May 10

ISRAELVALLEY - LUTTE ISRAELO-PALESTINIENNE CONTRE L'UTILISATION DES PESTICIDES. Favoriser la nidification de rapaces permet d'éliminer naturellement les rongeurs trop gourmands.

Authors picture

IsraelValley Desk | Tourisme

Headline image

Amid est un agriculteur palestinien. Yossi est israélien, ornithologue spécialiste des rapace. Tous deux travaillent sur un projet original, depuis deux ans: réduire l’utilisation de pesticides à l’aide des rapaces, afin d’éliminer les rongeurs trop gourmands. Une solution trouvée par Yossi face aux ravages des souris.

Il y a quelques années, ces rongeurs détruisaient jusqu’à un tiers de la production. Les agriculteurs luttaient contre ce fléau avec des poisons toujours plus puissants et polluants. Aujourd’hui, les hiboux ont pris la relève, ce sont eux qui font désormais le travail. Cette solution, plus économique, a mis tout le monde d’accord, rigolent les deux hommes. " On se fait la guerre pour les terres, dit Amid, mais pour tout ce qui pousse sur cette terre, on travaille ensemble."

Yossi Leshem, ornithologue Université de Tel Aviv, appuie l’agriculteur palestinien: “On travaille entre hommes, les oiseaux rassemblent les gens parce qu’ils sont bénéfiques pour tout le monde. C’est tout, on ne fait pas de politique. Si cela se politise, c’est l’échec assuré.”

La méthode est simple: offrir aux rapaces un abris où il peuvent installer leur nid. Et les boites de munitions de l’armée israélienne font parfaitement l’affaire. Un recyclage pour le moins inattendu. Certaines seront installées en plein territoires palestiniens. Le problème c’est que dans les champs, il n’y a pas assez de sites de nidification. Les oiseaux ne savent pas où s’installer. Motti et Sameh son collègue arabe vont aujourd’hui en installer une sur un site chargé de symboles.

2’600 perchoirs sont ainsi disséminés et répertoriés dans le pays. Plus 130 dans les territoires palestiniens. C’est dans un kibbutz, pionnier du bio en Israël, que le projet a pris son envol au début des années 1980. Shaul Aviel a été le premier agriculteur à utiliser les rapaces. Régulièrement, il vient inspecter et nettoyer les 80 boites de ses champs. On vérifie s’ils sont bagués et on collecte toutes les informations. Même si en 30 ans de métier, il y a eu quelques ratés.

Il a fallu plus de 10 ans pour trouver un équilibre entre prédateurs et rongeurs. Un savoir qu’il partage volontiers: “Ca c’est un trésor, c’est une pelote de régurgitation. Nous avons des voisins arabes, là bas en Jordanie, à 4 km d’ici. Ils sont venus ici, ils ont vu comment ça marchait, ils ont été convaincus. Et nous avons travaillé ensemble, tous les mois pendant 4 ans. J’ai formé une équipe qui est indépendante aujourd’hui. Car il s’agit aujourd’hui de passer le relais aux générations futures.”

Dans cette école primaire de Sandala, un village arabe en Israël, la plupart des élèves sont des enfants d’agriculteurs. et on tient à les sensibiliser à ce projet. Les territoires palestiniens sont à quelques centaines de mètres d’ici. Il y a beaucoup de tension dans cette zone frontalière. Les enfants le sentent. Mais travailler sur la nature permet de calmer les esprits. En période de nidification, de février à juillet, plus de la moitié des boites abritent une famille de hiboux. Pour nourrir leur progéniture, un couple consomme environ 5000 rongeurs par an.

“Au lieu d’utiliser des pesticides lourds dans les champs,se félicite l’ornithologue Sameh Darawshi, nous vivons en harmonie avec les hiboux. Tout le monde parle du conflit entre agriculture et nature. Nous avons trouvé, ici, à Sde Eliyahu, une manière de vivre ensemble”.

La colombe pourrait bien perdre sa place de symbole de la paix…. et être un jour remplacée par la chouette.

Source: http://www.nouvo.ch/2012/05/oiseaux-de-bon-augure

L’office de tourisme de Jérusalem engage en 2014 une grande campagne de promotion touristique de la ville sainte, berceau des religions monothéistes, sur le marché français, à travers trois workshops à Paris, Lyon et Nice, mobilisant une centaine d’agences de voyages. En 2013, Jérusalem a accueilli près de 3 millions de visiteurs. Et les touristes français ont progressé de 11% au premier trimes...

Eli Nahmias | Tourisme

EL AL prépare un avion qui transportera le Pape François et son entourage au retour d'Israël pour Rome, à la fin de sa visite en Israël le 26 mai 2014. L'avion sera un Boeing 777 qui portera le logo du Vatican avec un équipage supplémentaire. L'entourage du pape inclut 30 officiels d'église et 70 journalistes. Le pape François sera ainsi le quatrième pape à se rendre en Terre sainte, après ...

Lionel Bobot | Tourisme

Petit pain, fromage aux herbes et hareng saur, un goût ressuscité par une cuisinière au physique de professeur de sciences que les émissions télévisées de cuisine ont rendu célèbre. En face, il y a une autre dame qui vend de la charcuterie russe au goût très fort avec une saveur fumée qui appelle au secours un carafon de vodka glacée. Ça se passe au "namal" deTel Aviv, l’ancien port de Tel A...

