Dec 1

ISRAELVALLEY - MOBILES : LA FIN DES ARNAQUES ? ISRAËL VA SE CONSTRUIRE UN MARCHE HYPER-COMPETITIF DE LA TELEPHONIE MOBILE. Réduction des « amendes de sortie » imposées aux usagers qui mettent un terme à leur contrat de manière prématurée.

Authors picture

Julien Bahloul (Tel-Aviv) | Économie

Headline image

La commission des Affaires économiques de la Knesset a porté un coup dur à la concurrence sur le marché de la téléphonie mobile. Elle a en effet approuvé en début de semaine la réforme de « l’itinérance nationale » à l’attention des usagers de téléphones portables.

Celle-ci permet à n’importe quel nouvel opérateur téléphonique de proposer à ses abonnés une couverture de réseau…en utilisant les infrastructures déjà existantes et auparavant installées par ses concurrents. Autrement dit, la commission vient de faire sauter une des entraves majeures à l’entrée sur ce marché : le délai et les coûts nécessaires pour installer ces équipements.

Dans le même temps, elle a également raccourci le délai nécessaire aux entreprises pour obtenir l’accord avant d’importer des téléphones. Cette mesure vise à permettre aux plus petits opérateurs de rivaliser avec les plus grands qui offrent souvent des appareils dernier cri.

Autre changement avalisé : une mesure à valeur contraignante demandant aux entreprises de téléphonie mobile de réduire les « amendes de sortie » imposées aux usagers lorsqu’ils mettent un terme à leur contrat de manière prématurée, par exemple pour partir vers un autre opérateur.

Toutefois, d’après les spécialistes, la vraie révolution pour les consommateurs est bien la réforme de l’itinérance. Cette dernière est considérée comme la clé de voute d’un marché compétitif de la téléphonie mobile.

Lorsque, dans certaines zones, un opérateur ne disposera pas de ses propres antennes, il pourra désormais, après un accord financier avec un concurrent, utiliser les installations de celui-ci et permettre une couverture réseau complète à ses usagers.

Grâce à ce système, les nouveaux opérateurs couvriront 10% du territoire dès leur entrée sur le marché et devront atteindre 90% de couverture après sept ans de fonctionnement.

Contrairement au mécontentement affiché par les opérateurs avant l’adoption de la réduction des amendes de sortie, ces-derniers ont opté pour le silence et n’ont pas ouvertement protesté contre la réforme de l’itinérance.

Aux yeux de Moshé Kahlon, ministre de la Communication qui a ouvert la session de la commission, le principe de l’itinérance était une nécessité en Israël et une réalité déjà ancrée dans le reste du monde. Il a estimé que le pays ne pouvait pas se permettre de multiplier l’implantation des antennes, « non seulement pour des raisons de concurrence, mais également pour des considérations environnementales et esthétiques ».

En quelques décennies, le high tech est devenu la locomotive de l’économie israélienne; aujourd’hui, la pénurie de main d’œuvre menace son avenir. La Start-up Nation serait-elle menacée par son propre succès ? Avec de milliers de startups et des centaines de centres de R&D établies par des multinationales en Israël, la poursuite du développement du secteur des hautes techno...

Jacques Bendelac | Économie

Rivulis Irrigation (Kibbutz Gvat) a fait la Une de la presse spécialisée en Grèce après avoir racheté Eurodrip (le montant de la transactionn'a pas été divulgué). La firme israélienne est spécialisée dans l’industrie de la micro-irrigation et du goutte à goutte, "en fournissant des solutions aux agriculteurs qui souhaitent optimiser leurs rendements et leurs opérations". Rivul...

Ilan Berger (Césarée) | Économie

La situation des finances publiques d’Israël s’améliore : avec quatre années d’avance, sa dette publique tombe à 60% de son PIB. L’objectif financier était prévu pour 2020 mais il a été atteint dès la fin de 2016 : la dette publique d’Israël a frôlé les 60% en 2016, exactement 60,4%. À l’origine de ce résultat inattendu : la hausse des recettes fiscales qui est lié...

Jacques Bendelac | Économie

Les exportations de produits de haute technologie ont représenté 49% de toutes les exportations israéliennes de marchandises l'an dernier. Les exportations de haute technologie ont diminué de 7,1% en 2016, par rapport à 2015, selon les chiffres publiés hier par le Bureau central des statistiques. L'une des raisons pour lesquelles les exportations de haute technologie ont chuté a é...

