May 17

ISRAELVALLEY - TRAITEMENT DE LA SCOLIOSE, LE MAL DU SIECLE. ApiFix Israël a inventé un dispositif de correction des scolioses sévères qui s’avère moins embarrassant, moins coûteux et plus efficace.

Authors picture

Vanessa Lamaire | Économie

Headline image

ApiFix Israël a inventé un dispositif de correction des scolioses sévères qui s’avère moins embarrassant, moins coûteux et plus efficace.

Des personnes avec une colonne vertébrale extrêmement courbée peuvent voir se résoudre ce problème de façon fixe, mais il s’agit d’une intervention chirurgicale de 6 heures, au cours de laquelle plusieurs vertèbres sont soudées ensemble à l’aide d’une moyenne de 20 vis. La meilleure procédure disponible aujourd’hui afin de rectifier une scoliose grave coûte plus de 100 000 $ et nécessite un temps de récupération plutôt long. Pire que tout, cela ne donne pas toujours des résultats parfaits.

La société israélienne ApiFix s’apprête à changer tout cela avec un petit cliquet, extensible en titane inséré à travers une petite incision et fixé à la colonne vertébrale avec juste 2 vis. Cette méthode beaucoup plus rapide minimise les risques, la taille de la cicatrice, les complications, le temps de récupération et le coût. Tout aussi important, les résultats peuvent être ajustés au fil du temps sans avoir besoin de davantage de chirurgie. À l’aide d’un mécanisme de contrôle breveté, le médecin peut verrouiller ou déverrouiller la tige par une procédure d’aiguille pour permettre des corrections supplémentaires.

« Une des limites de la technologie de correction de la scoliose est aujourd’hui la nécessité d’apporter une correction à une chirurgie, », explique le fondateur de ApiFix, Uri Arnin. Il explique que la procédure habituelle vise la partie osseuse de la colonne vertébrale, mais ignore les tissus ‘mous’ environnants. Ces ligaments et muscles tirent sur l’os et ont tendance souvent à défaire le travail du chirurgien. « Les tissus ‘mous’ prennent le temps de devenir souples» dit Uri Arnin. « Si vous faites l’opération sur une période de plusieurs jours ou semaines, ils peuvent se détendre suffisamment pour se réaligner dans la bonne position. »

Une équipe d’ingénieur et chirurgien

Il y a un an, Apifix a été accepté pour être financé via un groupe fondé par le gouvernement Misgav Venture Accelerator situé au nord d’Israël. Le budget d’ un demi million de $ de démarrage a permis le développement de l’appareil conçu par Uri Arnin, un ingénieur spécialisé dans les dispositifs médicaux de la colonne vertébrale et par le Dr Yizhar Floman, premier chirurgien israélien du dos. Ils avaient collaboré sur d’autres projets au cours des dix dernières années.

ApiFix a démarré des essais cliniques en Hongrie et en Roumanie, où le processus d’approbation est relativement rapide. « En Israël, il faudrait environ un an, et en Hongrie et en Roumanie, les chirurgiens sont très expérimentés» dit Uri Arnin. Les essais concernent les patients adolescents, parce que « les ligaments des plus jeunes sont plus faciles à manipuler et la qualité de l’os est meilleure », explique Uri Arnin.

Chaque frais de procédure coûtent entre 20 000 $ à 25 000 $. Il y a suffisamment de fonds dès maintenant pour 4 patients. « En fonction du résultat initial, nous espérons recueillir des fonds supplémentaires et faire des essais sur 30 autres patients avec 2 ans de suivi, » dit Uri Arnin. « Si nous pouvons obtenir 100 000 $ ou 200 000 $, nous pourrions compléter la certification CE au bout d’un an et demi et commencer à vendre ‘ApiFix’ dans des centres privés. »

Le processus d’approbation des États-Unis peut prendre des années, mais l’intérêt est susceptible d’être élevé car environ 40 000 américains subissent une chirurgie pour la correction de la scoliose chaque année. Le marché potentiel pour ApiFix est de 600 millions $ aux États-Unis et 300 millions de $ ailleurs.

Le domaine de la technologie de la colonne vertébrale est, depuis ces dernières années, en tête des avancées médicales, ajoute Uri Arnin. « Il n’y avait presque aucune technologie sophistiquée, et je pense que ApiFix contribuera beaucoup à la ‘norme de surveillance’ dans ce domaine. » Une fois qu’ils seront approuvés pour la vente, les appareils seront fabriqués en Israël. « Le niveau des techniciens, des machines et des connaissances que nous avons ici est au sommet de la technique au niveau mondial. Nous n’avons aucune raison de sous-traiter à l’étranger parce que nous avons de grandes capacités ici », explique-t-il.

Par Avigayil Kadesh, adaptation siliconwadi.fr

Source: http://siliconwadi.fr/3274/scoliose-la-solution-israelienne-contre-le-mal-du-siecle

Jusqu’où iront les privatisations en Israël ? Dans une économie qui prône un libéralisme à outrance, aucun secteur n’échappe au retrait de l’État. « En Israël, on privatise tout ce qui bouge » : cet adage populaire va encore être prouvé si le ministère de la Santé mène à son terme son nouveau projet de privatisation de la morgue publique. En effet, le ministre Yaakov Litzman examine la pos...

Jacques Bendelac | Économie

Instabilité géopolitique, gaz, immigration, tensions sociales: l'OCDE prévoit quatre chocs potentiels susceptibles d'affecter l'économie israélienne. L'économie israélienne est résiliente: elle connaît sa 13e année consécutive de croissance, et elle fait preuve d'une capacité de résistance aux chocs extérieurs. Le dernier rapport de l’OCDE ne tarit pas d’éloge sur l’économie israélienne : ...

