May 8

ISRAELVALLEY - LA MODERNISATION DE TSAHAL.(Première partie). Dissuasion, alerte précoce, recherche d’effets militaires décisifs et riposte systématique à des attaques terroristes.

Authors picture

Maxime Perez | Défense

389677 309924339087299 220226118057122 58697556 2039893090 n Pour parfaire sa marche vers le futur, l’armée israélienne s’est engagé dans une modernisation des ses effectifs. En 1998, sous l’impulsion de Shaul Mofaz, l’état-major amorce une révision de sa stratégie et de ses modes de fonctionnement. Sa nouvelle doctrine s’appuie sur quatre éléments clés : la dissuasion, l’alerte précoce, la recherche d’effets militaires décisifs et la riposte systématique à des attaques terroristes.

A cette époque, nombre d’experts tentent d’influencer sur les travaux et les réflexions des généraux de Tsahal. Jugeant l’armée trop volumineuse, ils prônent une réduction drastique du nombre de troupes par l’abandon du service militaire obligatoire. Ce processus doit, selon eux, s’accompagner d’une professionnalisation graduelle des forces armées, ce qui implique à moyen terme la suppression totale des unités de réserve. En outre, ils préconisent un réajustement du mode de combat, davantage axé sur la destruction des capacités ennemies que sur l’occupation de territoires.

L’état-major israélien n’est pas convaincu. Il ne suit que très partiellement ces recommandations et opte pour son propre plan de restructuration : « Catapulte 2008 ». Ce programme autonomise un peu plus les quatre régions militaires (nord, centre, sud et intérieur) dans l’échelle de décision. Ainsi, le contrôle opérationnel des forces armées passe sous l’autorité directe des commandants de région. L’état-major ne conserve plus qu’un rôle de conception, de planification et de supervision, perdant au passage sa mainmise sur les forces spéciales. En conséquence, huit postes de généraux et vingt postes de colonels sont supprimés.

Trois nouvelles structures apparaissent : le département logistique et technologique, la division des relations internationales – chargée de la coopération interarmées – et l’académie militaire des officiers, dispensant aux plus prometteurs d’entre eux une formation universitaire. Ces réformes affectent de plein fouet les trois corps d’armées, notamment l’aviation qui recrute davantage de professionnels et accepte une féminisation de ses unités. Suivant l’exemple de Roni Zuckerman, première femme pilote de F-16 en 2001, plusieurs jeunes appelées font leur entrée dans l’école de l’armée de l’air. D’autres mesures suivent, comme la création d’un commandement de l’armée de terre (Mazi) chargé de veiller à l’entrainement et à la préparation des troupes. Car ce sont les forces terrestres qui s’apprêtent à subir le remaniement plus important.

Après sa réoccupation militaire en 2002, la Cisjordanie est découpée en sept secteurs correspondant chacun à la zone de déploiement d’une brigade d’infanterie. Au total, 10.000 hommes sont stationnés dans le territoire palestinien, l’équivalent du contingent britannique en Irlande du nord. Le plan « Catapulte 2008 » aboutit enfin à la suppression de quatre brigades de réserve et de nombreux bataillons. En contrepartie, un budget conséquent est réinvesti dans la qualité du matériel porté par le fantassin (casque, gilet céramique et production du fusil-mitrailleur Tavor). L’artillerie et le génie militaire bénéficient également de nouveaux équipements modernes.

Cette refonte structurelle ne résout cependant pas tout. Au moment où éclate la seconde Intifada en 2000, de nombreuses voix s’élèvent dans l’establishment sécuritaire, reprochant à Tsahal d’être resté une armée lourde et pléthorique. Si la brigade Kfir – 6000 hommes – est constituée pour mener des opérations de guérilla urbaine, la qualité des entrainements est sérieusement remise en cause. A l’exception des forces spéciales, le niveau des différentes unités d’infanterie est jugé trop irrégulier.

Pendant l’été 2006, la guerre contre le Hezbollah dévoile au grand jour les lacunes de l’armée israélienne qui voit sa réputation d’invincibilité sérieusement ternie. La liste des défaillances est longue : mauvaise préparation des soldats, absence ou manque de soutien logistique aux troupes positionnées en tête de pont et enfin, multiplication des ordres et des contre-ordres. Ce manque avéré de coordination déclenche un mouvement de protestation des réservistes, soutenu par l’opinion. Rapidement, plusieurs hauts gradés annoncent leur démission ou sont tout simplement écartés, à l’instar de Gal Hirsch et d’Oudi Adam, chef du commandement nord.

