May 10

ISRAELVALLEY - LA MODERNISATION DE TSAHAL (TROISIÈME PARTIE). Mener des missions bien au-delà des eaux territoriales et accroître les capacités de défense anti-aérienne en mer.

Authors picture

Maxime Perez | Défense

Headline image

L’autre grand chantier de Tsahal concerne la marine. Dès le lancement du plan Tefen, l’Etat hébreu se met en tête d’obtenir de nouveaux navires de guerre. Son objectif est double : pouvoir mener des missions bien au-delà de ses eaux territoriales et accroître, au passage, ses capacités de défense anti-aérienne en mer. La marine, qui a enregistré fin 2011 la réception de trois corvettes Sa’ar 5, mise en particulier sur le missile mer-air Barak-8, capable d’intercepter toute sorte de projectible dans un rayon de 70 kilomètres : drones, avions de chasse et roquettes. Certaines sources laissent même entendre que le système anti-balistique Arrow-2 pourrait être déployé sur les futurs bâtiments israéliens. Avec de tels armements, l’Etat hébreu veut pouvoir assurer sa défense à une distance beaucoup plus éloignée de ses frontières.

Dans cette perspective, l’armée israélienne s’est d’abord tournée vers le constructeur américain Lockheed Martin qui développe un programme de frégate furtive LCS (Littoral Combat Ship). Baptisé USS Freedom, le prix de ce navire plafonne à 560 millions de dollars et a été jugé trop coûteux par le ministère de la défense. Heyl Ha’yam (la marine) maintient dès lors un intérêt croissant pour les corvettes Meko A-100 fabriquées par le groupe aéronautique allemand Blohm & Voss. Multi-rôles, elles intègrent les dernières technologies des industries navales allemandes et européennes.

Pour pouvoir installer ses propres équipements, Tsahal s’intéresse au modèle CSL de Meko, une corvette modulable et furtive qui dispose d’une envergure plus large que le Meko A-100. Long de 108 mètres, le CSL peut transporter 75 membres d’équipage et rester opérationnel en mer pendant 21 jours. Pour Israël, l’avantage de ce navire est qu’il dispose d’un espace suffisant pour pouvoir être équipé du radar MF-STAR, toujours en cours de développement chez Elta. Conçu pour les frégates de dernière génération, ce système de 7 tonnes assure un balayage électronique tridimensionnel tout autour du navire, à basse comme à haute altitude. Polyvalent, il intègre et active simultanément des systèmes d’attaque et de défense.

L’intérêt des Israéliens pour la technologie allemande n’est pas lié au plan Tefen. Depuis 2005, trois sous-marins nucléaires de classe Dolphin U-212 ont été commandés aux chantiers navals HDW de Kiel, situés au nord de l’Allemagne. Ils avaient été obtenus pour un montant de 1,3 milliard de dollars, dont un tiers a été financé par Berlin. A l’époque, le chancelier Helmut Kohl souhaite se racheter de l’implication d’entreprises militaires allemandes aux cotés de Saddam Hussein. La construction des deux premiers modèles aurait été achevée en septembre 2009. Au total, la flotte sous-marine israélienne comptabilisera prochainement six engins puisqu’en 1999, l’Allemagne avait déjà livré trois sous-marins Dolphin à l’Etat hébreu.

A l’inverse de son prédécesseur, le nouveau Dolphin U-212 possède une cellule de carburant avec un système indépendant de propulsion de l’air, ce qui lui permet de rester sous l’eau plus d’une semaine sans faire surface. Le sous-marin est également pourvu d’une nouvelle technologie de propulsion qui combine un système classique (moteur diesel et batterie acide-plomb) et un système de propulsion anaérobie, utilisé pour une navigation lente et silencieuse. Ses réservoirs de carburant ont par ailleurs été élargis, permettant au Dolphin d’opérer sur un rayon d’action de 10.000 kilomètres et de passer son autonomie à cinquante jours.

Sur requête israélienne, aux six tubes de lancement de 533 mm destinés aux missiles de croisière de courte portée, le constructeur allemand HDW a aménagé dans chaque sous-marin quatre autres tubes de 650 mm, pour les missiles de croisière nucléaires de longue portée. La marine israélienne les aurait équipés de Popeye Turbo, pouvant atteindre un objectif à 1.500 kilomètres de distance. Enfin, les Dolphin sont des sous-marins extrêmement automatisés et informatisés. Leur équipement électronique est fourni par les firmes israéliennes Tadiran, Israel Air Industry, Elisra, Elbit et Rada. Selon les experts militaires, l’un des trois sous-marins fournis par l’Allemagne est gardé pour la navigation en Mer Rouge et Golfe Persique, l’autre en Méditerranée, tandis que le troisième restera en réserve. Avec sous nouvelle force sous-marine – regroupée dans l’unité 700 -, Tsahal augmente sa capacité de deuxième frappe.

