Mar 17

ISRAELVALLEY - AUTOMOBILE : LE "MADE IN FRANCE" EN ISRAËL. La fiabilité, la qualité de finition, l'après-vente des véhicules tricolores sont mal notés par les automobilistes.

Authors picture

IsraelValley Desk | Économie

L’image de Renault, Peugeot, Citroën, reste mauvaise à travers le monde. Piètre réputation de fiabilité, finition globalement médiocre, service moyen (sauf en France)…

Un constat inquiétant, qui ressort de la dernière enquête annuelle du groupe de presse allemand Motorpresse auprès de 208.000 lecteurs de journaux automobiles dans seize pays, dont 15.000 en France (L’Automobile magazine). En France, à peine 30% des propriétaires de Citroën associent ainsi leur marque à l’item “grande fiabilité”, contre 80% pour les clients de Honda, BMW, Mercedes. Fâcheux. Citroën se classe au seizième rang à cet égard, sur 30 marques répertoriées".

ISRAELVALLEY PLUS
Les deux constructeurs français élargissent leur part de marché respective en Israël, même s’ils restent loin derrière les constructeurs japonais et coréens. En 2011, les ventes des groupes Renault-Nissan et PSA Peugeot-Citroën ont connu une progression exceptionnelle: Renault a vendu 19.069 véhicules, soit 18% de mieux en un an. Quant au groupe PSA, il a connu une progression encore plus spectaculaire en vendant 15.681 véhicules en 2011, soit 27% de plus qu’en 2010.

La concurrence Renault-Peugeot

Depuis de longues années, les deux constructeurs français se livrent une rude concurrence sur le marché israélien de l’automobile. Selon les chiffres encore provisoires de 2011, Renault garderait une longueur d’avance sur Peugeot, mais l’écart entre les deux constructeurs se resserrent. L’an passé, Renault détenait 8,4% du marché israélien de l’automobile, contre 7% pour PSA. L’importateur de Renault en Israël, la société Caraso, a réalisé un chiffre d’affaires de 2,5 milliards de shekels en 2011, soit 500 millions d’euros.

Quant à la société David Lubinsky, l’importateur de Peugeot-Citroën, ses ventes en Israël se sont montées à 2,2 milliards de shekels en 2011, soit 450 millions d’euros. Il s’agit d’une hausse de 30% par rapport à 2010. En revanche, le bénéfice net de la société importatrice a baissé de 60% en un an, pour s’établir à 40 millions de shekels (8 millions d’euros). Cette baisse de rentabilité s’expliquerait essentiellement par le renforcement de l’euro face au shekel, ce qui renchérit les importations en provenance de la zone euro.

L’empire de la famille Manor

La société David Lubinsky Ltd est actuellement dirigée par Yitzhak Manor, un Israélien de 71 ans, né en Irak, diplômé en management, et qui parle cinq langues. Il détient aussi la nationalité française et il a reçu la Légion d’honneur française en 2003 pour ses activités dans l’avancée des liens commerciaux entre Israël et la France. Yitzhak Manor a aussi passé quatre ans à la présidence de la Chambre de Commerce Israël-France à Tel Aviv, de 2005 à 2008.

Après avoir épousé Ruth, la fille de David Lubinsky, Yitzhak Manor a commencé sa carrière dans la société familiale d’importation de voitures françaises. Selon le quotidien Globes, qui vient de consacrer un reportage aux activités de la famille Manor en Israël, c’est la connaissance du français qui aurait ouvert à Yitzhak Manor des portes dans le monde des affaires en France, et notamment avec le constructeur Peugeot-Citroën. Aujourd’hui, la famille Manor est a la tête d’un véritable empire économique en Israël qui comprend, en sus de la société David Lubinsky Ltd., des participations dans l’immobilier, dans la banque Igoud et dans le consortium IDB.

Jacques Bendelac (Jérusalem)

Eliane Stoleru est une styliste franco-israélienne, née à Nice. En 1981, elle fait un an de volontariat avec le Bnei Akiva dans un mochav dans le Golan. Elle décide de rester et est reçue à la prestigieuse école de stylisme Shenkar, (là même où Alber Elbaz a étudié). En 1988, elle créée sa propre marque Eliane Stoleru. Elle a gardé un goût très européen, elle est méticuleuse dans les finitio...

Rachel Samoul | Économie

1. BriefCam : système de vidéo-synthèse qui permet de visionner des heures de vidéosurveillance en quelques minutes en résumant les images aux principaux mouvements. Un gain de temps considérable pour des enquêteurs qui doivent visionner des centaines d’heures d’enregistrement pour retrouver un suspect potentiel. 2. GridON : système ayant pour but de réduire les conséquences des défauts de c...

Tel Avivre | Économie

REPORTAGE. ISRAELVALLEY. Hier s’est tenue toute l’après-midi une conférence à l'hôtel David Intercontinental mettant en relation de nombreuses entreprises Allemandes avec des personnalités et d’autres entreprises Israéliennes. La conférence "Made In Germany" célébrait hier 50 ans de relation Israélo-allemande dans le secteur industriel et économique. Étaient au rendez-vous les entreprises in...