Pour résorber ce déficit de confiance, l’Etat hébreu lance « Tefen 2012 », un vaste programme de restructuration de Tsahal. Lancé par le général Gaby Ashkenazi, successeur de Dan Haloutz au poste de chef d’état-major, ce plan quinquennal ambitionne de redonner à l’armée israélienne sa pleine force de dissuasion, de sorte qu’elle redevienne une puissance militaire incontestable au Moyen-Orient. Tefen se concentre sur trois aspects : la modernisation complète des effectifs, la remise à niveau des stocks de munitions et surtout, la planification massive d’exercices.

Prenant en compte les recommandations de la commission Winograd, le plan Tefen accorde une attention toute particulière à l’armée de terre. Sous la houlette d’Ashkenazi, troupes régulières et réservistes sont soumis à rude épreuve, sans aucun traitement de faveur. Les manœuvres s’intensifient : elles sont plus longues, plus dures mais aussi plus variées. Le plateau du Golan redevient un terrain d’entrainement privilégié pour l’armée israélienne, au même titre que le désert du Néguev. A proximité de Beer Sheva, la base de Tsehilim ouvre un centre de combat en zone urbaine (« Mali ») construit sur le modèle des villes palestiniennes. Depuis 2006, 150 000 soldats israéliens s’y rendent chaque année pour suivre une formation poussée aux techniques de contre-guérilla.

(Première partie).

Maxime Perez

Israël a augmenté de manière significative ses ventes d'armes aux pays africains. Le ministère de la Défense indique que 2013 (les chiffres de 2014 non encore diffusés) a été une année record puisque Jérusalem a vendu aux pays africains pour 210 millions d'euros d'armes et de technologie militaire alors que durant les 4 années précédentes le volume annuel était situé entre 63 et 107 millions d'...

i24News | Défense

Elad Ratson : "Le Département de la Défense des États-Unis (DoD) en collaboration avec le MIT Enterprise Forum of Israel viennent d’organiser une compétition technologique en Israël, offrant 100 000 dollars à la start-up proposant la meilleure technologie pour combattre le terrorisme. Le nom du vainqueur a été révélé le 21 janvier par l’ambassadeur des Etats-Unis en Israël, Dan Shapiro, il...

Siilcon Wadi | Défense

Selon nos informations exclusives IsraelValley la délégation israélienne qui viendra au salon aéronautique du Bourget de 2015 devrait être la plus importante qu'Israël aura envoyé en France. Le Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace est organisé par le SIAE, filiale du Groupement des Industries Françaises Aéronautiques et Spatiales (GIFAS). La 51e édition du salon aura lieu au ...

IsraelValley Desk | Défense

EDITORIAL DIFFUSE A 7H07. BONJOUR CHERS AUDITEURS DE RADIO J. Une véritable industrie autour du hightech et sécurité a été développée en Israël.Elle est mondialement reconnue. 25 000 personnes y travaillent pour le compte de 450 entreprises dont plus de 300 sont présentes à l’international. Un reportage récent que j'ai réalisé sur la coopération France-Israël à l'occasion d'un salon HLS qui ...

Dan Rosh (Tel Aviv) | Défense

Hier dans la journée les responsables israéliens de la sécurité de Netanyahou avaient au final dit "non, il ne pourra pas être à Paris pour la marche". Plus tard ils ont dit "oui". La raison ? Les israéliens se sont concertés avec les Français pour assurer une sécurité maximale au Premier ministre. INTELLIGENCE SECURITAIRE. Impossible de dire combien de garde de corps vont entourer le Premie...

Dan Rosh (Tel Aviv) | Défense

Le Groupe israélien de défense Elbit Systems Ltd. (Nasdaq: ESLT; TASE: ESLT) a annoncé hier la confirmation d'une commande (très exceptionnelle) de 90 millions de dollars provenant de Tsahal (armée israélienne), qui va couvrir sur onze ans, et qui va porter sur la maintenance des avions américains F16 utilisés par l'armée de l'air. SELON LE BLOG DE TSAHAL L’Armée de l’Air israélienne vient ...

