May 10

ISRAELVALLEY - LUTTE ISRAELO-PALESTINIENNE CONTRE L'UTILISATION DES PESTICIDES. Favoriser la nidification de rapaces permet d'éliminer naturellement les rongeurs trop gourmands.

Authors picture

IsraelValley Desk | Tourisme

Headline image

Amid est un agriculteur palestinien. Yossi est israélien, ornithologue spécialiste des rapace. Tous deux travaillent sur un projet original, depuis deux ans: réduire l’utilisation de pesticides à l’aide des rapaces, afin d’éliminer les rongeurs trop gourmands. Une solution trouvée par Yossi face aux ravages des souris.

Il y a quelques années, ces rongeurs détruisaient jusqu’à un tiers de la production. Les agriculteurs luttaient contre ce fléau avec des poisons toujours plus puissants et polluants. Aujourd’hui, les hiboux ont pris la relève, ce sont eux qui font désormais le travail. Cette solution, plus économique, a mis tout le monde d’accord, rigolent les deux hommes. " On se fait la guerre pour les terres, dit Amid, mais pour tout ce qui pousse sur cette terre, on travaille ensemble."

Yossi Leshem, ornithologue Université de Tel Aviv, appuie l’agriculteur palestinien: “On travaille entre hommes, les oiseaux rassemblent les gens parce qu’ils sont bénéfiques pour tout le monde. C’est tout, on ne fait pas de politique. Si cela se politise, c’est l’échec assuré.”

La méthode est simple: offrir aux rapaces un abris où il peuvent installer leur nid. Et les boites de munitions de l’armée israélienne font parfaitement l’affaire. Un recyclage pour le moins inattendu. Certaines seront installées en plein territoires palestiniens. Le problème c’est que dans les champs, il n’y a pas assez de sites de nidification. Les oiseaux ne savent pas où s’installer. Motti et Sameh son collègue arabe vont aujourd’hui en installer une sur un site chargé de symboles.

2’600 perchoirs sont ainsi disséminés et répertoriés dans le pays. Plus 130 dans les territoires palestiniens. C’est dans un kibbutz, pionnier du bio en Israël, que le projet a pris son envol au début des années 1980. Shaul Aviel a été le premier agriculteur à utiliser les rapaces. Régulièrement, il vient inspecter et nettoyer les 80 boites de ses champs. On vérifie s’ils sont bagués et on collecte toutes les informations. Même si en 30 ans de métier, il y a eu quelques ratés.

Il a fallu plus de 10 ans pour trouver un équilibre entre prédateurs et rongeurs. Un savoir qu’il partage volontiers: “Ca c’est un trésor, c’est une pelote de régurgitation. Nous avons des voisins arabes, là bas en Jordanie, à 4 km d’ici. Ils sont venus ici, ils ont vu comment ça marchait, ils ont été convaincus. Et nous avons travaillé ensemble, tous les mois pendant 4 ans. J’ai formé une équipe qui est indépendante aujourd’hui. Car il s’agit aujourd’hui de passer le relais aux générations futures.”

Dans cette école primaire de Sandala, un village arabe en Israël, la plupart des élèves sont des enfants d’agriculteurs. et on tient à les sensibiliser à ce projet. Les territoires palestiniens sont à quelques centaines de mètres d’ici. Il y a beaucoup de tension dans cette zone frontalière. Les enfants le sentent. Mais travailler sur la nature permet de calmer les esprits. En période de nidification, de février à juillet, plus de la moitié des boites abritent une famille de hiboux. Pour nourrir leur progéniture, un couple consomme environ 5000 rongeurs par an.

“Au lieu d’utiliser des pesticides lourds dans les champs,se félicite l’ornithologue Sameh Darawshi, nous vivons en harmonie avec les hiboux. Tout le monde parle du conflit entre agriculture et nature. Nous avons trouvé, ici, à Sde Eliyahu, une manière de vivre ensemble”.

La colombe pourrait bien perdre sa place de symbole de la paix…. et être un jour remplacée par la chouette.

Source: http://www.nouvo.ch/2012/05/oiseaux-de-bon-augure

Dix-sept nouvelles bornes de service rapide ont été installées à l’aéroport de Ben Gourion pour les détenteurs de passeports biométriques. Jusqu’à présent, quatre bornes similaires se trouvaient à côté des aubettes permettant le contrôle traditionnel effectué par les fonctionnaires de la police aux frontières. Ces prototypes ont été bien accueillis par les voyageurs, puisque 86 % des personnes ...

IsraPresse | Tourisme

Israël arrive en 72e position de l’Indice mondial de compétitivité des voyages et du tourisme (TTCI), établi par le Forum économique mondial (WEF) de Davos. Le trio gagnant de ce classement mondial est occupé par trois pays européens : l’Espagne, la France et l’Allemagne. Lot de consolation : Israël est 7e sur les 16 pays du Proche-Orient et du Maghreb inclus dans le classement qui compare la c...

IsraPresse | Tourisme

Pour la première fois depuis sa création en 1993, Eurhodip organise sa Conférence annuelle en Israël, sous l'égide de l'OMT. Vatel Tel Aviv a été désigné organisateur de cette 22e Conférence Eurhodip. Cet évènement incontournable réunit chaque année plus de 100 directeurs d'établissements de l'enseignement supérieur spécialisé dans le tourisme et l'hôtellerie, venus du monde entier réfléchi...

