May 10

ISRAELVALLEY - LA MODERNISATION DE TSAHAL (TROISIÈME PARTIE). Mener des missions bien au-delà des eaux territoriales et accroître les capacités de défense anti-aérienne en mer.

Authors picture

Maxime Perez | Défense

Headline image

L’autre grand chantier de Tsahal concerne la marine. Dès le lancement du plan Tefen, l’Etat hébreu se met en tête d’obtenir de nouveaux navires de guerre. Son objectif est double : pouvoir mener des missions bien au-delà de ses eaux territoriales et accroître, au passage, ses capacités de défense anti-aérienne en mer. La marine, qui a enregistré fin 2011 la réception de trois corvettes Sa’ar 5, mise en particulier sur le missile mer-air Barak-8, capable d’intercepter toute sorte de projectible dans un rayon de 70 kilomètres : drones, avions de chasse et roquettes. Certaines sources laissent même entendre que le système anti-balistique Arrow-2 pourrait être déployé sur les futurs bâtiments israéliens. Avec de tels armements, l’Etat hébreu veut pouvoir assurer sa défense à une distance beaucoup plus éloignée de ses frontières.

Dans cette perspective, l’armée israélienne s’est d’abord tournée vers le constructeur américain Lockheed Martin qui développe un programme de frégate furtive LCS (Littoral Combat Ship). Baptisé USS Freedom, le prix de ce navire plafonne à 560 millions de dollars et a été jugé trop coûteux par le ministère de la défense. Heyl Ha’yam (la marine) maintient dès lors un intérêt croissant pour les corvettes Meko A-100 fabriquées par le groupe aéronautique allemand Blohm & Voss. Multi-rôles, elles intègrent les dernières technologies des industries navales allemandes et européennes.

Pour pouvoir installer ses propres équipements, Tsahal s’intéresse au modèle CSL de Meko, une corvette modulable et furtive qui dispose d’une envergure plus large que le Meko A-100. Long de 108 mètres, le CSL peut transporter 75 membres d’équipage et rester opérationnel en mer pendant 21 jours. Pour Israël, l’avantage de ce navire est qu’il dispose d’un espace suffisant pour pouvoir être équipé du radar MF-STAR, toujours en cours de développement chez Elta. Conçu pour les frégates de dernière génération, ce système de 7 tonnes assure un balayage électronique tridimensionnel tout autour du navire, à basse comme à haute altitude. Polyvalent, il intègre et active simultanément des systèmes d’attaque et de défense.

L’intérêt des Israéliens pour la technologie allemande n’est pas lié au plan Tefen. Depuis 2005, trois sous-marins nucléaires de classe Dolphin U-212 ont été commandés aux chantiers navals HDW de Kiel, situés au nord de l’Allemagne. Ils avaient été obtenus pour un montant de 1,3 milliard de dollars, dont un tiers a été financé par Berlin. A l’époque, le chancelier Helmut Kohl souhaite se racheter de l’implication d’entreprises militaires allemandes aux cotés de Saddam Hussein. La construction des deux premiers modèles aurait été achevée en septembre 2009. Au total, la flotte sous-marine israélienne comptabilisera prochainement six engins puisqu’en 1999, l’Allemagne avait déjà livré trois sous-marins Dolphin à l’Etat hébreu.

A l’inverse de son prédécesseur, le nouveau Dolphin U-212 possède une cellule de carburant avec un système indépendant de propulsion de l’air, ce qui lui permet de rester sous l’eau plus d’une semaine sans faire surface. Le sous-marin est également pourvu d’une nouvelle technologie de propulsion qui combine un système classique (moteur diesel et batterie acide-plomb) et un système de propulsion anaérobie, utilisé pour une navigation lente et silencieuse. Ses réservoirs de carburant ont par ailleurs été élargis, permettant au Dolphin d’opérer sur un rayon d’action de 10.000 kilomètres et de passer son autonomie à cinquante jours.

Sur requête israélienne, aux six tubes de lancement de 533 mm destinés aux missiles de croisière de courte portée, le constructeur allemand HDW a aménagé dans chaque sous-marin quatre autres tubes de 650 mm, pour les missiles de croisière nucléaires de longue portée. La marine israélienne les aurait équipés de Popeye Turbo, pouvant atteindre un objectif à 1.500 kilomètres de distance. Enfin, les Dolphin sont des sous-marins extrêmement automatisés et informatisés. Leur équipement électronique est fourni par les firmes israéliennes Tadiran, Israel Air Industry, Elisra, Elbit et Rada. Selon les experts militaires, l’un des trois sous-marins fournis par l’Allemagne est gardé pour la navigation en Mer Rouge et Golfe Persique, l’autre en Méditerranée, tandis que le troisième restera en réserve. Avec sous nouvelle force sous-marine – regroupée dans l’unité 700 -, Tsahal augmente sa capacité de deuxième frappe.

