May 9

ISRAELVALLEY - LA MODERNISATION DE TSAHAL (DEUXIEME PARTIE). Le blindé Namer, les bombardiers Ra'am et Soufa et autres chasseurs F-35. Panorama.

Authors picture

Maxime Perez | Défense

Headline image

Le plan « Tefen 2012 », vaste programme de restructuration de Tsahal, se concentre sur trois aspects : la modernisation complète des effectifs, la remise à niveau des stocks de munitions et surtout, la planification massive d’exercices.

Dans le cadre du plan, l’armée israélienne introduit progressivement le Namer (Tigre), un nouveau transport de troupes dont la production a officiellement démarré en 2007. Sa principale caractéristique est qu’il reprend le châssis du tank Merkava IV, réputé pour son invulnérabilité. Le 13ème régiment Golani, l’une des principales unités d’infanterie de Tsahal, utilise ce blindé depuis l’offensive « Plomb durci » menée contre la bande de Gaza. D’ici 2014, trois autres régiments Golani devraient être à leur tour équipés du Namer.

Sur le plan logistique, ce véhicule peut transporter jusqu’à onze hommes. Il est aussi doté d’un système optronique particulièrement utile en cas de mauvaises conditions météorologiques, ses caméras offrant une vision panoramique à tous les membres d’équipage. A l’instar du Merkava IV, le Namer comporte un système de communication et de gestion du champ de bataille qui assure l’interface avec les soldats engagés au sol. Selon les modèles, il dispose de deux systèmes de défense active : le système APS (Active Protection System) et le Trophy.

Au niveau de l’armée de l’air, Gaby Ashkenazi a jugé essentiel qu’Israël réaffirme sa suprématie aérienne au Moyen-Orient. Tout au long de son mandat, le chef d’état-major de Tsahal s’est maintes fois inquiété du renforcement des capacités de la Syrie. Après avoir négocié la livraison de deux escadrilles de Mig-29 et Mig-31, le régime de Bachar Assad tenterait d’arracher à la Russie plusieurs armements défensifs de pointe, notamment le redoutable système anti-aérien SA-300. Dans le même temps, Ashkenazi est conscient que les velléités nucléaires de l’Iran imposent l’élaboration d’une réponse militaire d’envergure en cas d’échec de la diplomatie. Pour ses missions de longue portée, l’aviation de Tsahal abrite dans ses hangars 27 F-15I (« Ra’am ») et 102 F-16I (« Soufa »). En principe, ces deux bombardiers sont en mesure de mener des frappes contre les installations nucléaires iraniennes. Mais sans l’appui d’avions de guerre électronique – type Awacs -, ils restent détectables au radar et donc vulnérables. C’est précisément dans cette optique que les pilotes de chasse israéliens s’entrainent depuis plusieurs années. Appuyés par des appareils de ravitaillement ou de brouillage électronique, ils accentuent leurs vols sur des longues distances.

En Méditerranée, des manœuvres conjointes se déroulent régulièrement avec plusieurs pays de l’OTAN comme la Grèce et l’Italie. En outre, sous l’impulsion d’Ido Nehoushtan, promu commandant de l’armée de l’air en février 2008, la préparation aux duels aériens a été remise au goût du jour. L’hypothèse de « doghfights » est jugée plausible si des frappes stratégiques devaient être ordonnées contre l’Iran et la Syrie. Pour se préparer à une telle éventualité, l’« escadrille rouge » (dite « escadrille 115 ») a été réactivée. Basée à Ovda, près d’Eilat, cette unité non opérationnelle a pour seule mission d’entrainer les « Top Gun » de l’armée israélienne à affronter des chasseurs d’interception ennemis. Pendant les exercices, plus vrais que nature, les pilotes de l’« escadrille rouge » portent une combinaison de l’armée syrienne, et leurs avions sont flanqués d’un drapeau aux couleurs du régime baasiste.

Le plan Tefen accorde par ailleurs de nouveaux moyens à l’armée de l’air. Pour la guérilla urbaine, Tsahal fait commande de 12 hélicoptères d’attaque « Apache Longbow », tandis que les vieux transports de troupes Sikorsky CH-53 sont remplacés par des « Yasur 2000 », d’envergure identique mais plus modernes. La priorité absolue du général Gaby Ashkenazi reste néanmoins le F-35, construit par le géant Lockheed Martin. Dès 2008, la DSCA – l’agence régulant les ventes d’armes américaines à l’étranger – donne un avis favorable à la demande d’Israël de se procurer 25 F-35 Lightning II.

