May 9

ISRAELVALLEY - LA MODERNISATION DE TSAHAL (DEUXIEME PARTIE). Le blindé Namer, les bombardiers Ra'am et Soufa et autres chasseurs F-35. Panorama.

Authors picture

Maxime Perez | Défense

Headline image

Le plan « Tefen 2012 », vaste programme de restructuration de Tsahal, se concentre sur trois aspects : la modernisation complète des effectifs, la remise à niveau des stocks de munitions et surtout, la planification massive d’exercices.

Dans le cadre du plan, l’armée israélienne introduit progressivement le Namer (Tigre), un nouveau transport de troupes dont la production a officiellement démarré en 2007. Sa principale caractéristique est qu’il reprend le châssis du tank Merkava IV, réputé pour son invulnérabilité. Le 13ème régiment Golani, l’une des principales unités d’infanterie de Tsahal, utilise ce blindé depuis l’offensive « Plomb durci » menée contre la bande de Gaza. D’ici 2014, trois autres régiments Golani devraient être à leur tour équipés du Namer.

Sur le plan logistique, ce véhicule peut transporter jusqu’à onze hommes. Il est aussi doté d’un système optronique particulièrement utile en cas de mauvaises conditions météorologiques, ses caméras offrant une vision panoramique à tous les membres d’équipage. A l’instar du Merkava IV, le Namer comporte un système de communication et de gestion du champ de bataille qui assure l’interface avec les soldats engagés au sol. Selon les modèles, il dispose de deux systèmes de défense active : le système APS (Active Protection System) et le Trophy.

Au niveau de l’armée de l’air, Gaby Ashkenazi a jugé essentiel qu’Israël réaffirme sa suprématie aérienne au Moyen-Orient. Tout au long de son mandat, le chef d’état-major de Tsahal s’est maintes fois inquiété du renforcement des capacités de la Syrie. Après avoir négocié la livraison de deux escadrilles de Mig-29 et Mig-31, le régime de Bachar Assad tenterait d’arracher à la Russie plusieurs armements défensifs de pointe, notamment le redoutable système anti-aérien SA-300. Dans le même temps, Ashkenazi est conscient que les velléités nucléaires de l’Iran imposent l’élaboration d’une réponse militaire d’envergure en cas d’échec de la diplomatie. Pour ses missions de longue portée, l’aviation de Tsahal abrite dans ses hangars 27 F-15I (« Ra’am ») et 102 F-16I (« Soufa »). En principe, ces deux bombardiers sont en mesure de mener des frappes contre les installations nucléaires iraniennes. Mais sans l’appui d’avions de guerre électronique – type Awacs -, ils restent détectables au radar et donc vulnérables. C’est précisément dans cette optique que les pilotes de chasse israéliens s’entrainent depuis plusieurs années. Appuyés par des appareils de ravitaillement ou de brouillage électronique, ils accentuent leurs vols sur des longues distances.

En Méditerranée, des manœuvres conjointes se déroulent régulièrement avec plusieurs pays de l’OTAN comme la Grèce et l’Italie. En outre, sous l’impulsion d’Ido Nehoushtan, promu commandant de l’armée de l’air en février 2008, la préparation aux duels aériens a été remise au goût du jour. L’hypothèse de « doghfights » est jugée plausible si des frappes stratégiques devaient être ordonnées contre l’Iran et la Syrie. Pour se préparer à une telle éventualité, l’« escadrille rouge » (dite « escadrille 115 ») a été réactivée. Basée à Ovda, près d’Eilat, cette unité non opérationnelle a pour seule mission d’entrainer les « Top Gun » de l’armée israélienne à affronter des chasseurs d’interception ennemis. Pendant les exercices, plus vrais que nature, les pilotes de l’« escadrille rouge » portent une combinaison de l’armée syrienne, et leurs avions sont flanqués d’un drapeau aux couleurs du régime baasiste.

Le plan Tefen accorde par ailleurs de nouveaux moyens à l’armée de l’air. Pour la guérilla urbaine, Tsahal fait commande de 12 hélicoptères d’attaque « Apache Longbow », tandis que les vieux transports de troupes Sikorsky CH-53 sont remplacés par des « Yasur 2000 », d’envergure identique mais plus modernes. La priorité absolue du général Gaby Ashkenazi reste néanmoins le F-35, construit par le géant Lockheed Martin. Dès 2008, la DSCA – l’agence régulant les ventes d’armes américaines à l’étranger – donne un avis favorable à la demande d’Israël de se procurer 25 F-35 Lightning II.

