May 10

ISRAELVALLEY - LA MODERNISATION DE TSAHAL (TROISIÈME PARTIE). Mener des missions bien au-delà des eaux territoriales et accroître les capacités de défense anti-aérienne en mer.

Authors picture

Maxime Perez | Défense

Headline image

L’autre grand chantier de Tsahal concerne la marine. Dès le lancement du plan Tefen, l’Etat hébreu se met en tête d’obtenir de nouveaux navires de guerre. Son objectif est double : pouvoir mener des missions bien au-delà de ses eaux territoriales et accroître, au passage, ses capacités de défense anti-aérienne en mer. La marine, qui a enregistré fin 2011 la réception de trois corvettes Sa’ar 5, mise en particulier sur le missile mer-air Barak-8, capable d’intercepter toute sorte de projectible dans un rayon de 70 kilomètres : drones, avions de chasse et roquettes. Certaines sources laissent même entendre que le système anti-balistique Arrow-2 pourrait être déployé sur les futurs bâtiments israéliens. Avec de tels armements, l’Etat hébreu veut pouvoir assurer sa défense à une distance beaucoup plus éloignée de ses frontières.

Dans cette perspective, l’armée israélienne s’est d’abord tournée vers le constructeur américain Lockheed Martin qui développe un programme de frégate furtive LCS (Littoral Combat Ship). Baptisé USS Freedom, le prix de ce navire plafonne à 560 millions de dollars et a été jugé trop coûteux par le ministère de la défense. Heyl Ha’yam (la marine) maintient dès lors un intérêt croissant pour les corvettes Meko A-100 fabriquées par le groupe aéronautique allemand Blohm & Voss. Multi-rôles, elles intègrent les dernières technologies des industries navales allemandes et européennes.

Pour pouvoir installer ses propres équipements, Tsahal s’intéresse au modèle CSL de Meko, une corvette modulable et furtive qui dispose d’une envergure plus large que le Meko A-100. Long de 108 mètres, le CSL peut transporter 75 membres d’équipage et rester opérationnel en mer pendant 21 jours. Pour Israël, l’avantage de ce navire est qu’il dispose d’un espace suffisant pour pouvoir être équipé du radar MF-STAR, toujours en cours de développement chez Elta. Conçu pour les frégates de dernière génération, ce système de 7 tonnes assure un balayage électronique tridimensionnel tout autour du navire, à basse comme à haute altitude. Polyvalent, il intègre et active simultanément des systèmes d’attaque et de défense.

L’intérêt des Israéliens pour la technologie allemande n’est pas lié au plan Tefen. Depuis 2005, trois sous-marins nucléaires de classe Dolphin U-212 ont été commandés aux chantiers navals HDW de Kiel, situés au nord de l’Allemagne. Ils avaient été obtenus pour un montant de 1,3 milliard de dollars, dont un tiers a été financé par Berlin. A l’époque, le chancelier Helmut Kohl souhaite se racheter de l’implication d’entreprises militaires allemandes aux cotés de Saddam Hussein. La construction des deux premiers modèles aurait été achevée en septembre 2009. Au total, la flotte sous-marine israélienne comptabilisera prochainement six engins puisqu’en 1999, l’Allemagne avait déjà livré trois sous-marins Dolphin à l’Etat hébreu.

A l’inverse de son prédécesseur, le nouveau Dolphin U-212 possède une cellule de carburant avec un système indépendant de propulsion de l’air, ce qui lui permet de rester sous l’eau plus d’une semaine sans faire surface. Le sous-marin est également pourvu d’une nouvelle technologie de propulsion qui combine un système classique (moteur diesel et batterie acide-plomb) et un système de propulsion anaérobie, utilisé pour une navigation lente et silencieuse. Ses réservoirs de carburant ont par ailleurs été élargis, permettant au Dolphin d’opérer sur un rayon d’action de 10.000 kilomètres et de passer son autonomie à cinquante jours.

