May 10

ISRAELVALLEY - LA MODERNISATION DE TSAHAL (TROISIÈME PARTIE). Mener des missions bien au-delà des eaux territoriales et accroître les capacités de défense anti-aérienne en mer.

Authors picture

Maxime Perez | Défense

Headline image

L’autre grand chantier de Tsahal concerne la marine. Dès le lancement du plan Tefen, l’Etat hébreu se met en tête d’obtenir de nouveaux navires de guerre. Son objectif est double : pouvoir mener des missions bien au-delà de ses eaux territoriales et accroître, au passage, ses capacités de défense anti-aérienne en mer. La marine, qui a enregistré fin 2011 la réception de trois corvettes Sa’ar 5, mise en particulier sur le missile mer-air Barak-8, capable d’intercepter toute sorte de projectible dans un rayon de 70 kilomètres : drones, avions de chasse et roquettes. Certaines sources laissent même entendre que le système anti-balistique Arrow-2 pourrait être déployé sur les futurs bâtiments israéliens. Avec de tels armements, l’Etat hébreu veut pouvoir assurer sa défense à une distance beaucoup plus éloignée de ses frontières.

Dans cette perspective, l’armée israélienne s’est d’abord tournée vers le constructeur américain Lockheed Martin qui développe un programme de frégate furtive LCS (Littoral Combat Ship). Baptisé USS Freedom, le prix de ce navire plafonne à 560 millions de dollars et a été jugé trop coûteux par le ministère de la défense. Heyl Ha’yam (la marine) maintient dès lors un intérêt croissant pour les corvettes Meko A-100 fabriquées par le groupe aéronautique allemand Blohm & Voss. Multi-rôles, elles intègrent les dernières technologies des industries navales allemandes et européennes.

Pour pouvoir installer ses propres équipements, Tsahal s’intéresse au modèle CSL de Meko, une corvette modulable et furtive qui dispose d’une envergure plus large que le Meko A-100. Long de 108 mètres, le CSL peut transporter 75 membres d’équipage et rester opérationnel en mer pendant 21 jours. Pour Israël, l’avantage de ce navire est qu’il dispose d’un espace suffisant pour pouvoir être équipé du radar MF-STAR, toujours en cours de développement chez Elta. Conçu pour les frégates de dernière génération, ce système de 7 tonnes assure un balayage électronique tridimensionnel tout autour du navire, à basse comme à haute altitude. Polyvalent, il intègre et active simultanément des systèmes d’attaque et de défense.

L’intérêt des Israéliens pour la technologie allemande n’est pas lié au plan Tefen. Depuis 2005, trois sous-marins nucléaires de classe Dolphin U-212 ont été commandés aux chantiers navals HDW de Kiel, situés au nord de l’Allemagne. Ils avaient été obtenus pour un montant de 1,3 milliard de dollars, dont un tiers a été financé par Berlin. A l’époque, le chancelier Helmut Kohl souhaite se racheter de l’implication d’entreprises militaires allemandes aux cotés de Saddam Hussein. La construction des deux premiers modèles aurait été achevée en septembre 2009. Au total, la flotte sous-marine israélienne comptabilisera prochainement six engins puisqu’en 1999, l’Allemagne avait déjà livré trois sous-marins Dolphin à l’Etat hébreu.

A l’inverse de son prédécesseur, le nouveau Dolphin U-212 possède une cellule de carburant avec un système indépendant de propulsion de l’air, ce qui lui permet de rester sous l’eau plus d’une semaine sans faire surface. Le sous-marin est également pourvu d’une nouvelle technologie de propulsion qui combine un système classique (moteur diesel et batterie acide-plomb) et un système de propulsion anaérobie, utilisé pour une navigation lente et silencieuse. Ses réservoirs de carburant ont par ailleurs été élargis, permettant au Dolphin d’opérer sur un rayon d’action de 10.000 kilomètres et de passer son autonomie à cinquante jours.

Sur requête israélienne, aux six tubes de lancement de 533 mm destinés aux missiles de croisière de courte portée, le constructeur allemand HDW a aménagé dans chaque sous-marin quatre autres tubes de 650 mm, pour les missiles de croisière nucléaires de longue portée. La marine israélienne les aurait équipés de Popeye Turbo, pouvant atteindre un objectif à 1.500 kilomètres de distance. Enfin, les Dolphin sont des sous-marins extrêmement automatisés et informatisés. Leur équipement électronique est fourni par les firmes israéliennes Tadiran, Israel Air Industry, Elisra, Elbit et Rada. Selon les experts militaires, l’un des trois sous-marins fournis par l’Allemagne est gardé pour la navigation en Mer Rouge et Golfe Persique, l’autre en Méditerranée, tandis que le troisième restera en réserve. Avec sous nouvelle force sous-marine – regroupée dans l’unité 700 -, Tsahal augmente sa capacité de deuxième frappe.