En même temps qu’il assure une modernisation progressive de ses trois corps d’armées, « Tefen 2012 » s’efforce de répondre à une réalité régionale particulièrement complexe pour l’Etat hébreu. A l’unanimité, les responsables israéliens estiment que la prochaine guerre se déroulera sur plusieurs fronts et qu’elle sera douloureuse pour l’arrière-front. Dans les faits, les ennemis à Israël ne cessent de se renforcer. Au Liban d’abord, plus rien ne semble arrêter l’ascension du Hezbollah dont l’arsenal offensif, reconstitué immédiatement après la guerre de 2006, atteindrait aujourd’hui 40 000 missiles et roquettes. Idem dans la bande de Gaza, où l’offensive « Plomb durci » n’a pas dissuadé le Hamas de se réarmer massivement via les tunnels de contrebande situés à la frontière égyptienne.

D’après les renseignements militaires israéliens, l’organisation islamiste se trouverait même en possession du Fajr-5, un missile iranien capable de frapper Tel Aviv et sa banlieue. Ce trafic pourrait désormais s’accélérer avec la réouverture définitive du point de passage de Rafah, premièr effet majeur des changements intervenus en Egypte après la chute d’Hosni Moubarak. L’inquiétude israélienne provient enfin des déclarations belliqueuses de l’Iran, dont le programme nucléaire continue d’être considéré comme une menace existentielle. C’est ce constat alarmant qui a abouti à l’élaboration de « Halamish », nom de code attribué au nouveau plan pluriannuel de Tsahal pour 2013-2017. Promu chef d’état-major de l’armée israélienne le 14 février 2011, le général Benny Gantz aura pour mission de faire aboutir ce nouveau programme de modernisation.

(Troisième partie).
Maxime Perez

Les déclarations polémiques du ministre de la Défense et les critiques du PM inquiètent l'Etat hébreu. Le gouvernement du nouveau Premier ministre grec Aléxis Tsípras a été dévoilé mardi, avec en vedette Yanis Varoufakis, ministre des Finances qui sera chargé d’aller renégocier la dette à Bruxelles. Etiqueté comme un des "radicaux" de Syriza, il pourfend depuis des années "la dette odieuse" et ...

i24News | Défense

Israël a augmenté de manière significative ses ventes d'armes aux pays africains. Le ministère de la Défense indique que 2013 (les chiffres de 2014 non encore diffusés) a été une année record puisque Jérusalem a vendu aux pays africains pour 210 millions d'euros d'armes et de technologie militaire alors que durant les 4 années précédentes le volume annuel était situé entre 63 et 107 millions d'...

i24News | Défense

Elad Ratson : "Le Département de la Défense des États-Unis (DoD) en collaboration avec le MIT Enterprise Forum of Israel viennent d’organiser une compétition technologique en Israël, offrant 100 000 dollars à la start-up proposant la meilleure technologie pour combattre le terrorisme. Le nom du vainqueur a été révélé le 21 janvier par l’ambassadeur des Etats-Unis en Israël, Dan Shapiro, il...

Siilcon Wadi | Défense

Selon nos informations exclusives IsraelValley la délégation israélienne qui viendra au salon aéronautique du Bourget de 2015 devrait être la plus importante qu'Israël aura envoyé en France. Le Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace est organisé par le SIAE, filiale du Groupement des Industries Françaises Aéronautiques et Spatiales (GIFAS). La 51e édition du salon aura lieu au ...

IsraelValley Desk | Défense

EDITORIAL DIFFUSE A 7H07. BONJOUR CHERS AUDITEURS DE RADIO J. Une véritable industrie autour du hightech et sécurité a été développée en Israël.Elle est mondialement reconnue. 25 000 personnes y travaillent pour le compte de 450 entreprises dont plus de 300 sont présentes à l’international. Un reportage récent que j'ai réalisé sur la coopération France-Israël à l'occasion d'un salon HLS qui ...