En même temps qu’il assure une modernisation progressive de ses trois corps d’armées, « Tefen 2012 » s’efforce de répondre à une réalité régionale particulièrement complexe pour l’Etat hébreu. A l’unanimité, les responsables israéliens estiment que la prochaine guerre se déroulera sur plusieurs fronts et qu’elle sera douloureuse pour l’arrière-front. Dans les faits, les ennemis à Israël ne cessent de se renforcer. Au Liban d’abord, plus rien ne semble arrêter l’ascension du Hezbollah dont l’arsenal offensif, reconstitué immédiatement après la guerre de 2006, atteindrait aujourd’hui 40 000 missiles et roquettes. Idem dans la bande de Gaza, où l’offensive « Plomb durci » n’a pas dissuadé le Hamas de se réarmer massivement via les tunnels de contrebande situés à la frontière égyptienne.

D’après les renseignements militaires israéliens, l’organisation islamiste se trouverait même en possession du Fajr-5, un missile iranien capable de frapper Tel Aviv et sa banlieue. Ce trafic pourrait désormais s’accélérer avec la réouverture définitive du point de passage de Rafah, premièr effet majeur des changements intervenus en Egypte après la chute d’Hosni Moubarak. L’inquiétude israélienne provient enfin des déclarations belliqueuses de l’Iran, dont le programme nucléaire continue d’être considéré comme une menace existentielle. C’est ce constat alarmant qui a abouti à l’élaboration de « Halamish », nom de code attribué au nouveau plan pluriannuel de Tsahal pour 2013-2017. Promu chef d’état-major de l’armée israélienne le 14 février 2011, le général Benny Gantz aura pour mission de faire aboutir ce nouveau programme de modernisation.

(Troisième partie).
Maxime Perez

L'incident n'a fait aucun blessé et n'a causé aucun dommage Deux roquettes tirées depuis la bande de Gaza samedi soir ont explosé en Israël près de la barrière de sécurité, ne faisant aucun blessé ni dommage. L'alerte de sécurité n'a pas retenti. Un certain nombre de roquettes ont été tirées sur Israël depuis la bande de Gaza cet été. Un groupe qui serait inspiré par l'État islamique e...

I24 news | Défense

Le contrat, d'une durée de 4 ans, est estimé à une valeur totale de 250 millions de dollars Le Canada a choisi la technologie israélienne de défense antimissile Dôme de fer pour son système radar à moyenne portée destiné à ses forces armées, a annoncé mercredi le ministère de la Défense. L'achat du système Dôme de fer de la société Israel Aerospace Industries (ELTA) va être exécuté par la...

I24 news | Défense

Il devra rester sur le territoire américain pendant 5 ans; Netanyahou "attend avec impatience" sa libération Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a réagi mardi soir à l'annonce d ela libération de Jonathan Pollard le 20 novembre prochain de sa prison américaine à l'issue de 30 années de détention. Il a dit attendre "avec impatience" à la remise en liberté de l'espion américano-i...

I24News | Défense

Le dernier classement des 100 meilleures entreprises de défense du monde, publié par le magazine américain Defense News comprend quatre compagnies israéliennes. La société israélienne la mieux placée dans le prestigieux classement est Elbit Systems qui se retrouve en 29ème position, avec des recettes de 2,95 milliards de dollars en produits de défense en 2014. Les Industries aérospatiales...

IsraelValley Desk | Défense

Tsahal utilise massivement des robots lors d'opérations armées. Les drones et véhicules-robots font partie intégrante de l'armement moderne utilisé par Israël pour protéger ses frontières. Un débat est en train de germer en dehors d'Israël : faut-il interdire les robots-tueurs ? Certainement pas pour Israël qui préfère éviter, grâce à des robots, des pertes de soldats sur le front anti-terroris...

