May 10

ISRAELVALLEY - LUTTE ISRAELO-PALESTINIENNE CONTRE L'UTILISATION DES PESTICIDES. Favoriser la nidification de rapaces permet d'éliminer naturellement les rongeurs trop gourmands.

Authors picture

IsraelValley Desk | Tourisme

Headline image

Amid est un agriculteur palestinien. Yossi est israélien, ornithologue spécialiste des rapace. Tous deux travaillent sur un projet original, depuis deux ans: réduire l’utilisation de pesticides à l’aide des rapaces, afin d’éliminer les rongeurs trop gourmands. Une solution trouvée par Yossi face aux ravages des souris.

Il y a quelques années, ces rongeurs détruisaient jusqu’à un tiers de la production. Les agriculteurs luttaient contre ce fléau avec des poisons toujours plus puissants et polluants. Aujourd’hui, les hiboux ont pris la relève, ce sont eux qui font désormais le travail. Cette solution, plus économique, a mis tout le monde d’accord, rigolent les deux hommes. " On se fait la guerre pour les terres, dit Amid, mais pour tout ce qui pousse sur cette terre, on travaille ensemble."

Yossi Leshem, ornithologue Université de Tel Aviv, appuie l’agriculteur palestinien: “On travaille entre hommes, les oiseaux rassemblent les gens parce qu’ils sont bénéfiques pour tout le monde. C’est tout, on ne fait pas de politique. Si cela se politise, c’est l’échec assuré.”

La méthode est simple: offrir aux rapaces un abris où il peuvent installer leur nid. Et les boites de munitions de l’armée israélienne font parfaitement l’affaire. Un recyclage pour le moins inattendu. Certaines seront installées en plein territoires palestiniens. Le problème c’est que dans les champs, il n’y a pas assez de sites de nidification. Les oiseaux ne savent pas où s’installer. Motti et Sameh son collègue arabe vont aujourd’hui en installer une sur un site chargé de symboles.

2’600 perchoirs sont ainsi disséminés et répertoriés dans le pays. Plus 130 dans les territoires palestiniens. C’est dans un kibbutz, pionnier du bio en Israël, que le projet a pris son envol au début des années 1980. Shaul Aviel a été le premier agriculteur à utiliser les rapaces. Régulièrement, il vient inspecter et nettoyer les 80 boites de ses champs. On vérifie s’ils sont bagués et on collecte toutes les informations. Même si en 30 ans de métier, il y a eu quelques ratés.

Il a fallu plus de 10 ans pour trouver un équilibre entre prédateurs et rongeurs. Un savoir qu’il partage volontiers: “Ca c’est un trésor, c’est une pelote de régurgitation. Nous avons des voisins arabes, là bas en Jordanie, à 4 km d’ici. Ils sont venus ici, ils ont vu comment ça marchait, ils ont été convaincus. Et nous avons travaillé ensemble, tous les mois pendant 4 ans. J’ai formé une équipe qui est indépendante aujourd’hui. Car il s’agit aujourd’hui de passer le relais aux générations futures.”

Dans cette école primaire de Sandala, un village arabe en Israël, la plupart des élèves sont des enfants d’agriculteurs. et on tient à les sensibiliser à ce projet. Les territoires palestiniens sont à quelques centaines de mètres d’ici. Il y a beaucoup de tension dans cette zone frontalière. Les enfants le sentent. Mais travailler sur la nature permet de calmer les esprits. En période de nidification, de février à juillet, plus de la moitié des boites abritent une famille de hiboux. Pour nourrir leur progéniture, un couple consomme environ 5000 rongeurs par an.

“Au lieu d’utiliser des pesticides lourds dans les champs,se félicite l’ornithologue Sameh Darawshi, nous vivons en harmonie avec les hiboux. Tout le monde parle du conflit entre agriculture et nature. Nous avons trouvé, ici, à Sde Eliyahu, une manière de vivre ensemble”.

La colombe pourrait bien perdre sa place de symbole de la paix…. et être un jour remplacée par la chouette.

Source: http://www.nouvo.ch/2012/05/oiseaux-de-bon-augure

Effet de la guerre Israël-Hamas. Cette année ne sera pas la bonne pour Taglit. Selon nos informations les dirigeants de ce programme font face à une situation totalement inattendue : plus de 30 à 40% des inscrits dans le monde annulent leur voyage en Israël. (Pour les jeunes Français nous n'avons pas eu les chiffres réels). Incroyable. Pour ceux qui débarquent dans le "pays où coule le lait et ...

Eyal Kaddosh (Tel Aviv) | Tourisme

Le gouvernement israélien a annoncé qu'il autorisait l'emploi de 1500 Jordaniens supplémentaires dans la station balnéaire d'Eilat sur la mer Rouge. L'introduction de ces nouveaux travailleurs sur le marché local se fera progressivement à raison de 500 par an, jusqu'au plafond de 1500. Ils s'ajouteront aux 300 Jordaniens déjà employés à Eilat. Eilat souffre d’un manque endémique de personnel...

Isabelle Puderbeutel | Tourisme

Le pèlerinage national des étudiants en Terre sainte, prévu du 23 juillet au 3 août, est annulé, a annoncé mardi 15 juillet la Conférence des évêques de France. Ce pèlerinage, auquel devaient participer 2 200 étudiants et aumôniers français, accompagnés par 21 évêques, est reporté « en raison de l’aggravation et de l’évolution très incertaine du conflit en Israël/Palestine », expliquent les ...

