Jul 18

ISRAELVALLEY - MICHAEL GOLAN : PORTRAIT D'UN JEUNE SURDOUE SURNOMME LE "COST KILLER" AU JOURNAL LE MONDE. ANCIEN DE L'ESCP EUROPE ET DAUPHINE, IL A ETE CHEZ ROTHSCHILD, MORGAN STANLEY, iBAZAR, FREE.

Authors picture

Daniel Rouach (Tel-Aviv) | Économie

Headline image

Michael Boukobza a gagné un pari considéré comme incroyable par tous les observateurs : associé à Xavier Niel, sa société israélienne a gagné un appel d’offres très difficile dans la téléphonie mobile et ceci après une guerre fratricide particulièrement dure. Il devient ainsi, à 32 ans, le businessman franco-israélien le plus sollicité du moment.

Son profil : il est titulaire d’une maîtrise de sciences de gestion de l’Université Paris-Dauphine (1999) et diplômé de l’ESCP Europe. Il a débuté sa carrière dans les départements fusions-acquisitions de Rothschild à Paris et de Morgan Stanley à Londres.

Il a ensuite collaboré avec iBazar dans le cadre d’opérations de levées de fonds et de fusions-acquisitions. Il a rejoint le groupe Iliad, dont la principale activité est l’opérateur internet Free, en janvier 2000 et dont il devient directeur général ; direction qu’il quittera au courant de l’été 2007 pour se consacrer à des projets personnels. De 2007 à 2010, il a travaillé pour une entreprise de télécom en Israël. En 2010, est chargé d’une mission au journal Le Monde pour 3 mois, racheté récemment par le trio Niel (Free, Iliad), Pigasse et Bergé.

ISRAELVALLEY PLUSNOTRE ARTICLE DE CE JOUR.
Bonne nouvelle donc sur le front des relations France-Israël : un Franco-Israélien, Michael Boukobza (son nouveau nom est Michael Golan) a réussit une perçée en Israël. Un véritable coup de théâtre a eu lieu dans le secteur des télécommunications: le sociétés qui étaient opposées à Michael Golan ont été éliminées par l’Autorité israélienne.

Nathalie Hamou dans Challenges.fr avait rapporté il y quelques semaines des prpos intéressants: "L’ex-directeur d’Iliad-Free, désormais installé en Israël, dévoile ses ambitions sur le dynamique marché israélien de la téléphonie mobile. D’une discrétion absolue vis-à-vis des médias, depuis son installation en Israël voilà quatre ans, Michaël Boukobza sort de son silence. L’ex-directeur d’Iliad-Free vient d’accorder son premier entretien au supplément économique du journal Haaretz, dans lequel il dévoile ses ambitions sur le dynamique marché israélien de la téléphonie mobile, estimé à plus de 4 milliards d’euros.

“Il est possible de diviser par deux la facture mobile en Israël, soit une économie annuelle de 700 euros par foyer”, promet d’entrée de jeu Michaël Boukobza, au quotidien des affaires. L’entrepreneur de 32 ans, qui a déposé une offre pour devenir le cinquième opérateur de téléphonie mobile du pays, révèle qu’il sera l’actionnaire principal de ce projet d’un coût estimé à 200 millions d’euros, aux côtés de son ancien patron, le fondateur d’Iliad, Xavier Niel, et de la famille Pariente, créatrice de la marque de mode Naf Naf.

L’appel d’offres l’avait mis en concurrence directe avec Patrick Drahi (Numéricable), lequel a largement investi dans le paysage israélien des télécoms, en s’emparant de 45% de Hot, le premier câblo-opérateur du pays, et en rachetant l’opérateur mobile Mirs. Et ce, sur les conseils de… Michaël Boukobza, son bras droit en Israël depuis 2009, qui avait travaillé pour son compte au sein de Hot, avant de quitter ses fonctions en octobre dernier. Une «rupture» que le jeune franco-israélien évite de commenter. Il est vrai que le 17 janvier dernier, Patrick Drahi avait déposé une requête contre Michaël Boukobza et son partenaire Oren Most, un vétéran des telecom, auxquels il reproche d’être détenteurs de secrets d’affaires pouvant fausser l’appel d’offres. Une demande qui avait été rejetée par le tribunal régional de Tel-Aviv.

