May 19

ISRAELVALLEY - LES MILIEUX D'AFFAIRES ISRAELIENS NE SONT PAS MALHEUREUX PAR LA CLAQUE DE JP MORGAN. LA BANQUE A PERDU DEUX MILLIARDS DE DOLLARS DANS LE COURTAGE.

Authors picture

IsraelValley Desk | Économie

Headline image

Les banquiers israéliens n’ont jamais trop aimé JP Morgan depusi que cette banque aurait fait chuter, par un comportement désastreux, Lehman Brothers il y a quelques années. Les anciens de Lehman Brothers (et de nombreux israéliens) sont donc heureux depuis quelques jours. La chute de JP Morgan en bourse ce mois de mai a un goût de revanche.

Pour ceux qui ont oublié, selon nos archives : “JPMorgan Chase aurait tout simplement précipité la faillite de Lehman Brothers en gelant près de 17 milliards de dollars d’actifs en liquidités et titres appartenant à l’entreprise en quasi faillite vendredi 12 septembre au soir. Le 15 septembre au matin, victime de la crise du crédit, Lehman a déposé son bilan. L’histoire JPMorgan et Lehman Brothers révèle une vieille rivalité entre banque protestante et banque juive”.

Blog , Le Monde : "Quand un banquier convoque à la hâte une conférence de presse après la fermeture de la Bourse, cela n’augure jamais rien de bon. Celle organisée par JPMorgan Chase, jeudi 10 mai, à New York n’a pas déçu de ce point vue. Jamie Dimon, le PDG de la première banque américaine en terme d’actifs, a annoncé la perte de 2 milliards de dollars dans le courtage.

La cause: des positions prises sur les fameux CDS, les credit default swap, ces contrats d’assurance destinés à se protéger d’un éventuel défaut d’une institution. JPMorgan a parié sur la poursuite d’une reprise économique et a été pris à revers par le marché. Pour fixer les choses, 2 milliards en six mois, c’est quasiment l’équivalent de la moitié d’un Kerviel à la Société générale.

Le monde de la banque fait décidément penser au film: «Un jour sans fin», qui racontait l’histoire d’un personnage (Bill Murray), condamné à revivre indéfiniment la même journée. Car, à écouter Jamie Dimon, on a l’impression que la crise de 2008 n’a pas servi à grand-chose.

Le mea culpa servi jeudi est proprement hallucinant. Il y a eu «beaucoup d’erreurs, de manque de rigueur et de mauvais jugements», a-t-il plaidé en ajoutant: «en couvrant à nouveau ce portefeuille d’actifs, il y a eu une mauvaise stratégie, mal exécutée, elle est devenue plus complexe et a été mal suivie». Pour un banquier, on est au summum de l’autoflagellation.

En fait, l’affaire débute avec un article du Wall Street Journal début avril, qui pointait les positions massives et très risquées d’un courtier français basé à Londres, Bruno Michel Iksil, surnommé «la baleine» dans le milieu, du fait de sa propension à se gaver de CDS. «Une tempête dans un verre d’eau», avait alors commenté M. Dimon. Maintenant, il va falloir faire rentrer la baleine dans le verre d’eau.

Ce qui fait froid dans le dos, c’est que l’on n’a pas l’impression que le PDG y voit lui-même très clair sur la suite des événements. JPMorgan pourrait perdre «jusqu’à un milliard de dollars ou plus» et «le risque va perdurer pendant plusieurs trimestres» du fait d’une forte volatilité du portefeuille d’actifs en cause. «Nous allons gérer le risque au maximum», ajoute-t-il. Nous voilà rassurés. La Bourse moins: le titre perdait 6,7% jeudi soir et deplus de 9% à l’ouverture de Wall-Street, vendredi.

Cette affaire survient au moment où le lobby bancaire à Wall Street bataille ferme contre le durcissement de la réglementation financière. On connaît le couplet: pas besoins de nouvelles contraintes, tout est sous contrôle, les leçons de 2008 ont été retenues. Les amis banquiers de Jamie risquent de ne pas lui dire merci."

Source: http://lauer.blog.lemonde.fr/2012/05/11/jpmorgan-la-baleine-et-le-verre-deau/

L’été 2016 est déjà là et beaucoup de vacanciers s’accorderont un repos bien mérité sur une plage d’Israël ; mais gare aux dangers qui menacent. La saison des baignades est déjà bien entamée le long des 143 plages surveillées d’Israël : 96 plages sur la Méditerranée, 27 plages autour du Kinnereth (lac de Tibériade), 16 plages sur la mer Morte et 4 plages sur la mer Rouge. Si les vacance...

Jacques Bendelac | Économie

La Bitcoin Embassy de Tel Aviv est submergée de demandes. Bits of Gold (son fondateur Jonathan Rouach, est co-fondateur d'IsraelValley), leader du marché du Bitcoin en Israël, a l'habitude des baisses et hausses vertigineuses du bitcoin. Il reste cool. Bits of Gold a été sélectionnée dans le "Top 5" (sur plus de cent dossiers) des "meilleures startups de Tel Aviv". Bits of Gold a gagné égal...