Sur requête israélienne, aux six tubes de lancement de 533 mm destinés aux missiles de croisière de courte portée, le constructeur allemand HDW a aménagé dans chaque sous-marin quatre autres tubes de 650 mm, pour les missiles de croisière nucléaires de longue portée. La marine israélienne les aurait équipés de Popeye Turbo, pouvant atteindre un objectif à 1.500 kilomètres de distance. Enfin, les Dolphin sont des sous-marins extrêmement automatisés et informatisés. Leur équipement électronique est fourni par les firmes israéliennes Tadiran, Israel Air Industry, Elisra, Elbit et Rada. Selon les experts militaires, l’un des trois sous-marins fournis par l’Allemagne est gardé pour la navigation en Mer Rouge et Golfe Persique, l’autre en Méditerranée, tandis que le troisième restera en réserve. Avec sous nouvelle force sous-marine – regroupée dans l’unité 700 -, Tsahal augmente sa capacité de deuxième frappe.

En même temps qu’il assure une modernisation progressive de ses trois corps d’armées, « Tefen 2012 » s’efforce de répondre à une réalité régionale particulièrement complexe pour l’Etat hébreu. A l’unanimité, les responsables israéliens estiment que la prochaine guerre se déroulera sur plusieurs fronts et qu’elle sera douloureuse pour l’arrière-front. Dans les faits, les ennemis à Israël ne cessent de se renforcer. Au Liban d’abord, plus rien ne semble arrêter l’ascension du Hezbollah dont l’arsenal offensif, reconstitué immédiatement après la guerre de 2006, atteindrait aujourd’hui 40 000 missiles et roquettes. Idem dans la bande de Gaza, où l’offensive « Plomb durci » n’a pas dissuadé le Hamas de se réarmer massivement via les tunnels de contrebande situés à la frontière égyptienne.

D’après les renseignements militaires israéliens, l’organisation islamiste se trouverait même en possession du Fajr-5, un missile iranien capable de frapper Tel Aviv et sa banlieue. Ce trafic pourrait désormais s’accélérer avec la réouverture définitive du point de passage de Rafah, premièr effet majeur des changements intervenus en Egypte après la chute d’Hosni Moubarak. L’inquiétude israélienne provient enfin des déclarations belliqueuses de l’Iran, dont le programme nucléaire continue d’être considéré comme une menace existentielle. C’est ce constat alarmant qui a abouti à l’élaboration de « Halamish », nom de code attribué au nouveau plan pluriannuel de Tsahal pour 2013-2017. Promu chef d’état-major de l’armée israélienne le 14 février 2011, le général Benny Gantz aura pour mission de faire aboutir ce nouveau programme de modernisation.

(Troisième partie).
Maxime Perez

"Les forces armées d'Arabie saoudite demeurent les mieux équipées de tous les Etats de la région excepté Israël", souligne l'International Institute for Strategic Studies (IISS), un think-tank basé à Londres. Les besoins militaires du royaume sont allés croissants en raison de l'engagement depuis 2014 de son armée, traditionnellement dévolue à la défense des frontières du roya...

IsraelValley Desk | Défense

Israel Aerospace Industries (IAI) a signé un contrat pour un montant de 630 millions de dollars avec la société aérospatiale appartenant à l'État Indien Bharat Electronics Limited (BEL). Dans le cadre cet accord, IAI fournira au groupe BEL la version navale du système de défense aérienne Barak 8 pour quatre navires de la Marine Indienne. L'accord faisait partie du programme Indie...

IsraelValley Desk | Défense

Le Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace est organisé par le SIAE, filiale du Groupement des Industries Françaises Aéronautiques et Spatiales (GIFAS). La 52e édition du salon aura lieu au Parc des Expositions du Bourget du 19 au 25 juin 2017 et réunira de nouveau l’ensemble des acteurs de l’industrie mondiale autour des dernières innovations technologiques. Les...

Eyal Koren (Tel Aviv) | Défense

Jean-Yves Le Drian est à présent au Quai d’Orsay. Il avait été interpellé au Parlement en décembre 2016 à propos de manœuvres aériennes conjointes entre la France et Israël en Corse, sur la Base 126 de Solenzara. Voici sa réponse écrite au Député Candelier : « Dans le cadre de cet exercice, cinq appareils F15 israéliens ont été déployés aux côtés de Rafale français ...

IsraelValley Desk | Défense

Les discussions sont actuellement en cours entre la société Israélienne de cybersécurité CyGov et le gouvernement de Zambie, pour la mise sur pied d’un Institut de cybersécurité dans le pays. Lors de sa rencontre avec le ministre des Transports et des Communications, Brian Mushimba, le 15 mai 2017 à Lusaka, le général Eli Ben-Meir, directeur stratégique de CyGov, a souligné qu...

