machline | Économie

Headline image

Afin de pouvoir ancrer de plus gros navires, l’entrée du Port de Haïfa va être approfondie : son niveau passera de 15 à 17,5 mètres.

Le 21 mai 2012, à Jérusalem, lors de la réunion du conseil d’administration de l’Association internationale des Ports, qui réunit 230 ports dans 90 pays, le président de la Compagnie des Ports Israéliens Yechiel Leiter a annoncé que les travaux d’agrandissement en profondeur, du port de Haïfa, ont commencé. Une fois terminés, ils devraient permettre l’ancrage de navires d’une capacité de 8 000 EVP (équivalent vingt pieds).

Le dragage a commencé immédiatement après que le ministère de l’Environnement israélien ait donné son autorisation. Une décision basée sur “ des considérations économiques, aussi bien pour la ville de Haifa que pour toute la région du nord d’Israël” a précisé Yechiel Leiter .

“Un représentant du ministère de la Protection de l’Environnement surveille les travaux, 24h sur 24 et 7 jours sur 7”’ a-t-il ajouté

ISRAELVALLEY ARCHIVES
Privatisation totale, travaux d’agrandissement gigantesques, le petit port d’Eilat fait peau neuve et sera bientôt relié au centre du pays par une ligne de train rapide. Eilat qui est une zone de libre-échange depuis 1985, reste un port de petite taille, où transitent à peine 5% du commerce israélien, essentiellement des voitures et des produits chimiques. 2,3 millions de tonnes de produits chimiques provenant essentiellement de la société Israel Chemicals Ltd., ont été exportés vers l’Asie au départ d’Eilat en 2011.

Le revenu annuel du port de 2011 s’est élevé à 128 millions shekels (26 M€) et 30 000 touristes en croisière y sont passés. 65% des activités du Port d’Eilat sont consacrés à l’importation de voitures. 150 000 voitures sont arrivées par Eilat en 2011, soit 45% des voitures importées en Israël. «Par un décret gouvernemental, le Port d’Eilat possède le monopole total sur les importations de voitures fabriquées en Extrême Orient.» explique Avishai Cohen, directeur du port d’Eilat.

Mais le processus de privatisation de 100% du capital de l’Eilat Port Company, qui a débuté le 4 avril 2011, risque de mettre fin à ce type de décrets. Le ministère des Transports a mis en vente une concession de quinze ans, pour l’exploitation du port, renouvelable pour une période supplémentaire de dix ans, pour environ 100 millions de shekels (22,25M€). « Dix sept groupes ont déjà présenté leur candidature pour le rachat de l’Autorité portuaire d’Eilat, c’est un record d’offres pour la privatisation d’une entreprise israélienne. Aujourd’hui, le potentiel commercial du port se trouve dans les pays d’Asie du Sud-Est, avec les pays émergent et l’agrandissement du port il y a un immense potentiel à exploiter » explique Avishai Cohen. Parmi les critères qui permettront de départager les candidats, figurent aussi leurs capacités à accroître le volume d’activité du port d’Eilat.

D’immenses travaux pour agrandir la baie du port d’Eilat et une connexion ferroviaire
La construction du port intérieur a commencé, fin janvier 2012. C’est l’Israel Ports Development & Assets Company Ltd. qui déplacera les 140 millions de m3 de terre afin d’agrandir la baie d’Eilat de 5 km vers le nord-est. Un chantier évalué à environ 1 mrd $ (750 M€).

Par ailleurs, la construction d’une ligne ferroviaire « Med Red » qui reliera le port d’Eilat sur la mer Rouge, au Port d’Ashdod en Méditerranée, risque aussi de transformer les activités portuaires de ces deux ports. Selon le premier ministre israélien, cette liaison de 350 kilomètres ferait du port d’Eilat, une alternative au Canal de Suez.

Cette ligne qui pourrait être financée et construite, selon le ministère de Transports, par des entreprises d’Etat chinoises, permettrait l’exportation de gaz naturel israélien vers la Chine et l’Inde lorsque les gisements israéliens de gaz Léviathan et Tamar situés en Méditerranée, entreront en exploitation.

Hélène Machline à JÉRUSALEM

Source: Econostrum. Copyrights.

Les menaces de licenciements ont conduit la Histadrout à lancer un préavis de grève générale pour les entreprises industrielles du Sud d’Israël. À seulement deux semaines des législatives israéliennes, la Confédération générale des Travailleurs (la Histadrout) déposé un préavis de grève générale ; celui-ci prendra effet dans quinze jours, soit à la veille des élections, dans toutes les ind...

Jacques Bendelac | Économie

Le nombre d'étrangers quittant le pays "reflète la détérioration des perspectives économiques en Russie" et le "signe" de l'isolement croissant du pays, selon le "Financial Times". Selon notre enquête réalisée en Israël, les investisseurs israéliens ne quittent pas la Russie. Selon tempsreel.nouvelobs.com : "La Russie fait face à une vague d'émigration presque incontrôlable. Selon le "Financ...