En même temps qu’il assure une modernisation progressive de ses trois corps d’armées, « Tefen 2012 » s’efforce de répondre à une réalité régionale particulièrement complexe pour l’Etat hébreu. A l’unanimité, les responsables israéliens estiment que la prochaine guerre se déroulera sur plusieurs fronts et qu’elle sera douloureuse pour l’arrière-front. Dans les faits, les ennemis à Israël ne cessent de se renforcer. Au Liban d’abord, plus rien ne semble arrêter l’ascension du Hezbollah dont l’arsenal offensif, reconstitué immédiatement après la guerre de 2006, atteindrait aujourd’hui 40 000 missiles et roquettes. Idem dans la bande de Gaza, où l’offensive « Plomb durci » n’a pas dissuadé le Hamas de se réarmer massivement via les tunnels de contrebande situés à la frontière égyptienne.

D’après les renseignements militaires israéliens, l’organisation islamiste se trouverait même en possession du Fajr-5, un missile iranien capable de frapper Tel Aviv et sa banlieue. Ce trafic pourrait désormais s’accélérer avec la réouverture définitive du point de passage de Rafah, premièr effet majeur des changements intervenus en Egypte après la chute d’Hosni Moubarak. L’inquiétude israélienne provient enfin des déclarations belliqueuses de l’Iran, dont le programme nucléaire continue d’être considéré comme une menace existentielle. C’est ce constat alarmant qui a abouti à l’élaboration de « Halamish », nom de code attribué au nouveau plan pluriannuel de Tsahal pour 2013-2017. Promu chef d’état-major de l’armée israélienne le 14 février 2011, le général Benny Gantz aura pour mission de faire aboutir ce nouveau programme de modernisation.

(Troisième partie).
Maxime Perez

DERNIERE MINUTE. FIN DE POLEMIQUE. Il n’aura fallu que quelques heures au nouveau gouvernement israélien pour se rétracter. Le Premier ministre Benyamin Nétanyahou a finalement annulé un programme pilote visant à empêcher les Palestiniens d’utiliser des bus israéliens. Ce projet très polémique avait été annoncé par le ministre de la Défense israélien, Moshe Ya’alon (photo). Il obligeait les ...

Courrier International | Défense

POLITIQUE FICTION A 100%. Hypothèse audacieuse et surréaliste. Israël peut-il se porter acquéreur des Mistral qui finalement ne seront pas vendus à la Russie ? Cette question taraude de nombreux journalistes israéliens (rencontrés par IsraelValley) à la recherche de scoops. Il est quasiment certain que Laurent Fabius dira "non" trois fois à la vente de Mistral à Israël. Que Netanyahou, occ...

Ilan Rosenthal | Défense

Ehud Barak a rejoint les effectifs de la Startup israélienne FST Biometrics, une société spécialisée dans les technologies d'identification biométrique qui a annoncé avoir reçu un investissement de $15 millions de la part du groupe GMF Capital, une société dirigée par investisseur suisse Gary Fegel. Ehud Barak sera le représentant et conseiller de GMF au sein de l'entreprise. FST utilise un...

David Illouz | Défense

Un journaliste libanais, A. Samrani, analyse la situation singulière d’Israël dans le chaudron moyen-oriental, en constatant le destin spécifique de l’État juif au sein des pays arabes, marqués par le chaos. A.Samrani : “Quoi qu’il en soit, la poursuite du conflit, le statu quo profite indéniablement à l’État hébreu, dont les dirigeants résument la situation en une formule assez limpide : «...

Coolamnews.com | Défense

Le ministère de la Défense israélien va acheter quatre bateaux de patrouille "Made in Germany" pour un montant total de 430 millions d'euros. Le but principal de cet investissement est de sécuriser les nouveaux champs de gaz. Le gouvernement allemand accordera une aide financiere de 115 millions d'euros. A SAVOIR: Le communiqué du ministère de la Défense annonce "qu'Israël fera l'acquisition...