Une option portant sur 50 autres appareils est même suggérée. Mais l’affaire connait des remous. Les responsables israéliens expriment plusieurs objections qui retardent la conclusion d’un accord. Ils voient en particulier d’un mauvais œil le fait que l’Arabie Saoudite et l’Egypte, clients traditionnels des industries de défense américaines, cherchent également à se doter du F-35. L’autre point de friction du dossier résulte de l’insistance de l’Etat hébreu à vouloir remplacer certains composants électroniques du chasseur américain par des équipements de sa propre industrie militaire. Israël cherche en réalité à réduire le coût unitaire de chaque appareil, évalué entre 70 et 100 millions de dollars. Au terme de négociations particulièrement âpres, les deux alliés finissent par s’entendre. En octobre 2010, le ministère israélien de la défense confirme l’achat de 20 F-35 pour un montant de 2,25 milliards de dollars. Ces avions sont également connus sous l’appellation Joint Strike Fighter (JSF)9.

Même si la livraison des premiers appareils n’est prévue qu’en 2015, Tsahal interprète l’acquisition du F-35 comme une grande victoire. Il est vrai qu’avec un appareil doté de la technologie aéronautique la plus avancée au monde, l’aviation israélienne augmente considérablement ses capacités offensives. Du fait de sa furtivité, le F-35 entre dans la catégorie des avions de cinquième génération. Ses ailes triangulaires lui permettent de bénéficier d’une autonomie importante et d’une manœuvrabilité comparable au chasseur F-16. De plus, grâce à ses 7 pylônes externes, il peut transporter jusqu’à 9 tonnes de charges : réservoirs, bombes guidées, missiles de croisière et missiles air-air.

Merveille technologique, son avionique est basée sur un processeur central à très haute capacité de calcul, capable de centraliser et de restituer les informations fusionnées par différents capteurs. Ultime particularité : le pilote du F-35 est équipé d’un casque HMDS (Helmet Mounted Display System), conçu par le fabricant israélien Elbit. Un tel système permet aussi bien de désigner des cibles par un simple mouvement de la tête, que de voir à travers le plancher de l’appareil, pendant les manœuvres d’atterrissage vertical par exemple.

(Deuxième partie).
Maxime Perez

Un article de Isabelle Lasserre pour Le Figaro: "En 1969, les services secrets israéliens avaient exfiltré clandestinement les navires lance-missiles. L'incident s'est produit lundi, lorsque les 400 marins russes en formation depuis le début de l'été à Saint-Nazaire, sur le Vladivostok, ont voulu emménager définitivement sur le bâtiment de projection et de commandement (BPC). La date officie...

IsraelValley Desk | Défense

L'offre d'Elbit System concerne le nouvel avion Airbus A400 de l'armée allemande. La société israélienne a annoncé ce lundi la fourniture de systèmes de contre-mesures infrarouges qui viendront renforcer la capacité d'auto-défense des avions militaires allemands. Le montant de la transaction avec la société de défense allemande Diehl BGT n'a pas encore été divulgué. Elbit Systems a conçu cet...

Avner Myers | Défense

Après ses performance impressionnantes durant l''opération "Barrière protectrice", le système de défense israélien antimissile Dôme de fer sera présenté lors de la troisième Conférence Internationale sur la Sécurité intérieure, qui a lieu cette semaine à Tel-Aviv. La Conférence rassemble les représentants officiels de gouvernements, les autorités publiques et les dirigeants de l’Industrie de...

i24News | Défense

La France va livrer à l'armée libanaise pour 2,4 milliards d'armement, soit l'équivalent d'un tiers de ses exportations annuelles. Un contrat financé par l'Arabie saoudite et regardé de près par Israël. Cette fois, c’est signé. Le ministère saoudien des finances et la société française d’exportation d’armement ODAS ont paraphé mardi 4 novembre l’énorme contrat de livraisons d’armements franç...

IsraelValley Desk | Défense

L'Inde et Israël ont testé un missile sol-air guidé à longue portée, LRSAM, sur le territoire israélien, a annoncé lundi le gouvernement indien. "Tous les systèmes, y compris le radar, le système de lancement et le missile, ont fonctionné comme prévu et le missile a détruit sa cible", a indiqué le gouvernement dans un communiqué. Les représentants de l'entreprise de construction aéronautique...

