May 28

ISRAELVALLEY - LE TOURISME EN ISRAËL A LE VENT EN POUPE. Tel-Aviv et sa vie nocturne se taillent la part du lion, avec une hausse de 42 % au 1er trimestre 2012.

Authors picture

IsraelValley Desk | Tourisme

Headline image

Malgré la crise économique et les troubles qui ont succédé au « Printemps arabe », le tourisme israélien démarre l’année très fort. Tel Aviv et sa vie nocturne se taillent la part du lion, avec une hausse de 42 % au 1er trimestre 2012.

Pour Éli Ziv, directeur de l’association des hôteliers de Tel Aviv, un des atouts de la ville réside dans la qualité de ses hôtels et du produit Tel Aviv en général.

Tel Aviv a le vent en poupe en ce moment.
Alors qu’Israël a vu sa fréquentation internationale grimper de 4 % sur ces 10 dernières années, la grande cité balnéaire a connu dans le même temps une progression de 42 %.

Selon Dorit Livshin, la directrice de l’OT à Paris, « le pays n’a pas trop souffert de la crise économique, pas plus qu’il n’a profité du “Printemps arabe” pour récupérer des clients. »

« 60 % de notre clientèle vient d’Europe », tempère cependant Eli Ziv, le directeur de l’association des hôteliers de Tel Aviv, « et 27 % nous arrivent des USA. Or ces deux zones sont en crise.

La croissance régulière que nous connaissions depuis 2004 a donc ralenti un peu, comme lors du 1er semestre 2009, au plus fort des turbulences financières. »

Heureusement, ce ralentissement semble déjà du passé : « Israël a reçu 932 000 touristes, dont 80 000 français, sur les trois premiers mois de l’année » précise Dorit Livshin, le sourire aux lèvres.

« Au premier trimestre 2012, Tel Aviv a effectivement enregistré une hausse de 42 % », confirme Eli Ziv, « mais c’est surtout grâce à la forte émergence de nouveaux clients, comme les Russes et les Coréens. »

D’où qu’ils viennent, ces clients garantissent en tout cas un taux d’occupation confortable aux 70 hôtels de la ville où les chaînes internationales, dont Hilton, Sheraton, Renaissance ou Kempinski, sont déjà très nombreuses.

« Depuis 2 ans, assure le directeur de l’association des hôteliers, nous oscillons entre 77 et 78 % de remplissage alors qu’entre le mois d’octobre dernier et la fin avril, nous venons d’ajouter 700 nouvelles chambres aux 9 000 déjà disponibles. »

2 000 chambres supplémentaires d’ici 4 ans
Et d’ici 4 ans, 2 000 chambres supplémentaires devraient encore arriver sur le marché…

« En fait, nous pourrions faire plus, assure Eli Ziv, mais aujourd’hui les investisseurs ont du mal à trouver des terrains adaptés à leur projets. C’est le cas de Four Seasons, par exemple, qui cherche assidument un site à la hauteur de ses standards. »

Dans le contexte actuel, malgré aussi l’agitation politique qui règne dans les pays voisins, l’engouement des plus prestigieuses enseignes hôtelières a de quoi surprendre.

C’est oublier que Tel Aviv a plusieurs atouts dans ses manches.

Le premier est évidemment la proximité de sites religieux et culturels dont l’attrait ne faiblit pas.

Le second, bien spécifique à la ville, c’est son dynamisme économique, non seulement dans les secteurs de pointes, comme les hautes technologies, l’énergie ou la médecine, mais aussi dans l’agriculture ou l’eau, des domaines sans doute plus traditionnels mais particulièrement vitaux pour la région.

Le tourisme d’affaires représente 1/3 du marché
Ce qui explique l’importance du tourisme d’affaires, groupe ou individuel confondu, qui pèse plus ou moins 30 % du marché selon les années.

Le troisième, d’après Eli Ziv, c’est la qualité des hôtels et du produit Tel Aviv en général : « Depuis 2010, nous avons été “primés” par National Geographic, Travel Weekly, The Indépendant, Lonely Planet ou News Week… » rappelle-t-il en évoquant aussitôt la programmation culturelle de la ville, ses plages et sa vie nocturne.

« Ce sont cette ambiance festive et les infrastructures dont nous disposons qui attirent la clientèle. »

Un message qui semble passer si l’on en croit France 2, dont l’un des journalistes expliquait récemment que la ville était un heureux mélange de Rio et de New York.

Avec le nombre de vols hebdomadaires au départ de Paris (47), Marseille (5, et 7 à partir du 3 septembre, avec le futur vol d’Air France) ou Nice (3), les amateurs de fiesta n’auront aucun mal à s’y précipiter.

Bertrand Figuier

Source: http://www.tourmag.com/Israel-Tel-Aviv-fait-la-fete-Et-ca-marche%C2%A0_a51941.html

Le gouvernement israélien a annoncé qu'il autorisait l'emploi de 1500 Jordaniens supplémentaires dans la station balnéaire d'Eilat sur la mer Rouge. L'introduction de ces nouveaux travailleurs sur le marché local se fera progressivement à raison de 500 par an, jusqu'au plafond de 1500. Ils s'ajouteront aux 300 Jordaniens déjà employés à Eilat. Eilat souffre d’un manque endémique de personnel...

Isabelle Puderbeutel | Tourisme

Le pèlerinage national des étudiants en Terre sainte, prévu du 23 juillet au 3 août, est annulé, a annoncé mardi 15 juillet la Conférence des évêques de France. Ce pèlerinage, auquel devaient participer 2 200 étudiants et aumôniers français, accompagnés par 21 évêques, est reporté « en raison de l’aggravation et de l’évolution très incertaine du conflit en Israël/Palestine », expliquent les ...

