May 17

ISRAELVALLEY - L'HAPOEL DE TEL-AVIV A REMPORTE SA 3e COUPE D'ISRAËL D'AFFILEE. Un record, après sa victoire 2-1 arrachée dans le temps additionnel face au Maccabi Haïfa.

Authors picture

IsraelValley Desk | Culture

Headline image

L’Hapoel Tel-Aviv a remporté sa 3e Coupe d’Israël d’affilée, un record, après sa victoire 2-1 arrachée dans le temps additionnel face au Maccabi Haïfa.

L’Hapoel Tel-Aviv FC est devenu le premier club à remporter la Coupe d’Israël trois saisons de suite, après sa victoire 2-1 arrachée dans le temps additionnel face au Maccabi Haifa FC, sur un but de Nosa Igiebor.

Cette ultime rencontre se dirigeait tout droit vers la prolongation, après l’égalisation de Dela Yampolsky pour le Maccabi Haifa, suite à l’ouverture du score signée Mirko Oremuš. Mais à quelques secondes de la fin du temps réglementaire, Igiebor surgissait pour offrir à l’Hapoel la 15e coupe de son histoire.

“J’adore l’Hapoël, j’adore Israël et j’adore nos supporters”, déclarait le buteur décisif. “C’était très important pour moi de remporter la coupe, et je suis content pour (mon entraîneur) Nitzan Shirazi. Personne ne peut comprendre combien il a changé l’équipe, ni combien nous sommes plus forts grâce à lui.”

Boaz Goren

ISRAELVALLEY DANS NOS ARCHIVES
Championnat méconnu, la Ligat Ha’al (1ère division israélienne), a sacré une équipe des plus improbables. L’Hapoel Irony, club de la ville de Kiryat Shmona, plus connue pour être la cible de bombardements du Hezbollah que pour son football, a perturbé l’establishment local et postule désormais à une participation à la prochaine Ligue des champions.

Août 2006. La ville de Kiryat Shmona, dans le nord d’Israël, subit de plein fouet la guerre démarrée un mois plus tôt contre le Liban. Située à la frontière libanaise, non loin du plateau du Golan, la ville est la cible d’un millier de roquettes Katyusha utilisées par le Hezbollah. Une grande partie de la population est évacuée ou maintenue dans des abris, faisant de Kiryat Shmona un lieu ravagé quasi-désert.

Six ans plus tard, c’est par le sport et le ballon rond en particulier que la « Cité des Huit » refait parler d’elle. L’équipe locale, l’Hapoel Irony, créée en 2000 à la suite d’une fusion, vient tout simplement de remporter la Ligat Ha’al, l’élite du football local. Revenue en première division l’an dernier, la formation entraînée par Ran Ben Shimon a défrayé la chronique en surpassant les habituels cadors du pays habitués à disputer les compétitions européennes. L’Hapoel Tel-Aviv, le Maccabi Haïfa ou le Beitar Jerusalem, autant d’équipes issues de grandes villes contraintes à faire de la figuration face aux hommes du président Izzy Sheratzky, qui ont soulevé leur trophée sur la pelouse de l’Hapoel Tel Aviv la semaine passée (0-0), à 5 journées de la fin…

Un président coté à Wall Street
Sheratzky, justement, est le personnage-clé de cette belle aventure, comme nous l’a expliqué Adrian Rochet, le capitaine de l’équipe, qui évoque « la passion d’un homme qui investit beaucoup de son argent dans le club et dans la ville ». Son argent, l’homme d’affaires le tire de son florissant business de fabrication de GPS, entreprise coté à Wall Street.

Pour autant, pas d’arrivée massive de joueurs aux salaires ronflants, mais plutôt des apports réguliers pour que ses joueurs s’entraînent dans les meilleures conditions et jouissent d’un confort pas forcément évident vu la situation géopolitique de la ville. Né à Kiryat Shmona et au club depuis toujours, Rochet, 24 ans, était déjà là lors du second conflit israélo-libanais. «On a dû quitter la ville pour vivre et nous entraîner vers le centre du pays. Le plus dur a été de laisser nos familles derrière, dans des abris. Plus personne n’avait le cœur au football et il était très difficile d’agir comme si rien ne s’était passé à ce moment-là ».