Youval Barzilaï (Rehovot) | Économie

Selon un nouveau rapport de l'OCDE, Tel Aviv est au top des régions israéliennes pour les emplois, l'accès aux services, le revenu et l'environnement. Les inégalités de revenu s’aggravent dans de nombreux pays, et les disparités régionales constatées en matière de logement, de sécurité et de qualité de l’air se creusent aussi, selon un nouveau rapport de l’OCDE. Le rapport couvre l’ensemb...

Jacques Bendelac | Économie

POLÉMIQUE. Y aurait-il en Israël plus de logements qu’on ne le croit ? Les chiffres officiels sur la pénurie de logements ignorent le marché noir. À en croire les chiffres officiels, il ne manquerait pas moins de 100.000 logements en Israël ; cette pénurie immobilière est le résultat d’une décennie de construction lente et insuffisante. « La demande est supérieure à l’offre » expliquent le...

Jacques Bendelac | Économie

Comme en 2014, les Français sont ceux qui ont le moins travaillé en Europe avec un total de 1.646 heures, selon des chiffres d'Eurostat. Selon l'OCDE, Israël détient un taux d’employés travaillant 50 heures ou plus par semaine (16%) très élevé. Une proposition de loi visant à diminuer le temps de travail a été soumis aux membres du parlement israélien à au moins quatre reprises, sans succès...

Eyal Aviv (Ramat Hasharon) | Économie

Le salaire minimum en Israël doit être revu à la hausse pour atteindre 4 825 NIS (1 104 euros) par mois à partir du 1er juillet. Benjamin Netanyahu, qui est également ministre de l’Economie, a ratifié la loi sur cette nouvelle augmentation du salaire minimum. Ce geste intervient après une décision du cabinet, prise plus tôt cette année, d’augmenter le salaire minimum à 5 000 NIS (1 144 euros...

IsraelValley Plus | Économie

Une nouvelle initiative est en train de voir le jour afin de créer un incubateur de technologie dans le sud d’Israël dans les communautés frontalières de Gaza, rapporte Globes. SouthUp sera le premier incubateur à être créé dans cette région, très affectée par le terrorisme du Hamas. Cet incubateur est conçu pour les compagnies spécialisées en agro-technologie, en énergie renouvelable, en sé...

IsraelValley Plus | Économie

Le secteur du transport intelligent regroupe les solutions proposées en terme de gestion de parking, de trafic, de signalisation mais aussi les systèmes d’aides à la conduite, d’utilisation des transports en commun. En plus de ces nombreuses solutions, le transport intelligent inclut également le développement de véhicules électriques et autonomes. Un récent rapport “Smart Transportation - G...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie

La préparation du budget d’Israël pour les deux années à venir bat son plein : le ministère des Finances table sur une croissance à 2,9% en 2017. Après avoir décidé d’adopter un budget bisannuel (pour 2017 et 2018), le gouvernement israélien s’est immédiatement mis à la tâche. Préparer le budget de l’État pour une année n’est pas une tâche facile ; pour une période de deux années, l’exerci...

Jacques Bendelac | Économie

Le 16 juin, à l’occasion de la dernière journée de la Conférence d’Herzliya (Interdisciplinary Center), Yuval Steinitz, ministre des infrastructures nationales, de l’énergie et des ressources en eau, a annoncé qu’il restait à découvrir pour Israël des champs gaziers ayant le potentiel de quatre Leviathan. Selon lui, “ce n’est un secret pour personne qu’Israël connaît un important ralentissem...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie

En raison de la tension sécuritaire en Judée-Samarie, le gouvernement israélien débloque un budget spécial pour aider les localités juives en 2016. Réuni ce dimanche à Jérusalem, le conseil des Ministres adopte une « aide spéciale pour l’année 2016 à la région de Judée et Samarie ». Derrière ce titre anodin, l’intention du gouvernement israélien est clairement énoncée : « les localités israé...

Jacques Bendelac | Économie

Cafés, commerces, produits dérivés, etc. : en Israël aussi, l’Euro 2016 de football a ouvert de nouvelles perspectives de business. Tour d’horizon. Même pour un pays éloigné de la France et qui ne participe pas à la compétition, les retombées économiques de l’Euro de football peuvent être importantes ; c’est le cas d’Israël. Certes, l’impact économique des matchs de foot en Israël est marg...

Jacques Bendelac | Économie

L’incertitude entourant le référendum britannique est montée d’un cran depuis quelques jours, suite à la publication de plusieurs sondages prédisant une victoire du vote « Leave ». La livre sterling et les marchés actions européens ont été les principales victimes de ce regain de tension. En effet, les investisseurs cherchant à se couvrir contre le risque de « Brexit » ont préféré alléger le...

Herez - Conseil & Gestion | Économie

Lundi, le ministre des finances Moshe Kahlon présentait au gouvernement son rapport préliminaire concernant la réforme bancaire. Celle-ci cherche à encourager la concurrence entre les services bancaires et ceux de cartes de crédit à disposition des consommateurs. Le rapport en question a été rédigé par un comité du ministère des finances mené par Dror Strum, ancien membre de la commission de...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie

L’édition de livres et autres publications se porte bien en Israël : le nombre de titres publiés a fait un bond de 68% entre 2010 et 2014. Comme chaque année à la même époque, la semaine du livre en Israël se tient du 15 au 25 juin 2016. De son vrai nom la « Semaine du Livre hébreu », l’évènement annuel est très attendu des Israéliens. C’est depuis 1958 que le livre est l’occasion de grande...

Jacques Bendelac | Économie