Jul 18

ISRAELVALLEY - MICHAEL GOLAN : PORTRAIT D'UN JEUNE SURDOUE SURNOMME LE "COST KILLER" AU JOURNAL LE MONDE. ANCIEN DE L'ESCP EUROPE ET DAUPHINE, IL A ETE CHEZ ROTHSCHILD, MORGAN STANLEY, iBAZAR, FREE.

Authors picture

Daniel Rouach (Tel-Aviv) | Économie

Headline image

Michael Boukobza a gagné un pari considéré comme incroyable par tous les observateurs : associé à Xavier Niel, sa société israélienne a gagné un appel d’offres très difficile dans la téléphonie mobile et ceci après une guerre fratricide particulièrement dure. Il devient ainsi, à 32 ans, le businessman franco-israélien le plus sollicité du moment.

Son profil : il est titulaire d’une maîtrise de sciences de gestion de l’Université Paris-Dauphine (1999) et diplômé de l’ESCP Europe. Il a débuté sa carrière dans les départements fusions-acquisitions de Rothschild à Paris et de Morgan Stanley à Londres.

Il a ensuite collaboré avec iBazar dans le cadre d’opérations de levées de fonds et de fusions-acquisitions. Il a rejoint le groupe Iliad, dont la principale activité est l’opérateur internet Free, en janvier 2000 et dont il devient directeur général ; direction qu’il quittera au courant de l’été 2007 pour se consacrer à des projets personnels. De 2007 à 2010, il a travaillé pour une entreprise de télécom en Israël. En 2010, est chargé d’une mission au journal Le Monde pour 3 mois, racheté récemment par le trio Niel (Free, Iliad), Pigasse et Bergé.

ISRAELVALLEY PLUSNOTRE ARTICLE DE CE JOUR.
Bonne nouvelle donc sur le front des relations France-Israël : un Franco-Israélien, Michael Boukobza (son nouveau nom est Michael Golan) a réussit une perçée en Israël. Un véritable coup de théâtre a eu lieu dans le secteur des télécommunications: le sociétés qui étaient opposées à Michael Golan ont été éliminées par l’Autorité israélienne.

Nathalie Hamou dans Challenges.fr avait rapporté il y quelques semaines des prpos intéressants: "L’ex-directeur d’Iliad-Free, désormais installé en Israël, dévoile ses ambitions sur le dynamique marché israélien de la téléphonie mobile. D’une discrétion absolue vis-à-vis des médias, depuis son installation en Israël voilà quatre ans, Michaël Boukobza sort de son silence. L’ex-directeur d’Iliad-Free vient d’accorder son premier entretien au supplément économique du journal Haaretz, dans lequel il dévoile ses ambitions sur le dynamique marché israélien de la téléphonie mobile, estimé à plus de 4 milliards d’euros.

“Il est possible de diviser par deux la facture mobile en Israël, soit une économie annuelle de 700 euros par foyer”, promet d’entrée de jeu Michaël Boukobza, au quotidien des affaires. L’entrepreneur de 32 ans, qui a déposé une offre pour devenir le cinquième opérateur de téléphonie mobile du pays, révèle qu’il sera l’actionnaire principal de ce projet d’un coût estimé à 200 millions d’euros, aux côtés de son ancien patron, le fondateur d’Iliad, Xavier Niel, et de la famille Pariente, créatrice de la marque de mode Naf Naf.

L’appel d’offres l’avait mis en concurrence directe avec Patrick Drahi (Numéricable), lequel a largement investi dans le paysage israélien des télécoms, en s’emparant de 45% de Hot, le premier câblo-opérateur du pays, et en rachetant l’opérateur mobile Mirs. Et ce, sur les conseils de… Michaël Boukobza, son bras droit en Israël depuis 2009, qui avait travaillé pour son compte au sein de Hot, avant de quitter ses fonctions en octobre dernier. Une «rupture» que le jeune franco-israélien évite de commenter. Il est vrai que le 17 janvier dernier, Patrick Drahi avait déposé une requête contre Michaël Boukobza et son partenaire Oren Most, un vétéran des telecom, auxquels il reproche d’être détenteurs de secrets d’affaires pouvant fausser l’appel d’offres. Une demande qui avait été rejetée par le tribunal régional de Tel-Aviv.

