May 8

ISRAELVALLEY - SHIMON PERES JOUE LES VRP DE LUXE AU CANADA. Au programme de sa rencontre avec Stephen Harper : énergies renouvelables, recherche sur le cerveau, techniques de l'eau...

Authors picture

IsraelValley Desk | Économie

Headline image

Le président israélien Shimon Peres est arrivé au Canada pour une visite de quatre jours. Le président, qui a été accueilli par le ministre des Affaires étrangères, John Baird, et par le gouverneur général David Johnston, rencontrera le premier ministre canadien Stephen Harper au cours de son séjour.

M. Peres, dont le rôle est surtout protocolaire, devrait tout de même aborder des questions d’actualité avec le premier ministre Harper. L’instabilité qui règne dans plusieurs pays arabes, la situation de la Syrie et le programme nucléaire iranien devraient constituer autant de sujets de discussion possibles avec M. Harper.

Arrivé au Canada dimanche soir, le président israélien a été reçu par le gouverneur général David Johnston, lundi matin à Ottawa. Les deux hommes auront une discussion sur l’éducation et l’innovation, deux sujets chers au président israélien, dont le but de la visite est de promouvoir une plus grande collaboration entre le Canada et Israël. M. Peres a d’ores et déjà indiqué, par voie de communiqué, que le Canada figurait parmi les pays les plus amicaux à l’égard d’Israël.

Ancien premier ministre israélien aujourd’hui âgé de 88 ans, M. Peres visitera aussi Montréal et Toronto. Il rencontrera les premiers ministres du Québec et de l’Ontario à ces occasions. Il sera davantage question d’économie au cours de ces rencontres. M. Peres fera la promotion des spécialités israéliennes comme les énergies renouvelables, la recherche sur le cerveau et les techniques de l’eau.

M. Peres terminera sa visite par la plantation d’un arbre. M. Peres plantera un pin blanc, appelé « arbre de paix » par les Iroquois, au domaine de Rideau Hall afin de commémorer sa visite au Canada.

ISRAELVALLEY PLUS
Israël-Canada. Bilan des relations binationales.

Relations en matière de commerce et d’investissement.
La diversité des échanges commerciaux bilatéraux du Canada avec Israël reflète l’envergure des deux économies. Israël se situe au 4e rang sur le marché canadien de l’exportation de marchandises vers le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord. L’année 2012 marque le 15e anniversaire de l’Accord de libre-échange Canada-Israël. Cet accord prévoit un traitement tarifaire préférentiel pour les biens en provenance du territoire visé par les lois douanières israéliennes.

En 2011, le commerce bilatéral de marchandises entre le Canada et Israël s’est élevé à 1,38 milliard de dollars. En 2011, les exportations canadiennes vers Israël ont totalisé 400 millions de dollars et consistaient surtout en des métaux précieux et des pierres précieuses, de la machinerie électrique, des soufres, du papier, des produits du papier et des instruments médicaux. Les importations canadiennes en provenance d’Israël, évaluées à 982 millions de dollars en 2011, consistaient surtout en des produits pharmaceutiques, de la machinerie électronique, des métaux précieux et des pierres précieuses, de la machinerie et des instruments médicaux.

Divers accords bilatéraux viennent appuyer les relations commerciales du Canada avec Israël. Citons notamment l’Accord de double imposition (1977), le Protocole d’entente entre l’Agence spatiale canadienne et l’Agence spatiale israélienne sur la coopération spatiale (2005), l’Accord sur la protection de la sécurité industrielle conclu entre le ministère de la Défense d’Israël et Travaux publics et Services gouvernementaux Canada ainsi que la Fondation Canada-Israël pour la recherche et le développement industriels.

Relations bilatérales
Le Canada et Israël jouissent d’excellentes relations sur de nombreux plans, qui ont été renforcées au cours des dernières années grâce à une coopération accrue dans plusieurs domaines, y compris la sécurité publique, la défense, le commerce et les investissements, ainsi qu’à une augmentation du nombre de visites ministérielles. Le Canada apprécie ses rapports de longue date avec Israël, lesquels sont basés sur des valeurs et des intérêts communs ainsi que de solides liens politiques, économiques, culturels et sociaux. Quelque 20 000 Canadiens vivent en Israël. La communauté juive canadienne, qui compte environ 350 000 personnes, sert de pont important entre le Canada et Israël.

