Apr 29

ISRAELVALLEY - REVOLUTION EN MATIERE D'ACCIDENT VASCULAIRE CEREBRAL? Thrombotech Israël teste un médicament qui minimiserait les dommages causés par un AVC.

Authors picture

Vanessa Lamaire | Économie

Headline image

Thrombotech Israël teste un médicament «piggyback» (signifiant ‘porter quelqu’un sur son dos’) qui améliore grandement le seul médicament existant pour détruire les caillots sanguins dans le cerveau.

Il y a une petite fenêtre d’opportunité lorsque le dommage causé par un accident vasculaire cérébral peut être minimisé par des médicaments. Le problème est que le médicament, tPA ou PLAT, fonctionne au minimum pour 10 % de toutes les victimes d’AVC, et doit être administré rapidement. Pour les personnes qui vivent loin des hôpitaux et pour ceux qui ne sont pas de bons candidats pour recevoir le médicament en raison de ses effets secondaires, une solution israélienne est en cours.

Thrombotech teste son médicament “piggyback” – un peptide synthétique qui se lie au tPA et semble annuler ses effets secondaires potentiellement dangereux tout en élargissant considérablement le délai dans lequel il peut travailler à dissoudre les caillots sanguins dans le système vasculaire du cerveau.

La société Thrombotech a été fondée en 2000 basée sur la recherche du Professeur de l’Université Hébraïque Abdel-Raouf Hijazi, un israélo-arabe. Les premiers essaies cliniques suggèrent que la formule Hijazi peut réduire considérablement les effets d’un AVC en faisant des tPA applicables à une population beaucoup plus large.

À l’heure actuelle son utilisation est très limitée en raison d’un laps de temps court et parce qu’il peut provoquer des saignements au cerveau ou œdème.

“Il est seulement pertinent pour un sous-ensemble restreint de personnes”, explique le PDG de Thrombotech Ruth Ben-Yakar.

Elle est convaincue que le médicament Thrombotech, actuellement appelée THR-18, permettrait d’aller jusqu’à 85% de toutes les victimes d’AVC à recevoir tPA, et par conséquent d’éviter à long terme les dommages causés par un accident vasculaire cérébral, comme la paralysie.

“Tout ce qui est plus de 10% est bon pour nous,” dit Ruth Ben-Yakar. Les patients peuvent prendre TH-18 jusqu’à 9 heures après un accident vasculaire cérébral. “Il pourrait augmenter le nombre de patients qui peuvent prendre tPA aujourd’hui sur la base des symptômes ou la gravité de l’AVC.”

Les tests de toxicité de la Phase I ont été effectués sur des volontaires humains au centre médical de l’Université d’Hadassah à Jérusalem, qui est affilié à l’Université Hébraïque.

L’entreprise a commencé un essai de phase II impliquant des patients d’AVC. Dans l’étude en double aveugle, certains patients reçoivent le tPA et TH-18, tandis que d’autres reçoivent le tPA et un placebo afin de mesurer l’effet de l’ajout TH-18.

Thrombotech est en attente d’approbation pour commencer des études similaires en Europe et aux États-Unis.

Ruth Ben-Yakar explique que Thrombotech attaque le problème sous un angle différent de celui d’autres entreprises qui tentent (en vain jusqu’à présent) de venir avec une solution de rechange tPA.

“L’AVC est un domaine très dangereux pour les entreprises”, dit-elle. “Plutôt que de chercher un autre agent neuroprotecteur, nous appartenons à un groupe différent en travaillant à améliorer quelque chose qui a été acceptée pendant de nombreuses années.”

TH-18 agit en modifiant la molécule tPA pour éviter les interactions chimiques entre tPA et les cibles non-emboliques dans le cerveau. Cela permet aux tPA de dissoudre les caillots sanguins sans provoquer de saignement.

Thrombotech a aussi de bonnes raisons d’espérer que le même agent pharmaceutique pourrait être efficace pour des indications cardiovasculaires et d’hyper-tension sanguine.

Basée à Nes Ziona avec un effectif de six personnes, cette toute petite entreprise cherche à répondre à un marché de 3 milliards de dollars. L’AVC est la troisième cause de décès aux États-Unis, où il tue environ 140.000 personnes chaque année.

Certains des actionnaires de Thrombotech comprennent Clal Biotechnology Industries, Ofer Salut-Tech et Hadasit Bio-Holdings.

Si tout va bien, selon Ruth Ben-Yakar, le nouveau médicament pourrait être sur le marché d’ici 2017.

Par Rivka Borochov, adaptation Siliconwadi.fr

Source: http://siliconwadi.fr/3139/une-performance-israelienne-pour-les-avc

D'après l'Institut israélien de l'exportation, le taux de change euro-shekel est le pire depuis 1999. Les industriels sont de plus en plus préoccupés par l'appréciation rapide du shekel par rapport au dollar et à l'euro. Hier, le taux de change du shekel-dollar est tombé au-dessous de 3,70 $ NIS au cours de journée et le taux du shekel-euro est tombé sous les NIS 3,90 / €. Le ...

Aharon Kahn | Économie

Evalué avec un score de 69,7 points sur 100 en 2017, Israël maintient son statut de pays modérément libre dans l’indice économique élaboré par le laboratoire d’idées américain Heritage en se classant à la 36ème place mondiale. Le Japon se classe à la 40ème place, la Belgique à la 49ème place, l’Espagne à la 69ème place et la France à la 74ème place. Aux premières plac...

