Apr 29

ISRAELVALLEY - REVOLUTION EN MATIERE D'ACCIDENT VASCULAIRE CEREBRAL? Thrombotech Israël teste un médicament qui minimiserait les dommages causés par un AVC.

Authors picture

Vanessa Lamaire | Économie

Headline image

Thrombotech Israël teste un médicament «piggyback» (signifiant ‘porter quelqu’un sur son dos’) qui améliore grandement le seul médicament existant pour détruire les caillots sanguins dans le cerveau.

Il y a une petite fenêtre d’opportunité lorsque le dommage causé par un accident vasculaire cérébral peut être minimisé par des médicaments. Le problème est que le médicament, tPA ou PLAT, fonctionne au minimum pour 10 % de toutes les victimes d’AVC, et doit être administré rapidement. Pour les personnes qui vivent loin des hôpitaux et pour ceux qui ne sont pas de bons candidats pour recevoir le médicament en raison de ses effets secondaires, une solution israélienne est en cours.

Thrombotech teste son médicament “piggyback” – un peptide synthétique qui se lie au tPA et semble annuler ses effets secondaires potentiellement dangereux tout en élargissant considérablement le délai dans lequel il peut travailler à dissoudre les caillots sanguins dans le système vasculaire du cerveau.

La société Thrombotech a été fondée en 2000 basée sur la recherche du Professeur de l’Université Hébraïque Abdel-Raouf Hijazi, un israélo-arabe. Les premiers essaies cliniques suggèrent que la formule Hijazi peut réduire considérablement les effets d’un AVC en faisant des tPA applicables à une population beaucoup plus large.

À l’heure actuelle son utilisation est très limitée en raison d’un laps de temps court et parce qu’il peut provoquer des saignements au cerveau ou œdème.

“Il est seulement pertinent pour un sous-ensemble restreint de personnes”, explique le PDG de Thrombotech Ruth Ben-Yakar.

Elle est convaincue que le médicament Thrombotech, actuellement appelée THR-18, permettrait d’aller jusqu’à 85% de toutes les victimes d’AVC à recevoir tPA, et par conséquent d’éviter à long terme les dommages causés par un accident vasculaire cérébral, comme la paralysie.

“Tout ce qui est plus de 10% est bon pour nous,” dit Ruth Ben-Yakar. Les patients peuvent prendre TH-18 jusqu’à 9 heures après un accident vasculaire cérébral. “Il pourrait augmenter le nombre de patients qui peuvent prendre tPA aujourd’hui sur la base des symptômes ou la gravité de l’AVC.”

Les tests de toxicité de la Phase I ont été effectués sur des volontaires humains au centre médical de l’Université d’Hadassah à Jérusalem, qui est affilié à l’Université Hébraïque.

L’entreprise a commencé un essai de phase II impliquant des patients d’AVC. Dans l’étude en double aveugle, certains patients reçoivent le tPA et TH-18, tandis que d’autres reçoivent le tPA et un placebo afin de mesurer l’effet de l’ajout TH-18.

Thrombotech est en attente d’approbation pour commencer des études similaires en Europe et aux États-Unis.

Ruth Ben-Yakar explique que Thrombotech attaque le problème sous un angle différent de celui d’autres entreprises qui tentent (en vain jusqu’à présent) de venir avec une solution de rechange tPA.

“L’AVC est un domaine très dangereux pour les entreprises”, dit-elle. “Plutôt que de chercher un autre agent neuroprotecteur, nous appartenons à un groupe différent en travaillant à améliorer quelque chose qui a été acceptée pendant de nombreuses années.”

TH-18 agit en modifiant la molécule tPA pour éviter les interactions chimiques entre tPA et les cibles non-emboliques dans le cerveau. Cela permet aux tPA de dissoudre les caillots sanguins sans provoquer de saignement.

Thrombotech a aussi de bonnes raisons d’espérer que le même agent pharmaceutique pourrait être efficace pour des indications cardiovasculaires et d’hyper-tension sanguine.

Basée à Nes Ziona avec un effectif de six personnes, cette toute petite entreprise cherche à répondre à un marché de 3 milliards de dollars. L’AVC est la troisième cause de décès aux États-Unis, où il tue environ 140.000 personnes chaque année.

Certains des actionnaires de Thrombotech comprennent Clal Biotechnology Industries, Ofer Salut-Tech et Hadasit Bio-Holdings.

Si tout va bien, selon Ruth Ben-Yakar, le nouveau médicament pourrait être sur le marché d’ici 2017.

Par Rivka Borochov, adaptation Siliconwadi.fr

Source: http://siliconwadi.fr/3139/une-performance-israelienne-pour-les-avc

Il n’est pas courant en Israël de voir des manifestations d’agriculteurs; pourtant, la colère gronde dans un secteur handicapé par des coûts élevés. Depuis quelques jours, les agriculteurs manifestent dans les grandes villes israéliennes au cri "Sauvons l’agriculture israélienne" : routes barrées, déversement de fruits dans les rues, défilés de protestation, rassemblements devant le minist...

Jacques Bendelac | Économie

Le célèbre milliardaire russe Roman Abrahamovitch a par l’intermédiaire de sa société d’investissement Millhouse Capital misé près de 2,25 millions de dollars sur la start-up israélienne IAngels. La société spécialisée dans le financement participatif a été créée l’année dernière. Elle a bâti son succès en offrant la possibilité aux jeunes entrepreneurs du pays de profiter de ses services d...