“D’importantes pressions sont exercées sur le groupe dont je suis le chef de file, pour qu’il se retire de la course; beaucoup d’intérêts sont en jeu”, a encore souligné l’ex-DG de Free, qui révèle avoir été encouragé par Xavier Niel à se lancer dans cette nouvelle aventure. Lors de la mission d’audit que ce dernier lui avait confié cet hiver au sein du journal Le Monde, Michaël Boukobza avait évoqué l’appel d’offres sur le mobile israélien. “Niel m’a dit que c’était l’occasion de faire quelques chose de bien pour mon (nouveau) pays”, conclut l’entrepreneur, bien décidé “à restituer au consommateur les énormes dividendes que les groupes de communication réservent à leurs actionnaires”.

ISRAELVALLEY PLUS
Globes : "Golan Telecom Ltd. has been declared the second winner in the mobile operator tender. The tenders committee today announced that the company will replace Michael Gelfand’s Select Communications Ltd., which was disqualified after failing to meet the tender’s terms. Golan Telecom has three main partners, including Michael Golan and Xavier Niel. Golan heads the company and Oren Most handles operations.

The tenders committee had no choice once it became apparent that Select Communications could not provide a guarantee from an Israeli bank, as stipulated in the tender terms. Its disqualification automatically made the next-placed company in the tender the winner.

Golan Telecom is the tender’s big winner, because it will have to provide a guarantee of NIS 360 million, compared with NIS 705 million that the tender’s other winner, Mirs Communications Ltd., had to provide. The double amount that Mirs paid adds to its interest payments and greatly increases its exposure to its creditor banks. This gives Golan Telecom an edge as a new player without the support of a telecommunications group. (HOT Telecommunication Systems Ltd. (TASE: HOT) in the case of Mirs)."

D'après l'Institut israélien de l'exportation, le taux de change euro-shekel est le pire depuis 1999. Les industriels sont de plus en plus préoccupés par l'appréciation rapide du shekel par rapport au dollar et à l'euro. Hier, le taux de change du shekel-dollar est tombé au-dessous de 3,70 $ NIS au cours de journée et le taux du shekel-euro est tombé sous les NIS 3,90 / €. Le ...

Aharon Kahn | Économie

Evalué avec un score de 69,7 points sur 100 en 2017, Israël maintient son statut de pays modérément libre dans l’indice économique élaboré par le laboratoire d’idées américain Heritage en se classant à la 36ème place mondiale. Le Japon se classe à la 40ème place, la Belgique à la 49ème place, l’Espagne à la 69ème place et la France à la 74ème place. Aux premières plac...

Aharon Kahn | Économie

Les travaux pour fabriquer les tunnels du tramway-métro de Tel-Aviv commenceront avant la date prévue. Une cérémonie spéciale a eu lieu en présence du ministre des Transports Yisrael Katz et du maire de Tel Aviv, Ron Huldai, pour accueillir les machines de forage de tunnel. Huit tunneliers creuseront 12 kilomètres de tunnel à une profondeur de 30 mètres sous Bnei Brak, Ramat Ga...

IsraelValley Desk | Économie

Narendra Modi, qui se rendra en Israël en Juillet 2017, vise à mettre l'Inde sur une trajectoire de croissance similaire à celle de la Chine et travaille à intégrer Israël dans les énormes réformes qu'il dirige. Entre autres examiner la possibilité de lancer des méga-projets conjoints dans les domaines de l'agriculture et de la qualité de l'eau d'une valeur de plusieurs milliards de ...

Aharon Kahn (Jérusalem) | Économie

Surprise totale en Israël. Cofix, le Roi du prix fixe, va faire passer ses prix de 5 shekels à 6 shekels. La raison officielle invoquée : les ingrédients coûtent trop chers. En fait les actionnaires de Cofix veulent gagner bien plus. Normal, non ? ARCHIVES DE TEL AVIVRE. COFIX la chaîne alimentaire bien connue des israéliens et des touristes proposant des jus de carottes, jus d’oran...