Dan Rosh (Tel Aviv) | Économie

Oupss, ça sent un peu le roussi pour Nutella en ce moment : si la célèbre pâte à tartiner est toujours très sollicitée dans nos placards, la marque traverse actuellement une période de bad buzz. En cause ? La censure appliquée par l’enseigne pour son projet « Dites-le-avec Nutella » via lequel les consommateurs peuvent personnaliser leur pot et y inscrire des messages. Oui mais voilà, certains ...

be.com | Économie

1. Les prix à la pompe vont connaitre une forte hausse Samedi soir, en augmentant de 0,38 NIS pour atteindre 6,46 NIS par litre. Cette hausse résulte de l’augmentation de 23,2% des prix du baril de brut lors du mois de Février. 2. Après deux déconnexions électriques à Naplouse et Jénine la semaine dernière pour cause d’impayés, le cabinet du Premier ministre a accepté de transférer à la com...

Coolamnews.com | Économie

Faut-il interdire en Israël les transferts budgétaires d’une administration à l’autre ? Les juges de la Cour suprême devront trancher. Un recours déposé devant la Cour suprême à Jérusalem par une députée travailliste met à jour une pratique courante en Israël : le gouvernement modifie la destination des crédits sans l’autorisation de la séance plénière de la Knesset ; la seule commission d...

Jacques Bendelac | Économie

Selon des données de la Banque mondiale, un cinquième de l’économie israélienne, soit 53 milliards de dollars, n’est pas déclaré. C’est deux fois plus qu’aux Etats-Unis, où cette part s’élève à 10%. D’après les statistiques de la Banque nationale suisse, les fonds déposés par des ressortissants de l’Etat hébreu en Suisse s’élevaient à 8,6 milliards de francs à la fin 2013. (letemps.ch) ISRAE...

IsraelValley Desk | Économie

En 2014, selon le FMI, le PIB par habitant d’Israël était de 33 300 dollars, contre 24 100 en 2005. Le pays se classe juste au-dessus de l’Espagne et juste en-dessous de l’Italie, de la Nouvelle-Zélande et de la Corée du Sud. Selon les chiffres préliminaires du Bureau central des statistiques en Israël, le PIB par habitant du pays a augmenté de 0,9 % en 2014. (Times of Israel) ISRAELVALLEY P...

Times of Israel | Économie

Crise du logement – 2.700 logements ont été vendus en Israël à des non-résidents en 2014 : c’est une baisse de 13% par rapport à l’année précédente. Alors que le Contrôleur de l’Etat publie un rapport accablant sur la politique du logement conduite en Israël au cours des sept dernières années, un autre rapport révèle le rôle des non-résidents sur le marché immobilier israélien. Il s’agi...

Jacques Bendelac | Économie

La monnaie israélienne a poursuivi sa chute dans la foulée de la baisse du taux directeur annoncé hier par la Banque d’Israël, à la surprise des analystes financiers. Le Shekel a perdu 1,63% face au Dollar, avec un taux de change de 3.9208 NIS pour un $,et la monnaie israélienne a perdu 1.85% face à l’Euro, à 4.4416 NIS pour un €. (coolamnews) ISRAELVALLEY PLUS. Selon les echos.fr (Copyrigh...

Coolamnews.com | Économie

Bonne nouvelle pour les familles israéliennes très endettées dont les factures d’eau s’accumulent: les coupures seront interdites à compter du 31 mars. Les compagnies israéliennes de distribution d’eau n’auront plus le droit de couper l’eau dans les logements pour cause de factures impayées : la commission de l’Économie de la Knesset s’est réunie exceptionnellement pour voter un amendement...

Jacques Bendelac | Économie

Des dizaines de pressoirs à olives ont été découverts dans le Golan, comme autant de preuves d'une présence juive dans la région depuis des millénaires. Il en est de même en Galilée, et dans le sud du pays. Résultats : de plus en plus de producteurs juifs suivent les traces de leurs ancêtres et se lancent dans la production d’huile d’olive pure dans la plus « pure » tradition. Le Plateau du...

Moshe Michael Tzoren | Économie

Selon lesechos.fr (Copyrights) : "La Banque d'Israël a annoncé lundi avoir réduit son taux d'intérêt directeur de 15 points de base à 0,10%, sa première baisse de taux en six mois sur fond de déflation persistante et de renforcement du shekel. Cette décision a surpris les marchés : 11 des 12 économistes interrogés par Reuters avant la décision anticipaient un statu quo. Le shekel s'est appré...

IsraelValley Desk | Économie

À 22 jours des législatives, les partis israéliens multiplient les promesses électorales ; le logement est un des enjeux principaux du scrutin. Dans le programme économique de la plupart des formations politiques qui présentent une liste aux prochaines législatives, le logement figure en bonne place. Et pour cause : les prix en Israël ont augmenté de 90% en sept ans. De la droite à la gauc...

Jacques Bendelac | Économie

Un groupe de 63 députés européens a interpellé récemment Federica Mogherini, Haute représentante de l’Union pour les affaires étrangères, en faveur de la suspension de l’Accord d’Association UE-Israël qui est le principal traité entre l’UE et Israël. Les Israël-bashers français sont : Patrick Le Hyaric, Younous Omarjee, Marie Christine Vergiat, José Bové, Karima Delli, Pascal Durand,Yannick...

IsraelValley Desk | Économie

ANALYSE – Après une inflation négative en 2014, les prix à la consommation ont aussi reculé en janvier dernier. La croissance pourrait en souffrir. Les économistes israéliens ont l’habitude de dire que la baisse des prix est une bonne nouvelle pour les consommateurs, mais une mauvaise nouvelle pour l’économie. Et pour cause : le consommateur se réjouit de débourser moins d’argent pour ses dé...

Jacques Bendelac | Économie