May 10

ISRAELVALLEY - LA MODERNISATION DE TSAHAL (TROISIÈME PARTIE). Mener des missions bien au-delà des eaux territoriales et accroître les capacités de défense anti-aérienne en mer.

Authors picture

Maxime Perez | Défense

Headline image

L’autre grand chantier de Tsahal concerne la marine. Dès le lancement du plan Tefen, l’Etat hébreu se met en tête d’obtenir de nouveaux navires de guerre. Son objectif est double : pouvoir mener des missions bien au-delà de ses eaux territoriales et accroître, au passage, ses capacités de défense anti-aérienne en mer. La marine, qui a enregistré fin 2011 la réception de trois corvettes Sa’ar 5, mise en particulier sur le missile mer-air Barak-8, capable d’intercepter toute sorte de projectible dans un rayon de 70 kilomètres : drones, avions de chasse et roquettes. Certaines sources laissent même entendre que le système anti-balistique Arrow-2 pourrait être déployé sur les futurs bâtiments israéliens. Avec de tels armements, l’Etat hébreu veut pouvoir assurer sa défense à une distance beaucoup plus éloignée de ses frontières.

Dans cette perspective, l’armée israélienne s’est d’abord tournée vers le constructeur américain Lockheed Martin qui développe un programme de frégate furtive LCS (Littoral Combat Ship). Baptisé USS Freedom, le prix de ce navire plafonne à 560 millions de dollars et a été jugé trop coûteux par le ministère de la défense. Heyl Ha’yam (la marine) maintient dès lors un intérêt croissant pour les corvettes Meko A-100 fabriquées par le groupe aéronautique allemand Blohm & Voss. Multi-rôles, elles intègrent les dernières technologies des industries navales allemandes et européennes.

Pour pouvoir installer ses propres équipements, Tsahal s’intéresse au modèle CSL de Meko, une corvette modulable et furtive qui dispose d’une envergure plus large que le Meko A-100. Long de 108 mètres, le CSL peut transporter 75 membres d’équipage et rester opérationnel en mer pendant 21 jours. Pour Israël, l’avantage de ce navire est qu’il dispose d’un espace suffisant pour pouvoir être équipé du radar MF-STAR, toujours en cours de développement chez Elta. Conçu pour les frégates de dernière génération, ce système de 7 tonnes assure un balayage électronique tridimensionnel tout autour du navire, à basse comme à haute altitude. Polyvalent, il intègre et active simultanément des systèmes d’attaque et de défense.

L’intérêt des Israéliens pour la technologie allemande n’est pas lié au plan Tefen. Depuis 2005, trois sous-marins nucléaires de classe Dolphin U-212 ont été commandés aux chantiers navals HDW de Kiel, situés au nord de l’Allemagne. Ils avaient été obtenus pour un montant de 1,3 milliard de dollars, dont un tiers a été financé par Berlin. A l’époque, le chancelier Helmut Kohl souhaite se racheter de l’implication d’entreprises militaires allemandes aux cotés de Saddam Hussein. La construction des deux premiers modèles aurait été achevée en septembre 2009. Au total, la flotte sous-marine israélienne comptabilisera prochainement six engins puisqu’en 1999, l’Allemagne avait déjà livré trois sous-marins Dolphin à l’Etat hébreu.

A l’inverse de son prédécesseur, le nouveau Dolphin U-212 possède une cellule de carburant avec un système indépendant de propulsion de l’air, ce qui lui permet de rester sous l’eau plus d’une semaine sans faire surface. Le sous-marin est également pourvu d’une nouvelle technologie de propulsion qui combine un système classique (moteur diesel et batterie acide-plomb) et un système de propulsion anaérobie, utilisé pour une navigation lente et silencieuse. Ses réservoirs de carburant ont par ailleurs été élargis, permettant au Dolphin d’opérer sur un rayon d’action de 10.000 kilomètres et de passer son autonomie à cinquante jours.