Félicien Guilbaud. | Économie

Dans le contexte politique actuel entre la Turquie et Israël, c'est vraimentétonnant. En raison de coûts de production 40% moins chers qu'en Israël, le Groupe Hamat, qui fabrique des produits sanitaires (robinets, douches), a annoncé la construction d'une nouvelle usine à 40 kilomètres de Izmir en Turquie. Une Joint Venture (à majorité israélienne) avec des Turcs a été mise en place pour le...

IsraelValley Desk | Économie

La banque d’Israël va introduire un nouveau billet de 200 shekels qui sera mis en circulation début 2016. Il sera bleu et affichera l’image du poète israélien Nathan Alterman. Ce sera le deuxième d’une série de quatre nouveaux billets de banque. Le premier, le billet vert de 50 shekels affichant le poète Shaul Tchernikhovsky, est entré en circulation en 2014. Les nouveaux billets de banque ...

JerusalemPlus. | Économie

Les découvertes successives d’importants gisements de gaz naturel au large des côtes israéliennes depuis 2009 modifient profondément le mix énergétique israélien. Alors qu’Israël ne disposait d’aucune ressource naturelle, en dehors du modeste gisement de gaz de Yam-Téthys, le pays bénéficie désormais d’une réserve d’environ 1000 Milliards de mètres cube (soit 35 TCF) sans compter les très r...

Business France (Tel Aviv) | Économie

AGROCHIMIE. Le nombre de firmes Chinoises qui rachetaient des entreprises israéliennes pour des montants de plus de cinquante millions de dollars étaient encore il y a quelques années une grande rareté. Aujourd'hui, cela fait partie intégrante de la scène classique du monde des affaires israélien. Sichuan Hebang Corporpation, listé au Shanghai Stock Exchange pour $3.6 Milliards de capitali...

Ilan Rosenthal | Économie

SPÉCIAL. Israël n'a rien à craindre de la crise financière en Grèce ; l'exposition de l’économie israélienne à la dette grecque est minime. Après le premier vent de panique qui a soufflé sur la Bourse de Tel Aviv, les opérateurs israéliens ont repris leurs esprits : l’exposition d’Israël à la crise grecque est quasiment nulle, le commerce entre les deux pays est réduit, et les touristes is...

Jacques Bendelac | Économie

Pékin a investi plus de 3,7 millions d’euros dans des compagnies israéliennes l’an dernier. Les échanges commerciaux entre la Chine et Israël ont explosé en 2014, a rapporté le quotidien israélien Haaretz, insistant sur la hausse des investissements par Pékin dans l’économie israélienne. « Les entrepreneurs chinois investissent de plus en plus dans l’économie israélienne », a affirmé Micki Shap...

i24News | Économie

La station de radio ultra-orthodoxe « Kola Chai Radio » a commandé un sondage riche d’enseignements : 76% des femmes ultra-orthodoxes ont un emploi ((57% sont salariées à plein temps, 31% travaillent à temps partiel et 12% sont indépendantes) Dans 42% des familles ultra-orthodoxes, la femme est la seule à travailler. Dans 34%, mari et épouse travaillent tous les deux. Dans 12% des cas, seul ...

IsraelValley Desk | Économie

En 2014 la croissance de l'export vers la Grèce a été exceptionnelle : +77%. Le chiffre global de l'export d'Israël vers la Grèce reste finalement assez modeste : $448 Millions. La Grèce ne représente pas un marché important pour les exportateurs israéliens. Ce pays ne fait pas partie des premiers pays de destination des produits israéliens (N°25). Le secteur chimique est le seul qui se retrouv...

Ilan Rosenthal (Tel Aviv) | Économie

Avant la trêve estivale, une pluie de records s’abat sur l’économie d’Israël : beaucoup de bons chiffres, mais aussi plusieurs écueils à éviter. Ce sont des vacances studieuses qui attendent le ministre israélien des Finances, Moshé Kahlon ; dès la rentrée d’octobre, il devra présenter à la Knesset son budget pour 2015 et 2016. Comme pour l’aider dans sa tâche, l’économie du pays accumule le...

Jacques Bendelac | Économie

Le journal Le Monde a publié le classement mondial des firmes internationales les plus attractives pour les étudiants. Google, très active en Israël, est classée en numéro 1. Pratiquement toutes les firmes du haut du tableau ont une belle implantation en Israël : PwC, Ernst & Young, Deloitte, KPMG, Microsoft, Apple, BMW, Samsung, GE, Shell, ExxonMobil, Volkswagen, Ford, General Motors, Toyota, ...

Ilan Rosenthal (Tel Aviv) | Économie

Le mois prochain, les 700 premiers propriétaires pourront prendre possession de leur nouvel appartement. Prix moyen: 100.000 dollars un cinq pièces. Flambant neuf, la ville nouvelle de Rawabi somnole sous le soleil de l’été. Achevée il y a un an et demi, son inauguration a dû être reportée pour des « raisons administratives » : les promoteurs palestiniens viennent seulement d’obtenir des a...

Jacques Bendelac | Économie

En Israël, la crise en Grèce est peu commentée car les conséquences potentielles sur l'économie du pays sont faibles. Les banques israéliennes ont anticipé cette situation anxiogène pour les européens. Sortie où pas de la zone euro les banquiers de l'Etat Hébreu se sentent malgré tout étrangers à la crise. Seule la bourse de Tel Aviv reste attentive à la dette de la Grèce. ANNONCE DE CE JOU...

IsraelValley Desk | Économie