May 10

ISRAELVALLEY - LUTTE ISRAELO-PALESTINIENNE CONTRE L'UTILISATION DES PESTICIDES. Favoriser la nidification de rapaces permet d'éliminer naturellement les rongeurs trop gourmands.

Authors picture

IsraelValley Desk | Tourisme

Headline image

Amid est un agriculteur palestinien. Yossi est israélien, ornithologue spécialiste des rapace. Tous deux travaillent sur un projet original, depuis deux ans: réduire l’utilisation de pesticides à l’aide des rapaces, afin d’éliminer les rongeurs trop gourmands. Une solution trouvée par Yossi face aux ravages des souris.

Il y a quelques années, ces rongeurs détruisaient jusqu’à un tiers de la production. Les agriculteurs luttaient contre ce fléau avec des poisons toujours plus puissants et polluants. Aujourd’hui, les hiboux ont pris la relève, ce sont eux qui font désormais le travail. Cette solution, plus économique, a mis tout le monde d’accord, rigolent les deux hommes. " On se fait la guerre pour les terres, dit Amid, mais pour tout ce qui pousse sur cette terre, on travaille ensemble."

Yossi Leshem, ornithologue Université de Tel Aviv, appuie l’agriculteur palestinien: “On travaille entre hommes, les oiseaux rassemblent les gens parce qu’ils sont bénéfiques pour tout le monde. C’est tout, on ne fait pas de politique. Si cela se politise, c’est l’échec assuré.”

La méthode est simple: offrir aux rapaces un abris où il peuvent installer leur nid. Et les boites de munitions de l’armée israélienne font parfaitement l’affaire. Un recyclage pour le moins inattendu. Certaines seront installées en plein territoires palestiniens. Le problème c’est que dans les champs, il n’y a pas assez de sites de nidification. Les oiseaux ne savent pas où s’installer. Motti et Sameh son collègue arabe vont aujourd’hui en installer une sur un site chargé de symboles.

2’600 perchoirs sont ainsi disséminés et répertoriés dans le pays. Plus 130 dans les territoires palestiniens. C’est dans un kibbutz, pionnier du bio en Israël, que le projet a pris son envol au début des années 1980. Shaul Aviel a été le premier agriculteur à utiliser les rapaces. Régulièrement, il vient inspecter et nettoyer les 80 boites de ses champs. On vérifie s’ils sont bagués et on collecte toutes les informations. Même si en 30 ans de métier, il y a eu quelques ratés.

Il a fallu plus de 10 ans pour trouver un équilibre entre prédateurs et rongeurs. Un savoir qu’il partage volontiers: “Ca c’est un trésor, c’est une pelote de régurgitation. Nous avons des voisins arabes, là bas en Jordanie, à 4 km d’ici. Ils sont venus ici, ils ont vu comment ça marchait, ils ont été convaincus. Et nous avons travaillé ensemble, tous les mois pendant 4 ans. J’ai formé une équipe qui est indépendante aujourd’hui. Car il s’agit aujourd’hui de passer le relais aux générations futures.”

Dans cette école primaire de Sandala, un village arabe en Israël, la plupart des élèves sont des enfants d’agriculteurs. et on tient à les sensibiliser à ce projet. Les territoires palestiniens sont à quelques centaines de mètres d’ici. Il y a beaucoup de tension dans cette zone frontalière. Les enfants le sentent. Mais travailler sur la nature permet de calmer les esprits. En période de nidification, de février à juillet, plus de la moitié des boites abritent une famille de hiboux. Pour nourrir leur progéniture, un couple consomme environ 5000 rongeurs par an.

“Au lieu d’utiliser des pesticides lourds dans les champs,se félicite l’ornithologue Sameh Darawshi, nous vivons en harmonie avec les hiboux. Tout le monde parle du conflit entre agriculture et nature. Nous avons trouvé, ici, à Sde Eliyahu, une manière de vivre ensemble”.

La colombe pourrait bien perdre sa place de symbole de la paix…. et être un jour remplacée par la chouette.

Source: http://www.nouvo.ch/2012/05/oiseaux-de-bon-augure

Selon Ynet et le Ministère israélien du Tourisme, le budget du fonds de financement du marketing international de la destination touristique Israël va doubler. Ainsi le budget 2015 passera a 10 millions de shekels (2.2 millions d'euros) afin de relancer le tourisme après un été difficile (chute de 36% du tourisme) du a la guerre avec Gaza. Ainsi une des cibles du Ministère israélien du T...

Lionel Bobot | Tourisme

L’inauguration officielle du Programme Francophone Tadmor en cuisine & pâtisserie s'est déroulée jeudi 4 septembre 2014 à l'école à Hezliya Pituach. Cette inauguration en présence de 70 Invités (24 étudiants, parents, professeurs, journalistes,..) a rassemblé également des représentants des Ministères du Tourisme, de l’Intégration & Aliya, de l'Ambassade de France, de l'AMI, LEKET et Massa-A...

Lionel Bobot | Tourisme

Seuls trois pays, Monaco, Oman et l'île Maurice, précédent Israël au classement. Selon un rapport semestriel publié par Hotels.com. Israël est le quatrième pays le plus cher du monde en matière d'hôtellerie. Le site, qui propose des réservations pour plus de 250.000 hôtels dans 60 pays, publie ce rappor...

