May 19

ISRAELVALLEY - LE FORBES DETRUIT EN PARTIE LE MYTHE MICROSOFT. Très active en Israël, elle a perdu la moitié de sa capitalisation boursière et plusieurs de ses produits récents ont essuyé des échecs.

Authors picture

IsraelValley Desk | High-Tech

Headline image

Impossible de ne pas se rendre compte en Israël : Microsoft est partout présent. La firme a fait de lourds investissements dans le pays. Ses déboires stratégiques concernent bien évidemment les industriels du high tech israélien qui s’inquiètent de plus en plus sur “l’état du malade”. Selon un article récent paru dans IsraelValley : "Microsoft continue de faire parler de lui en Israël. Un Technology Center, d’une valeur de plusieurs millions de dollars va ouvrir ses portes dans la ville de Ranana. L’initiative, déjà expérimentée à plusieurs reprises à travers le monde, sert à la base à la vente de matériel informatique pour les grandes et moyennes entreprises.

Le centre proposera les services d’ingénieurs pour l’installation de matériel informatique à ses clients, y compris pour la mise en place de serveurs d’e-mail, de bases de données et de systèmes de communication internes à l’entreprise. Ce Technology Center a pour vocation de permettre à Microsoft de vendre la gamme la plus large possible de logiciels".

Selon Le Monde (1) : "Sous la photo du médiatique Donald Trump (milliardaire américain de l’immobilier et du casino) un titre accusateur : “Vous êtes viré”. Le magazine Forbes publie dans sa dernière livraison un classement peu ordinaire : celui des PDG qui “auraient déjà dû être licenciés”. Jamie Dimon, patron de JPMorgan Chase, la banque qui vient de miser à perte plus de 3 milliards de dollars (2,4 milliards d’euros), n’a pas eu le temps d’y figurer. Ou bien ses déboires sont-ils apparus trop conjoncturels ?

LA PALME
Car ce qui caractérise le choix de Forbes, c’est l’erreur stratégique majeure. A cette aune, et “sans le moindre doute”, écrit le magazine, Steve Ballmer, successeur de Bill Gates chez Microsoft, mérite la palme. “Bien que 19e sur la liste des milliardaires, M. Ballmer ne devrait pas être autorisé à prendre d’aussi incroyables risques pour ses investisseurs et ses salariés…”

Ce qui lui est reproché est connu : incapable d’avoir saisi le tournant qui a vu la connexion téléphonie-informatique prendre le pas sur l’ordinateur personnel, pis, incapable de corriger à temps son erreur stratégique. M. Ballmer aurait non seulement poussé sa propre société vers l’abîme (Microsoft a perdu la moitié de sa capitalisation boursière et plusieurs de ses produits récents ont essuyé des échecs), mais entraîné dans son sillage des entreprises de premier ordre au sein de “son écosystème : Dell, Hewlett-Packard et même Nokia”, estime Forbes.

Et le magazine, bon camarade, d’appeler le conseil d’administration de Microsoft à “s’occuper plus attentivement” de ce qui advient dans son entreprise et “d’agir avant que les choses empirent”.

MÉDAILLE D’ARGENT

Le médaillé d’argent de la honte managériale est Edward Lampert, PDG du gros distributeur Sears. D’échec en revers, il a fait passer l’action de son entreprise de 170 dollars en 2007 à 30 au pic de la crise en 2009 – niveau auquel il est depuis englué. Il “n’avait dès le départ pas la moindre idée de la façon de créer de la valeur avec Sears”, tranche le bimensuel.

MÉDAILLE DE BRONZE
Médaillé de bronze, Mike Duke est plus célèbre. Patron de Walmart, numéro un mondial de la grande distribution, il se voit reprocher depuis son arrivée, il y a deux ans, d’avoir fermé les yeux sur des procédures illégales menées par ses cadres pour se développer à l’étranger ou – pis – “rien fait” contre elles et en connaissance de cause.

Le New York Times a révélé une énorme affaire de pots-de-vin impliquant Walmart au Mexique. Sous son égide, la firme aurait suivi “une stratégie erronée”, insouciante de la montée du commerce numérique.

L’exercice vise encore les PDG de General Electric et Cisco. Il est pour le moins inattendu. D’ordinaire, la “revue des riches” (son surnom) privilégie les success stories que reflètent ses célèbres classements : les personnes les plus opulentes, les patrons les mieux payés, les “people” les plus influents, les femmes les plus puissantes, les gourous de la finance les plus écoutés, etc. La crise et son cortège de pensées chagrines auraient-ils fini par contaminer jusqu’au sein même d’une institution indéfectiblement “positive” ?"

Sylvain Cypel

Source: (1) http://www.lemonde.fr/economie/article/2012/05/18/selon-le-magazine-forbes-le-patron-de-microsoft-est-le-pire-pdg-americain_1703844_3234.html

Comment avez-vous eu l’idée : A l’origine, WeKast a été créé pour notre propre usage. J’ai eu l’occasion de travailler dans un incubateur, et après avoir assisté à bon nombre de présentations ratées pour causes techniques (mauvais ou manque de cables, mauvaise connexion au wifi, problèmes pour faire défiler les slides…) j’ai rencontré mon cofondateur et nous nous som...

IsraelValley Desk | High-Tech

Pour faire comprendre à son jeune fils les principes de l'électronique, le Dr. Boaz Almog, chercheur à l'Ecole de physique de l'Université de Tel-Aviv, a créé, en collaboration avec son doctorant Amir Saraf, un dispositif permettant aux enfants de transformer toutes leurs créations LEGO en machines motorisées capables d'accomplir des fonctions multiples, et a déjà réussi à lever plu...