Sur requête israélienne, aux six tubes de lancement de 533 mm destinés aux missiles de croisière de courte portée, le constructeur allemand HDW a aménagé dans chaque sous-marin quatre autres tubes de 650 mm, pour les missiles de croisière nucléaires de longue portée. La marine israélienne les aurait équipés de Popeye Turbo, pouvant atteindre un objectif à 1.500 kilomètres de distance. Enfin, les Dolphin sont des sous-marins extrêmement automatisés et informatisés. Leur équipement électronique est fourni par les firmes israéliennes Tadiran, Israel Air Industry, Elisra, Elbit et Rada. Selon les experts militaires, l’un des trois sous-marins fournis par l’Allemagne est gardé pour la navigation en Mer Rouge et Golfe Persique, l’autre en Méditerranée, tandis que le troisième restera en réserve. Avec sous nouvelle force sous-marine – regroupée dans l’unité 700 -, Tsahal augmente sa capacité de deuxième frappe.

En même temps qu’il assure une modernisation progressive de ses trois corps d’armées, « Tefen 2012 » s’efforce de répondre à une réalité régionale particulièrement complexe pour l’Etat hébreu. A l’unanimité, les responsables israéliens estiment que la prochaine guerre se déroulera sur plusieurs fronts et qu’elle sera douloureuse pour l’arrière-front. Dans les faits, les ennemis à Israël ne cessent de se renforcer. Au Liban d’abord, plus rien ne semble arrêter l’ascension du Hezbollah dont l’arsenal offensif, reconstitué immédiatement après la guerre de 2006, atteindrait aujourd’hui 40 000 missiles et roquettes. Idem dans la bande de Gaza, où l’offensive « Plomb durci » n’a pas dissuadé le Hamas de se réarmer massivement via les tunnels de contrebande situés à la frontière égyptienne.

D’après les renseignements militaires israéliens, l’organisation islamiste se trouverait même en possession du Fajr-5, un missile iranien capable de frapper Tel Aviv et sa banlieue. Ce trafic pourrait désormais s’accélérer avec la réouverture définitive du point de passage de Rafah, premièr effet majeur des changements intervenus en Egypte après la chute d’Hosni Moubarak. L’inquiétude israélienne provient enfin des déclarations belliqueuses de l’Iran, dont le programme nucléaire continue d’être considéré comme une menace existentielle. C’est ce constat alarmant qui a abouti à l’élaboration de « Halamish », nom de code attribué au nouveau plan pluriannuel de Tsahal pour 2013-2017. Promu chef d’état-major de l’armée israélienne le 14 février 2011, le général Benny Gantz aura pour mission de faire aboutir ce nouveau programme de modernisation.

(Troisième partie).
Maxime Perez

Le Centre Blavatnik de recherche interdisciplinaire de Cyber-études de l’Université de Tel-Aviv a été inauguré le 14 septembre en présence du Premier ministre, Benjamin Netanyahu, dans le cadre de la Conférence internationale sur la Cyber-sécurité qui s’est déroulée cette semaine à l'université. Le Premier ministre a insisté sur l’importance de ce centre à la fois pour la recherche dans ce doma...

IsraelValley Desk | Défense

L'agence Israélienne de renseignement lance un nouveau site Internet et parodie « Homeland » pour attirer les espions de demain.   Vous êtes "jeunes et ambitieux ? Laissez tomber les «journées rencontres» déprimantes organisées par Pôle emploi : Le MOSSAD est à la recherche de nouvelles recrues, et se lance dans une vaste opération de com / scouting 2.0 sur les réseaux sociaux, comme le révèl...

IsraelValley Desk | Défense

Les vendeurs d'armes vont s'affronter sans concessions. Les Français et Israéliens se retrouvent face à face pour obtenir un marché en Azerbaïdjan. Selon Intelligence On Line (Copyrights) : "Bataille navale franco-israélienne à Bakou. Selon nos informations, le chantier naval français DCNS cherche à s'implanter en Azerbaïdjan. Il compte y affronter Israel Shipyards, le constructeur de l'Eta...

IsraelValley Desk | Défense

L'amée a décidé d’autoriser les soldats qui suivent un traitement avec de la marijuana thérapeutique à continuer à prendre leur traitement pendant leur service actif, est-il révélé lundi. Selon The Times of Israel : "La Deuxième chaîne indique que l’armée n’a pas encore publié de précisions sur cette mesure, qui n’affectera que quelques centaines de soldats, laissant ainsi sans réponse les i...

Times of Israel | Défense

Le Mossad, le renseignement israélien, a lancé lundi un nouveau site internet pour recruter des espions, promouvant le travail de ses agents dans une vidéo digne d'un thriller hollywoodien. "L'objectif est de rendre l'organisation plus accessible à des recrues potentielles qui ne connaissent pas la variété des fonctions proposées", explique un communiqué du bureau du Premier ministre Benjami...