IsraelValley Desk | Tourisme

De plus en plus de personnes (du côté de Gaza où de Sdérot) tentent de se rapprocher des zons de combats. Certains pour "comprendre sur le terrain". D'autres pour des raisons bien difficiles à comprendre. Le tourisme de guerre est une forme de tourisme qui a pour destination des zones de guerre en cours comme Gaza et Sdérot. Il consiste à visiter des lieux à haut risque ou des vestiges de ba...

Itay Frishman (Tel Aviv) | Tourisme

L'année 2014 était en passe d'être le meilleur cru de toute l'histoire d'Israël en matière touristique. Les prévisions affichaient une croissance de 10% par rapport à l'an dernier. Mais en quelques jours, l'opération Bordure Protectrice a mis un terme à ce dynamisme. La plus forte baisse enregistrée en matière de taux d'occupation concerne les hôtels du ...

Avner Myers | Tourisme

TEMOIGNAGE. Alors qu'une pluie de roquettes s'abat depuis plusieurs jour sur Israël, les habitants s'efforcent de vivre normalement. Ce matin, vendredi 11 juillet, les missiles lancés depuis Gaza continuent à tomber sur le pays et notamment sur Tel Aviv où notre agence de voyages « selectisrael.com » tente de travailler...

Gilles Sitruk (Tel Aviv) | Tourisme

Le Figaro (Copyrights) : "Le SETO (Syndicat français des entreprises du tour-opérating) a recommandé aux voyagistes de reporter les séjours de leurs clients en Israël, indiquant dans un communiqué que les départs programmés jusqu'au 31 juillet sont reportables sans frais ou échangeable contre une autre destination. Ces conseils n'ont pas valeur de contrainte, mais comme l'explique Stéphanie...

IsraelValley Desk | Tourisme

Le plus grand tour-opérateur allemand annule tous les circuits dans le pays jusqu'au 31 juillet inclus. TUI Allemagne, le plus grand voyagiste du pays, a annoncé hier l'annulation de tous ses circuits en Israël jusqu'à fin juillet en réaction au regain de tensions au Proche-Orient. TUI Allemagne répond à la situation actuelle en Israël et annule tous les circuits dans le pays jusqu'au 31 jui...

i24News | Tourisme

IsraelValley vous transmet l'annonce officielle du Quai d’Orsay. « Conseils aux Voyageurs : Des heurts de grande ampleur ont eu lieu dans plusieurs quartiers de Jérusalem entre manifestants palestiniens et forces de sécurité israéliennes, alors que les opérations de l’armée israélienne et des forces de sécurité palestiniennes se poursuivent en Cisjordanie, notamment dans le secteur d’Hébron, po...

IsraelValley Desk | Tourisme

La question la plus souvent posée à la rédaction d'IsraelValley : faut-il annuler nos vacances ? Réponse : Il ne faut pas annuler brutalement car la situation est très volatile. Un cessez le feu peut intervenir en quelques heures. Le gouvernement israélien, et la plupart des pays occidentaux, ne donnent aucune alerte vraiment alarmante. Il est bien trop tôt pour savoir ce qui se passera dan...

Dan Rosh (Tel Aviv) | Tourisme

Le Times of Israel a publié un article intéressant sur les pays antisémites et ceux qui ne le sont pas. Un sondage de l'Anti-Defamation League a réalisé auprès de 53 100 personnes de cent pays du monde. Il est clair que les israéliens, en vadrouille pour leurs vacances, ont une attirance pour ceux qui aiment les juifs. Le Top des pays non-antisémites (1) : 1. Laos : Bénéficiant du plus ...

IsraelValley Desk | Tourisme

Enquête: Israël trop cher pour les touristes.La hausse des prix des forfaits touristiques amènent les visiteurs à passer moins de temps en Israël.Les touristes qui se rendent en Israël se déclarent plutôt insatisfaits du rapport/qualité des services qu’ils sollicitent durant leur séjour, révèle une enquête menée par le ministère israélien du Tourisme pour l'année 2013, et dont les conclusions o...

i24News | Tourisme

Les bagages ouverts après l'enregistrement peuvent désormais être reverrouillés. Avec l'adoption du système de cadenas Travel Sentry Approved, les agents de sécurité de l'aéroport de Ben Gourion à Tel Aviv peuvent désormais reverrouiller les bagages ouverts pour une inspection matérielle suite à l'enregistrement. L'Israel Airports Authority (IAA) reconnaît désormais le...

IsraelValley Desk | Tourisme

Ouverture d'un Programme pour Olims en cuisine, pâtisserie ou hôtellerie en Septembre 2014 à l'école Tadmor. Après la présentation de la formation que l'école Tadmor proposera à la rentrée, Lionel Bobot discutera des enjeux touristiques en Israël et en particulier dans la zone...

IsraelValley Desk | Tourisme

Le site archéologique de Massada, inscrit depuis 2001 au patrimoine mondial de l’Unesco, constitue un impressionnant témoignage de l’histoire biblique dans un décor à couper le souffle. Située au coeœur du désert de Judée, sur un socle de granit comprenant des falaises de plus de 450 mètres de hauteur, la forteresse de Massada surplombe la mer Morte à l’est. Construite par Hérode le Grand a...

IsraelValley Desk | Tourisme