IsraPresse | Économie

La société israélienne des Chemins de fer lève des fonds à la Bourse de Tel Aviv ; une autre étape dans la privatisation de l’entreprise publique. La privatisation des entreprises publiques touche aussi les Chemins de fer israéliens Il y a quelques jours, "Rakevet Israel" (ou "Israel Railways" en anglais) a levé des fonds à la Bourse de Tel Aviv ; autrement dit, des investisseurs privés en...

Jacques Bendelac | Économie

Le ministère de l’Économie publie un rapport inédit sur la répartition géographique des entreprises exportatrices d’Israël: Petah Tikva est en tête. Beaucoup de surprises dans la liste inédite que vient de publier le ministère de l’Économie à Jérusalem. D’abord, c’est la première fois qu’un classement des villes israéliennes est réalisé selon leur part dans les exportations israéliennes. E...

Jacques Bendelac | Économie

Une semaine après les élections législatives israéliennes des sujets brûlants, alimentant le débat électoral comme la TVA et les taxes municipales, reviennent au front de l’actualité. Le nouveau gouvernement devra examiner lorsqu’il sera formé, un plan proposé par un groupe de travail constitué des représentants des ministères des finances, de l’intérieur et de la construction, sur la taxe...

Anael Dahan | Économie

LIDL, un des principaux distributeur " Low Cost " en France fait l'objet d'une opération de boycott de la part du BDS dans plusieurs villes de France (Marseille, Le Havre, Metz, Montpellier, Nîmes, Paris, Perpignan, Saint-Étienne, Toulouse ou encore Valence). L'enseigne travaille avec l'entreprise israélienne " Mehadrin ". On trouve répartis sur les magasins LIDL pratiquement toute la gamme ...

David Illouz | Économie

Les actions des banques israéliennes étaient en baisse dimanche, alors que les investisseurs commencent à prendre au sérieux l’éventualité de la nomination du chef de Koulanou, Moshe Kahlon, comme ministre des Finances dans le prochain gouvernement. M. Kahlon promet des réformes substantielles dans le système bancaire israélien, notamment l’ouverture du secteur à la concurrence, comme il l’a...

IsraPresse | Économie

SPÉCIAL – D’Agroalimentaire à Zéro intérêt: de nombreux chantiers économiques et sociaux attendent le quatrième gouvernement de Benyamin Netanyahou. Après les promesses électorales, l’heure est aux décisions. Le quatrième gouvernement dirigé par Benyamin Netanyahou devra se mettre rapidement à la tâche pour lancer les chantiers les plus urgents. Certains dossiers sont déjà prêts et attende...

Jacques Bendelac | Économie

ANALYSE – Le mystère reste entier à Tel Aviv: le quartier huppé de Ramat Aviv a voté à gauche alors que les pauvres d’Hatikva ont voté à droite. Les observateurs de la politique israélienne cherchent à expliquer ce paradoxe électoral : depuis plus de trente ans, les Israéliens les plus pauvres votent pour le Likoud et les partis de la droite ; en revanche, les Israéliens des classes moyen...

Jacques Bendelac | Économie

La start-up israélienne Playbuzz a annoncé le 18 mars dernier avoir levé 16 millions de dollars auprès du fonds de capital risque 83North, Saban Capital, Carmel Ventures et First Time Ventures. Fondée par Shaul Olmert en 2012 (fils de l’ancien Premier Ministre d’Israël Ehud Olmert) et par Tom Pachys, Playbuzz est une plateforme de contenu en ligne permettant aux médias, aux particuliers, au...

Anael Dahan | Économie

Dans la plupart des branches d’activité en Israël, les salaires de 2014 étaient inférieurs à ceux de 2001. Par contre, le marché du travail s’élargit. Mettre un terme aux inégalités de salaires : ce sera un des principaux enjeux du prochain gouvernement israélien. Car pour réduire le coût de la vie, il ne suffira pas de faire baisser les prix des produits de consommation courante : il faud...

Jacques Bendelac | Économie

Dans le cadre d'une stratégie de développement international soutenue, Frutarom vient d'acquérir 100% des actions de Taiga (alimentation: additifs, aromes, levures (fabrication, gros) en Belgque. La multinationale israélienne Frutarom Industries, spécialisée dans la fabrication d’arômes et d’essences naturelles pour les industries alimentaires et cosmétiques, figure dans le "Top 8" mondial des ...

Ilan Rosenthal | Économie

Bonne nouvelle pour le prochain gouvernement israélien: 2014 s’est terminé sur un excédent de la balance des paiements courants de $ 9 milliards. Israël a affiché un excédent des transactions courantes de 9,0 milliards de dollars en 2014 dans ses échanges (biens et services) avec le reste du monde. Selon les chiffres que vient de publier l’Institut de la Statistique à Jérusalem, les invest...

Jacques Bendelac | Économie

SAVE THE DATE : le 24 mars 2015 participez à la journée spéciale TV5MONDE dans le cadre du Festival Mauboussin du cinéma français en Israël La première chaîne mondiale francophone TV5MONDE soutient pour la 12e année consécutive le Festival du film français qui se déroulera du 15 au 25 mars prochains à travers Israël, organisé conjointement par l'Institut Français d'Israël et la société Eden ...

talia Blum | Économie

Le nouveau gouvernement aura droit aux 100 jours de grâce: il bénéficiera d’une bonne situation macroéconomique pour lancer des réformes fondamentales. Auprès une campagne électorale agitée, le gouvernement qui sortira du scrutin d’hier, devra se mettre rapidement à la tâche. L’héritage économique laissé par le gouvernement précédent est constitué de plusieurs succès, mais aussi de nombreu...

Jacques Bendelac | Économie