Aharon Kahn | Économie

Les travaux pour fabriquer les tunnels du tramway-métro de Tel-Aviv commenceront avant la date prévue. Une cérémonie spéciale a eu lieu en présence du ministre des Transports Yisrael Katz et du maire de Tel Aviv, Ron Huldai, pour accueillir les machines de forage de tunnel. Huit tunneliers creuseront 12 kilomètres de tunnel à une profondeur de 30 mètres sous Bnei Brak, Ramat Ga...

IsraelValley Desk | Économie

Narendra Modi, qui se rendra en Israël en Juillet 2017, vise à mettre l'Inde sur une trajectoire de croissance similaire à celle de la Chine et travaille à intégrer Israël dans les énormes réformes qu'il dirige. Entre autres examiner la possibilité de lancer des méga-projets conjoints dans les domaines de l'agriculture et de la qualité de l'eau d'une valeur de plusieurs milliards de ...

Aharon Kahn (Jérusalem) | Économie

Surprise totale en Israël. Cofix, le Roi du prix fixe, va faire passer ses prix de 5 shekels à 6 shekels. La raison officielle invoquée : les ingrédients coûtent trop chers. En fait les actionnaires de Cofix veulent gagner bien plus. Normal, non ? ARCHIVES DE TEL AVIVRE. COFIX la chaîne alimentaire bien connue des israéliens et des touristes proposant des jus de carottes, jus d’oran...

Eyal Koren | Économie

Hyundai Motor a vendu 39.086 unités en Israël l'année dernière, devenant le meilleur vendeur pour la première fois en trois ans, selon les données. Kia Motors s'est classé deuxième avec 38.069 unités vendues. En 2015, Kia était la marque la plus vendue dans ce pays, suivie par Hyundai. Le premier constructeur automobile sud-coréen a représenté 13,6% du marché automobile israé...

IsraelValley Desk | Économie

L’Office central de la statistique a publié hier une donnée impressionnante: le produit intérieur brut (PIB) a fait un bond de 6,2% en donnée annuelle durant le 4e trimestre de l’année 2016. Il s’agit de la plus forte hausse trimestrielle depuis le 2e trimestre 2013. D’après les estimations, l’économie à progressé de 5% sur le second semestre après une croissance de 3,2%...

Aharon Kahn | Économie

La direction et la Histadrout ont indiqué qu'un accord a été conclu sur le statut et la rémunération des pilotes âgés de 65 à 67 ans. La Histadrout (Fédération générale du travail en Israël) et la direction de la compagnie aérienne ont confirmé que la crise chez El Al Israel Airlines Ltd. était terminée. Les pilotes n'ont pas encore fait d'annonce officielle. Selon un com...

Aharon Kahn | Économie

Le Bureau central de la statistique reporte que les prix de l’immobilier étaient en baisse de 1,2% pour le mois allant du 15 novembre au 15 décembre par rapport au mois précédent. Les efforts du ministre des Finances Moshé Kahlon ont porté leur fruits, après un rapport sur une baisse de 20% des transactions sur le second semestre, du fait de la taxe à l’achat pour les investisseu...

Aharon Kahn | Économie

Selon un des top manager de la Banque Julius Baer en Suisse, le processus de rachat de la Banque Leumi Suisse (il y a de cela deux ans)a été un succès. Julius Bär ou Julius Baer est la plus grande banque suisse de gestion de titres, basée à Zurich. La société date des années 1890 et fut fondée par le banquier du même nom1. En septembre 2005, Julius Bär acquiert les banques pri...

Ilan Korit | Économie

EasyJet a annoncé qu’elle est devenue la plus grande compagnie aérienne étrangère en Israël. Selon les chiffres publiés par l’Autorité aéroportuaire israélienne pour le mois de janvier, easyJet est maintenant second transporteur en nombre de passagers après El Al. EasyJet a transporté plus de 56.000 passagers le mois dernier, soit une augmentation de près de 10% par rapport à j...

IsraelValley | Économie

La mission du FMI a conclu sa visite en Israël et a félicité le ministre des Finances au sujet de la performance de l'économie du pays. « Les perspectives économiques de l'entreprise israélienne sont fortes. Israël a renforcé ses réalisations économiques en 2016 et a réduit la dette du PIB, le déficit public était de 2,1% du PIB, contre un objectif de 2,9%». En deux mots, les ...

IsraelValley | Économie

Nathalie Hamou, Correspondante à Tel-Aviv de Les Echos :"Rien ne va plus pour Teva Pharmaceutical. Non seulement le leader mondial des génériques a dû annoncer le départ de son PDG, Erez Vigodman, resté seulement trois ans à la tête du groupe israélien, dont il n'a pu assurer le redressement. Mais vingt-quatre heures plus tard, le laboratoire de Petah Tikva (près de Tel-Aviv) a dû au...

IsraelValley Desk | Économie

Les réserves de devises étrangères d'Israël ont franchi la barre des 100 milliards de dollars en Janvier, leur plus haut niveau depuis que la Banque d'Israël a été créée en 1954. Les réserves en devises se sont élevées à 101,6 milliards de dollars à la fin du mois de Janvier, soit une augmentation de 3,16 milliards de dollars par rapport à la fin du mois de décembre. Une déc...

IsraelValley Desk | Économie

LE LIVRE A LIRE. DANIEL HABER "Les surprises de l'économie d'Israël " "Ce livre est d’abord ma propre surprise de découvrir, en enseignant en Israël depuis cinq ans, une économie vibrante et un peuple qui a les mêmes soucis que nous : l’emploi, le coût de la vie, la maison, l’éducation des enfants, la plage du week-end et les vacances, si possible à l’étranger. Un pays ...

IsraelValley | Économie