“D’importantes pressions sont exercées sur le groupe dont je suis le chef de file, pour qu’il se retire de la course; beaucoup d’intérêts sont en jeu”, a encore souligné l’ex-DG de Free, qui révèle avoir été encouragé par Xavier Niel à se lancer dans cette nouvelle aventure. Lors de la mission d’audit que ce dernier lui avait confié cet hiver au sein du journal Le Monde, Michaël Boukobza avait évoqué l’appel d’offres sur le mobile israélien. “Niel m’a dit que c’était l’occasion de faire quelques chose de bien pour mon (nouveau) pays”, conclut l’entrepreneur, bien décidé “à restituer au consommateur les énormes dividendes que les groupes de communication réservent à leurs actionnaires”.

ISRAELVALLEY PLUS
Globes : "Golan Telecom Ltd. has been declared the second winner in the mobile operator tender. The tenders committee today announced that the company will replace Michael Gelfand’s Select Communications Ltd., which was disqualified after failing to meet the tender’s terms. Golan Telecom has three main partners, including Michael Golan and Xavier Niel. Golan heads the company and Oren Most handles operations.

The tenders committee had no choice once it became apparent that Select Communications could not provide a guarantee from an Israeli bank, as stipulated in the tender terms. Its disqualification automatically made the next-placed company in the tender the winner.

Golan Telecom is the tender’s big winner, because it will have to provide a guarantee of NIS 360 million, compared with NIS 705 million that the tender’s other winner, Mirs Communications Ltd., had to provide. The double amount that Mirs paid adds to its interest payments and greatly increases its exposure to its creditor banks. This gives Golan Telecom an edge as a new player without the support of a telecommunications group. (HOT Telecommunication Systems Ltd. (TASE: HOT) in the case of Mirs)."

Israël est déjà saturé de centres commerciaux: pourquoi alors construire un centre commercial supplémentaire, dans le point le plus bas au monde? Un centre commercial est en construction à proximité de la Mer morte, le point le plus bas au monde : ouverture prévue en août 2017. Or Israël est un pays saturé de centres commerciaux : ce qui n’empêche pas les projets de centres com...

Jacques Bendelac | Économie

Des inventions développées dans le laboratoire du professeur israélien Amir Amedi, seront bientôt commercialisées et donneront des capacités sans précédent aux personnes souffrant de handicap visuel. Dans le laboratoire du professeur Amir Amedi, mondialement renommé pour ses recherches sur le cerveau et le multisensoriel à l’Université hébraïque de Jérusalem, les personnes s...

IsraelValley Desk | Économie

Le programme EastMakers, un nouvel incubateur se concentrant sur l'Internet des Objets (IdO) et le hardware, a été lancé lors d'un événements sur le campus Google à Tel-Aviv. Le programme est une collaboration entre StartupEast, un incubateur vieux de trois ans qui aide les entreprises israéliennes sur les marchés asiatiques, et MakeMountain, un incubateur basé à Shenzen qui aide l...

IsraelValley Desk | Économie

Une nouvelle loi israélienne interdit au propriétaire d’une banque privée de détenir une participation dans une compagnie d’assurance. Il est rare qu’une banque israélienne soit proposée à la vente, au plus offrant ; c’est le cas aujourd’hui de la banque Igoud (dite aussi Union Bank), la cinquième banque du pays derrière les banques Leumi, Hapoalim, Mizrahi-Tfahot et Disco...

Jacques Bendelac | Économie

La banque Hapoalim ferme son bureau de Genève dans le cadre d'un redimensionnement de ses activités de banque privée. Ce site rassemble vingt-cinq collaborateurs. Les consultations avec les personnes concernées sont en cours, a expliqué lundi l'établissement, sans toutefois préciser si toutes seraient congédiées. Hapoalim va maintenir sa présence à Zurich, où le nombre d'employé...