Ilan Rosenthal | Défense

François d'Orcival (Valeurs Actuelles) : "Technologie. Qui n’a pas son drone ? Toutes les armées, tous les services publics du monde en veulent. Voici comment les Israéliens en sont devenus les premiers fabricants. Désormais, quand on regarde Jérusalem depuis une terrasse des faubourgs, on n’aperçoit plus seulement le jardin des Oliviers, le dôme du Rocher et sa coupole dorée ou la vieille v...

François d'Orcival (Valeurs Actuelles) | Défense

REVELATIONS. Très peu de professionnels le savent. Le Groupe Thales progresse réellement en Israël. Nous avions annonçé dans IsraelValley, sur la base d'un communiqué de presse publié par l'entreprise il y a cinq ans le rachat de CMT Medical par Thales. Selon Thales au moment du rachat de CMT : "Cette acquisition permet à Thalès de se renforcer dans un secteur fragmenté et à forte croissance. L...

Dan Rosh (Tel Aviv) | Défense

Israël vient de remporter de nouveaux contrats en Corée du Sud ou en Suisse. Sur le marché français, le groupe IAI pousse une offre sur les drones tactiques. Premier exportateur de drones devant les Etats-Unis, Israël continue de remporter de jolis succès à l’étranger, malgré un environnement plus concurrentiel... Voilà une dizaine de jours, l’agence d’armement de la Corée du Sud a annoncé...

Nathalie Hamou (Les Echos) | Défense

Après un tir de roquette contre le territoire israélien vendredi, l’aviation de Tsahal a mené sa première frappe contre la bande de Gaza depuis la fin de l’opération « bordure protectrice », le 27 août dernier. Quiconque réduirait le Hamas à une organisation de fanatiques sans cervelle serait bien avisé de revoir son analyse. Assurément, le mouvement islamiste palestinien aime la provocatio...

Maxime Pérez (Tribune Juive) | Défense

Un article Maxime Perez, à Jérusalem pour Jeune Afrique : "Nommé chef d'état-major dans un contexte politique et sécuritaire tendu, Gadi Eizenkot, général expérimenté, s'est toujours montré implacable. Sans pour autant être un va-t-en-guerre. Dans moins de cent jours, il sera peut-être l'unique héritage de Benyamin Netanyahou au lendemain des élections législatives anticipées en Israël. Pour...

M.P. (Jeune Afrique) | Défense

Bonne nouvelle. Les producteurs de masques à gaz Supergum et Shalon sont en train de licencier leur personnel en Israël. Le ministère de la défense considère qu'il est quasiment inutile de fabriquer des masques alors que e risque réel est proche de zéro. Cetet décision semble discutable selon des experts interrogés par Israel Valley. ISRAELVALLEY EN 2012. Israël est un "drôle " de pays. Un ...

Ilana Dreyfus | Défense

Le système de défense "Fronde de David" sera en mesure d'intercepter des projectiles au-delà des frontières d'Israël, a déclaré Rafael Advanced Defense System. "La Fronde de David a une portée d'interception qui assure l'interception avant qu'une menace n'entre dans le territoire israélien. Elle peut intercepter toute roquette ou missile à l'intérieur de l'atmosphère, et sur des zones ennemi...

IsraelValley Desk | Défense

Le projet de modernisation du centre de commandement israélien de l'armée de l'air, communément appelé ‘le cratère’, touche bientôt à sa fin, après trois ans de travaux financés par les Etats-Unis. Situé sous le quartier général militaire de la "Kirya" à Tel Aviv, ce bunker sera dorénavant protégé contre les attaques nucléaires et biologiques, rapportait Ynet samedi soir. Le nouveau ‘crat...

i24News | Défense

Le Comité ministériel des acquisitions a décidé d'approuver l'achat de 14 jets furtifs F-35 de fabrication américaine au lieu des 31 jets que le ministère de la Défense avait prévu d'acheter. Israël se réserve la possibilité d'acheter des jets supplémentaires à une date ultérieure. Ces 14 jets viennent s'ajouter aux 19 jets F-35 qu'Israël a déjà commandé. Le Ministre du Renseignement Yuval S...

IsraelValley Desk | Défense