L’appui apporté à Israël et à son droit de vivre en paix et en sécurité avec ses voisins fait partie des politiques canadiennes depuis la fondation d’Israël, en 1948. Le Canada souscrit à l’objectif d’une paix globale, juste et durable au Moyen-Orient, y compris la création d’un État palestinien viable et indépendant coexistant dans la paix et la sécurité avec Israël grâce à un accord négocié.

Forums multilatéraux
Le Canada croit qu’Israël doit pouvoir exercer tous ses droits à titre d’État membre de l’ONU et a parlé à plusieurs occasions en faveur de l’engagement d’Israël au sein des forums multilatéraux. Le Canada a soutenu la demande d’adhésion d’Israël à l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), qui a été acceptée. Israël en est membre depuis septembre 2010. Par ailleurs, le Canada s’est fermement opposé aux efforts d’adhésion à l’ONU des Palestiniens, étant donné qu’aucun accord de paix négocié n’a encore été conclu avec Israël, et a voté « non » ou s’est abstenu de voter en ce qui concerne la plupart des résolutions de l’ONU relatives au Moyen-Orient, afin de faire part de ses profondes préoccupations à l’égard de ce processus déséquilibré. Ces mesures, conjuguées à la position ferme contre l’antisémitisme qu’adopte le Premier ministre Harper, trouvent un écho très favorable en Israël. (Source : Services Officiels Canadiens).

Source: Radio-Canada avec La Presse Canadienne

Les partenaires concernés par le réservoir de gaz naturel Leviathan ont annoncé hier la signature d'un accord portant sur la fourniture de gaz avec la société IMP à Beer-Touvia. Les partenaires en question fourniront 13 milliards de mètres cube de gaz à la centrale électrique dont la construction est prévue dans la zone industrielle de la petite ville du centre d'Israël. Cet accord est le s...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie

L'investissement dans les entreprises technologiques s'est stabilisé au cours du premier trimestre 2016 en Israël. Sur la période, 1,09 milliard de dollars ont été levés par 173 entreprises Tech basées dans la «Start-up Nation», selon une étude d'IVC Research Center et de KPMG. Certes, il s'agit d'une baisse de 10% par rapport au trimestre précédent, où un record de 1,2 milliard de dollars avai...

IsraelValley Plus | Économie

ANALYSE – La possible élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis pourrait avoir un impact indirect sur l'économie d'Israël. C’est officiel : jeudi dernier, le candidat républicain a atteint la majorité de délégués requise pour l’investiture de son parti à l’élection présidentielle du mois de novembre. De quoi aura donc l’air l’économie américaine si Donald Trump devenait le 45e ...

Jacques Bendelac | Économie

Le capital-risque est une « niche » dans le monde de la finance. Représentant au niveau mondial bien moins de 100 milliards de dollars d’investissement, il pèse très peu macro-économiquement: 0,4% du PIB pour le champion Israëlien, 0,3% pour le leader incontesté à savoir les Etats-Unis et 0,03% pour la France (source OCDE/2014). C’est pourtant grâce au "venture capital" (en Français, capital-ri...

IsraelValley | Économie

Qui sont les grands gagnants des travaux du tramway de Tel Aviv ? Les importateurs de deux-roues : leurs ventes ont augmenté de 10% en deux ans. Les bouchons causés par les travaux de la construction du tramway de Tel Aviv exaspèrent les automobilistes ; mais ils ne font pas que des malheureux. Face aux nombreux encombrements qui engendrent des pertes de temps, les Israéliens ont trouvé un...