Ilan Rosenthal (Tel Aviv) | Défense

Vous êtes un espion innovant. Vous cherchez des nouveautés pour être encore plus performant. Votre agence vous fait confiance pour trouver le meilleur du hightech mondial en matière d'espionnage. Sans aucun doute l'exposition qui vient de se dérouler en Israël est là pour vous. Dans l'expo on pouvait voir des enregistreurs USB audio, téléphones espion, caméras espion, dispositifs d'écoute, brou...

Ilan Rosenthal (Tel Aviv) | Défense

C'est certain: la startup Argus, inventée en Israël, obtiendra un jour tous les honneurs et les oscars de la cyber-innovation. Cette startup, qui émerge dans la mouvance de Zohar Zisapel (qui a été à l'origine de 110 startups), bloque les cyber-hackers qui tentent de détourner les systèmes automatiques des voitures et empêche ainsi des accidents dramatiques. Le"carjacking informatique" semb...

Youval Barzilaï (Rehovot) | Défense

Le journal Haaretz a publié des chiffres sur le budget du Mossad. Ils ont été repris par i24News et d'autres agences de presse. En réalité, si Israël a vraiment un secret à garder, c'est bien celui-ci : le budget réel des opérations spéciales du Mossad de 2014 et 2015 ne sera peut être connu qu'en 2035 ! i24News : "Le budget alloué par l'Etat d'Israël au Mossad, du Shin Bet et de la Commiss...

Dan Rosh (Tel Aviv) | Défense

Suite à un remaniement ministériel en mai dernier, la Grande-Bretagne a levé son embargo controversé sur la vente d'armes à Israël, rapportaient dimanche les médias israéliens. Cet embargo avait été imposé à l’Etat hébreu par le Département britannique des Affaires, de l’Innovation et du Savoir-faire (BIS), dirigé à l’époque par le député démocrate-libéral Vincent Cable, dans une décision pr...

i24News | Défense

TEMOIGNAGE. Nous avons eu l'occasion de rencontrer à l'Université de Tel Aviv et également dans des cercles assez fermés l'Ex-patron du Shin Beth, Ami Ayalon (le Shin Beth est le service de contre-espionnage et de la sécurité intérieure de l'Etat d'Israël). Ce qui nous a frappé : les auditoires boivent les paroles de cet analyste hors pair de la scène Moyen Orientale. Réputé de gauche sur le pl...

Daniel Rouach | Défense

Le général de réserve Yohanan Locker a présenté mardi à la presse les 53 recommandations de sa commission concernant le futur plan de restructuration du budget de Tsahal. Le rapport de l’ancien secrétaire militaire du Premier ministre Netanyahou préconise un budget militaire fixe pour les cinq prochaines années d’un montant unique de 59 milliards de shekels. Le panier réservé aux entraînements ...

IsraPresse | Défense

Le leader de la cellule terroriste avait été libéré dans le cadre des accords pour la libération de Shalit Le Service de sécurité intérieure (Shin Bet), en coopération avec la police et l’armée israélienne, a arrêté 7 membres de l’organisation terroriste du Hamas, dont Ahmed Najar, libéré dans le cadre de l’échange de prisonnier pour libérer Gilad Shalit. Najar était le leader de cette ce...

I24News | Défense

Le chef de l’appareil de défense israélien et le ministre grec de la Défense nationale ont conclu un Accord sur le statut des forces (Status of forces agreement ou SOFA), c’est-à-dire une entente juridique mutuelle permettant aux forces armées d’Israël de stationner en Grèce, et inversement. C’est le premier SOFA qu’Israël conclut avec un pays allié autre que les États-Unis. Le ministre isra...

IsraPresse | Défense

L'idée qu'un "meilleur accord" aurait pu être conclu relève du "fantasme", a expliqué le secrétaire d’Etat Américain John Kerry. Israël "sera plus en sécurité" suite à l'accord sur le programme nucléaire iranien négocié par les 5+1, a déclaré le secrétaire d'Etat, lors d'une interview à PBS vendredi. Le président Barack Obama est prêt à "faire davantage pour être en mesure de répondre aux...

I24News | Défense

Une roquette s'est abattue un peu plus tôt près de la ville d'Ashkelon (sud); pas de blessé ni de dégât L'armée de l'air israélienne a ciblé tôt jeudi matin une infrastructure appartenant au mouvement terroriste Hamas dans le centre de la bande de Gaza, après le tir d'une roquette contre l'Etat hébreu qui a explosé près de la ville d'Ashkelon (sud) sans faire de blessé ni de dégât. L'avia...

I24 news | Défense