May 19

ISRAELVALLEY. MEGA-FLOP : LA BANQUE HAPOALIM DEPOSE PLAINTE AUX USA. Les banques israéliennes ont réduit leur exposition vis-à-vis du groupe des PIIGS (Portugal, Italie, Irlande, Grèce et Espagne).

Authors picture

IsraelValley Desk | Économie

Courant avril la banque Hapoalim a reproché à Bank of America, Merrill Lynch et Countrywide de lui avoir fait perdre 879 millions de dollars dans le cadre de placements subprimes. Elle a déposé plainte auprès de la Cour suprême de New York à Manhattan. La Hapoalim estime avoir été flouée par Bank of America, Merrill Lynch et Countrywide.

Résultat : la deuxième plus importante banque israélienne a déposé plainte auprès de la Cour suprême de New York à Manhattan. Elle exige des indemnités de 720 millions de dollars pour compenser une partie des pertes subies à la suite de la crise des subprimes. Selon elle, ces trois institutions financières l’auraient sciemment induite en erreur. La Hapoalim est d’autant plus décidée à poursuivre qu’ elle a été de loin la plus touchée parmi les autres banques israéliennes.

Entre 2005 et 2007, la Hapoalim qui misait sur des taux de rendement de capitaux propres de 15% annuel, avait en effet joué gros sur ces titres basés sur les prêts hypothécaires immobiliers aux Etats-Unis avec une mise de 3,65 milliards de dollars au début de 2007. Six mois après, le château de cartes s’est effondré. Le séisme qui a suivi a laissé une ardoise de 879 millions de dollars pour la Hapoalim.

Selon les responsables actuels de la banque, qui ont succédé à l’ancienne direction au moment des faits, la Hapoalim a acheté les yeux fermés quasiment entre janvier 2006 et juillet 2007, ces titres subprimes auprès de Bank of America, de Merrill Lunch et de Countrywide en accordant selon un document de l’époque une note AAA à 99,8% de ces placements. La confiance était telle que la Hapoalim a continuéà acheter des «

Pour justifier un tel manque de discernement, les responsables de la banque affirment que les trois établissements américains utilisés comme intermédiaires les ont induits en erreur en leur fournissant des données « trompeuses et incomplètes » sur la valeur réelle des prêts hypothécaires. Plus grave : les trois institutions visées auraient été parfaitement au courant de cette surévaluation. « Selon notre enquête, il existe une base pour engager des poursuites contre les organismes responsables de l’émission de ces titres », souligne un communiqué de la Hapoalim.

Une perte de 879 millions de dollars
Le manque à gagner a été à la hauteur de la surprise: en mai 2008 la Hapoalim a vendu son portefeuilles de subprimes pour 2,55 milliards de dollars avec une perte de 879 millions de dollars. Détail important : la banque a été contrainte de se débarrasser de ces titres par le responsable de la commission bancaire israélienne, un organisme officiel qui commençait à s’alarmer d’une possible déstabilisation du système bancaire israélien. Comme l’admet un ancien cadre de la Hapoalim, « nous n’avions pas vraiment compris comment fonctionnait le système jusqu’à ce que tout s’effondre ».

Echaudées par cette amère et coûteuse expérience, les banques israéliennes ont réduit ces derniers mois leur exposition vis-à-vis du groupe des PIIGS (Portugal, Italie, Irlande, Grèce et Espagne).

Source: La Tribune - PASCAL LACORIE

C'est bien connu, le Groupe Intel est très actif en Israël. Le Groupe est impliqué dans la Startup Nation pratiquement dans tous les domaines possibles d'actions et cela depuis des années. Une nouvelle qui va renforcer cette image de "Intel Partenaire d'Israël" : au travers d'une entité très performante qui a été créée en 1991, Intel Capital (I.C.), la multinationale américaine possède à présen...

Eyal Ganor (Tel Aviv) | Économie

Le ministre de l'Environnement Amir Peretz ne veut plus attendre : des sacs à usages multiples remplaceront les sachets plastiques polluants. Le ministère israélien de la Protection de l’Environnement vient de conclure un accord avec les directeurs des principaux hypermarchés du pays : les sachets plastiques gratuits seront remplacés par des sacs à usages multiples : ceux-ci auront une cap...

Jacques Bendelac | Économie

Mais la hausse des prix, le manque de possibilités en matière d'emploi et les écarts entre riches et pauvres demeurent des préoccupations importantes selon un nouveau sondage du Pew Research Center. Au contraire de nombreux pays en Occident, les Israéliens sont généralement optimistes sur l'économie de leur pays, selon une récente enquête réalisée par le Pew Research Center. Menée au printe...

Avner Myers | Économie

RÉVÉLATION – Un rapport de l’OCDE lève le voile sur une tendance inquiétante de l’économie israélienne: le salaire réel est en baisse depuis sept ans. Le salaire moyen baisse en Israël alors qu’il augmente dans les pays de l’OCDE : telle est la conclusion qui se dégage pour Israël de l’édition 2014 des « Perspectives de l’Emploi » que vient de publier à Paris l’Organisation pour la Coopérati...

