May 19

ISRAELVALLEY. MEGA-FLOP : LA BANQUE HAPOALIM DEPOSE PLAINTE AUX USA. Les banques israéliennes ont réduit leur exposition vis-à-vis du groupe des PIIGS (Portugal, Italie, Irlande, Grèce et Espagne).

Authors picture

IsraelValley Desk | Économie

Courant avril la banque Hapoalim a reproché à Bank of America, Merrill Lynch et Countrywide de lui avoir fait perdre 879 millions de dollars dans le cadre de placements subprimes. Elle a déposé plainte auprès de la Cour suprême de New York à Manhattan. La Hapoalim estime avoir été flouée par Bank of America, Merrill Lynch et Countrywide.

Résultat : la deuxième plus importante banque israélienne a déposé plainte auprès de la Cour suprême de New York à Manhattan. Elle exige des indemnités de 720 millions de dollars pour compenser une partie des pertes subies à la suite de la crise des subprimes. Selon elle, ces trois institutions financières l’auraient sciemment induite en erreur. La Hapoalim est d’autant plus décidée à poursuivre qu’ elle a été de loin la plus touchée parmi les autres banques israéliennes.

Entre 2005 et 2007, la Hapoalim qui misait sur des taux de rendement de capitaux propres de 15% annuel, avait en effet joué gros sur ces titres basés sur les prêts hypothécaires immobiliers aux Etats-Unis avec une mise de 3,65 milliards de dollars au début de 2007. Six mois après, le château de cartes s’est effondré. Le séisme qui a suivi a laissé une ardoise de 879 millions de dollars pour la Hapoalim.

Selon les responsables actuels de la banque, qui ont succédé à l’ancienne direction au moment des faits, la Hapoalim a acheté les yeux fermés quasiment entre janvier 2006 et juillet 2007, ces titres subprimes auprès de Bank of America, de Merrill Lunch et de Countrywide en accordant selon un document de l’époque une note AAA à 99,8% de ces placements. La confiance était telle que la Hapoalim a continuéà acheter des «

Pour justifier un tel manque de discernement, les responsables de la banque affirment que les trois établissements américains utilisés comme intermédiaires les ont induits en erreur en leur fournissant des données « trompeuses et incomplètes » sur la valeur réelle des prêts hypothécaires. Plus grave : les trois institutions visées auraient été parfaitement au courant de cette surévaluation. « Selon notre enquête, il existe une base pour engager des poursuites contre les organismes responsables de l’émission de ces titres », souligne un communiqué de la Hapoalim.

Une perte de 879 millions de dollars
Le manque à gagner a été à la hauteur de la surprise: en mai 2008 la Hapoalim a vendu son portefeuilles de subprimes pour 2,55 milliards de dollars avec une perte de 879 millions de dollars. Détail important : la banque a été contrainte de se débarrasser de ces titres par le responsable de la commission bancaire israélienne, un organisme officiel qui commençait à s’alarmer d’une possible déstabilisation du système bancaire israélien. Comme l’admet un ancien cadre de la Hapoalim, « nous n’avions pas vraiment compris comment fonctionnait le système jusqu’à ce que tout s’effondre ».

Echaudées par cette amère et coûteuse expérience, les banques israéliennes ont réduit ces derniers mois leur exposition vis-à-vis du groupe des PIIGS (Portugal, Italie, Irlande, Grèce et Espagne).

Source: La Tribune - PASCAL LACORIE

Andrew Cuomo, gouverneur de New York, prévient: « C’est très simple, si vous boycottez Israël, New York vous boycottera ». Il calquait alors sa stratégie sur celle adoptée pour cibler les banques et les entreprises européennes qui commerçaient avec l’Iran, à savoir que ces dernières voyaient leurs avoirs gelés sur le lucratif marché américain. La menace de Cuomo fait partie...

IsraelValley Plus | Économie

La société israélienne SodaStream International étend sa production dans le Parc industriel Idan Haneguev près de Lehavim dans le sud d’Israël. Elle a notamment embauché 300 nouveaux employés sur les trois derniers mois. 70 salariés devraient également être engagés dans les prochaines semaines. Aujourd’hui, la multinationale compte 1400 employés dans ce parc, dont un tiers d...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie

Les automobilistes israéliens paieront plus cher leur voiture dès le 1 janvier 2017. La taxe éco gonflera les prix de quelques milliers de shekels. Bizarrement, h4. les voitures de luxe ne seront pas touchées. Les petites voitures dites mini verront leur prix augmenter de 1500 à 3000 shekels et curieusement les voitures hybrides augmenteront sensiblement. Ces voitures très peu gourmand...