IsraelVallley Desk | Économie

Jérusalem - Israël a donné mardi son feu vert à la vente de deux champs gaziers, dont les réserves sont estimées à 60 milliards de m3, à la compagnie grecque Energean, a annoncé le ministre de l'Energie Youval Steinitz. L'exploitation de ces deux champs, baptisés Karish et Tanin, avait été attribuée dans un premier temps à un consortium formé par la compagnie américaine Noble...

IsraelVallley Desk | Économie

On croyait qu’Internet liquiderait les achats réalisés sur l’écran de télévision ; pourtant, la chaîne israélienne de téléachat se porte bien. 100 millions de shekels : c’est le chiffre d’affaires annuel réalisé par la chaîne israélienne de téléachat en continu, soit l’équivalent de 23 millions d’euros. Les Israéliens sont encore nombreux à choisir leur équipem...

Jacques Bendelac | Économie

FIMI fonds Opportunity, contrôlés par Ishay Davidi, et le plus important fonds de capitaux privés d'Israël, a annoncé vendredi qu'il avait signé un accord pour l'acquisition de la société de sécurité G4S Israël (anciennement Hashmira) pour un montant estimé à 425 millions de NIS. "Globes" a rapporté les négociations entre les deux parties il y a trois mois. G4S Israël emploie...

IsraelVallley Desk | Économie

Le bénéfice brut de la société israélienne d'eau minérale Ein Gedi a atteint 63% des ventes au cours des neuf premiers mois de 2016. Pourquoi le prix de détail de l'eau minérale en Israël est-il deux fois plus cher qu’en Europe? La réponse peut être déduite de l’état financier de Kerur Holdings Ltd., qui révèlent la marge bénéficiaire extrêmement élevée de la sociét...

Ilanit Hayut | Économie

La fronde des députés de la majorité s’amplifie : le débat en commission des Finances a été suspendu en raison de dissensions internes. Coup de théâtre en fin de semaine à la Knesset : Moshé Gafni (Judaïsme de la Thora), le tout puissant président de la commission des Finances, a reporté sine die tous les débats prévus cette semaine sur les mesures fiscales prévues dans l...

Jacques Bendelac | Économie

DKSH, groupe proposant des services aidants à l’expansion de marché en Asie, et dont le siège est à Zurich (Suisse), a conclu un accord avec la société ICL (Israel Chemicals Limited) Advanced Additives concernant les produits de protection anticorrosion. La division Performance Materials commercialisera et livrera au Japon les composants antirouille de son partenaire sous la marque ...

IsraelVallley Desk | Économie

Après des années de retard, Israël s'engage dans son plus vaste projet d'infrastructure jamais réalisé avec le développement de l'énorme champ de gaz offshore Leviathan en Méditerranée. La première phase implique un investissement initial de 4 milliards de dollars pour produire 12 milliards de mètres cubes de gaz par an pour les clients nationaux ainsi que, dans un premier temps, les...

Aharon Kahn | Économie

Malgré l'absence de relations officielles, les deux pays ont poursuivi discrètement des échanges commerciaux et touristiques. Les obsèques de Fidel Castro ont lieu ce dimanche 4 décembre à Santiago de Cuba. La disparition de l'ancien dirigeant cubain ne devrait pas avoir d’impact sur les relations israélo-cubaines. En revanche, la nouvelle administration américaine sous la prési...

Jacques Bendelac | Économie

Le secrétaire d'Etat aux questions financières internationales Jörg Gasser a signé une déclaration commune en Israël pour introduire l'échange automatique de renseignements en matière fiscale. Le secrétaire d'Etat aux questions financières internationales Jörg Gasser s'est rendu de lundi à mercredi au Moyen-Orient, pour une visite de travail. Au début de son voyage, il a notamme...

IsraelVallley Desk | Économie

Des investisseurs chinois chercheraient à acheter des hôtels israéliens, et pour cause : le tourisme chinois en Israël est en plein boom. « On n’est jamais mieux servi que par soi-même » : les Chinois sont en passe d’appliquer en Israël cet adage bien connu. Puisque les Chinois sont de plus en plus nombreux à visiter Israël, pourquoi ne pas les loger dans des hôtels chinois ...

Jacques Bendelac | Économie