IsraelValley Desk | Tourisme

Les noms sont de plus en plus connus. Leonardo, Magic, Herods, et U... Israël est en train de rattraper un énorme retard en matière de construction d'hôtels. C'est le groupe israélien Fattal (7500 employés) qui est en pôle position. Le groupe Fattal ouvrira en 2015 quatre nouveaux établissements. Un hotel à Tibériade, un autre à Herzliya et deux à Tel Aviv. A SAVOIR. L'hôtellerie se dév...

Dan Rosh (Tel Aviv) | Tourisme

Dans le cadre de la célébration de son 50ème anniversaire, le Musée d'Israël affiche une nouvelle exposition qui s'intitule " Nano Bible ", en réféfrance à la plus petite Bible du monde, une innovation israélienne créée au Technion ( Israel Institute of Technology ). Cette bible minuscule sera exposée à côté des manuscrits de la mer morte et à côté du codex d'Alep, un manuscrit de la Bible ...

Davdi Illouz | Tourisme

Dans le classement mondial des villes chères, Tel Aviv se retrouve en position "raisonnable". Mais les touristes de passage en Israël se plaignent souvent des prix excessifs. Ils peuvent se rassurer ailleurs quelques produits sont vendus à des prix astronomiques. Selon (1) : "À Dubaï, le Scoopi Cafe a lancé la glace la plus chère au monde, la Black Diamond. Son nom évocateur "Diamant noir" a...

IsraelValley Desk | Tourisme

Ce n'est pas nouveau. De nombreux jeunes touristes israéliens qui profitent de Pessah pour voyager à l'étranger sont souvent intrépides et n'hésitent jamais à se rendre dans des zones à risques. Un salon professionnel du tourisme a mis en avant cette forme de tourisme écoeurante pour certains, fascinante pour d'autres. Selon Tourmag (1) : "Une nouvelle forme de tourisme émerge : le tourisme...

Youval Kaplish (Ariel) | Tourisme

Une idée pour ceux qui considèrent qu'il faut réagir aux prix excessifs (prouvé par de nomberux experts) des hôtels israéliens. Repéré par IsraelValley dans un média spécialisé dans le secteur touristique (1) : "Aujourd'hui, il n'y a que l'imagination pour poser des limites à ce que l'on peut faire. Hotello est par exemple une valise qui contient une chambre d'hôtel pliable. Hotello est une pet...

IsraelValley Desk | Tourisme

Le terminal 3 de l’aéroport Ben-Gourion va connaître des changements drastiques au printemps et à l’été prochain avec 80 kiosques et des postes indépendants d’enregistrement de bagages. Un “kiosque check-in” du même genre sera également mis à la disposition des voyageurs dans un hôtel à Tel-Aviv. Les passagers arrivant prochainement au terminal 3 de l’aéroport international d’Israël vont san...

Coolamnews.com | Tourisme

Les israéliens sont devenus fanatiques de la réservation en ligne à travers Airnb. Pour les J.O. de Rio ils seront au rendez-vous virtuel. Selon le site Tourmag.com (Copyrights) : "Les organisateurs des Jeux Olympiques (JO) a exprimé ses préoccupations sur la capacité de la ville de Rio de garantir 40 000 chambres d'hôtel, dont beaucoup sont encore en construction à moins de 500 jours des JO. U...

Ilan Rosenthal | Tourisme

Les touristes de passage à l'aéroport Ben Gourion de Tel Aviv ne pourront pas se plaindre des prix du café (excellent, croyez en l'auteur de cet article). Ilan a promis de faire le maximum pour les baisser. Pour sept ans les grands du café en Israël (Strauss, Si Expresso) ne seront pas en concurrence avec Ilan qui a obtenu l'exclusivité de l'aéroport. Les prix de location pour les boutiques à l...

Dan Amsellem (Tel Aviv) | Tourisme

Isrotel va construire un nouvel hôtel rue Hayarkon à Tel-Aviv. Isrotel a récemment annoncé qu’elle avait signé un accord avec le propriétaire du terrain, la société a acquis 50% de la participation pour un montant de 15 millions de NIS. Cet emplacement abritait le club "Petit Tel Aviv" puis par la suite un parking. La chaîne hôtelière construira un hôtel de 100 chambres ainsi qu’ un immeuble d’...

D.B. | Tourisme

Le magazine Courrier International reprend un article du New York Times : "Ils sont connus pour être impolis et condescendants. Pourtant, assure cette journaliste américaine, le garçon de café français peut être une source de divertissement. Il suffit d'apprendre à l'apprécier. Le serveur français a une mauvaise réputation et il le sait. "Même la mairie nous demande d’être plus souriants", c...

IsraelValley Desk | Tourisme

Le tourisme en provenance d'Asie est en plein essor en Israël et il est beaucoup moins sensible aux aléas politiques et militaires de la région. « Depuis le mois de juillet [et l'opération Bordure protectrice] le secteur touristique est en crise » explique un professionnel. « Et l’on constate que paradoxalement, les pays dont les nationaux doivent se munir d'un visa pour entrer en Israël – ...

Isabelle Puderbeutel (actuj.com) | Tourisme

Les touristes israéliens ont passé 869.343 nuits d’hôtel en Allemagne, dont 46% à Berlin Des données publiées par l'Office national allemand du tourisme sur les nuitées hôtelières dans le pays en 2014 révèlent qu'Israël est le sixième pays, hors Union Européenne, pourvoyeur de touristes vers l'Allemagne, rapporte vendredi le site israélien Ynet. Selon les chiffres qui ont été publiés avan...

i24News | Tourisme