IsraelValley Plus | Économie

22 ans après l’accord de paix avec la Jordanie, Israël est sur le point de renforcer ses relations avec son voisin par le biais d’initiatives conjointes. Début juillet, une délégation menée par le ministre-adjoint à la coopération régionale Ayoob Kara a rencontré le premier ministre jordanien Hani Al-Muki. Les deux parties se sont alors entendues sur une coopération plus importan...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie

Par Nathalie Hamou (thegoodlife) : "Premier « génériqueur » mondial, ce champion israélien a également su miser sur les médicaments innovants". La cérémonie s’est déroulée début ­décembre dans un grand hôtel de Tel-Aviv, devant le gotha du monde des affaires israélien. Désigné homme de l’année 2015 par le quotidien des affaires Globes, Erez Vigodman, qui a repris, ...

IsraelValley Plus | Économie

Depuis plus de 20 ans, Israël connaît un phénomène unique : Le dynamisme du pays et sa jeunesse donne à ses habitants l'envie de développer leur propre projet. Beaucoup d’israéliens ont la fibre entrepreneuriale due à une combinaison de facteurs uniques. Le gouvernement joue un rôle actif, et finance l'innovation via 21 structures et centres de recherche et développement, comme...

Jessica Philippe Consulting | Économie

Peut-être passées inaperçues, elles ont pourtant leur importance. Quelques nouvelles qu'il ne fallait pas rater ce week-end. 1. Teva vend pour 15 milliards d’obligations : Jeudi dernier, le groupe israélien Teva a annoncé avoir vendu 15 milliards de dollars d’obligations. L’objectif ? Permettre l’acquisition de la division des génériques de la multinationale pharmaceutique ...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie

A l’occasion de la conférence “Israël, la clé du Moyen-Orient ?” organisée par Herez Israël et accueillant Olivier Rafowicz, colonel de réserve et ancien porte-parole de Tsahal, ainsi qu’Avi Pazner, ancien ambassadeur d’Israël en France, Israël Valley est allé à la rencontre de Jérôme Jarmoune et Laurent Perez associés directeur de la structure en Israël et de Dan Cal...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie

Rami Lévy, le propriétaire de la chaîne de supermarchés à bas prix qui porte son nom, a décidé de construire entre Jérusalem et Ramallah le premier centre commercial israélo-palestinien. Certaines enseignes palestiniennes comme la boulangerie Sinokrot ou les bonbons Zalatimo ont déjà retenu des emplacements. Au total, 70 magasins ouvriront dans un peu plus d'un an. Rami Lévy tab...

IsraelValley Plus | Économie

Le ministère des Finances israélien, qui a déjà fait le tour des conséquences du retrait du Royaume-Uni dans un rapport récemment publié, pense quant à lui que le Brexit peut être une chance pour Israël : „Il est possible que la sortie de la Grande-Bretagne de l’UE améliore les chances d’Israël en matière de compétitivité sur le marché européen“. En effet, Israël s...

IsraelValley Plus | Économie

Selon Investing.com : "Israël: Les marchés actions ont terminé la séance en baisse ce jeudi; le repli des secteurs Communication, Pétrole et gaz, et Immobilier a contribué à cette baisse. En clôture à Tel Aviv, l'indice Tel Aviv 25 a lâché 0,04%. La meilleure performance de la séance pour l'indice Tel Aviv 25 est à mettre au crédit du titre Mylan NV (TA:MYL) en hausse de 1,4...

IsraelValley Plus | Économie

Netanyahou et les ministre des Finances Moshé Kahlon ont décidé d’une nouvelle baisse du taux de l’impôt sur les sociétés pour le budget 2017-2018. Il devrait passer en deux étapes de 25% à 23%, ce qui est un plancher historique. LPH : "Dans le budget actuel, ce taux avait déjà été ramené de 26,5% à 25%. Cette mesure devrait encourager les investissements, créer de l’em...

IsraelValley Plus | Économie

1. L’israélien Delek lorgne sur les champs gaziers de la mer du Nord : Le Groupe Delek, géant israélien du gaz a annoncé être en négociation avec la société d’exploitation pétrolière et gazière EnQuest PLC, basée au Royaume-Uni, pour l’acquisition de 20% des droits d’exploration et les licences de production pour le champ “Kraken”. Ce dernier est situé dans les eaux...

Nathan Driot | Économie

Shikun & Binui va construire l’autoroute à péage Cundinamarca 010 de 160 km de long, près de Bogota, la capitale du pays sud-américain. Le projet – comprenant le financement, les coûts de construction, la réhabilitation, l’exploitation et la maintenance – est estimé à environ 640 millions de dollars. La société israélienne mondiale de la construction et des infrastructures...

IsraelValley Plus | Économie

Un des hommes les plus riches d'Israël s'avère être aussi l'un des hommes d'affaires les plus socialement avertis du pays. Reconnu pour sa modestie, l'industriel Stef Wertheimer a gagné des milliards dans l'industrie métallurgique et a construit son sixième parc technologique dans la ville arabe israélienne de Nazareth. Wertheimer a déjà construit cinq parcs de ce type, un en Turqui...

IsraelValley Plus | Économie