IsraelValley Desk | Défense

Alors que le budget 2015 en Espagne ne prévoyait aucune acquisition de drones pour son armée de l’air, le gouvernement Rajoy vient d'en décider autrement. Sous la pression des militaires, suite à l'acquisition de 3 drones par le Maroc, le royaume ibérique compte commander quatre appareils de fabrication israélienne pour un montant de 400 millions d'euros. L’armée de l’air espagnole pourrait ...

IsraelValley Desk | Défense

Le lieutenant colonel Dana Steinfeld, responsable de l'alimentation au sein de Tsahal, a décidé d'apporter quelques modifications dans le menu proposé aux soldats. Le but est de proposer moins de matières grasses et d'aliments malsains dans les menus des troupes : " Les soldats n'aiment pas le Gruau alors il faut arréter de leur en donner a manger. De plus, la pâte a tartiner est trop grass...

IsraelValley Desk | Défense

La société Israel Aerospace Industries (IAI) a inauguré mardi une chaîne de production d'ailes pour l'avion de chasse F-35, évoquant une étape importante dans son partenariat de plusieurs décennies avec le groupe de défense américain Lockheed Martin, le fabricant de l'avion. Assistaient à l'inauguration, à l'usine de la division Lahav, à Lod, le ministre israélien de la Défense Moshe Yaalon,...

IsraelValley Desk | Défense

Lockheed Martin pourrait à nouveau vendre des avions de combats F-35 à Israël. Selon Reuters, qui cite des sources proches du Ministère de la Défense, Israël aurait placé une commande préliminaire portant sur 25 F35 additionnels après avoir déjà acheté 19 appareils en 2010 pour 2,75 Mds$. (1) ISRAELVALLEY PLUS Le F35 a pour principale caractéristique de pouvoir décoller à la verticale (pour...

IsraelValley Desk | Défense

Pourquoi un énorme ballon se trouve au dessus de Jérusalem ? Selon (1) : "Au coin d’une rue dans une ville du nord de Jérusalem-Est, à Shuafat, un groupe de soldats israéliens a placé une tente de fortune nouvellement installée dans laquelle se trouve des équipements de surveillance et des moniteurs vidéo pour recevoir des images envoyées par les caméras fixées à un énorme ballon à air chaud au...

IsraelValley Desk | Défense

Le porte-parole de Tsahal, le général de brigade Moti Almoz, a déclaré lundi que les salaires mensuels des soldats de Tsahal seront révisés a la hausse en 2015 : " Les soldats ne sont pas payés pour leur service militaire mais ils reçoivent de l'argent pour faire face a leur depenses quotidienne. Le problème, c'est l'augmentation du coût de la vie. En 2015, les salaires mensuels seront augm...

David Illouz | Défense

Le Groupe Rafael est très discret sur son deal avec l'Inde. Mais ses employés le sont certainement moins. Ils ont de quoi pavoiser car la firme israélienne bourrée de talents vient de remporter un contrat historique... et bat à plates coutures ses concurrents américains et Français. Selon i24News (Copyrights) : "L'Inde a fait part son intention d'acheter des missiles antichars israéliens Spi...

Eyal Dayan (Rehovot) | Défense

Berlin a fini par accepter la vente de trois bateaux lance-missiles à Israël, moyennant une remise de 300 millions d'euros, rapporte le quotidien "Haaretz". Une décision motivée par la sécurité d'Israël et les intérêts économiques allemands. C'est un accord qui vient apaiser plusieurs mois de tensions entre l'Allemagne et Israël. Berlin a fini par céder à l'État hébreu, qui souhaitait acquér...

France24 | Défense

L’Armée de l’Air israélienne vient de recevoir les trois premiers exemplaires de son nouvel avion d’entraînement, le “Lavi”. Cet avion est destiné à la formation des pilotes à la sortie de l’Académie de Pilotage, afin de faciliter leur conversion sur les avions de chasse F-16 ou F-15. Selon un responsable formateur : "Cet avion est une révolution pour l’Armée de l’Air israélienne. Ses caract...

IsraelValley Desk | Défense

La délégation officielle de défense (en poste à l'ambassade d'Israël) en Inde est la deuxième plus importante au monde après les Etats-Unis. Cette semaine une information discrètement annoncée par les acteurs du deal : IAI va, durant les trois prochaines années, livrer de 262 missiles Barak1 à l'Inde. Il 'agit d'un contrat qui avait été retardé pour des raisons politiques. Le nouveau Gouverneme...

Eyal Ganim (Rehovot) | Défense