Une option portant sur 50 autres appareils est même suggérée. Mais l’affaire connait des remous. Les responsables israéliens expriment plusieurs objections qui retardent la conclusion d’un accord. Ils voient en particulier d’un mauvais œil le fait que l’Arabie Saoudite et l’Egypte, clients traditionnels des industries de défense américaines, cherchent également à se doter du F-35. L’autre point de friction du dossier résulte de l’insistance de l’Etat hébreu à vouloir remplacer certains composants électroniques du chasseur américain par des équipements de sa propre industrie militaire. Israël cherche en réalité à réduire le coût unitaire de chaque appareil, évalué entre 70 et 100 millions de dollars. Au terme de négociations particulièrement âpres, les deux alliés finissent par s’entendre. En octobre 2010, le ministère israélien de la défense confirme l’achat de 20 F-35 pour un montant de 2,25 milliards de dollars. Ces avions sont également connus sous l’appellation Joint Strike Fighter (JSF)9.

Même si la livraison des premiers appareils n’est prévue qu’en 2015, Tsahal interprète l’acquisition du F-35 comme une grande victoire. Il est vrai qu’avec un appareil doté de la technologie aéronautique la plus avancée au monde, l’aviation israélienne augmente considérablement ses capacités offensives. Du fait de sa furtivité, le F-35 entre dans la catégorie des avions de cinquième génération. Ses ailes triangulaires lui permettent de bénéficier d’une autonomie importante et d’une manœuvrabilité comparable au chasseur F-16. De plus, grâce à ses 7 pylônes externes, il peut transporter jusqu’à 9 tonnes de charges : réservoirs, bombes guidées, missiles de croisière et missiles air-air.

Merveille technologique, son avionique est basée sur un processeur central à très haute capacité de calcul, capable de centraliser et de restituer les informations fusionnées par différents capteurs. Ultime particularité : le pilote du F-35 est équipé d’un casque HMDS (Helmet Mounted Display System), conçu par le fabricant israélien Elbit. Un tel système permet aussi bien de désigner des cibles par un simple mouvement de la tête, que de voir à travers le plancher de l’appareil, pendant les manœuvres d’atterrissage vertical par exemple.

(Deuxième partie).
Maxime Perez

Les déclarations polémiques du ministre de la Défense et les critiques du PM inquiètent l'Etat hébreu. Le gouvernement du nouveau Premier ministre grec Aléxis Tsípras a été dévoilé mardi, avec en vedette Yanis Varoufakis, ministre des Finances qui sera chargé d’aller renégocier la dette à Bruxelles. Etiqueté comme un des "radicaux" de Syriza, il pourfend depuis des années "la dette odieuse" et ...

i24News | Défense

Israël a augmenté de manière significative ses ventes d'armes aux pays africains. Le ministère de la Défense indique que 2013 (les chiffres de 2014 non encore diffusés) a été une année record puisque Jérusalem a vendu aux pays africains pour 210 millions d'euros d'armes et de technologie militaire alors que durant les 4 années précédentes le volume annuel était situé entre 63 et 107 millions d'...

i24News | Défense

Elad Ratson : "Le Département de la Défense des États-Unis (DoD) en collaboration avec le MIT Enterprise Forum of Israel viennent d’organiser une compétition technologique en Israël, offrant 100 000 dollars à la start-up proposant la meilleure technologie pour combattre le terrorisme. Le nom du vainqueur a été révélé le 21 janvier par l’ambassadeur des Etats-Unis en Israël, Dan Shapiro, il...

Siilcon Wadi | Défense

Selon nos informations exclusives IsraelValley la délégation israélienne qui viendra au salon aéronautique du Bourget de 2015 devrait être la plus importante qu'Israël aura envoyé en France. Le Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace est organisé par le SIAE, filiale du Groupement des Industries Françaises Aéronautiques et Spatiales (GIFAS). La 51e édition du salon aura lieu au ...

IsraelValley Desk | Défense

EDITORIAL DIFFUSE A 7H07. BONJOUR CHERS AUDITEURS DE RADIO J. Une véritable industrie autour du hightech et sécurité a été développée en Israël.Elle est mondialement reconnue. 25 000 personnes y travaillent pour le compte de 450 entreprises dont plus de 300 sont présentes à l’international. Un reportage récent que j'ai réalisé sur la coopération France-Israël à l'occasion d'un salon HLS qui ...