Tout en gardant à l’esprit la dangerosité de la région, les joueurs de l’HIKS sont allés de l’avant, pour le meilleur. Contrairement à la plupart de ses puissants rivaux, Kyriat Shmona a misé sur un important contingent local, avec seulement 4 joueurs étrangers dans tout l’effectif – le Serbe Dusan Matovic, le Zambien William Njobvu, l’Américano-Argentin Bryan Gerzicich et David Solari, frère de l’ancien ailier du Real Madrid- ainsi que six joueurs arabo-israéliens qui cohabitent parfaitement avec le reste de l’effectif.
La C1 pour poursuivre le rêve ?

Les prestations des nouveaux champions n’ont pas manqué d’attirer le regard d’Eli Guttman, le successeur de Luis Fernandez sur le banc d’Israël. Cinq d’entre eux, dont Adrian Rochet et le prolifique buteur Shimon Abuhatzera (14 buts toutes compétitions confondues) ont eu la chance d’être sélectionnés face à l’Ukraine (défaite 3-2) en février dernier.

Difficile de savoir ce qui attend désormais les doubles détenteurs en titre de la Coupe de la Ligue israélienne. Un exode de ses meilleurs joueurs ? « Je pense vraiment que la direction peut garder tous les meilleurs éléments. Je pense même que tous les joueurs du championnat sont susceptibles de vouloir venir jouer ici à l’avenir », estime Rochet. En attendant, les pensionnaires de l’Irony Stadium seront suivis de près très prochainement. Deux tours préliminaires de Ligue des champions les attendent au milieu de l’été pour rendre leur histoire encore plus belle…

Shai Mamou
www.football-mag.fr

Source: http://fr.uefa.com/memberassociations/association=isr/news/newsid=1797447.html

Les experts étudiant le marché du travail israélo-arabe ont déclaré au Jerusalem Post que la population arabe a bien intégré la profession de pharmacien, et qu'il y a maintenant un besoin de diversifier et d'accéder à d'autres métiers. Sami Miaari, un conférencier arabe israélien au département d'études du travail de l'Université de Tel Aviv et un chercheur à l'Institut de la démocratie d'Is...

(A.H) Ariel Aviv | Culture

Le 27 août les DJs les plus aimés de Berlin et de Tel Aviv joueront simultanément dans deux grands clubs et seront retransmis en direct dans les deux villes. «La musique est un langage que tout le monde comprend, et la musique est au-dessus de notre politique de merde», dit Claudia Frenzel de Wanted. Frenzel, qui vit à Berlin, tombé amoureuse de la scène musicale israélienne lors d’un voyage en...

Europe Israël News | Culture

Frishman est peut-être le nom le plus connu des Français qui viennent passer des vacances à Tel Aviv. Avant même Dizengoff ou Ben Yehouda. Même les enfants retiennent le nom de Frishman. Pour une raison simple : c’est le nom d’une plage, qui se trouve au bout de la rue du même nom. Et à quelques mètres de là, un café sur la plage est particulièrement connu des jeunes Français en vacances. Ma...

Misha Uzan (Tel Avivre) | Culture

Des Scènes de ménages auront aussi lieu au coeur de Tel Aviv en raison du piratage d'AshleyMadison : des données volées et publiées concernent 170 000 citoyens israéliens. Selon David Illouz : "Un membre de la Knesset a déclaré aux médias israéliens qu'il avait l'intention de déposer une plainte à la police pour "usurpation d'identité ". Des dizaines de milliers d'israéliens sont concernés. ...

IsraelValley Plus | Culture

Vous croyez connaître Tel Aviv ? Que cela ne vous empêche pas d’aller découvrir Tel Aviv Photomosaics, le livre de la photographe Rosine Klatzmann-Wasserman : des photomontages en couleurs sur des lieux certes familiers, mais que vous n’avez jamais vus de cette façon : la fontaine Agam, le port de Tel Aviv, les rikoudei am sur la tayelet, les mannequins hilares dans les vitrines d’Allenby, le f...

IsraelValley Plus | Culture

FOCUS : La franchise dans le domaine de l'art Partout, des artistes créent : des musées au street-art, en passant par les bars et autres galeries plus conventionnelles. Les vernissages d'expositions rythment les semaines des amateurs d'art. La France a d'ailleurs sa part dans ce tourbillon artistique ; l'Institut français de Tel Aviv avait très bien orchestré la Nuit de la Philosophie et des...