IsraelValley Desk | Tourisme

De plus en plus de personnes (du côté de Gaza où de Sdérot) tentent de se rapprocher des zons de combats. Certains pour "comprendre sur le terrain". D'autres pour des raisons bien difficiles à comprendre. Le tourisme de guerre est une forme de tourisme qui a pour destination des zones de guerre en cours comme Gaza et Sdérot. Il consiste à visiter des lieux à haut risque ou des vestiges de ba...

Itay Frishman (Tel Aviv) | Tourisme

L'année 2014 était en passe d'être le meilleur cru de toute l'histoire d'Israël en matière touristique. Les prévisions affichaient une croissance de 10% par rapport à l'an dernier. Mais en quelques jours, l'opération Bordure Protectrice a mis un terme à ce dynamisme. La plus forte baisse enregistrée en matière de taux d'occupation concerne les hôtels du ...

Avner Myers | Tourisme

TEMOIGNAGE. Alors qu'une pluie de roquettes s'abat depuis plusieurs jour sur Israël, les habitants s'efforcent de vivre normalement. Ce matin, vendredi 11 juillet, les missiles lancés depuis Gaza continuent à tomber sur le pays et notamment sur Tel Aviv où notre agence de voyages « selectisrael.com » tente de travailler...

Gilles Sitruk (Tel Aviv) | Tourisme

Le Figaro (Copyrights) : "Le SETO (Syndicat français des entreprises du tour-opérating) a recommandé aux voyagistes de reporter les séjours de leurs clients en Israël, indiquant dans un communiqué que les départs programmés jusqu'au 31 juillet sont reportables sans frais ou échangeable contre une autre destination. Ces conseils n'ont pas valeur de contrainte, mais comme l'explique Stéphanie...

IsraelValley Desk | Tourisme

Le plus grand tour-opérateur allemand annule tous les circuits dans le pays jusqu'au 31 juillet inclus. TUI Allemagne, le plus grand voyagiste du pays, a annoncé hier l'annulation de tous ses circuits en Israël jusqu'à fin juillet en réaction au regain de tensions au Proche-Orient. TUI Allemagne répond à la situation actuelle en Israël et annule tous les circuits dans le pays jusqu'au 31 jui...

i24News | Tourisme

IsraelValley vous transmet l'annonce officielle du Quai d’Orsay. « Conseils aux Voyageurs : Des heurts de grande ampleur ont eu lieu dans plusieurs quartiers de Jérusalem entre manifestants palestiniens et forces de sécurité israéliennes, alors que les opérations de l’armée israélienne et des forces de sécurité palestiniennes se poursuivent en Cisjordanie, notamment dans le secteur d’Hébron, po...

IsraelValley Desk | Tourisme

La question la plus souvent posée à la rédaction d'IsraelValley : faut-il annuler nos vacances ? Réponse : Il ne faut pas annuler brutalement car la situation est très volatile. Un cessez le feu peut intervenir en quelques heures. Le gouvernement israélien, et la plupart des pays occidentaux, ne donnent aucune alerte vraiment alarmante. Il est bien trop tôt pour savoir ce qui se passera dan...

Dan Rosh (Tel Aviv) | Tourisme

Le Times of Israel a publié un article intéressant sur les pays antisémites et ceux qui ne le sont pas. Un sondage de l'Anti-Defamation League a réalisé auprès de 53 100 personnes de cent pays du monde. Il est clair que les israéliens, en vadrouille pour leurs vacances, ont une attirance pour ceux qui aiment les juifs. Le Top des pays non-antisémites (1) : 1. Laos : Bénéficiant du plus ...

IsraelValley Desk | Tourisme

Enquête: Israël trop cher pour les touristes.La hausse des prix des forfaits touristiques amènent les visiteurs à passer moins de temps en Israël.Les touristes qui se rendent en Israël se déclarent plutôt insatisfaits du rapport/qualité des services qu’ils sollicitent durant leur séjour, révèle une enquête menée par le ministère israélien du Tourisme pour l'année 2013, et dont les conclusions o...

i24News | Tourisme

Les bagages ouverts après l'enregistrement peuvent désormais être reverrouillés. Avec l'adoption du système de cadenas Travel Sentry Approved, les agents de sécurité de l'aéroport de Ben Gourion à Tel Aviv peuvent désormais reverrouiller les bagages ouverts pour une inspection matérielle suite à l'enregistrement. L'Israel Airports Authority (IAA) reconnaît désormais le...

IsraelValley Desk | Tourisme

Ouverture d'un Programme pour Olims en cuisine, pâtisserie ou hôtellerie en Septembre 2014 à l'école Tadmor. Après la présentation de la formation que l'école Tadmor proposera à la rentrée, Lionel Bobot discutera des enjeux touristiques en Israël et en particulier dans la zone...

IsraelValley Desk | Tourisme

Le site archéologique de Massada, inscrit depuis 2001 au patrimoine mondial de l’Unesco, constitue un impressionnant témoignage de l’histoire biblique dans un décor à couper le souffle. Située au coeœur du désert de Judée, sur un socle de granit comprenant des falaises de plus de 450 mètres de hauteur, la forteresse de Massada surplombe la mer Morte à l’est. Construite par Hérode le Grand a...

IsraelValley Desk | Tourisme

Selon Globes, Electra real Estate Ltd. et Oranim Ltd. ont conclu la vente de la tour Sea One à la famille française Amouyal qui opère dans les hôtels, pour 370 Millions de shekels. La Tour Sea One inclue l'hôtel Isrotel Royal Beach de 230 chambres et une tour de 57 appartements résidentiels. La famille Amouyal détient notamment un hôtel qui vise une clientèle juive à Tahiti, le Sarah N...

Lionel Bobot | Tourisme