Dan Rosh (Tel Aviv) | Défense

Hier dans la journée les responsables israéliens de la sécurité de Netanyahou avaient au final dit "non, il ne pourra pas être à Paris pour la marche". Plus tard ils ont dit "oui". La raison ? Les israéliens se sont concertés avec les Français pour assurer une sécurité maximale au Premier ministre. INTELLIGENCE SECURITAIRE. Impossible de dire combien de garde de corps vont entourer le Premie...

Dan Rosh (Tel Aviv) | Défense

Le Groupe israélien de défense Elbit Systems Ltd. (Nasdaq: ESLT; TASE: ESLT) a annoncé hier la confirmation d'une commande (très exceptionnelle) de 90 millions de dollars provenant de Tsahal (armée israélienne), qui va couvrir sur onze ans, et qui va porter sur la maintenance des avions américains F16 utilisés par l'armée de l'air. SELON LE BLOG DE TSAHAL L’Armée de l’Air israélienne vient ...

Ilan Rosenthal | Défense

François d'Orcival (Valeurs Actuelles) : "Technologie. Qui n’a pas son drone ? Toutes les armées, tous les services publics du monde en veulent. Voici comment les Israéliens en sont devenus les premiers fabricants. Désormais, quand on regarde Jérusalem depuis une terrasse des faubourgs, on n’aperçoit plus seulement le jardin des Oliviers, le dôme du Rocher et sa coupole dorée ou la vieille v...

François d'Orcival (Valeurs Actuelles) | Défense

REVELATIONS. Très peu de professionnels le savent. Le Groupe Thales progresse réellement en Israël. Nous avions annonçé dans IsraelValley, sur la base d'un communiqué de presse publié par l'entreprise il y a cinq ans le rachat de CMT Medical par Thales. Selon Thales au moment du rachat de CMT : "Cette acquisition permet à Thalès de se renforcer dans un secteur fragmenté et à forte croissance. L...

Dan Rosh (Tel Aviv) | Défense

Israël vient de remporter de nouveaux contrats en Corée du Sud ou en Suisse. Sur le marché français, le groupe IAI pousse une offre sur les drones tactiques. Premier exportateur de drones devant les Etats-Unis, Israël continue de remporter de jolis succès à l’étranger, malgré un environnement plus concurrentiel... Voilà une dizaine de jours, l’agence d’armement de la Corée du Sud a annoncé...

Nathalie Hamou (Les Echos) | Défense

Après un tir de roquette contre le territoire israélien vendredi, l’aviation de Tsahal a mené sa première frappe contre la bande de Gaza depuis la fin de l’opération « bordure protectrice », le 27 août dernier. Quiconque réduirait le Hamas à une organisation de fanatiques sans cervelle serait bien avisé de revoir son analyse. Assurément, le mouvement islamiste palestinien aime la provocatio...

Maxime Pérez (Tribune Juive) | Défense

Un article Maxime Perez, à Jérusalem pour Jeune Afrique : "Nommé chef d'état-major dans un contexte politique et sécuritaire tendu, Gadi Eizenkot, général expérimenté, s'est toujours montré implacable. Sans pour autant être un va-t-en-guerre. Dans moins de cent jours, il sera peut-être l'unique héritage de Benyamin Netanyahou au lendemain des élections législatives anticipées en Israël. Pour...

M.P. (Jeune Afrique) | Défense

Bonne nouvelle. Les producteurs de masques à gaz Supergum et Shalon sont en train de licencier leur personnel en Israël. Le ministère de la défense considère qu'il est quasiment inutile de fabriquer des masques alors que e risque réel est proche de zéro. Cetet décision semble discutable selon des experts interrogés par Israel Valley. ISRAELVALLEY EN 2012. Israël est un "drôle " de pays. Un ...

Ilana Dreyfus | Défense

Le système de défense "Fronde de David" sera en mesure d'intercepter des projectiles au-delà des frontières d'Israël, a déclaré Rafael Advanced Defense System. "La Fronde de David a une portée d'interception qui assure l'interception avant qu'une menace n'entre dans le territoire israélien. Elle peut intercepter toute roquette ou missile à l'intérieur de l'atmosphère, et sur des zones ennemi...

IsraelValley Desk | Défense

Le projet de modernisation du centre de commandement israélien de l'armée de l'air, communément appelé ‘le cratère’, touche bientôt à sa fin, après trois ans de travaux financés par les Etats-Unis. Situé sous le quartier général militaire de la "Kirya" à Tel Aviv, ce bunker sera dorénavant protégé contre les attaques nucléaires et biologiques, rapportait Ynet samedi soir. Le nouveau ‘crat...

i24News | Défense