IsraelValley Desk | Défense

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a annoncé dimanche la création d'une Autorité nationale pour la cyber-défense chargée de la protection des systèmes informatiques des sites militaires et civils. A l'ouverture du conseil des ministres, M. Netanyahou a expliqué que cette Autorité ne serait pas uniquement responsable de "la protection des installations importantes et des organi...

i24News | Défense

REVELATIONS. Selon une enquête du Matin Dimanche, "une quarantaine d’entreprises suisses ont signé des déclarations d’intention avec la société israélienne Elbit Systems, qui construit le drone militaire Hermes 900. Aucun contrat n’a encore été signé, des autorisations préalables apparaissant nécessaires. Parmi les sociétés concernées figurent Kudelsky, Ruag mais aussi la PME vaudoise Décision...

IsraelValley Desk | Défense

Le 15 septembre dernier, le Wall Street Journal a publié que Lockheed Martin, le plus grand contractant au monde dans le domaine de la défense, a formé un filiale spécialisée dans la technologie en Israël, afin de signer des contrats avec la défense israélienne, selon un cadre de la société américaine. La branche israélienne de la société, Lockheed Martin Israël Ltd., se concentrera sur la c...

Elad Ratson | Défense

Un projet de vente d'armes israéliennes à l'Ukraine, y compris de drones, a été bloqué par crainte de mécontenter la Russie, a rapporté la deuxième chaîne de télévision israélienne. Une délégation ukrainienne avait visité Israël en vue de l'acquisition de matériel militaire, y compris des drones à utiliser contre les séparatistes pro-russes, a rapporté la chaîne. Le ministère israélien de la...

i24News | Défense

Rafael est aujourd’hui une entreprise publique, dont les ventes se sont élevées à 2,05 milliards de dollars (7,4 milliards de shekels) en 2013, soit une hausse de 15 % par rapport à 2012. Ses bénéfices sont considérables : plus de 100 millions de dollars l’an dernier. Elle emploie 7 000 travailleurs et génère également de nombreux emplois dans la chaîne de son important réseau de sous-trait...

Shlomo Meital (JPost) | Défense

Une quarantaine d’officiers et soldats de réserve de la plus prestigieuse unité de renseignement militaire israélien ont décidé de ne plus servir, refusant de participer aux « abus » commis selon eux contre les Palestiniens, dans une lettre publiée vendredi dans la presse. Si elle est authentique, la lettre, dont les extraits sont parus dans le quotidien à grand tirage Yediot Aharonot, est l...

IsraelValley Desk | Défense

A Mérignac (Gironde) se tient pendant trois jours deux salons aéronautiques, un dédié à la défense, l'autre aux drones civils. L'ADS Show consacré au maintien en condition opérationnelle aéronautique de défense (2e édition) et l'UAV Show, dédié aux drones civils (3e édition), ont ouverts leurs portes à six entreprises israéliennes, dont IAI. "Cette présence est liée au partenariat existant entr...

IsraelValley Desk | Défense

Etant donné que la majorité des conflits actuels sont asymétriques, opposant une armée conventionnelle à des groupes terroristes disséminés au milieu de populations civiles, il devient toujours plus difficile de se protéger des snipers cachés dans ces zones habitées. Durant l’opération « Bordure Protectrice » à Gaza, l’armée israélienne a perdu trois soldats victimes de tirs de snipers. La soci...

Zoé Kauffman | Défense

Israël recevra bientôt son quatrième sous-marin «Dolphin». « Ils sont actuellement en chemin entre l’Allemagne et Israël » a déclaré le numéro 2 de la marine militaire israélienne, le Vice-Amiral Ran Rothberg, lors de la cérémonie de clôture de la formation des nouveau soldats de la marine. « Ce sous-marin est capable de plonger plus profond, plus loin et pour des périodes plus longues, et p...

JSS News | Défense

Les entreprises britanniques autorisent toujours L’exportation d’armes et de composantes d’armes à Israël, en dépit de l’annonce de la Grande-Bretagne la semaine dernière selon laquelle elle suspendrait ses licences d’exportation en cas de reprise des hostilités, a déclaré un porte-parole du gouvernement britannique mercredi. « Nous avons affirmé que nous suspendrons les licences s’il y avait u...

IsraelValley Desk | Défense