Apr 29

ISRAELVALLEY - REVOLUTION EN MATIERE D'ACCIDENT VASCULAIRE CEREBRAL? Thrombotech Israël teste un médicament qui minimiserait les dommages causés par un AVC.

Authors picture

Vanessa Lamaire | Économie

Headline image

Thrombotech Israël teste un médicament «piggyback» (signifiant ‘porter quelqu’un sur son dos’) qui améliore grandement le seul médicament existant pour détruire les caillots sanguins dans le cerveau.

Il y a une petite fenêtre d’opportunité lorsque le dommage causé par un accident vasculaire cérébral peut être minimisé par des médicaments. Le problème est que le médicament, tPA ou PLAT, fonctionne au minimum pour 10 % de toutes les victimes d’AVC, et doit être administré rapidement. Pour les personnes qui vivent loin des hôpitaux et pour ceux qui ne sont pas de bons candidats pour recevoir le médicament en raison de ses effets secondaires, une solution israélienne est en cours.

Thrombotech teste son médicament “piggyback” – un peptide synthétique qui se lie au tPA et semble annuler ses effets secondaires potentiellement dangereux tout en élargissant considérablement le délai dans lequel il peut travailler à dissoudre les caillots sanguins dans le système vasculaire du cerveau.

La société Thrombotech a été fondée en 2000 basée sur la recherche du Professeur de l’Université Hébraïque Abdel-Raouf Hijazi, un israélo-arabe. Les premiers essaies cliniques suggèrent que la formule Hijazi peut réduire considérablement les effets d’un AVC en faisant des tPA applicables à une population beaucoup plus large.

À l’heure actuelle son utilisation est très limitée en raison d’un laps de temps court et parce qu’il peut provoquer des saignements au cerveau ou œdème.

“Il est seulement pertinent pour un sous-ensemble restreint de personnes”, explique le PDG de Thrombotech Ruth Ben-Yakar.

Elle est convaincue que le médicament Thrombotech, actuellement appelée THR-18, permettrait d’aller jusqu’à 85% de toutes les victimes d’AVC à recevoir tPA, et par conséquent d’éviter à long terme les dommages causés par un accident vasculaire cérébral, comme la paralysie.

“Tout ce qui est plus de 10% est bon pour nous,” dit Ruth Ben-Yakar. Les patients peuvent prendre TH-18 jusqu’à 9 heures après un accident vasculaire cérébral. “Il pourrait augmenter le nombre de patients qui peuvent prendre tPA aujourd’hui sur la base des symptômes ou la gravité de l’AVC.”

Les tests de toxicité de la Phase I ont été effectués sur des volontaires humains au centre médical de l’Université d’Hadassah à Jérusalem, qui est affilié à l’Université Hébraïque.

L’entreprise a commencé un essai de phase II impliquant des patients d’AVC. Dans l’étude en double aveugle, certains patients reçoivent le tPA et TH-18, tandis que d’autres reçoivent le tPA et un placebo afin de mesurer l’effet de l’ajout TH-18.

Thrombotech est en attente d’approbation pour commencer des études similaires en Europe et aux États-Unis.

Ruth Ben-Yakar explique que Thrombotech attaque le problème sous un angle différent de celui d’autres entreprises qui tentent (en vain jusqu’à présent) de venir avec une solution de rechange tPA.

“L’AVC est un domaine très dangereux pour les entreprises”, dit-elle. “Plutôt que de chercher un autre agent neuroprotecteur, nous appartenons à un groupe différent en travaillant à améliorer quelque chose qui a été acceptée pendant de nombreuses années.”

TH-18 agit en modifiant la molécule tPA pour éviter les interactions chimiques entre tPA et les cibles non-emboliques dans le cerveau. Cela permet aux tPA de dissoudre les caillots sanguins sans provoquer de saignement.

Thrombotech a aussi de bonnes raisons d’espérer que le même agent pharmaceutique pourrait être efficace pour des indications cardiovasculaires et d’hyper-tension sanguine.

Basée à Nes Ziona avec un effectif de six personnes, cette toute petite entreprise cherche à répondre à un marché de 3 milliards de dollars. L’AVC est la troisième cause de décès aux États-Unis, où il tue environ 140.000 personnes chaque année.

Certains des actionnaires de Thrombotech comprennent Clal Biotechnology Industries, Ofer Salut-Tech et Hadasit Bio-Holdings.

Si tout va bien, selon Ruth Ben-Yakar, le nouveau médicament pourrait être sur le marché d’ici 2017.

Par Rivka Borochov, adaptation Siliconwadi.fr

Source: http://siliconwadi.fr/3139/une-performance-israelienne-pour-les-avc

Le recul des exportations israéliennes de marchandises vers la France s’est traduit pour Israël par une aggravation de son déficit commercial. 3,14 milliards de dollars : c’est le volume des échanges de marchandises entre Israël et la France en 2016. Selon les chiffres des douanes israéliennes, le commerce bilatéral a reculé de 4,5% entre 2015 et 2016 : l’an passé, les deux ...

Jacques Bendelac | Économie

Le bitcoin est-il la monnaie virtuelle avec la plus grosse valorisation boursière au monde ? L'ethereum et le monero arrivent-ils à rivaliser ? Réponses avec Statista. Les crypto-monnaies, ces monnaies virtuelles qui se sont imposées dans le paysage Internet au point de devenir des moyens de paiement, sont nombreuses. Côté valorisation boursière, c'est la plus populaire d'entre elle...