Magali Allouche (Tel Aviv) | Culture

FESTIVAL DE LOCARNO. Tikkun, d'Avishai Sivan est récompensé à Locarno. Le prix spécial du jury a été remis à l'israélien Avishai Sivan pour "Tikkun", Le Festival international du film de Locarno (Festival del film Locarno) est un festival de cinéma consacré au cinéma d'auteur qui se déroule chaque été dans la ville suisse italienne de Locarno. Le festival est reconnu par la Fédération intern...

IsraelValley Desk | Culture

Deux homosexuels se tenant la main dans la capitale israélienne essuient les quolibets et les regards hostiles Une vidéo récemment publiée par le site israélien Ynet a suscité des réactions à travers le monde. La vidéo montre deux hommes gays, main dans la main, déambulant dans les rues de Jérusalem, insultés et cibles de malédictions. Même en d'Israël, considéré de manière générale comme...

i24 News. | Culture

Témoignage de Thomas Sila :"Dans certaines villes comme Jérusalem, les homosexuels religieux encore dans le placard se tournent vers l’alternative virtuelle. Les sites de rencontres constituent le seul tunnel empruntable pour vivre son homosexualité. Certains codes très particuliers y règnent. Selon le degré d’acceptation d’eux même, de leur sexualité, les internautes mettent plus ou moins ...

IsraelValley Desk | Culture

Le dessinateur Français Plantu avait très vite, avec sa plume, traduit l'émotion liée au massacre de Charlie Hebdo. Quelques mois après, a t-il perdu son sens de la juste caricature ? Un nouveau dessin réalisé par le dessinateur qui fut à l’origine du projet "Cartooning for Peace", représente un soldat de Tsahal, arme à la main visant des Palestiniens sans défense. Derrière le soldat, u...

IsraelValley Desk | Culture

Ce soir à l’institut Arabe et Juif de Tel Aviv se tiendra un concert en faveur de la coexistence des deux peuples. Rendez-vous donc ce soir à 19 heure au centre Duhl à Tel Aviv pour vibrer sur la musique des plus grands artistes et musiciens juifs et arabes. Ce concert a pour but d’exprimer le sens de l’unité, un sentiment particulièrement poignant lorsqu’il s’inscrit notamment dans le sillage ...

Félicien Guilbaud (Tel Aviv) | Culture

LE MEILLEUR DE LA MUSIQUE D'ISRAËL. Eyal Golan est un chanteur israélien qui chante dans le style Mizrahi. Il est né le 12 avril 1971 dans la ville de Rehovot en Israël. Il a été élu "artiste de l'année" par la chaîne israélienne Channel 2. En 2002, Eyal Golan a épousé Ilanit Levi, lauréate du concours Miss Israël 2001. Deux enfants sont issus de ce mariage, Liam en 2003 et Alin en 2006. En ...

IsraelValley Desk | Culture

LE MEILLEUR DE LA MUSIQUE. ISRAËL ETE 2015. Rachel Delia Benaim : "New York – Un air de Tel Aviv entoure Itamar Zorman – et ce n’est pas uniquement dû au panneau rouge et noir du Aroma Café accroché sur le mur au-dessus de lui. Tout droit sorti d’un concert à Chicago, le violoniste de 29 ans a accepté de rencontrer le Times of Israel dans une branche du café israélien à Manhattan par une froide...

Times of Israel | Culture

La musique israélienne est à l'image de l'histoire du peuplement en Israël : à un fond liturgique juif s'est greffé une influencé de la musique arabe environnante, mais aussi des musiques traditionnelles venant de toutes parts du monde où la diaspora juive s'était disséminée, notamment en Europe de l'Est. Ainsi, à la musique juive s'est rajoutée la musique hébraïque (composée de la musique séfa...

IsraelValley Desk | Culture

Benoît Guérin : "Bête de scène. Ses nouvelles compositions, issues de Gold Shadow, ont permis au chanteur de convaincre les derniers réfractaires à ses miaulements, cet été. On pouvait comprendre le débat, il y a deux ans. Mais il est désormais clos. Asaf Avidan est un artiste irrésistible sur scène. Il l'a prouvé tout l'été, notamment à Poupet, festival vendéen au long cours, qu'il a ouvert le...

Le Parisien | Culture