Dan Rosh (Tel Aviv) | Défense

Hier dans la journée les responsables israéliens de la sécurité de Netanyahou avaient au final dit "non, il ne pourra pas être à Paris pour la marche". Plus tard ils ont dit "oui". La raison ? Les israéliens se sont concertés avec les Français pour assurer une sécurité maximale au Premier ministre. INTELLIGENCE SECURITAIRE. Impossible de dire combien de garde de corps vont entourer le Premie...

Dan Rosh (Tel Aviv) | Défense

Le Groupe israélien de défense Elbit Systems Ltd. (Nasdaq: ESLT; TASE: ESLT) a annoncé hier la confirmation d'une commande (très exceptionnelle) de 90 millions de dollars provenant de Tsahal (armée israélienne), qui va couvrir sur onze ans, et qui va porter sur la maintenance des avions américains F16 utilisés par l'armée de l'air. SELON LE BLOG DE TSAHAL L’Armée de l’Air israélienne vient ...

Ilan Rosenthal | Défense

François d'Orcival (Valeurs Actuelles) : "Technologie. Qui n’a pas son drone ? Toutes les armées, tous les services publics du monde en veulent. Voici comment les Israéliens en sont devenus les premiers fabricants. Désormais, quand on regarde Jérusalem depuis une terrasse des faubourgs, on n’aperçoit plus seulement le jardin des Oliviers, le dôme du Rocher et sa coupole dorée ou la vieille v...

François d'Orcival (Valeurs Actuelles) | Défense

REVELATIONS. Très peu de professionnels le savent. Le Groupe Thales progresse réellement en Israël. Nous avions annonçé dans IsraelValley, sur la base d'un communiqué de presse publié par l'entreprise il y a cinq ans le rachat de CMT Medical par Thales. Selon Thales au moment du rachat de CMT : "Cette acquisition permet à Thalès de se renforcer dans un secteur fragmenté et à forte croissance. L...

Dan Rosh (Tel Aviv) | Défense

Israël vient de remporter de nouveaux contrats en Corée du Sud ou en Suisse. Sur le marché français, le groupe IAI pousse une offre sur les drones tactiques. Premier exportateur de drones devant les Etats-Unis, Israël continue de remporter de jolis succès à l’étranger, malgré un environnement plus concurrentiel... Voilà une dizaine de jours, l’agence d’armement de la Corée du Sud a annoncé...

Nathalie Hamou (Les Echos) | Défense

Après un tir de roquette contre le territoire israélien vendredi, l’aviation de Tsahal a mené sa première frappe contre la bande de Gaza depuis la fin de l’opération « bordure protectrice », le 27 août dernier. Quiconque réduirait le Hamas à une organisation de fanatiques sans cervelle serait bien avisé de revoir son analyse. Assurément, le mouvement islamiste palestinien aime la provocatio...

Maxime Pérez (Tribune Juive) | Défense

Un article Maxime Perez, à Jérusalem pour Jeune Afrique : "Nommé chef d'état-major dans un contexte politique et sécuritaire tendu, Gadi Eizenkot, général expérimenté, s'est toujours montré implacable. Sans pour autant être un va-t-en-guerre. Dans moins de cent jours, il sera peut-être l'unique héritage de Benyamin Netanyahou au lendemain des élections législatives anticipées en Israël. Pour...

M.P. (Jeune Afrique) | Défense

Bonne nouvelle. Les producteurs de masques à gaz Supergum et Shalon sont en train de licencier leur personnel en Israël. Le ministère de la défense considère qu'il est quasiment inutile de fabriquer des masques alors que e risque réel est proche de zéro. Cetet décision semble discutable selon des experts interrogés par Israel Valley. ISRAELVALLEY EN 2012. Israël est un "drôle " de pays. Un ...

Ilana Dreyfus | Défense

Le système de défense "Fronde de David" sera en mesure d'intercepter des projectiles au-delà des frontières d'Israël, a déclaré Rafael Advanced Defense System. "La Fronde de David a une portée d'interception qui assure l'interception avant qu'une menace n'entre dans le territoire israélien. Elle peut intercepter toute roquette ou missile à l'intérieur de l'atmosphère, et sur des zones ennemi...

IsraelValley Desk | Défense

Le projet de modernisation du centre de commandement israélien de l'armée de l'air, communément appelé ‘le cratère’, touche bientôt à sa fin, après trois ans de travaux financés par les Etats-Unis. Situé sous le quartier général militaire de la "Kirya" à Tel Aviv, ce bunker sera dorénavant protégé contre les attaques nucléaires et biologiques, rapportait Ynet samedi soir. Le nouveau ‘crat...

i24News | Défense