Aharon Kahn | Économie

L'Etat israélien n'avait pas sollicité les investisseurs obligataires en euros depuis 2014. Et son retour sur le marché, mercredi, s'est déroulé de manière plus que satisfaisante. Le pays, noté A1 /A+ a levé 1,5 milliard d'euros à 10 ans et 750 millions d'euros à 20 ans. Un total supérieur à l'objectif initialement affiché, compris entre 1 et 2 milliards d'euros. Cette aug...

IsraelValley Desk | Économie

Comme son cours de bourse continue à baisser, l'analyste UBS Marc Goodman a abaissé l’objectif de cours de la société pharmaceutique israélienne de 7$. Le cours de l'action de Teva Pharmaceutical Industries Ltd. (Nasdaq: TEVA ; TASE: TEVA ) a continué de baisser à nouveau. Dans le commerce de l'après-midi, le cours de l'action a baissé de 2,51% après avoir chuté de 2,61% sur...

Aharon Kahn | Économie

"Je crois que c'est la première fois qu'un Premier ministre jamaïcain vient en Israël" (Netanyahou) Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a rencontré jeudi son homologue jamaïcain, Andrew Holness, lors de sa première visite en Israël. "Je crois que c'est la première fois qu'un Premier ministre jamaïcain vient en Israël", a déclaré Netanyahou, en remerciant Holness...

i24news | Économie

Les députés israéliens continuent de mettre de l’ordre dans le secteur de la loterie : les paris sur les courses hippiques seront mis hors-la-loi. La commission des Réformes de la Knesset a discuté cette semaine de la proposition du gouvernement de limiter les jeux et paris en Israël. Après avoir interdit les machines à sous, ce sont les paris sur les courses hippiques qui seront...

Jacques Bendelac | Économie

En Israël, la compétitivité de l’industrie est en perte de vitesse : le gouvernement concocte un "plan de renforcement de l’industrie israélienne". Les industriels israéliens ont été entendus : les pouvoirs publics se penchent enfin au chevet de l’industrie qui souffre, depuis longtemps d’une perte de sa compétitivité sur les marchés internationaux. Certes, le rythme de l...

Jacques Bendelac | Économie

Les relations entre Israël et l’Inde se renforcent de jour en jour dans des domaines très divers, dans le cadre d’une coopération de plus en plus active sur le plan commercial, scientifique et militaire. Après la visite, en novembre dernier, du président Rivlin à New Dehli, c’est au tour du ministre de l’Agriculture Ouri Ariel de faire le voyage pour assister à une conférenc...

IsraelValley Desk | Économie

Les israéliens continuent de consommer à crédit alors que de plus en plus de commerçants acceptent les cartes de crédit en moyen de paiement. 272 milliards de shekels ou 65 milliards d'euros: c'est le montant fabuleux des achats à crédit que les consommateurs israéliens ont réalisé auprès de leurs commerçants en 2016. C'est 7,2% de plus que l'année précédente. Et encore ce c...

Jacques Bendelac | Économie

Netanyahou a annulé un déplacement prévu au Forum économique mondial de Davos (Suisse) le 18 janvier, a indiqué lundi son cabinet sans plus de détails. "Le Premier ministre Benyamin Netanyahou n'ira pas à Davos", a affirmé son bureau dans un communiqué laconique. Des médias ont fait état de son possible déplacement à Washington pour assister à la cérémonie d'investiture du...

IsraelValley Desk | Économie

Les propriétaires de Fox et de Castro sont parmi ceux qui exigent que la TVA de 17% soit imposée sur la mode et les chaussures achetées par internet sur des sites à l’étranger. Les hauts responsables des industries de la mode et des centres commerciaux de détail en Israël ont lancé une campagne pour faire infléchir la croissance des ventes de produits de mode en ligne. Selon ...

IsraelValley Desk | Économie

Le gouvernement a approuvé à l'unanimité le plan de développement pour le Nord, proposé par le Premier ministre Benjamin Netanyahou, en collaboration avec le ministre des Finances, Moshe Kahlon, le ministre de la Périphérie, du Néguev et de la Galilée et le ministre de l'Intérieur Aryeh Derhi. Dans le cadre du programme 15 milliards de shekels seront investis par l’Etat et par le KK...

Aharon Kahn | Économie

Les recettes de l'Etat ont dépassé les prévisions de près de 9 milliards de shekels en 2016, ce qui rend le déficit budgétaire de 2,15% pour l'année, selon une estimation comptable initiale publiée aujourd'hui par le ministère des Finances. L'objectif de déficit budgétaire était de 2,9% du PIB, mais le déficit réel était nettement inférieur à l'objectif fixé pour la deuxiè...

Aharon Kahn | Économie