Avner Myers | Tourisme

Le croisiériste Costa Croisières a annoncé cette semaine avoir modifié ses itinéraire de croisières et retiré l’escale israélienne de son programme afin « de préserver la sécurité de ses hôtes ». Les croisières concernées, un séjour de 12 jours à bord des Costa Pacifica (départs du 15 septembre au 9 novembre 2014) et Costa Deliziosa (départ le 5 septembre 2014) sont les croisières « Terre Sa...

IsraelValley Desk | Tourisme

Dan Vitenberg vient d’être nommé Directeur général de Vatel Tel Aviv qui représente aujourd’hui un total de 150 étudiants. Nouvelle rentrée, nouvelle équipe pour Vatel Tel Aviv : Dan VITENBERG vient d’être nommé Directeur général, Anne LANCRY, Directrice des études et Michael WAIS, Manager des Relations avec l’industrie hôtelière. L’école israélienne représente aujourd’hui un total de 150...

IsraelValley Desk | Tourisme

La nouvelle n’aura pas surpris. Michael O’Leary vise désormais une nouvelle étape du développement de sa compagnie et envisage un grand projet pour Tel-Aviv. Selon pagtour.net (Copyrights) : "Rien de vraiment surprenant dans cette perspective. En effet, Ryanair opère aujourd’hui 300 avions (des Boeing 737-800 de 189 sièges) sur un réseau essentiellement européen et marocain. Mais à l’horizon...

IsraelValley Desk | Tourisme

Malgré la situation sécuritaire qui a atteint de plein fouet l'industrie touristique en Israël, la chaîne Fattal Hotels souhaite ouvrir à Ashdod un hôtel Leonardo. L'objectif affiché est de faire de cette ville du sud d'Israël, au cœur de l'actualité et touchée durement par les roquettes, une Riviera du sud. Selon les chiffres du gouvernement, les arrivées de touristes en Israël ont chuté de...

Avner Myers | Tourisme

La chaîne des hôtels Dan est la plus grande et la plus ancienne chaîne d'hôtels de luxe en Israël. Elle comprend 13 hôtels et est certainement la plus connue dans l’industrie hôtelière israélienne. Selon nos informations, la Chaîne Dan construit à Bengalore en Inde un établissement de 230 chambres pour un investissement de 70 millions de dollars. Bangalore est une ville du sud de l'Inde et ...

Amanda Burg | Tourisme

C’est un site touristique luxuriant et verdoyant. Les plages de plus de douze kilomètres de long sont magnifiques, le sable est blond et très fin. La ville est composée de quartiers résidentiels tels que Barnéa, Afridar et de nouveaux faubourgs comme Néot Ashkelon, la City, névé Dkalim et possède de vastes jardins. C’est une ville aérée aux larges avenues. En 12 ans cette ville a absorbé 55...

IsraelValley Desk | Tourisme

EXCLUSIF. La ville de Bethléem fait partie des villes les moins accueillantes du monde. C’est en tout cas ce qu’affirme le dernier classement du magazine américain "Condé Nast Traveler". Bethléem est une ville située à environ 10 km au sud de Jérusalem, qui compte 30 000 habitants, essentiellement des Palestiniens musulmans. La ville compte une petite communauté de chrétiens palestiniens, un...

Eyal Kaddosh (Tel Aviv) | Tourisme

Idée Vacances : Avec la trêve salutaire de 72 heures, nous republions un article diffusé par IsraelValley la fin du premier semestre 2014. Objectif de la rédaction : soutenir le business du Sud d'Israël. LIONEL BOBOT. Le Groupe Fattal vient d'annoncer l'ouverture d'un nouvel hôtel, Leonardo, en juillet à Ashkelon pour investissement de 15 millions NIS. Cet hôtel a été développé dans une zon...

Lionel Bobot | Tourisme

Les acteurs du secteur touristique israélien se mobilisent pour sauver la saison d'été après le conflit de Gaza qui a fortement impacté l'activité touristique du pays(500 millions de $). Le prix du billet d'avion étant un élément clé de décision, les comparateurs de prix de vols (Edreams, Opodo, Govoyages..) s'intéressent entre autres à la destination Israël. Plus particulierement, le site Airt...

Lionel Bobot | Tourisme

Apres un mois de conflit qui a touché notamment durement le secteur touristique israélien avec une perte de 500 Millions de dollars (Israel Hotel Association), les compagnies aériennes a travers le net décident de passer a l'offensive afin de sauver la saison d'été. Ainsi fleurissent sur la toile des slogans "Israël dés 221€ - Vol Israel pas cher - govoyages.com" ou " Vol Israël pas cher dès...

Lionel Bobot | Tourisme

Effet de la guerre Israël-Hamas. Cette année ne sera pas la bonne pour Taglit. Selon nos informations les dirigeants de ce programme font face à une situation totalement inattendue : plus de 30 à 40% des inscrits dans le monde annulent leur voyage en Israël. (Pour les jeunes Français nous n'avons pas eu les chiffres réels). Incroyable. Pour ceux qui débarquent dans le "pays où coule le lait et ...

Eyal Kaddosh (Tel Aviv) | Tourisme

Le gouvernement israélien a annoncé qu'il autorisait l'emploi de 1500 Jordaniens supplémentaires dans la station balnéaire d'Eilat sur la mer Rouge. L'introduction de ces nouveaux travailleurs sur le marché local se fera progressivement à raison de 500 par an, jusqu'au plafond de 1500. Ils s'ajouteront aux 300 Jordaniens déjà employés à Eilat. Eilat souffre d’un manque endémique de personnel...

Isabelle Puderbeutel | Tourisme