IsraelValley Desk | Défense

Etienne Monin pour Radio France : "Au moins 150 pays ont été touchés par la cyberattaque mondiale sans précédent lancée vendredi 12 mai. Parmi les rares pays épargnés : Israël. L'Etat hébreu a fait de la cybersécurité l'une de ses priorités en dotant son armée d'une unité d'élite consacrée à l’informatique et tournée vers la cybersécurité : l’unité 8200. Les futurs exp...

IsraelValley Desk | Défense

L’entreprise israélienne Cellebrite aurait aidé le FBI à déverrouiller le téléphone de l’un des deux terroristes de San Bernardino. Elle travaille avec les polices du monde entier. Le FBI aurait payé environ $900 00 pour casser un code secret. Selon Le Monde : "Un Cellebrite UFED, outil qui permettrait aux enquêteurs d’extraire les données d’un téléphone portable. En ce de...

Ilanit Goldberg (Rehovot) | Défense

L'immeuble est très discret et se trouve à Tel Aviv. IsraelValley a eu l'occasion de rencontrer cette semaine les leaders du CBN en charge des cyberarmes. Les compétences du Cyber Bureau National (CBN) sont larges. Créé il y a plus de deux ans et doté d’un budget annuel de départ de 55 millions de dollars, il dépend du bureau du Premier ministre. Il est chargé d’édicter des dir...

Ilan Kotel (Tel Aviv) | Défense

L'armée israélienne a accusé mercredi l'ONG B'Tselem d'avoir "fabriqué un incident". Dans un film, on peut voir l'un des photographes palestiniens de l'organisation et deux autres personnes s'approcher d'un officier et de ses soldats, qui disent aux trois hommes de ne plus avancer. Le film se poursuit avec une brève altercation essentiellement verbale entre le photographe et l'officier,...

i24News | Défense

DEFENSE. Elbit Systems a annoncé avoir signé un important contrat de "Brazilian Marine Corps". L'objet du contrat de défense (très confidentiel) : la vente de systèmes de communications très sophistiqués. La Marine brésilienne (portugais : Marinha do Brasil) est la branche navale des forces armées brésiliennes. Avec 48 000 hommes et femmes (dont 3 200 appelés), elle met en œuvre ...

Eyal Koren (Tel Aviv) | Défense

Une base militaire israélienne s'est équipée en technologies de réalité virtuelle (VR) pour entraîner ses soldats au combat. Les casques 3D servent à reproduire les conditions d'une attaque dans les tunnels creusés à la frontière avec la bande de Gaza. LE PLUS. L'expression « réalité virtuelle » (ou multimédia immersif ou réalité simulée par ordinateur) renvoie typiqueme...

IsraelValley Desk | Défense

L'ex-Monsieur renseignement de Donald Trump, Mike Flynn, devient conseiller de NSO, le champion israélien des logiciels espions selon Intelligence onLine. JSS News : "Mike Flynn a intégré la société israélienne NSO Group, l’un des leaders mondiaux des malwares et logiciens espions. C’est NSO Group, qui avait réussi a pirater un iPhone – prouvant ainsi que « des failles existent...

IsraelValley Desk | Défense

A l’occasion de son salon dédié à l’innovation, la Direction générale de l’armement en France a réuni plusieurs experts pour s’interroger sur l’utilisation potentielle de la technologie blockchain dans le domaine de la Défense. En Israël depuis déjà des mois les services de recherche de Tsahal et les industriels de la défense s'intéressent également à ce domaine qui fasc...

IsraelValley Desk | Défense

Israël a diffusé lundi une mise en garde « sérieuse » à ses citoyens leur enjoignant à ne pas se rendre sur l’île tunisienne de Djerba, où des centaines de pèlerins juifs célèbreront la fête de Lag Ba’Omer mi-mai. LE PLUS. DANS "JEUNE AFRIQUE" EN 2016. Le pèlerinage juif de la Ghriba, sur l'île tunisienne de Djerba, dans le sud du pays, a débuté mercredi sous haute surve...

IsraelValley Desk | Défense

Les forces de défense israéliennes conduisent depuis plusieurs années l’intégration d’éléments autistes au sein du programme Roim Rachok (« voir loin, prévoir »). Sélectionnés en raison même de leur singularité cognitive, de leur tendance à l’obsession, à la répétition, au perfectionnisme, de leur capacité à s’isoler de l’environnement pour se livrer intégraleme...

Benjamin Wirtz | Défense