May 17

ISRAELVALLEY - AIR FRANCE ANNONCE LE LANCEMENT D'UN VOL ENTRE MARSEILLE ET TEL-AVIV.

Authors picture

IsraelValley Desk | Économie

Headline image

La compagnie Air France annonce le lancement d’un vol entre Marseille et Tel Aviv. Opérée trois fois par semaine (mercredi, samedi et dimanche) à compter du 5 septembre 2012, cette ligne sera proposée à partir de 150 € TTC l’aller simple.

Du 5 septembre au 16 septembre 2012

Mercredi :
Départ Marseille 14h10 arrivée Tel Aviv 18h55
Départ Tel Aviv 20h05 arrivée Marseille 23h35

Samedi et dimanche :
Départ Marseille 7h20 arrivée Tel Aviv 12h05
Départ Tel Aviv 13h15 arrivée Marseille 16h45

Du 22 septembre au 27 octobre 2012

Mercredi :
Départ Marseille 14h10 arrivée Tel Aviv 17h55
Départ Tel Aviv 19h05 arrivée Marseille 23h35

Samedi et dimanche
Départ Marseille 7h20 arrivée Tel Aviv 11h05
Départ Tel Aviv 12h15 arrivée Marseille 16h45

Frédéric Dubessy

ISRAELVALLEY PLUS
Le Rabbi de Loubavitch peut être heureux de l’attitude d’Air France. David Price est le seul pilote Habad au monde.
Dans le cockpit d’un Airbus 330 d’Air France, environ une heure après le décollage, lors d’un vol entre Paris et le Sénégal, avec l’avion volant sur pilote automatique, le pilote, lui, termine d’étudier ses deux portions quotidiennes du Houmach et du Tanya. Il prend ensuite son micro : « bonjour ! C’est votre capitaine qui vous parle. J’espère que vous appréciez le vol… ». David Price, 47 ans, a la particularité d’être le seul pilote Habad au monde. Natif de Paris, l’initiation de Price au monde de l’aviation a commencé alors qu’il était enfant. Tard, un soir, le père de David, alors âgé de six ans, l’a réveillé pour qu’il regarde le premier atterrissage habité sur la lune. Pendant des années, le garçon a rêvé d’être astronaute.

L’initiation de Price au monde du judaïsme traditionnel est venue plus tard. Il avait onze ans lorsqu’il rentra pour la première fois dans une synagogue. C’était lors de la guerre du Kippour. Les informations effrayantes ont poussé des juifs du monde entier, comme la mère de Price, à montrer leur solidarité avec les juifs d’Israël. Assez rapidement, la mère du garçon (ses parents avaient divorcé quelques années plus tôt) commença à devenir pratiquante et décida de donner à son fils une éducation juive, ce qu’elle fit avec l’aide de Habad à Paris. Price a visité le Rabbi de Loubavitch à deux reprises alors qu’il était adolescent, la première fois avec sa mère, la seconde avec un groupe d’adolescents en visite chez le Rabbi. Les visites ont été des expériences mémorables et ont exercé une profonde impression sur le jeune Price.

Après avoir obtenu son diplôme d’études secondaires, David s’inscrit dans l’école de pilote de Toulouse. Cinq ans plus tard, il devient copilote, et dix ans plus tard, avec deux milles heures de vol à son actif, il obtient ses ailes de pilote. Ces dix dernières années, Price a été un pilote transatlantique, volant de longues routes, qui lui laissent, selon ses propres mots, « tout le temps de s’émerveiller de la création d’Hashem ». Père de trois enfants, Price prend souvent sa femme et ses filles en voyage aux Etats-Unis, et sa famille aime le voir assis aux commandes.

Il n’est pas toujours facile d’être un pilote observant dit Price, qui admet devoir constamment lutter pour ses droits religieux. La loi française donne aux pilotes plusieurs jours de repos et Price les utilise tous pour les Shabat et les fêtes juives. Malgré cela, il fait toujours attention de vérifier et d’être certain qu’il ne s’est pas vu assigner par erreur un vol pendant Shabat. Il prend également soin d’éviter des vols qui doivent décoller avant 10h du matin, lui laissant le temps de faire sa prière du matin au sol.

Ce n’est pas un choix de carrière pratique ou idéal pour un juif observant, reconnaît-il. Mais passer la majorité de son temps dans le ciel lui laisse tout le loisir de réfléchir aux questions spirituelles ou existentielles. Interviewé durant la pire interruption de vols qui a récemment paralysé le ciel européen à cause des cendres volcaniques, le pilote hassidique a déclaré que cette situation lui a servi de rappel utile : « une éruption de cette ampleur n’est plus apparue depuis de longues décennies. Je ne doute pas qu’il s’agisse d’un signe d’Hashem, pour nous rappeler de ne pas prendre comme un fait acquis que le ciel nous est ouvert. »

« En outre, une chose étonnante qui est arrivée suite à l’éruption », dit le pilote, incapable de résister à cette pensée, « des milliers de juifs n’ont pas volé Shabat… »—

Source: Econostrum. Copyrights.

De 70 à 2 700 shekels: c’est la valeur du cadeau traditionnel de Pessah que les entreprises israéliennes ont accordé cette année à leurs salariés. À Pessah, le cadeau d’entreprise est devenu une tradition en Israël. Le patron s’associe souvent au comité d’entreprise pour offrir aux salariés un cadeau. Cette année, le marché du cadeau d’entreprise a fait un bon de 10% pour s’établir à 3,2 m...

Jacques Bendelac | Économie

Selon Nathalie Hamou, Correspondante à Tel-Aviv pour les Échos: "Les programmes « made in Tel-Aviv » continuent de séduire les diffuseurs du monde entier. A l’image de TF1 qui a acquis le quizz « Boom » lors du dernier MIP. Mis à l’honneur lors de la dernière édition du Marché international des programmes (MIP) qui s’est achevée le 9 avril, les programmes télé venant d’Israël continuent de s...