David Illouz | Défense

”Derekh Chaim” est la première Yeshiva orthodoxe à intégrer le service militaire, et espère inspirer la prochaine génération d’Israël de cyber-guerriers. Nommée “Derekh Chaim” (Chemin de Vie), cette Yeshiva combine les études de la Torah et le service militaire, comme dans toutes les Yeshivot Hesder, mais elle fait aussi des études technologiques sur la cyber-guerre. “ ”Derekh Haïm” a été in...

Coolamnews.com | Défense

Martin Lockheed, a annoncé avoir investi la somme de 25 millions de dollars dans la société de défense cybernétique israélienne Cybereason. L’opération a été réalisée grâce aux fonds d’investissements Spark Capitals et CRV. L’entreprise israélienne a été fondée par des anciens membres de l’unité de Tsahal de défense des réseaux web, 8200. Depuis ses bureaux de Cambridge dans le Massachusett...

IsraPresse | Défense

Christian Favre pour la Radio Télévision Suisse : "Les membres de la commission de politique extérieure du Conseil national ont refusé mardi de débattre de l’achat de six drones israéliens, a appris la RTS. Motif : pas question de politiser cette acquisition. La question a fait couler beaucoup d’encre en février dernier, quand le Conseil fédéral a annoncé l’achat de ce système de drones de reco...

IsraelValley Desk | Défense

Un amendement à la loi de défense américaine vient d’être signé par un comité gouvernemental qui vient d’approuver une rallonge budgétaire de 474 millions de dollars, destinée au programme de défense israélien. Le programme comprend, outre le célèbre système « dôme de fer » une extension des recherches sur les systèmes de moyenne et longue portée des programmes David et Arrow, ainsi que le ...

Coolamnews.com | Défense

Les soldats israéliens ont dans le passé été accusés de tous les malheurs du monde. Des "journalistes" Français ont souvent lancé des accusations sans aucun fondement. Des magazines français ont eu honte d'avoir fait des affirmations non prouvées. De véritables guerres liés à la désinformation ont eu lieu et Tsahal en a beaucoup souffert. Cette fois-ci, des accusations concernent des soldats fr...

Eyal Dayan (Rehovot) | Défense

Les israéliens n'en reviennent pas ce soir par les succès de la France au Qatar, en Egypte, en Inde. Les avions de combat "Made in France" font un retour spectaculaire sur la scène mondiale. Les israéliens, complètement drogués au "Made in America" ne sont pas au bout de leurs surprises. Dassault possèdes des ressources technologiques de premier ordre. Le Monde (Copyrights) : "Après l’Egypte...

Dan Amsellem (Tel Aviv) | Défense

L'unité 9900 de Tsahal utilise les capacités exceptionnelles de certains autistes pour déchiffrer des photos aériennes et des cartes. Voilà environ deux ans que l'armée a entrepris d'intégrer de jeunes autistes volontaires au sein de la prestigieuse unité 9900 des renseignements militaires et tous les intéressés se félicitent du succès de cette initiative : les responsables militaires, qui p...

Isabelle Puderbeute (AJ) | Défense

L'Ukraine figure parmi les trois plus grands fournisseurs de produits militaires à la Russie, aux côtés de l'Italie et d'Israël. La Russie a importé des produits militaires pour 201 millions de dollars en 2014 dont des produits ukrainiens pour 155 M USD, a annoncé par l'institut de recherche indépendant SIPRI de Stockholm. Médias: Londres exporte des produits militaires en Russie malgré l...

Sputniknews | Défense

Les Etats-Unis livreront de nouveaux avions de combat F-35 à Israël en 2016, afin d'aider leur allié à "conserver son avantage militaire au Moyen-Orient", a annoncé le vice-président américain Joe Biden. S'exprimant lors de célébrations pour le Jour de l'Indépendance de l'Etat hébreu à Washington, M. Biden a souligné qu'Israël serait ainsi "le seul pays au Moyen-Orient à avoir cet avion de c...

i24News | Défense

Ehud Barak investit un million de dollars dans la start-up israélienne Reporty Homeland Security, annonce Globes. La société a développé une plate-forme permettant de diffuser en temps réel une vidéo filmant une scène, dans le but d’améliorer et de rationaliser la communication entre les citoyens et les services de secours ou les autorités locales. (Times of Israel) ISRAELVALLEY PLUS L'offr...

Times of Israel | Défense