Sivan Cohen-Wiesenfeld | High-Tech

Après Cimagine, d’autres start-ups israéliennes prennent leur rêve pour une réalité… augmentée. La dernière acquisition de Snapchat a jeté une nouvelle lumière sur un secteur en pleine expansion. Le réseau social américain Snapchat aurait procédé à l’acquisition de la start-up israélienne Cimagine pour 30 à 40 millions de dollars, selon le très sérieux Calcalist, le p...

IsraelValley Desk | High-Tech

La société de capital-risque de Microsoft et Qualcomm ont investi dans Team8, une start-up israélienne de cybersécurité, comme le font les grandes entreprises multinationales à l’affut de l'industrie du cyber qui est en plein essor en Israël face aux menaces croissantes. Team8, qui a également annoncé lundi un partenariat stratégique avec Citigroup pour aider à développer ses p...

Aharon Kahn | High-Tech

IBM vient de dévoiler sa liste annuelle des cinq innovations scientifiques amenées à bouleverser nos vies dans les cinq prochaines années. En se basant sur les tendances de marché et les technologies sur lesquelles planchent ses chercheurs, Big Blue prédit l’arrivée d’outils scientifiques qui rendront « l’invisible visible » et aideront notamment à surveiller notre santé mental...

IsraelValley Desk | High-Tech

Le CES, Consumer Electronics Show 2017, se tient en ce moment même à Las Vegas et rassemble 3,800 exposants et 170.000 participants. Alors que la cinquantième édition annuelle du CES commence aujourd'hui à Las Vegas, les amateurs de gadgets suivent de près les nouvelles technologies qui font leurs premiers pas. Une fois de plus, de nombreuses entreprises israéliennes participent a...

IsraelValley Desk | High-Tech

Israël affiche la seconde délégation étrangère la plus importante au Consumer Electronic Show (CES de Las Vegas). IsraelValley vous présente la liste des 16 startups en or. 1. Alango Technologies Ltd. 2. BreezoMeter 3. Digisense 4....

Eyal Kaplan (Tel Aviv) | High-Tech

BMW va tester une flotte de 40 voitures autonomes au second semestre 2017. Ces tests mettront en avant les progrès accomplis en six mois par l'alliance formée par BMW, Intel et Mobileye. BMW, Intel et Mobileye vont tester une quarantaine de voitures autonomes au second semestre 2017. Le constructeur allemand a annoncé en juillet 2016 son association avec les deux groupes technologiques vi...

IsraelValley Desk | High-Tech

La course folle vers la voiture autonome passe de plus en plus par les stands israéliens. Difficile de ne pas retrouver à Tel-Aviv ou Jérusalem un acteur de ce nouveau marché. Marques traditionnelles et géants de la technologie y puisent leurs idées et y consacrent des centaines de millions de dollars. Shai Agassi tient son auditoire. Charismatique, les yeux vifs et le sourire complice...

IsraelValley Desk | High-Tech

Basée en Israël, Flytrex a mis au point une plate-forme cloud qui permet de contrôler, gérer et suivre les trajets des drones. La jeune pousse développe également ses propres drones spécialement adaptés aux besoins des livraisons. Elle vient de finaliser un tour de table de 3 millions de dollars auprès d'un fonds de capital-risque suisse.  Fin 2013, lorsque Jeff Bezos, le patron d...

IsraelValley Desk | High-Tech

Israël affiche la seconde délégation étrangère la plus importante au Consumer Electronic Show (CES), derrière celle de la France. L’an dernier, la participation israélienne au CES a fait grand bruit. Et pour cause, Mobileye, la start-up de Jérusalem spécialisée dans les solutions anti-collusion et cotée au Nasdaq, a profité de cette grand-messe pour nouer un partenariat straté...

IsraelValley Desk | High-Tech

PREVISIONS DE EYAL BINO (FORBES). 2016 a été l'année où l'écosystème technologique israélien a continué à s'établir comme l'écosystème le plus intéressant, le plus actif et le plus original en dehors des États-Unis. Cela en soi n'est évidemment rien de nouveau, car Israël continue d'attirer l'attention des principaux fonds mondiaux à la recherche de flux à l'extérieur de ...

Aharon Kahn | High-Tech

Des chercheurs israéliens ont mis au point un dispositif muni d’une puce qui permet de détecter des composés organiques volatils présents dans l’haleine correspondant à 17 maladies, parmi lesquels de nombreux cancers mais aussi la maladie de Crohn ou celle de Parkinson. Le taux de réussite est de 86 %. Des chercheurs israéliens ont mis au point une puce capable de détecter dans...

IsraelValley Desk | High-Tech

La communauté web belge BetaGroup va soutenir les starters israéliens qui veulent venir s'installer à Bruxelles. "BetaGroup doit devenir un lien important entre Bruxelles et Tel Aviv", y déclare-t-on. La mission économique que la principale communauté web belge BetaGroup a organisée en Israël, a un prolongement. L'objectif pour les startups et investisseurs participants sera non seul...

IsraelValley Desk | High-Tech

Le système israélien EnerJet utilise un jet non thermique à haute pression pour introduire des agents de guérison ou de restructuration dans les couches cutanées de la peau. Les dermatologues ont deux options pour améliorer l'apparence de la peau marquée par des cicatrices et des rides: les appareils à base d'énergie utilisant le laser, la radiofréquence ou les ultrasons, ainsi que...

IsraelValley Desk | High-Tech