IsraelValley Desk | Économie

Selon la presse aux USA, Wall Street : "SodaStream International bondit de 9,8%. Selon le site d'informations israélien Calcalist, le fabricant de machines à soda pour la maison négocie la cession d'une participation de 10 à 16% à un grand groupe qui pourrait être PepsiCo, Dr Pepper Snapple Group ou Starbucks". ISRAELVALLEY PLUS Le plus grand fabricant de boissons gazeuses au monde vient de...

IsraelValley Desk | Économie

Surprise.... Dubaï est candidat à l’installation d’une Grande Roue à Jérusalem, qui sera montée au Parc de l’Indépendance. Il y a quelques semaines, la mairie de Jérusalem a publié un appel d’offres pour l’installation d’une Grande Roue à Jérusalem. Une surprise attendait le département de la Culture et des Loisirs de la municipalité en ouvrant les enveloppes de l’appel d’offres. Sur les ...

Jacques Bendelac | Économie

The Chamber of Commerce & Industry Israel-France (CCIIF) and its President, Dr. Daniel Rouach, in cooperation with the Embassy of France in Israel, ESCP Europe and Tel Aviv University - Recanati Business School are pleased to invite you to the Transtech Conference - 5th Edition. The Conference strives to contribute to a better understanding of two management practices that are very relevant...

Matias Frydman (Tel Aviv) | Économie

Quelles ruses utilisent les grandes marques et les supermarchés pour paraître moins chères aux yeux du consommateur israélien? Voici les principales techniques utilisées par les trois grandes chaînes israéliennes: Shufersal, Mega et Rami Levy. *Des soldes pour attirer le chaland*. La stratégie du discount utilisée par les fabricants et les grandes surfaces fait preuve de son efficacité: arti...

J.B. | Économie

UBIFRANCE. Communique - Paz détient l’une des deux uniques raffineries du pays et opère près de 300 stations-services réparties sur tout le territoire. Paz est aussi le leader de la production des produits dérivés du pétrole, destinés à l’industrie comme aux particuliers. Le groupe est également actif dans la production de lubrifiants pour le secteur automobile ainsi que de produits isolants. ...

J.D.B. | Économie

Le Forum Économique Mondial (World Economic Forum - WEF) publie un rapport sur le commerce international. Il évalue la "performance" de 138 pays en matière de libre circulation des marchandises, dans quatre domaines : l'accès aux marchés, l'administration aux frontières, les infrastructures et l'environnement opérationnel. Econostrum (copyrights) : "Le rapport donne ainsi un aperçu de "ce q...

A.J. | Économie

Les précautions concernant la salubrité des aliments d'importations, la compression des petits importateurs et les autorités rabbiniques rendent la concurrence réelle presque impossible.    Tout a commencé avec un traumatisme national. En 2003, trois nourrissons nourris avec des produits importés trouvèrent la mort et 23...

Avner Myers | Économie

Une enquête publiée à la veille de Pessah met à jour un « nouveau consommateur » : l’Israélien compare davantage les prix et freine ses achats. Existe-t-il en Israël un « consommateur modèle 2014 » ? Oui, selon l’institut de sondages Buzzilla qui a effectué une enquête auprès d’un échantillon représentatif des consommateurs israéliens, notamment en analysant les conversations sur les média...

Jacques Bendelac | Économie

A quelques jours de Pessah, les prestataires de services font preuve d'innovation pour inciter les Israéliens à leur confier leurs travaux ménagers et la protection de leur domicile. Dorénavant, les Israéliens font appel à l'outsourcing, c'est-à-dire à la sous-traitance de tâches domestiques par des professionnels, artisans indépendants ou sociétes privées. Les services ne sont pas bon marché, ...

J.B. | Économie

Pas d'approximations et des reprises de ce qui est dit par ailleurs. Un excellent article paru sous la plume d'un expert de talent, Binyamin Lachkar. The Times of Israel (Extraits) : "L’impôt sur le revenu et l’impôt sur le bénéfice ont été revus à la baisse en Israel, de nombreuses taxes d’achats éliminées ou sérieusement rabotées, et en même temps, les dépenses publiques, surtout sociales...

B.L. | Économie

La semaine de Pessah, qui débute demain, sera chargée pour les employés de l’aéroport Ben Gourion : les vols low cost en sont pour quelque chose. Comme tous les ans, de nombreuses familles israéliennes profitent de la semaine de Pessah pour prendre quelques jours de vacances. Cette année encore, les Israéliens seront plus nombreux à préférer des vacances à l’étranger plutôt qu’en Israël : ...

Jacques Bendelac | Économie

Dans son dernier rapport "Taxing wages 2014", l'OCDE a calculé la part du salaire total prélevé par l'Etat (taxes sur les salaires, cotisations salariales et patronales ainsi qu'impôt sur le revenu moins prestations familiales). Voici le classement des pays qui taxent le plus leurs salariés célibataires parmi les 34 Etats de l'OCDE. 31e. ISRAEL. Prélèvements fiscaux nets sur le salaire pou...

Yuli Cohen-Solal (Rosh Pina) | Économie

Les entreprises cotées à la Bourse de Tel Aviv ont versé 19 milliards de shekels de dividendes à leurs actionnaires en 2013, 4% de mieux qu’en 2012. L’euphorie boursière de l’an dernier a aussi profité aux actionnaires : en 2013, 177 sociétés cotées à Tel Aviv ont distribué des dividendes, contre 156 sociétés en 2012, soit 14% de plus. La masse des dividendes distribués a augmenté de 4%, p...

Jacques Bendelac | Économie