Jacques Bendelac | Économie

Plusieurs pays se sont engagés pour plus de transparence fiscale auprès de l'OCDE, dont le Panama éclaboussé par le récent scandale des Panama Papers, a indiqué jeudi 12 mai l'institution internationale. Cinq pays jusqu'ici pointés du doigt pour ne pas coopérer en matière fiscale (Bahreïn, le Liban, Nauru, Panama et Vanuatu), ont pris "l'engagement d'échanger automatiquement avec les autres pay...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie

Un député veut déposer une proposition de loi supprimant l’obligation d’étiqueter les prix sur tous les produits dans les rayons des supermarchés. Pour le député il suffit d’inscrire les prix – manuellement ou électroniquement – sous l’endroit où sont présentés les produits, comme cela se fait dans la plupart des pays du monde. Il estime que cela pourrait entraîner une baisse des charges po...

IsraelValley Plus | Économie

Dans le cadre d’un plan de restructuration construit sur cinq ans, la Bank Leumi a annoncé le licenciement de plusieurs centaines de personnes. Environ mille employés seront licenciés la première année, et une centaine de postes seront supprimés chaque année durant les quatre années suivantes. Un plan de départ avancé à la retraite sera également proposé à certains employés anciens. Il s’agi...

IsraelValley Plus | Économie

Fiverr, Créée en 2010 par Micha Kaufman et Shai Wininger. Fonds levés depuis sa création : 111 millions de dollars. Si vous avez besoin d’aide ? Fiverr a peut-être la solution... Le site est une plate-forme de mise en relation avec des prestataires de service, anonymes ou non, pour un prix de départ minimum de 5 dollars. Fiverr recense des freelances du monde entier qui proposent de créer un...

IsraelValley Plus | Économie

Le chômage continue de reculer en Israël: en avril, il est passé à 4,9%, son niveau le plus bas jamais atteint. La pénurie de main d’œuvre s’aggrave. Le taux de chômage en Israël vient de descendre en dessous de la ligne symbolique des 5% : selon les chiffres que vient de publier l’Institut de la Statistique à Jérusalem, les chômeurs représentaient 4,9% de la population active en avril 201...

Jacques Bendelac | Économie

Israël fait partie des pays les plus innovants au monde. Elément révélateur : en 2015, les acquisitions de start-up israéliennes par les géants internationaux de l’industrie des technologies ont atteint un nouveau record, dépassant les 7 milliards de dollars. L’année 2016 a débuté sur de mêmes bases avec, en particulier, l’arrivée d’investisseurs chinois. Le conglomérat chinois Kuang-Chi a ains...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie

C’est le chiffre officiel qui vient d’être publié : en 2015, 6.628 juifs de France ont fait leur aliya, soit un effectif semblable à celui de 2014. En 2015, 27 908 nouveaux immigrants (« olim ») des quatre continents ont quitté définitivement leur pays d’origine pour venir s’installer en Israël. C’est 16% de plus qu’en 2014 (24.120 immigrants) et 65% de plus qu’en 2013 (16.900 immigrants). ...

Jacques Bendelac | Économie

Les applications de mobilité bénéficient d’une côte certaine chez les constructeurs automobiles. En début d’année l’américain General Motors avait investi 500 millions de dollars dans Lyft, qui propose des solutions de covoiturage entre particuliers dans la plupart des villes américaines. C’est désormais au tour de Toyota et de Volkswagen de se placer sur le marché en s’alliant respectiveme...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie

Le dimanche 22 mai s’est tenu le salon du Mariage à Netanya, la ville côtière israélienne a accueilli près de cent prestataires, mettant en avant leur savoir-faire. Parmi eux, Yona Events, agence de wedding-planner gérée par deux sœurs originaires de Nice, Yohanna et Yael. Organisé en plein air dans les jardins de la salle El Yam De Ramat Poleg, ce sont environ 2000 francophones qui sont ven...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie

Xura, anciennement Comverse, l’une des plus importantes sociétés israéliennes de haute-technologie a conclu un accord définitif pour son rachat par des filiales de Siris Capital Group. Un rachat à hauteur de 25 dollars par action et comprenant 19,2% de remise sur les titres de clôture. Le montant total de l’accord s’élève à environ 643 millions de dollars. En fin d’année dernière, Comverse f...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Économie