Jacques Bendelac | Économie

La dette publique d’Israël est tombée à 64,9% du PIB en 2015, son plus bas niveau historique; l'agence S&P confirme la note de crédit d'Israël à A+ Standard & Poor’s, l’une des trois principales agences mondiales de notation financière et économique, vient de confirmer la note « A+ » pour l’économie israélienne qui bénéfice d’une « perspective stable ». Les experts de S&P se félicitent de...

Jacques Bendelac | Économie

Shraga Blum : "Standard & Poor’s l’une des trois principales agences mondiales de notation financière et économique vient de décerner à l’économie israélienne la note « A+ » qui est la cinquième place sur une échelle de ving-trois niveaux. La note A+ est la plus haute de la catégorie « Qualité moyenne supérieure », juste avant d’accéder à la catégorie « Haute qualité ». L’agence S&P féli...

IsraelValley Desk | Économie

Le ministère de l’Economie va investir 225 millions de shekels (environ 52 millions d’euros) dans un nouveau programme de soutien en faveur des moyennes entreprises. Ce programme concerne les sociétés qui ne font pas partie du secteur de la haute technologie et dont le chiffre d’affaires annuel est compris entre 10 et 100 millions de shekels. „Les petites et moyennes entreprises sont le...

IsraelValley Desk | Économie

L’accord de partenariat transpacifique donnera naissance à la plus vaste zone de libre-échange de la planète ; et Israël aussi en profitera. Jeudi dernier, les représentants des douze nations ayant finalisé, l’an dernier, l’accord de partenariat transpacifique ou TPP, se sont retrouvés à Auckland en Nouvelle-Zélande, pour signer formellement le grand pacte commercial. Dorénavant, l’Austra...

Jacques Bendelac | Économie

C'est la news'éco d'Israël qui a fait bondir la bourse de Tel Aviv. Nestlé (Suisse) devrait racheter 100% de Osem. Le montant versé par Nestlé €752m ($840m) pour prendre le contrôle total de la société israélienne. Nestlé est une entreprise suisse, et l'un des principaux acteurs de l'agroalimentaire dans le monde. Selon la presse Suisse : "Nestlé a conclu avec le conseil d'administration du...

IsraelValley Desk | Économie

En 2015, 91% des Israéliens ont fait des emplettes en ligne ; les sites de vente chinois caracolent en tête des sites préférés des Israéliens. La consommation en ligne se développe rapidement en Israël. En 2015, ce sont 91% des Israéliens adultes qui ont effectué au moins un achat sur Internet : c’est ce qu’il ressort d’une enquête réalisée par l’institut de sondages TRI. Les sites chinois...

Jacques Bendelac | Économie

Le Premier Ministre israélien ne laissera pas le BDS occuper le terrain médiatique. A la Knesset Yarden Vatikai (un ex des services de sécurité) a laissé entrevoir la réponse d'Israël au BDS. Il a annoncé que 35 personnes (tous recrutés cette année) vont rejoindre le "Strategic Affairs Ministry". Par ailleurs, Ayelet Shaked, ministre de la Justice prépare un projet de loi permettant de faire co...

Ludwig Walter | Économie

La crise du logement en Israël n'épargne pas les étudiants : si 49% d'entre eux louent un logement, 36% habitent toujours chez leurs parents. Les 310 000 étudiants israéliens ont de plus en plus de mal à se loger ; un bon tiers de ceux qui habitent en location, est obligé de déménager en cours d’études, et cela en raison de la cherté de la location. C’est ce que révèle une récente enquête ...

Jacques Bendelac | Économie

Le chef du ministère de la Défense politique, Amos Gilad, s’est exprimé dans un interview à la radio militaire, ce matin, et a annoncé que les Etats-Unis participent au montant de plus de 100 millions de $ dans le projet technologique israélien qui vise à identifier les tunnels dans la bande de Gaza. Amos Gilad a ajouté que, selon les évaluations du renseignement, aucun tunnels n’a traversé la...

IsraelValley Desk | Économie

Contrairement à la Fed américaine, la Banque d'Israël a décidé de ne pas relever son taux d'intérêt en février: celui-ci reste à 0,1%. Explications. Le taux d'intérêt directeur en Israël reste fixé à 0,1% en février : ainsi en a décidé la commission monétaire de la Banque d'Israël. Contrairement à La Banque centrale américaine (Fed) qui vient de relever ses taux, Israël préfère attendre : le...

Jacques Bendelac | Économie

La croissance de l’économie d’Israël devrait redémarrer en 2016 ; certains secteurs d’activité, plus prometteurs, s’en sortiront mieux que d’autres. L’économie d’Israël continuera de progresser en 2016, mais à un rythme modéré ; le principal moteur de la croissance restera la consommation des ménages. Dans certains secteurs, la concurrence profitera encore au consommateur israélien, mais ...

Jacques Bendelac | Économie

Impossible de le dissimuler : l'OCDE, avec une batterie de statistiques, le dit : "les Israéliens sont satisfaits de la qualité de vie" et sont finalement, malgré les tuiles de la vie, assez heureux (les nouveaux immigrants de France, face aux diffficultés d'intégration sont assez sceptiques sur ses stats!). Selon IsraPresse : Le secrétaire général de l’OCDE Angel Gurria en visite officielle...

IsraelValley Desk | Économie

Angel Gurria, le secrétaire général de l’OCDE, effectue une visite exceptionnelle à Jérusalem pour commémorer la cinquième année d’adhésion d’Israël. Le secrétaire général de l’OCDE a estimé que l’évènement méritait d’être marqué solennellement : Mr. Angel Gurría effectue ce dimanche 31 janvier et lundi 1 février une visite officielle en Israël, pour célébrer le cinquième anniversaire de l...

Jacques Bendelac | Économie