André Mamou (TJ) | Tourisme

Alors que le mois de mars 2014 a enregistré un record de 302 000 touristes (13% de plus qu'en mars 2013), les vacances et fêtes de Pessah mettent le secteur touristique en ébullition. En effet, les touristes étrangers affluent pour passer les fêtes de Pessah dans tous le pays mais principalement a Eilat, Tel Aviv et Jérusalem. Le tourisme local est également très dynamique du fait des v...

Lionel Bobot | Tourisme

La semaine dernière, Aroutz 2, la deuxième chaîne de télévision israélienne, a déclaré que le ministère de la Santé avait l’intention d’imposer des quotas afin de limiter la portée du tourisme médical dans les hôpitaux publics du pays. Dimanche, le ministère a publié les chiffres cachés derrière cette décision : en 2013, les recettes du tourisme médical ont explosé et ont atteint 800 million...

Léa Benayoun | Tourisme

Un peu plus de cinq ans après son lancement, le site de locations entre particuliers Airbnb, non-inventé en Israël (un raté des startupistes israéliens car ce concept est tellement adapté aux mentalités du pays!) assure avoir franchi la barre des 10 millions de voyageurs hébergés. Ce site (concept né de Airbed & Breakfast - littéralement matelas gonflable et petit déjeuner) est très popula...

Yaïr Blumenthal (Rehovot) | Tourisme

Les hôtels israéliens vont adopter une classification normalisée de 1 à 5 étoiles. Aucun critère objectif n’existe actuellement pour choisir votre hôtel en Israël. On se base sur le prix, sur l’expérience des proches, mais parfois on regrette l’absence du système que l’on connaît en France. Les étoiles permettent d’avoir une idée du niveau de confort et de services qu’on va trouver. Or e...

Line Tubiana (TJ) | Tourisme

Dans quelle ville prend-on le plus de selfies au monde ? Déjà, on ignorait qu'il y en avait une. Pourtant, selon une étude faite par le Time et relayée par Business Insider, c'est à Makati, dans le Grand Manille aux Philippines que les habitants en font le plus. En plus d'être le centre financier du pays, la ville est donc aussi celle où les habitants sont le plus accros aux selfies. Intéressan...

Judith Samama (Grazia) | Tourisme

Le croisiériste Norwegian Cruise Line (NCL), basé aux États-Unis, dont des passagers israéliens ont été empêchés dimanche de débarquer au port de La Goulette, au nord de Tunis, a annoncé mardi qu’elle annulait toutes ses escales en Tunisie. “En réponse à cet acte discriminatoire, Norwegian Cruise Line annonce qu’elle annule toutes les escales restantes en Tunisie et qu’elle ne reviendra pas...

IsraelValley Desk | Tourisme

Après avoir fait l'armée, les ex-soldats économisent et font des petits boulots (Merci McDo et les stations d'essence du pays). Ils possèdent enfin de quoi dépenser (pour six mois à l'étranger au moins) 2500 dollars. Ensuite, ils partent découvrir le monde et le Brésil est certainement une destination privilégiée. Ce pays les fascinent. Ils se sentent très à l'aise et peuvent parler fort, s...

Youval Simon (Haïfa) | Tourisme

Le Ministre du Tourisme israélien, Uzi Landau : « L’année 2013 s’est terminée avec un record de fréquentation touristique et notre ministère travaille à plein régime pour que 2014 soit encore meilleur. Avec la mise en place de l’accord « Ciel Ouvert » signé avec l’Union Européenne, Israël va devenir accessible pour les Européens moyens et nous faisons notre possible pour proposer notre destinat...

IsraelValley Desk | Tourisme

14 pistes (45km), 5 télésièges, des commerces, des cafés, sur un site de 5 000 hectares... mais dix fois moins de clients cette année! Les hoteliers sont sous le choc car la station attire en général plus de 300 000 viisteurs/an. Pas plus de 30 000 personnes se sont rendus sur le Mont Hermon cette année car le soleil a fait fondre la neige et une chaleur tenace s'incruste dans le paysage. ...

Yoram Gabson (Kfar Hanassie) | Tourisme

Les embouteillages sur les routes sont devenus une partie intégrante de la vie israélienne. Un test effectué par le magazine » Globes » montre que le temps de parcours s’allonge tous les ans. Le test a été effectué sur 37 axes principaux le dimanche matin. Par rapport à l’an dernier, le temps de parcours moyen s’est allongée de 10%. Le test a été effectué en calculant le temps de parcour...

Adèle Berg | Tourisme

Selon les chiffres communiqués par le Bureau national des Statistiques d’Israël, le tourisme en provenance des pays musulmans a considérablement augmenté en 2013. Ainsi, selon les chiffres communiqués par le Bureau national des Statistiques, plus de 4000 touristes d’Indonésie (le plus grand pays musulman au monde démographiquement) ont visité Israël, un chiffre record. Mais aussi ceux d’Egy...

Faouzi Ahmed | Tourisme

Le ministre israélien du Tourisme, Uzi Landau, était de passage à Paris la semaine dernière pour faire la promotion de son pays. Malgré la crise économique et les tensions géopolitiques qui ont secoué la région ces derniers mois, Israël a accueilli 3,53 millions de touristes en 2013, un record. Pour Uzi Landau, cet engouement est lié à la diversité des activités proposées et à la riches...

IsraelValley Desk | Tourisme