Eyal Koren | Économie

Hyundai Motor a vendu 39.086 unités en Israël l'année dernière, devenant le meilleur vendeur pour la première fois en trois ans, selon les données. Kia Motors s'est classé deuxième avec 38.069 unités vendues. En 2015, Kia était la marque la plus vendue dans ce pays, suivie par Hyundai. Le premier constructeur automobile sud-coréen a représenté 13,6% du marché automobile israé...

IsraelValley Desk | Économie

L’Office central de la statistique a publié hier une donnée impressionnante: le produit intérieur brut (PIB) a fait un bond de 6,2% en donnée annuelle durant le 4e trimestre de l’année 2016. Il s’agit de la plus forte hausse trimestrielle depuis le 2e trimestre 2013. D’après les estimations, l’économie à progressé de 5% sur le second semestre après une croissance de 3,2%...

Aharon Kahn | Économie

La direction et la Histadrout ont indiqué qu'un accord a été conclu sur le statut et la rémunération des pilotes âgés de 65 à 67 ans. La Histadrout (Fédération générale du travail en Israël) et la direction de la compagnie aérienne ont confirmé que la crise chez El Al Israel Airlines Ltd. était terminée. Les pilotes n'ont pas encore fait d'annonce officielle. Selon un com...

Aharon Kahn | Économie

Le Bureau central de la statistique reporte que les prix de l’immobilier étaient en baisse de 1,2% pour le mois allant du 15 novembre au 15 décembre par rapport au mois précédent. Les efforts du ministre des Finances Moshé Kahlon ont porté leur fruits, après un rapport sur une baisse de 20% des transactions sur le second semestre, du fait de la taxe à l’achat pour les investisseu...

Aharon Kahn | Économie

Selon un des top manager de la Banque Julius Baer en Suisse, le processus de rachat de la Banque Leumi Suisse (il y a de cela deux ans)a été un succès. Julius Bär ou Julius Baer est la plus grande banque suisse de gestion de titres, basée à Zurich. La société date des années 1890 et fut fondée par le banquier du même nom1. En septembre 2005, Julius Bär acquiert les banques pri...

Ilan Korit | Économie

EasyJet a annoncé qu’elle est devenue la plus grande compagnie aérienne étrangère en Israël. Selon les chiffres publiés par l’Autorité aéroportuaire israélienne pour le mois de janvier, easyJet est maintenant second transporteur en nombre de passagers après El Al. EasyJet a transporté plus de 56.000 passagers le mois dernier, soit une augmentation de près de 10% par rapport à j...

IsraelValley | Économie

La mission du FMI a conclu sa visite en Israël et a félicité le ministre des Finances au sujet de la performance de l'économie du pays. « Les perspectives économiques de l'entreprise israélienne sont fortes. Israël a renforcé ses réalisations économiques en 2016 et a réduit la dette du PIB, le déficit public était de 2,1% du PIB, contre un objectif de 2,9%». En deux mots, les ...

IsraelValley | Économie

Nathalie Hamou, Correspondante à Tel-Aviv de Les Echos :"Rien ne va plus pour Teva Pharmaceutical. Non seulement le leader mondial des génériques a dû annoncer le départ de son PDG, Erez Vigodman, resté seulement trois ans à la tête du groupe israélien, dont il n'a pu assurer le redressement. Mais vingt-quatre heures plus tard, le laboratoire de Petah Tikva (près de Tel-Aviv) a dû au...

IsraelValley Desk | Économie

Les réserves de devises étrangères d'Israël ont franchi la barre des 100 milliards de dollars en Janvier, leur plus haut niveau depuis que la Banque d'Israël a été créée en 1954. Les réserves en devises se sont élevées à 101,6 milliards de dollars à la fin du mois de Janvier, soit une augmentation de 3,16 milliards de dollars par rapport à la fin du mois de décembre. Une déc...

IsraelValley Desk | Économie

LE LIVRE A LIRE. DANIEL HABER "Les surprises de l'économie d'Israël " "Ce livre est d’abord ma propre surprise de découvrir, en enseignant en Israël depuis cinq ans, une économie vibrante et un peuple qui a les mêmes soucis que nous : l’emploi, le coût de la vie, la maison, l’éducation des enfants, la plage du week-end et les vacances, si possible à l’étranger. Un pays ...

IsraelValley | Économie