Jacques Bendelac | Économie

Le ministre des Finances affirme que le budget 2015 est prêt, mais le Premier ministre n’a pas encore fixé la ligne budgétaire du gouvernement. La bataille du budget 2015 est lancée : Benyamin Netanyahou entreprend ce dimanche matin des discussions-marathon avec ses principaux ministres pour réduire au minimum les points de friction qui ne permettent toujours pas le vote de la proposition ...

Jacques Bendelac | Économie

Installée face à la Bourse de Tel Aviv, la startup experte dans les transactions et technologies de sécurité du bitcoin, "Bits of Gold", dirigée par Jonathan Rouach, est préparée à la vague qui va enfin asseoir cette monnaie électronique dans la cour des grands. Le géant PayPal, qui compte plus de 150 millions de comptes actifs, devrait se lancer dans le bitcoin. Déjà une société liée à Pay...

Eyal Kaddosh (Tel Aviv) | Économie

Bonne surprise : les recettes fiscales du mois d’août ont dépassé les prévisions et le déficit public est retombé à 2,6% du PIB au début septembre. Décidément, il est difficile en Israël de faire des prévisions fiables, même à très court terme. Alors que la guerre à Gaza et la baisse de l'activité qui s'en est suivie laissaient prévoir une baisse des recettes fiscales, voilà que le Service...

Jacques Bendelac | Économie

Israël est prêt à fournir la technologie nécessaire pour aider à Moscou à réduire sa dépendance en ressources alimentaires de l’étranger. L’annonce a été faite par le ministre israélien de l’Agriculture et du développement rural, Yair Shamir, qui compte ainsi gagner des parts de marché (PDM) en Russie. « Si le gouvernement russe prend la décision de construire des fermes pour produire ceci e...

Jss News | Économie

Depuis quelques années, il est possible d'acheter une Ferrari en Israël. Bonne nouvelle donc pour les nombreux milliardaires qui peuvent tout se permettre : la nouvelle Ferrari " California T " est arrivée récemment en Israël. Son Prix Catalogue est de 1,85 millions de Shequels (moins de 400 000 euros). Ce prix de la nouvelle Ferrari est quasiment le même que celui de la porche 911 Turbo mod...

David Illouz | Économie

Après plusieurs années de travaux, la capitale israélienne dispose enfin d’une nouvelle enceinte sportive. Coût total : 398 millions de shekels. Le président Ruben (Rubi) Rivlin inaugure ce jeudi soir la nouvelle arène de Jérusalem, baptisée « Jerusalem HaPayis Hall » (en hébreu : ‎ “Heichal HaPayis Yerushalayim”). Il s’agit d’une enceinte multisports, financée en grande partie par les bén...

Jacques Bendelac | Économie

C'est ce qu'affirme un rapport de l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques). Les petites entreprises payent des taux d'intérêt plus élevés que les grandes sociétés et 12% d'entre elles cessent leurs activités dans les 12 mois. Selon le rapport qui concerne les petites entreprises et la réglementation gouvernementale dans 31 pays, sur la base de 13 paramètres, les e...

Avner Myers | Économie

En août dernier, seulement 182 000 touristes ont passé leurs vacances en Israël, soit une chute de 36% : les Israéliens ont remplacé les étrangers. Le tourisme est le premier secteur à réagir à l’instabilité géopolitique et aux guerres. C’est aussi une filière économique qui se remet lentement d’un ralentissement de son activité ; le touriste étranger change rapidement de destination, et s...

Jacques Bendelac | Économie

De nouveaux billets de banque vont apparaître cette semaine dans tout le pays. Le premier qui sera mis en circulation sera celui d'un poète. En 2011 , Shaul Tchernichovsky avait été choisi pour être l’un des quatre grands poètes israéliens dont les portraits serait sur la monnaie israélienne (avec Leah Goldberg , Rachel Bluwstein , et Nathan Alterman). ISRAELVALLEY PLUS. Poète, médecin et ...

Eyal Kaddosh (Tel Aviv) | Économie

« Il faudrait un miracle pour que le budget 2015 soit voté dans les délais » disent des experts israéliens au vu du retard dans la préparation du budget. Le gouvernement a encore repoussé d’une semaine le premier débat au Conseil des ministres sur le projet de budget 2015 ; c’est peut-être le 16 septembre que le gouvernement se réunira pour débattre de la loi de finances pour l’an prochain...

Jacques Bendelac | Économie

Jeudi 25 et vendredi 26 septembre 2014 ce sera Rosh Hachana, le nouvel an juif. Tous les ans, les patrons israéliens perpétuent une tradition qui fait toujours plaisir à leurs salariés : le cadeau de fêtes. A l'occasion de Rosh Hachana, ce sont des milliers de salariés qui vont recevoir de leur employeur un cadeau. Cette année, selon les prévisons, les entreprises israéliennes seront moins géné...

Eyal Kaplan (Jérusalem) | Économie