IsraelValley Desk | Économie

La mer Morte cristallise tous les problèmes géopolitiques du Moyen Orient: une rareté de la ressource en eau, des besoins importants pour l’agriculture et l’eau potable, une manne touristique fragile et une écologie qui passe bien souvent au dernier rang des préoccupations. Ainsi la Mer Morte est en passe de… Mourir. Son assèchement n’est qu’une question d’années tant les ...

IsraelValley Desk | Économie

Des ministres et hauts fonctionnaires des pays du "Groupe G-10" de l'OMC (Organisation mondiale du commerce) se sont rencontrés vendredi à Davos, en marge du Forum économique mondial, sur invitation du ministre suisse de l'économie. Les membres du "Groupe G-10" ont notamment discuté des négociations agricoles dans le cadre de l'OMC et ont souligné "leur volonté de s'engager de maniè...

IsraelValley Desk | Économie

Y aurait-il un effet Trump sur l'économie ? En Israël, les milieux d'affaires le redoutent, notamment sur la question du protectionnisme. La cérémonie d'investiture de Donald Trump ce 20 janvier à Washington marque le début d’une nouvelle ère pour les États-Unis comme pour le monde entier. En Israël, le flou du programme économique de Donald Trump inquiète les économistes, ho...

Jacques Bendelac | Économie

Il y a entre 196 et 250 pays au monde suivant les définitions. Israël est classé 154e pour sa superficie et 97e pour sa population. Mais l’Etat juif occupe des places de premier plan dans l’innovation et la recherche. L’agence économique et financière Bloomberg établit chaque année un classement mondial appelé  Bloomberg Innovation Index  qui est particulièrement élogieu...

IsraelValley Desk | Économie

ANALYSE – Le déficit commercial israélien s'est creusé de 60% en 2016 : à qui la faute ? Les chiffres du commerce extérieur d’Israël pour 2016 ne sont pas très encourageants : le déficit commercial a été le plus élevé depuis 2012, selon l’Institut de la Statistique à Jérusalem. En 2016, la balance des marchandises (exportations moins importations) a été déficitaire de ...

Jacques Bendelac | Économie

A quelques jours de l’ouverture du congrès Cars 2017 à Eilat, l’un des grands rendez-vous de la branche automobile, l’Office israélien du Commerce a publié une proposition intéressante à l’intention du gouvernement. L’avocat Dan Carmeli, adjoint du président Ouriel Linn a proposé que la TVA soit supprimée lors de l’achat de la première voiture pour une famille. Le juri...

IsraelValley Desk | Économie

En quelques décennies, le high tech est devenu la locomotive de l’économie israélienne; aujourd’hui, la pénurie de main d’œuvre menace son avenir. La Start-up Nation serait-elle menacée par son propre succès ? Avec de milliers de startups et des centaines de centres de R&D établies par des multinationales en Israël, la poursuite du développement du secteur des hautes techno...

Jacques Bendelac | Économie

Rivulis Irrigation (Kibbutz Gvat) a fait la Une de la presse spécialisée en Grèce après avoir racheté Eurodrip (le montant de la transactionn'a pas été divulgué). La firme israélienne est spécialisée dans l’industrie de la micro-irrigation et du goutte à goutte, "en fournissant des solutions aux agriculteurs qui souhaitent optimiser leurs rendements et leurs opérations". Rivul...

Ilan Berger (Césarée) | Économie

La situation des finances publiques d’Israël s’améliore : avec quatre années d’avance, sa dette publique tombe à 60% de son PIB. L’objectif financier était prévu pour 2020 mais il a été atteint dès la fin de 2016 : la dette publique d’Israël a frôlé les 60% en 2016, exactement 60,4%. À l’origine de ce résultat inattendu : la hausse des recettes fiscales qui est lié...

Jacques Bendelac | Économie

Les exportations de produits de haute technologie ont représenté 49% de toutes les exportations israéliennes de marchandises l'an dernier. Les exportations de haute technologie ont diminué de 7,1% en 2016, par rapport à 2015, selon les chiffres publiés hier par le Bureau central des statistiques. L'une des raisons pour lesquelles les exportations de haute technologie ont chuté a é...

Aharon Kahn | Économie

L'Etat israélien n'avait pas sollicité les investisseurs obligataires en euros depuis 2014. Et son retour sur le marché, mercredi, s'est déroulé de manière plus que satisfaisante. Le pays, noté A1 /A+ a levé 1,5 milliard d'euros à 10 ans et 750 millions d'euros à 20 ans. Un total supérieur à l'objectif initialement affiché, compris entre 1 et 2 milliards d'euros. Cette aug...

IsraelValley Desk | Économie

Comme son cours de bourse continue à baisser, l'analyste UBS Marc Goodman a abaissé l’objectif de cours de la société pharmaceutique israélienne de 7$. Le cours de l'action de Teva Pharmaceutical Industries Ltd. (Nasdaq: TEVA ; TASE: TEVA ) a continué de baisser à nouveau. Dans le commerce de l'après-midi, le cours de l'action a baissé de 2,51% après avoir chuté de 2,61% sur...

Aharon Kahn | Économie

"Je crois que c'est la première fois qu'un Premier ministre jamaïcain vient en Israël" (Netanyahou) Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a rencontré jeudi son homologue jamaïcain, Andrew Holness, lors de sa première visite en Israël. "Je crois que c'est la première fois qu'un Premier ministre jamaïcain vient en Israël", a déclaré Netanyahou, en remerciant Holness...

i24news | Économie